Archive pour juin 2015

Art Russe
Souvenirs Historiques

Vente aux enchères publiques

Jeudi 23 Juillet 2015 à 15h00

Capture d’écran 2015-06-28 à 12.58.36

SOMMAIRE DE LA VENTE ART RUSSE:
Icônes

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.19.41

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.21.51

VIERGE À L’ENFANT.
Tempera sur bois, travail russe de la fin du XVIIe siècle.
Conservée sous oclade et nimbe couronnée en vermeil
Poinçon de contrôle : 84, Moscou, 1779.
Poinçon d’orfèvre : Alexis Razsadin, actif de 1777 à 1821.
Bon état dans l’ensemble. H. : 28 cm – L. : 24 cm.
4 000 / 6 000 €

Souvenirs Historiques

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.24.36

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.26.42

Objets de vitrine, argenterie niéllé,
argenterie du XIXe siècle:

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.28.00

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.29.32

PETIT KOVCH EN ARGENT.
De forme ronde, taillé et poli dans un bloc de néphrite, monture
en argent ciselé d’une guirlande de feuilles de laurier, alterné de
petits cabochons de rubis, la prise ajourée est ornée d’un motif
d’arabesques et sertie d’un cabochon d’améthyste, l’ensemble
repose sur une base circulaire en émail translucide guilloché
d’ondes verticales de couleur rose. Petites usures du temps,
accident au cabochon.
Travail russe, sans aucuns poinçons apparents.
H. : 2, 5 cm – L. : 7, 5 cm.1 800 / 2 000 €

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.30.52

IMPORTANT GOBELET DE PRÉSENTATION EN
ARGENT. Par RUCH, Moscou, circa 1730.

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.32.01

COUVERTS DE SERVICE EN ARGENT ET VERMEIL.
Par Gratchev, Saint-Pétersbourg, 1908-1917.

Émaux polychromes, bronzes, mobilier:

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.35.20

PAIRE DE KOVCHS EN VERMEIL.
Par le 11ème Artel, Moscou, 1908-1917.
À décor d’arabesques feuillagées en émaux polychromes
cloisonnés, alterné de cartouches sur fond émaillé crème,
d’inspiration Art Nouveau, intérieur vermeil.
Petits accidents, mais bon état général.
Poinçon titre : 88, Moscou, 1908-1917. Poinçon d’orfèvre : 11ème Artel de Moscou.
H. : 7 cm – L.: 13, 5 cm – L.: 7, 5 cm. Poids total : 260 grs.
5 000 / 7 000 €

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.37.20

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.38.38

Tableaux, verrerie – porcelaine,  militaria.

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.40.04

IMPORTANT LUSTRE.
De style néo-classique, à décor de guirlandes enrubannées
ciselées en bronze doré, retenues par six chaines à larges maillons.
Le fût principal est habillé de plusieurs éléments en verre bleu
cobalt, d’où partent des pampilles et des guirlandes en cristal,
la partie supérieure est agrémentée de gerbes de pampilles en
cristal, les bobèches sont ciselées d’un motif floral sur lesquelles
sont appliquées des plaques en verre soufflé bleu cobalt.
Modèle à douze lumières, monté à l’électricité.
Travail russe, d’époque : Paul Ier (1796-1801).
Usures du temps, petits accidents et éléments rapportés, mais
bon état général.
H. : 110 cm – L. : 82 cm.
90 000 / 120 000 €

Capture d’écran 2015-06-28 à 13.41.58

KOLESNIKOFF Serge Mikhaïlovitch (1889-1947).
Arrivée pour la messe.
Gouache et aquarelle signée en bas à droite, conservée dans un
cadre en bois naturel. Bon état. Accidents au cadre.
A vue : H. : 11 cm – L. : 14 cm.
3 000 / 5 000 €

Capture d’écran 2015-06-28 à 17.37.42

SOUVENIRS HISTORIQUES:
bijoux, objets de vitrine, cachets armoriés.

Capture d’écran 2015-06-28 à 17.39.49

Capture d’écran 2015-06-28 à 17.41.39

Catalogue et photos : www.hvmc.com – auction.fr – the saleroom.com – invaluable.com

Hôtel des Ventes de Monte-Carlo, HVMC

Franck Baille • Chantal Beauvois
10 – 12, quai Antoine 1er – 98000 Monaco
E-mail : info@hvmc.com • Site : www.hvmc.com
Téléphone et fax pendant les expositions et la vente :
Tel. : 00 377 93 25 88 89 – Fax. : 00 377 93 25 88 90
Expositions publiques à l’Hôtel des Ventes de Monte-Carlo
Pour une sélection des lots:
Le 15 Juillet de 15h à 19h
Du 16 au 21 Juillet de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30
Pour l’ensemble des lots:
Le 22 Juillet de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30
Le 23 Juillet de 10h à 12h30

Expert: Cyrille Boulay, Membre agréé de la F.N.E.P.S.A.
Tél. : 00 33 6 12 92 40 74
E-mail : cyrille.boulay@wanadoo.fr
Site : www.cyrilleboulay.com

Capture d’écran 2015-06-28 à 17.48.54

sigle 2015 Russie-Monaco

Jeudi 25 juin , Le célèbre baryton russe Dmitri Hvorostovsky a annoncé jeudi l’annulation de tous ses concerts d’été, après qu’on lui eut diagnostiqué une tumeur cérébrale.
Dmitri doit annuler toutes ses représentations jusqu’à fin août“, indique un communiqué publié sur le site officiel du chanteur

 « Summer Dream » 2015 

au profit de la Fondation Prince Albert II de Monaco 

avec Dmitri Hvorostovsky

lundi 6 juillet à 21h30

Salle Garnier de l’Opéra de Monaco.

Dmitri-Hvorostovsky

Dmitri Hvorostovsky (baryton-basse).

