Archive pour mars 2013

28 mars- 1er avril 2013

Cette grande foire d’art moderne et contemporain qui réunit 143 exposants de 20 pays de la grande Europe (Europe centrale et Orientale, Moyen Orient et Asie) met à l’honneur la Russie. Comme en 1906, lorsque Serge Diaghilev a réuni des artistes russes, au Grand Palais, pour la première fois à Paris!

La Russie à l’honneur
Tournée vers l’exploration des scènes de l’Est, Art Paris Art Fair invite la Russie. Une plateforme centrale accueille une dizaine de galeries venues de Moscou, Saint-Pétersbourg, Rostov-sur-le-Don et Vladivostok tandis qu’une quinzaine de galeries européennes présentent leurs artistes russes. Avec près de 90 artistes représentés, Art Paris Art Fair propose une véritable découverte de l’art russe : des artistes de la diaspora des années 1920/1930 (comme Boris Grigoriev ou Aleksandr Yakovlev) aux non-conformistes, opposés à la culture au pouvoir de l’URSS entre 1960 et 1991 (Vladimir Andreenkov, Erik Bulatov, Igor Makarevich…), aux étoiles de la scène contemporaine et actuelle (AES+F, Olga Chernysheva, Oleg Kulik, Boris Mikhailov, Pavel Pepperstein, Olga Kisseleva, Alexei Vassiliev…). Les figures de la photographie russe sont également présentes avec notamment Nikolay Bakharev et Alexander Gronsky chez Grindberg Gallery, ou Rauf Mamedov chez Lilja Zakriova Gallery.

Une sélection profondement renouvelée et plus internationale
Avec 73 nouvelles participations, la sélection 2013 est profondément renouvelée. Elle se distingue par une internationalisation croissante avec 20 pays représentés (contre 16 en 2012) et 43% de participation étrangère. De nouveaux pays font leur entrée comme les Emirats Arabes Unis, la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie et la Russie avec une représentation inédite de 10 galeries. Parmi les nouvelles participations, on note l’arrivée de Laurent Delaye Gallery (Londres), Michel Soskine (Madrid),Heino Gallery (Helsinki), Tanit (Munich), Bodson-Emelinckx Gallery (Bruxelles), Várfok Gallery (Budapest), Sem Art Gallery (Monaco), Mimmo Scognamiglio (Milan) et Galleria Giuseppe Pero (ex 1 000 Eventi de Milan). En ce qui concerne la France, Art Paris Art Fair se réjouit du retour des galeries Christophe Gaillard, Suzanne Tarasiève, Christian Berst, Claude Lemand et Farideh Cadot ainsi que des premières participations de Pièce Unique, d’Anne de Villepoix, de la galerie Maeght et de Fleury pour la partie moderne.

Horaires
jeudi 28 mars, samedi 30 mars et dimanche 31 mars de 11h30 à 20h
vendredi 29 mars de 11h30 à 22h
lundi 1er avril de 11h30 à 19h

Prix d’entrée : 20 €/10 € pour les étudiants et groupes
Catalogue : 20 €

Grand Palais
21, Avenue Franklin Delano Roosevelt
75008 Paris
www.artparis.fr

Colloque le jeudi 28 et vendredi 29 mars

Pierre le Grand

et

l’Europe intellectuelle

L’année 2013 marque une date importante dans l’histoire de la Russie : le 400e anniversaire de la Maison Romanov, la dynastie royale et impériale qui compte une quinzaine de souverain(e)s. Si les premiers Romanov ont eu pour tâche
primordiale de sortir l’Etat moscovite de la période des Troubles au XVIIe siècle, Pierre Ier (1672-1725) a profondément réorganisé le pays en lui conférant définitivement le statut d’empire et en l’intégrant comme un partenaire politique, militaire et intellectuel compétitif dans l’espace européen. Parmi les instruments de cette transformation majeure, le transfert, l’adaptation et le développement des savoirs européens ont joué un rôle fédérateur.

PROGRAMME

Jeudi 28 mars

9h15 Accueil et inscription des participants

9h30 Ouverture du colloque par Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française et Alla Manilova, vice-ministre de la culture en Russie

10h Introduction et présentation par Alexandre Kobak , directeur de l’Institut Pierre Le Grand, et Francine-Dominique Liechtenhan , directrice de recherche au CNRS, Centre Roland Mousnier

“Les relations de la Russie pétrovienne avec l’Europe des sciences et des arts dans le premier tiers du XVIIIème siècle” :par Evgueni Anisimov, professeur à l’école supérieure d’économie, Saint-Pétersbourg, directeur scientifique de l’Institut Pierre Le Grand

11h Pause

LE TSAR, SES AMBASSADEURS ET SES EMISSAIRES EN EUROPE

Le voyage européen de Pierre Ier(1716-1717): L’état et la science

Présidence : Pierre Gonneau et Alexandre Kobak

– “Les réseaux de Pierre Le Grand aux Pays-Bas” :par Emmanuel Waegemans , université catholique de Leuven
– “Par acclamation et sans scrutin ”  Pierre Ier et l’Académie royale des sciences de Paris” :par Christiane Demeulenaere-Douyere , centre Alexandre Koyré, UMR 8560 – CNRS – EHESS – MNHN, Paris

– “Les contacts scientifiques de Pierre Ier  à Paris” : par Serguei Mezin , université d’État de Saratov – “Sien parmi les siens / sien parmi les étrangers ” : Pierre Ier à Paris en 1717 et la formation de la topographie du pouvoir” en Russie par Ekaterina Boltounova, université d’État des sciences humaines, Moscou

13h-14h Buffet déjeuner

Le voyage européen de Pierre Ier(1716-1717) : Art, architecture et résidences royales

Présidence : Alexandre Stroev et Dmitri Gouzévitch

-“Un cadeau du duc d’Antin à Pierre Le Grand : le relevé des jardins de Versailles” : par Brigitte de Montclos, conservateur du patrimoine, ancien directeur du cabinet des estampes du musée Carnavalet, Paris
– “L’album de Marly offert à Pierre Le Grand : un souvenir de voyage” : par Bruno Bentz , centre d’archéologie générale, université Paris-Sorbonne
– “Girard Sualem, ingénieur machiniste de Pierre Le Grand: de la machine de Marly aux Grandes Eaux de Petrodvorets” : par Eric Soullard , docteur en histoire, université de Grenoble II
– “Pierre 1er en tant que patron des sciences et des arts : deuxième voyage du tsar à l’étranger et une nouvelle étape dans le développement de l’art russe” : par Tatjana Lapteva , archives d’État russe de documents anciens, Moscou

15h30 Pause

Des grandes ambassades aux Grands Tours

Présidence : Sophie Coeuré et Brigitte de Montclos

– “Les voyages des ambassadeurs russes à la fin du XVIIe siècle: les interactions avec le monde européen”
: par Inna Barykina, institut d’histoire de l’Académie des sciences de Russie, Saint-Pétersbourg
– “Le Journal de voyage de Pierre et La Vie de Pierre Le Grand, selon le manuscrit conservé à la British Library”: par Ekaterina Rogatchevskaia, British Library, Londres
– “Les étudiants d’architecture de l’époque pétrovienne : l’expérience néerlandaise et les travaux en Russie dans les années 1720-1740″: par Sergeï Klimenko, institut d’architecture de Moscou

18h Fin de la première séance

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Vendredi 29 mars

9h30 Accueil et inscription des participants

9h45 Ouverture de la seconde séance

LE SAVOIR PRATIQUE ET ACADEMIQUE

Les académies et la vie scientifique

Présidence: Wladimir Berelowitch et Irina Gouzévitch

«Pour l’utilité et la gloire du peuple russe »: les 25 premières années de l’Académie des sciences de Saint-Pétersbourg par Galina Smagina, institut d’histoire des sciences et des techniques de l’Académie des sciences de Russie, Saint-Pétersbourg
– “J.-D. Schumacher ou comment assurer les relations entre l’Académie des sciences et le gouvernement russe” par Mikhail Lepekhine , bibliothèque de l’Académie des sciences, Saint-Pétersbourg
“Joseph Nicolas Delisle et le développement de la cartographie russe” par Alexei Goloubinski, archives d’État russe de documents anciens, Moscou
Un moment de rencontre entre la France et la Russie : le débat historiographique sur l’astronome Joseph Nicolas Delisle par Fabio d’Angelo , université de Pise

