Archive pour septembre 2016

Conférence par Andreï Korliakov

« L’émigration russe à Paris entre 1917-1947. Première étape : le 7e arrondissement »

Mairie du VIIè arrondisement de Paris

Mardi 11 Octobre – 18h00

livres d'andrei Korliakov

Organisée par la Socièté d’Histoire et d’Archéologie du VIIè arrondissement de Paris.

Andreï korliakov

M. Andreï KORLIAKOV,  est né en URSS mais il n’a pas vécu son démantèlement et peut être que cela a son importance. En tous cas, au bout de 23 ans d’exil à Paris, il fait partie de ces émigrés russes d’aujourd’hui qui aiment respirer la poussière d’autrefois. Andréï Korliakov qui, dans une première vie voulait être professeur d’espagnol et vivre à Cuba, s’est découvert dans une deuxième vie une passion pour la recherche photographique. A la lumière de milliers de clichés pris dans un passé parti en fumée , enterrés à jamais dans les valises de l’exil ou de l’exode de l’entre deux guerres. Cet iconographe historien raconte en photos le quotidien de ses compatriotes qui souvent ont su recréer une “petite Russie” sur leur terre d’accueil: “La France”.

En archivant des milliers de clichés photographiques sur l’émigration Russe de l’entre-deux guerres, cet historien-iconographe recrée une sorte d’Archipel de la mémoire. De cliché en cliché, il entasse et reconstitue le visage bien-aîmé d’une Russie d’avant la Révolution. Le monde (parisien) peut bien tourner autour de lui, son centre de gravité reste “la pensée russe en crinoline”.

Auteur de publications sur les Russes en exil, parmi lesquelles : ” Emigration russe en France  de 1917 1947 “, « Le Grand Exode russe, Europe 1917-1939 », « La Culture Russe en exil, Europe 1917-1947 »,….. (éd. YMCA-PRESS), comprenant des documents chargés d’émotion et riches d’enseignements que nous conservons tous quelque part dans un coin de notre mémoire. Il organise des conférences thématiques  ou visites personnalisées sur les thèmes de l’émigration russe, à Paris comme en province, il retouche les anciennes
restauration de photos
photos pour leur donner une seconde vie, avec la volonté de respecter, de préserver ces documents. Aujourd’hui, il possède près de 500 000 images numérisées et autant d’images non numérisées, avec plus de 100 000 visages, identifiés et non-identifiés, qui couvrent l’émigration russe dans le monde entier.
Plus de renseignements ICI

Mairie du VIIème Arrondissement de Paris
116, Rue de Grenelle,  75007,  Paris
Métro: Solferino, Varennes
RER: C Musée d’Orsay

affichesaisonsrusses2016jpeg

“VOYAGE AU CŒUR DE L’ORTHODOXIE RUSSE”

PORTES OUVERTES À L’ÉGLISE RUSSE DE LYON
dimanche 2 octobre

 eglise russe de lyon

L’église orthodoxe russe de la protection de la Vierge Marie à Lyon vous ouvre ses
Lors de cette journée Portes ouvertes, croyants ou non, venez-vous familiariser avec le culte, l’actualité et les pratiques orthodoxes russes et leurs dimensions artistiques (icônes et chants).
Programme:
* 10H30 : Liturgie chantée par le chœur de la paroisse dirigé par Alexey Vasilenko ouverte à tous

* 15H : concert de chants liturgiques par le chœur de la paroisse dirigé Alexey Vasilenko.
* 15h30: Visite commentée de l’église et conférences: “les fondements de l’Orthodoxie russe et l’histoire de la paroisse russe de Lyon”
* 16H atelier d’iconographie,
* 17h “Thé à la russe” à la fin des conférences.

146 rue Sully – 69006 LYON
(Métro: Masséna; autobus, tramway: Charpennes)

Entrée libre
Informations: http://www.saisonsrusseslyon.fr/journee-orthodoxie

Lundi 3 octobre 2016 à 19h30

kinopoisk.ru

Cinéma Bellecombe, 61 rue Inkermann, 69006 Lyon
Tarif : 5€, adhésion à l’association 3€

Ce film (VO sous-titrée) retrace les explorations géologiques des années 60, à la recherche d’or dans le nord de la Russie. Des aventures humaines dans des zones immenses, inexplorées à l’époque, au climat très dur.

Dimanche 2 octobre 2016 à 18h

poesie du cygne

6 rue Ney, 69006 Lyon, Salle “la Pieta”, église Saint Joseph des Brotteaux
Tarif libre

Christelle Tarry, comédienne lyonnaise et voyageuse passionnée par la Russie, vous invite à une rencontre avec les textes de Marina Tsvetaeva, grande figure de la littérature russe du 20ème siècle. Ses textes parlent de l’amour en Russie et de son émancipation.

Samedi 1 – Dimanche 9 octobre 2016

Exposition “En livres et en images, une brève histoire de l’église russe”

Bibliothèque Diderot, 5 parvis René Descartes, 69007 Lyon

Entrée gratuite

 1025357198

Exposition proposée par l’Ecole Normale Supérieure  de Lyon, Bibliothèque Diderot et son riche Fonds Slave. Occasion unique pour le public de découvrir des ouvrages précieux, des images rares sue le thème de lm’Eglise russe. Vous plongerez au cœur de pan incontournable de l’âme russe. Visite guidée le vendredi 7 octobre à 16h

Samedi 1er octobre 2016 de 13h à 18h

Où // INSA – Bibliothèque Marie Curie, 31 Avenue Jean Capelle O, 69100 Villeurbanne

Entrée gratuite

79cd5f_d427851d45db4a1f8ae3c6faf20f4c45-mv2_d_1240_1754_s_2

  • Rencontre littéraire-dédicace avec Yves Gauthier écrivain et voyageur passionné de la Russie qui présentera son livre « Youri Gagarin ou le rêve russe de l’espace »

  • Une projection d’un film documentaire sur Youri Gagarin proposé par Roscosmos

  • Conférence proposée par Emmanuel Pecontal de l’Observatoire de Lyon sur l’Observatoire de Pulkovo à Saint-Pétersbourg et son influence sur l’astronomie du XIX siècle

  • Des images et un film d’archives sur la coopération franco-russe des 50 dernières années proposés par le Centre national d’études spatiales

  • Observation du soleil

  • Et encore beaucoup d’autres surprises à découvrir!

Mercredi 5 octobre 2016 à 18h30

Université Lyon 2, Maison Internationale des Langues et des Cultures – MILC, 35 rue Raulin – Lyon 7e

Entrée gratuite

 

79cd5f_55b49087d8a9477eab041800a133f0ee-mv2

Territoire immense, la Russie surprend par ses paysages si divers. Cédric Gras, écrivain et voyageur passionné de la Russie nous proposera de visiter la région du Vladivostok, la plus reculée région de Russie au bord de l’océan Pacifique.

Cédric Gras

Né à Saint-Cloud en 1982, Cédric Gras débute ses études de géographie à Paris, avant de les poursuivre à Montréal puis en Inde. Parallèlement, il s’adonne à sa passion pour l’alpinisme et la marche dans divers massifs montagneux : Andes, Caucase, Népal, Karakoram pakistanais. En 2002, il relie les plaines mongoles au plateau tibétain lors d’un voyage à cheval et à pied. Quand un accident refroidit ses ardeurs himalayennes en 2006, il découvre la Russie pour sa dernière année de master, à Omsk, en Sibérie.

Samedi 1er – Samedi 8 octobre 2016

Mairie 6e de Lyon, 58 rue de Sèze, 69006 Lyon

Exposition de peintres russes

Entrée gratuite

Le vernissage de l’exposition se tiendra le 30 septembre à 18h30  Salle de réception de la Mairie du 6e arrondt.

Une occasio unique d’approcher la mpeinture russe contemporaine au travers des œuvres de trois peintres russes :Macha Belsky, Elena Alexanian et Svetlana Arefiev vous invitent à un voyage en Russie. Trois univers à découvrir!

Macha Belsky

Macha Belsky

Elena Alexanian
Svetlana Arefiev

Mardi 4 octobre 2016 à 19h00

Mairie du 6e de Lyon, 58 rue de Sèze, 69006 Lyon

Entrée // gratuite

79cd5f_b3d74fc8582d448d9cb8c9baa5d41105-mv2_d_7016_9921_s_4_2

Venez découvrir un spectacle interactif proposé par la Cie des Lueurs, une jeune compagnie théâtrale, un laboratoire de création franco-russe.

Ils vous pésenteront la lecture “Eugène Onéguine” d’Alexandre Pouchkine le mardi 4 octobre 2016 à 19h00 à la Mairie du 6e arrondt afin de vous faire découvrir cette œuvre immense rarement transportée sur le plateau théâtral en France. Les comédiens vont imaginer un « Onéguine » contemporain qui vous offrira un voyage aux tréfonds de la mystérieuse « âme russe ».

Jeudi 6 octobre 2016 à 19h30

Où // Cinéma Bellecombe, 61 rue Inkermann, 69006 Lyon

Tarif : 5€

Soirée Courts-Métrages “les incroyables voyages en Russie”

“Mémoire des îles Solovki”

Réalisé par l’équipe RBTH

Russia Beyond the Headlines (RBTH), le projet international du quotidien « Rossiyskaya Gazeta » vous invite à la projection du documentaire Mémoire des îles Solovki. En décembre 2015, l’équipe multimédia de RBTH a réalisé un projet-vidéo documentaire consacré aux îles Solovki, à leur histoire et à leur présent.

