Bataille de Borodino ou bataille de la Moskova.

Nous ne pouvons pas inviter l’Autriche-Hongrie, mais nous pouvons inviter l’Autriche“, ainsi que les dirigeants d’autres pays qui n’existaient pas il y a 200 ans, a pour sa part indiqué le chef de l’administration présidentielle russe Sergueï Ivanov, qui présidait la réunion. Il a appelé le ministère à étudier cette question. Plusieurs ambassadeurs seront invités mais pas les chefs d’états.

Reconstitution de la bataille de Borodino

Plusieurs pays européens participeront aux célébrations. Selon le vice-premier ministre russe Alexandre Joukov, un descendant de Napoléon se rendra en Russie pour les festivités. Une traversée équestre de trois mois reliant la Russie à la France est organisée en juin 2012.

Une fête se déroulera sur le champ de Borodino, théâtre de la fameuse bataille franco-russe de 1812 que les Français appellent la bataille de la Moskova, avec la participation de clubs de l’histoire militaire de France, de Pologne, de Belgique et d’Ecosse. Fêtes lancées en juin, qui se prolongeront jusqu’à la fin de l’année, soit une durée équivalente à celle des combats qui ont fait rage en Russie en 1812.

Carte de la bataille de Borodino le 7 septembre 1812.
En bleu l'armée française et en rouge l'armée russe.

Les informations présentées par le projet présentent de manière détaillée les prémisses et les conséquencesde la guerre, la répartition des forces avant le début des combats et les pertes militaires des pays, les équipements et les armes du début du XIXe siècle et le bilan desbatailles. Les principaux événements de la campagne, la disposition des forces ennemies, les déplacements des armées et les lieux des batailles seront présentés sur une carte interactive.

 Les cuirassiers saxons de Latour-Maubourg attaquent les cuirassiers russes.
La redoute Raevsky se trouve à droite, dans la fumée.
À l'arrière-plan, on distingue l'église de Borodino

Le 26 août 1812, les deux armées immenses – russe, dirigée par Koutouzov et la Grande Armée de l’Empereur français Napoléon se sont rencontrées face à face. Les français fonçaient vers Moscou, l’ancienne capitale russe pour frapper la Russie eau cœur. Koutouzov a décidé de donner l’ assaut général dans le champ de Borodino, ayant  appliqué au préalable la politique de la terre brûlée sur près de 2 000 km entre la frontière russe et Moscou

Le général Koutouzov sur le champ de bataille de Borodino.

Dans le village de Gorki, où était situé son poste de commandement, s’élève le monument à Koutouzov, raconte Ludmilla Tourachova,  employée du musée militaire et historique de Borodino:
” Cet obélisque tétraédrique en granit rouge est couronné par l’aigle de bronze qui plane – le symbole de la victoire. Sur l’obélisque, on voit une  épée dorée – l’avertissement  aux ennemis sur le châtiment. Sur le bas-relief de bronze, est  représenté Koutouzov avec ses compagnons d’armes le jour de la bataille. Sur le piédestal, on peut lire ces paroles : l’Ennemi est rejeté ».

Monument à la gloire du général Koutouzov.

Tout le champ de Borodino est couvert de monuments. Ils s’y trouvent par groupes, ou séparément, au milieu

des vastes prairies. Ce sont des tours, des obélisques, des colonnes,  des pierres de forme irrégulière.

Principal monument (27 mètres de hauteur) à la gloire de cette victoire .

Sur eux, on voit des aigles en  bronze, des bas-reliefs, des couronnes de laurier et des croix de Saint-Georges.

Un des monuments.

Au centre du champ de Borodino, il y a un musée militaire. Le bâtiment moderne a été construit en 1912.

Musée historique de Borodino .

Devant le musée, on voit  les canons de l’armée napoléonienne. Au seuil du 200ème  anniversaire de la bataille de Borodino et le jour de la bataille, le 7 septembre, à Borodino se passeront diverses manifestations. Une fête se déroulera sur le champ de Borodino, théâtre de la fameuse bataille franco-russe de 1812 que les Français appellent la bataille de la Moskova, avec la participation des clubs de l’histoire militaire de France, de Pologne, de Belgique et d’Ecosse.

Un musée de la Guerre de 1812 sera inauguré dans la capitale russe à l’automne prochain, cent ans après l’adoption de la décision portant sur sa création. Il sera rattaché au Musée historique d’Etat“, a déclaré M.Boussyguine intervenant lors d’un congrès des descendants de participants à la Guerre de 1812.

La décision de créer ce musée a été prise en 1912. Une importante collection a été rassemblée grâce aux familles des participants des campagnes de 1812-1814. La Première Guerre mondiale, la révolution bolchévique de 1917 et l’instauration du pouvoir soviétique ont empêché la réalisation de cette initiative.

M. I. Koutouzov sur le champ de bataille de Borodino(toile de Guerasimov) 

Moscou possède un musée-panorama “Bataille de Borodino”, hébergeant une installation panoramique consacrée à l’une des plus grandes batailles de la Guerre de 1812.

Musée du panorama de Borodino à Moscou.(38, Kutuzovsky prospect)

C’est à moins de 150 km de Moscou que se déroula à Borodino, le 7 septembre 1812, l’une des batailles les plus importantes de la campagne de Russie.

Elle opposa les armées françaises de Napoléon (130 000 hommes, 28 000 cavaliers, 587 canons) aux armées russes dirigées par Koutouzov (135 000 hommes, 25 000 cavaliers, 624 pièces d’artillerie).