11h15 pause

La science et la guerre

Présidence: Aleksandr Lavrov et Armelle Le Goff

– “Pierre Le Grand et l’art militaire européen” par Vladimir Artamonov, institut d’histoire de Russie, Moscou
– “L’apport des puissances occidentales dans la formation des marins russes (1698-1721)” par Roberto Barazzutti, société française d’histoire maritime, Paris
– “La victoire de Poltava dans l’espace européen: les festivités dans les résidences des ambassadeurs russes” par Natalia Bolotina , archives d’État russe de documents anciens, Moscou
L’ingénieur autrichien Borgsdorf – aux sources de la fortification pétrovienne par Iskra Schwarcz, université de Vienne, Autriche

13h-14h Buffet déjeuner

LE SAVOIR EUROPEEN ET L’ETAT RUSSE

L’expérience européenne, le symbolique et la construction de l’État

Présidence: Evgueni Anisimov et Vladislav Rjéoutski

– “L’européanisation des cérémonials de la Cour sous le règne de Pierre  Le Grand”
:par Olga Ageeva , institut d’histoire de Russie de l’Académie des sciences de Russie, Moscou
Pierre Le Grand et l’univers spirituel de l’Europe du Nord par Andrei Prokopiev , université d’État de Saint-Pétersbourg
– «L’État intellectuel» de Pierre Le Grand et la culture de gouvernance” :par Dmitri Redin , Ekaterinbourg, université fédérale de l’Oural
– “Pérennité ou précarité ? Les transferts de l’époque pétrovienne sous l’œil français” : par Eric Schnakenbourg, université de Nantes

15h30 pause

L’expérience européenne et l’extension de l’Empire russe

Présidence : Francine-Dominique Liechtenhan et Eric Schnakenbourg

– “L’influence européenne et la politique de Pierre Ier à l’égard des aborigènes de Sibérie : de la perception du tribut des indigènes vers « l’instruction des sauvages » :par Yuri Akimov, université d’État de Saint-Pétersbourg
– “Pierre le Grand et le Duché de Courlande”  :par Aleksandr Lavrov , université Paris-Sorbonne
– “La connaissance du Nouveau Monde sous Pierre Ie ret la communication entre la Russie et l’Europe au début des années 1720” :par Andréi Zakharov université d’État de Tcheliabinsk

17h30 Conclusion par Dmitri Gouzévitch et Francine-Dominique Liechtenhan

18h Fin du colloque

Université Paris Diderot

Paris 7 UFR GHSS Bâtiment Olympe de Gouges
57 rue Albert Einstein 75013 Paris Mail : labo.ict@univ-paris-diderot.fr Tél. : 01 57 27 72 92

Site du colloqueHalle aux Farines, salle 027C (au rez de chaussée) Esplanade Pierre Vidal-Naquet.
Transport
metro ligne 14, station BnF

L’exposition au Musée national d’histoire est dédiée à l’époque de la naissance et la formation de la dynastie royale: XVIIème siècle, après une décennie de temps troublés au trône russe Mikhaïl Romanov a été élu …

En cette année anniversaire de la dynastie des Romanov  l’exposition présente des objets rassemblés  venant de toute l’Europe. Parmi ces objets des collections de l’Historical Museum – Musées du Kremlin de Moscou, le Musée russe, la Galerie Tretiakov, la Bibliothèque d’Etat russe, Archives de l’Etat des actes anciens, le Château Royal de Varsovie, le manège militaire royal suédois Army Museum à Stockholm.


– ” Cette exposition – a déclaré le ministre de la Culture Vladimir Medina,représente non seulement  le début du règne de la dynastie des Romanov, mais aussi une période trouble de notre histoire avec  le début de la réforme de l’armée. Nous avons beaucoup à apprendre…”

Vladimir Medina a présenté les  cycles  caractéristiques dans le développement de la Russie. De 1612 – 1712 années la Russie a eu à surmonter les difficultés.


1812 – victoire victorieux de Napoléon en 1913 – l’épanouissement de l’économie, et, enfin, – la renaissance de la Russie.


Andrei Petrov, chef du département analytique de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie a déclaré qu’ aujourd’hui, notre société a désespérément besoin de comprendre les traditions historiques du passé.


Eva-Sophie Ernstell, Directeur Musée de l’Armée de Stockholm a déclaré: «En regardant les collections qui ont entouré les dirigeants dans les siècles passés, on se demande  ce que représentaient ces objets à leurs yeux? “


L’exposition se divise en deux parties: ” Le temps des Troubles, naissance d’une nouvelle dynastie» et «les premiers Romanov: portrait dans le contexte du siècle“.

La première partie de l’exposition  présente des objets des musées  suèdois et en polognais. De Stockholm un drapeau de cérémonie du roi Sigismond III,  pris par les Polonais et depuis présenté en Suède. Également – un tableau unique de la  “Réception des ambassadeurs polonais 3 mai 1606 au Palais des facettes”, de nombreux  portraits. De Varsovie – un portrait de la jeune prince Ladislas, prétendant au trône de Russie …

La deuxième section de l’exposition présente des objets commémoratifs, des vêtements, des outils, des meubles du palais de la famille royale. Voici Schischak tsar Mikhaïl Fedorovitch , l’icône “Notre-Dame de Fedorov” de Kostroma, des portraits des rois, tombe iconostase Sophia …

L’ exposition raconte l’histoire  de Mikhaïl Romanov, une des reliques de la cathédrale de Moscou Aofferte à Michael Fiodorovitch, l’icône miraculeuse  de «Notre-Dame de Saint-Théodore,” qui représente Martha bénissant son fils Michael au royaume des cieux.

Parmi les pièces uniques – «La charte Zemsky Sobor de l’élection au trône de Mikhaïl Romanov 1613.” et «Le Livre de l’élection au trône de Grande-chef russe roi autocrate et le Grand-duc Michel de Toute la Grande Russie”, un chef-d’œuvre de l’art du livre et miniatures XVII siècle, illustrés par des artistes de l’Armurerie.

“La charte approuvée”, existe en un seul exemplaire, est en cours de restauration, laquelle sera terminée d’ici la fin de l’année… ” a déclaré Vladimir Medina .

L’exposition est ouverte du 21 Mars au 30 Juin 2013.

“COQUILLE EN ART”

29 mars – 1er avril

“Colmar fête le printemps”

Pour la seconde fois l’Office du Tourisme organise le salon de l’œuf décoré «Coquilles d’Art».
Depuis toujours, l’œuf symbolise le renouveau de la vie et le retour du printemps. Sous l’ère chrétienne il est associé à la fête de pâques et à la renaissance. L’œuf est au centre d’une activité artistique foisonnante et offre un support des plus féconds. Les techniques d’embellissement de l’œuf issues des traditions des pays d’Europe de l’Est sont diverses : peinture, calligraphie, grattage, perforation, batik. 40 ovo-miniaturistes exposent et proposent aux visiteurs d’acquérir le fruit de leur travail minutieux. L’œuf: Un symbole universel


Depuis l’antiquité,l’œuf occupe une place singulière au sein de toutes les cultures: il symbolise le renouveau de la vie et le retour du printemps. Dans la société païenne, on lui attribuait des pouvoirs magiques et mystiques.
A l’ère chrétienne ensuite, associé à la fête de pâques et à la renaissance, il garde toute sa force symbolique. Depuis les temps les plus reculé s l’œuf est ainsi au centre d’une activité artistique foisonnante et offre aux arts décoratifs un de leurs supports les plus féconds…
(in : les œufs en fête – Candace Ord Manroe – Edimages)

Créations Inés Keltchevsky

Dans un monde en recherche d’authenticité et de racines, l’œuf, de par sa forme, sa simplicité et la symbolique qui y est liée reste d’une modernité sans pareil. De grandes expositions présentant les techniques de décoration des œufs sont organisées depuis plusieurs années en Allemagne,en Suisse et en France . Parmis les plus célebres citons Munich, Ludwigshaffen, Augsbourg, Nyon, Compiegne et St Raphael . Preuve aussi de l’interêt du public : des musées des œufs décorés voient le jour et les boutiques des musées nationaux proposent des objets en rapport dans leurs collections.

Coquilles d’Art – le Salon de l’Œuf décoré Exposition-vente
Du 29 mars au 1 avril 2013
Koïfhus – salle Rosselmann

29 Grand’Rue

Colmar

De 10h à 19h – Entrée gratuite

Rensignements ( CLIQUEZ )

Youri VICHNEVSKI

Peintre russe né en 1946 à Kharkov (URSS) , habite et travaille à Paris depuis 1992. Diplomé des Beaux ART de Kharkov. Il a une tendance “Abstrait Lyrique” suivant des compositions abstraites à l’huile, l’acrylique, le pastel et l’encre. Il travaille en utilisant comme support la toile et le papier.

