Archive pour décembre 2009

moz-screenshot-46-1

Une exposition de foulards russes, sur le thème des Ballets sera présentée au public de Oxana Gabi et Mary de Marko, artistes de Saint Petersbourg.

nika-trophee-2009

Le Film “Anastasia” titre original “Bizerte dernière escale“, du réalisateur Victor Lisakovitch et du scénariste et cameraman Nicolas Sologubovsky, a obtenu le Prix Nika 2009, dans la catégorie “Film Documentaire” attribué à Moscou au Théâtre des Operettes, vendredi 3 avril, lors des cérémonies du XXII Festival Nika.

Ce film à la gloire des marins de la Marine Impériale Russe, dont la seule interprète est Anastasia Chirinsky-Manstein, qui depuis 90 ans vit à Bizerte. Elle raconte l’histoire authentique de l’émigration russe et de la dernière escale de l’escadre de la flotte Impériale Russe à Bizerte en Tunisie. Elle avait 8 ans, agripée au bastingage, à la fois merveilleux et effrayant, comme dans un conte de fée, fin 1920, l’escadre Russe entre dans le port tunisien de Bizerte. Agée de 95 ans lors de ce tournage en 2008, elle est la dernière survivante d’un épisode dramatique de l’histoire. Anastasia Chirinsky, née Manstein, fille d’officier de la marine, témoigne des souffrances, des privations, du courage et de l’espoir d’une fillette de 7 ans arrachée à sa terre natale contrainte à l’exil. Elle nous fait revivre avec précision l’un des bouleversements de l’histoire, la Révolution Russe, dans un récit précis, soutenu de documents de l’époque, relatant des faits historique oubliés ou ignorés par certains. Témoignant aussi de l’amour pour sa nouvelle terre d’accueil, la Tunisie et Bizerte où elle est devenue un personnage important. Elle décéde le 21 décembre 2009, dans sa maison à Bizerte agée de 97 ans, elle devait encore finir une partie de ses souvenirs afin de relater et d’authentifier des faits historiques, dont certains sont dans l’ombre ou volontairement éludés.

Film émouvant qui fut présenté par Atcorusse au Festival du film russe” Vesna” à Paris en 2008 au cinéma Lincoln, en présence du scénariste et caméraman Nicolas Sologubovsky et il avait obtenu le Premier Prix dans la catégorie documentaire.

jaq-bizerte-film1

Jaquette du DVD.

166996822

Remise du prix Nika 2009.

laderniereescale.jpg

Ce livre raconte la dernière odyssée de la Marine Impériale Russe, partie de Sébastopol pour venir accoster dans la rade de Bizerte.
Il est écrit 75 ans après, par la dernière survivante, vivant à Bizerte, décédée le 21 décembre 2009 à Bizerte.
Née en 1912 en Russie, arrivée en Tunisie à l’âge de huit ans et qui a fêté ses 95 ans, lors du tournage d’un film, ou elle relate son histoire.
Anastasia Manstein-Chirinsky nous raconte le récit de cette frange de l’histoire, ignorée de la plupart de nos contemporains.
Ce livre lucide, serein et profondément humain, nous révèle un écrivain véritable.
Il a été publié en français en Tunisie et disponible également en langue russe.

Vous pouvez vous le procurer auprès de:Madame Natacha Sebag en téléphonant au: 06 16 67 18 78

309 pages, illustrations noir et blanc, au prix de 25euros (frais de port offerts pour la France)

bizerte-ru.jpg

Extraits en russe de l’ouvrage

http://www.sweeta.ru/books/manshtein.html (Cliquez)

pavillon-russe-venise

Du 7 juin au 22 novembre, dans le cadre de la 53ème Biennale d’art contemporain de Venise, le pavillon russe présente le travail de six artistes russes autour du thème de la “Victoire sur l’Avenir”.

venise-pav-russe-1

Pavillon russe construit en 1914.

affich-2-biennale

Alexeï Kallima, né en 1969 à Grozni (Tchétchènie) se consacre au thème tchétchène.

0001

Andreï Molodkin, né en 1966 à Boui ( Nord de la Russie), reproduit des symboles connus de la civilisation comme le dollar ou la Victoire de Samothrace, les associant à des mots du langage courant, qu’il sculpte dans l’espace.

2

Pavel Peppstein, né en 1966 à Moscou, explore l’art contemporain, la culture de masse, la philosophie, afin de découvrir la nature de la formation de ses propres appétences, cherchant à apprivoiser un avenir.