Dans le cadre de « 2015-Année de la Russie à Monaco », Michael Desjardins, créateur de « Summer Dream », a présenté dans les locaux du CREM (Club des Résidents étrangers de Monaco) le célèbre Baryton-Basse Dmitri Hvorostovsky l’une des plus belles voix de Baryton russe de tout les temps. Originaire de Sibérie, Dmitri Hvorostovsky s’est notamment illustré lors de l’ouverture des Jeux Olympiques d’Hiver de Sotchi. Il succèdera au ténor Roberto Alagna et à Aleksandra Kurzak qui s’étaient produits lors de l’édition du concert « Summer Dream 2014 ». Il sera accompagné par le pianiste Ivari Ilja dans un programme dédié à la Romance Russe.

Hvoro_1

Dimitri Hvorostovskij né le 16 octobre 1962 à Krasnoïarsk, en Union soviétique.
Sa carrière débute en Russie dès la fin des années 1980 et prend un essor international en 1989, lorsqu’il remporte le concours BBC Singer of the World competition, à Cardiff. La même année, il fait ses débuts en Occident, dans le rôle du prince Jeletski de “La Dame de pique “de Tchaïkovski, à l’Opéra de Nice.

Dmitri Khvorostovski s’est illustré sur la plupart des grandes scènes du monde (Métropolitan Opéra de New York, Covent Garden de Londres, Wiener Staatsoper, Opéra Bastille, Festival de Salzbourg…), et avec de prestigieux partenaires (les chanteurs Samuel Ramey, Luciano Pavarotti, Renée Fleming, Roberto Alagna, René Pape, Olga Gouriakova, Yvonne Naef, Ramón Vargas (en) ; les chefs James Levine, Nikolaus Harnoncourt, Valery Gergiev, James Conlon…).

Son répertoire s’étend de Mozart (le Comte des Noces de Figaro, Don Giovanni) à Giuseppe Verdi (rôle-titre de Simon Boccanegra, comte de Luna dans Il trovatore, Renato dans Un bal masqué, Rodrigo dans Don Carlos, Giorgio Germont dans La Traviata, …), tout en incluant de nombreuses figures de l’opéra russe (le rôle-titre d’Eugène Onéguine et le Prince Jeletzki dans La Dame de pique de Tchaïkovski).

Il chantera, accompagné par le pianiste Ivari Ilja dans un programme dédié à la Romance Russe.pour le « Summer Dream » 2015, au profit de la Fondation Prince Albert II de Monaco

xl_avatar

Opéra de Monaco.

Pour la 4ème édition de ce concert, Stéphane Bern présentera à cette occasion une Soirée de gala le lundi 6 juillet 2015 à 21h30, à la Salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo. Durant cette soirée, qui s’annonce unique et exceptionnelle, un hommage sera rendu au légendaire Féodor Chaliapine, qui s’était produit sur la même scène plus d’un siècle auparavant. Un concert d’exception nous attendra pour un programme dédié à « L’Année de la Russie à Monaco » et notamment à la Romance Russe, dans la mythique salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo.

Capture d’écran 2015-06-10 à 18.58.19

Salle Garnier © B. Lachaud

Notre conseil pour tous mélomanes : Réserver dès maintenant pour ne surtout pas manquer cette unique opportunité !

Uniquement 500 places de 45 à 245 €.

Jeudi 25 juin , Le célèbre baryton russe Dmitri Hvorostovsky a annoncé jeudi l’annulation de tous ses concerts d’été, après qu’on lui eut diagnostiqué une tumeur cérébrale.
Dmitri doit annuler toutes ses représentations jusqu’à fin août“, indique un communiqué publié sur le site officiel du chanteur

Réservation par téléphone +377.98.06.28.28,
sur Internet www.monaco-spectacle.com
Directement au guichet de l’Atrium du Casino de Monte-Carlo, ouvert du mardi au samedi de 10h à 17h30.

 

Capture d’écran 2015-06-19 à 10.01.57

Conservatoire Darius Milhaud
140 Avenue de la Division Leclerc, 92160 Antony
Téléphone :01 41 87 81 00

Capture d’écran 2015-06-25 à 11.27.23

Sigle année russ Monaco

Exposition de

300 toiles de la collection

Tatiana et Georges Khatsenkov

25 juin 2015 au 27 août 2015

Fine_art_c_H-Lagarde_19

Tatiana et Georges Khatsenkov

Pour Tatiana et Georges Khatsenkov, “la peinture russe et l’art moderne ont entretenu des rapports aussi fructueux que méconnus”. C’est l’une des raisons qui a poussé Georgy Khatsenkov à créer une collection unique qui fait revivre ces peintres expatriés au moment de la Révolution russe. Ils sont collectionneurs et propriétaires de la Galerie Monaco-Fine-Art. Plus de trente ans est le temps qu’il aura fallu à Tatiana et Georgy Khatsenkov pour rassembler près de 5 000 pièces, retraçant la grande et la petite histoire des peintres russes en exil. Une diaspora qui, en se mêlant à Paris aux artistes français, participa à l’éclosion des avant-gardes de 1900 à 1970. Georgy est originaire de Moscou où il fut journaliste. Lorsqu’il arrive en France il est surpris d’y découvrir autant d’artistes russes méconnus dans son pays alors que la plupart participèrent à l’émancipation de l’art moderne en Europe.

Exposition consacrée essentiellement à l’œuvre des artistes russes qui ont quitté leur pays, la Russie au début du XXième siècle ou ont été obligés d’émigrer après la révolution de 1917. La plupart de ces artistes sont passés par Paris et ont séjourné à Monaco et sur la Côte d’Azur.

2-91

Youri (Georges)ANNENKOFF(1889-1974)Poissons rouges,

1928 Huile sur toile 74×60

Certains d’entre eux, comme Vassili Kandinsky, Alexeï Iavlensky, Marc Chagall et Chaïm Soutine, ou encore Léon Bakst, le célèbre décorateur des Ballets russes, ont acquis une gloire universelle, certains autres, non moins doués, sont restés jusqu’à nos jours dans l’ombre et même dans l’oubli.