EXPOSITIONS COLLECTIVES :

1966-1993 Expositions des peintres de Kharkov /Ukraine/, Belgorod, Moscou /Russie/, Prague /Tchéquie/, Opole /Pologne/, Les Herbiers /France/.
1993-2007 Expositions collectives: Paris, Landerneau, Renage Isère, La Charité sur Loire /France/, Alba, Saint Peters bourg /Italie – Russie/, Palerme, Enna /Sicile/, Oldenburg /Allemagne/, Cagnes-sur-Mer, Musèe Grimaldi /France/.

EXPOSITIONS PERSONNELLES :

1993 Artés Galerie, Paris 6ème.
1994 Club Léo Lagrange 17, Paris 17?me.
1995 Galerie BSMD diffusion, Paris 17ème, Centre Culturel de Dourdan /France/.
1996 “L’homme et la ville-satellite”, Galerie BSMD diffusion, Paris 17ème.
1997 Artés Galerie, Paris 6ème, Galerie BSMD diffusion, Paris 17ème.
1999 “Eclatements de lumière”, Galerie BSMD diffusion, Paris 17ème.
2000 Lucernaire Centre National D’arts et D’essai, Paris 6ème.
2001 Rétrospective 1978-2001, Galerie BSMD diffusion, Paris 17éme.
2002 “Promenades Paris”, Galerie BSMD diffusion, Paris 17ème, “Arbre”, Centre Protestant de Rencontres, Cergy Pontoise, “Lumière et vision de Paris”, Galerie BSMD diffusion, Paris 17ème.
2003 Galerie JLS -13, Paris 13ème, Centre Protestant de Rencontres, Cergy Pontoise, Salle des Fêtes du Temple, Royan.
2004 Galerie JLS-13, Paris 13ème, Heil-Kunst-Galerie, Gartow /Allemagne/, Centre Protestantes de Rencontres, Cergy Pontoise.
2005 Galerie JLS-13, Paris 13ème, Galerie Les Récréateurs Paris 5ème, Galerie BSMD 17ème, Galerie Der Bogen /Allemagne/.
2008 Galerie Borey ArtGallery Saint-Petersburg /Russie/.”La Galerie”, Paris 13me.
2009 Portes ouyertes 13 en vue, Paris 13me.
2010 “La Galerie”, Paris 13me.
GALERIE
Galerie BSMD 17ème, Paris

Les Journées de la Francophonie auront lieu dans 14 villes russes:
Moscou, Saint-Pétersbourg
Ekaterinbourg, Irkoutsk, Kazan, Nijni Novgorod, Novossibirsk, Perm, Rostov s/ le Don, Rybinsk, Saratov, Samara, Togliatti, Vladivostok
Les Journées de la Francophonie 2013 se dérouleront du 20 mars au 4 avril dans 14 villes russes, dont Moscou et Saint-Pétersbourg, annonce l’ambassade de France en Russie.


Le programme de cet évènement annuel destiné à faire connaître la langue française ainsi que la culture francophone dans toute sa variété prévoit des festivals de cinéma, des événements littéraires, des spectacles et des concerts.

Tous les événements sont organisés par les ambassades des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Alliance Française et l’Institut français en Russie.
La journée internationale de la Francophonie est célébrée chaque année le 20 mars, pour commémorer la signature de la convention de Niamey (Niger), le 20 mars 1970, portant création de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT).

Rebaptisé en 2005 en l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), cet organisme a pour mission de donner corps à une solidarité active entre les 77 États et gouvernements qui la composent (57 membres et 20 observateurs). L’OIF mène des actions politiques et de coopération multilatérale et agit dans le respect de la diversité culturelle et linguistique. Elle est au service de la promotion de la langue française, de la paix et du développement durable.

Stand russe Pavillon 1, Allée V, stand 65.

La présentation de l’Institut de la Traduction sera l’événement central sur le stand Russe: présentation des livres publiés avec le soutien de l’Institut et du Prix littéraire «Read Russia»; rencontres avec les écrivains; dédicaces; tables rondes; ateliers pour les traducteurs et les éditeurs étrangers de littérature russe. Une place importante sera réservée sur le stand à une exposition de livres publiés avec le soutien du gou- vernement de Moscou.

Le programme du stand promet d’être extrêmement riche et intéressant. Participent aux manifestations: Irina Barmetova, Anne Coldefy-Faucard, Anastasia Forquenot de la Fortelle, Olga Slavnikova, Nikolaï Alexandrov, Michel Aucouturier, Pavel Bassinski, Édouard Kotcherguine, Iouri Mamleïev, Zakhar Prilepine. Tables rondes auxquelles participent Hélène Henry-Safier, G. Nivat et N. Struve.

La première journée sera consacrée aux interventions des jeunes écrivains et poètes lauréats et finalistes du prix littéraire indépendant «Début», présentés dans l’anthologie Écrire la vie.

Samedi 23 mars: sur le stand russe, rencontre avec les écrivains Zakhar Prilepine et Olga Slavnikova. Rencontre «Les Français en Sibérie»: des écrivains français racontent leur voyage sur l’Ienisseï durant l’été 2012. Participent à cette rencontre: Dominique Fernan- dez, Danièle Sallenave, Elizabeth Barrile, François Belec, Vera Michalski, Christian Garcin…

Dimanche 24 mars: Sur le stand russe rencontre avec les écrivains Iouri Mamleïev et Édouard Kotcherguine. Table ronde des éditeurs et traducteurs russes et français sur le thème: «Comment on se publie». Modérateurs: Anne Coldefy-Faucard et Nikolaï Alexandrov. Participent à cette table ronde: Vera Michalski (Éditions Noir sur Blanc); Colette Olive (Éditions Verdier); Pauline Faure (Éditions Fayard); Anastasia Lester (agent littéraire); Christine Zeytounian-Beloüs (Éditions Albin Michel); Semion Mirski (Édi- tions Gallimard); Michel Parfenov (Éditions Actes sud).
la Russie au Salon du livre de Paris du 22 au 25 mars 2013.

«Le programme russe à Paris comprend également des dédicaces d’écrivains russes sur les stands d’éditeurs français et dans des librairies :
22 mars: 17h30-18h00: Zakhar Prilepine , stand des Editions «Syrtes», T49
23 mars: 14h30-16h00: Édouard Kotcherguine, stand des Éditions « Noir sur Blanc » Libella R-50 ; 16h00-17h00: Zakhar Prilepine, stand des Éditions « Actes Sud » P14 ;
23 mars: 18h30-20h00: grande soirée littéraire au Centre de Russie pour la science et la cul- ture à Paris, 61 rue Boissière -75016 Paris.
25 mars: 16h00 à18h00: Paris IV Sorbonne ouvre un de ses séminaires au public ! Rencontre avec les étudiants-slavistes français, traducteurs littéraires débutants, au Centre d’Études slaves, 9 rue Michelet -75005 Paris.
Les organisateurs
L’Institut de la Traduction, organisation à but non lucratif qui se donne pour tâche de promouvoir la littérature russe partout dans le monde et de soutenir les traducteurs et éditeurs étrangers œuvrant dans le domaine de la littérature russe ;
«Début», Prix littéraire indépendant, créé par la Fondation internationale « Généra- tion», décerné chaque année, depuis 2000 (entre cinq et sept nominations).
Programmes d’édition du gouvernement de Moscou, mesures de soutien à la publication d’œuvres marquantes sur le plan intellectuel et social et à la production multimédia sur Moscou et la Russie, sur l’histoire et la vie moderne.

