Archive pour janvier 2012

L’UNESCO a reconnu l’Evangile d’Ostromir

Patrimoine Culturel

Couverture de l'Evangile d'Ostromir .

L’ Évangile Ostromir (en russe: Остромирово Евангелие) est le deuxième livre le plus ancien daté en slavon oriental.

Il a été considéré comme le premier avant le Codex de Novgorod découvert en 2000.

Codex de Novgorod constitué de trois tablettes en bois.

L’Evangile a été écrit par le diacre Grégoire pour son supérieur,en 1056 ou 1057.

Un grand nombre de manuscrits ont été conservés dans les monastères Russes Novgorod car,

contrairementaux autres centres, Novgorod n’a jamais été occupée par les Mongols .

L’écriture de la charte est d’une grande beauté, la taille des lettres augmente progressivement

du début à la fin du livre de 5 à 7 mm. Le texte est écrit sur deux colonnes de 18 lignes .

Le format de chaque page est  de 20 × 24 cm. Les  lettres sont polychrome,  de nombreuses  images des évangélistes,le texte est écrit  en cinabre (rouge).

Le manuscrit se compose de 294 feuilles de parchemin de bonne qualité.

L’Evangile d’Ostromir a été conservé à la cathédrale Sainte Sophie de Nijni Novgorod d’où il a été déplacé au Kremlin de Moscou. En 1720 ce manuscrit a été expédié à Saint Petersbourg en vertu d’un décret de Pierre le Grand.

La cérémonie officielle de la remise du certificat de l’UNESCO a eu lieu le 26 janvier 2012

Le 6ème Prix Russophonie pour la meilleure traduction du russe en français a été attribué à :


© France-Oural

Anne – Marie Tatsis – Botton pour “Souvenirs du futur” de Sigismund Krzyzanowsky,

auteur qui n’avait pas été publié de son vivant, que les éditions Verdier se sont attachées à faire connaître en France.

Sigismund Krzyzanowsky,
 né le 11 février 1887 à Kiev, mort en 1950 à Moscou

Déjà lauréate du prix Halpérine-Kaminsky (2006) pour “Souvenirs” de Marina Tsvetaïeva et “La Flûte aux souris” d’Alexis Rémizov, Anne – Marie Tatsis – Botton a été choisie parmi la sélection retenue où figuraient les traducteurs les plus chevronnés : Anne Coldefy- Faucard (La Tourmente de Vladimir Sorokine), Henri Deluy (L’Amour, la poésie, la révolution de Vladimir Maïakovski) Bernard Kreise (La Tête de mon père d’Elena Botchorichvili)André Marcowicz (Le Soleil d’Alexandre).

Le directeur du Centre Eltsine, Alexandre Drozdov, fondateur du Prix avec l’Association France – Oural, lui a remis une sculpture originale Prix Russophonie – un livre en bronze ouvert du sculpteur Viktor Krioutchkov – ainsi qu’une récompense financière, tout comme à son éditeur.

Quelque quarante traductions ont été soumises au jury composé de l’auteur Agnès Desarthe, du journaliste Kirill Privalov et de spécialistes de la littérature russe : Irène Sokologorsky, Gérard Conio et Françoise Genevray.

Alexandre Drozdov directeur du Centre Eltsine,
 (à gauche) Dimitri de Kochko Président de France-Oural.© Artcorusse

Le Prix Russophonie a été l’occasion de l’ouverture officielle des Saisons russes 2012. Il a été remis dans le cadre du festival RussenKo qui s’est déroulé au Kremlin –Bicêtre, pendant les Journées du livre russe et des littératures russophones qui accueillaient deux jours durant quelques grands noms de la littérature russe : de Ludmila Oulitskaïa à Vladimir Sorokine, en passant par Mikhaïl Chichkine, Léonid Guirchovitch, Zakhar Prilepine, le biélorusse Andreï Kureichik ukrainien Andreï Kourkov, la Québécoise Elena Botchorichvili.

La grande danseuse Maya Plissetskaïa et le directeur du Bolchoï Anatoli Iksanov ont été décorés de

l’Ordre de la Légion d’honneur.

                              Maya Plissetskaïa     © RIA Novosti. Vladimir Viatkin

Le président Nicolas Sarkozy a pris cette décision pour récompenser “la grande contribution apportée

par Mme Plissetskaïa et M. Iksanov à la culture mondiale”.

