Archive pour janvier 2016

JOURNÉE DE LA SCIENCE DE RUSSIE
CONFÉRENCE-DÉBATS 
avec les chercheurs de l’Académie des Sciences de Russie

Lundi 8 février 2016 à 19h

CRSC 1

Inscription avant le 5 février

Participants:
Vadim Shakhnov, membre-correspondant de l’Académie des
Sciences de Russie, docteur ès sciences techniques, secrétaire exécutif de
la Fondation russe pour la recherche fondamentale — RFFI.
Tatiana Schvedtchikova, docteur en histoire, chercheur à
l’Institut de l’archéologie de l’Académie des Sciences de Russie.
Artem Nedoluzhko, docteur ès sciences biologiques, chef du
laboratoire de la bio-informatique et de la génomique, Institut
Kourtchatov à Moscou.

En partenariat avec
l’Institut central d’aérohydrodynamique – TsAGI
et UNESCO-EOLSS (Encyclopedia of Life Support Systems),

Pourquoi la Journée de la Science en Russie?
Le 8 février 1724, le tsar Pierre le Grand signa le décret de la création de
l’Académie des Sciences de Russie. La Journée de la Science de Russie a été
instaurée en 1999, pour fêter les 275 ans de l’Académie souligner le rôle de
la science russe pour le progrès de la société.
L’Académie des Sciences de Russie compte aujourd’hui 470 instituts,
55 000 chercheurs dont plus de 500 académiciens et 800 membrescorrespondants.
Nombreux chercheurs de l’Académie sont lauréats du
Prix Nobel, notamment Ivan Pavlov en 1904 pour les recherches en
physiologie, Ilya Metchnikov en 1908 pour ses travaux sur l’immunité,
Jaurès Alferov en 2000 pour la physique et Konstantin Novosselov en 2010
pour la physique. Les scientifiques russes ont été les premiers à inventer
un spoutnik articiel de la Terre, une centrale nucléaire, une théorie de la
biosphère.

Centre de Russie pour la Science et la Culture

61, rue Boissière,  75116 Paris

Inscription obligatoire avant le 5 février 2016 :
science.crsc@gmail.com, crsc.paris@gmail.com

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)

Bus : 22, 30, 52, 82

Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

Capture d’écran 2016-01-30 à 19.34.16

 

12654244_1206020516093156_4947514031184436617_n

olga

Olga Velitchkina (Kane) est ABD en ethnomusicologie à l’Ohio State University, USA. Elle est née à Moscou en 1963, elle est diplômé du Conservatoire de Moscou en 1987.

Au Conservatoire de Moscou, elle a étudié le folklore musical de la population rurale de l’Ouest et du Sud de la Russie. Elle a effectué des travaux sur le terrain pendant dix ans, avec une attention particulière à la musique instrumentale (violon, flûte de pan). Elle a également participé à divers groupes de renouveau urbain et a enseigné l’ensemble folklorique pour enfants, elle est à l’origine de l’apprentissage de la flûte de pan .

Pendant ce stage vous découvrirez les instruments de musique populaire russe de tradition villageoise authentique, rarement ou jamais présentés sur scène (notamment les gouslis, les kaliuki et les kouguikly); vous pourrez essayer ces instruments vous-mêmes, explorerez leurs possibilités sonores et jouerez des morceaux simples. Les instruments utilisés proviennent de la collection de l’ensemble LADO et ont été ramenés de nos voyages dans les villages ou réalisés selon des modèles authentiques. Ce stage est accompagné par des extraits audio et vidéo. Il est ouvert aux adultes et aux enfants à partir de 8 ans, la connaissance de la langue russe n’est pas indispensable.


Prix : adultes – 10 euros, enfants – 8 euros.
Nombre de places limité.

Galerie Art Espace

12 rue Duguay Trouin, 75006 Paris

Métro: St Placide, N-D des Champs

Réservation et renseignements: 06 67 19 03 38

25 janvier 2016

Date historique à Saint Petersbourg.

227204.b

Lundi 25 janvier,  retour de la cathédrale Smolny dans le giron de l’Eglise, le Directeur du musée monument “Cathédrale Saint-Isaac”, Nikolai Burov a remis une clé symbolique de la Cathédrale Smolny de la Résurrection à son recteur archiprêtre Peter Mukhin.