Pour plus d’informations:
Lena Jarinova BURO17 Tél: 007 903 667 31 25 @: lena.zharinova@gmail.com

Svetlana Uskova Institut de la Traduction Tél: 007 967 059 30 78  @: svetlana@institutperevoda.ru

PROGRAMATION

Jeudi 21 mars

9.30 – 17.00  –Participation aux 3e Rencontres de la traduction.Evgueni Reznitchenko, Nina Litvinets, Maria Skatchkova
Paris, Porte de Versailles, Boulevard Victor Pavillon.1, Espace 2000
17.00 –Inauguration du Salon. Rencontre sur le stand russe.
Stand russe

Vendredi 22 mars

11.00 – 12.00 –Présentation de l’Institut de la traduction et du prix Read Russia.
Evgeni Reznitchenko, Tatiana Voskovskaïa, Maria Skatchkova
7 Place de Fontenoy 75007 Paris UNESCO
12.00-12.30 – La vie des petits Moscovites. Présentation de livres pour enfants, publiés dans le cadre du programme d’édition du gouvernement de Moscou.Démonstration de Book trailers à partir des livres pour enfants Neznaïka sur la lune, Bouratino et autres.
Stand russe

12.30- 13.00 – Conférence de Nikolaï Malinine «Moscou, une nouvelle ville, une ville pour les gens». Conférencier – spécialiste russe d’architecture, auteur du livre 100 maisons privées. Architecture et architectes. Stand russe
13.00-15.30 – Présentation du recueil des jeunes auteurs, lauréats du prix «Début»: Kirill Kortchaguine, Alla Gorbounova, Alissa Ganieva, Alexeï Oline (édition «Glass», 2012). Modérateurs: Olga Slavnikova, Christine Zeytounian-Beloüs, Natalia Perova.
Stand russe

16.00-17.00 – «Russophonie» – 2013. Les difficultés de la traduction du russe vers le français. Fondation «Centre présidentiel de Boris Eltsine » et Associa- tion «France – Oural». Modérateurs: Tatiana Voskovskaïa, Christine Mestre. Stand russe

16.00-18.00 – Lecture par les finalistes du prix «Début» (Kirill Kortchaguine, Alla Gor- bounova, Alissa Ganieva). Modérateurs: Vitali Poukhanov, Christine Zeytounian-Beloüs
65 rue des Grands Moulins, 75013 PARIS Institut national des langues et civilisations orientales, INALCO
17.00-18;00 – Dédicace par Zakhar Prilepine . Editions «Syrtes».
Stand des Editions “Syrte”.

Samedi 23 mars

11.00-12.00 – Présentation du prix littéraire Read Russia.
Dmitri Bykov «Pasternak», traduction d’Hélène Henry-Safier. Modérateur: Tatiana Voskovskaïa et Anastasia de la Fortelle
Stand russe
12.00-13.00 – Parler de l’histoire et de la politique d’une manière captivante. Rencon- tre avec l’écrivain Alexandre Zviaguintsev.
Modérateur: Nikolaï Alexandrov
Stand russe
13.00-14.00 – Russie visible et invisible. Ecrivains français d’origine russe Michel Vi- naver et Emmanuel Carrère. Modérateurs: Nikita Struve, Victor Moskvine
Stand russe
14.00-15.00 – Rencontre avec l’écrivain Zakhar Prilepine.
Modérateur: Anastasia de la Fortelle
Stand russe
14.30-16.00 –Dédicace par Edouard Kotcherguine, avec la participation de la traduc- trice Julie Bouvard. Edition «Noir sur Blanc».
Stand des éditions «Noir sur blanc», Libella R50
15.00-16.00 – Rencontre avec l’écrivain Olga Slavnikova.
Modérateurs: Natalia Perova, Christine Zeytounian-Beloüs
Stand russe
16.00-17.00 – «Institut de la traduction-nouvelle initiative culturelle». Dialogue vi- vant, réponses aux questions par le directeur de l’Institut de la traduction Evgueni Reznitchenko et la conseillère Nina Litvinets.
61, rue Boissière 75116 Paris, France Le Centre de Russie pour la science et la culture à Paris

16.00 – 17.00 – Dédicace par Zakhar Prilepine . Editions «Actes Sud».
Modérateur: Anastasia de la Fortelle.
Stand des éditions «Actes Sud», P14
16.00-18.00 – «Les Français en Sibérie». Le voyage des écrivains français sur l’Iénisseï durant l’été 2012. Participent à la rencontre: Dominique Fernandez, Danièle Sallenave, Eliz- abeth Barrile, François Belec, Olivier Bleys, Jules, Vera Michalski, Christian Garcin, Eric Faye, Ferrante Ferranti. (En juillet 2012 un groupe d’auteurs français a voyagé en Russie d’Abakan à Krasnoïarsk. Les auteurs ont par- tagé leurs premières impressions dans des interviews pour le magazine «Octobre» à bord même du ferry ordinaire. D’autres publications dans des journaux français ont suivi. Un livre de Danièle Sallenave a paru). La table ronde est animée par la présentation des oeuvres du photographe Ferrante Ferranti.
Modérateur: Irina Barmetova
Stand russe
17.00-18.30 – Découvrez les jeunes talents de Russie. Présentation du prix littéraire «Début»: Kirill Kortchaguine, Alla Gorbounova, Alissa Ganieva, Alexeï Oline. Modérateurs: Olga Slavnikova, Natalia Perova, Christine Zeytounian- Beloüs
61, rue Boissière 75116 Paris, France Centre de Russie pour la science et la culture à Paris
18.00-20.00 – Soirée littéraire avec les écrivains russes.
Pavel Bassinski, Edouard Kotcherguine, Olga Slavnikova, Zakhar Prilepine, Iouri Mamleev. Modérateurs: Nikolaï Alexandrov, Irina Barmetova
61, rue Boissière 75116 Paris, France Centre de Russie pour la science et la culture à Paris

Dimanche 24 mars

11.00-12.00 – Métaphysique contemporaine – comment elle est? Rencontre avec l’auteur et philosophe Iouri Mamleïev. Modérateur: Professeur Yves Hamant et professeur Françoise Lesourd
Stand russe
13.00-14.00 –Pourquoi lire Léon Tolstoi aujourd’hui? Rencontre avec l’auteur du livre «Léon Tolstoï. La fuite du paradis» Pavel Bassinski. Modérateur: Professeur Anastasia de la Fortelle et professeur Michel Aucouturier
Stand russe

14.00 –Table ronde des éditeurs et traducteurs russes/français «Comment on se publie». (Publications marquantes des dernières années, “taches blanches” sur les cartes littéraires des deux pays, perspectives).

Modérateur: Anne Coldefy-Faucard et Nikolaï Alexandrov

Stand russe

16.00-17.00 –Première 2013: Edouard Kotcherguine Le baptême des barreaux. Publié avec le soutien de l’Institut de la traduction. Avec la participation du des- sinateur Boris Zaborov et de la traductrice Julie Bouvard. Modérateur: Nikolaï Alexandrov
Stand russe
17.00-18.00 – Présentation des programmes d’édition du gouvernement de Moscou.
Modérateur: Oxana Litvinenko
Stand russe

Lundi 25 mars

11.00 – Séminaire pour les traducteurs et les éditeurs de littérature russe. Présentation de l’Institut de la traduction. Quoi publier, comment publier, comment obtenir un soutien financier? Organisateur- l’Institut de la traduc- tion. Modérateur: Evgueni Reznitchenko, Christine Mestre. Participants – tra- ducteurs et éditeurs étrangers
Stand russe
16.00-18.00 – «L’école du traducteur débutant» Rencontre avec les traducteurs-slav- istes débutants de la Sorbonne. Modérateur: Nikolai Alexandrov, Anne Coldefy-Faucard
9, rue Michelet 75005 Paris- Centre d’Etude Slaves.

Mardi 26 mars

Rencontre avec Zakhar Prilepine à l’université de Lausanne.
Modérateur: Anastasia de la Fortelle
Université de Lausanne
Parade des book trailers. Démonstration des 20 meilleurs travaux vidéo, présentés au premier concours des book trailers de toute la Russie 2012.
Stand russe

33ième Salon du Livre

Paris Porte de Versailles – Pavillon 1
Boulevard Victor, Paris 15ème

Horaires:

Vendredi 22 mars : 10h – 20h
Samedi 23 mars : 10h – 20h
Dimanche 24 mars : 10h – 19h
Lundi 25 mars : 13h – 19h

Tarifs:

Plein tarif 10€,réduit 6€,

Gratuit: – 18ans, étudiants -26ans et séniors +65ans (lundi 25 de 13hà19h)

Accés:

: Ligne 12 / Porte de Versailles – Ligne 8 / Balard
: Ligne T2 & T3, arrêt Porte de Versailles
: lignes 39 – 80, station Porte de Versailles
: Taxis G7 : 01 47 39 47 39 / Taxis bleus : 0 891 70 10 10 / Alpha taxi : 01 45 85 85 85
: Station Velib’ n° 15061 – 12 square Desnouettes / Station Velib’ n° 15049 – 2 rue Ernest Renan / Station Velib’ n° 15048 – place Amédée Gordini

:  Boulevard Victor – Avenue de la Porte de la Plaine – Rue d’Oradour sur Glane

Plus d’informations: ( CLIQUEZ )

Libre participation au profit de l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge de Paris.