3-69

Boris CHALIAPIN (1904-1979) Nudebout,

I929 Huile sur toile marouflée sur panneau 116×81 cm

Ces artistes russes en exil ont apporté une contribution considérable soit dans le parcours des avant-gardes et de l’art abstrait soit dans celui de l’art figuratif, y compris le réalisme poétique et l’art néo-classique des années de l’entre deux-guerres et dans la période qui suivit la Seconde Guerre mondiale ce que l’on a nommé “l’École de Paris”. Leur contribution fut décisive non seulement dans le développement de l’Art Déco mais aussi dans la formation du design moderne en général. Mais qui, en dehors de certains spécialistes, de quelques marchands et de rares collectionneurs, se souvient maintenant de Georges Annenkov, de Pavel Chmaroff, de Léopold Survage, de Serge Férat, de Serge Ivanoff, de Pavel Tchélitcheff, de Marie Vassilieff, de Léonide Freschkopf et de Pavel Tchelitchew, Tchistovsky, Constantin Terechkovitch, Marie Vassilieff, Ossip Zadkine et de bien d’autres  ?

Voir sur Artcorusse l’exposition au Musée de Montpartnasse

” Artistes hors Frontière” (CLIQUEZ)

 

1-72

Léopold SURVAGE (1879-1968)Quatre Grâces,

1924 Huile sur toile 146×114 cm

Renseignements sur la galerie Fine Art, organisatrice de l’exposition: (CLIQUEZ)

ENTRÉE GRATUITE

Salle du Quai Antoine Ier
4, quai Antoine Ier
98000 Monaco
Contact
Tél. : +377 98 98 83 03

Horaires :  Ouvert du mardi au dimanche : de 13h à 19h

Capture d’écran 2015-06-24 à 19.10.40

Sigle année russ Monaco

Exposition du

13 juillet – 6 septembre 2015

11406966_1049324118413460_3470253393215091438_n

Les Grimaldi adoptent le titre de prince de Monaco en 1612. Les Romanov accèdent au trône de Russie en 1613. En 1663, un ambassadeur russe découvre Monaco et son monarque.
L’exposition vise, à travers la présentation de documents d’archives monégasques et russes, mais aussi de tableaux, d’objets d’art et de mémoire, à retracer les relations dynastiques, plus ou moins proches selon les périodes, entre les souverains de Russie et les souverains de Monaco.
A la fin du XIXe siècle, la famille impériale découvre la Côte d’Azur et Monte-Carlo. Des relations consulaires et diplomatiques sont officiellement établies entre les deux États en 1877. Le prince Albert Ier noue également avec la Russie des relations savantes, scientifiques et personnelles. Reçu en 1884 par Alexandre III, il sera admis par Nicolas II à chasser le bison dans le domaine impérial et sera reçu à Peterhof en 1913. En 1896, pour le couronnement du tsar, le prince héréditaire Louis menait la délégation monégasque.

1354703138

Prince Albert Ier (1848-1922)

Les Archives nationales de Russie ont permis au volume du journal intime de Nicolas II, évoquant la visite du prince Albert Ier, d’être exposé dans la bibliothèque du Palais princier, en regard du journal autographe du souverain monégasque qui relate aussi les circonstances de sa rencontre avec l’empereur. Parmi les autres documents russes notables à faire le déplacement, la relation de voyage originale du premier Russe à avoir découvert Monaco, en 1663 ; mais aussi un album de photographies, prises à Monte-Carlo en 1898, par la grande-duchesse Xenia, sœur du dernier tsar.

Xenia_Alexandrovna_of_Russia

Portrait de la grande Duchesse Xénia Aleksandrovna de Russie.

Le Musée d’État de Saint-Pétersbourg a consenti au prêt de deux portraits de tsars : Alexandre Ier et Alexandre III. Le Palais Het Loo, aux Pays-Bas, et le Musée des beaux-arts de Menton complètent la galerie des derniers souverains russes, avec des bustes, en bronze, d’Alexandre II, et en porcelaine de Sèvres, de Nicolas II et d’Alexandra Feodorovna. Quant à la première tsarine Alexandra, qui arrive à Nice en 1856 et lance la mode de la villégiature russe sur la Riviera, elle est représentée par un portrait prêté par le Musée Masséna de Nice. Enfin, la contribution du Musée océanographique de Monaco a permis d’évoquer les relations scientifiques du prince Albert Ier.

2

Bibliothèque et Grands Appartements du Palais princier

“Un printemps russe”

du 4 au 26 juillet

Théâtre du Grand Pavois

0005102089_100

a0097001527_16

 “Vesna” se prépare à ravir le Théâtre du Grand Pavois au Festival Off d’Avignon avec le concert intitulé “Un printemps russe” du 4 au 26 juillet à 23h.

Dans la mythologie slave, “les Vesna” sont l’incarnation de la féminité et du printemps. A la manière de la première fleur du printemps, la musique de VESNA brise la couche de givre sous laquelle couve le feu de l’âme slave…

Les cinq titres de ce premier EP ont été choisis afin de présenter l’univers musical de VESNA, fruit de la rencontre des deux chanteuses et musiciennes Veronika Bulycheva et Stéphanie Acquette.
Cet opus comprend un répertoire mixte en russe et en français, constitué essentiellement de compositions de Veronika sur les paroles d’auteurs contemporains. Tout est arrangé sur mesure pour deux voix, guitare, basse et cajon.

Veronika Bulycheva : voix, guitare
Stéphanie Acquette : voix, basse, guitare, flûte
Jean-Emmanuel Fatna : cajon, percussions

Théâtre Le Grand Pavois (dans le plan officiel : n°68)
13 Rue Bouquerie, 84000 Avignon, France
Réservation : 06 65 61 11 74

perspectives

Le samedi 27 juin de 20h00 à 22h30 la Mairie des 9e et 10e arrondissements de Marseille vous invite au spectacle des associations –
Comédie Musicale “Le Tour du Monde en 80 chansons”.

