Archive pour août 2014

PARUTION LE 18 SEPTEMBRE 2014

jevakoff lLe roman des r107

Alexandre Jevakhoff a choisi de nous entraîner
dans la fascinante histoire des Russes à Paris.

Ils  ne sont pas venus pour prendre mais pour donner.
Les Russes sont particulièrement présents dans l’histoire
de Paris qui a toujours représenté pour eux une ville unique.

Interrogez un Parisien ou  n’importequel Français-sur les Russes à Paris. Il vous répondra:  le pont Alexandre III, la cathédrale de la rue Daru, les Ballets russes, Chaliapine et Chanel, les officiers devenus chauffeurs de taxi,  les boîtesdenuit…

Le Roman des Russes à Paris retrace tous ces épisodes d’une histoire d’amour qui dure depuis dix siècles, avec l’arrivée d’Anne de Kiev pour épouser le roi de France.
Cette chronique est l’occasion de découvrir bien d’autres rendez-vous entre les Russes et Paris, de la confrontation entre les révolutionnaires et les espionnes du Tsar à l’expulsion des Russes en Corse pendant la visite de Khrouchtchev, en passant par ce cousin de Tolstoï chargé d’influencer la presse parisienne et le camp soviétique de Beauregard.
Dix siècles de passion et de déceptions, de mystères et de héros en tous genres.

Alternant événements historiques, anecdotes et clins d’œil personnels, l’auteur, né à Paris et petit-fils de quatre Russes blancs, nous raconte cette histoire d’amour unique sur un ton documenté et malicieux, sans hésiter à faire appel à l’imaginaire. “

Alexandre Jevakhoff est un historien et haut fonctionnaire français. Inspecteur général des finances, il a été un collaborateur de Michèle Alliot-Marie. Ancien élève d’HEC, de Sciences-po, de l’ENA, il est président du Cercle de la Marine Impériale Russe et membre de l’Union de la Noblesse Russe. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment “Les Russes blancs” paru en 2007 aux éditions Tallandier.

Editions du Rocher

28 rue Comte Felix Gastaldi

98015  Monaco

301 pages  22 €uros

800px-Russia-Suzdal-St_Euthymius_Monastry-Transfiguration_Cathedral-Belfry

Monastère Saint-Euthymius, cathédrale de la Transfiguration et beffroi

Souzdal vient de célèbrer le 9 août 2014 son 900 ème anniversaire, en même temps la restauration des fresques de Gury Nikitin dans la cathédrale de la Sainte Transfiguration est achevé. La restauration des 600 mètres carrés de fresque du XVIIe siècle, a nécessité 46 ans.

ItarTass©V. Smirnov

Fragments de fresques © V. Smirnov

“C’est sans aucun doute  le complexe pictural le plus précieux de Souzdal. Toute personne entrant dans la cathédrale devient muet, enveloppé  des scènes de la Bible. Étonnamment,  le maître avait le don de la mesure, la compréhension de la couleur, les couleurs naturelles du XVII siècle. C’est un livre qui peut être lu à l’infini”

avt restau suzdal

Fresque  avant restauration.

La restauration de la cathédrale a commencé en 1968, mais les travaux furent interrompus puis reportés….  En 2013-2014, il a été décidé de la restauration complète des fresques, sous la direction du chef  de restauration scientifique et artistique interrégionale du ministère de la Culture de la Fédération de Russie,   Vladimir Sarabyanova.
Il y a eu beaucoup de découvertes artistiques, l’on a constaté que dans le processus de mise à jour des fresques, des maîtres différents ont remplacé des images de quelques  saints. Pourtant, il est  reconnu que Nikitin est à l’origine des fresque et de l’utilisation d’ocres dorés dans les halos  autour des têtes et non de la peinture à l’or  utilisée seulement au XVIIIe siècle.

Gury Nikitin (1620-1691 ans) est le dernier des grands peintres russes et de mettre son nom sur le même pied d’égalité que l’iconographe André Roublev et Théophane le Grec. Sous la direction de Nikitin a été peint cathédrale de la Trinité à Kostroma, l’église d’Elie le prophète à Yaroslavl. La cathédrale de la Transfiguration de Souzdal  est une de ses dernières œuvres, qu’il a peint en 1689, deux ans avant sa mort.

 

Capture d’écran 2014-08-29 à 18.19.13

Les membres du Chœur Bortnianski d’Orléans vous informent de la reprise des répétitions, le samedi 6 septembre 2014.
Nous y travaillerons la polyphonie du répertoire sacré orthodoxe slave, sous la direction du maestro Sergueï Tcherkassov.
Répétitions: un week end par mois dans la chapelle du Petit Cormier au 65, avenue de Verdun à St Jean de Braye (Loiret)
L’agenda 2014 est le suivant : 06-07 septembre, 11-12 octobre, 08-09 novembre, 06-07 décembre.

ch

Chœur Bortnianski 2014

Les dates pour 2015 vous seront communiquées à la rentrée.
Le chœur, créé en 2011, réunit des choristes amateurs, dont la motivation et l’assiduité ont permis de répondre aux exigences du répertoire.

Si vous souhaitez nous rejoindre, vous pouvez nous contacter : 06 82 29 11 43 / 06 23 90 01 02

courriel: choralebortnianski@sfr.fr

Venez dès le 6 septembre à 14h pour un week end d’essai.

Chapelle du Petit Cormier

61 Av. de Verdun

45800  St Jean de Braye

La célèbre peintre Catherine Serebriakova

est décédée à Paris le 26 août 2014

3830962

Catherine  Serebryakova la fille de Zinaïda Serebryakova,  (venue à Paris dans les années 1905 ) devenu artiste peintre ,membre de l’association “Le Monde de l’art et des lettres». Catherine Serebriakova  nous a quitté dans son atelier parisien  à l’âge de 101 ans.
Catherine Serebriakova  est née le 28 Juin 1913  1913 à Tsarskoïe Selo, le « Versailles russe ». Quittant définitivement la Russie soviétique en 1924, agée de 15 ans  avec son frère plus âgé, Alexandre Serebriakoff.  Ils ont rejoint leur mère Zinaïda à Paris. Catherine va s’inscrire dans une tradition mineure mais recherchée de la peinture russe, celle du “portrait d’intérieur”, laissant également un témoignage minutieux des décors et fêtes de la haute société française..