LE CHŒUR RUSSE DE PARIS ZNAMENIE :

Ensemble formé depuis 2009, sous la direction d’Ekaterina Anapolskaya.
Le répertoire de l’ensemble est constitué de plus de soixante pièces de musique liturgique russe bien souvent écrites par les plus illustres compositeurs russes (Tchaïkovski, Rachmaninoff, Balakirev, Tchesnokov, Gretchaninoff, …) mais aussi de musique profane : chœurs d’opéra, musique de chambre, chants populaires.
Le choeur se produit régulièrement en concert (le plus souvent à Paris) dans le cadre de manifestations consacrées à la musique liturgique orthodoxe russe : concerts de Noel et de Pâques, célébration des 150 ans de la cathédrale orthodoxe russe de Paris, heures musicales de Saint-Roch… .
De plus, la présence en son sein de nombreux solistes permet à l’ensemble d’assurer l’interprétation d’extraits d’opéra. C’est ainsi que l’ensemble a pu proposer récemment des soirée-concerts plus spécifiquement consacrées à l’ exécution de larges extraits (chœurs et ensembles) de certaines œuvres phares du répertoire : Rigoletto et la Traviatta de Verdi, Eugène Onéguine et La Dame de Piques de Tchaïkovski, Prince Igor de Borodine, Roussalka de Dargomijski.

EKATERINA ANAPOLSKAYA est diplômée de l’université pédagogique de Moscou-faculté de musique. Elle est également titulaire d’un master en musicologie à la Sorbonne (Paris IV) et prépare actuellement un doctorat. Ekaterina compte parmi ses professeurs : Maya Pouchkina, soliste du Bolchoï et de la troupe de l’Opéra du conservatoire Tchaïkovski de Moscou et Luciana Serra (professeur à l’Académie de la Scala de Milan) dont Ekaterina suit le master class.
De 1992 à 1998, elle participe à des tournées et festivals avec l’ensemble des solistes « Slavianski Lik » en Russie comme à l’étranger. Entre 1994 et 2004, elle a interprété les rôles de Madame Larina (Eugène Onéguine – Tchaïkovski), de Yaroslavna (Prince Igor – Borodine), de Liza (La Dame de Piques – Tchaïkovski) à l’occasion de représentations et concerts. Au sein de « Slavianski Lik », Ekaterina reçoit en 1998, le prix de la « Voix d’ange de Russie ». Récemment, elle a participé à des concerts en Italie à Ancone (théâtre Del Muse – 2011 et 2012) et au festival Val d’Eure musical (2012).
Ekaterina est également à la tête de l’association artistique «ADEA» qui organise des concerts de musique classique avec différents chanteurs et instrumentistes. En plus de l’organisation et de la direction artistique, elle participe à ces concerts en tant que soliste et chef du chœur russe de Paris Znamenie.

Important : pour des raisons de sécurité, la réservation est obligatoire :
email : agenda-culturel@paris-sorbonne.fr
Téléphone : 01 40 46 33 72

Ampitheâtre Richelieu Sorbonne.

Entrée gratuite

17 rue de la Sorbonne 75005 Paris

Cabinet binational, Sade (Manuel Nunez Yanowsky/Miriam Teitelbaum)
et Arch Group (équipe binationale).

La Russie et la France ont formé un groupe de travail conjoint chargé d’examiner le projet de construction d’un centre spirituel et culturel russe sur le quai Branly, à Paris, a annoncé lundi 11 mars 2013, le ministère français des Affaires étrangères.
Un groupe de travail conjoint franco-russe a été créé pour assurer le suivi du projet de centre spirituel et culturel orthodoxe russe à toutes les étapes clés de son processus afin de pouvoir vérifier s’il respecte à la fois les attentes de la Fédération de Russie et de l’Église orthodoxe russe, d’une part, mais aussi les exigences du droit français dans le domaine de l’urbanisme et de la protection du patrimoine, d’autre part. La première réunion du groupe de travail a eu lieu le mardi 5 mars dernier à Paris“, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Retrouvez toutes les informations concernant le projet sur le site d’Artcorusse (CLIQUEZ)  et (CLIQUEZ)

Voix de Russie et de Géorgie
Ensemble Vocal CHERSONESE Voix mixtes. Direction : Maria Kondrashkova

Fondé et dirigé par Maria Kondrashkova, l’Ensemble Vocal Chersonèse se spécialise dans la musique orthodoxe baroque russe, d’une part les chants polyphoniques des 17ème et 18ème siècles, dont la plupart sont anonymes, et d’autre part les œuvres des grands compositeurs de cette période comme Vassily Titov ou Nikolaï Diletsky. Pour compléter cette rétrospective historique des différents styles du chant orthodoxe, l’ensemble interprète également les œuvres des compositeurs russes des XIXe et XXe siècles tels que Liadov et Rimsky-Korsakov.
L’Ensemble Vocal Chersonèse s’est profuit dernièrement dans le cadre du Festival Musique en Catalogne Romane et en Normandie dans la programmation des “Voix de la Liberté”.


                Ensemble MARANI                           Ensemble Vocal CHERSONESE             

Voix d’hommes de l’Ensemble MARANI

Polyphonies de Géorgie.Dir. Tariel Vatchadzé
L’Ensemble Marani est un chœur d’hommes qui présente un répertoire constitué de chants polyphoniques a capella issus des différentes régions de la Géorgie. Ces chants parfois millénaires qui accompagnent les divers moments de l’existence, existent en de multiples variantes régionales.
Christianisée au IVe siècle, la Géorgie possède également un vaste répertoire de chants liturgiques qui coexistent avec des chants rituels pré-chrétiens. Ce riche patrimoine, religieux ou profane, s’est perpétué dans les villages, notamment lors des traditionnels repas de fête. Depuis sa création, l’Ensemble MARANI s’est produit à Radio-France, à l’Olympia, à l’UNESCO, et dans les plus importantes églises de Paris. Il a été invité au Festival “Voix Sacrées” de Lausanne, à l’Abbaye de Royaumont, au Festival de la Côte d’Opale à Dunkerque, au Festival d’Art Sacré de Saint-Lizier (09), au Festival “Chveneburebi” en Géorgie, au Festival La Part des Anges des Hospices de Beaune et au Festival “Polyphonies” en Géorgie. Il collabore régulièrement avec l’Ensemble Vocal Corse Voce Isulane.V

27ème Saison Musique en l’Ile

Eglise Saint Louis en l’Ile

19bis rue Saint Louis en l’Ile

75004 Paris

Mètro: Pont Marie

Prix: Normal: 19€,    Places numérotés: 23€,    Tarif réduit: 14€

RESERVATIONS: 01 44 62 00 55

19

Du samedi 16 au dimanche 31 mars se dérouleront  les “Rencontres Pétersbourgoises à Paris“, sur  le thème de l’enseignement de la langue et de culture russe pour les russes et les russophones qui vivent en France. Rencontres organisées par la Région de Saint Petersbourg, la Comité des relations extérieures, le Comité pour la Culture, le Comité Municipal pour le développement du Tourisme de Saint Petersbourg, le Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris et avec le concours du Forum des Russes de France .

Ces deux semaines débuteront par une conférencer de presse,  en présence de monsieur Alexandre Prokhorenko membre du Conseil de Saint Petersbourg et responsable du Comité des Relations Extérieures  de Saint Petersbourg ,  monsieur Igor Shpinov directeur du Centre de Russie pour la science et la Culture à Paris, mesdames N. Gvichiia directeur général de l’Office du tourisme et Vera Sakharova.

Conférence de Presse annonçant la création à Paris d'un
Bureau de Tourisme de Saint Petersbourg .(© AK)

Sera présentées une exposition de douze artistes vivant à Saint Petersbourg, œuvres réalisées entre 1977 et 2012 consacrée au 400ème anniversaire de la Maison des Romanov. (exposition du 21 au 27 mars au Centre de Russie pour la Science et la Culture  61 rue Boissière).

Inauguration de l'exposition par Igor Schpynov Directeur du CRSC.© AK

Les rencontres se dérouleront dans plusieurs lieux, du 16 au 31 mars des Master classe pour le théatre pour les enfants russes à Neuilly “atelier Aprelik” 121 Av Achille Peretti. Le 25 mars à la “Librairie du Globe” rencontres avec l’écrivain et journaliste de télévision Tatiana Tolstoï,  des cours de russes pour les enfants (du 21 au 23 mars), présentation de l’Encyclopédie électronique”.

