Archive pour juin 2016

Capture d’écran 2016-06-24 à 14.46.20

Gazeta France-Oural – Newsletter n°15
Chers amis, chers lecteurs,

La Gazeta France-Oural a le plaisir de vous adresser sa 15èmeNewsletter du 25 juin 2016 !

1) Cette semaine, la question du 3ème âge, en Russie, est examinée d’un peu plus près. Que se passe-t-il à Riazan, à Pskov, à Tioumen et à Blagovechtchensk dans ce domaine ? A vous de le découvrir ! Voyez la Parution de la Semaine !

2) Vous pouvez désormais profiter des boutons de partage mis en place à la fin de chaque article pour partager ceux qui vous interessent le plus sur vos réseaux ! Joignez la communauté Facebook Gazeta France-Oural

3) La Gazeta a besoin de vous pour exister ! Comment nous aider ? Cliquez ICI

Bonne lecture !! До Скорого !

Equipe Gazeta France-Oural

A la Une cette semaine
25 juin 2016
    Foire aux emplois pour les seniors à Riazan
Une centaine d’emplois offert pour des salaires conpris entre 12 000 et 25 000 roubles. Une foire aux emplois destinée aux seniors s’est ouverte mardi
   Accédez à l’article →

Capture d’écran 2016-06-24 à 15.09.04

Présentations des trois derniers ouvrages

de Pierre Rosniansky

Samedi 25 juin 2016 à 18h

Centre de l’Espérance à Genève.

Capture d’écran 2016-06-17 à 12.08.33

Pierre Rosniansky

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.05.11

 – Le terrorisme sous Stolypine ( complément aux Mémoires du Gl Kourloff)

(CLIQUEZ)

  • Molière ou la Cabale des dévots ( Mikhaïl Boulgakov)    (CLIQUEZ)
  • Rosée claire sur Bise noire, Светлая роза на выжженной траве (CLIQUEZ)

Soirée de lecture, déclamation de vers poétiques , danses et chant.

Entrée minimum CHF 5.-

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.40.18

Centre de l’Espérance

Salle B, rue de la Chapelle 8,

1207 Genève,    Suisse

Arrêt de tram: entre Terrassière et Villereuse

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.39.25

“Nuit de Montmartre”

Ciné 13 Théâtre

Jeudi 30 juin 2016 à 19 h

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.51.46

Pascal Monge: comédien

Natacha Fialkovsky: chant, balalaïka

Olivier Cahours: guitare

Pascal Storch: guitare, chant

artistes Nuit de Montmartre

Spectacle musical théâtralisé d’après Joseph Kessel de l’Académie Française

En 1927, Joseph Kessel a 30 ans lorsqu’il écrit « Nuits de Princes » et « Nuits de Montmartre ». Ces deux romans  correspondent à une période de sa vie – de ses jours et de ses nuits –, où l’écrivain se laisse happer par les romances, les polyphonies russes et les chants tsiganes échevelés des cabarets Montmartrois.

Aujourd’hui, un comédien, une chanteuse-balalaïkiste et un guitariste ouvrent le rideau sur une aventure d’une heure dix, mélange bondissant de la musique au texte, de la vie au conte. Kessel décrit avec force et tendresse ces personnages émouvants et drôles dans un monde haut en couleur.

« Il me fallait ces mélodies, ces accents qui, pour exprimer joie et détresse, possèdent une frénésie, une brûlure que l’on ne trouve nulle part ailleurs. » Joseph Kessel

Pascal Monge – comédien

redim_recadre_photo

Elève de Jacques Mauclair, Teddy Bilis et Yves Gasc au Centre de la rue Blanche (ENSATT), après le Cours Jean Périmony (Prix Henri Rollan), Pascal complète sa formation théâtrale par des études musicales lors de concerts avec l’Ensemble vocal et instrumental de l’Oratoire Massillon. Pascal a joué entre autres Scapin dans « les Fourberies de Scapin », Pasquin dans « le Jeu de l’Amour et du Hasard » , « Voulez-vous jouer avec Moa » , au Théâtre Montansier à Versailles, « Architruc » de Robert Pinget, au Festival du Marais la pièce de Goldoni « L’Eventail » mise en scène de Daniel Ceccaldi, au Studio des Champs-Elysées « l’Exil »  de Henry de Montherlant, et la pièce de Marc-Gilbert Sauvajon, « 13 à Table » dans la mise en scène de Pierre Palmade. Il a également travaillé avec la Compagnie Antoine Bourseiller-Chantal Darget, puis au Théâtre de la Huchette, au Théâtre de la Potinière et Edouard VII, et au Théâtre Saint-Georges. Il participe à la lecture de textes sur France 2 (Le Jour du Seigneur), sur Fréquence Protestante (dernièrement quatre émissions sur Michael Lonsdale) ainsi que des textes de Martine Lecoq. Il est le narrateur de romans policiers de Tito Taupin et de « La Femme de trente ans » d’Honoré de Balzac (Editions Frémeaux) et de Nuits de Montmartre d’après Joseph Kessel. Pour le cinéma, Il a tourné avec Pierre Boutron : Le Rainbow Warrior, Robin Davis : La Pompadour, Pascal Chaumeil : L’Etat de grâce.

Pascal est cofondateur avec Maxime Mardoukhaev de l’Association Artistique Constantin Stanislavski, au sein de laquelle il propose plusieurs spectacles : le groupe « Natacha et Nuits de Princes », « l’Ensemble Kalina » ainsi que « Nuits de Montmartre » d’après les textes de Joseph Kessel

Natacha Fialkovsky – chant et balalaïka

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.32.21 

Issue d’une famille de Russes blancs, Natacha se passionne pour la musique russe depuis sa plus tendre enfance. Après des études de balalaïka au conservatoire Rachmaninov de Paris, et une formation de chant auprès de Galina Danilina, Nadia Golovikhina, Marie France Lahore et Martina Catella, elle se produit avec les formations slaves les plus connues : Bratsch, le Cabaret Raspoutine, Ivan Rebroff, Marc de Loutchek, le Chœur tzigane Kazansky, l’Orchestre de balalaïkas Saint-Georges. En 1998, Natacha fonde simultanément « l’Ensemble Kalina » chants polyphoniques traditionnels russe à capella, ainsi que le groupe « Natacha et Nuits de Princes » tourné vers le jazz et les musiques du monde avec lesquels elle se produit régulièrement sur scène. Elle participe à la Bande originale de plusieurs films dont « Rire & Châtiment » d’Isabelle Doval avec José Garcia et « Hell » de Bruno Chiche avec Sarah Forestier http://www.nuitsdeprinces.com/