©spba.ru

 La divine Liturgie, en raison de l’absence du métropolite de Saint-Pétersbourg et de Ladoga, fut célèbrée par archevêque Ambrose, vicaire du diocèse de Saint-Pétersbourg et recteur du Séminaire Saint-Pétersbourg. La Divine Liturgie a été concélébrée par plus de 100 prêtres et membres du clergé des églises et monastères de Saint-Pétersbourg, les doyens, les prêtres engagés activement dans le ministère de l’enseignement et de la jeunesse.

227123.b

La cathédrale de la Résurrection (Smolny) appelée aussi cathédrale Smolny, fait partie de l’ensemble architectural du couven Smolny  qui se trouve sur la rive gauche de la Neva à Saint Peterbourg. C’est un édifice religieux consacré à nouveau au culte orthodoxe depuis 2011, (après une longue interruption de 87 ans durant l’époque soviètique) mais aussi, déjà depuis 1990, à des concerts de musique classique.

smolny-x

En 1730, Élisabeth Petrovna, fille de Pierre le Grand et de Catherine Ière, héritière du trône impérial, mais empêchée d’y accéder par des factions, décida à l’âge de 21 ans qu’elle passerait les dernières années de sa vie dans le silence et le calme d’un monastère entourée des soins de cent vingt jeunes filles. La future impératrice décida de faire construire un couvent à la place de la « maison de Smolny », le palais dans lequel elle avait passé sa jeunesse.

Le complexe du couvent devait se composer d’une église, d’un clocher, d’un institut pour les jeunes filles de familles riches. Élisabeth choisit comme architecte : Bartoloméo Rastrelli.

La cathédrale a été défini par décret impérial, comme l’Eglise principale de tous les établissements d’enseignement. Comme telle, elle reste aujourd’hui – la cathédrale de Saint-Pétersbourg pour les étudiants, avec comme patronne Sainte Tatiana.

DIMANCHE 24 JANVIER

CONFÉRENCE A 14H30 suivie du

BALLET EN DIRECT DU THÉATRE DU BOLCHOÏ DE MOSCOU

A 16H

La Mégère apprivoisée affiche

Conférence à 14h30, animée par Ariane Dollfus qui expliquera l’argument du ballet, ses origines, sa composition, son histoire au fil des années, la place que l’oeuvre occupe dans le répertoire du Bolchoï, qui en furent les grands interprètes… Ariane Dollfus journaliste, historienne de la danse et auteur d’une biographie de référence, “Noureev, l’insoumis” (Ed. Flammarion)

Bolshoï

BALLET EN DIRECT DU THÉATRE DU BOLCHOÏ DE MOSCOU, EN HD ET SON 5.1

Ballet de Jean-Christophe Maillot, durée : 2h05 avec entracte

La main de la belle et sage Bianca est convoitée par de nombreux prétendants dont Lucentio. Cependant, son père ne laissera personne l’épouser avant que sa soeur aînée, la tumultueuse mégère Catharina, ne soit elle-même mariée…

“Le Français Jean-Christophe Maillot réussit un véritable tour de force en adoptant la comédie de Shakespeare sur mesure pour les danseurs du Bolchoï. En résultent deux heures de danse non-stop dans une chorégraphie magnétique, burlesque et décapante, symbole du renouveau et de l’excellence de la compagnie dans un registre hors du commun. Cette nouvelle production, créée uniquement pour le Bolchoï, ne peut être vue nulle part ailleurs !”

Musique : Dmitri Chostakovitch Livret : d’après William Shakespeare

Chorégraphie : Jean-Christophe Maillot

Avec les Etoiles, les Solistes et le Corps de ballet du Théâtre du Bolchoï

Capture d’écran 2016-01-23 à 10.32.27

Club de l’Étoile

14 rue Troyon
75017 PARIS
FRANCE

Tarif conférence 10€. Scéance: 28€, 23€ (sur présentation du Pass17) 20€ (-12 ans)

Réservez vos places en cliquant sur les liens ci-dessous ou au 01.43.80.73.69 (mardi, jeudi et vendredi de 15h00 à 18h30).

Réservez votre place en ligne sur fnac.com ou Club de l’étoile

Capture d’écran 2016-01-23 à 10.30.48

 

NDRosaire5fev2016

Soirée au profit de L’église de la Présentation au temple de la Très Sainte Vierge de Dieu 91 rue Olivier de Serres, qui a été fondée, en 1928 son histoire est étroitement liée à la personnalité de son premier recteur  et guide spirituel l’archiprêtre Serge Tchetverikov.

vvdnsk(2)

Toute église fondée dans l’émigration a sa propre histoire liée à celle de l’émigration russe.