Centre de Russie pour la Science et la Culture

61 rue Boissière 75016 Paris,

Jeudi 21 mars de 9h à 12h 30  et vendredi  22 mars de 9h à 17h.  Séminaire pour les enseignants des écoles Bilingues et des centres d’enseignements ( organisateurs : le Comité des relations extérieures de Saint Petersbourg, la Maison d’Edition “Zlatoust” de Saint Petersbourg et le Centre d’Enseignement artistiques ). Renseignements: Irina Krivova: 06 64 78 13 40, courriel: irina.krivova60@gmail.com

Lundi 25 mars à 18h30 Inauguration de la Semaine Internationale du Théâtre russe pour les enfants. Renseignements: Ludmila Drobitch, (courriel: april13@mail.ru)

Mardi 26 mars à 19h30 Rencontre avec Tatiana Tolstoï écrivain et journaliste de télévision. Thème de la rencontre: ” Saint Petersbourg en littérature”.

Mercredi 27 mars à 19h Rencontre avec Gueorguy Vilinbakhov, président du Conseil Héraldique auprès du Président de la Fédération de Russie. Thème de la rencontre ” Le 400ème anniversaire de la Maison des Romanov”.

Mercredi 27 mars  à 20 h Présentation de l’Encyclopédie éléctronique sur le théme ” Le patrimoine culturel russe à l’étranger”.

Ces rencontres sont pour les russophones et les russes

( Toutes les rencontres sont en russe)

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Петербургские встречи на берегах Сены

С 16 по 31 марта пройдет цикл мероприятий для российских соотечественников, проживающих во Франции, под названием «Петербургские встречи в Париже».

В течение двух недель жители французской столицы смогут поучаствовать в лекциях, мастер-классах и культурных мероприятиях по нескольким направлениям: «Русский язык для детей-соотечественников»     (с 21 по 23 марта); «Русский язык как иностранный» (с 25 по 27 марта); «Просветительская программа» (с 25 по 27 марта); «Эмигрантоведение»                  (27 марта); «Детское творчество» (с 16 по 31 марта).

«Петербургские встречи» – это мероприятие в рамках Программы Правительства Санкт-Петербурга «Соотечественники» (www.spbrumir.ru), организованное при поддержке Посольства Российской Федерации во Французской Республике, Российского центра науки и культуры в Париже и Координационного совета российских соотечественников во Франции.

Церемония официального открытия программы состоится 20 марта 2013 года. На ней будут присутствовать Александр Прохоренко, член Правительства Санкт-Петербурга и председатель Комитета по внешним связям Санкт-Петербурга, Игорь Шпынов, директор Российского центра науки и культуры в Париже, и Нана Гвичия, генеральный директор Санкт-Петербургского Городского туристско-информационного бюро. В этот же день на пресс-конференции, посвященной презентации программы «Петербургские встречи в Париже», будет подписано Соглашение об открытии информационно-туристского центра Санкт-Петербурга в Париже.

Александр Прохоренко, член Правительства Санкт-Петербурга, председатель Комитета по внешним связям Санкт-Петербурга:

– Место проведения наших мероприятий выбрано не случайно. Ведь именно Франция стала центром притяжения для огромного количества эмигрантов и вынужденных переселенцев из Российской Империи, а Париж стал столицей русской эмиграции первой волны. Интересно отметить, что даже французские источники не дают нам точных цифр по количеству наших соотечественников, которые приехали в Париж в 20-е годы прошлого столетия, а это – сотни тысяч человек, которые без всякого преувеличения обогатили культурную, научную и просветительскую жизнь Франции.

Именно поэтому Франция стала первой страной, где мы проводим уникальную по своему содержанию программу. Особенность  «Петербургских встреч в Париже» заключается в том, что для реализации программы нам удалось привлечь ведущих специалистов – преподавателей, ученых и деятелей культуры, которые не понаслышке знакомы                                  с особенностями и интересами российских соотечественников, тех, кто сегодня формирует культурное достояние России. Отдельно хотел бы подчеркнуть, что целесообразность проведения каждого из мероприятий программы, его формат и содержание мы тщательно прорабатывали                    с учетом мнения и рекомендаций дипломатических представительств Российской Федерации во Франции.

Уверен, что программа «Петербургских встреч в Париже» даст возможность каждому найти для себя что-то интересное и познавательное, открыть новые факты, ближе познакомиться с нашей общей историей.

Литература и просвещение

Действительно насыщенная программа – это не только интересные и познавательные факты, но и встречи с выдающимися культурными деятелями  современной России. Например, участникам «Петербургских встреч в Париже» будет предоставлена возможность посетить лекции настоящего мастера русского слова, российской писательницы, публициста и телеведущей Татьяны Толстой и принять участие в открытой дискуссии на тему «Литературный Петербург» в магазине русской книги «Глоб». Татьяна Никитична также поделится эмигрантским опытом, ведь долгие годы она жила и работала в США. Как писатель она известна не только русскоговорящим читателям, но и франкоговорящим – ее рассказы и романы переведены на многие языки.

Просветительское направление продолжится открытой лекцией, посвящённой 400-летию Дома Романовых, – «Государственные символы России – прошлое и настоящее». Ее прочтет председатель Геральдического совета при Президенте Российской Федерации, государственный герольдмейстер, заместитель директора Государственного Эрмитажа по научной работе Георгий Вилинбахов. Также 27 марта в Париже будет представлен уникальный проект «Электронная энциклопедия «Культурное наследие русского зарубежья». Энциклопедия, составление которой осуществляется при непосредственной поддержке Правительства Санкт-Петербурга, призвана аккумулировать и распространить знания о достижениях российской эмиграции в сфере культуры и гуманитарных наук в ХХ веке. В реализации проекта принимают участие ведущие историки и исследователи в области эмигрантоведения из 15 стран.

Первым этапом этой масштабной и долгосрочной работы стало создание энциклопедического Интернет-сайта «Изобразительное искусство и архитектура Русского зарубежья» (www.artrz.ru), представляющего собой уникальный свод данных о деятельности художников и архитекторов русского зарубежья. На сегодняшний день энциклопедия включает более 2200 биографических и предметных статей.

Художники голубых кровей

Культурная программа «Петербургских встреч в Париже» представлена художественной выставкой международной Ассоциации художников-потомков дворянских родов, проживающих в Санкт-Петербурге.

Экспозиция состоит из 40 произведений живописи и графики, выполненных 12 художниками. Художественные работы созданы в период с 1977 по 2012 годы. Среди художников, работы которых представлены на выставке: Ольга Ивашинцова, Вячеслав Заварицкий, Константин Троицкий, Борис Энгельгардт, Валерий Трубецкой, Наталья Верди. Выставка откроется 20 марта в залах Российского центра науки и культуры в Париже, и продлится до 27 марта 2013 года.

Справка:

«Международная ассоциация художников-потомков дворянских родов» представляет собой творческое объединение, созданное для возрождения культурных традиций русского дворянства, разбросанного по многим странам мира. Единый дух, пронизывающий многовековую российскую культуру, проходит сквозь дворянское сословие как неотъемлемую составляющую нации, преломляясь в творчестве современных художников. Ассоциация отражает всё многообразие современного искусства, от иконы до авангарда. Автором идеи, основателем Ассоциации является художник Вячеслав Заварицкий. Ассоциация существует с 2002 года. В попечительский совет Ассоциации входят представители дворянской и культурной элиты. Председатель попечительского совета – директор Всероссийского музея А.С. Пушкина С.М. Некрасов. В попечительский совет входят: княжна В.С. Оболенская, князь М.М. Чавчавадзе, издатель альманаха «Русский мiръ» профессор Д.А. Ивашинцов.

Важной составляющей всей программы станут культурные акции для юных соотечественников. Преподаватель Санкт-Петербургской театральной академии Максим Михайлов проведет мастер-классы по театральному творчеству, состоятся мастер-классы по хореографии с элементами народного танца с участием преподавателей и учеников Санкт-Петербургской танцевальной студии «Импульс».

В спектаклях примут участие дети в возрасте от 8 до 15 лет. В процессе работы над постановками будут проведены занятия по актерскому мастерству, сценической речи и непосредственно репетиции пьес, в процессе которых ребята освоят новые для них элементы актерского мастерства, получат навыки работы на сцене.  Особенностью этой работы является то, что русский язык для многих не является родным. Некоторые дети родились и живут во Франции, но никогда не были в России.