 © AFP/EastNews

Rappelons qu’en 1986, le gouvernement de la République lui avait rendu hommage en

la faisant chevalier dans l’Ordre des arts et lettres et chevalier de la Légion d’honneur.

Le célèbre réalisateur russe Pavel Lounguine, qui préside l’Académie du cinéma franco-russe,

s’est vu également décerner l’Ordre de la Légion d’honneur.

Parmi les personnalités culturelles russes décorées de la Légion d’honneur au cours ces dernières années figurent le directeur du Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg Mikhaïl Piotrovski, le chef d’orchestre Valeri Guerguiev, l’artiste Iouri Bachmet et le réalisateur Nikita Mikhalkov.

L’Ordre national de la Légion d’honneur a été institué le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte sur le modèle des ordres de chevalerie. La décoration de la Légion d’honneur est une étoile à cinq rayons doubles, surmontée d’une couronne de chêne et de laurier. Le centre de l’étoile, émaillé de blanc, est entouré de branches de chêne et de laurier et présente à l’avers l’effigie de la République avec cet exergue : “République française” et au revers, deux drapeaux tricolores avec cet exergue : “Honneur et Patrie” et la date : “29 floréal an X”.

La devise de la Légion d’honneur est “Honneur et Patrie”, la couleur, le rouge, les insignes : le collier, la croix, la plaque.

La décoration récompense les mérites éminents rendus dans les domaines militaires et civils. L’admission dans l’ordre est décidée par le président de la République.

LA TROUPE BARVINOK, sous la direction de V.V.DOLCHUK
revient pour nous réjouir en présentant son nouveau spectacle.

4 remarquables spectacles début février 2012 !

L’école de danse-étude « Barvinok »,  avec ses jeunes danseurs remporte depuis plusieurs années toutes les premières places aux concours et festivals de danse en Ukraine, en Russie, en Europe.

Leur performance est d’une qualité exceptionnelle, les représentations inoubliables !

Voici les dates de ces magnifiques spectacles  de ballets russes

Sur la région parisienne :

MENNECY (91540), le samedi 11 février à 15h, théâtre du parc Villeroy

LIMOURS (91470), le dimanche 12 février à 17h30, salle La Scène, 1 bis, rue Michel-Berger.

CROSNE (91560), le lundi 13 février à 20h, salle René Fallet, 29 bis Avenue Jean Jaurès.

ITTEVILLE (91760), le mardi 14 février à 20h30, espace G.Brassens, 1 rue Grive.

Et sur la Normandie :

TREVIERES (14710), le Vendredi 17 février – 20h30, salle Le Normandy,

ISIGNY-SUR-MER (14230),  le Samedi 18 février – 20h30, salle des fêtes,

COURSEULLES-SUR-MER (14470), le Dimanche 19 février – 17h00, salle de l’Edit,

Les billets (12€ et 8€ pour enfants de moins de 12 ans) peuvent être pris sur place

ou réserver à l’avance au 06.16.30.47.90.


Avis aux amateurs de danse de caractère

Le directeur artistique de la troupe, chorégraphe et professeur, Vladimir Dolchuk,  propose

UN MASTER-CLASS à Arpajon (91290)

au centre sportif Marcel Duhamel, rue Marcel Duhamel

le mercredi 15 février de 20h30 à 22h30, au tarif exceptionnel de 10 euros l’heure.

C’est une remarquable pédagogie avec toute l’expérience et l’efficacité de l’enseignement de l’école russe.

Pour tous renseignements et inscription, appelez le 06.16.30.47.90.

Dossier d’inscription pour la

4ème édition du concours International de piano

Vera Lautard-Chetchenko

du 25 juin au 8 juillet 2012

à Ekaterinbourg.

Vera Lautard-Chevtchenko.

Programme exceptionnel interprèté par:

Mikhaïl Tourpanov

Elena Meledova

Constantin Tioulkine

Dimitri Obloguine

Concerts exceptionnels:

29 janvier à 15h: Mairie du Kremlin Bicêtre. Place Jean-Jaurès  94270 Le Kremlin-Bicêtre

30 janvier à 19h : Salle du conservatoire  à Auxerre.

31 janvier à 20h: Mairie du 8° à Lyon

1 février à 19h: Conservatoire de Nice à Nice

2 et 3 février à 20h30: Salle Cortot à Paris 17ième. 78 Rue Cardinet  – 75017 Paris

Renseignements:

Association France-Oural: http://www.france-oural.org

Voir dans la rubrique Annonces: http://artcorusse.org/?p=2574

RUSSENKO de nouveau au Kremlin-Bicêtre

Trois jours de folies dans la Culture russe.