Olivier Cahours: Guitare classique

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.31.04

Au départ musicien de jazz, mais jouant sur une guitare classique, Olivier Cahours écrit des mélodies “sur mesure” pour Natcha & Nuit des Princes. Il parvient avec ingéniosité à mettre chaque instrument en valeur et à dégager le son du groupe. Compositeur, interprète et arrangeur, il l’est également pour ses propres formations (Solo, Duo, Trio et Sur la Route). Olivier Cahours est l’invité de nombreux festivals: Parc floral de Paris, Flâneries de Reims, Grenoble Jazz Festival, Jazz en touraine, Masters Guitare de Pau…… Il a joué avec Jean-François Jenny Clark, Eric Barret, Peter King, Bertrand Renaudin, Enrico Rava, Palle Danielson, Sharon Evans…

Pascal Storch : Guitare, chant

DSC_0230a1

D’origine russe, polonaise, roumaine et française, Pascal étudie tout d’abord la guitare classique et brésilienne puis fonde le groupe brésilien Parioca. Il côtoie alors Joao Bosco, Les Etoiles, Roland Dyens et Tonino Ramos…. Suite à une rencontre fortuite avec Natacha qui l’embarque d’abord dans le Chœur Kazansky, puis dans le groupe « Natacha & Nuits de Princes », puis enfin dans le spectacle « Nuits de Montmartre », il se tourne définitivement vers les musiques de l’Est et joue également dans des formations de musiques judéo-espagnoles et Klezmer avec Yankélé, Marlène Samoun et Eve Grumer.

Capture d’écran 2016-05-28 à 09.59.45

IMG_2638

IMG_2649

IMG_2642

 

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

L’Association Artistique Constantin Stanislavski a été créée à Paris en 1987 sous la présidence de Monsieur Antoine VITEZ.

Nous avons réalisé à Paris « Les Journées du Conservatoire d’Art Dramatique » et invité les artistes Mikhail OULIANOV, Oleg TABAKOV, Alla DEMIDOVA, à l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de Constantin STANISLAVSKI

Des archives furent réunies, des films documentaires de l’époque rassemblés. Ce fut la première étape de l’Association : l’inventaire du fond documentaire existant.

Sous l’impulsion de notre nouveau Président , Dimitri TOLSTOI, nous avons organisé depuis 1997 des concerts de Musique Russe-Tsigane.

Il fut un temps où Paris chantait et dansait à la mode russe ; c’étaient les années 1920-1930, les années cabarets. A Montparnasse, Pigalle, aux Champs-Elysées ou au Quartier Latin, les musiciens russes et tsiganes côtoyaient facilement le public. C’était l’époque de Joseph KESSEL, de Blaise CENDRARS, de Pierre MAC-ORLAN et Francis CARCO. Ils se retrouvaient dans ces lieux où boire, danser, rire et pleurer signifiait Aimer.

Pour que cette musique puisse de nouveau être écoutée et que pour cette ambiance magique renaisse, l’Association Artistique Constantin Stanislavski vous convie et vous offre tous les talents du Théâtre.

                                                                                                              Dimitri TOLSTOI

coup-double-L-SXMFEQ

Ciné 13 Théâtre

1, avenue Junot,  18ᵉ arrondissement de Paris sur la butte Montmartre.

Métro: Lamarck-Caulaincourt

Tarifs: 22€ Etudiants & Collectivités: 18€

Réservation: 06 70 02 73 10

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.44.48

Syrtes_Logo-e1444220409196

Présente

Безымянный2

C_LATSA_Printemps-366x600

Le traitement systématiquement négatif de la Russie dans les médias français et occidentaux est indiscutable : corruption, guerres dans le Caucase, atteinte aux droits de l’homme, opposition politique interdite, attentats à Moscou, discothèques qui brûlent, démographie qui s’effondre, minorités sexuelles menacées… Même lorsque la Russie mène seule une guerre juste en Syrie contre ce danger pour la France qu’est l’Émirat islamique, comme les derniers attentats nous l’ont démontré, les médias s’en prennent au Kremlin qui serait une menace pour la paix et la sécurité.

Ce traitement médiatique n’est pas le fruit du hasard. Il est en réalité l’une des facettes de la guerre totale menée contre la Russie renaissante. Une guerre qui monte en intensité au même rythme que le réveil russe bouscule l’agenda voulu par des élites occidentales souhaitant imposer à la Russie, comme à l’Afrique ou l’Amérique du Sud, une occidentalisation forcée sous domination morale, politique, économique et spirituelle américaine. Une guerre qui traduit l’emprise quasi totale sur le monde médiatique, politique et intellectuel français d’une nouvelle idéologie, l’atlantisme, cette variante européenne du néoconservatisme américain.

Pour Alexandre Latsa, la France doit briser cette dynamique qui l’engage sur une trajectoire extrêmement risquée pouvant mettre en péril sa sécurité et même son existence. La France doit ressurgir par une nouvelle trajectoire stratégique et historique qui lui permette d’initier son retour dans l’histoire. Elle pourrait pour cela prendre modèle sur la Russie dont chacun pensait, au cœur de cet hiver 1999, qu’elle était au bord de la disparition, alors que le pays allait, au contraire, connaître une incroyable renaissance, que l’on peut qualifier de printemps russe.

13494768_10208833778136321_7341176547072485931_n

Alexandre Latsa lors de la présentation de son livre à l’Association Dialogue Franco-Russe le 22 juin 2016.

Alexandre Latsa est un français qui réside et travaille en Russie comme chef d’entreprise, blogueur, commentateur, auteur également de livres en anglais et en russe. Dans cet ouvrage, son premier en langue française, il témoigne, chiffres à l’appui, sur la réalité de la Russie d’aujourd’hui, bien éloignée des clichés habituels véhiculés par les médias français.