Итогом детской программы станет постановка спектаклей «Балда» и «А вот и мы» на церемонии открытия Международной недели русского детского театра в Париже 25 марта и премьера спектакля «Незнайка» в парижской студии-мастерской «Апрелик» 31 марта.

Великий и могучий

По традиции в мероприятиях, которые проходят в рамках программы «Соотечественники», акцент сделан на образовательных проектах. Ведущие специалисты петербургской школы русского языка, филологи представят своим коллегам новые методические и учебные программы, профессиональные разработки в области преподавания русского языка как иностранного.

Знаковыми событиями, например, станут круглый стол «Русский язык во Франции: проблемы и перспективы» и посещение Центра двуязычного развития «Логос» (21 марта). В парижских школах с изучением русского языка пройдут открытые уроки. Встречи пройдут 23 марта в школе «Алые паруса» (61, rue Boissière), Русско-французской школе (64 rue Théophile Gauthier), школе «Апрелик» (10 rue de Cygne). 25 марта в Национальном институте восточных языков и культур педагоги обсудят особенности преподавания русского языка как иностранного и поучаствуют в открытой дискуссии «Особенности учебных материалов для изучения русского языка в условиях ограниченного времени и вне языковой среды».

Кроме традиционно популярных среди филологов и педагогов тем в этом году появилась новая проблематика – «Использование актуальных жанров интернет-общения (твиттера и блога) на занятиях по развитию навыков устной и письменной речи, а также при изучении лексико-грамматических трудностей».

Со специалистами по русскому языку во Франции встретятся руководители Союза русофонов Франции и центра «Златоуст» (Санкт-Петербург), сотрудники университетов Тампере (Финляндия), Тель-Авива (Израиль), Рима (Италия), Москвы и Санкт-Петербурга. Французскую сторону представят специалисты Национального института восточных языков и культур (Париж).

КОНТАКТЫ

1. Ф.Д.Болтин, начальник отдела по связям с соотечественниками за рубежом Комитета по внешним связям Санкт-Петербурга, +7(812)5767159,  +7(931)3266710, boltin@kvs.gov.spb.ru

2. РЦНК: Дарья Сурикова, +(33) 1 44347979, ruscentr@wanadoo.fr.

Du II au 17 mars “Maslenitsa”

Le nom russe de la fête signifie «la rencontre». Maslenitsa a une double ascendance : païenne et chrétienne.
Du côté païen, Maslenitsa fut une fête héliocentrique, célébrant la fin imminente de l’hiver.

En occident dans la Rome antique, il s’agissait d’une fête en l’honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux.  Chez les chrétiens c’est la fête de la présentation au Temple de l’enfant Jésus.

En Russie cette fête dure huit jours une semaine avant le grand carême, cette année du lundi 11 au 17 mars 2013*. Elle est l’équivalent slave de la chandeleur ou du Mardi gras, célébrant la fin de l’hiver. Les éléments indispensables de Maslenitsa sont les blinis, sortes de crêpes épaisses rondes et dorées , symbole païens du soleil. Ils sont faits d’ingrédients autorisés par la tradition orthodoxe pendant le Carême soit: le beurre, les œufs et le lait. La viande est déjà interdite aux chrétiens orthodoxes pendant la semaine de Maslenitsa, elle est une semaine sans viande. La viande, le poisson, les produits laitiers et les œufs sont interdits pendant le Carême.

La “mascotte” de Maslenitsa est généralement une effigie habillée de couleurs vives (rouge, orange, jaune,…) qui s’appelle Dame Maslenitsa, autrefois Kostroma.

Les blinis faits à la maison sont servis avec du beurre fondu chaud, de la crème fraîche (smetana), du caviar rouge, du saumon fumé, des anchois …, mangés en  dessert avec du miel. Et comme boisson, bien entendu de la vodka (bien fraîche) .
Un blin (en russe : блин, pluriel блины bliny, blini parfois retranscrit comme blinis. Le mot blin vient du vieux slave mlin, qui signifie « moudre ».

Maslentsa” vient du mot russe “Maslo“, qui signifie beurre. la crèpe représente le soleil, le beurre, le symbole de l’aisance.

Pendant la fête de Maslenitsa on s’habille « à l’ancienne » : les femmes portent un « châle »  traditionnel en laine qui les préserve du froid, les hommes portent la « Chapka » et la « Kossovorotka », la chemise à col officier. On porte aussi un collier en bois de bouleau avec un  bijou en ambre, c’est une amulette dédiée au soleil qui porte bonheur pour toute l’année.

Quoi qu’il en soit, s’il fait beau temps, dit-on, le jour de la Chandeleur, si le soleil brille, le printemps sera chaud, sans pluies, le vent promet une bonne récolte. D’après la tradition chrétienne actuelle, les bougies sont bénies ce jour pendant la liturgie divine.

Le feu le jour de la Chandeleur a une force miraculeuse et protège la maison contre le tonnerre et la foudre, contre tous les maux. Le dernier jour de Maslenitsa s’appelle le “Dimanche du Pardon“, chacun se demande pardon, et le Grand Carême commence. Pour les orthodoxes c’est le dernier jour où ils peuvent manger des produits laitiers, du poisson, du vin et de l’huile.

* La date change en fonction de la Fête de Pâques, différente avec les occidentaux
en raison des calendriers:
- julien pour les orientaux et
- grégorien pour les catholiques et les protestants,calendrier établi 15 octobre 1582.

 Cette année la Pâques orientale est le 5 mai et la Pâques occidentale le 31 mars.

Concert gratuit de musique classique et sacrée

Mardi 26 mars à 20h30

Dans le cadre du festival “le Printemps russe – 2013
L’association “Maxime and Co – Infos-Russes.com” a le plaisir de vous inviter
à un grand concert gratuit de musique de compositeurs russes et occidentaux

Programme

1. Orchestre d’accordéonistes «Garmonica» de l’école centrale d’art de Khimki (région de Moscou)
a) Astor Piazzolla «Ave Maria»
b) Joe Hisaishi «Secret Garden»

2. Chœur de l’école musicale Sviridov G. «Aquarelle » (Moscou)
a) Giuseppe Concone « Kyrie eleison Domine »
b) Les vers de Mikhaïl Lermontov «Ange» sur la musique d’Alexandre Varlamov
c) Alexandre Borodine «Envole toi sur les ailes du vent» extrait de l’opéra «Le Prince Igor»

3. Ensemble vocal « Octave» de l’école de musique de Kouchva (région de Sverdlovsk)
a) Des paroles de Vladimir Karpeko «Les nuages», sur la musique d’Andrei Eshpai
b) Des paroles de Pierre Gruzinsky «La chanson du printemps», sur la musique de Revaz Lagidze

4. Ensemble vocal «Jemtchoujina (Perle)» du centre d’éducation № 1296 de Moscou
a) Irmos du canon de l’archimandrite de Féofan «Nativité du Christ »
b) «La prière des anges» d’Alla Naoumova

5. Ensemble de musique ancienne et moderne « Divertissement » de la philharmonie d’Orenbourg
a) Jean-Sébastien Bach «Concert en ré mineur pour deux violons et orchestre » (première partie)
b) Benedetto Giacomo Marcello «Concert  ré mineur pour deux flûtes avec ensemble de chambre » (deuxième partie).
c) Benedetto Giacomo Marcello. Aria «Cette flamme chauffe l’âme»

6. Ensemble émérite, chœur «Fantasie» de Serov (région de Sverdlovsk)
a) Efstafii Azeev «Reine, accueille les prières», a capella
b) Francis Poulenc «Stabat Mater dolorosa»
c) Andrei Eshpai «Le saule»

7. Orchestre  municipal de chambre de la Maison de la musique de Kalouga
a) Rolf Lovland «Secret Garden» (Soliste -Achot Kazarian)
b) Claude-Michel Schönberg «Him Home» : extrait de la comédie musicale « Les Misérables» (Soliste -Achot Kazarian)
c) Garri Azatov : Suite « La pluie »
d) Arno Babadjanian « Nocturne » (Soliste – Achot Kazarian)

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Eglise de la Madeleine

Place de la Madeleine, Paris 8ème
Entrée libre
Plus d’informations: 06 60 28 57 04
assonasledie@wanadoo.fr

1613 – 2013

Dynastie des Romanov

Andreï Ivanovitch Kobyla.

Les Romanov sont un clan de boyards russes, royal à partir de 1613 et impérial à partir de 1721. Le boyard Andreï Ivanovitch Kobyla (deuxième quart du XIVème siècle) était l’ancêtre des Romanov.

Kostroma.