Elle a contribué à la préservation du patrimoine des œuvres de sa mère Zinaïda Serebryakova (1884 à Neskoutchnoïe, Russie -Paris 1967)
Selon le diplomate français, officier de l’Ordre de la Légion d’Honneur Irene Zayonchek: ” La créativité de Serebryakova  Junior a ouvert une nouvelle page dans l’histoire d’une famille unique.

Un destin incroyable, de gens extraordinaires», – a déclaré  la présidente de l’association  “Les Amis de Léon Tolstoï” la comtesse  Colette Tolstoï.

Serebriakoff-1(1)

Les pêcheurs, Collioure aquarelle 1930.

Une exposition lui fut consacrée en  juin 2013 à la Résidence de l’Ambassadeur de Russie à Paris ouvrant exceptionnellement ses portes au public pour présenter une exposition de ses œuvre.
«Le monde de la culture russe a subi une perte irréparable, a déclaré l’ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov, Catherine Serebriakova était un vrai maître, une personne à l’âme incroyable.”

pic_24ac44609336ecad3ef3c898303f304a

Les funérailles de Catherine Serebryakova auront lieu au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois.

ВЕЧНАЯ ПАМЯТЬ

La ROTONDE

la Rotonde

Situé au 57 rue Gorokhov dans un immeuble de trois étages avec des colonnes  à l’entrée de la maison c’est l’endroit le plus mystique de la ville de Saint Petersbourg.

Cet immeuble avec la rotonde a été construit fin XVIIIème – début XIXème  siècle et a survécu à plusieurs propriétaires. On pense qu’avant la révolution, la “Rotonde” a été le lieu d’une société secrète où participait semble-t-il Grigori Raspoutine. Selon une autre version, la “Rotonde” a servi de club de rencontres ou utilisé comme  une maison de tolérance.

D’aucuns pensent que dans cet ensemble il y a un passage souterrain secret qui conduit soit à la gare de Vitebsk, soit à une porte vers une autre dimension.
Mais le caractère mystique de la rotonde acquise dans les années 1980, donna à ce lieu la réunion de  la jeunesse informelle à la période du changement démocratique. L’heure du changement n’est pas encore arrivée, il y avait une chanson légendaire de Viktor Tsoï “Nous attendons pour le changement“, qui, incidemment invitait les jeunes à fréquenter  la “Rotonde”.

A la même période, la “Rotonde” a été appelée “centre de l’univers”  accompagnée de légendes et de mythes. Il était une tradition de venir à la “Rotonde” et d’écrire des souhaits sur ​​les parois intérieures.
Et à croire que l’intérieur de la “Rotonde” est l’entrée d’un espace différent, extra temporel. La légende raconte qu’il y a quelques années, un jeune homme descendit au sous-sol de la “Rotonde”, il est resté là pendant quelques minutes il est devenu fou avec les cheveux gris tel un vieillard. En général, on ne pouvait rester longtemps à l’intérieur de la “Rotonde” . On raconte que la nuit on pouvait rencontrer Satan. Il y avait une croyance que si l’on monte les escaliers de fer de la “Rotonde” avec les yeux fermés, vous ne pouvez pas arriver à la fin!

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Le canal de Dérivation.

Canal de dérivation

Le “canal de Dérivation” commence de la rivière Neva, près du monastère Alexandre Nevsky, et se termine à la rivière Ekateringofka. C’est le canal le plus grand de Saint Pétersbourg. D’une longueur de 8,08 km et d’une largeur de 21,3 mètres (dans la partie orientale – jusqu’à 42,6 m) et d’une profondeur de 2 m.

Le “Canal de Dérivation” a été creusé par des milliers de serfs de 1769 à 1780. A l’origine, c’était un objet défensif et il a été fortifié par un rempart de terre protégeant la ville. Son autre objectif a été de détourner l’eau en cas d’inondation de Saint-Pétersbourg. Le canal n’a gardé, de nos jours  que le rôle d’acheminer les eaux usées.

Les habitants de Saint-Pétersbourg n’aimaient pas le canal de dérivation, de part sa construction  architecturale, et  la mauvaise odeur qu’il dégageait surtout en été.  Raison pour laquelle il a reçu le nom populaire de “Puant” (Obvonny).

Le canal avait une mauvaise réputation pour une autre raison. A partir des années 1920, dans sa partie adjacente il y avait souvent des bagarres, des pillages, des meurtres et la violence y était permanente. Le canal est devenu un lieu «favori» pour les suicides, quelques centaines y furent dénombrés.

Il arrivait souvent que les gens qui n’avaient pas réussi à contourner les problèmes de la vie temporelle ou mystique, n’ayant pas surmonté leur dépression, cela les  menaient au suicide. Même Joseph Brodsky, qui est né sur le canal de dérivation, l’appelait «un monde industriel complet au-delà de la tombe”.

La raison de ce mysticisme est connue. On pense que les fondations furent construites  autour d’un ancien temple païen avec des traces de sacrifices humains. Ceci fut découvert en 1923 lors de la construction d’une  conduite de chauffage. Les archéologues ont essayé d’arrêter la construction, mais les autorités du parti n’ont pas écouté. Au lieu de cela, ils ont ordonné l’utilisation de pierres tombales trouvées sur les bords du canal et des ponts, ainsi que des os humains mis dans des sacs.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

La Tour du Griffon

Tour Griffon

La hauteur de cette structure est d’un peu plus de 10 m et de 2 mètres de diamètre . La tour est recouverte d’un toit de tôle, il n’y a ni fenêtres ni portes, et presque toutes les briques qui la compose sont numérotées. Malheureusement à la suite d’une rénovation les chiffres ont disparus car la tour a été repeinte.