Et s’il insiste sur une meilleure compréhension de la Russie, c’est pour en appeler surtout à la réconciliation continentale et au renouveau de l’amitié franco-russe : “La France et la Russie sont deux pays qui, par-delà les aléas de l’histoire, sont éternellement liés. Liés par leur position géographique stratégique, qui fait d’eux les façades du continent eurasien. Liés sur le plan spirituel, car la fille aînée de l’Église et la Troisième Rome représentent les deux formes de la grande tradition de l’Église, l’orientale et l’occidentale. La France et la Russie sont par conséquent les deux poumons d’un seul et même organisme. Liés aussi car la France et la Russie sont des géants culturels, illustrant à merveille le génie de la civilisation paneuropéenne. Liés enfin car nos deux pays sont, par leur statut de géants économiques et de puissances nucléaires, les garants de la paix sur le continent et les pierres angulaires d’un potentiel nouvel ordre mondial, multipolaire et pacifique dont les contours restent, en cette année 2016, encore à définir.”

 “Un printemps russe” est de ce point de vue un livre salutaire proposant, pour la France et l’Europe, un nouveau modèle de civilisation. Site de l’auteur: (CLIQUEZ)

Éditions des Syrtes
Quai Bezanson-Hugues 14
CH – 1204 Genève

ISBN 9782940523429 (mai 2016)

305 pages, tarif: 20€

Editions des Syrtes: (CLIQUEZ)

unnamed

organise une présentation du livre d’Yves Gauthier

mardi 28 juin à 18h30.

Librairie Kléber à Strasbourg

афиша2

Capture d’écran 2016-06-22 à 12.26.44

Yves Gauthier, spécialiste de la Russie a traduit en français une cinquantaine d’ouvrages de langue russe, dont Ermites dans la taïga de Vassili Peskov et plusieurs ouvrages de l’écrivain tchouktche Youri Rytkheou. Il est auteur d’un récit sur l’exceptionnel tour de la Russie effectué par Gleb Travine à  vélo, Le Centaure de l’Articque. Il est en outre coauteur avec Antoine Garcia — entre autres ouvrages — de L’Exploration de la Sibérie et de L’Air et le feu….

Yves Gauthier est membre sociétaire de la Socièté des gens de lettres.

Capture d’écran 2016-06-22 à 12.18.09

Librairie Kleber

1 Rue des Francs Bourgeois, 67000 Strasbourg
Téléphone :03 88 15 78 88

IMG_2615

Dimitri de Kochko décoré par S.E. l’ambassadeur de la Fédération de Russie en France Alexandre Orlov, et Igor Soloviev attaché culturel auprès de l’ambassade.© Artcorusse

Dimitri de Kochko, Président fondateur de France Oural, Président d’honneur du Conseil de coordination du Forum des russes en France, co-fondateur de l’Union des Russophones de France, ancien journaliste à l’AFP….., a reçu des mains de S.E. l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en France, Alexandre Orlov, mardi 21 juin 2016 , la plus haute distinction civile russe, décernée par décret, signé de la main du président Vladimir Poutine : l’Ordre de l’Amitié.

DSC00843

L’Ordre de l’Amitié ( Орден Дружбы, Orden droujby) est une distinction civile russe décernée en Russie, depuis le 22 mars 1992, décerné par oukaze du Président de la Fédération de Russie. Rare sont les étrangers qui l’ont reçue, citons pour mémoire Maurice Druon de l’Académie Française.

IMG_2626

Dimitri de Kochko et Igor Shpynov (directeur du CRSC Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris)©Artcorusse

Assistées à cette cérémonie plus d’une centaine d’amis et présidents d’Associations.

deco dim tikho

Dimitri de Kochko avec Nicolas Tikhobrazoff, président d’Arcorusse.

  Artcorusse était présent à cette occasion à la résidence de S.E. l’Ambassadeur de Russie à Paris,  ainsi qu’un grand nombre de photographes venus pour immortaliser cette cérémonie .

IMG_2624

©Artcorusse

Présentation à l’Hôtel Pershing Hall

Vendredi 24 juin 2016 à 18h

du livre d’art

9782809913118FS

Le photographe Chayan Khoï offre un voyage en images à travers l’immensité de la Russie. Photographe et peintre iranien mondialement connu, Chayan Khoï expose son travail dans de nombreux pays, notamment à la galerie Artcurial, à Paris.

Capture d’écran 2016-06-21 à 10.50.42

Il se partage entre ses domicile et atelier parisiens et de très fréquents séjours itinérants. Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, Kathy Rousselet est directrice de recherche à Sciences Po, au Centre de recherches internationales. Elle travaille sur la Russie, et en particulier sur les questions religieuses.

Des grandes capitales russes européennes à l’extrême orient, en passant par l’immensité des steppes de Sibérie, Chayan Khoi a sillonné à moto les 18 000 kilomètres qui séparent Kiji du Kamtchatka, il a fait plus de 40 000 photos.
Des paysages hallucinants, des bâtiments en ruines, des restes de l’empire soviétique, il a tout photographié a réalisé près de quarante mille photographies.

Comme des balises, il en a retenu des églises, monastères et chapelles, témoins de la Russie éternelle.

_ fin DSC3449bis

En traversant villes et villages, par des routes ou des chemins boueux, il a découvert des églises monumentales comme des petites chapelles en bois peint, nichées au bout du monde. Il restitue avec poésie les mystères et la complexité de l’âme russe, le passé des Tsars comme celui des soviets, dans une étrange continuité avec le renouveau spirituel du pays.

????????????????????????????????????

Kathy Rousselet, directrice de recherche à Sciences Po, sociologue et spécialiste des religions en Russie, ponctue le parcours de repères et enrichit le propos par son éclairage passionnant sur l’évolution de la foi dans ce pays attachant, déroutant et pétri d’émotions fortes. Kathy Rousselet   travaille sur la Russie, et en particulier sur les questions religieuses.

banniere_bleue_pdv_amazon_new._V367978155_

Reliure: Relié sous jaquette

Page : 259p  Format :  30x30cm

Prix:  39€ 95

Hôtel Pershing Hall

49 rue Pierre Charron 75008  Paris

13483024_509105222617688_1059609183290174625_o

ensemble-kedroff-e1282674080431

La balalaïka est le symbole de la Russie. Instrument magique de forme triangulaire à trois cordes, son jeu est fascinant et inimitable, exprimant tantôt la gaité tantôt la mélancolie du peuple russe.