“Zapovednik, la rencontre de l’homme et du tigre”

Réalisateur : Emmanuel Rondeau

Sélectionné par le festival “Curieux Voyageurs”

“Taïmyr, rencontre avec les Dolganes”

Réalisateur : Jacques Ducoin

Sélectionné par le festival “Curieux Voyageurs”

Vendredi 7 octobre 2016 à 20h30

Paroisse Saint-Pothin, place Edgar Quinet, 69006 Lyon

79cd5f_3321a21051b245ea826755837c5d3524-mv2_d_1240_1754_s_2

Entrée 15€

10€ pour les adhérents de l’association Projet Russe

Les plus belles œuvres classiques et folkloriques russes jouées par des virtuoses de ces instruments traditionnels russes. Grand concert exceptionnel en deux parties.

Balalaïka – Micha TCHERKASSKY

Accordéon – Bogdan NESTERENKO

Réserver vos billets pour ce concert exceptionnel ici !

Samedi 8 octobre 2016 de 10h00 à 17h00

Mairie du 6e de Lyon, 58 rue de Sèze, 69006 Lyon

Entrée gratuite

 79cd5f_8761187a3b3a438e9d782cd8a2e38f8e-mv2_d_4961_7016_s_4_2

Petits et grands sont conviés toute la journée pour découvrir différentes facettes de la culture russe et de la vie au quotidien de manière participative : ateliers, expositions, projections, conférences, jeux, gastronomie, etc.

Renseignements: ICI

IG GALLERY

présente

“SARÉ”

“UN AIR DE FAMILLE”

du mardi 4 au samedi 22 octobre 2016

affiche-i-gallery-1

Evgénia Sarkisian (Saré de son nom d’artiste) née en 1959 à  Erevan (Arménie),   peintre et scénographe française d’origine arménienne.

evgenia_sarkisian_-_sare

En 1976, elle entre à l’Académie des Beaux Arts d’Erevan, où elle obtient en 1982 un Diplôme d’État en scénographie et costumes de théâtre et de cinéma. En 1979, encore étudiante, elle est invitée à réaliser sa première scénographie au Théâtre Dramatique National Stanislavski, qu’elle intègre officiellement en 1982. En 1987, elle devient scénographe-en-chef du Théâtre National de la Jeunesse, avant de quitter définitivement l’Arménie en 1991 pour s’installer à Paris  et se consacrer entièrement à la peinture.
Saré a une renommée internationale (expositions en France, Etats-Unis, Allemagne, Arménie, …) . « Sous le nom de Saré, elle convoque des personnages étranges qui rappellent le Moyen Age ou les inventions des grands peintres flamands, amoureux des Grotesques.Carnaval de créatures que l’on pourrait également imaginer sorties des pages d’un Gombrowicz. »

ob_fc1ef4_1612-jardinier-2-45x50

”Saré a su conquérir un large public grâce à son univers graphique, techniquement réaliste et thématiquement grotesque, situé quelque part entre l’expressionnisme ironique propre au monde slave du second XXe siècle, et les flamboyances esthétiques des portraits et natures-mortes flamands du Moyen Âge occidental.”
(Thibaud Josset, Univers des Arts No 178, 2015)

zodiaques

Vernissage le mardi 4 octobre 2016 de 18 à 21 heures

IG gallery

IG Gallery

12, rue Durantin 75018 Paris
Métro: Abbesses, ligne 12/bus 95 et 80

Ouverture de la Galerie du lundi au samedi
de 16 à 20 heures et sur rendez-vous
06 32 77 35 88

 

 

14409430_1358257570873344_8115604597091598181_o

capture-decran-2016-09-26-a-10-57-35

Librairie Les Éditeurs Réunis

11, rue de la Montagne Sainte Geneviève

75005 Paris

Métro:  Maubert Mutualité

“Saint Louis et la Sainte-Chapelle”

du 2 mars au 4 juin 2017 au Kremlin

à Moscou.

paris-la-sainte-chapelle-02

Vitraux de la Sainte Chapelle

Dans le cadre de l’année franco-russe du tourisme culturel, une exposition sur le thème “de Saint Louis et de la Sainte-Chapelle” à Moscou au printemps 2017.

veue_de_la_s-te_chapelle_de_paris_apres_lincendie

La Sainte Chapelle reconstruite après l’incendie de 1680, qui a détruit la flèche.

« L’exposition mettra en valeur le contexte historique du XIIIe siècle et la richesse de la création artistique au temps de Saint Louis, en insistant particulièrement sur les chantiers extraordinaires conduits sous son règne, et notamment celui de la Sainte-Chapelle », a expliqué Edward De Lumley, directeur du développement culturel des monuments historiques.

800px-sainte_chapelle_-_details_vitrail_mur_sud

Des panneaux de vitraux datant du XIIIe siècle de la Sainte-Chapelle prendront la route pour Moscou. Seule une partie de ces panneaux a été présentée à la Conciergerie, fin 2014,  puis soustrait aux regards du public.

psautier_dit_de_saint_louis_-_bnf_lat10525_f1v-jpeg

Le psautier de Saint Louis, objet particulièrement précieux, représentatif de la maîtrise des orfèvres français de la période, conservé à la BNF, figurera parmi les trésors présentés à Moscou.

Un choix de sculptures reflétant la structure de la Sainte-Chapelle, des manuscrits enluminés et des chefs-d’oeuvre d’orfèvrerie du XVIIIe siècle feront enfin partie des collections présentées lors de cette exposition exceptionnelle..

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

St Jacques le Majeur (5ème pilier nord)

« Il s’agit d’une grande première, puisque de nombreux objets sélectionnés pour cette exposition, dont l des vitraux, ne sont jamais sortis de France », a souligné le directeur du développement culturel et des publics au sein du Centre des monuments nationaux. L’événement est d’autant plus réjouissant que l’intérêt pour le Moyen-Âge européen est très vif en Russie, et que les projets portant sur cette période sont rares.

louis9_s2

Sceau de Louis IX, dit Saint Louis.(1214 – 1270)

Le règne de Louis IX, dit « le Prudhomme », plus connu sous le nom de Saint Louis depuis sa canonisation par l’Église catholique en 1297, a été marqué par plusieurs croisades, dont deux en Terre sainte, et la lutte contre les hérétiques cathares. Roi réformateur et très pieux, Saint Louis a fait construire plusieurs églises et s’est procuré des reliques de la Passion, pour lesquelles il a fait édifier la Sainte-Chapelle en 1242.

couronne_depines_-_crown_of_thorns_notre_dame_paris

La Sainte Couronne d’Épines dans le reliquaire de 1896.

Les parties russe et française envisagent d’ailleurs la possibilité de faire venir à Moscou pour l’ouverture de l’exposition la Sainte Couronne, autrefois conservée à la Sainte-Chapelle et qui se trouve aujourd’hui au Trésor de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, nécessitant l’accord du pape pour un tel déplacement.

 

visuel-16-17-couv-ptte

Jeudi 29 septembre à 20h30 

« Rêverie sur Marina » Textes et chansons de Marina Tsvetaeva par Lessia Tyshkovska

Marina Tsvetaeva est un phénomène unique dans le contexte de la littérature française. Elle est parmi les poétesses russes qui ont laissé un telle trace dans la culture française, ayant vécu quatorze ans dans ce pays qu’est la France ou elle a écrit la plupart de ses chefs-d’œuvre.

Le rêve de Marina“, spectacle de Lessya Tychkovska, qui a défendu autrefois  sa thése sur la Poésie de Marina Tsvetaeva, est une tentative de pénétrer la poésie assey hermétique de cet auteur, dévoilant les coins les plus cachés de son âme. Il se trouve en même temps le désir du philologue d’étudier la biographie de l’âme poètique et le désir du poète, d’observer la trajectoire du vol de Psyché, interrompue sous le poids des obstacles et le désir du metteur en scène de montre le conflit entre la routine et l’univers spirituel, grâce à une mise en scène originale. Le désir de l’actrice (Tychkovska travailla plusieurs années au théâtre et au cinéma ukrénien) de vivre pleinement son rôle, en l’enrichissant par des chansons sur des paroles de Marina Tsvetaeva, accompagnées à la guitare et au piano.

Vendredi 30 septembre
 “ Soirée poétique et musicale des Pereverzev”  par Veronika et Anatoliy Pereverzev.

Spectacle en russe.

soirée Pereverzev

Véronika et Anatolly Pereverzev, tous deux conteurs, chanteurs et conteurs, proposent une soirée poétique au cours de lquelle ils évoqueront entre autresle poète Nicolaï Roubtsov et les romancier Vassiliy Choukchine.

Nikolaï Mikhaïlovitch Roubtsov est certainement un des représentants les plus mystérieux de la poésie russe. Il avait prédit sa propre mort dans ses poèmes. Les vers de Roubtsov attirent l’attention par leur originalité, leur proximité, leurs spontanéités avec des expressions du langage populaire. Les thèmes de ses poèmes sont le village, la nature et l’histoire  russe .

Vassiliy Choukchine naît dans une famille de paysan, en 1933, son père est arrêté puis fusillé en tant que koulak. Son premier recueil de contes “Les Villageois” est publié en 1963, la même année il devient directeur du personnel au GorkyFilm des Studios de Moscou. Il écrit et réalise “Il était une fois un gars“, qui remporte les plus hautes récompenses au Festival pansoviétique et le Lion d’or à la  XVIème édition de la Mostra de Venise.

jeudi 5 et vendredi 7 octobre
“À Kiev, dans le quartier de Podil” de Mikola Yantchouk
Mise en scène de Volodomir Pétraniouk

Spectacle en ukrénien.

capture-decran-2016-09-21-a-13-06-47

Dimanche 09 octobre
 – Le Miracle Piaf de N.Mazour et de V.Kino. Mise en scène de Dimo Dimov

Spectacle en russe

Miracle Piaf

“Le Miracle Piaf”, de Nina Mazour et de Vitalij Kino, Mise en scène Dimo Dimov (metteur en scène bulgare), scénographie de Svétkana Zaïkina et chorégraphie de Sergueï Chouliko.