Des festivités consacrées au 400ème anniversaire de l’avènement de la dynastie des Romanov débutent samedi 8 mars, par l’ouverture d’une exposition à ciel ouvert intitulée “Triomphe de l’Empire des Romanov” à Kostroma (300 km au nord-est de Moscou). Ville d’origine des Romanov.

Ouverture officielle de l'exposition "Triomphe de l'Empire des Romanov".

Le chef d’état-major adjoint de la Douma d’Etat Yuri Chouvalov a présidé la cérémonie d’ouverture. De  nombreuses personnalités de Russie  ainsi que, du monde  l’émigration russe venues de l’étranger, appelées les “russes blancs“.


Inauguration de l'exposition.

Une des salles d'exposition.


Le prince A. Troubetzkoï devant une des vitrines de l'exposition.

En 1913, une grande fête s’est tenue à Kostroma en présence de l’empereur Nicolas II à l’occasion du 300e anniversaire de la famille impériale russe.

Vue sur la Volga lors des fêtes du 300ème anniversaire de la Maison des Romanov (20 mai 1913)

Nicolas II accompagné de son épouse l’impératrice Alexandra Féodorovna et du prince Alexis lors des fêtes en 1913 à Kostroma.

Moscou célébra au son particulier de l’ensemble des cloches du Kremlin, les carillons du Kremlin ont rendu hommage mercredi 6 mars 2013 à la dynastie des Romanov .

L’ensemble de cloches du clocher Ivan le Grand a joué la mélodie de la scène du couronnement de l’opéra de Moussorgski, Boris Godounov.

A cette occasion l’on a pu entendre le solo de la cloche de 30 tonnes « Raout », coulée sur ordre de Mikhaïl Fedorovitch, premier tsar de la lignée Romanov.

Festivités à Moscou lors du 300ème anniversaire de la Dynastie des Romanov en 1913.

Une liturgie fut célébrée par le patriarche Kirill en présence des descendants des Romanov avec la Princesse Maria Vladimirovna Romanova, considérée comme le chef actuel de la Maison impériale de Russie.( en bas sur la photo à gauche en bleu)

Liturgie célébrée par par la Patriarche Kirill en présence des représentants
de la Maison des Romanov et de nombreuses personnalités du monde de l'émigration
venues d'Europe, des Etats Unis, du Canada et d'Australie. 

Le 6 mars, le patriarche Kirill a célébré une liturgie dans la cathédrale de l’Assomption du Kremlin, puis dans la cathédrale de l’Archange-Saint-Michel, nécropole des grands-princes de Moscou
et des premiers tsars, le patriarche Kirille  a tenu un service religieux commémoratif pour le patriarche Philarète, ancêtre de la dynastie des Romanov, et pour les premiers tsars de la Maison Romanov, enterrés dans la cathédrale de l’Archange-Saint-Michel du Kremlin de Moscou.

 

Cathédrale de l'Archange-Saint-Michel.

La princesse a remis au président de l’Académie des Beaux-Arts de Russie Zurab Tsereteli, l’Ordre de Sainte-Anne Ier degré le même jour a p^rès avoir visité le musée de l’Académie des Beaux Arts .

L’ordre Impérial de Sainte Anne fut créé en 1735 et aprés la Révolution de 1917 seule une personne de la famille impériale est habilitée à remettre cette prestigieuse décoration.


A son tour Zurab Tsereteli a élevé la princesses Maria Vladimirovna Romanova au rang de Membre d’honneur de  l’Académie des Beaux Arts de Moscou.

Dans toute la Russie des célébrations pour cet anniversaire se déroulent.


SOIRÉE POÉTIQUE LE 22 MARS 2013

AVEC

SVLETLANA NASSOVA

organisée par

La LIBRAIRIE “LES EDITEURS RÉUNIES”

et les Amis d’Ymcca Press

Dans le cadre de la Semaine de la Poésie, une “Soirée Poétique” à la librairie”Les Editeurs Réunis”  est organisée pour la sortie du livre de poésies “Medicina Animale” de Svetlena Nossova.

Svetlana Nossova sera pour cette première à Paris et elle déclamera ses poèmes en russe, pour votre plaisir;

le vendredi 22 mars à 18h30.



LES EDITEURS REUNIS
Librairie russe à Paris
11, rue de la Montagne Sainte-Geneviève
75005 Paris
Tél.: 00 33 1 43 54 74 46
Fax: 00 33 1 43 25 34 79
www.editeurs-reunis.fr
http://www.editeurs-reunis.fr/shop/

Métro: Maubert-Mutualité

Cette création originale a été jouée pour la première fois à Nanterre en Octobre 2010, puis plusieurs fois en Russie, au festival off d’Avignon 2012 et plus récemment lors du festival A Dos de Libellule en janvier 2013 à Nanterre.
La mise en scène audacieuse et atypique de cette pièce saura ravir les russophones, les passionnés de poésie et de théâtre mais également tous les curieux.

Portrait du Vladimir Maïakovsky, 1924 (Rodchenko)

« Je vous donne des vers aigus et nécessaires comme des cure-dents »

Un géant de deux mètres, une voix de stentor, un visage d’apache,Vladimir Maïakovski ( 1873 – 1930) est l’un des poètes russes les plusfascinants. Sa trajectoire, indissociable de la passion révolutionnaire, amoureuse et poétique, s’achève à 37 ans, en1930, alors qu’il se tire une balle en plein cœur. Maïakovski voulait que « l’avenir arrive tout de suite ». Exalté, en proie à des émotions extrêmes, il est tout à la fois insolence, tendresse, violence, sensualité, désespoir, humour.

La troupe “le Rugissement de la Libellule” rend hommage à V. Maïakovski.

L’Histoire:

1913-1914, le jeune poète Vladimir Maïakovski sillonne la Russie en
train, accompagné d’un cercle d’artistes avant-gardistes et
provocateurs pour organiser des soirées poétiques futuristes.
Il rencontre à Odessa Marie Deniseva. Désespéré par l’annonce de son
mariage prochain, il se rend dans un cabaret pour prêcher les idées
de la révolution et se heurte à l’hostilité du public. Il erre dans les
rues jusqu’aux fenêtres de Marie et tente de la reconquérir. Devant
son refus, il se rend jusqu’à « la maison de son père » pour
provoquer Dieu et ses « filous aux grandes ailes »…

Un texte poétique adapté pour la scène et incarné par deux comédiens.
Des chansons originales composées à partir d’extraits du texte russe du Nuage en pantalon
Des scènes chorégraphiées
Un univers sonore créé en direct par trois musiciens au fil de la représentation
Une scénographie mettant en valeur les jeux d’ombres et de
projections graphiques.

Centre d’Animation Le point du jour
1,9 rue du Maréchal Malleterre
75016 Paris
01.46.51.03.15

Les 21, 22, 28 et 29 mars à 20h
Tarif: 14€/12€
Réservation auprès du théâtre: 01 46 51 03 15

Accés:
M°9 Porte de Saint Cloud (sortie 4) RER C BD Victor
PC1 Porte de Saint Cloud Bus 22 62 72 T3 Pont de Garigliano

Ines Keltchewsky expose

au

Bonne nouvelle pour les gourmands ! Le 26e Salon International des Oeufs Décorés ouvrira ses portes les 9 et 10 mars au Centre de Rencontres de la Victoire – 112, Rue Saint-Joseph à Compiègne. Professionnel ou visiteur, ne manquez pas ce rendez-vous de l’ingéniosité, de la beauté et de l’insolite. Plus de 4 000 visiteurs y sont attendus.

Une quarantaine d’exposants, artistes internationaux, exposeront des milliers d’œufs décorés, sculptés, incrustés, brodés, émaillés, gravés, perlés. Ines keltchewsky présentera ses œuvres (plus de renseignements).Ces créations sont réalisées sur des œufs de poules, d’oies, d’autruches, de canes, de cygnes, de nandous, d’émeus ou sur du bois. Chaque pièce étant unique, les collectionneurs satisferont leur passion à partir de 23 Euros jusqu’à 450 Euros et plus. S’ils ne sont pas acheteurs, tout au moins pourront-ils admirer ces véritables œuvres d’art.

Ines Keltchewsky présentant son travail sur son stand.

26ème Salon International des œufs décorés

Centre de Rencontres de la Victoire

112, Rue Saint-Joseph 60321 Compiègne

Samedi : 10h-19h / Dimanche : 10h-18h.

Entrée 5€ / personne. Gratuit pour les -12ans.

Renseignements au 03 44 40 01 00