Cette construction insolite a été érigée dans les années 1830, et des légendes sur sa finalisation sont nombreuses.

W. Poel pharmacien

On pense, que l’apothicaire Wilhelm Christoph Ehrenfried Poehl (Василий Васильевич Пель 1820 — 1903) a construit cette tour-cheminée pour cacher son laboratoire secret.  D’aucuns racontent qu’il  élevait des griffons dans la tour. Des témoins de l’époque racontaient que que la nuit le pharmacien laissait en liberté ses animaux pour une promenade et on pouvait les voir, et  que souvent on entendait le bruit de leurs ailes immenses. Une autre version, le Dr Poehl disposait d’un laboratoire alchimique dans la tour mystérieuse, il était à la recherche de la pierre philosophale et de l’élixir de souhaits. Ayant trouvé la bonne formule, il l’utilisa pour créer les griffons ailés afin de garder son secret. Cette version est plausible, Poehl recevait souvent le chimiste Dmitri Mendeleev.

L’histoire de la vie et les réalisations professionnelles du Dr Poehl nécessiteraient un livre entier. Au début du XIX e siècle sa  pharmacie est devenue un laboratoire de recherche  un : Institut organothérapeutique, un laboratoire de recherches, une usine pharmaceutique, des bibliothèques, des entrepôts et des bureaux de vente. Docteur Poehl faisait travailler près de 73 personnes. Sur la façade de l’immeuble était accroché un panneau :  “Fournisseur de la Cour de Sa Majesté Impériale
Les rumeurs les plus prosaïques que cette tour devait servir d’un abri anti-atomique, à partir duquel il y avait une sortie de secours .

Au début des années 1890,  sur toutes les briques de la tour ont été vus des personnages mystérieux qui apparaissaient et qui ensuite disparaissaient. Certains y ont vu une sorte de code crypté ouvrant les secrets de l’univers, d’autres ont fait valoir qu’une personne pouvait additionner tous les nombres, et avoir  l’accomplissement de ses  désirs ou même l’immortalité.

chiffre sur les briques

Chiffres sur les briques.

Les rumeurs naissent dans l’incertitude.
Mais bientôt tout mystère s’éclaircit, les  figures étaient peintes par le peintre Alexei Kostroma, et ses compagnons. Le fait qu’ils disparaissent et réapparaissent périodiquement était le fruit  des résidents insatisfaits des maisons voisines, qui effaçaient les dessins et l’artiste de les repeindre encore et encore. Pour quelle raison, la construction de la Tour des Griffons ?  Que signifient les chiffres sur les briques ? Le mystère demeure jusqu’à nos jours.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Le Champ de Mars

Champ de mars

Situé au centre de Saint Petersbourg dans le Jardin d’Été, devenu de 1918 à 1933 un cimetière où furent enterrés des révolutionnaires et des personnages du régime socialiste.

Dès le début du règne de Paul Ier, le terrain est devenu un lieu de parade pour les revues militaires  et les spectacles. Prenant le  nom de Champ de Mars (Mars, le dieu romain de la guerre). Mais bientôt à cause de la poussière soulevée par des centaines de bottes des soldats, les revues militaires ont été transférés dans les jardins du palais Saint-Michel et les Jardins d’Été.
Tout a changé avec la Révolution  de 1917. Avec les combats de rue, tuant de nombreuses personnes, il a été décidé d’enterrer sur la Place du Palais de l’Ermitage. Cependant, des personnalités du monde culturel s’y sont opposé, faisant valoir que cet endroit est indirectement liée au gouvernement tsariste, et il n’est pas nécessaire d’en faire un cimetière.
Il a donc été décidé de faire un cimetière révolutionnaire sur le Champ de Mars, où sont enterrées plus de 180 victimes, avec  même une commission spéciale, qui décidait d’enterrer sur ce site tel ou tel personnage.

Parmi les morts, il y eu le tombeau d’un acteur-agitateur Kotia Mgebrova-Tchecan âgé de neuf ans, d’autres qui sont morts dans des circonstances mystérieuses. Les bolcheviks indignés: comment un garçon pouvait être enterré parmi les révolutionnaires ? La réponse du président du comité fut “Kotia n’était pas pire que certains des communards” était offensante. Le corps du garçon est resté sur le Champ de Mars.

Les anciens de Leningrad  se souviennent quand en mai 1936 sur le champ de Mars,  un employé des  services psychiatriques nommé Patroubkov se reposait sur un banc près du monument aux morts des soldats, soudainement apparut un garçon. Patrubkova a été frappé par ses yeux enfoncés sans vie,  le visage gonflé cyanosé et émanant de lui une odeur désagréable, il a essayé de repousser le garçon, et au même moment, le garçon s’est effondré sur le sol en un tas de cendres puantes.

Des personnes  entendant les cris de Patrubkov  arrivèrent et ont appelé  une ambulance. Les médecins ont vu cet homme effrayé, mais quelques jours tard il meurt d’un empoisonnement du sang …

On croit que la principale cause de cet événement est du à l’emplacement  de ce cimetière, qui a été établi en conformité avec l’enterrement sans consécration de l’Église, ce qui aurait provoqué  des esprits maléfiques.   Sont enterrés beaucoup de jeunes, prématurément tués au cours des affrontements fratricides, et que  l’âme de ces jeunes gens au moment de la mort étaient dans l’errance et le désarroi.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

SMOLNY

1024px-Quarenghi_smolny

Le terrain de Smolny, comprenant le complexe de bâtiments est plein de mystères et de légendes. Il est mentionné sur  une carte du  XIIème siècle,  que sur les berges de la Neva, l’endroit où se trouve le bâtiment actuel de l’Institut Smolny, est marqué par un pentagramme et le lieu porte le nom du “Diable”.  À côté de la carte a été écrit que les marchands et les marins devaient éviter ces rivages et ne pas rester près d’eux. La mention des lieux négatifs trouvés dans les runes Karels, depuis les temps anciens y sont également indiqués. Le nom de Carélie signifiant “Les Rives du Diable”, désignant le territoire sur lequel a été construit Smolny.

smolny eglise

Cathédrale de la Résurrection à Smolny

La cathédrale a été construite en 1748 rapidement, mais lors des dernières  50 années, au moment ou l’église devait être consacrée, les instances religieuses s’y refusèrent. Il y avait des rumeurs, que lors de la construction de l’église un des architectes s’est tué en se suicidant, souillant ainsi le lieu. Au fil du temps, il y a une autre légende, qu’il y a des religieuses emmurées dans les murs de l’église. Des pensionnaires  furent effrayées en apercevant un fantôme .