Spectacle seul en scène interprété par Irina Klichtchevska. Elle tente de raconter l’histoire de la vie et de la mort de la grande chanteuse Edith Piaf. Mais il est presque imposible de résumer cette vie en une heure. C’est plus une évocation, une allusion à sa vie accompagnée pas des enregistrements de quelques unes de ses chansons par elle même .

Théâtre de l'Atalante

Théâtre de l’Atalante

10 place Charles Dullin, 75018 Paris

Métro: Anvers, Abbesses, Pigalle
Bus: 30 ou 54 (arrêt Anvers)

RÉSERVATIONS: 01-46-06-11-90

Sauf collectivités & groupes scolaires 01-42-23-17-29
de 13 h à 18 h du lundi au vendredi
Par courriel: latalante.resa@gmail.com
Partenaires billetterie: FNAC, Ticketnet,
Theatreonline, Billetreduc, Ticketac, Starter+,
les chèques «culture» du groupe Chèque déjeuner, CROUS

Plein tarif 20 €
Tarif 15 € * (Séniors, habitants des 18e et 9e arrondissements, collectivités)
Tarif 12 € * (Étudiants, moins de 26 ans,
intermittents du spectacle, demandeurs d’emploi)
Tarif 10 € (Groupes)
Tarif 8 € (Enfants de moins de 11 ans)
Tarif 5 € (Cycle lecture)

4e Festival du Cinéma Russe de Nice

du mardi 20 au samedi 24 septembre 2016

Affiche 4 festival cinema russe de Nice fr

 Gouvernement de la Fédération de Russie

Fonds d’Etat des films de la Russie – Gosfilmofond

Ville de Nice

Projection de films originaux, issus des archives du Fonds d’État des Films de la Russie – Gosfilmofond. Les films seront projetés en version originale avec des sous-titres français. Les projections auront lieu avec la participation de comédiens, réalisateurs, producteurs et filmologues russes.

Parmi les invités : Alexandre Sokourov, Stanislav Govoroukhine, Nikolaï Bourliaïev, Nikolaï Lebedev, Radik Koudoïarov, Viktoria Solovieva et d’autres

ENTRÉE GRATUITE

Mardi 20 septembre

 

18h00 – Cinémathèque de Nice

En présence de Radik Koudoïarov

Charles de Gaulle. Sa majesté Monsieur le Président

Réalisation : Radik Koudoïarovь 2010, 45 min, documentaire

Les détails biographiques du général de Gaulle, peu connus du grand public, sont à l’origine de ce documentaire. Il y a une histoire du « cadeau » de John Kennedy. Le président américain amènera des documents compromettants sur le proche entourage du général. Ils montrent que pratiquement tous les amis du général, dits « barons du gaullisme », sont des agents de Moscou. Comment cela s’est-il produit, et comment le général a réagi après la rencontre avec Kennedy, constitue une des histoires les plus saisissantes.

 

20h00 – Cinéma Pathé Masséna

Cérémonie d’ouverture en avant-première en présence de Nikolaï Lebedev

kinopoisk.ru

L’Équipage

Réalisation : Nikolaï Lebedev

Scénario : Nikolaï Koulikov, Nikolaï Lebedev

Avec Danila Kozlovskiy, Vladimir Machkov, Agné Groudité, Katerina Chpitsa, Sergueï Chakourov, Sergueï Gazarov, Elena Iakovleva

2016, studio Trité, 138 min, couleur, drame, aventures

Le film raconte l’histoire d’un jeune pilote talentueux Alexei Guchtchin. Il ne reconnaît pas les autorités, préférant agir conformément au code d’honneur personnel. Pour un défaut d’ordre absurde il a été expulsé de l’aviation militaire, et seulement un miracle lui a donné une chance de voler sur les avions civils. Au carrefour de la vie et de la mort, lorsque le sol glisse sous les pieds et que tout autour il y a du feu et des cendres, et quand le sauvetage ne peut venir que du ciel, Guchtchin montre tout ce de quoi il est capable. L’équipage sera en mesure de réaliser l’exploit seulement ensemble et de sauver ainsi des centaines de vies.

 

Mercredi 21 septembre

 

14h00 – Cinémathèque de Nice

Les 50 ans de la sortie du film

kinopoisk.ru

Guerre et Paix – 1er épisode « André Bolkonski »

Réalisation : Sergueï Bondartchouk

Scénario : Sergueï Bondartchouk et Vassili Soloviov

Avec Sergueï Bondartchouk, Lioudmila Savelieva, Viatcheslav Tikhonov, Anastasia Vertinskaïa, Vassili Lanovoï

1966, studios Mosfilm, 140 min, couleur, drame

L’adaptation du roman éponyme de Léon Tolstoï est l’un des ouvrages les plus importants de Sergueï Bondartchouk et l’un des films les plus chers dans l’histoire du cinéma. Il est inscrit dans le Livre Guenness des records comme film avec le plus grand nombre de figurants : 120 mille. Autres chiffres impressionnants : 15 mille personnes pour la bataille de la Moskova, 9 mille divers costumes militaires et 3 mille autres costumes, 14 mille tonnes de poudre, un régiment de cavalerie de 1500 personnes spécialement créé aux studios de Mosfilm pour le tournage. 58 musées de l’URSS ont prêté les objets pour le tournage. La plupart des scènes ont été tournées dans les intérieurs d’époque et sur les lieux des événements historiques.

En 1966, le film a totalisé 58 millions d’entrées, un record en URSS ; selon le magazine « L’Ecran soviétique », Viatcheslav Tikhonov et Lioudmila Savelieva ont été nommés meilleurs acteurs de l’année. Le film a été projeté avec succès dans 117 pays du monde.

Grand Prix du Festival de film de Moscou, 1965,  Prix du conseil national des critiques des États-Unis, pour le meilleur film étranger, 1969, Prix Golden Globe pour le meilleur film en langue étrangère, États-Unis 1969, Oscar du meilleur film étranger, États-Unis 1969.

16h30 –    Guerre et Paix – 2 épisode « Natacha Rostova »

 

 

18h30 – Cinémathèque de Nice

Pour les 80 ans de Stanislav Govorukhin

Film inédit

En présence de Stanislav Govorukhin

77271

Le Jour de l’ange

Réalisation : Stanislav Govorukhin

Scénario : Sergueï Tarassov

Avec Ivan Pereverzev, Nikolaï Krioutchkov, Evgueni Jarikov, Natalia Fateeva

1968, studio d’Odessa, 69 min, noir et blanc, drame

D’après la nouvelle de Boris Jitkov « Mécanicien Salerno ». En 1907, un paquebot de voyageurs, qui allait d’Amérique à Odessa, après plusieurs jours d’intempéries entre dans des eaux calmes. Le capitaine apprend soudain qu’un incendie s’est déclaré dans la soute. Pour éviter la panique, il ordonne à l’officier de garde de maintenir l’information secrète. Tout l’équipage essaie alors de sauver le bateau pratiquement condamné.

 

20h00 – Cinéma Pathé Masséna

Avant-première

kinopoisk.ru

Les champions

Réalisation : Alexeï Vakoulov, Artiom Aksenenko, Dmitri Dioujev, Emil Nikogossian

Scénario : Emil Nikogossian, Alexandre Markine, Leonid Margoline, Pavel Rouminov

Avec Svetlana Khodtchenkova, Alexeï Tchadov, Konstantin Krioukov, Andreï Smoliakov, Tatiana Arntgolts, Maxime Vitorgan

2014, Enjoy Movies et Renovatio ent., 94 min., couleur

Сinq histoires autheentiques, cinq victoires écaltantes de célèbres sportifs russes: le champion de biathlon Nicolaï Krouglov jr, les patineurs artistiques Éléna Berejnaïa et Anton Sikharoulidze, la snowboardeuse Ekaterina Ilioukhina, le hockeyeur Ilia Kovaltchouk et la patineuse de vitesse Svetlena Jourova.

Derrière chaque victoire, on trouve des histoires humaines où s’entrelaçent amour, trahison, amitié, respect, travail et confiance. Confiance en soi, foi en la victoire.

 

Jeudi 22 septembre

 

10h00 – Cinémathèque de Nice

Gosfilmofond de Russie, pour le jeune public

Les 80 ans du studio Soyuzmultfilm

Réservé aux scolaires sur réservation

Projection de dessins animés

Studio Soyuzmultfilm, couleur, doublage français

 

14h00 – Cinémathèque de Nice

Les 50 ans de la sortie du film

Guerre et Paix – 3 épisode « 1812 »

Réalisation : Sergueï Bondartchouk

 

16h00 – Cinémathèque de Nice

Les 50 ans de la sortie du film

Guerre et Paix – 4 épisode « Pierre Bezoukhov »

Réalisation : Sergueï Bondartchouk

 

18h00 – Cinémathèque de Nice

Commémoration des 80 ans d’Emile Loteanu

kinopoisk.ru

Les Tsiganes montent au ciel

Réalisation : Emile Loteanu

Scénario : Emile Loteanu

Avec Svetlana Toma, Grigore Grigoriou, Maria Kapnist, Borislav Brondoukov

1976, studios Mosfilm, 96 min, couleur, film musical, drame

Premier au box-office soviétique en 1976, le film a totalisé près de 65 millions d’entrées. L’interprète du rôle principal Svetlana Toma a été reconnue meilleure actrice de l’année selon le sondage des lecteur du magazine « L’Écran soviétique ». Au palmarès des films soviétiques les plus vus, il est en 13e position. Des copies ont été vendues dans 120 pays.

Adaptation des récits de Maxime Gorki. Une passion envoutante de Loïko Zobar, fameux voleur de chevaux, qui préfère la liberte à l’amour de Rada l’ensorceleuse.