L’ensemble de danse “Slavianotchka” de l’Association franco-russe “Perspectives” présente deux pays: la Russie et l’Ukraine !

Capture d’écran 2015-06-21 à 10.53.15

Spectacle gratuit.

Parc de Maison Blanche

150 Boulevard Paul Claudel 13009 Marseille

Capture d’écran 2015-06-21 à 11.07.37

 

Soirée

Balalaïka
–  • –
jeudi 25 juin 2015

IMG_6285

19h30 Concert
Ensemble de Balalaïkas
Kedroff
avec Oleg Ponomarenko, guitare

ensemble-kedroff-e1282674080431

La balalaïka est le symbole de la Russie. Instrument magique de forme triangulaire à trois cordes, son jeu est fascinant et inimitable, exprimant tantôt la gaité tantôt la mélancolie du peuple russe.

Créé en 2001 et dirigé par Nicolas Kedroff, balalaïkiste de réputation internationale, l’ Ensemble de Balalaïkas Kedroff est l’une des deux principales formations du genre en France. Originale et simple, il se compose uniquement de balalaïkas dites PRIMAs, la “soprano” de la famille des balalaïkas.

Initialement conçu dans un but pédagogique, l’ensemble dont la configuration est aujourd’hui multiple, comporte trois à dix (voire plus) musiciens de tous niveaux et âges, et sa vocation peut être amatrice comme professionnelle.
Les membres de l’Ensemble de Balalaïkas Kedroff sont d’origine russe ou non, réunis par l’amour de l’instrument et de la musique russe.

L’ensemble compte aujourd’hui à son actif une trentaine de concerts et s’est produit entre autres à l’Ambassade de Russie, au Conservatoire russe Serge Rachmaninov, en l’Eglise Saint-Germain l’Auxerrois à Paris et au Musée des Cosaques de la Garde Impériale à Courbevoie.
Il est accompagné par une guitare, avec Oleg Ponomarenko
– • –
20h30 Pique-Nique Géant *

– • –
Vente des disques des artistes et du livre :
“J’ai vécu la Russie impériale dans l’entourage du tsar”
(Mémoires 1911-1920) de Georges Chavelsky
 Traduit pour la première fois en Français par André Donzeau

* Pour le pique-nique chacun apporte sa nourriture et sa boisson
En cas de pluie le pique-nique aura lieu dans la salle.

Entrée libre, participation libre
– • –

Maison de l’ACER, 91 rue Olivier de Serres 75015 Paris.
Métro (ligne 12) Porte de Versailles, T3 Georges Brassens

 

Première Foire du livre sur la Place Rouge

« Livres de Russie »

du 25 au 28 juin 2015

logo575-575x363

Un festival qui viendra célébrer l’année de la littérature.
Pour la première fois de l’histoire russe, le Festival du Livre « Livres de Russie » se tiendra en plein cœur du pays, sur la célèbre Place Rouge. Les principales maisons d’édition venues de toutes les régions russes y présenteront les meilleurs titres littéraires et éducatifs au public. Nous trouverons sept zones interactives et une grande scène devant la cathédrale du Saint-Basile ou aura lieu quotidiennement environ 100 événements.

Capture d’écran 2015-06-12 à 11.23.29

Le festival s’installera du 25 au 28 juin sur un superficie de plus de 23 000 m2, et sera divisé en zones thématiques. La majeure partie de la foire sera occupée par des stands commerciaux, divisés selon les genres littéraires, alors que la scène principale et le centre de conférences accueilleront les cérémonies d’ouverture et de fermeture, les remises de prix, les rencontres avec des écrivains célèbres et les spectacles proposés par des artistes et les groupes de musique russes.

3972672

Près de 300 maisons d’édition venus de toute la russie, plus de 100 milles ouvrages et plus de 300 milles lecteurs sont attendus.

Capture d’écran 2015-06-26 à 16.24.42
La plus emblématique des places du pays accueillera également quatre zones interactives (fiction, livres pour enfants, non-fiction et une bibliothèque) où l’on pourra acheter des souvenirs, regarder des films, rencontrer ses écrivains préférés ou simplement se reposer.

i_020
Le volet professionnel du festival se déroulera au Goum, qui accueillera, par ailleurs, l’espace des antiquaires du festival.

Capture d’écran 2015-05-26 à 10.04.38

670_0_3977144_524860

 Le Goum.
Les organisateurs ont accordé une attention particulière aux livres pour enfants. Le festival proposera des interventions d’écrivains de livres pour enfants contemporains, des présentations de nouveautés littéraires et de prix de littérature pour enfants, des ateliers créatifs, des master-classes, des quêtes littéraires, des tables rondes consacrées à l’édition, à l’illustration et des discussions sur les principales tendances de la littérature pour enfants contemporaine.

Capture d’écran 2015-06-12 à 11.13.00

Ouvert tous les jours de 10h à 22h.

*** Local Caption *** Россия. Москва. 25.06.2015. На открытии Московского фестиваля "Книги России" на Красной площади. День первый. Сергей Фадеичев/ТАСС

*** Local Caption *** Россия. Москва. 25.06.2015. На открытии Московского фестиваля “Книги России” на Красной площади. День первый. Сергей Фадеичев/ТАСС

Toutes les informations sur le programme, les participants et toutes les manifestations du festival seront publiées sur le site de la  Ière Foire du livre : (CLIQUEZ(en russe).

Capture d’écran 2015-06-26 à 16.23.01

Conférence de Marie Turquois

” Grigori Raspoutine: miracles et mort “

Avec la participation de son arrière-petite-fille:

Laurence Huot-Soloviev

Vendredi 19 juin à 15 heures

G. Raspoutine

Salle Psyché – André Dumas (USFIPES)

15 rue Jean-Jacques Rousseau, Paris 75001

( A gauche avant la librairie, au bout du couloir. )

Métro: Palais-Royal ou Louvre-Rivoli

( Entrée: 10 €)

 

concert 20 juin 2015

Le samedi 20 juin, à 20 h 30, le choeur des séminaristes pétersbourgeois donnera un grand concert de musique liturgique russe dans le parc de notre Séminaire. Le concert est ouvert à tous, sans réservation et gratuit.