Créé en 2001 et dirigé par Nicolas Kedroff, balalaïkiste de réputation internationale, l’ Ensemble de Balalaïkas Kedroff est l’une des deux principales formations du genre en France. Originale et simple, il se compose uniquement de balalaïkas dites PRIMAs, la “soprano” de la famille des balalaïkas.

Initialement conçu dans un but pédagogique, l’ensemble dont la configuration est aujourd’hui multiple, comporte trois à dix (voire plus) musiciens de tous niveaux et âges, et sa vocation peut être amatrice comme professionnelle.
Les membres de l’Ensemble de Balalaïkas Kedroff sont d’origine russe ou non, réunis par l’amour de l’instrument et de la musique russe.

L’ensemble compte aujourd’hui à son actif une trentaine de concerts et s’est produit entre autres à l’Ambassade de Russie, au Conservatoire russe Serge Rachmaninov, en l’Eglise Saint-Germain l’Auxerrois à Paris et au Musée des Cosaques de la Garde Impériale à Courbevoie.
Il est accompagné par une guitare.

Plus de renseignements sur Nicolas Kedroff: (CLIQUEZ)

Maison de l’ACER

91 rue Olivier de Serres, 75015 Paris

Métro porte de Versailles.

  I-GALLERY
 Présente
Ruben Monakhov
‘‘Expérience personnelle‘‘
  Exposition du 21 juin au 2 juillet 2016

unnamed

monahov

Ruben Monakhov est né le  12 décembre 1970  à Leningrad (St. Petersbourg),
en 1991 il termine ses études à l’Ecole décorative de peinture, de sculpture et d’architecture V. Serov (section graphisme), en 1999 il devient membre de l’union des peintres de Russie.
Quand j’étais adolescent, j’ai toujours pensé que le XXIs. était encore quelque parts très loin dans le futur. Et tout d’un coup ce futur m’explose au visage: tout ce qui me paraissait comme pure science fiction il y a quelques années, est devenu maintenant réalité évidente et prosaïque. Mais est ce que ceci a rendu l’homme plus heureux ?
145211866798561310-ruben-monakhov-time
Quelle heure est-il maintenant?
L’individu moderne est incessamment bombardé de toutes sortes d’informations et particulièrement d’informations visuelles. Ceci a eu pour conséquence la perte de notre capacité à s’étonner. Mais est ce que cela nous a pour autant rendu plus sensibles ?
98861423486f51accb4ca5fe5deb97d6
L’homme du XXIe vit a une vitesse hypersonique. La partie visuelle de son existenceprend la forme d’un ruban coloré défilant à toute vitesse pour ne laisser qu’une impressionde couleurs et de formes fusionnées en un tout inintelligible. Seulement le choquant,le criard, le vulgaire captent encore toute l’attention du spectateur. Mais dans notresociété de surconsommation, même ces images ne restent dans l’esprit que quelquesinstants avant d’être remplacées par leurs sur-enchères, tout comme dans le métro deTokyo où nous avons besoin des pousseurs pour faire entrer les gens dans la rame. Ma peinture vient d’un autre temps, d’une autre histoire. C’est une affaire de lumière et de couleurs ressenties pennnête. De l’huile sur une toile.
tumblr_o7ze83Jjah1tb89qno1_1280
Le Bureau, huile sur toile 75X100.
Exactement comme le faisait les générations précédentes. Comme eux, mais différemment bien sur. Car pour moi la peinture est l’expredant un instant précis et fixe. Pas de nouveaux concepts,pas de «chi-chi» moderne. C’est de la peinture. Simple et hossion de mon être intérieur, une vision personnelle du monde qui nous entoure”.
Vernissage le mardi 21 juin 2016 de 18.00 à 21.00

I-GALLERY
12, rue Durantin 75018 Paris
Métro Abbesses, ligne 12/bus 95 et 80

Plan d’accès : http://www.i-gallery.fr/plan/

Ouverture de la Galerie du mardi au samedi
de 16 à 19 heures et sur rendez-vous 06 76 38 05 67

 

 

 

Unique concert

Capture d’écran 2016-06-18 à 12.00.40

Auteur-compositeur-interprète 

ALEXANDRE SCHERBINA chante ses compositions et d’autres chansons bien connues en russe, en ukrainien et en français.

Il chante ses poèmes accompagnés de sa guitare. Auteur et soliste dans le duo « Adrian et Alexandre », depuis 2013 il dirige le groupe « Pauses Stanislavski » («ПаYзы им. Станиславского»). Plusieurs CD et livres sont à son actif. Actuellement, il poursuit une tournée en Russie, à travers l’Europe, aux Etats-Unis où il présente ses concerts en solo.

Depuis 2013 il dirige le groupe « Pauses Stanislavski » («ПаYзы им. Станиславского»). Plusieurs CD et livres sont à son actif. Actuellement, il poursuit une tournée en Russie, à travers l’Europe, aux Etats-Unis où il présente ses concerts en solo.

cache_2467855684

Yuliy Kim (célèbre barde russe) considère Alexandre comme une nouvelle étoile dans le monde musical : « Je ne dis pas « le monde des bardes » ou « le monde du rock » car ses chansons sont inclassables.  Alexandre Scherbina est ancré dans le monde contemporain, urbain et ce que j’admire le plus c’est son sens de l’humour ».

Ses compositions sont à la fois modernes et classiques, fines et émouvantes à vous donner la chair de poule. Certaines sont teintées de subtilité et d’ironie telles que «Песня о Безумной Маше», «Я умею смотреть…», «Соул для Юлии», «Импровизация на тему», «Back in, или Возвращение в 60-е», «Кофточка тчк» (« Chanson sur Masha la Folle », « Je sais regarder… », « Soul pour Yulia », « Impromptus sur un sujet », « Back in, ou le Retour aux années 60 », « Petite veste, etc ») … Recherchez ces titres sur Internet et vous découvrirez une chanson qui vous séduira.