Créé en 2010 à l’occasion de l’année croisée France-Russie pour mettre à l’honneur la Russie et les pays russophones, le festival RussenKo s’est imposé, depuis comme un moment incontournable.

3e édition du festival, poursuivant l’objectif de permettre aux passionnés comme aux néophytes ou curieux de partir à la découverte de la Russie et de la richesse culturelle des pays qui la bordent.

Des Tables rondes, des conférences, des films, des débats ds concerts etc.

Conférence sur l’oeuvre du peintre Kazimir Malévitch.

samedi 28 janvier à 16h00,

bibliothèque du Kremlin-Bicêtre,

Présentation du livre de Kazimir Malévitch « Le suprématisme – Le monde sans-objet ou le repos éternel »,

par son traducteur Gérard Conio.

(Gérard Conio, professeur émérite à l’Université Nancy-2, a publié entre autres
« Baudelaire » (1992),
 « Molière » (1992), L’art contre les masses » (2003), « Du Goût public » (2006).
Il a longtemps vécu en Pologne et en Russie, pays dont il a traduit et contribué
 à faire connaîtrede nombreux écrivains et artistes).

Journées européenne du livre russe et des littératures russophones, le dimanche 27 janvier.

Le samedi 28 janvier, Remise du Prix Russophonie, La fine fleur de la littérature russophone
aux Journées du livre russe et des littératures russophones lors de Russenko.

Dimitri de Kochko président de France-Oural et Alexandre Drozdov,
 directeur de la Fondation Eltzine.

De Ludmila Oulitskaïa à Zakhar Prilepine, en passant par Andreï Kourkov, Vladimir Sorokine,  Mikhaïl Chichkine, le Kremlin – Bicêtre accueille cette année la fine fleur de la littérature russophone et le prix Russophonie pour la meilleure traduction du russe vers le français qui sera remis le 28 janvier.

Julie Bouvard, lauréate 2011 du Prix Russophonie.

5 traducteurs restent en lice pour le Prix Russophonie 2012, dont deux pour des ouvrages poétiques.
Anne Coldefy- Faucard pour La Tourmente de Vladimir Sorokine aux éditions Verdier,
Henri Deluy pour L’Amour, la poésie, la révolution de Vladimir Maïakovski aux éditions Le temps des cerises,
Bernard Kreise pour La Tête de mon père d’Elena Botchorichvili aux éditions Boréal,
André Marcowicz pour Le Soleil d’Alexandre aux éditions Actes Sud,
pour Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowsky aux éditions Verdier.

Contact: Christine Mestre 01 46 22 55 18 –  06 07 89 47 16.

Jazz et Musique classique de Dmitrov dans les salons de l’Hôtel de ville

Achetez dès maintenant vos pass et vos billets

Lieux du déroulements des manifestations :


Principaux partenaires de RussenKo  2012

Prix russophonie: http://www.prix-russophonie.org/

Contact presse: Clara Moreno / 06 12 56 70 07 / clara@morenoconseil.com

Renseignements: www.russenko.fr

Anastasia Nikolaeva

Du 25 janvier au 17 février 2012

Espace Atrium


Anastasia Nikolaeva

Elle est l’arrière-petite-fille de Zinaïda Serebriakova, peintre très connue en Russie et enterrée au cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois.

La  Elle est diplômée de MVHPU (ex-Stroganov). Membre fondateur de l’Serebryakova fonds Zinaida (France).

Anastasia née en 1962 est issue d’une grande famille dont les membres sont artistes depuis plusieurs générations. Certains sont exposés à l’Ermitage, au Musée Russe de Saint-Pétersbourg, ou encore à la Galerie Trétiakov de Moscou.

Elle est la fille d’Ivan Nikolaev Valentinovitch et la petite-fille de l’artiste Tatiana Serebryakova Borisovna. Son père Muraliste. Le fils de l’artiste Tatiana Serebryakova Borisovna et Valentin Nikolaev Filippovich. Artiste émérite de Russie (1996). En 1964, il est diplômé de l’École de Moscou supérieur de la propriété industrielle Art (ancien Stroganov). Il travaille en tant que graphiste, peintre de chevalet et monumentale. Conçu de la station de métro “Borovitskaya” et “Otradnoe” à Moscou (en collaboration avec ses grands-parents épouse Marina Mikhaïlovna, Dzedushinskoy).