11391562_985625844803164_7628978441178994021_n

Le lendemain, dimanche 21 juin, à 19 h, le chœur des séminaristes de Saint-Pétersbourg interprétera des chants populaires dans le cadre de la Fête de la musique de la ville d’Épinay-sous-Sénart, également dans le grand parc du Séminaire orthodoxe russe.

Les deux concerts sont ouverts à tous, sans réservation et gratuits.

Le dimanche 21 juin, à 10 h, les séminaristes pétersbourgeois célébreront avec nous la divine liturgie dans l’église en bois du séminaire. La célébration sera présidée par le recteur de l’Académie ecclésiastique de Saint-Pétersbourg, l’archevêque Ambroise de Peterhoff. Après l’office, un cocktail sera offert à tous dans le parc.

11164657_982732845092464_7252527657933449371_n

Vue sur le dernier concert dans le parc.

Renseignements sur séminaire orthodoxe Sainte-Geneviève : (CLIQUEZ)

Séminaire orthodoxe Sainte-Geneviève

4, rue Sainte-Geneviève 91860 Epinay-sous-Sénart
Tél.: +33 9 61 56 50 71; Fax: +33 1 69 05 08 23

Capture d’écran 2015-06-11 à 10.30.34

“Symphonie des Lumières Tactiles”

de Larissa Noury

Samedi 20 et dimanche 21 juin 2015

Capture d’écran 2015-06-10 à 13.54.03

Plus de renseignements sur Larissa Noury: (CLIQUEZ)

Voir sur Artcorusse: (CLIQUEZ)

Samedi 21 juin de 11h à 18 heures

Dimanche 22 juin de 11h à 22 heures

Galerie l’Artesienne 20 rue Tholozé 75018 Paris

Métro: Blanche et Anvers

-GALLERY « INSTANT »
présente
Exposition de Anna Dmitrieva
« La Ville »
du 16 au 27 juin 2015

Anna Dmitrieva

Anna Igorevna Dmitrieva est née en 1967 à Leningrad.
Elle a étudié à l’école d’art, puis dans l’atelier d’Olga Muravickaya-Cooper (Somova) à l’Académie des beaux-Arts Repin de Sankt-Peterbourg.
Expositions personnelles:
1988 – Tvidici;1989,1990,1991,1993,-de Saint-Pétersbourg; 1989 – Helsinki, Stockholm, Copenhague, Aarhus (danemark), de Chicago;
1990 – ville de Stockholm, à la Galerie “le Docteur Glass”, 1991 – Stockholm – “Exposition de portrait”.
1993 – New York, la galerie Félix De ask viraje;
1994 – Berlin, galerie de Notan Fedorovsky ”
1995 – Galerie chez Kaiy” Berlin
1996 – le Palais Belosselski-Belozerski, S. Pétersbourg
Anna a participé à expositions collectives:
“Saint-Pétersbourg de la Biennale” à Tokyo (1993), ainsi que dans la région de Detroit, l’Australie, l’Italie, la Scandinavie, la France, Israël, à Moscou
2000 – exposition de Timour Novikov, sous la direction de Dmitriy Starkov ”
pécheurs involontaires” (Moscou, les Arguments et les Faits, la résidence),
2001 – exposition “des Noms dans l’Art” (moscou, la Maison des artistes)
2002 – Moscou, la galerie “cheremet’evsky”,
2003 – Moscou, CHA
2004 – l’ exposition à la Maison du Journaliste, avec la présentation de l’auteur du film documentaire
De 2005 à 2005 – Anna a assisté à des Cours Supérieurs des Scénaristes et des Réalisateurs(institut national de la cinématographie de Moscou, – un atelier d’Héraclius Kvirikidze, profession-Réalisateur du cinéma.
Les travaux d’ Anna se trouvent dans des galeries et des collections privées de Saint-Pétersbourg, de Moscou, d’amérique, d’Italie, de Hollande, de Suède, de Finlande, du Danemark, de l’Australie, du Japon, d’Israël et d’autres.
Elle vit et travaille à Tel Aviv, en Israël.

Vernissage le jeudi 18 juin 2015 de 18 à 21 heures

-GALLERY « INSTANT »
12, rue Durantin ,  75018  Paris
Ouverture de la Galerie du mardi au samedi
de 16 à 20 heures et sur rendez-vous
06 76 38 05 67/06 63 87 42 09

Métro Abbesses, ligne 12/bus 95 et 80
contact@i-gallery.fr
Olga Khlopova & Olga Karasseva
www.i-gallery.fr

Capture d’écran 2015-06-10 à 13.23.40

“Vesna”

au 50ème Festival Off d’Avignon

du 4 au 26 juillet 2015

à 23 heures

103524028

Capture d’écran 2015-06-10 à 10.44.24

Avec: Veronika BULYCHEVA, Stéphanie Acquette, Jean-Emmanuel Fatna
Son : Ludovic Lefebvre, Jeremy Laroch (alternativement)
Une production de Tatiana Lambolez (Altan-Art), au Théâtre Cabestan Avignon

VESNA est un groupe de musique pop-folk russe qui a pour ambition de faire “groover” en chanson la langue russe.
Basé en région parisienne, VESNA se compose de Veronika Bulycheva, compositeur-chanteuse-guitariste et Stéphanie Acquette, chanteuse et bassiste. Sur scène elles sont accompagnées d’un percussionniste, Jean-Emmanuel Fatna ou Thomas Bourgeois (en alternance)..