Le portail musical de Russie ZVUKI.RU écrit suite à un concert d’Alexandre : « La poésie lyrique de Scherbina transperce l’âme, ses mélodies sont éclectiques, son style musical passe du rock et des ballades jusqu’au folk et romances. Il ne s’impose aucune contrainte, au-delà des paroles et de la musique, c’est une improvisation absolue ».

cache_2446206475

Renseignements  Datcha-Kalina

 Datcha-Kalina

315, chemin des petites fourques,  13510 Eguilles

Participation aux frais: 13€

Adhérents Datcha et Kibitka: 12€

Renseignements et réservations

04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68

contact@datcha-kalina.com

PR Poèmes

PR rect poeme

5 Sens Editions
Genève, Suisse
Tél. +41 (0)76 789 05 92
Registre du Commerce – IDE : CHE-293.511.358
contact@5senseditions.ch

 

PR cabales

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.58.14

5 Sens Editions
Genève, Suisse
Tél. +41 (0)76 789 05 92
Registre du Commerce – IDE : CHE-293.511.358
contact@5senseditions.ch

Suite à l’ouvrage de Paul Kourloff

“Mémoires du Général Paul Kourloff”

voir sur Artcorusse

Numériser 2

Numériser 2

5 Sens Editions
Genève
Tél. +41 (0)76 789 05 92
Registre du Commerce – IDE : CHE-293.511.358
contact@5senseditions.ch

Projection exeptionnelle

Lundi 27 juin 2016 à 19h 30

à la Librairie du Globe

600x600_inv_paris

Pendant une semaine sur les îles, l’équipe de RBTH s’est entretenue avec les représentants du clergé, les autochtones et les personnes venues y travailler. Natalia Samover, historienne, a raconté en détail à l’équipe de tournage le côté obscur de l’histoire de l’archipel, c’est à dire son camp de travail soviétique SLON (acronyme russe de « Camp du Nord à vocation spéciale »), le plus terrible camp de travail du système du goulag. En décembre 2015, l’équipe multimédia de RBTH a bouclé un projet-vidéo documentaire consacré aux îles Solovki, à leur histoire et à leur présent.

Après la séance, les spectateurs auront la possibilité de découvrir les photos de Lioudmila Averianova, qui a accompagné l’équipe de RBTH pendant le tournage, pour immortaliser dans ses clichés les îles de Solovki telles qu’elles sont aujourd’hui. En outre, les spécialistes de l’agence Tsar Voyages viendront apporter leur expertise et évoquer les spécificités des voyages en Russie, et notamment à destination des îles Solovki.

Librairie du Globe

67 Boulevard Beaumarchais,  75003  Paris

Renseignements: +33 (0)1 42 77 36 36
Еntrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

-1

Deux scéances à ne pas manquer !

Capture d’écran 2016-06-15 à 10.00.41

Capture d’écran 2016-06-15 à 10.01.23

-1

Capture d’écran 2016-06-15 à 10.05.13

Capture d’écran 2016-06-15 à 10.05.44

Plus de renseignements : (CLIQUEZ)

image7627

Consulat Général de Russie de Strasbourg.

* Place Sébastien Brant * 

Renseignements : 06.10.20.29.37

I-GALLERY
Présente
Anna Polikarpova
et
Andrey Tyrtychnikov
‘‘D’après les motifs ‘‘
Exposition du 7 au 18 juin 2016

13268380_10153653841576188_1519883237616735939_o

Vernissage le mardi 7 juin 2016 de 18.00 á 21.00

La Galerie d’art I-GALLERY est située au coeur de Paris, à Montmartre.
I-GALLERY participe à la promotion d’oeuvres contemporaines.
La Galerie soutient des artistes internationaux
et propose différents styles et orientations artistiques.

Capture d’écran 2016-06-05 à 19.16.35
L’exposition “D’après les motifs” est basée sur les oeuvres de deux artistes,  qui sont unies par une idée commune :
Les oeuvre se sont soit inspirées par des sources concrètes de l’histoire de l’art, soit elles deviennent leurs interprétation artistique, ou bien elles ont été créés d’après des motifs des oeuvres des Maîtres soit d’après l’ensemble de leur création.

Anna-Vitalevna-Polikarpov-400x400
“L’homme de Giacometti “, “La Dame à l’hermine”, “And music goes crazy…” – les oeuvres, dont les titres évoquent directement l’influence des sujets concrets et des auteurs.

Anna Polikarpova
Vie et travaille à Moscou et à Paris.
Travaille actuellement à l’Atelier Artistique de l’académicien et professeur E.N. Maksimov et à l’Académie des Artistes de la Fédération de Russie.
Membre de l’Union des Artistes de Russie depuis 2010
Membre de l’Union des Artistes de Moscou depuis 2010
Formation :
2009 /2003 : Diplômée avec Mention Très Bien de l’Institut d’Etat de Moscou de
l’Académie des Arts V. Sourikov.
1993/2000 : Obtention du Bac dans le Lycée spécialisé « Etudes Artistiques »
Tomsky,  section Beaux-Arts.
Expositions/Galeries :
Moscou :
Académie des Beaux-arts, Administration du Président de la République,
Conseil de la Fédération, Ministère de la Culture, Place du Manège,
Maison Centrale de la Culture, Kouznetskij Most, Touchino,
Na Kachirke,  Académie Diplomatique, Ambassade des Etats-Unis,
13407093_1197594493636523_5457646752230786291_n

Ambassade de Grande Bretagne Galerie Zurab Tsereteli.Expositions/Galeries Etranger :
Ambassade de la Fédération de Russie à Londres, Mairie du Fort-Bernard en France, Espace Pierre Cardin (Paris). Une série graphique d’Anna Polikarpova se formait d’après les tableaux des impressionnistes : Édouard Manet, Félix Vallotton, James Tissot, Alfred Stevens et d’autres. Aussi que sous l’influence des revues de mode de la fin du XIX siècle.

images

Andrey Tyrtyshnikov, il est né  en 1980 à Moscou.
Lauréat de la Médaille d’or de l’Académie des Beaux-Arts de Russie, édition 2002, pour l’œuvre « Mon grand-père » ainsi que du Premier Prix du 3e Concours national Tretiakov, édition 2006, en 2007 il obtient le doctorat à l’Institut des Beaux-Arts Sourikov et du Premier Prix du concours « Vera », .édition 2010, pour l’ œuvre « Le Corbusier ». Il a participé à de nombreuses expositions internationales à Moscou, Saint-Pétersbourg, Paris, Prague, Florence, New-York. Les sculptures d’Andrey Tyrtyshnikov se trouvent dans les collections privées des dirigeants de plusieurs pays, y compris la France.