De nos jours elle œuvre au travers de l’association l’ACER-RUSSIE orientant plus particulièrement son action vers les enfants : enfants des rues, gravement malades, handicapés, emprisonnés, placés en institution…qui sont les principales victimes de la paupérisation de la société russe. Plus de renseignements: (CLIQUEZ)

Lieu de la soirée russe:

Paroisse Notre Dame du Rosaire
194 Rue Raymond Losserand, 75014 Paris
Capture d’écran 2016-01-16 à 14.39.13

Capture d’écran 2016-01-13 à 17.06.38

1510751_726268770765430_3101199070226008463_n

En près de 45 ans, le Bal Russe Vitiaz est devenu l’un des événements mondains incontournables de la capitale Européenne: Bruxelles. La Valse de la Danse d’ouverture, qui s’accorde parfaitement au décor des salons prestigieux du Concert Noble est une tradition à laquelle nous tenons particulièrement. Notre chorégraphe, Philippe de Strycker, invente chaque année une nouvelle chorégraphie sur une musique différente qui est interprétée avec beaucoup de goût et de talent par nos jeunes danseurs.

Horaires:

mardi 19/02/2016 – 20h00 au mercredi 20/02/2016 – 03h0

Concert_Noble_-_Salle_des_Fêtes

Bal Russe 2016

Concert Noble

Rue d’Arlon , 84
1000 Bruxelles
BELGIQUE

Renseignements et Inscription:  http://www.balrusse.be
Capture d’écran 2016-01-13 à 17.15.20

Capture d’écran 2015-12-16 à 11.37.36

Mardi 12 janvier 2016 à 20h30

et

Dimanche 17 janvier 2016 à 11h

Capture d’écran 2015-12-16 à 11.41.27

Samedi 12 à 14h, mardi 19 à 20 h

et

Jeudi 18 janvier à 20h

Capture d’écran 2015-12-16 à 11.42.41

Tarifs et réservations:

Capture d’écran 2015-12-16 à 11.44.16

cinema-balzac1

nauguré le 6 mai 1935 avec « Nuit de Noces » de King Vidor, le Balzac est un cinéma Art & Essai situé dans la petite rue Balzac, perpendiculaire aux Champs-Élysées. Avec le Linlcon, il est le seul complexe élyséen qui propose des films d’auteurs. Il fait partie du réseau indépendant Étoile Cinémas, qui est à la tête également de La Pagode et du SaintGermain des Près. Le Balzac possède 3 salles dont la plus grande compte près de 400 fauteuils.  Les deux autres salles atteignent 145 et 55 fauteuils. La salle 3 a vu durant l’été 2010 la capacité de ses sièges réduire à 55 fauteuils en cuir pour un confort VIP garanti!

Cette jolie façade de style paquebot, la programmation éclectique et l’efficace directeur de l’établissement, le tonique et sympathique  Jean-Jacques Schpoliansky, font du Balzac un lieu attachant et indispensable au 7ème Art.

Balzac-2-605x408

Lorsque le  directeur présente sa salle et le film projeté avant la projection, c’est un formidable amour du cinéma qui est transmis aux spectateurs. Merci et bravo M. Schpoliansky !

Le Balzac

1 Rue Balzac, 75008 Paris

Tél: 01 45 61 10 60

Métro: George V

 

Capture d’écran 2016-01-06 à 13.26.44

Capture d’écran 2016-01-06 à 13.27.53

Le même calendrier en 2016 qu’en :

12439261_929755930435869_2947323078359116744_n

En avant-première des Journées du Livre Russe

des 5 et 6 février à la Mairie du Ve

Conférence exceptionnelle à la Bulac

Mardi 26 janvier 2016 à 18h30

 

Capture d’écran 2016-01-06 à 13.30.24

Capture d’écran 2016-01-06 à 13.30.53

2cf77b574e

GIP BULAC
65 rue des Grands Moulins
75013 Paris

Accés:  Ligne 14 : Bibliothèque François-Mittérand

Capture d’écran 2016-01-06 à 13.50.09

Galerie d’art I-GALLERY “INSTANT”
Nataliia KOLOBOVA
“Les terres proches et lointaines”