La deuxième fois, le fantôme est apparu au cours de la Révolution, quand les bolcheviks avaient avaient pris position dans le bâtiment de l’Institut Smolny. Il a été dit que, dans les couloirs de Smolny souvent était vu un fantôme.  Même Lénine qui avait installé son quartier général des bolcheviks en ces lieux  avait peur , il s’empressa alors d’installer son quartier général  à Moscou.

Le cas suivant a eu lieu après l’assassinat du chef de la Leningrad bolchevique SM Kirov. Personne ne doutait que son assassinat le 1er décembre 1934 était perpétré sur  ordre de Staline pressentant en la personne de Kirov un rival certain. Par la suite, lors de la Seconde Guerre Mondiale, la silhouette sombre et sédentaire de Kirov est apparue sur le toit de l’Institut Smolny, au moment des raids aériens de l’ennemi allemand. Dans les années d’après-guerre on a vu l’ombre de Kirov pour la dernière fois en août 1991,  après le putsch au cours duquel les  communistes ont quitté  l’Institut Smolny.
L’ironie de nos jours est cette déclaration:  “Le fantôme du communisme erre dans les couloirs de Smolny dans les bras d’un fantôme Kirov !”  Humour noir des nouveaux propriétaires de l’édifice historique.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Le Pont LITEÏNI

Литейный мост

Il y avait dans les années 1900 un ferry allant de Russie vers la Suède, plus tard fut construit un pont flottant. Quand la construction du pont commença il y eut beaucoup de difficultés. L’une d’elle était la grande profondeur de la rivière Neva à cet endroit, jusqu’à 24 m avec un limon vaseux dans le fond. Lors de la construction du pont ont été tués pour des raisons diverses, environ 100 personnes, et les coûts de construction ont dépassé les estimations de moitié, pour atteindre une somme énorme pour l’époque : 5 000 000 roubles.

En ce qui concerne les légendes, on disait que le fond de la rivière, où l’un des piliers est érigé, se trouvait le rocher “sanglant” surnommé Atakanov. Selon la légende, cette pierre depuis l’Antiquité était vénérée et on y offrait des sacrifices humains, par conséquent, il n’était pas facile de faire tomber les préjugés et les vieilles superstitions.
Initialement le rocher avait des ondes négatives et une énergie mortelle ne concernant que les pêcheurs et ceux qui essayaient de traverser la Neva à cet endroit. Mais quand les travaux de construction des fondations du futur pont ont commencé, il y eut toute une série de décès inexpliqués. On croit que la boue faisait trébucher les travailleurs : il y eut près de 27 morts engloutis dans la vase. Exactement un an plus tard au même endroit il y eut une forte explosion pour une raison inconnue, qui a tué 9 autres ouvriers.
Puis il y a eu une rumeur selon laquelle le pont est construit sur le lieu où dans les temps anciens il y avait un pont avec un loup-garou et la nuit il y avait un mystérieux brouillard .  Faisant tomber et se noyer les passants hasardeux, provocant une nouvelle superstition.

De nos jours on trouve des personnes sur le Pont  Liteïni jetant des pièces de monnaie dans l’eau ou qui font  couler du vin rouge. Peu de gens savent qu’il faut invoquer  le rocher “sanglant” nommée Atakanov pour que personne ne se noie.
Les habitants disent qu’il est souvent observé sur le pont,  différents fantômes du passé de l’époque révolutionnaire.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Domont à l’heure du Cirque.

Vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 septembre 2014

Capture d’écran 2014-08-22 à 15.08.18

Le Festival International du Cirque du Val d’Oise présente sa 15ème édition, au Parc des Coquelicots de Domont. Cette année, le Festival porte le label “Année du Vietnam en France“.

La journée du samedi et ponctuée par une compétition internationale entre les différents numéros, certains déjà primés. Cette année sept nationalités sont présentes, avec deux innovations, le symbole du coquelicot et en créant un trophée:  le coquelicot en or, en argent et en bronze.

Le cirque au Vietnam longtemps sous estimé a évolué dans l’ombre des cirques chinois et mongols. Il a su se faire une place dans l’univers du cirque mondial. l’association Cap Bomont a choisi deux numéros représentatifs:

– “Adagio on roller skating boots“, numéro de roller mettant en scène 4 artistes.

– “Trinh Tra My“, numéro d’équilibre avec épées et tissus aériens.

La troupe SOKOLOV

Capture d’écran 2014-08-22 à 15.18.44

Clown d'Or 2014 au Festival International de Monte-Carlo.

Avec cette production inspirée “d’Amadéus”, le film de Milos Forman, sur une musique de Mozart, les artistes, habillés à la mode du 18ème siècle, Alexander Grimailo et Dmitry Sokolov nous donnent une des plus belles réussites du genre. Alexandre  Grimailo est un des créateurs les plus éminents du cirque actuel, ses productions ont été récompensées dans les plus grands festivals et il sait apporter de la diversité dans le choix des sujets et la forme qu’il leur donne.

triple saut

Dmitry Sokolov, chef de la troupe, né le 23 mai 1980 à Moscou, il termine sa formation à l’école du cirque de Moscou en 2000 et rejoint la troupe de bascule d’André Kovgar. La troupe fait partie du cirque Nikouline de Moscou, le plus vieux cirque de Russie.

hqdefault

Troupe Sokolov, triple saut avec réception sur un fauteuil.