13413712_1197594583636514_7104775590585926138_n

Ses activités professionnelles sont très variées : il est membre-correspondant de l’Académie des Beaux-Arts de Russie, membre de l’Union nationale des artistes, enseignant senior à l’Institut Sourikov de l’Académie d’Etat des Beaux-Arts de Moscou et conseiller pour l’éducation artistique du directeur du Lycée des arts de Moscou de l’Académie des Beaux-Arts de Russie. Andrey Tyrtyshnikov a participé au concours national pour la création du monument « La femme du marin » à Saint-Pétersbourg et au projet de la décoration de la façade du théâtre Mariinsky, en coréalisation avec Serguei Essoyan. Il est auteur du monument dédié à Saint-Georges-le-Victorieux à Iakoutsk, Sibérie centrale, et du relief « Scènes de l’histoire de la Russie ancienne » réalisé dans le cadre du Projet d’art des sculpteurs européens à Kaisersteinbruch, Autriche. Il est auteur du buste en bronze de Charles de Gaulles, don de l’Agence fédérale Rossotroudnitchestvo au Musée de l’Armée (Paris), et du buste en bronze de Charles de Gaulles qui a été remis au Musée central de la Grande Guerre Patriotique 1941-1945 (Moscou).

Actuellement, Andrey Tyrtyshnikov est Membre de l’Union des Artistes de Moscou, membre-correspondant de l’Académie des Beaux-Arts de Russie, chargé de mission Culture au CRSC à Paris.

1016176_487230548028390_1938889624_n
Dans la sculpture d’Andrey Tyrtychnikov “les motifs” se trouvent beaucoup plus profondément et des sources concrètes de l’inspiration ne sont pas aussi évidentes, elles existent plutôt à travers des styles divers, comme l’archaïque et le primitivisme ou, au contraire, la classique et le réalisme académique.

PB150051б

C’est ensuite, à l’intérieur de ces influences stylistiques on peut voir les sources d’inspiration : Rodin et Bourdelle, et, certes, l’École russe académique de la sculpture.

1009776_487229944695117_1866532029_n
Et si on peut parler du vingtième siècle comme le siècle du modernisme et le postmodernisme, le vingt premier siècle pourrait devenir “d’après les motifs” du postmodernisme…

13418808_1197594850303154_1392278481015216507_n

13427989_1197594403636532_213888109611772595_n

Olga Khlopova directrice d’I-Gallery entourée d’Anna Polikarpova et d’Andrey Tyrtyshnikov

I-GALLERY
12, rue Durantin 75018 Paris
Métro Abbesses, ligne 12/bus 95 et 80

Plan d’accès : http://www.i-gallery.fr/plan/

Ouverture de la Galerie du mardi au samedi
de 16 à 19 heures et sur rendez-vous 06 76 38 05 67

www.i-gallery.fr

 

summer_card_with_logo7_FRA_abc4079b56

polenovo_FranceWeek_plakatA3_print.indd

Dans le cadre de l’Année franco-russe du tourisme culturel, le musée POLENOVO célébrera, du 19 au 26 juin 2016, la Semaine de la Francophonie !

museum9_70afdf906f

La grande maison actuellement musée de V. Polenov, façade donnant sur Taroussa.

Le programme des festivités s’annonce riche et varié, allant des rencontres littéraires aux concerts de rock français en passant par les spécialités françaises à la carte du restaurant « Mark et Lev » tout au long de la semaine. Et surtout, à ne pas manquer : l’exposition « Vassily Polenov et ses amis artistes : peindre la France en plein air », une opportunité unique de voir les œuvres originales issues des collections du Musée POLENOVO, pour la première fois sorties des réserves et présentées au grand public. Vous pourrez y contempler les tableaux et œuvres graphiques de V.Polenov, I.Repine, V.Vasnetsov, A.Bogolioubov, K.Savitskiï, E.Polenova, M.Yakountchikova, réalisés en France ou bien inspirés de la nature, de l’architecture et des traditions de ce beau pays. Un an après l’inauguration du square Vassily Polenov à Veules-les-Roses, M. Jean-Claude Claire, maire de la ville, nous fera l’honneur d’être présent pour le vernissage de l’exposition.

260px-Polenov_by_Repin

Vassily Polenov (1844-1927)

Le Musée-mémorial national d’histoire et des arts et réserve naturelle Vassily Dmitrievitche Polenov est  dirigé encore aujourd’hui, par les descendants du célèbre peintre Vassily Polenov. Le musée est très actif, il promeut l’œuvre du peintre à l’international et organise, dans cette optique, des expositions-itinérantes à travers le monde. Le musée accueille également en résidence des chercheurs et représentants du monde culturel. Située à 140 km au sud de Moscou.

Lautomne-dOr-672x372

Rives de la Oka, vue de la propriété.

Séduit par la beauté des paysages, Vassily Polenov s’installa avec sa famille sur les rives de l’Oka à la fin des années 1880. Il fit construire de nombreux bâtiments destinés à accueillir ses amis peintres, son propre atelier et une galerie de peinture.

Carte Polenovo

PROGRAMME

19 juin: “Concert-lecture ” Chopin et Georges Sand” avec Bassiniya Shulman au p piano et Yossi Tavor, lecteur de l’échange épistolaire quelque peu fantaisiste entre Gerorges Sand et Frédéric Copin.

Capture d’écran 2016-04-20 à 09.40.06

Bassiniya Shulman grande lauréate de concours internationaux et Yossi Tavor journaliste et critique musical.

22 juin: Rencontres-débats avec un écrivain français contemporain Olivier Bleys, auteur de 29 œuvres (romans, essais, récits de voyage, roman graphique et récit d’anticipation), il n’écrit pas seulement en prose mais également en bande dessiné.

Capture d’écran 2016-04-20 à 11.59.07

En 2014, il est fait Chevalier des Arts et Lettres. Son travail a été récompensé par de nombreux prix, ses ouvrages sont traduits dans une dizaine de langues. Les rencontres auront lieu à POLENOVO ainsi qu’à la “Datcha de Tsiferblat” à Dvorianinovo où il animera un atelier d’écriture ouvert à tous. Il parlera de sa profession d’écrivain et du rôle des nouvelles technologies.