L’exposition présente la diversité de l’œuvre d’Anastasia: des paysages estivaux réalisés lors de ses voyages, des panoramas de Paris, source d’inspiration importante pour l’artiste, des portraits de ses proches et des icônes de grand format.

ESPACE ATRIUM
76 rue des Saints-Pères
75007 Paris
Métro: Saint-Germain-des-Prés, Sèvres-Babylone

Veronica Bulicheva et Yves Baron

offre un concert

au Flute bar

Concert unique le 24 janvier

à la

La Maison Fraternelle

VICTOR OTKHON

Otkhon est né en Bouriatie, en Sibérie Orientale, à la frontière nord de la Mongolie.

C’est au sein de sa famille qu’il apprend à jouer de différents instruments traditionnels.
Il chante les anciennes mélopées bouriates et mongoles qu’il a entendues pour la première fois chantées par ses grands-mères. Il étudie les anciennes légendes et les poésies épiques qui chantent la nature, les montagnes et les chevaux.
Après des études supérieures à l’Académie d’art d’Oulan-Oudé (Bouriatie) il travaille également en tant qu’acteur. En 2009, lors du festival international du chant diphonique “souffle de la terre” à Olan-Oudé, il gagne le prix du meilleur chanteur diphonique.

Il collecte et interprète des chants épiques Bouriates et Mongols et maîtrise les différentes techniques de chant de gorge (chant diphonique).

Véritable homme orchestre, il joue de sept instruments traditionnels, comme  Morinkhour, Soukhuur, Khomus (guimbarde), etc.

En complément : une projection du spectacle de danse sur la légende du Cygne Blanc, à l’origine du peuple Bouriate et un diaporama  des paysages de Bouriatie autour du lac Baïkal.

La Maison Fraternelle
37, rue Tournefort
75005  Paris
Métro: Place Monge

Entrée: 10 euros

Réservation obligatoire: 09 54 96 88 11/ 06 74 35 00 95

SORTIE  LE 15 FÉVRIER  2012

UNE COMEDIE ROMANTIQUE ENTRE VENISE ET MOSCOU

A l’affiche des cinémas français à partir du 15 février 2012, DIX HIVERS A VENISE (Dieci inverni)

est le premier film de Valerio Mieli.

Il s’agit d’une comédie romantique tout à fait surprenante, un coup de cœur : les jeunes protagonistes sont justes et attachants, Camilla est étudiante en littérature Russe, elle rencontre Silvestro à Venise au cours de l’Hiver 1999. Ainsi débute une aventure de dix ans, qui les mènera de Venise à Moscou, durant laquelle Camilla et Silvestro vont s’aimer sans parvenir à se le dire…

Le film a fait le tour du monde après sa présentation au festival de Venise. Son réalisateur, Valerio Mieli, a été distingué comme Meilleur jeune Réalisateur aux David di Donatello.

Réalisé par Valerio Mieli

Avec Isabella Ragonese et Michele Riondino

Voir un extrait: ICI

Durée : 01h39

Les  EDITEURS REUNIS

organise une soirée

consacrée à Serge AVERINTEV

le Vendredi 27 janvier 2012 à 18 h 30

Le Suicidé”

Comédie russe de Nicolaï Erdman

DU MARDI 24  AU  SAMEDI  28 JANVIER  2012.

Dans l’Union Soviétique des années vingt, une farce averbe autour d'(une suicidaire bien vivant.

Pièce écrite en 1928, mélange politico-comique explosif. Le piéce fut interdite par la censure satalinienne, et ne sera rejouée qu’en 1987.

Le metteur en  scène, Patrick Pineau et sa troupe en proposent aujourd’hui une relecture  enlevée.

254 av. de la Division Leclec

92290 Châtenay-Malabry


Accés :

RER

Ligne B(à 20 min de Châtelet-Les Halles)
Station Antony : liaison avec la navette du Théâtre
ou Ligne B – Station Robinson, puis bus 194 ou 195

En bus : 194, 195, 294, 379

En voiture
– Porte d’Orléans, prendre la N20 jusqu’à la Croix de Berny puis prendre à droite l’avenue du Général de Gaulle – direction Châtenay-Malabry. Suivre tout droit l’avenue de la Division Leclerc

Réservation:

Tél: 01 41 87 20 84