Dans la mythologie slave, les “Vesnas” sont l’incarnation de la féminité et du printemps. A la manière de la première fleur du printemps, la musique de VESNA brise la couche de givre sous laquelle couve le feu de l’âme slave…

Duo franco-russe
Se produit alors, un beau jour de 2012, la rencontre d’une puissante voix russe et de celle, plus douce, française.

Vesna

Vesna

Stéphanie Acquette et Véronika Bulycheva ou la douce alliance du charme français et de l’âme russe… Les deux artistes chantent dans ces deux langues les compositions de la seconde, accompagnée par les rythmes de la première.

Véronika Bulycheva
Compositrice, interprète et guitariste, Veronika Bulycheva est née en Russie dans la région de l’Oural. Elle y fait ses études musicales en chant classique et guitare jazz et arrive en France en 1992. À Paris elle enregistre quatre albums de chant et musique traditionnelle russe sous le nom de “Mamouchka” (© ARBmusic) et quatre albums de compositions (© SketisMusic) suivis de nombreux concerts.
Dans son parcours Veronika a eu l’opportunité de travailler avec des musiciens de grand renom : Erik Truffaz, Yannick Top, Richard Cocciante, Greg Cohen (Tom Waits), Félix Sabal-Lecco (Sting, Prince, Peter Gabriel).
www.veronikabulycheva.com

Capture d’écran 2015-06-10 à 10.44.55

Stéphanie Acquette
De son côté, Stéphanie Acquette est née en 1986 dans le nord de la France, elle découvre la musique dès huit ans dans un groupe traditionnel mêlant la cornemuse et le violon. Sa forte sensibilité musicale l’incite à quitter Sciences Po Lille en 3e année pour « monter à Paris ».
C’est dans la capitale qu’elle rencontre des musiciens tsiganes, manouches, et s’imprègne de la musique traditionnelle slave. Elle se prend de passion pour la culture de l’Est et décide de faire des études à l‘lNALCO (Institut des langues et civilisations orientales) pour approfondir sa connaissance de la « mystérieuse âme russe ».

spectacle_14746

 http://vesnalive.wix.com/vesna

Théâtre Le Grand Pavois
13 Rue Bouquerie, 84000 Avignon, France
Prix : 16€ (Plein tarif) / 11€ (Tarif adh. public)
Réservation: 06 65 61 11 74
La salle dans le plan officiel N° 68

Site officiel: (CLIQUEZ)

Capture d’écran 2015-06-10 à 11.15.47

 

8d808a0eb9d11b5ea97d52c16146fc440e32fc8a

Capture d’écran 2015-06-05 à 11.35.48

Le Souffle est une œuvre d’une très grande qualité cinématographique. Le film est porté par une photographie d’exception, une lumière et une poésie hors du commun. Il a remporté plusieurs prix dans de nombreux festivals internationaux, dont le Prix de la meilleure contribution artistique au festival de Tokyo, et, plus récemment, le Prix du public au festival d’environnement de Paris.

Le réalisateur Alexander Kott

651-aleksandr_kott-dir

 Il est né le 22 février 1973 à Moscou, en Union soviétique. Alexander Kott s’est passionné très jeune pour la photographie.
Dans les années 1990, ses oeuvres ont été exposées dans les galeries d’art moscovites
ainsi qu’au musée de l’Académie russe des arts du théâtre.
À 21 ans, il se tourne vers le cinéma et obtient le diplôme de l’Institut national russe de
la cinématographie. Il débute alors dans le métier avec une série de courts métrages, et
notamment Le Photographe et L’Epouvantail, tous deux sélectionnés et récompensés
dans de nombreux festivals internationaux dont le Festival de Cannes.
En 2001, il réalise son premier long métrage, Deux Chauffeurs roulaient, qui lui vaut le
Prix du meilleur réalisateur au festival Kinoshock. Après des années de travail comme
scénariste et réalisateur pour la télévision, il revient au cinéma en 2010, avec la très
remarquée La Forteresse de Brest.
En 2014, Le Souffle, son troisième long métrage, vient couronner une oeuvre d’une esthétique exceptionnelle et porteuse d’un véritable message politique et social

Capture d’écran 2015-06-05 à 11.31.57

Danila Rassomakhin,le moscovite Max.


Capture d’écran 2015-06-05 à 11.27.29
Narinham Bekbulatov-Areshev, Kaizin le Kazakh.

Le Souffle se déroule en août 1949, dans les jours qui précédent l’explosion de la
toute première bombe atomique soviétiqueUn homme et sa fille vivent paisiblement dans une ferme isolée des steppes Kazakhes. Alors que deux garçons, un moscovite et un Kazakh, se disputent, le cœur de la jeune fille, une menace sourde se fait sentir.

Capture d’écran 2015-06-05 à 11.28.22

Elena An, Dina la fille.

Extraits du film: (CLIQUEZ)

Capture d’écran 2015-06-05 à 11.59.13

unnamed-1

CONFÉRENCE

samedi 13 juin 2015

Capture d’écran 2015-06-08 à 11.36.02

Au tour de l’Uranoscope de Gretz-Armainvilliers de recevoir les biographes d’Alexandre Ananoff samedi 13 juin à 21 heures, salle Rothschild de la Maison de la Culture et des Loisirs, face à l’observatoire (77220).
Présentation suivie d’une séance de dédicaces du livre “Alexandre Ananoff, l’Astronaute méconnu” et d’autres ouvrages des auteurs.