24 juin: “Poésie sonore:  l’accent français”. Projets humanitaire et éducatif consacré aus enregistrements sonores de textes littéraires et poètiques.

pkr

Pavel Krioutchkov, chercheur émérite du musée National de la Littérature, adjoint à la rédaction du journal “Novyi Mir”, animateur de télévision et de radio, lauréat de nombreux prix littéraires et artistiques, présentera un patrimoine oral d’une grande richesse culturelle. Cela sera l’occasion d’entendre les voix de quelques illustres auteurs français et russes: Léon Tolstoï, Emile Verhaeren, Boris Pasternak, Guillaume Apollinair, Anna Akhmatova, Antoine de Saint Exupery, Albert Camus, Youri Kazakov, René Char ainsi que d’autres traducteurs remarquables de la littérature française.

25 juin : Ouverture de l’exposition “Vassily Polenov et ses amis peintres: peindre la France en plein air“.

7_28053ac4dd

Le cheval blanc. V. Polenov, Normandie, 1874, huile sur toile, 24,7 x 30 cm

Opportunité unique de voir les œuvres originales issues des collections du Musée POLENOVO, pour la première fois sorties des réserves et présentées au public, exposition rassemblant tableaux et œuvres graphiques de V. Polenov, I. Répine, V. Vasnetsov, A. Bogoliubov, K. Savtskii, E. Polenova, M. Yakountchikova, réalisée en France ou bien inspirés de la nature, de l’architecture et de traditions françaises.

23_6a2fe57429

La vieille porte de Veules. V. Polenov, Normandie, 1874, huile sur toile, 24 cm x 30 cm

Les 22, 23, 24 et 25 juin: Concert du groupe français STAMP. A la croisée de multiple influences, du rock à l’électro en passant par le jazz et les musiques du monde, STAMP associe l’informatiquer musicale à la spontanéité, organique des instruments acoustiques. Le groupe transcende les genres avec, pour seul objectif,de créer une musique riche, originale et contemporaine. Le groupe interprétera des morceaux de son nouvel album enregistré fin 2015, et dévoilera en exclusivioté ses dernières créations composées à POLENOVO, inspirées e l’atmosphère qui règne dans ce lieu.

imgres

Durant toute cette semaine le restaurant “Marc et Lev” proposera des plats typiquement français cuisinés à partir des produits de la ferme. Sorbets, sodas, quiches, flanc et tartelettes aux fruits.

Polenovo-2

Natalya Polenova arrière-petite-fille du peintre et directrice du musée-réserve 

L’association Vassily Polenov a été crée à Paris en 2007. Ses objectifs couvrent plusieurs domaines: la présentation à un large public étranger à l’héritage du peintre Vassily Polenov et de ses amis artistes ainsi que l’organisation de la coopération scientifique et culturel entre la france et la russie. Pour plus d’informations, consultez le site officiel: (CLIQUEZ)

Polenovo-carte

Plan géographique du  Musée Vassily Polenov.

Visite panoramique interactive de Polenovo (CLIQUEZ)

Musée-réserve naturelle POLENOVO

Strakhovo,(région de Toula, Russie)

Téléphone :+7 487 342-11-80

Capture d’écran 2016-04-20 à 11.00.38

Capture d’écran 2016-04-20 à 12.37.18

QUATRE JOURNÉES INCONTOURNABLES

logo

Du 13 au 19 Juillet 2016 !

Dès l’édition 92, les fêtes maritimes ont mis à l’honneur toutes les marines du monde en invitant de nombreux pays. Cette année, les pays invités seront :

  • Russie : Journée dédiée le 15 juillet                            
  • Portugal : Journée dédiée le 16 juillet                        
  • Pays-Bas : Journée dédiée le 17 juillet                       
  • L’Angleterre: Journée dédiée le 18 juillet  

Journée le 15 juillet  avec la Russie:  Nombreuses animations proposées par le village russe. Immense, le littoral de la Russie s’étire le long de l’océan Arctique à l’océan Pacifique, mais inclut aussi les côtes de la mer Baltique, de la mer Noire et de la mer Caspienne. La nation russe a une forte histoire maritime. Au XIIe siècle, le Prince Igor voyage jusqu’à Constantinople en ladia (barque) et en tcheln (canot). Le premier trois-mâts construit en Russie fut lancé en 1636 sous le règne de Michel Ier de Russie. Le tsar Pierre le Grand crée la marine impériale vers 1703 et fonde la ville de Saint-Pétersbourg où il installe l’état-major et fait construire les premières frégates de sa flotte.

Kruzenshtern-ship-1

Kruzenshtern (ex MAGDALENE VINNEN.)

À son apogée, dans les années cinquante, la marine soviétique est la deuxième puissance militaire maritime du globe. La Russie moderne perpétue cette grande tradition à travers sa Marine, sa recherche océanographique de pointe, ses célèbres académies navales et, aujourd’hui, le développement d’un intérêt croissant pour son patrimoine maritime.

À 11h inauguration  Place Charles De Gaulle  de l’obélisque russe Corps expéditionnaire à l’occasion du 100e anniversaire de l’arrivée en France du corps 3e brigade avec la participation de l’ Ambassadeur de Russie en France, une délégation russe de haut niveau et les autorités françaises.
Le projet a été réalisé par une équipe de sculpteurs russes – D.N.Levinym, I.N.Fёklinym, N.N.Fёklinym dirigés par académicien de l’Académie russe des Arts A.V.Tyrtyshnikova et mis en œuvre par la société de l’ histoire militaire russe avec le soutien de l’Ambassade de la Russie en France, la ville de Brest, la société ” Tatneft “groupe bancaire” Zenith “, l’Union de la mémoire russe de la force expéditionnaire en France.

Capture d’écran 2016-06-20 à 11.07.59

Sedov (ex KOMMODOR ENSEN)en honneur de l’explorateur polaire russe Gregoriy SEDOV (1877-1914) .