Les performances sont les portés au plus haut niveau avec un triple saut périlleux avec l’arrivée dans le fauteuil d’Oxana Mikheeva, la triple pirouette désaxée (cork) sur une échasse de Serguey Turk et le triple sur une échasse d’Igor Belvy qui conclut le numéro avec son incroyable triple saut avec la réception dans un fauteuil à 12 mètres de hauteur.

Le clown Andrej Jigalov

Le clown Andrej Jigalov

Andrej Jigalov fait partie du cercle fermé des grands clowns. Il est né le 21 avril 1966 à Tcheliabinsk dans l’Oural. Profitant du passage d’un cirque à Tcheliabinsk, il demande à un clown l’adresse de l’école du cirque de Moscou et part pour la capitale avec son accordéon, sa guitare et un sac à dos. Devant plus de 500 candidats, il réussit le concours d’admission à l’école. En janvier 1992, il remporte une Médaille d’or au Festival Mondial du Cirque de Demain.

Expo cirq

Une exposition sur l’art du Cirque vietnamien, Cirque côté coulisses et la rétrospective des éditions précédentes du Festival International du cirque du Val d’Oise , à la médiatèque St Exupéry de Domont.

logo-festival-3

Le chapiteau du Cirque d’Hiver Bouglione qui accueille le Festival est implanté Parc des Coquelicots, entrée piétonne principale par la rue Maxime Ménard.
Accès PMR et parking sur le site avec carte  de stationnement.
Parkings: parc de la mairie, place Gambetta et haut de Domont.

RENSEIGNEMENTS: 01 39 91 58 02

http://www.cirqueduvaldoise.fr/

Accés: Périphérique jusqu’à la porte de la Chapelle
Prendre l’autoroute du nord A1 / E19
Sortie n° 3 en direction de BEAUVAIS – AMIENS
Prendre la N1 en direction de BEAUVAIS – AMIENS
Sortie DOMONT
En train:
Gare du Nord (lignes banlieue)
Direction PERSAN – BEAUMONT ou LUZARCHES via MONTSOULT MAFFLIERS
Descendre à la station DOMONT

Réservations : DATES ET TARIFS DU FESTIVAL 2014
Par Internet : avec impression des billets chez vous ou billets à retirer à la caisse du cirque 1 heure avant le spectacle
Auprès de Cap Domont en remplissant le formulaire ou par téléphone au 01 39 91 58 02 ou à la Maison des associations 11  rue de la mairie, 95330 DOMONT
A partir du 18 septembre 2014 : à la caisse du cirque (Parc des Coquelicots – Domont)
Dates et Horaires des Représentations:
Vendredi 26 septembre 2014  à  14 h * et  20 h 30
Samedi 27 septembre 2014  à  15 h  et  20 h – Soirée de Gala
Dimanche 28 septembre 2014  à  13 h  et  16 h 30

* Vendredi après-midi à 14h, séance d’ouverture : tarif unique 14€ – Placement libre
Accueil spécifique pour les personnes à mobilité réduite.

Tarifs séances: Loge: 43€, Face: 32€ enfant de 3 à 12 ans 24€, Première: 24€ enfant 17€, Seconde: 15€ enfant 10€, Mezzanine face:  16€ enfant 13€, Mezzanine côt: 10€ enfant 10€.

plan-dacces

Capture d’écran 2014-08-22 à 12.18.52

“день флага” Fête du Drapeau, institué en l’honneur du retour au pays de son drapeau tricolore historique lors du putsch de Moscou en 1991, adopté le 11 décembre 1993 par décret. Les “trois couleurs” apparurent pendant le règne du tsar Alexis (1745-1676) et le premier navire de guerre russe construit en 1667 arborait un pavillon à croix bleue cantonnée de blanc aux 1er et 4e quartiers et de rouge aux 2e et 3e quartiers. Deux autres auteurs avancent que le drapeau de 1667 était déjà tricolore horizontal blanc-bleu-rouge . Une troisième source contradictoire, nous montre une gravure du vaisseau Oryol datant de 1670, le drapeau de poupe étant effectivement à 3 bandes horizontales, mais la bande blanche est en position centrale (la gravure au noir ne permettant pas de positionner les couleurs rouge et bleu). Que l’on considère le drapeau “écartelé de blanc et de rouge avec une croix bleue (droite) par dessus”, ou le drapeau horizontal traditionnel, les trois couleurs semblent bien avoir été utilisées avant Pierre le Grand.C’est le drapeau de Pierre le Grand qui fut restauré entre 1883 et 1917, puis remplacé  à la Révolution par un drapeau rouge aux initiales dorées RSFSR ( CCCP )dans le guindant supérieur. Il devint drapeau national lors du couronnement de Nicolas II en 1896. Symboliquement les trois bandes sont interprétées comme le tsar (blanc), le ciel (bleu) et le peuple (rouge)

La couleur rouge signifiait dans la tradition bysantine« la souveraineté, la puissance », la couleur bleue celle  de “la Vierge Mère“, protégeant la Russie, et la couleur blanche celle  de “la liberté et de l’indépendance”. Ces couleurs signifieraient aussi la communauté de la Russie blanche, petite et glorieuse.

Aujourd’hui, on utilise l’interprétation (non officielle) des couleurs du drapeau de la Russie : la couleur blanche signifie la paix, la pureté, l’innocence et la perfection, la couleur bleue est  la couleur de la foi et de la fidélité, de la permanence et la couleur rouge symbolise l’énergie, la force, le sang versé pour la Patrie.

RIA-

Drapeau de la Fédération de russie flottant sur le Kremlin.

Evgueni Kissin

Auditorium National de Lyon

Jeudi 11 septembre à 20h et samedi 13 septembre à 18h

  ct-ent-0430-kissin-review1-jpg-20130429
Evgueni Kissin "L'enfant prodige ".