ANANOFF

Les auteurs

Spécialistes de l’histoire de la conquête spatiale, fondateurs de l’association Histoires d’espace, Pierre-François Mouriaux et Philippe Varnoteaux se sont plongés durant plusieurs mois dans la vie d’Alexandre Ananoff, véritable personnage de roman. Ils se sont notamment appuyés sur l’incroyable fonds d’archives que l’Astronaute a constitué durant trois décennies. Ils nous livrent une biographie passionnante, qui réhabilite la mémoire d’un immense promoteur de la conquête spatiale du milieu du XXe siècle.
Préface de Claudie Haigneré
Avant-propos de Charles Dobzynski

Alexandre Ananoff

Alexandre Ananoff (1910-1993)

Né en Géorgie en 1910 et installé en France en 1921, Alexandre Ananoff a été, bien avant les premiers passagers de vaisseaux spatiaux, un « Astronaute », c’est-à-dire, selon sa propre définition, l’un de ceux qui s’intéressent à la science des fusées et du voyage dans l’espace : l’astronautique. De la fin des années 20 au lancement du premier Spoutnik en octobre 1957, il en a surtout été l’un des promoteurs majeurs.
Compilant tous les livres et les articles de presse sur le sujet et entretenant des correspondances avec des experts du domaine à travers le monde entier, Ananoff est devenu à son tour une référence en la matière. Enchaînant les conférences publiques, multipliant les publications et appréhendant tous les moyens de communication possibles de son époque, il a été le plus fervent et le plus populaire vulgarisateur de sa discipline. Son ouvrage majeur, L’Astronautique, a été unanimement reconnu et a amené le dessinateur Hergé à lui demander conseil pour la préparation des aventures de Tintin sur la Lune.

Dedicace

Lettre de remerciement d’Hergé (28/nov/1953)

Créant les premiers groupements d’amateurs et de spécialistes français puis parvenant à organiser le premier Congrès international d’astronautique en 1950, l’infatigable animateur a activement contribué à jeter les bases d’une fédération internationale, toujours active aujourd’hui. Enfin, il s’est efforcé sans relâche de convaincre les politiques et les organismes de recherche de s’intéresser aux questions spatiales. Mais, bien souvent, il a dû faire face aux railleries, au scepticisme ou au manque de considération, notamment en raison de son statut d’autodidacte.

Capture d’écran 2015-06-08 à 11.52.22
A l’aube des années 60, jugeant avoir accompli sa mission pour l’astronautique et constatant que les nouveaux responsables du domaine avaient déjà oublié son action, Alexandre Ananoff se tourna vers l’histoire de l’art. Avec la même ferveur que celle qui l’anima précédemment, il devint alors un expert mondial en tableaux et dessins du XVIIIe siècle.

« Comme les biographies de toutes les grandes personnalités, cet ouvrage devrait être une source d’inspiration au-delà du cercle des passionnés d’astronautique. Il y a dans la vie d’Alexandre Ananoff beaucoup d’étoffe dont sont faits les plus beaux rêves. » (Claudie Haigneré, présidente d’Universcience).

Accès libre et gratuit dans la mesure des places disponibles.

URANOSCOPE de l’ILE de FRANCE

Allée Camille Flammarion, face à la Maison de la Culture et des Loisirs, Avenue d’Armainvilliers,
à droite juste avant le passage à niveau à Gretz
7 av. Carnot – 77220 Gretz-Armainvilliers
Tel : 01 64 42 00 02 / 06 38 95 23 02 – Fax : 01 64 42 83 10

WEB : http://uranoscope.free.fr

Capture d’écran 2015-06-08 à 11.47.24

 Fête nationale russe le 12 juin

“Jour de la Russie”

unnamed

Chef de chœur: Alexandre Toplov

Youri Laptev: solo

Evgueny Volkov: directeur artistique

On ne se lasse pas de ces fameuses voix russes incarnée par ces basses profondes aux graves abyssaux. C’est en particulier dans la musique liturgique orthodoxe que se révèle la quintescence de ce chant. Même les grands compositeurs des XIX éme et XX ème siècle s’efforceront de respecter cette identité sonore si singulière. Bien sûr, il y a aussi les chnts traditionnels russes, véritable véhicule de l’âme slave avec leurs mélodies immémoriales souvent marquées par une pignante nostalgie.

Sveshnikov-Choeur

Le Chœur National de Russie, dépositaire de cette somptueuse tradition, vient sous la direction d’ Alexandre Toplov et nous guide à travers deux mille ans d’histoire, passant des nobles partitions liturgiques de Tchaîkovsky, Rachmaninov ou Khatchakarian,  aux plus belles pages populaireq de la Russie Eternelle.

1 chorale

Soirée du 12 juin 2015 Salle Gaveau. © Artcorusse

PROGRAMME
Mikhaïl Glinka – Vissarion Chebaline Introduction et fugue “La Terre natale”, paroles d’A. Machistova
Tsar: Ivan le Terrible, Sonnez de la trompette la chanson (version de Kirill Volkov)
Tsar Feodor Alexéévitch: Il est digne (harmonisation d’Ivan Gardner)
Dmitri Bortnianski :Concert № 34 « Le Christ est ressuscité ! » (Rédaction de Piotr Tchaïkovski)
Dobri Hristov: Louez le nom de l`Éternel
Boris Dodonov :La célébration du Saint Alexandre Nevsky
Piotr Tchaïkovski: Louez l’ Éternel du haut des cieux ! (Liturgie de Saint Jean Chrysostome) ор. 9 №14
Sergueï Rachmaninov: Je vous salue Marie (de la Vigile)
À toi chantons (Liturgie de Saint Jean Chrysostome)
Serguei Taneev: “La prière”, paroles de Y. Polonsky

Diptyque des concerts spirituels “Christ” :
Pavel Tolstyakov: Venez chez moi
Mikhaïl Chorin: Avant de six jours des Pâques
Vladimir Dovgan: Seigneur, Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur

ENTRACTE

Kirill Volkov: “La patrie”, paroles de A. Tchijevski
Chansons populaires russes
En descendant la mère-rivière, la Volga (Arrangements Alexander Svechnikov)
Dans le bois sombre (Arrangements Alexander Svechnikov).
Le brouillard est tombé (Arrangements Lev Chvarts).
«La légende sur douze brigands», paroles de N.Nekrasov.
Aram Khatchatourian: «La chanson des matelots russes» (Arrangement Alexeï Stepanov).
Si j’irai, si je sortirai (Arrangement Alexandre Gretchaninov).
Les hussards noirs.
Ilya Chatrov: Sur les monts de la Mandchourie.