Grand-prix Coquille d’or du Festival de Saint Sébastien  , 1976, Meilleur film de l’année au Festival international du film de Belgrade, 1977, Meilleur film au festival de Prague, 1977

 

20h00 – Cinéma Pathé Masséna

Pour les 80 ans de Stanislav Govorukhine

Avant-première

En présence de Stanislav Govorukhin

kinopoisk.ru

La Fin d’une magnifique époque

Réalisation : Stanislav Govorukhine

Scénario : Stanislav Govorukhine

Avec Ivan Kolesnikov, Fiodor Dobronravov, Sergueï Garmach, Svetlana Khodtchenkova, Dmitri Astrakhan

2015, studio Vertical, 98 min, noir et blanc, drame, comédie

Sous l’expression “époque magnifique”, l’auteur entend ces dix années qui ont suivi la mort de Staline. L’histoire d’une époque, où l’on créait malgré les interdictions, où l’on faisait l’amour, amors que les sexe “n’existait aps” et où l’on se battait pour être entendu, malgré le contrôle iniversel. Un époque, dont on craignait et attendait la fin …. Une époque qui, malgré tout, était magnifique.

Nouveau film de Stanislav Govorukhine, d’après le récit biographique de Sergueï Dovlatov « Le compromis », empreint des années 60.

Prix de l’académie du cinéma de Russie « l’Aigle d’or » pour la meilleure réalisation, 2015

 

Vendredi 23 septembre

 

10h00 – Cinémathèque de Nice

Gosfilmofond de Russie, pour le jeune public

Les 80 ans du studio Soyuzmultfilm

Réservé aux scolaires sur réservation

Projection de dessins animés

large_1394387700

Le Conte du tsar Saltan

Réalisation : Lev Miltchine, Ivan Ivanov-Vano

1984, studio Soyuzmultfilm, 56 min, couleur, doublages français

Dessin animé long-métrage, d’après le conte éponyme du grand poète russe Alexandre Pouchkine. Les aventures du tsarevitch Gvidone, de la belle tsarevna Cygne et du tsar Saltan montrent que l’amour, la fidélité et la force d’esprit surmontent toutes les épreuves.

 

14h00 – Cinémathèque de Nice

30 ans de la mort d’Andreï Tarkovski

En présence de Nikolaï Bourliaïev

Иваново_детство_Фильм

L’Enfance d’Ivan

Réalisation : Andreï Tarkovski

Scénario : Vladimir Bogomolov, Mikhaïl Papava

Avec : Nikolaï Bourliaïev, Valentin Zoubkov, Evgueni Jarikov, Stepan Krylov, Nikolaï Grinko

1962, studios Mosfilm, 96 min, noir et blanc, drame

Сhef-d’œuvre du cinéma mondial, une histoire poignante de la paix, de la haine et de la mort. L’enfance d’Ivan, 12 ans, s’est treminée au moment où, sous ses yeux, les nazis ont fusillé sa mère et sa sœur. Son père est mort au front.  Devenu orphelin, Ivan rejiont une unité militaire et devient un éclaireur redoutable. Et c’est seulement dans ses rêves qu’Ivan peut retourner dans son enfance.  Le Lion d’or à la Mostra de Venise, 1962, La Porte d’or au festival de San-Francisco, 1962, La Tête d’or Palenke au festival d’Acapulco, 1963

 

16h00 – Cinémathèque de Nice

Aux 30 ans de la mort d’Andreï Tarkovski

0220

Le Miroir

Réalisation : Andreï Tarkovski

Scénario : Alexandre Micharine, Andreï Tarkovski

Avec Margarita Terekhova, Oleg Iankovski, Philippe Iankovski, Alla Demidova, Iouri Nazarov

1974, studios Mosfilm, 107 min, couleur, drame

“Le Miroir”, film autobiographique d’Andreï Tarkovski, ressuscite le passé sous forme de fragments apparemment décousus, issuses de la vie personnelle du cinéaste et de l’histoire qui l’a traversée, surgies dans la mémoire sous le choc d’émotions disparates. D’abord, un afflux de souvenirs de son enfance : la mère, abandonnées de son mari, toujours présent à travers des poèmes; un violent orage, l’incendie d’une grange. Tente ans plus tard, en miroir, la vie d’ Andreï qui, malade, téléphone à sa mère: comme l’avait fait son père, il a quitté sa femme et son fils. Les tumultes de l’histoire défilent par fragments, par le biais de vieux films d’actualité: la guerre d’Espagne, la prise de Berlin, les fêtes de la victoire à Moscou….

Le comité du cinéma de l’URSS (Goskino) a promis à deux reprises d’envoyer le film au festival de Cannes, mais l’autorisation n’a finalement pas été obtenue. Les compagnies de distribution étrangères ont acheté le film malgré le prix exorbitant imposé par les fonctionnaires du Goskino. En Italie « Le Miroir » est devenu meilleur film étranger en 1980.

18h00 – Cinémathèque de Nice

Pour les 65 ans d’Alexandre Sokourov

kinopoisk.ru

Alexandra

Réalisation : Alexandre Sokourov

Scénario : Alexandre Sokourov

Avec Galina Vichnevskaïa, Vassili Chevtsov, Raïssa Gutchaeva, Evgueni Tkatchouk

2007, studio Proline-film, 91 min, couleur, drame

La République de Tchétchénie de nos jours, dans un campement de régiments russes. Alexandra Nikolaevna vient rendre visite à son petit-fils, l’un des meilleurs officiers de son unité. Elle passe ici quelques jours et découvre un autre monde. Il n’y a dans ce monde d’hommes, ni femmes, ni chaleur, ni confort. La vie quotidienne y est miséreuse ; les sentiments ne s’y expriment pas. A moins que les forces et le temps ne manquent pour ces derniers. Ici, chaque jour, à chaque minute, des questions de vie ou de mort se résolvent. Néanmoins, ce monde est peuplé d’êtres humains.

Participant du programme au 60e festival de Cannes, 2007, Prix L’Eléphant blanc, de la Guilde des critiques de Russie, pour la meilleure actrice, à Galina Vichnevskaïa, 2007, Prix pour la meilleure actrice au festival « Vivat kino Rossii », Saint-Pétersbourg, 2008, Grand-prix du festival international du film à Trondheim, Norvège, 2008, Prix The Time for Peace Film-Musik Awards pour le meilleur film, New York, 2008, Prix The Time for Peace Film-Musik Awards, pour le meilleur rôle féminin, à Galina Vichnevskaïa, New York, 2008, Prix Simurgh de cristal, pour le meilleur rôle, à Galina Vichnevskaïa, Téhéran, 2008

 

20h00 – Cinéma Pathé Masséna

Avant-première

En présence de Nikolaï Lebedev

kinopoisk.ru

Le Légendaire N°17

Réalisation : Nikolaï Lebedev

Scénario : Mikhaïl Mestetski, Nikolaï Koulikov, Nikolaï Lebedev

Avec Danila Kozlovski, Oleg Menchikov, Vladimir Menchov, Roman Madianov, Svetlana Ivanova, Boris Chtcherbakov

2013, studio Trité, 134 min, couleur

Le film est basé sur des faits réels et raconte la carrière glorieuse de Valeri Kharlamov, légendaire joueur de hockey sur glace soviétique, ainsi que l’histoire du premier match de la «Série du siècle», les huit matchs qui opposent les meilleurs hockeyeurs de l’URSS aux professionnels canadiens en septembre 1972. Après le match du 2 septembre 1972, avec le score de 7 à 3, Valeri Kharlamov, le N°17, est entré dans la légende.

Prix du public, Kinotavr, Sotchi, 2013, Prix de l’académie des arts du cinéma de Russie « L’Aigle d’or », dans 6 catégories : meilleur film, meilleur second rôle masculin, meilleur second rôle féminin, meilleure musique, meilleur scénario, meilleur montage, 2014, Prix d’État de la Fédération de Russie, 2014

 

Samedi 24 septembre

 

14h00 – Cinémathèque de Nice

Gosfilmofond de Russie, pour le jeune public

Les 80 ans du studio Soyuzmultfilm

Projection de dessins animés

a5f680f7db59

Les aventures de Bouratino

Réalisation : Ivan Ivanov-Vano, Dmitri Babitchenko

1959, studio Soyuzmultfilm, 64 min, couleur, doublé en français

Un long-métrage, d’après le conte éponyme d’Alexeï Tolstoï. Les aventures d’une marionnette en bois Bouratino et de ses amis : Pierrot, Malvina et Artémon.

 

16h00 Cinémathèque de Nice

Nominé aux Oscars en 1943

cover_th0363_2_scale_380x750

La bataille de Russie

Réalisation : Frank Capra et Anatole Litvak

1943, 77 min, noir et blanc, documentaire

C’est le cinquième volet de la série documentaire en 7 parties « Pourquoi nous combattons » dont l’objectif est de décrire et d’expliquer les événements qui ont poussé les États-Unis à entrer dans la Seconde Guerre mondiale. La bataille de Russie présente aux Américains leurs nouveaux alliés soviétiques ; ce film décrit aussi les batailles de Leningrad et de Stalingrad, symboles de la résistance russe face à l’invasion nazie. Il parle aussi de la première défaite de la Wehrmacht dans la bataille de Moscou, considérée avec la bataille de Stalingrad comme un des affrontements stratégiques sur le front de l’Est. Dans cet épisode sont largement utilisés des fragments du documentaire « La Défaite des envahisseurs nazis près de Moscou » qui est devenu le premier documentaire étranger à avoir reçu un Oscar. En découvrant les images d’horribles scènes filmées sur le territoire libéré des nazis, les Américains comprenaient pourquoi combattaient les Russes.

Nominé aux Oscar pour le meilleur documentaire, 1944

18h30 – Cinéma Pathé Masséna

Cérémonie de clôture

Film inédit

En présence de Viktoria Solovieva

61838bec4f3eac9768b5b24c55b6c176

Coup de soleil

Réalisation : Nikita Mikhalkov

Scénario : Nikita Mikhalkov, Vladimir Moïsseenko, Alexandre Adabachian

Avec Martinch Kalita, Viktoria Solovieva, Alexandre Adabachian, Edouard Artemiev, Avangard Leontiev

2014, studio Trité, 175 min, couleur, fiction, drame

Le sujet du film est basé sur les œuvres du classique russe Ivan Bounine, telles que sa nouvelle éponyme et l’autobiographie Jours maudits.