12 janvier – 30 janvier 2016

Capture d’écran 2016-01-06 à 10.01.37

Nataliia KOLOBOVA
944188
 
L’artiste-peintre Nataliia Kolobova est née en 1963. En 1985 elle termine la faculté des arts de l’Institut pédagogique de N.A. Nekrasov à Kostroma. Entre 2003 et 2006 Nataliia est en tête de l’Organisation régionale de Kostroma “L’Union des artistes de Russie”. En tant que président du Conseil d’administration de cette organisation elle lance un grand nombre d’expositions de peintres de sa région à Kostroma,  à Moscou, à Saint-Pétersbourg, et à Iaroslavl.  Ces 10 dernières années, dans le but d’étudier et d’exposer, Nataliia voyage et découvre la France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce et le Portugal. Les travaux de l’artiste sont exposés dans les musées des Beaux-Arts à Kostroma et à Belgorod, ainsi que dans des collections privées en Russie et à l’étranger. Le principal sujet de ses œuvres est le paysage urbain.
artlib_gallery-805-o
Le tableau de N. Kolobova «Vieille ville», a gagné le prix Taylor 2014 et son batik “La Seine” a été décerné le diplôme “Toile d’Or 2014».
Galerie d’art I-GALLERY “INSTANT”

12, rue Durantin 75018 Paris

Métro: Abbesses, ligne 12/ bus 95 et 80

Ouverture du mardi au samedi

de 16 à 19 heures et sur rendez-vous au 06 76 38 05 67

olgakhlopova@yahoo.fr

Rétrospective de l’œuvre de Sergei Chepik

du 14 au 30 janvier 2016

chepik-flyer

Salon du Vieux Colombier, Mairie du VIe

1953-2011

Sergei Chepik dans son atelier montmartrois.

SERGEI CHEPIK, peintre franco-russe, a été pendant plus de vingt ans salué par la presse anglo-saxonne comme ” un visionnaire fulgurant ” et ” l’un des plus grands peintres vivants de la Russie “. Présent dans de grandes collections britanniques, russes et américaines, cet artiste ” inclassable ” qui a peint le portrait de Rudolf Noureev et de Margaret Thatcher, et qui a réalisé pour la Cathédrale Saint-Paul de Londres La Voie, la Vérité, la Vie, quatre toiles monumentales inaugurées en janvier 2005, vit et travaille depuis 1988 à Paris.

La seine Encre 13,5X19

Né à Kiev en 1953 dans une famille d’artistes, Chepik a commencé la peinture à l’âge de cinq ans. Admis à la prestigieuse Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg, il en sort brillamment diplômé en 1978 et travaille aussitôt à ses premières œuvres en sillonnant la Russie et en se perfectionnant dans la classe de l’académicien Andreï Mylnikov, élève d’Igor Grabar, l’un des théoriciens du mouvement du Monde de l’Art animé par Serge de Diaghilev et Alexandre Benois.

Capture d’écran 2016-01-05 à 11.55.10

La Maison des Morts, son chef d’œuvre interdit d’exposition en URSS, a décidé de son exil volontaire en France et a reçu en 1988 le grand prix du Salon d’Automne. En 1990, la première exposition rétrospective de Chepik à Londres, à la Roy Miles Gallery, connaît un succès inouï, et Margaret Thatcher, alors Premier ministre, reçoit Chepik au Parlement.

thatcher

Portrait de la baronne Margaret Thatcher. Technique mixte sur toile (1993) © Sergei Chepik

Depuis lors, Chepik a exposé chaque année à Londres, mais aussi à Paris, où il a pu présenter une rétrospective en 2004 à l’Espace Pierre Cardin, ainsi qu’à Milan en 2008 où s’est tenue au Centre Culturel Français une grande exposition de peinture religieuse.

Rompu à toutes les techniques, de l’aquarelle à l’huile en passant par l’eau-forte, la céramique et la sculpture, maîtrisant tous les genres, du portrait où il excelle à la composition qui a sa préférence, aimant se mesurer aux grands maîtres qu’il admire plutôt que de céder à la tentation facile de la table rase, Chepik, hier comme aujourd’hui, a peint à contre-courant des modes et de tout art officiel.