Chansons populaires russes des temps de la Deuxième Guerre mondiale.
Aram Khatchatourian :La chanson française de partisans (Première mondiale).
Les romances de cosaques.
Non, le printemps ne viendra pas pour moi.
Prie, l’hôte.

soliste

Youri Laptev soliste.© Artcorusse.

Histoire du 12 juin.

Célèbration de la délivrance du joug de l’Union Soviétique en 1990 et de la crétion de la Fédération de Russie la même année.

C’est un jour de fête pas uniquement en Russie mais c’est un évènement culturel grandiose présenté dans cinq grande villes de cinq pays différents (Paris, Pékin, Jérusalem, New-York et Rio de Janeiro). Ces pays ont ouvert les prestigieuses salles de concert pour ces évènements afin d’y accueillir cinq célèbres formations musicales, chacune étant le symbole incontesté de la culture russe.

Numériser 2

Paris a le plaisir et l’honneur de recevoir le Chœur Académique d’Etat A. V. Scechnikov sous la baguette du chef de chœur  Evgueni Volkov et du soliste d’opéra Youri Laptiev.

Histoire de la Salle Gaveau

fake-historique-illu-06

Le terrain sur lequel est bâti l’immeuble GAVEAU a été acquis en 1905.
Les plans de la salle ont été dressés avec un soin particulier pour l’acoustique, à la fin de 1905 par l’architecte Jacques HERMANT. L’immeuble a été construit en 1906 – 1907 et la salle GAVEAU fut tout de suite la salle de prestige de Paris. Sa destination essentielle a toujours été le piano et la musique de chambre mais des orchestres y étaient souvent entendus.
Le nombre de places a légèrement évolué dans le temps autour de 1000 places. Le nombre actuel est de 1020.

SALLE GAVEAU
45-47 rue La Boétie
75008 PARIS

RÉSERVATION: En téléphonant au 01 49 53 05 07 du lundi au vendredi de 10h à 18h.
Frais de réservation : 2,60 € par place.   Fnac   et  www.sallegaveau.com

Tarifs: Catg. 1 = 55€, Catg 2= 38€, Catg: 22€

Tarif spécial pour les membres d’Artcorusse en Catég. 1 = 22€ (nous contacter)

ACCÉS: METRO: Station Miromesnil (Lignes 9 et 13)
BUS: Bus RATP/Noctilien (N° 52, 83, 93, N02) – Arrêt La Boétie-Percier
VELIB: Boulevard de courcelles / Rue Saint Honoré

plan

« Guerre et paix, au travers du regard d’artistes Russes »

Exposition du 5 au 12 juin 2015

11391158_894757560565886_547858884842709294_n

La ville de Beausoleil accueillera du 5 au 12 juin prochain l’exposition Tolstoï « La guerre et la paix » en partenariat avec le musée d’Etat Léon Tolstoï de Moscou et placée sous le haut patronage de  dialogue Franco-Russe. Une magnifique exposition où le visiteur découvrira à travers le regard d’artistes russes, toute la dimension historique, romanesque, philosophique et artistique du chef-d’œuvre du grand écrivain russe.

Bâtiment “Le Centre” – Salle José Rizal – 15 rue Jules Ferry – Entrée libre

Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 15h à 17h

 

DEP-MA7-Programme-7eArt-RUSSIE-HD-1

DEP-MA7-Programme-7eArt-RUSSIE-HD-2

DEP-MA7-Programme-7eArt-RUSSIE-HD-3

DEP-MA7-Programme-7eArt-RUSSIE-HD-4

Capture d’écran 2015-04-23 à 10.20.00

Exposition des toiles d’ELANA

Du 5 au 13 juin

10383656_868571539834232_5912155184163501637_n

Elana, artiste complet, musicienne, poète, chanteuse et peintre. Née à Sartov, parle le russe et le français . Honore la France avec ces chants en russe et en français qu’elle interpète accompagnée de sa guitare. A l’occasion de son exposition à Nice, après le succés de Paris, elle présentera également son nouvel album ” Envol” et l’on aura le plaisir de l’entendre interprétrer à la guitare ses chansons.

Vernissage le vendredi 5 juin à 18h.

Mardi 9 juin à partir de 18h30 ELANA, présentera et dédicacera son livre de poésies (en russe et en français), et de son album “Envol”, suivie d’un mini concert.

Elana nice juin 2015

À la librairie “Quartier Latin”, 30 avenue Saint-Jean-Baptiste,06100Nice.

Programme de juin de la Maison de la Russie.

Le samedi 6 juin à 17h

Unknown

Samovar exceptionnel avec BRUNO VIANEY
Tout sur le voyage de Jean Sauvage en Moscovie en 1586″

Le livre de Bruno Vianey retrace la genèse des premières relations franco-russes au XVIe siècle. Le point de départ de ces échanges est le voyage de Jean Sauvage en Russie en 1586; parti des côtes de France sur un navire marchand, ce Dieppois est le premier Français à s’aventurer dans la mer Blanche. Ce fut une odyssée longue et périlleuse: ayant contourné le cap Nord, il s’aventura dans l’océan Glacial et fit une escale mémorable aux confins de la Norvège. Grand explorateur, Sauvage est aussi et surtout le premier Français à avoir écrit une relation de voyage sur la Moscovie (ainsi nommait-on la Russie à l’époque). Son récit ne fut publié pour la première fois qu’en 1834 et reste aujourd’hui encore méconnu, alors qu’il constitue une source d’une richesse exceptionnelle pour l’histoire de France, de Russie, de Scandinavie et de la Baltique.

 Le Samedi 13 juin à partir de 14h

Fête des enfants “Sur les chemins du Conte

Maison de la Russie de Nice,

20 avenue Cyrille Besset,   06100 Nice

Téléphone fixe: + 33 (0)981 711 822

Capture d’écran 2015-06-03 à 12.46.02