4

Anatoli Shuravlev, né en 1963 à Moscou, se penche sur l’analyse sémiotique du mot et du texte. Il confronte la photographie à la peinture en appréhendant la cohérence d’un univers fragmenté et son rapport avec le cosmos.

6

Gueorgui Ostretsov, né en 1967 à Moscou, raconte l’histoire utopique d’un nouveau gouvernement où les dirigeants se montrent avec un masque en latex noir et dans lequel le pouvoir est dévolu aux hommes d’art. Il s’interroge sur l’art comme moyen d’immortalité ou comment se retrouver dans le futur avant même que l’on soit incapable de le voir.

8

Irina Korina, née en 1977 à Moscou, étudie l’environnement quotidien de la vie de l’habitat de la Russie d’aujourd’hui, du point de vue visuel et sémantique.

11

Sergueï Shekhovtsov,né en1969 à Salsk, sculpte des formes avec de la mousse de polyuréthane ou le spectateur perd ses repères. Il renouvelle le discours du Pop Art américain et européen avec ce matériau pauvre de notre société de consommation.

13

“Une oeuvre d’art est un point de vue sur le monde. Et pour peu qu’on la considère sérieusement, elle peut être perçue comme une manière de ‚Äúconstruire des mondes. L’art pourrait nous aider dans nos quêtes de nouveaux commencements.” Ainsi parle en prophète Daniel Birnbaum, 46 ans, doyen de la St√§delschule de Francfort, le plus jeune directeur de l’histoire de la Biennale de Venise, manifestation qui a ouvert ses portes dimanche 7 juin au public. Que dire, qu’inventer, que montrer, que rêver quand la crise s’avance en fantôme sur la planète Terre ?

Inaugurée aujourd’hui, son exposition thématique, “Construire des mondes”, réunit 90 artistes au pavillon international, aux Giardini et dans la grande halle de l’Arsenal, deux boîtes de Pandore qui résument à chaque Biennale les préoccupations de notre temps La Biennale de Venise fut crée en 1865 par George Dulinot alors agé de 28 ans. Il souhaitait faire profiter de l’art à tout le monde. C’est une des plus prestigieuse manifestation artistiques en Europe, voire dans le monde. La manifestation de la Biennale d’art contemporain décerne des prix parmi lesquels un Lion d’Or, récompensant la meilleure participation nationale à cette exposition internationale d’art contemporain.

g682

Giardini (fermé le lundi) de 10h à 18h.

Arsenal (fermé le mardi)de 10h à 18h.

du 7 juin au 22 novembre. Entrée 18euros.

Slava’s Snowshow

polunin

Bienvenue dans le monde de Slava Polunin, fondateur de Licedeï, grand clown russe contemporain, empruntant sa gestuelle à Marceau et à Chaplin. Reconnu comme l’un des meilleurs clowns du monde, Slava est un poète, un amoureux du public. Son Snowshow fait aujourd’hui partie des classiques du théâtre du XXe siècle.

JUSQU’AU 10 JANVIER 2010

Silvia Monfort Théâtre

Parc Georges Brassens 106 rue Brancion 75015 Paris

Métro: Porte de Vanves Bus 58 / 62 / 89 / 95 | 191

Tramway: T3 station Brancion

Renseignements et réservation: ( Cliquez )

L’ Opéra Garnier célèbre le Centenaire des Ballets Russes.

opera

Les Ballets Russes de Diaghilev ont cent ans et demeurent une des aventures les plus audacieuses du xxe siècle. Quatre oeuvres essentielles, réunissant l’élite artistique de leur temps  chorégraphes, peintres et musiciens , sont présentées dans leur insurpassable chorégraphie d’origine.

LE SPECTRE DE LA ROSE
Carl Maria Von Weber    Musique
Mikhaïl Fokine    Chorégraphie
Léon Bakst    Décor et costumes

ÔªøL’ APRÉS MIDI D’UN FAUNE
Claude Debussy    Musique
Vaslav Nijinski    Chorégraphie
Léon Bakst    Décor et costumes

LE TRICORNE
Manuel De Falla    Musique
Léonide Massine    Chorégraphie
Pablo Picasso    Décor et costumes
Andrea Hill    Mezzo-Soprano