Capture d’écran 2016-01-05 à 19.39.44

Ses thèmes sont extrêmement variés, mais forment un univers particulier immédiatement reconnaissable : vastes compositions historiosophiques sur la Russie ; peinture religieuse monumentale ; sujets rapportés de ses nombreux voyages à travers l’Europe et la France: Venise et son carnaval, Arles et sa Feria ; le monde du spectacle : cirques et saltimbanques, rings de boxe et coulisses du Moulin Rouge ; et, bien sûr, paysages ou compositions inspirés de sa vie quotidienne à Paris : gargouilles de Notre-Dame, ponts de la Seine, escaliers de Montmartre, … qui sont le thème choisi pour cette nouvelle exposition personnelle à la galerie Arte Viva.

Marie-Aude Albert

Lapin Agile huil 92X96?5

“Montmartre Le Lapin Agile”, huile 92X96,5

ENTRÉE LIBRE

Mairie du VIè arrondissement

Place Saint Sulpice – 78 rue Bonaparte

75006 Paris

Métro: Saint Sulpice, ligne  4

Ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 17h

jeudi  de 10h30 à à 19h et samedi de 10h à 12h

Capture d’écran 2016-01-05 à 11.25.56

Salle de la Maison Fraternelle reçoit

dimanche 10 janvier à 18h30

“Noël Russe”

Capture d’écran 2016-01-05 à 10.07.37

On peut rater tout, mais pas le Noël russe!  Vous ètes convié à fêter le Noël Russe avec l’ensemble Lado, l’Association “Parijsk” et le Club Parisien de la Chanson d’Auteur. Le programme est composé des chansons de quête et de divinations, jeux de Noël, poésie, chansons à la guitare.
Participation aux frais est de 5€ et le buffet sera composé de ce que vous apporterez.
Salle de la Maison Fraternelle 
37, rue Tournefort, Paris V.

Vesna à la Salle polyvalente de l’Asso-Bourg l’Évèque

Samedi 9 janvier 2016 à 20h

Vesna en concert.

1044754_1706427909575652_8787189312221821027_n

Stéphanie Acquette et Véronika Bulycheva ou la douce alliance du charme français et de l’âme russe… Les deux artistes chantent dans ces deux langues les compositions de la seconde, accompagnée par les rythmes de la première.

Vesna

Véronika Bulycheva
Compositrice, interprète et guitariste, Veronika Bulycheva est née en Russie dans la région de l’Oural. Elle y fait ses études musicales en chant classique et guitare jazz et arrive en France en 1992. À Paris elle enregistre quatre albums de chant et musique traditionnelle russe sous le nom de “Mamouchka” (© ARBmusic) et quatre albums de compositions (© SketisMusic) suivis de nombreux concerts.
Dans son parcours Veronika a eu l’opportunité de travailler avec des musiciens de grand renom : Erik Truffaz, Yannick Top, Richard Cocciante, Greg Cohen (Tom Waits), Félix Sabal-Lecco (Sting, Prince, Peter Gabriel).
www.veronikabulycheva.com

Capture-d’écran-2015-06-10-à-10.44.55

Stéphanie Acquette
De son côté, Stéphanie Acquette est née en 1986 dans le nord de la France, elle découvre la musique dès huit ans dans un groupe traditionnel mêlant la cornemuse et le violon. Sa forte sensibilité musicale l’incite à quitter Sciences Po Lille en 3e année pour « monter à Paris ».
C’est dans la capitale qu’elle rencontre des musiciens tsiganes, manouches, et s’imprègne de la musique traditionnelle slave. Elle se prend de passion pour la culture de l’Est et décide de faire des études à l‘lNALCO (Institut des langues et civilisations orientales) pour approfondir sa connaissance de la « mystérieuse âme russe ».

http://vesnalive.wix.com/vesna

Salle Polyvalente Asso-Bourg-L’Évêque

16 rue Papu   35000   Rennes

Réservation : 06 64 76 40 72

Capture d’écran 2016-01-04 à 18.09.46

“Les éclats du bal”-Daniil Harms

à l’Auguste Théâtre

FB_IMG_1450289131146

Création et mise en scène de Pascal Crantelle
Pour deux comédiens : Harold Crouzet et Aline Lebert
Chorégraphie et costumes : Stéphane Puault
Toiles peintes : Patricia Burkhalter

Textes de Daniil Harms (traduits par Yvan Mignot) et Pascal Crantelle

Sur des musiques: Chostakovitch et Stravinsky

1H.15 de surprises drolatiques, effrayantes et nostalgiques.