L’action se déroule en Russie pendant la Terreur rouge  en 1920 et sous l’époque tsariste, en 1907. C’est l’histoire de l’amour entre un lieutenant et une belle inconnue, amour qui les a brûlés comme un coup de soleil. Après s’être rencontrés sur un bateau, les deux héros descendent dans une petite ville de province, Pavlino, où ils passent une unique nuit ensemble dans un hôtel. Le matin la femme disparaît : son mari et sa fille l’attendent à la maison. Et le lieutenant, des années après, ne peut oublier cette aventure amoureuse qui l’a bouleversé.

Prix de l’académie des arts du cinéma de Russie « L’Aigle d’or » dans 5 nominations : meilleur film, meilleure caméra, meilleurs décors, meilleure musique, meilleurs costume, 2015

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Capture d’écran 2016-09-01 à 16.01.53

  • Cinémathèque de Nice, 3 Esplanade Kennedy, 06300 Nice

Tél : 04 92 04 06 66

www.cinematheque-nice.com

Capture d’écran 2016-09-01 à 16.05.41

  • Cinéma Pathé Masséna, 31 Avenue Jean Médecin, 06200 Nice

15ème Édition de la Semaine des Cultures Étrangères

capture-decran-2016-09-19-a-19-38-05

“L’art russe et la jeunesse”

exposition du 19 au 28 septembre

au Centre de la Russie pour la Science et la Culture.

capture-decran-2016-09-19-a-19-18-06

Les œuvres sur le thème de la jeunesse et de l’adolescence seront présentées par les artistes diplômés de l’Acadèmie d’État d’art et d’industrie de Saint Petersbourg A.L. Shtieglitz, qui a fêté son 140 ème anniversaire.

12745908_1012114948834042_6181138866925274556_n

Voir sur le site ARTCORUSSE (CLIQUEZ)

Mukhinskoe-300x336

 Parmi les artistes exposants nous pouvons citer: Michaïl Chemiakine, Alexeï Talachouk, Svetlana et Ponomarenko, Svetlana Simina, Volodia Popov-Massiaguine, etc….

capture-decran-2016-09-19-a-19-37-43

14355540_1236891786375508_4796080647773408659_n

Tapisserie

De nombreux domaines artistiques seront présentés: peinture, sculpture, céramique, design, mode et autres.

capture-decran-2016-09-19-a-19-37-55

 

Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris

61, rue Boissiere, 75116 Paris.

Métro: Boissière et Victor Ugo

Horaires d’ouverture du CRSC :
Lundi–Vendredi : 9h00–18h00, pause déjeuner: 13.00–15.00. Samedi: 9h00–17h00

Téléphone : 01 44 34 79 79

capture-decran-2016-09-20-a-09-53-57

 

“PETROUCHKA”

de Stravinsky

Samedi 1 et dimanche 2 octobre 2016 à 16h00 

Orchestre de la Maison de la Radio et la compagnie de marionnettes Per Poc

Maison de la radio – Paris

Marionnettes Petrouchka_0

Au carnaval à Saint-Pétersbourg, un charlatan présente à la foule trois marionnettes qui s’avèrent éprouver des sentiments humains : le simple Petrouchka est amoureux de la Ballerine, qui lui préfère le Maure aux habits somptueux…
petrouchka_0

Au côté de l’Orchestre Philharmonique, la compagnie espagnole Per Poc fait évoluer ses personnages à travers une lecture fine et somptueuse de cette étrange histoire, entre fausses existences et réalité déformée.

Capture d’écran 2016-09-02 à 17.33.35

MAISON de la RADIO

116 avenue du Président Kennedy

 Tarif unique: 20€ et moins de 13 ans 8€

Réservation:du lundi au samedi de 11h à 18h. Téléphone : 01 56 40 15 16

IG gallery

  Exposition de Ekaterina Posetselskaya

          « A LA RECHERCHE DES OMBRES  ET DES LUMIERES »

12 au 30 septembre 2016

noname-4

A LA RECHERCHE DES OMBRES ET DES LUMIERES :

          Paris et Saint-Pétersbourg vus par Ekaterina POSETSELSKAYA

Nous regardons le monde en fonction de nos capacités, nous voyons ce qu’on nous a appris à voir, nous contemplons ce que nous considérons digne de notre attention. Le réflexe de la vue que la nature nous a donné, devient un instrument non seulement pour interpréter le monde visible, mais aussi pour créer notre monde à nous dans lequel les lois infaillibles de l’optique reculent au second plan.

L’art de Ekaterina Posetselskaya repose sur son expérience visuelle filtrée à travers le prisme de sa conscience intellectuelle et lyrique. Ses paysages urbains sont privés de visibilité obsessive de souvenirs. Elle ne s’arrête pas sur les détails et ne cherche pas à reproduire méticuleusement des perspectives architecturales. Ce ne sont pas les façades qui la passionnent, mais les images d’une ville déserte crépusculaire cachée dans des motifs discrets. Elle aime dessiner des cours encerclées de murs silencieux, des quais sombres aux arbres taillés, des fenêtres solitaires éclairées, des mansardes, cheminées et murs réfractaires couronnés de silhouettes vagues de dômes lointains.

Cependant, les villes montrées par Ekaterina Posetselskaya  ne perdent pas leur visage ou plutôt leur aspect émotionnel : même si les motifs choisis se ressemblent, Paris reste lui-même sur ses images, ainsi que Saint-Pétersbourg, et cela ne s’explique toujours pas de façon rationnelle. On ne peut que supposer qu’ici se révèlent deux états d’âme différents de l’artiste, empreints des émanations de ses villes préférées.

Les éléments formels importants des pastels de Ekaterina Posetselskaya sont des ombres et reflets matérialisés qui aident à révéler le relief de la mise en scène et à construire son animation rythmique. Une tache locale de couleur, par exemple, une petite lumière mystérieuse faisant irruption de façon contrastée dans l’espace de la gamme pastel discrète, devient parfois une sorte de contrepoint formant toute la construction mélodique du tableau.

L’œuvre de l’artiste se développe dans le courant des traditions de l’art spirituel et bien étoffé même si les formes sommaires, la ligne expressive et la liberté du geste plastique, propres à elle, se situent assez loin d’exercices académiques. La simplicité extrême de moyens d’expression des œuvres de Ekaterina Posetselskaya, qui se combine avec leur expressivité exquise, fait apparaître ses liens avec de tels grands noms de l’Ecole de Paris comme Maurice Utrillo et Albert Marquet, tandis qu’une note de mineur qui prévaut dans l’œuvre de l’artiste met à nu ses racines spirituelles pétersbourgeoises avec leur penchant pour la vision métaphysique du monde.

Dmitri SEVERUKHINE  Docteur en arts plastiques, critique d’art

Ekaterina Posetselskaya

capture-decran-2016-09-08-a-11-09-57

Elle  est une peintre russe, née à Leningrad (Saint-Pétersbourg) en 1965.

En 1988, elle est diplômée « avec les honneurs » de l’École supérieure des arts appliqués Moukhina (aujourd’hui Académie des arts du Baron Stiglitz). Elle réalise des illustrations de livres pour différentes maisons d’édition de Saint-Pétersbourg et de Moscou (Vita Nova, Azbuka, Lenizdat, Detgiz). La plupart de ses dessins sont destinés à la littérature pour enfants, mais elle illustre également les œuvres des grands écrivains du XXe siècle, comme Varlam Shalamov, Konstantin Vaguinov, Marina Tsvetaïeva ou Joseph Brodskij. Ekaterina Posetselskaya peint beaucoup, sur toile ou sur papier, avec une prédilection pour les pastels sur carton, qu’elle expose régulièrement en Russie et en France.

ebffa1292611fe4052f3df1ae16ba281

Elle est membre de L’Association des artistes russes depuis 1991, de L’Association internationale des critiques d’art (AICA) depuis 1996, et membre de la Fédération internationale des artistes (IFA) depuis 2011. L’artiste participe aux nombreuses expositions en Russie et en France, dont « Salon du dessin et de la peinture à l’eau » au Grand Palais, Paris, ou, en 2013, elle reçoive le Prix Maxim Juan.  Les tableaux d’Ekaterina Posetselskaya se trouvent aussi dans les collections de différents musées :

o   Musée du Drapeau Russe, Paris, France,

o   Musée des beaux-arts de Petrozavodsk, Russie,

o   Musée de la  culture du Nord Russe de l’Arkhangelsk, Russie,

o   Musée de l’Hermitage-Vyborg, Russie,

ainsi que dans des collections privées en Russie, France, Allemagne, Israël,

Etats-Unis…etc.

ekaterina1

   Vernissage le mardi 13 septembre 2015 de 18 à 21 heures

IG gallery

12, rue Durantin 75018 Paris

Métro:  Abbesses, ligne 12/bus 95 et 80

Ouverture de la Galerie du mardi au samedi de 16 à 19 heures

sur rendez-vous 06 76 38 05 67

olgakhlopova@yahoo.fr

www.i-gallery.fr

unnamed

Les laques russes

ecole-de-peinture-fedoskino

Les 4 écoles de peinture sur laque en Russie :

Fedoskino, Kholoui, Mstiora et Palekh

La laque est une technique très ancienne, dont l’usage remonte à 3000 ans avant notre ère. C’est la sève des arbres de la famille des Anarcardaciées qui produit cette résine aux remarquables propriétés : souple, adhérente, durable, résistante et imperméable. On trouve aussi aujourd’hui de nombreuses peintures dites « laquées », qui reproduisent l’aspect brillant et riche en couleurs de la laque naturelle. Les propriétés exceptionnelles de la laque ont été remarquées très tôt par les Chinois, qui ont élevé son utilisation de la laque au domaine des arts décoratifs. La technique artisanale de création de laques (nom donné aux objets faits de laque) s’est également importée en Europe à partir du 17e siècle, et a connu un nouvel engouement lors de la période Art Déco au début du 20e siècle.