Né en 1971, Evgueni Kissin est entré à l’École de musique Gnessine de Moscou à six ans, sous les bons auspices de son professeur, Anna Pavlovna Kantor. À l’âge de douze ans, il a interprété les deux concertos de Chopin avec l’Orchestre philharmonique de Moscou sous la direction de Dmitri Kitaïenko.
Ses tournées à Berlin, à Londres et au Japon en 1986 ont marqué ses premiers triomphes sur la scène internationale. En 1988, il s’est produit avec l’Orchestre philharmonique de Berlin sous la baguette d’Herbert von Karajan pour le concert du Réveillon. En 1990, il a fait ses débuts aux BBC Proms de Londres et aux États-Unis sous la direction de Zubin Mehta. Cette même année, il a donné un récital mémorable au Carnegie Hall à New York. Depuis lors, il joue avec les plus grands chefs et se produit en musique de chambre avec les solistes les plus prestigieux.
Chez EMI Classics, Evgueni Kissin a enregistré le concertode Schumann et le Concerto n° 24 de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Londres dirigé par Sir Colin Davis ; les Concertos nos 2 et 3 de Prokofiev avec l’Orchestre Philharmonia sous la direction de Vladimir Ashkenazy et l’intégrale des concertos de Beethoven.
Evgueni Kissin est docteur honoris causa de l’université hébraïque de Jérusalem, de la Manhattan School of Music et de l’université de Hong Kong. Il est membre honoraire de l’Académie royale de musique de Londres.
Depuis sa première venue à l’Auditorium en 1995 (concerto de Tchaïkovski sous la direction d’Emmanuel Krivine), il fait partie des artistes les plus fidèles à l’Auditorium, où il a joué en récital avec l’Orchestre national de Lyon.

Foster-Lawrence-2

Lawrence Foster, chef d'orchestre américain, né à Los Angeles le 23 octobre 1941

Accompagné de Lawrence Foster et de l’Orchestre National de Lyon, Kissin réinterprètera la musique classique des plus grands compositeurs de son pays, rendant un hommage vibrant au talent russe.
Le spectateur aura la chance d’assister à un de ces concerts uniques, de ceux qui mettent sur un même piédestal les talents d’hier et aujourd’hui. Tchaïkovski et Kissin s’apprivoisent et finissent par s’entremêler pour donner naissance à une harmonie parfaite dont il faut savourer chaque note.
Sur le thème de la danse au fil des saisons, le prodige du piano nous promet un concert unique grâce à une interprétation nouvelle des œuvres jouées. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir les grands classiques de la musique russe à travers un musicien de renom.

Capture d’écran 2014-08-19 à 19.03.42

L'orchestre National de Lyon.

PROGRAMME
Igor Stravinsky «Divertimento» du Baiser de la fée — 22 min
Piotr Ilyitch Tchaïkovski Le Lac des cygnes (extraits)
Sergueï Rachmaninov Concerto pour piano n° 2, en ut mineur, op. 18 — 33 min

L’Auditorium de Lyon est situé dans le 3e arrondissement, au pied de la tour Part-Dieu (Crédit Lyonnais), entre les Halles de Lyon et le centre commercial de la Part-Dieu.

Auditorium de  Lyon

149 rue Garibaldi, Place Charles de Gaulle

Lyon 3

Réservation: A PARTIR du 25  AOÛT à 10H

À LA BILLETTERIE DE L’AUDITORIUM

Du lundi au vendredi de 10 heures à 18 heures.
Les samedis de concert à partir de 14 heures.
Les soirs de concert jusqu’à l’entracte.

PAR TÉLÉPHONE 04 78 95 95 95

Tarifs:

Série 1 : 56 €
Série 2 : 43 €
Série 3 : 26 €

29 Août – 31 Août 2014

Fête maritime internationale

Saint Petersbourg

Fête maritim St Pet

 Sur le front de mer dans les eaux de la Neva, AINSI QUE SUR LES RIVES DU GOLFE DE FINLANDE.

Le premier Festival International Maritime Saint-Pétersbourg 2014. De nombreuses activités vont se dérouler: le Championnat de Russie à moteur sur la rivière Neva, le festival écologique à Vyborg au golfe de Finlande, le début d’une nouvelle tournée itinéraire sur le croiseur «Aurora», l’installation d’une plaque commémorative au fond de la mer Baltique à la mémoire des héros de la marine soviétique “S-4”, l’ouverture du militaire international Congrès -sea, lever du drapeau de Saint-André sur la corvette “Résistants”, dans le parc de la célébration du 300e anniversaire, en l’honneur de la Journée de la Marine et le 300e anniversaire de la victoire Gangutskaya, de retour à Saint-Pétersbourg voilier école “Monde”, l’achèvement de la reconstruction du bâtiment musée régional à Cronstadt.

Capture d’écran 2014-08-14 à 16.56.51

Tout au long de la fête, les résidents de Saint-Pétersbourg et les visiteurs pourront observer un programme sur l’eau: un défilé de beaux yachts modernes et historiques, qui, d’ailleurs dirigés par un beau brick à deux mâts “Triumph”, ainsi qu’une régate  de catamarans.

Ta9E0C3tBIM

Programme

29 août à 18h30 – Début d’une procession costumée du monument à Ivan Krusenstern à la scène principale de l’Université des mines, ou sera donner un concert – de 19 à 21 heures.

30 et 31 Août divers programme nautiques de 12 à 22 heures.

Port moyen, parc Petrovsky de Cronstadt, Terminal Ferry charbon rue à Lomonosov:

30 et 31 août – divers programme nautiques de 12 à 22 heures.

KcO2hszKjUI

 

7e Festival international des fanfares militaires Tour Spasskaïa

se tiendra à Moscou du 30 août au 7 septembre 2014

МЕЖДУНАРОДНЫЙ ВОЕННО-МУЗЫКАЛЬНЫЙ ФЕСТИВАЛЬ
c 30 августа по 7 сентября 2014 года на Красной площади

3

Parmi les participants au festival nous entendrons des fanfares militaires d’Arménie, de Bulgarie, de Grèce, d’Irlande, d’Italie, du Kazakhstan, du Mexique, de Suisse et de Turquie, des moines taoïstes de Wudangshan (Chine), ainsi que treize orchestres de musiques militaires russes.