Le travail de la compagnie Alexander Thaliway s’inspire beaucoup de la Russie et de ses grandes figures artistiques. Cette création poursuit ce fil rouge.

220px-Daniil_Kharms

Daniil Harms (en russe: Даниил Хармс), de son vrai nom Daniil Ivanovitch Iouvatchev (Даниил Иванович Ювачев), né le à Saint Petersbourg et mort le à Léningrad. Poète satirique du début de l’ère soviètique considéré comme un précurseur de l’absurde. Il choisit le pseudonyme de Harms pendant ses études secondaires. Il utilisa également les pseudonymes de Horms,Charms, Chardam, etc, soit au total une quarantaine. de signatures. Il connu la prison, l’asile psychiatrique le blocus de Léningrad.

Son œuvre est essentiellement constituée de courtes vignettes, ne faisant souvent que quelques paragraphes, où alternent des scènes de pauvreté ou de privations, des scènes fantastiques ressemblant parfois à des descriptions de rêves, et des scènes comiques. « Certes Harms appartient sans conteste à la grande famille des désespérés rigolos ».

Harms_original

Des fragments de deux œuvres de Daniil Harms, auteur russe, œuvres en prose et en vers, traduit par Ivan Mignot aux éditions Verdier et Écrits, traduit par Jean-Philippe Jaccard aux éditions Bourgeois, composent la création.
Daniil Harms explore, à Saint-Pétersbourg dans les années 20, des formes d’écriture plurielles. Il fonde deux collectifs de recherche dont l’Obériou. La poésie de l’Obériou (Association pour un Art Réel), très vite, sera jugée
antirévolutionnaire et interdite, puis peu à peu redécouverte et autorisée
sous la Perestroïka et la Glasnost. D. Harms fut réhabilité puis joué après
1989.

1087012_original

Les Éclats du Bal“: un zeste de burlesque, deux doigts d’émotion, une bonne dose d’absurde, la recette d’un spectacle décapant, coloré, dynamique, dansé par deux comédiens interprétant une multitude de personnages devant 3 toiles peintes.

Capture d’écran 2016-01-04 à 16.27.56

Une œuvre d’une liberté échevelée et provocatrice en pleine Russie Stalinienne. Des fragments d’écriture composent la création : un choix de poèmes, de pièces courtes, de quelques lettres, et de textes en prose. Les mots, les couleurs et les images font des entrechats !

Capture d’écran 2016-01-04 à 16.43.19

L’Auguste Théâtre est une salle de spectacle de 90 places située en plein cœur du XIème arrondissement de Paris. Ce petit théâtre est implanté dans un quartier d’artistes et d’artisans, bâti sur une rue aux pavés authentiques. Ancienne salle de répétitions, il devient l’Espace la Comedia en 1999, puis est rebaptisé par Pierre Delavène « L’Auguste Théâtre » en 2011 (référence à la fois au quartier Philippe-Auguste, à L’Illustre Théâtre de Molière, et à L’Auguste des tragédies et du cirque). Il est repris en juillet 2015 par la comédienne et metteur en scène Marie Hasse.

Capture d’écran 2016-01-04 à 16.46.44

L’Auguste Théâtre,

6 impasse Lamier 75011 Paris

Réservation: 01.43.67.20.47

Capture d’écran 2016-01-04 à 16.52.28

Du 13 au 19 janvier

Capture d’écran 2016-01-04 à 12.57.06

Adaptation, Mise en scène, Interprétation : Marc Adjadj

Assistanat : Valérie Vernhes-Cottet

Conception graphique : Nina Broniszewski-Madre

Production : Cie Vagabond – Le Magasin

Le 11 décembre 1900, le médecin Anton Ignatévitch Kerjentsev commit
un assassinat, celui de son meilleur ami. Les circonstances du crime
laisse à penser qu’il y avait quelque chose d’anormal dans l’état mental du
meurtrier. De ce fait réel, l’écrivain, Léonid Andreïev a imaginé ou, du moins,
rapporté à sa façon les confessions du meurtrier.
« Ai-je feint la folie pour tuer ou bien ai-je tué parce que j’étais fou ? »

Vous pourrez à votre gré être médecin, expert en cas clinique ou compatir.
Vous ne saurez plus décider du Bien et du Mal, du Vrai et du Faux, de la
Victime et du Bourreau.
Une pièce captivante sur la responsabilité de l’homme, la raison et la folie.