La laque a également pris ses lettres de noblesse au sein de l’artisanat russe. C’est au début du 19e siècle que la tradition de peindre des boîtes en papier-mâché laquées aurait vu le jour dans le village de Fedoskino, l’un des 4 grands centres de peinture sur laque en Russie. Cette tradition s’ancre dans une autre des grandes spécialités russes, la peinture d’icônes. Alors que les icônes limitaient généralement les artistes aux représentations religieuses, les boîtes laquées ont permis le développement d’une imagerie plus variée, allant des thèmes de la vie courante aux contes de fées. Déjà bien implanté, l’artisanat de boîtes laquées prend un nouvel élan lorsque la Russie impériale s’éteint. La peinture d’icônes devient en effet sous-employée avec l’ascension du régime communiste, et de nombreux artisans créateurs se reconvertissent dans la création d’autres œuvres aux techniques similaires, et en particulier dans l’art de la laque. Comme les maîtres d’autrefois, les artistes contemporains peignent à la détrempe, confectionnent leur couleurs à base de jaune d’oeuf et dessinent avec un pinceau fait de poils d’écureuil, sur du papier maché, plusieurs couches du carton collé qui sont bouillis dans l’huile de lin, puis à plusieurs reprises séchées au four.

boitelaquee-fedoskino

La tradition russe de la laque s’incarne au travers de 4 écoles principales, qui correspondent à 4 villages : Fedoskino, Kholoui, Mstiora, et Palekh.

Fedoskino (Федо́скино)

Considéré comme le plus ancien centre de peinture sur laque ; situé à 40km au nord de Moscou, ce village se fait connaître dès le début du 18e siècle pour ses boîtes en papier-mâché laquées de grande qualité.

2f152b_0323b826739748489ff70c6916b8f2ec

L’une des principales spécificités de cette école est de choisir des sujets généralement réalistes à la fois dans leur composition et dans l’exécution des détails.

boitelaqueefedoskino

Parmi les thèmes de prédilection de l’école Fedoskino, on retrouve toute une variété de scènes de la vie paysanne, ainsi que d’objets typiques tels que le samovar ou la troika.

2f152b_2cc5a7e19ec840339a891dae4f92fae9

Fedoskino se distingue aussi par l’usage de la peinture à l’huile, qui est préférée à la tempera, contrairement aux autres écoles.

ecolefedoskino

Peintre du centre Fedokino décorant une boîte en papier maché.

La peinture à l’huile est appliquée en plusieurs couches, et on y ajoute des détails en nacre, en or, ou en feuille d’argent pour créer des effets brillants. Les premières marques de ces produits sont apparuent à l’usine de Petr Lukutin, qui en a hérité en 1824.

Kholoui  (Холуй)

L’école a été fondée à la fin du 19e siècle, et est très liée à la tradition de peinture d’icônes. L’atelier de production de Kholoui était en effet spécialisé dans la production d’icônes, mais avec la fermeture des églises après la révolution russe, une transition forcée s’est opérée, ce qui a finalement donné lieu au développement de très belles œuvres d’art.

capture-decran-2016-09-18-a-12-20-23

Les artistes de cette école utilisent la peinture à la tempera. Les sujets principalement dépeints sont des scènes de contes de fée et d’histoire populaires russes, ainsi que des représentations de villes.

boitelaquee-couple-kholoui

Le style de l’école de Kholoui est souvent jugé plus réaliste que celui de Mstiora et de Palekh, avec par ailleurs une utilisation fréquente de couleurs chaudes (jaune, bruns, rouge).

Mstiora (Мстера)

La troisième grande école de peinture sur laque est celle de Mstiora, petit village situé à proximité de Kholoui. L’école de Mstiora privilégie la peinture à la tempera, et son style se caractérise par une grande attention portée aux paysages, souvent très élaborés.

boitelaquee-mstiora

Les couleurs pastels se retrouvent fréquemment dans la peinture sur laque de Mstiora, ainsi que les ornementations florales, souvent dorées.

506f6f601c574

Palekh ( Палех )

Enfin, la quatrième école son histoire est similaire à Kholoui et Mstiora : village réputé pour ses icônes, Palekh s’est reconverti dans la création de boîtes en papier-mâché laqué au début du 20 siècle.

c0016

La peinture sur laque de Palekh se distingue par un fond souvent laissé tel quel pour qu’apparaisse la laque noire (on appelle ce fond non peint le « plein air »).

boite-laquee-conte-populaire-sadko-palekh

Miniature du Conte russe Sadko

Les thèmes de prédilection de l’école de Palekh sont les contes de fée : on retrouve par exemple souvent Ivan Tsarévitch dans sa quête de l’Oiseau de Feu.

paleh

Miniature du conte russe l’Oiseau de Feu.

Parmi ses autres spécificités se trouvent l’utilisation de la tempera, et des formes gracieuses, fines et vivement colorées. (Merci à Trésors de Russie)

 

Site de Trésors de Russie (CLIQUEZ)

 

УВАЖАЕМЫЕ ИЗБИРАТЕЛИ!

18 сентября 2016 года состоятся выборы депутатов Государственной Думы Федерального Собрания Российской Федерации седьмого созыва.
Для проведения голосования на территории Французской Республики и Княжества Монако образованыизбирательные участки в Париже, Страсбурге, Марселе, Лионе, Бордо, Байонне и Монте-Карло, которые будут открыты 18 сентября 2016 года с 08.00 до 20.00, а также в Ницце с 11.00 до 17.00.

Париж
Посольство России:
40-50, boulevard Lannes, 75116 Paris
(вход со стороны avenue Chantemesse)

Страсбург
Генеральное консульство России:
6, place Sébastien Brant, 67000 Strasbourg

Марсель
Генеральное консульство России:
3, avenue Ambroise-Paré, 13008 Marseille

Ницца
Консульский пункт Генерального консульства России в Марселе:
91 , Promenade des Anglais, 06000 Nice
ВНИМАНИЕ: часы работы избирательного участка: 11.00 – 17.00
 
Бордо

Salle Municipale Espace Malbec, 250 rue Malbec, 33800 Bordeaux (Почетное вице-консульство России в Биаррице)

Лион
Почетное консульство России в Лионе:
66, rue Cuvier, 69006 Lyon
 
Байонна

Maison des Associations, 11, allée de Glain, 64100 Bayonne
(Почетное вице-консульство России в Биаррице)

Монте-Карло
Почетное Генеральное консульство России:
2, avenue Saint Charles, Monte Carlo

8dacf9_3948e927504a4865bd7e2c7e204dc01c
Cercle Pouchkine
reçoit
Jeudi 22 septembre 2016 à 19h
dans les locaux de  Dialogue Franco-russe.
Alexandre Latsa

%d0%b1%d0%b5%d0%b7%d1%8b%d0%bc%d1%8f%d0%bd%d0%bd%d1%8b%d0%b8%cc%86

La Russie revit après un hiver éprouvant qui aurait pu la faire disparaitre. Après l’effondrement soviétique et la pérestroïka, elle a traversé dans les années 90 une décennie cauchemardesque où l’État a pratiquement cessé d’exister. Peu de gens en Occident ont idée de ce que ces années furent pour la Russie.

Les actifs de l’État et des grandes sociétés étatiques furent privatisés et rachetés par des hommes d’affaires sans scrupule. Ceux qu’on appellera les « oligarques » prirent le contrôle de pans entiers de l’économie dans les secteurs stratégiques, industriels ou financiers. Dans une atmosphère de corruption généralisée, le pays fut livré aux mafias qui le transformèrent en gigantesque zone de non-droit où règlements de comptes et enlèvements étaient devenus monnaie courante…..

c_latsa_printemps-366x600

Alexandre Latsa est un Français qui travaille et réside en Russie depuis 2008 comme chef d’entreprise. Dirigeant de l’agence de conseils en Ressources Humains et recrutement ATSAL, écrivain et analyste, blogueur, commentateur, il est également l’auteur de livres en anglais et en russe. Dans cet ouvrage, le premier en langue française, il témoigne, chiffres à l’appui, sur la réalité russe d’aujourd’hui, bien éloignée des clichés habituels véhiculés par les médias français. Un Printemps Russe aux Editions des Syrtes, est de ce point de vue, un livre salutaire, appelant à la réconciliation continentale, et proposant pour la France et l’Europe, un nouveau modèle de civilisation.

Il dédicacera son livre l’issue de la Rencontre.

Il participera à l’émission de Nicolas Tikhobrazoff  “Le Journal des Collectionneurs” sur Radio Courtoisie de 12h à 13h 30 le même jour

logo

Association Dialogue Franco-Russe
120, avenue des Champs Elysées
75008 Paris – FRANCE

(3ème étage, porte gauche)
Tel.  +33 (0) 1 53 89 60 16

Inscription obligatoire: (CLIQUEZ)

 

 


Horaires de toutes nos activités!


Nous avons le plaisir de vous annoncer la reprise de nos cours de russe, des cours de français pour les russophones, de l’école Datcha Shkola et de toutes nos nombreuses activités et ateliers !
Tous les cours commencent la semaine du 19 septembre
Vous pouvez consulter les calendriers, les horaires et les adresses de toutes ces activités sur le site  www.datcha-kalina.com
LES HORAIRES DE COURS:
 
 

Renseignements et réservations:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com


NOS ATELIERS


Atelier de polyphonie Malinka

 D’octobre à juin la chorale se réunit trois   lundis par mois pendant 1h30 sous la direction de Florence Croisy chef de chœur de l’atelier de polyphonie Malinka.