 Trois pays, dont la France ont “renoncé”  à participer à cette manifestation culturelle de 2014 ! Ils ont envoyé des lettres d’excuses, expliquant leur décision par les sanctions contre la Russie, a déclaré ce lundi 11 août, Sergueï Khlebnikov, commandant du Kremlin.

big__DSC2418

Lorenzo le voltigeur équestre français.

Le voltigeur équestre français Lorenzo donnera cinq spectacles sur la place Rouge dans le cadre du festival et la chanteuse Mireille Mathieu y prendra part pour la sixième année consécutive.

Mireille Matthieu

Mireille Matthieu en 2013.

L’audience journalière du Festival que sur la Place Rouge dépasse 7000 personnes, mais son audience globale fera plus de 35 mille personnes (plus de 100 mln. personnes si on prend en considération Internet et téléspectateurs).

a1294256b8b2574744d3b446c11c232a

Les événements et les spectacles du Festival sont largement couverts par les médias russes et étrangers.
Cette année, le festival Tour Spasskaïa sera consacré au centenaire du début de la Première guerre mondiale.

Capture d’écran 2014-08-14 à 11.22.50

Comment acheter des billets: 

– Acheter ou commander des billets maintenant; * 
– disponibles au box-office (bureaux de vente)
– à travers le site Concert.ru ou composez le (495) 644-22-22 et racheter au box-office (bureaux de vente)
– livraison des commandes peuvent également être sur le site de concert. ru et par téléphone (495) 644-22-22;
– sur le site Kassir.ru et par téléphone au (495) 730-73-00;
– sur  le site Ticketland.ru   et par téléphone au (495) 937-77-37;
– sur le site Parter.ru   et par téléphone au (495) 258-00-00. * – si vous payez en ligne commission bancaire: · Paiement de compte l’argent @ Mail.ru – 0%; · VISA, MasterCard, Diners Club International – 6% (carte de paiement n’est possible que si la carte supporte 3-D Secure); · Paiement par QIWI Wallet – 6%. Avertissement! Réservations et livraison de billets service est facultatif et n’est pas inclus dans le prix du billet!

 Pour plus d’informations, vous pouvez obtenir sur le téléphone:
+7 (495) 917-8507

Ouverture du Premier Musée de la

Première Guerre Mondiale

à Tsarkoe Selo le 4 août 2014

Capture d’écran 2014-08-04 à 15.11.16

Le plus grand musée en Russie de la Première Guerre mondiale s’est ouvert lundi à Tsarskoïe Selo près de Saint-Pétersbourg. Il a été créé dans le bâtiment du Plais Ratnaya , destiné à créer un musée de l’histoire militaire et héros encore sous Nicolas II.

L’idée de créer à Tsarskoïe Selo un musée militaire est né en 1911, quand un représentant de la famille de mécènes célèbres Tretyakov remis une collection  de documents sur l’histoire des guerres russes. La première exposition a été créée en 1917, après la révolution de Février a été décidé de faire un musée national, la forme dans laquelle elle a existé pendant environ un an, après quoi il a été fermé et l’ensemble fur détruit à jamais.

La restauration du Palis Ratnaya  a démaré en 2011. Bâtiment de style pseudo-russe, construit en 1913-1914, entièrement rénové et adapté pour créer ce musée.

rp_crop

Dans la collection du nouveau musée sur deux mille articles, racontant la participation de la Russie dans la Première Guerre mondiale. Des documents sont présentés comme des armes, des uniformes, des récompenses, des photos, des documents.

© Satchikov jr

Vue d’ensemble de l’exposition © M. Sadtchikov Jr

Capture d’écran 2014-08-04 à 12.12.48

On peut reconnaître, au centre le Tsar Nicolas II, à sa gauche le général Alexeev chef d’état major, ( au dessus du tsar debout le capitaine futur Colonel Dimitri Tikhobrazoff ) lors d’une réunion de l’état major en 1915.

Capit D. Tikhobrazoff copie

© Collection NT

201836006
Arrivée du Corps expéditionnaire à Marseille.

3796171

©  ITAR-TASS/Yuliya Andreeva

L’unique reproduction au monde du premier blindé russe série modifié de la voiture 24/40, réalisé en 1914 à l’usine de Riga “Russo-Balt”.

Сймйдшукы рукщы

Cavaliers héros.

Musée palais Ratnaya  a commencé à être crée  dès  la Première Guerre mondiale – Nicolas II voulait y voir un panthéon à la gloire militaire russe.

3810159

“Ordre. Armée et la Marine. 23 août 1915”

Selon les professionnels de musée, le plus précieux des documents présenté au public est l’album photo de 1915-1917 à la première ligne et des photographies de l’hôpital. Les images ont été imprimées sur une des plaques de verre recouvertes d’argent, ce qui permet d’augmenter la qualité sans perte de qualité d’image. Document intéressant est également un fac-similé d’une feuille de route de la dernière promotion du Collège Constantine.

8b197420f080287bca30c5e67a9cc6fc

Bureau et uniformes de Nicolas II et du jeune tsarévitch Alexeï.

1er août 1914- 1er août 2014

63575a7785c3aa3e34d223ff119f3b366324a3c7

10561569_10152691934607223_7401284791322999808_n

Inauguration par le Président Vladimir Poutine du monument sur la colline de Poklonnaya le 1er août 2014 journée anniversaire la Première Guerre mondiale – l’événement central dans la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Capture d’écran 2014-08-01 à 19.49.06

Monsieur Vladimir Poutine inaugurant le monument à la Gloire des Héros de la Première Guerre Mondiale .