PETROUCHKA

Igor Stravinsky    Musique
Mikhaïl Fokine    Chorégraphie
Alexandre Benois    Décors et costumes

aleqm5jelfcqisjb_h-buf74zhvhtg6vgw
Du 12 au 28 décembre, le Ballet de l’Opéra célèbre le centenaire des Ballets Russes en présentant au Palais Garnier une affiche vertigineuse réunissant Debussy, Stravinsky, Falla, Picasso, Bakst, Massine, Nijinski et Fokine. Partenaire de la culture, France 3 se mobilise pour faire partager au plus grand nombre cette audacieuse aventure artistique. 10 caméras, 3 jours de captation en haute-définition pour une diffusion en direct le 22 décembre dans près de 90 salles de cinéma (CielEcran). Parallèlement la chaine russe TV Kultura diffusera, également en direct, cette même représentation en ouverture des manifestations culturelles qui marqueront l’Année de la France en Russie. Le spectacle sera ensuite diffusé sur France 3 le vendredi 1er janvier 2010 à 13h 50 et le samedi 2 janvier à 3h 25. Enfin, une édition en dvd et Blu-ray par FRA musica prolongera l’enchantement de ce programme exceptionnel.

Il sera diffusé en direct le 22 décembre dans près de 110 salles de cinéma en Europe (France, Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Suisse, Autriche, Espagne, Pologne et République tchèque), puis en différé le 1er janvier sur France 3.

Voir un extrait de la vie de Serge Diaghilev ( Video ) (conférence Artcorusse).

Opéra de Paris – Palais Garnier Paris

Place de l’Opéra
75009 Paris
MÉtro: Opéra.
Tel : 08 92 89 90 90
Renseignements et réservation: ( CLIQUEZ )

Septième Salon du Livre Historique Russe

aaomir-salon

dimanche 4 octobre 2009 7 rue de Poitiers, 75007 Paris organisé par l’AAOMIR renseignements ( cliquez ) De 14:00 à 19:00

Listes des auteurs présents et les titres de leurs ouvrages: Jonkheer Migu√´l CARDON de LICHTBUER : Mille ans d’Histoire de la famille des Princes Gagarine Jean-François COLOSIMO : L’Apocalypse Jean des CARS : La saga des Romanoff de Pierre le Grand à Nicolas II Elie DUREL : L’autre fin des Romanov Gilbert EUDES : Henry Olivari, mission d’un cryptologue français en Russie Vladimir FEDOROVSKY : Le fantôme de Staline, Les amours de la Grande Catherine Pierre et LA Mnoukhine GONNEAU : Serge de Radonège et André Roublev : à l’aube de la Russie moscovite : légendes et images L’émigration russe en France, 1929-2000 Volume I Gérard GOROKHOFF: La Cavalerie Impériale Russe Catherine GOUSSEFF: L’exil russe : la fabrique du réfugié apatride – 1920-1939

Anna HOGENHUIS: Des savants dans la résistance. Boris Vild et le réseau du musée de l’homme Alexandre JEVAKHOFF : Les Russes blancs Vitaly JOUMENKO : Armée blanche – Portraits d’officiers russes 1917-1922 Andréï KORLIAKOV: Le Grand Exode Russe “L’Europe 1917-1939” (cliquez) Jean-Claude MARCADE: L’avant-garde russe 1907-1927 Jean-Jacques MARIE : Le Dimanche Rouge Luc MARY: Les derniers jours des Romanov Agnieszka MONIAK-AZZOPARDI: La Russie orthodoxe Pierre RAZOUX: Histoire de la Georgie Marie-Pierre REY: Alexandre 1er Marc SAIBENE : La flotte des russes blancs Georges SOKOLOFF: La demesure russe Nicolas WERTH : L’ivrogne et la marchande de fleurs

Les auteurs présents sont en rouge

Le DVD du film “Anastasia” sera en vente au Salon. Qui reçu de trés nombreux prix :

° Paris – Prix du public au festival ” Printemps russe ” (avril 2008)”Vesna”