Les cours débutent en octobre 2016: 3, 10, 17 octobre

Ensuite, trois premiers lundis de chaque mois

Plus d’information dans la rubrique Atelier de polyphonie

Renseignements et réservations:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com


Ateliers d’écoute et cours d’histoire de la musique “Aventure musicale”

DATCHA KALINA propose une nouvelle antenne de MUSIQUE CLASSIQUE –  ateliers d’écoute et cours d’histoire de la musique pour tout public – animée par ELENA DOLGOUCHINE, conférencière et interprète.

Qu’est ce qu’on entend dans la musique classique? Et comment doit-elle être écoutée? Faut-il écouter les mélodies ou les timbres? L’orchestre ou le soliste ? Nous trouverons quelques clés pour une écoute plus approfondie et pour plus de plaisir avec la musique ! Une aventure dans l’histoire des chef-d’œuvres et à l’intérieur de nous même.

Les horaires des ateliers dans la rubrique Aventure musicale

Renseignements et réservations:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com


Cours de danses traditionnelles

Lancez-vous dans l’univers des rythmes slaves !

Danses traditionnelles russe, ukrainienne, biélorusse, géorgienne, moldave et tzigane

Horaires:
le mrecredi 15h-16h – enfants
le mercredi 18h30-19h30 – adultes

Adresse: Espace Jeunesse, 37 Boulevard Aristide Briand, 13100 Aix-en-Provence

Tarif: 174€/an

Plus d’information sur les cours de danse dans la rubrique Danses traditionnelles

Renseignements et réservations:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com

 


SEPTEMBRE AVEC DATCHA KALINA


Journée européenne des langues


Datcha Kino – “Romance cruelle

Datcha Kino – Romance cruelle

En raison de la rentrée scolaire la projéction du film est reportée pour

Mercredi 28 septembre à 19h

Adresse: La Datcha, 315 chemin des petites fourques Eguilles

Projection du film d’Eldar Riazanov « Romance cruelle » (1984), excellente adaptation de la pièce d’Alexandre Ostrovski « La fille sans dot »

Film en russe sous-titré en français

Collation autour du samovar avant la deuxième partie du film.

Plus d’information sur le film dans la rubrique Datcha Kin

Sur réservation :
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com


Club de conversation

« Autour du samovar »

Datcha Kalina vous invite à la première rencontre franco-russe autour du samovar pour communiquer dans ces deux langues.

Le club de conversation est proposé aux élèves de FLE et de russe de notre association mais aussi à toutes les personnes qui souhaitent pratiquer ces deux langues.

Adresse : 1 rue Emile Tavan, 13100, Aix-en-Provence

Entrée gratuite pour les adhérents Datcha Kalina

Chaque participant apporte un petit plat pour accompagner notre thé.

Renseignements et inscriptions:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com

e80438c6-aac4-4049-b78e-13d9655ba315

Exposition de Natalia Chevtchenko

au Centre Culturel et Scientifique de Russie au Luxembourg

“Le monde du sport”

du 16 au 30 septembre 2016

53242a08-ffaf-43f6-8392-73ecb4d9b332

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Heures d’ouvertures:
du lundi au Jeudi: 10:00-19:00.
Vendredi: 10:00-16:00.
Fermé les Samedi-Dimanche:
R.S.V.P.  avant le 15 septembre

S’inscrire

LE MONDE DU SPORT À TRAVERS LE REGARD DE NATALIA CHEVTCHENKO


   Le Centre culturel et scientifique de Russie a le plaisir de vous convier le  16 septembre 2016 à partir de 19h00 à l’ouverture de l’exposition « SPORT – MOUVEMENT » en présence de l’artiste


Le pouvoir de fascination du sport – où beauté du spectacle, force de caractère, volonté de vaincre et émotion irrépressible fusionnent et déclenchent un élan de passion – ne s’exerce pas seulement sur les fans et les supporters. Le sport est également une source d’inspiration pour les peintres.
Dans la lutte sportive, Natalia CHEVCHENKO voit, derrière l’esthétique du jeu, le combat sans pitié de l’homme mène pour s’imposer dans le monde. Le taureau représenté sur ses toiles symbolise la force de la nature. L’animal poursuit l’homme, l’obligeant à accomplir des exploits sportifs.
Le travail de Natalia se caractérise par un style laconique, des lignes sèches et des taches de couleur qui soulignent la dynamique du sujet et de la composition. Les coloris des tableaux évoquent l’Antiquité. Ce sont l’ocre de la terre, l’azur du ciel et le bleu de la mer, le rouge de la passion et du feu.
L’exposition comporte une cinquantaine d’œuvres réalisées dans un style naïf. L’artiste présente en toute indépendance et avec expressivité sa relation avec le monde et cherche à traduire au moyen de la couleur sa vision personnelle de la plastique du mouvement, de la personnification de la force ainsi que sa conception de la beauté. La collection fait partie du cycle pictural que l’artiste a largement développé dans son travail, intitulé «Mouvement».


Natalia CHEVCHENKO est membre de l’Union des peintres de Russie. Elle signe ses tableaux sous le pseudonyme de NATAN. Née en 1974 à Léningrad, elle vit et travaille actuellement à Krasnodar (sud-ouest de la Russie). Ses œuvres connaissent un engouement sans cesse croissant auprès des amateurs de peinture. Elles sont exposées dans une vingtaine de musées en Russie et à l’étranger et certaines se trouvent dans des collections privées. Le pouvoir de fascination du sport – où beauté du spectacle, force de caractère, volonté de vaincre et émotion irrépressible fusionnent et déclenchent un élan de passion – ne s’exerce pas seulement sur les fans et les supporters. Le sport est également une source d’inspiration pour les peintres.
Dans la lutte sportive, Natalia CHEVCHENKO voit, derrière l’esthétique du jeu, le combat sans pitié de l’homme mène pour s’imposer dans le monde. Le taureau représenté sur ses toiles symbolise la force de la nature. L’animal poursuit l’homme, l’obligeant à accomplir des exploits sportifs.

Après son exposition à Luxembourg, la collection sera présentée au Musée national du Sport de Russie en novembre 2016 et au Musée du Premier Président de la République du Kazakhstan en janvier 2017.

Centre Culturel et Scientifique de Russie

32,rue Goethe, L-1637 Luxembourg

lux.rs.gov.ru, facebook.com/CCSR.Lux.Ru

Larissa expose au Musée du vin

“COULEURS des VIGNES”

26 septembre au 23 décembre 2016

affichalarissanourymuseeduvinfin

Couleurs d’automne dans les vignes … La nature nous offre chaque année à l’automne, un arc en ciel de couleurs. C’est dans les vignes, que je vous convie à contempler ce changement qui s’opère lentement.
En général le paysage se pare de jaune assez vite après les vendanges, mais la douceur de la météo peut retarder cette métamorphose et le feuillage reste encore tout à fait vert jusqu’à mi-octobre. Les premières traces du jaunissement apparaissent mi-novembre, s’accentuant un peu plus, chaque jour. Dans un dernier effort la vigne s’habille au couleur du Sang et Or, avant de s’assoupir jusqu’au printemps“…  Larissa Noury, Ambassadrice de la République de Montmartre. Présidente de Couleur-Espace-Culture CEC (CLIQUEZ)

Voir sur le site d’Artcorusse dans la rubrique artistes contemporains

les couleurs des vignes

Médaille d’ambassadeur de la République de Montmartre.

Capture d’écran 2016-08-31 à 11.04.36

Plus de renseignements sur le Musées du vin: (CLIQUEZ)

Musée du Vin Paris

5 square Charles Dickens – Rue des Eaux – 75016 Paris

Métro: Passy

Réservation souhaitée pour le 26 septembre: 01 45 25 63 26

info@museeduvinparis.com

RUSSIANTEAROOM
de retour à Paris !
sous la magnifique verrière de 120 m2 de
wybr_CEBTRALDUPON--1
Exposition de photos d’artistes russes

“DE LA PART DE BABOUCHKA”

16 Septembre – 15 octobre 2016

avec les œuvres de :
Michail ROGINSKY, Peter-Bock SCHROEDER, Antanas SUTKUS, Vaclovas STRAUKAS, Philippe TARABELLA, Igor SAVCHENKO, Sergey MAXIMISHIN, Igor MOUKHIN, Evgeny MOKHOREV, Vadim GUSCHIN, Galina CHIRIKOVA, Oleg DOU, Manon BARA, Anastasia BOLCHAKOVA, Ivan TUZOV, Evgenija KROLL, Danila TKACHENKO, Margo OVCHARENKO, Maria YASTREBOVA, Nicolas TOLMACHEV
Expositoin en collaboration avec Madame Mony LINZ-EINSTEIN
 et sa mythique galerie EPOCA
wybr_RTRlogo--5
Ouverte en 2007 à Paris par Liza Fetissova, Russiantearoom, dès ses débuts, présente et représente les photographes Russes contemporains.
Pour sa première exposition de la rentrée 2016 , “De la part de babouchka“, Russiantearoom mélange, dans une histoire imaginaire mais possible, les genres et les époques et raconte le destin fictionnel d’une babouchka, avec des œuvres, à travers des œuvres.
roginsky_04_big

Russiantearoom est très honorée de pouvoir y inclure une œuvre de Michail ROGINSKY (1931-2004), peintre moscovite qui a passé 30 ans à Paris et  laissé un patrimoine d’oeuvres muséales.