58fc63_db79c3522b7d42f29f128f121f250702

Cie Vagabond-Le Magasin
3 impasse de Châtillon
92240 Malakoff
01 49 65 49 52
théâtre@lemagasin.org

du 13 janvier au 19 janvier  à 20h30 – relâche le 17
Durée du spectacle : 1h15

Métro: -Ligne 13 Station Châtillon-Montrouge
-Ligne 4 Porte d’Orléans
Puis Bus 194 ou 388  Arrêt Augustin Dumont

Plein tarif : 15€ Tarif réduit : 10€  Tarif Malakoffiot : 5€

Capture d’écran 2016-01-04 à 13.12.39

14 au 24 janvier janvier 2016

Capture d’écran 2016-01-03 à 11.54.30

Depuis sa création en 1974, par Le Prince Rainier III de Monaco, le Festival International du Cirque de Monte-Carlo s’est inscrit parmi les plus prestigieuses manifestations mondiales.

photo-andrea-giachi
Aussi important que les « Oscars » au cinéma, le « Clown d’Or » est la récompense tant convoitée de ce Festival et du monde du cirque.

Capture d’écran 2016-01-03 à 12.07.15

Palmarès de tous les festivals.

La Grande Fête du cirque n’aura pas uniquement lieu sous le Chapiteau, mais aussi en ville avec une grande parade au départ du Chapiteau, qui conduira les artistes sur la Place du Palais pour un Open Air Show.

Rendez-vous samedi 16 janvier 2016 à partir de 14h30

Organisé et présidé avec passion par S.A.S. la Princesse Stéphanie de Monaco, retransmis dans le monde entier, le Festival présente chaque année une sélection des meilleurs numéros internationaux qui attirent de très nombreux spectateurs.

Diverses expositions à cette occasion:

affiche_expos

  • La rétrospective d’artistes peintres qui ont déjà participé à des expositions individuelles.

Ancien_Cirquep-1024x1024

Cette fois, le comité en a retenu 16 sur une trentaine. Ces expositions qui se dérouleront du 16 au 24 janvier 2016 dans trois hôtels : Marriott, Columbus et Fairmont seront libres d’accès hormis les dates de vernissages sur présentation du carton d’invitation.

Espace Fontvieille
Avenue des Ligures

Tarifs: (CLIQUEZ)

Réservation: (CLIQUEZ)

Cirque Piédon

photo00

La venue du cirque Piédon sur le Port Hercule du samedi 9 au samedi 16 janvier, avec des représentations ( horaires: CLIQUEZ), avec l’assentiment de la Présidente du Festival, S.A.S. la Princesse Stéphanie, qui l’a souvent vu et apprécié. Ce spectacle familial (les parents et enfants) dure 1h30 avec entracte est vraiment chaleureux et sympathique pour les adultes comme pour les enfants de tous âges.

Prix des places : Unique pour gradins 10€, chaises dans les loges 15€. Attention petit chapiteau de 150 places.

Renseignements: (CLIQUEZ)

 

nouvel-an-russe-2016-pdf

 

Capture d’écran 2016-01-02 à 10.28.57

La Représentation de l’Eglise Orthodoxe Russe à Strasbourg, ainsi que l’Association « Académie de Musique et d’Arts Konsonance », organisent un concert de Noël Orthodoxe qui aura lieu le Vendredi 8 Janvier 2016 à 20h00.  Des véritables carillons russes ouvriront le concert, joué par l’invité spécial de Biélorussie Bogdan Berïozkine. La suite du programme sera consacrée à des œuvres classiques de Bach, Mozart, Rachmaninov, Rimski – Korsakov, ainsi qu’à des mélodies traditionnelles russes, moldaves, et ukrainiennes. La salle Munsterhof accueillera de brillants musiciens et artistes de renommée internationale : Svetlana Katchour, soprano (Allemagne), Bogdan Berïozkine, carillons et accordéon (Biélorussie), Inga Kazantseva, piano (France), Tatiana Ciobanu, piano (Moldavie), Andreï Jeque, saxophone (Moldavie) et le Trio « IrinKa » (France). Le concert témoignera de la tradition chrétienne orthodoxe de Noël à Strasbourg, connue comme la capitale de Noël.