° St. Petersburg – Grand Prix “Centaure d’Or” au XVIII-ème Festival International du Film documentaire ” Message pour l’Homme ” (Juin 2008) ° Sébastopol – Diplôme du IV-ème Festival international du film consacré aux 225 ans de la ville Sébastopol et au 100° anniversaire du cinéma russe (Juin 2008) ° Ekaterinburg – Prix du Public du Festival des films documentaires de la Russie, Prix des Archives d’Etat des documents du cinéma et des photos pour ” le haut reflètement de la réalité sur l’écran “, Prix du Gouverneur du District fédéral de l’Oural ” Pour le développement du thème patriotique “(Juillet 2008) ° Moscou – Grand Prix ” L’épée d’or ” au VI-ème Festival international du film antimilitaire de l’artiste du peuple de l’URSS, Yuri Ozerov (Octobre 2008) ° Krasnodar – Prix ” Pour un meilleur reflet des commandements ” du X-ème festival de Kuban des films orthodoxes (Octobre 2008) ° Volokolamsk – Grand Prix du Festival International des films patriotiques de Serguei Bondarchuk ” Defense de Volokolamsk ” (Novembre 2008) ° Moscou – Grand prix du Festival du document de cinéma ” Fenêtre sur la Russie XXI siècle ” (Novembre 2008) ° Vologda – Prix du Gouverneur de Vologda pour ” l’incarnation talentueuse de la mémoire historique vivante, pour le rétablissement des traditions spirituelles des milliers d’années de la Russie ” au IV-ème Festival des films documentaires pour les enfants et les jeunes ” Les mosaiques du Nord ” (Décembre 2008) ° Ekaterinburg – Diplôme du premier festival du film documentaire de toute la Russie “L’homme et la guerre” (Décembre 2008) ° Moscou – Prix Spécial du XIV-ème Festival International du Film sur les droits de l’homme “Stalker” (Décembre 2008) ° Moscou, janvier 2009 – le film ” Anastasia ” a été nominé pour un Prix national ” L’Aigle d’Or ” pour 2008. Ce prix est décerné par l’Academie Nationale du Cinéma et des Sciences de la Russie. ° Moscou, Mars 2009 – le film ” Anastasia ” est nominé pour un Prix national ” NIKA ” pour 2008.

311209-nouvelan-terr

view

librairie

Les “Editeurs Réunis”

11, rue de la Montagne Ste Geneviève

75005 Paris

Tél: 01 43 54 74 46

Envoi colissimo pour toute commande avant le 22 décembre.

( Cliquez )

Salle Cortot le 19 décembre, concert exceptionnel.

recto-flyer-19-dec

Une représentation unique en son genre puisque rassemblant pour la première fois deux grands maîtres de la musique classique. En effet c’est de sa puissante et majestueuse voix que Natalia Leontieva, Soprano dramatique, accompagnera Yakov Ayvaz, véritable virtuose du piano, dont la renommée n’est plus à faire. Cet évènement à lieu à la salle Cortot, endroit mythique de la musique classique avec l’une des plus fabuleuse acoustique d’Europe, est donne en avant première, introduisant au publique français ces deux artistiques, qui, a l’aube de l’année franco-russe, se produiront lors d’une série de concert donnée a cette occasion.

Au programme, L. Beethoven, F. Chopin, M. Ravel, I. Ondine, C. Debussy, G. Bizet, CH. Gounod.

verso-flyer-19-dec

ACHAT de BILLETS: PARTICIPATION LIBRE

Réservations : 06 27 80 56 74

Les conférences de l’association

LES AMIS DE PARIS-SAINT-PETERSBOURG

Monsieur Nicolas TIKHOBRAZOFF

Président d’ARTCORUSSE

VIDEO-CONFERENCE

l’Ermitage, Saint-Isaac

et plusieurs églises remarquables

de Saint-Pétersbourg

tmb_dsc_0016


le jeudi 10 décembre 2009

Rendez-vous à 19 h

tmb_sauveur1217jpg


Brasserie Mollard

(Salons de l’Isly)


115 rue Saint-Lazare 75008 PARIS

(face à la gare  Saint-Lazare)


Conférence  suivie d’un dîner


40 euros  pour les adhérents de l’association

et 45  euros pour les non-adhérents :


Réservation recommandée


01 42 08 86 32 (de préférence le matin)


Veuillez répondre au plus tard le lundi 7 décembre

Accompagnée d’un chèque du montant correspondant


(Possibilité de n’assister qu’à la conférence)

(crédit photos Les Amis de Paris-Saint-Pétersbourg)

LES AMIS DE PARIS-SAINT-PETERSBOURG

16 rue Beaurepaire 75010 Paris

ermitage

L’ERMITAGE a l’occasion de son 245ème anniversaire de sa création en tant que musée, organise trois exceptionnelles expositions.

La date exacte de fondation du musée de l’Ermitage est inconnue. Mais le musée célèbre son anniversaire le 7 décembre, jour de la Sainte-Catherine patronne de sa fondatrice l’impératrice Catherine II.

“Emaux du monde”.

khalili

M. Mikhail Piotrovski directeur du Musée et Pr. N.D. Khallili.

320 objets d’art décoratifs et appliqués provenant de la collection du professeur Nasser D. Khalili. Datant des XVIIIe-XXIe siècles, oeuvres d’art créées par des artisans d’Europe et du Proche-Orient.