Mikhail Roginsky (1931 – 2004) est un artiste exceptionnel russe, l’un des leaders de Moscou de l’art non-conformiste, et le créateur de la méthode visuelle nationale moderne, avec ses moyens laconiques et expressivité intérieure. Signalé par quelques-uns dans les années 1960, Roginsky passe pour être l’une des figures les plus importantes de Moscou sur la scène artistique. Mikhail Roginsky est célèbre pour ses peintures de genre imbus de sentiments existentiels profonds. Ses œuvres incarnent le retour aux années 60: ils dépeignent les gens avec des visages flous et des proportions légèrement déformées,  les gens un peu maladroits, mais ayant les deux pieds sur terre. Les peintures de Roginsky sont nostalgiques, et ils font réfléchir sur le destin de l’humanité plutôt que le destin de l’art.

wybr_OlegDOUsomefakebluetearsforyou2016--1
Oleg DOU “Fake tears”, 2016
1/10, 50×70 cm, tirage jet d’encre
Nous présentons également une nouvelle œuvre d’Oleg DOU, une nature morte consacrée à sa grande mère. Et Russiantearoom exposera pour la première fois le travail de 7 nouveaux artistes qui intègrent la galerie : un extrait de la très acclamée série ‘Restricted Areas’ de Danila TKACHENKO, primée, entre autres, du Book Publishers Award à Arles en 2015
wybr_RA12--2
Danila TKACHENKO « Le plus grand sous-marin du monde. Russie », 2013

11/12, 40 x 50 cm, tirage jet d’encre 

Vadim GUSHIN, et ses nature mortes – souvenirs :
wybr_CircleofReading1--1
Vadim GUCHSHIN «Circle of reading»

7/10, 40 x 60 cm, tirage jet d’encre

;Les nus d’Evgenija KROLL ; le pixel art ironique d’Ivan TUZOV ; des aquarelles intimistes de Nicolas TOLMACHEV .
Les peintures énergiques de la française Manon BARA
wybr_7L7B6257--1
Manon BARA « Figues fraîches », 2015
100×70 cm, peinture laquée sur toile

wybr_ovcharenkopreview131419691--2

Margo OVCHARENKO “Sans titre”, 2015
1/5, 74×60 cm, tirage jet d’encre
et les photographies du promeneur parisien Philippe TARABELLA.
Tarabella10
Philippe TARABELLA, Sans Titre
 VERNISSAGE  15 septembre
chez CENTRAL DUPON
74 rue Joseph de Maîstre
75018 Paris
RUSSIANTEAROOM
chez CENTRAL DUPON
74 rue Joseph de Maîstre

 

logo-footer

Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg

Théâtre des Champs Elysées
sous la direction d’Yuri Temirkanov

avec
Jean-Yves Thibaudet  piano

De Stravinsky à Ravel, ou l’évidente résonnance entre musique russe et française au début du XXe siècle

Jeudi 10 novembre 2016 à 20h

Stravinsky  Petrouchka
Ravel  Concerto pour piano en sol majeur
La Valse

Second concert pour l’Orchestre Philharmonique de Saint Pétersbourg et son directeur Yuri Temirkanov avec cette fois-ci une « soirée parisienne » illustrée par le Petrouchka de Stravinsky et Ravel. Les deux musiciens se connaissaient et évoluaient dans le même cercle artistique du Paris du début du XXe siècle. Stravinsky triomphait alors avec les Saisons des Ballets Russes (Petrouchka fut créé en 1911 au Châtelet) et Ravel dominait, avec Debussy, la musique française. L’œuvre pour piano de Ravel accompagne Jean-Yves Thibaudet depuis très longtemps. Lucette Descaves, son professeur au Conservatoire, était très proche du musicien et avait eu à cœur de transmettre à ses jeunes élèves son admiration pour ce dernier. Quelques années plus tard, Jean-Yves Thibaudet gravait une intégrale de son œuvre pour piano qui reste aujourd’hui encore parmi l’une des meilleures références.

Depuis vingt-cinq ans, le chef d’orchestre russe préside aux destinées de l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg. Entre tradition musicale et liens avec le pouvoir, il fait rayonner cette superbe phalange dans le monde entier. Il est l’invité privilégié du Théâtre des Champs Elysées où il se produit tous les ans depuis 1990, l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg considéré comme l’ambassadeur de la culture russe. À l’instar de l’autre institution pétersbourgeoise, le Théâtre Mariinsky, qu’il dirigea dix saisons avant que Valery Gergiev lui succède en 1988.

stpetersburg-philharmonic-orchestra-with-maestro-temirkanov

Orchestre philharmonique de Saint Pétersbourg.

Fondé en 1882 par Alexandre III sous forme de chœur auquel Nicolas II adjoint un orchestre, l’Orchestre Philarmonique de Saint Pétersbourg s’est produit avec des chefs réputés, comme Richard Strauss, Alexandre Glazounov, Serge Koussevitzky. Mais c’est Mravinski qui en a forgé la réputation. Tout comme son glorieux aîné, Yuri Temirkanov semble devoir y finir sa carrière. « J’ai été nommé par l’État pour cinq ans renouvelables. Quand on prend les rênes d’un tel orchestre à 50 ans, faire changer de point de vue ses musiciens est difficile. Il leur est arrivé de s’opposer à mes idées, mais aujourd’hui, tout se passe bien. Sinon je ne serais plus en poste depuis longtemps ! »

Théâtre des Champs-Elysées

15 avenue Montaigne
75008 PARIS

Téléphone réservation 01 49 52 50 50

Métro station Alma-Marceau (ligne 9) ou Franklin-Roosevelt (ligne 1)
RER station Pont de l’Alma (ligne C)
Bus lignes 42, 63, 72, 80, 92

Station de taxi Place de l’Alma, angle avenue George V
Station Vélib’ en face du Théâtre

Parc de stationnement Alma-George V

Tarifs:

  • CAT 1: 65€
  • CAT 2: 50€
  • CAT 3: 38€
  • CAT 4: 26€
  • CAT 5: 10€
  • CAT 6: 5€

499-v_499-visuel-site

“Le divertissement du Roi” plonge le spectateur dans l’univers de Diana Vishneva. En guise de premier acte, elle a choisi trois ballets signés par trois chorégraphes contemporains de renommée internationale : Mauro Bigonzetti pour VERTIGO, Vladimir Varnava pour CLAY et Jean-Christophe Maillot pour SWITCH. Le Directeur-Chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo avait d’ailleurs été le premier témoin de l’éclosion du talent de Vishneva : en 1994, il présidait le jury du prestigieux Prix de Lausanne qui cette année distingua l’étoile montante russe !

499-diana-1

Impressionné par le talent de la jeune danseuse, le jury du Prix de Lausanne lui décerna –fait unique dans l’histoire des concours- à la fois la Médaille d’or et le Grand Prix… Dix-huit ans après, ils se retrouvent pour créer Switch, une réflexion magnifique et intense sur l’amour et la haine où Jean-Christophe Maillot ne se limite pas à mettre en valeur ses capacités physiques, il explore des aspects inédits de la personnalité de Vishneva.  La star russe dans une robe scintillante signée Karl Lagerfeld  “devient l’incarnation de la danse par la perfection”.
Acte II, le public découvrira alors Diana Vishneva dans le rôle du… Roi Louis XIV ! La première mondiale de ce ballet a eu lieu au Theatre Mariinsky en mars 2015. La chorégraphie exquise du jeune et talentueux Maxim Petrov et les décors inspirés par les gravures des architectes du XVIIéme siècle Jean Berain et Ludovico Burnacini ont suscité l’enthousiasme du public de Saint-Pétersbourg.

Diana Vishneva

Djana Viktorovna Vichneva (en russe : Диана Викторовна Вишнёва, transcription anglaise : Diana Vishneva), née le 13 juillet 1976 à Saint Pétersbourg, est une danseuse russe. Elle est étoile de la compagnie du Théâtre Mariinsky et également étoile du American Ballet Theatre

Aux côtés de Diana Vishneva évoluent les premiers danseurs du Théâtre Mariinsky : Victoria Brileva, Zlata Yalinich, Julia Kobzar, Maxim Zuzin, Aleksey Nedviga, Vasily Tkachenko, Soslan Kulaev, Evgeny Konovalov, Aleksandr Saveliev et Denis Zaynetdinov.

Durant sa carrière Diana Vishneva a reçu plusieurs récompenses. Elle est artiste du peuple de la Fédération de Russie, lauréate du Prix Benois de la danse, du Prix Golden Sofit, de six Masques d’Or, du Prix de l’Etat de la Fédération de Russie.

vendredi 30/09/2016 à 20h00

capture-decran-2016-09-13-a-15-25-47

Grimaldi Forum
Salle des Princes
Monaco
Tarifs de 48€ à 150€
Réservation: Grimaldi Forum: +377 99 99 30 00

www.fnacspectacles.com

www.spectacles.carrefour.fr

www.francebillet.com

www.ticketmaster.fr

ARCHITECTURE PASSIONS 
40 années de création de WILMOTTE & ASSOCIÉS
17 septembre 27 novembre,

Espace Richaud à Versailles

Avec la réalisation du

Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe

vue-aerienne-face-sud

Pour la première fois en France, du 17 septembre au 27 novembre 2016, une exposition est consacrée à l’agence d’architecture Wilmotte & Associés et au studio de design Wilmotte & Industrie. Sur 1000 m² et trois niveaux, dans une chapelle du XVIIIe siècle réhabilitée au cœur de Versailles, seront présentés les projets emblématiques de l’agence, qui en mène actuellement plus de 100 dans 27 pays : stades, tours, musées, chais, design, projets urbains, etc. Et en exclusivité, le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe et la halle Freyssinet, rebaptisée Station F, qui seront respectivement inaugurés au mois d’octobre 2016 et au mois de janvier 2017. L’exposition offre une opportunité unique de découvrir les activités de l’agence et de ses 230 collaborateurs, illustrée par une sélection de croquis et de maquettes ainsi que les initiatives de la Fondation d’entreprise Wilmotte.

Voir sur Artcorusse articles sur le centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe (CLIQUEZ: http://artcorusse.org/?s=cathedrale+russe+quai+branly)

capture-decran-2016-09-13-a-10-54-24

Espace Richaud

Espace Richaud
78 boulevard de la Reine
78000 Versailles
Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 19h
Entrée libre