Les spectateurs pourront admirer les expositions de 2 photographes-marinistes moscovites Yuri Maslyaev et Alexandre Lvov, présentant des photos magnifiques des répliques historiques des bateaux russes retraçant l’histoire maritime de la Russie, commençant par des Lodya anciennes jusqu’aux voiliers modernes. Ensuite, allez découvrir la carnettiste et écrivaine Vivi Navarro(originaire de Sète) qui présente ses travaux réalisés à la suite de ses différents séjours à bord de grands voiliers russes.

Capture d’écran 2016-06-20 à 11.11.27

Elle porte une affection sans limite à la Russie, et présentera à l’occasion de Brest 2016 plus particulièrement ses œuvres sur son coup de cœur : le Kruzenshtern. Désireuse de partager sa passion, elle animera un atelier de peinture pour enfants.

Capture d’écran 2016-06-20 à 17.42.21

Baladez-vous dans ce village afin de découvrir nombreuses autres animations tout en profitant de l’ambiance festive russe ; une programmation musicale est prévue pour tous les jours tous les après-midi: un groupe venant de la ville ancienne russe de Kostroma, très riche en traditions étonnera avec ses chants cosaques et russes, la démonstration des traditions cosaques !

Ouverture du site: de 10h à minuit

Renseignements et tarifs: (CLIQUEZ)

« Compiègne Aéro Classic » édition 2016

Samdi 11 et dimanche 12 juin

Thème principal le… Normandie-Niemen

12597026_1034845429901566_218229805_o

Le « Compiègne Aéro Classic » édition 2016 se déroulera les 11 et 12 juin sur l’aérodrome de Compiègne-Margny (LFAD). Les équipes du Cercle des Machines Volantes (CMV) ont retenu comme thème principal le… Normandie-Niemen. Les animations comprendront la reconstitution d’un camp militaire où seront présentés des engins blindés de la Seconde Guerre mondiale, d’origine américaine, russe et allemande, avec uniformes et équipements d’époque. Un rassemblement de voitures et de motos anciennes est également au programme.

default

Polotniane Zavod, premier terrain de guerre du “Normandie”.

Dès l’invasion de l’URSS par l’Allemagne en juin 1941, le général de Gaulle envisage d’envoyer des soldats français combattre sur le front de l’est. Quinze mois plus tard, en septembre 1942, une troisième unité de chasse des Forces aériennes françaises libres (après la formation un an plus tôt des groupes Alsace et Île de France) voit le jour : le Groupe de chasse n° 3 Normandie. Constitué à Damas, sous les ordres du commandant Pouoliquen et du commandant Tulasne, le groupe est rapidement informé qu’il a été choisi pour marquer la présence de la France auprès des Soviétiques et aller combattre sur le Front de l’Est.

En novembre 1942, les premiers pilotes et mécaniciens partent du Liban pour l’Union soviétique qu’ils atteignent après un périple de plus de quinze jours. La première base se trouve à Ivanovo, à 250 kilomètres au nord-est de Moscou. Là, les Français vont percevoir des avions russes et s’entraîner sur Yak 7 biplace et Yak 1 monoplace. Le choix, laissé à l’appréciation du commandement français, se porte sur le Yak 1.

Les conditions climatiques, très rudes, sont difficilement supportables, les températures variant entre -25° et -30°. L’entraînement des 58 Français, pilotes et mécaniciens se prolonge jusqu’au mois de mars 1943. Le 22 mars 1943, l’unité s’envole avec ses 14 Yak pour s’installer à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Moscou, sur la base de Polotniane Zavod. Le dégel rend les décollages et les atterrissages très périlleux, d’autant plus que les pistes ne sont, le plus souvent, que de simples champs ; il faut trois hommes sous chaque aile pour rouler les avions sur la piste. Le terrain de Polotniane Zavod est distant de 50 km du front.

imgres

Autour de ces journées:

Côté présentations en vol, est déjà prévue la présence de Pitts, Piper (J-3 et L-4J), Luscombe Silvaire, Travel Air 4000, plusieurs Beech 17 Staggerwing, Caudron Luciole, Morane-Saulnier MS-181 et MS-230, North American T-6, plusieurs Stampe SV-4, Pilatus P-2, Nord Noralpha, Cessna 195, plusieurs Yak-50 et 52, Bücker Bü-131 Jungmann, plusieurs Boeing Stearman, Fairchild 24W, Curtiss P-40, North American P-51D Mustang, Yak-11, Yak3, Waco YMF…Yak-11

Toutes les 40 minutes, les visiteurs du salon pourront accéder au territoire de l’aérodrome suivant un itinéraire spécial où des guides russophones, anglophones et francophones commenteront les scènes et répondront aux questions du public. Les spectateurs pourront également discuter avec les participants, parmi lesquels figure même un Japonais.

Une surprise attend les visiteurs, des figurants russes sont venus accompagnés d’une équipe de sportifs parachutistes dirigée par Sergueï Trouchine, champion de Russie et maître ès sports de classe internationale. Avec leurs collèges français, ils ouvriront la fête samedi à 14h par un saut groupé de démonstration et déploieront dans le ciel de l’aérodrome de Compiègne-Margny des drapeaux de la France, de la Russie, du régiment Normandie-Niemen et le drapeau rouge de la Victoire, identique à celui déployé à Berlin sur le Reichstag en mai 1945.

Pour acheter vos places, rendez vous sur le lien ci-dessous :

Logo-CMV-300x300

Frederic COLLINOT (“Le Cercle des Machines Volantes”)
06-35-43-15-80
cmv-asso@hotmail.com

Cercle des Machines Volantes – CMV
2089 Av. Octave Butin
60280 Margny les Compiègne.

 

Accès :

  • Par la route :
    • depuis : autoroute A1, prendre la sortie 10 « Compiègne Ouest » et suivre la direction Noyon jusqu’à la deuxième sortie, puis suivre la direction « ZA Les Hauts de Margny »
      • Paris à 50 minutes (75km)
      • Lille à 150km
      • Tunnel sous la Manche à 220km
  • Par le train : depuis Paris Gare du Nord (40 minutes). Prévoir 20 à 25 minutes de marche (2km)
  • Par avion :
    • aviation légère : aérodrome de Compiègne-Margny (LFAD), carte VAC disponible ici.
    • par la ligne :
      • aéroport international de Roissy-Charles de Gaulle à 35 minutes (par l’autoroute A1)
      • aéroport international de Beauvais-Tillé à 45 minutes

 

Affiche journée russe 2016 (1)