“Art et culture des villes antiques du littoral nord de la mer Noire”

pr20091209135517gif

Après des travaux de réparation lancés en 2007. Les spécialistes du musée ont rétabli l’aspect initial des salles abritant la collection. Au XIXe siècle, elles étaient ornées de copies de fresques de Pompéi. Pendant les années 1930, les fresques ont été détruites et les murs ont été peints en vert, puis – en 1970 – en rouge. A présent, on peut de nouveau admirer les fresques telles qu’elles étaient à l’ouverture du musée.

“Art du Daghestan du XIVe au début du XXe siècle”

180px-tile_young_man_flowers_louvre_d27813

Objets d’art appliqués et des fragments de décorations architecturales de Koubatchi, un village daghestanais connu pour ses céramiques, bijoux et armes blanches décorées.

Cette anniversaire coïncide avec celui du directeur de l’Ermitage M. Mikhail Piotrovski qui vient d’avoir 65 ans.

L’inauguration s’est déroulée dans la grande salle du Trône, le prince Dimitri Romanov a offert au musée un sabre de son illustre ancêtre le Grand Prince Nikolaï Nikolaïevitch

dimitri-romanov

Toile exceptionnelle de Nathalia Gontcharova ” LES BAIGNEUSES”.

goncherova

Toile(s) réalisée(s) en 1920, à Paris dans son atelier du 42 rue de Seine à Paris, elle fut présentée au Salon des Indépendants en 1922. Triptyque mesurant 5 mètres sur 2,50 mètres.

Nathalia Gontchorova (1881-1962) a exposé grâce à Serge Diaguilev à Paris en 1906, elle collabora pour les décors, les costumes et affiches des Ballets Russes dés 1914 avec son ami , qui devint son compagnon de toujours, le peintre russe Mikhaïl Larianov.

Depuis 1989, la Galerie Tretiakov possédait les toiles de l’atelier de Nathalia Gontcharova , mais personne n’avait imaginé que trois d’entres elles étaient aussi exceptionnelles. En 1999 lors d’un retrospective l’on ne put présenter une de ces toiles en raison de leur mauvais état de conservation.

Aprés 80 ans d’oubli, suite à une restauration et la découverte que ces tableaux forment un triptyque, elles revivent au grand plaisir du public, dans les nouveaux bâtiments de la Galerie Trétiakov.

180px-goncharova_self_portret_yellow_lilies

Auto portrait (1907)

‘, ”, 0, ‘, , , , ‘, ‘2834-autosave’, ‘, ‘, ‘2009-12-09 12:21:09’, ‘2009-12-09 11:21:09’, ‘, 2834, ‘http://artcorusse.org/2009/12/2834-autosave/’, 0, , ‘, 0);

icone-montmartre

cliche-2009-12-07-10-37-43

“Pour la Russie avec amour”

du Trio de Frédéric Belinsky

au Centre de Russie pour la Science et la Culture a Paris

151209-belinsky

Frédéric Belinsky, un des plus talentueux guitaristes français bien connu en France et en Russie, sera en concert exceptionnel à Paris avec son nouveau programme “To Russia with love” (“Pour la Russie avec amour”).

Participation aux frais : 20/25 euros, (étudiants et retraites réduction de 5 euros)

Réservations :

Anastasia Gai “Svez’Da” Production: 06 10 05 45 26

Centre de Russie pour la science et la culture à Paris 61, rue Boissière 75116 Paris Métro: Boissière (6), Victor Hugo (2), Bus : 22, 30,52,82 Parking: Victor-Hugo, Kléber-Longchamps

Renseignements: ( Cliquez )

mazeppa1

Du 29 avril au 18 mai 2010

Opéra en trois actes et six tableaux, 1884 Livret du compositeur et de Victor Bourenine d’après Poltava, poème de Pouchkine. En russe

Il y a des opéras historiques comme il y a des romans historiques. Avec tous les éléments constitutifs du genre – amour, trahison, mort, bataille, folie – Mazeppa est une vraie réussite.

Le héros romantique chanté par Byron, Liszt, Hugo est à présent un vieux et glorieux chef cosaque. Sa passion pour l’Ukraine, qu’il veut indépendante, l’amène à trahir le tsar Pierre le Grand et ses propres amis. Malgré son amour – partagé – pour Maria, fille de son ami Kotchoubeï, il trahit ce dernier, le fait torturer et le met à mort.

Sa défaite à Poltava, sa fuite sans gloire et la folie de Maria marquent la fin de cette fresque historique, de cette épopée lyrique pleine de bruit et de fureur.

Reservation en (cliquant)