“La Russie a tout fait pour convaincre l’Europe de résoudre pacifiquement le conflit sans effusion de sang entre la Serbie et l’Autriche-Hongrie. Mais la Russie n’a pas été entendu, et elle a dû répondre à l’appel pour défendre les peuples slaves frères, eux-mêmes et leurs citoyens la protection contre les menaces extérieures, “a déclaré Monsieur Vladimir Poutine dans son discours..

A l’initiative de la société de l’histoire militaire russe il y a un an c’est déroulé un concours pour la meilleure conception du monument aux héros de la Première Guerre mondiale sur la colline de Poklonnaya. Le projet a été remporté par l’artiste populaire de Russie,  le sculpteur Andreï Kovalchuk. Monument  exclusivement sponsorisé par des fonds privés, qui a recueilli plus de 97 millions de roubles, donnés par des citoyens russes et étrangers, des organisations et des institutions publiques. Ainsi, en France, à l’initiative du Président de la mémoire de la Garde Impériale, le prince  Alexandre Troubetskoï, président de Association Dialogue Franco-Russe  a organisé à l’ambassade de Russie à Paris un concert caritatif “World Symphony”, qui a été recueilli et transféré à la société de l’histoire militaire russe  un chèque de 17 000 €uros.

ConcertIMG_9727-001

A droite le Prince Alexandre Troubetskoï, organisateur de la soirée 
à l'ambassade de la Fédération Russie à Paris remettant le chèque.

Le maire de Moscou Sergueï Sobianine a alloué sur  le fonds de réserve du budget, une subvention de 74 millions de roubles pour le paiement des frais encours. Il s’agit non seulement de la fabrication et l’installation du monument, mais également l’acquisition du terrain. Le coût total de la création du mémorial  a été d’environ 180 millions de roubles.

DSCN1433

Héros russe .

Le monument aux héros de la Première Guerre mondiale sur la colline de Poklonnaya, n’est pas le seul projet dédié à la mémoire de la “Guerre oubliée“. Un monument à la gloire des héros de la Première Guerre mondiale a été inauguré le 30 mai de cette année à Kaliningrad, qui a été la première reconnaissance au cours des cent dernières années, confirmant ainsi la participation de la Russie dans cette guerre occultée durant la période soviétique.

En mémoire de la Première Guerre mondiale, la société militaire-historique de Russie en 2014 va dévoiler un certain nombre de monuments, mémoriaux et de stèles. Dans la ville de Gousev (ancien Gumbinnen) 112 km de Kaliningrad seront inauguré un monument à la mémoire de la “Bataille à la baionnette”, monument du sculpteur Vladimir Surovtseva,  plus trois monuments de l’armée la plus symbolique dans les villages de Pouchkine, et la région de Kaliningrad, Sovkhoznoye Kubanovka seront restaurés et marquée avec des personnages historiques. Le 21 juin à Banja Luka (Republique de Serbie)  fut inauguré un buste de Nicolas II. Des monuments à la gloire des héros de la Première Guerre mondiale seront inaugurés en Août à Pskov et à Lipetsk, ainsi que monuments commémoratifs seront également installés à la gloire des pilotes  l’escadron dirigeables “Ilya Mouromentz”.

Des monuments offerts par la Russie ont éte inaugurés en France au Fort de la Pompelle, à Reims ….( CLIQUEZ ).

Travaux préparatoires du monument.

sculpt André Kovaltchuk

Officier

23 mares 14 " en Avant"

en avant face

detail en Avant au front

sœur Elysabeth Feodorovna

Sœur Elysabeth Féodorovna, sœur de la Croix Rouge.

Andrey_Kovalchuk

Andreï Nikolaïevich Kovalchuk

Andreï NikolaÏevich Kovalchuk (Russian: Андрей Николаевич Ковальчук) né le  7 septembre 1959 à Moscou, fils de l’architecte   Nicolas Adamovitch Kovalchuk. Formé à l’École Supérieure d’Art industrielle de Moscou, au Département d’Architecture et sculpture décorative, dirigée par le professeur G.A. Schulz. Après son diplôme en 1981, il a travaillé dans le domaine des petites plastiques et a participé activement à des expositions.

En 1988 il a remporté le premier prix de la meilleure monument aux victimes de Tchernobyl à Moscou. En 1993 au cimetière de Mitino a été inauguré le Mémorial aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl, qui a été le début de sa  carrière créative comme sculpteur muraliste.

kolco_opt

Mémorial aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl.

 Les œuvres de Kovalchuk incarnent son profond intérêt pour l’histoire russe. Parmi ses nombreuses compositions sculpturales citons des monuments à Pierre le Grand à Astrakhan, l’amiral Fiodor Ouchakov (1745-1817) à Moscou, et le célèbre poète et diplomate Fiodor Tioutchev (1803-1873) de Briansk et Munich.

peter_opt

Andreï Nikolaïevich Kovalchuk devant sa sculpture de Pierre Le Grand.

Kovalchuk a commémoré les exploits des soldats de la guerre germano-soviétique dans une composition multi-chiffre, “travailleurs Soldat-route” dans la région de Moscou. Son mémorial “Pour les victimes de Tchernobyl” crée en 1988, chargée d’émotion fut le début de sa carrière créative comme sculpteur muraliste..

L’une de ses sculptures les plus récentes  un monument à la gloire des pilotes de l’escadron Normandie-Niémen, a été dévoilé en Octobre 2007 en présence des Présidents de la Fédération de Russie et de la France.

Les compositions de Kovalchuk se distinguent par leur sens aigu de la proportion, la vivacité de l’image et la précision avec laquelle ils capturent les caractéristiques psychologiques du sujet. Nous avons comme exemples frappants l’image d’Ivan le Terrible déchiré par un drame intérieur, Nicolas Gogol rempli de la tension subtile et l’anxiété, Alexandre Pouchkine soulevé par les ailes d’inspiration, le noble Ivan Bounine ancré dans la dignité humaine, les interprétations plastiques de gravures de l’artiste espagnol Goya et une foule d’autres œuvres.

A.N. Kovalchuk a créé une série d’images de figures historiques de la Russie: des poètes, des artistes, du gouvernement et des membres religieux.