Entrée libre. Un plateau recueillera vos dons.

Salle Munsterhof, 9 rue des Juifs,  Strasbourg.

Accueil du public à partir de 19h30 début du concert à 20 H.

Capture d’écran 2016-01-02 à 10.39.06

Hommage le mercredi 27 janvier au “Cimetière Russe”

de Sainte Geneviève des Bois

Comtesse du Luart Leila Hagondokoff (1898- 1985)

marrainerec

Un page de l’histoire Russe en exil !

Un hommage à la comtesse du Luard, Marraine du 1er Régiment étranger de cavalerie, sera rendu le mercredi 27 janvier à 15h00 au « cimetière russe » de Sainte Geneviève des Bois. En présence d’un détachement de légionnaires commandé par le Colonel Valentin Seiler.

La chapelle  monument où elle repose se trouve  à gauche quand on rentre par le portail coté fleuriste du cimetière.

3622-et-3623-et-3624

La Comtesse Ladislas du LUART née (Leila), son nom de naissance en tcherkesse est Elmeskhan Hagundokue (Эльмесхъан Хьэгъундокъуэ), russifié en Elmeskhan Hagundokova (Эльмесхан Хагундокова) et en France Gali Constantinovna  Hagondokoff (1898-1985). Née à Saint-Pétersbourg le 6 février 1898, Leila Hagondokoff est issue d’une famille princière du Caucase. Son père, le général Hagondokoff est gouverneur militaire et commandant en chef des forces impériales en Extrême-Orient, Ataman des Cosaques de l’amour.

1 GENERAL C N HAGONDOKOFF1

Général Hagondokoff

Cette jeune infirmière de 19 ans quitte la Russie au cours de la révolution bolchevique. Elle part pour Shanghai puis les Etats-Unis, avant de rallier la France en 1934. Mannequin pour Chanel, elle épouse le comte Ladislas du Luart. Puis manequin dans sa propre maison de couture, “Elmis“, à la fin des années 20.

Leïla_Hagondokoff

Pendant la guerre d’Espagne, elle met sur pied une formation chirurgicale mobile, afin de porter assistance aux blessés. Poursuivant inlassablement sa mission de secours avec son antenne chirurgicale, elle participe en première ligne à la campagne de Tunisie.

comtesseduluart2

Elle est présente lors des campagnes d’Italie, de France et d’Allemagne. En Algérie, elle crée un centre de repos et de détente dans le port d’Alger.

5163043-7704697

Marraine et Brigadier Chef d’Honneur du 1er Régiment Etranger de Cavalerie  basé au camp de Carpiagne (Aubagne). Titre habituellement réservé au Maréchaux de France. Inhumée avec son fils Nicolas N. BAJENOW

1024px-Sainte-Geneviève-des-Bois_Russian_Cemetery

Le monument où elle repose a été réalisé sur les plans d’Albert Benois (architecte de l’église et d’une cinquantaine de monuments funéraires dans ce cimetière)

P2180213

Programme de la journée:

– 15h:  Au « Cimetière russe » de Sainte Geneviève-des-Bois un détachement de légionnaires venu de la caserne du 1er Régiment Etranger de Cavalerie basé à Orange lui rendra les honneurs . Le Chef de Corps lui rendra également hommage par un bref discours suivi d’un dépôt de gerbe dans la chapelle funéraire ouverte pour l’occasion. Quelques membres de la famille de la Comtesse du Luart assisteront probablement à cette cérémonie

P2220049

– 18h00: Messe en la cathédrale Saint-Louis des Invalides

Capture d’écran 2016-01-01 à 10.56.04

Ses obsèques en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, 25 janvier 1985

– 19h30: Cocktail dans les salons du Gouverneur Militaire de la ville de Paris (sur invitation)

Un livre lui a été dédié en 2011

circas10

Illustré par de très belles images des fonds de l’ECPAD, “La Circassienne” retrace la vie extraordinaire de cette femme à la beauté célèbre, à la volonté de fer, au grand courage physique, d’une grande humanité, et qui entretint jusqu’à sa mort sa légende et ses mystères.

“La Circassienne”, de Guillemette de Sairigné, est publié chez Robert Laffont (510 p., 22 €).

 Pour en savoir plus sur sa vie, cliquez sur le lien suivant :