Korneev et ses cuirassiers contre les troupes françaises.  

Les combats durèrent plus de quinze heures sous un feu ininterrompu, semblable au roulement du tonnerre selon les dires des témoins.

Napoléon a dit:”Des cinquante batailles que j’ai données, la plus affreuse est celle livrée par moi devant Moscou. Les Français s’étaient montrés dignes d’être vainqueurs, les Russes avaient conquis le droit d’être considérés comme invincibles“.

La bataille de Borodino fut terrible en pertes humaines : 20 000 blessés et 10 000 tués chez les Français dont les généraux Montbrun, Caulaincourt, Compère, Plauzonne, Lanabère, Romeuf, Marion et Tharreau ; 35 000 blessés et 15 000 tués chez les russes dont les généraux Bagration, Kutaizov et Toutchkov.

Reconstitution d'une charge .

Le projet spécial “1812. Guerre et Paix. Nouvelle vision” faite suite à la série de programmes éducatifs, informationnels et historiques réalisés par RIA Novosti, comme les projets Titanic, Gogol. 200 ans, Bataille de Poltava, Tchekhov-2010, Gagarine, qui présentent sous une forme accessible et populaire des faits historiques célèbres, en les combinant avec des éléments interactifs divers et variés – jeux, quiz, mots-croisés, concours et contenu multimédia.

Pour le 200ème anniversaire sont attendus pas moins de 300 000 spectateurs venant des quatre coins du monde.
Participeront à la reconstitution près de 3000 fantassins, 250 cavaliers et un grand nombre d’artilleurs et leurs canons.

Les reconstitutions se passeront les 1er et 2 septembre 2012, sur la grande plaine de Borodino à quelque 100km à l’ouest de Moscou. La grande reconstitution ayant lieu le 2 septembre .

Des invités de France, d’Autriche, de Pologne et d’autres pays européens, les représentants des milieux scientifiques, culturels et religieux russes, ainsi que des descendants des participants à la bataille de Borodino de 1812 et les anciens combattants de la Grande guerre patriotique de 1941-1945 participeront aux festivités.

Le président russe Vladimir Poutine assista dimanche 2 septembre à une cérémonie commémorative.

Toute la population s’est élevée contre les envahisseurs. Son héroïsme sans précédent, sa force spirituelle et son attachement profond à sa terre ont donné à notre pays une immense force qui n’avait jamais été observée auparavant“, a déclaré M. Poutine au pied d’un monument érigé sur l’ancien champ de bataille.

Le président russe a ensuite salué les personnalités et notamment Valéry Giscard d’Estaing qu’il a remercié “infiniment” d’être venu à Borodino assister à cette reconstitution à laquelle l’Etat russe a consacré 36 millions de roubles (près de 900.000 euros).

“La France et la Russie ont été du même côté pendant les deux guerres mondiales”, a dit l’ancien président français à M. Poutine, selon les images de la chaîne de télévision publique Rossia 24.

“On a passé plus de temps ensemble qu’à se faire la guerre”, lui a répondu M. Poutine, soulignant que “la France avait presque toujours été un partenaire stratégique de la Russie”.

Sur le champ de bataille entouré d’une forêt, des cavaliers de la garde impériale russe ont affronté des soldats à cheval de la Grande Armée de Napoléon équipés de fusils à silex (l’arme des guerres napoléoniennes).

Fusil à silex Pressol et Martin.

Parmi les 3.000 acteurs, des centaines d’hommes en costume d’époque de part et d’autre, armés de sabres et d’épées, ont avancé en rangs serrés et se sont livrés à des combats sous les yeux et les acclamations de nombreux spectateurs – jusqu’à 300.000 selon les organisateurs – hommes, femmes et enfants qui ont bravé le froid automnal (10 degrés Celsius) et la pluie fine.

Pour vous rendre à ces manisfestations Artcorusse vous propose

de cliquez dans la bannière ci-dessous:

Les adhérents d'Artcorusse ont un avantage non négligeable 
renseignements à notre secrétariat.


Le 12 août à Moscou, les cosaques en cosatumes d'apparat, ont entamé leur route qui
les mènera en Biélorussie, en Pologne, en Lituanie, en Allemagne, puis en France.
Crédits photo : SERGEI KARPUKHIN/REUTERS

Autre fait marquant des célébrations du bicentenaire, une vingtaine de cosaques russes sont

partis début août de Moscou à cheval en direction de Paris, randonnée  organisée par Pavel Mochtchakov, sous la direction de l’Ataman  Alexandre Koliakine.

L'Ataman Alexandre Koliakine

Pour un voyage de plus de 2.500 kilomètres sur les traces de leurs ancêtres qui avaient

poursuivi Napoléon en 1812 après sa campagne en Russie.

Six pays vont être traversés, la Russie, le Bélarus, la Pologne, la Lituanie, l’Allemagne et la France

Video Ria Novosti: (CLIQUEZ)

Ils ne pourront rentrer dans la capitale, le Quai d’Orsay ayant décidé de les recevoir

sollennellement à Fonteinebleau, où Napoléon Ier avait abdiqué en 1814.

Une fois sur place, ils espèrent, mais sans les chevaux cette fois,

aller jusqu’à Paris et se “laver les pieds dans la Seine”,

ironise le chef Alexandre Koliakine.

l'Ataman Alexandre Koliabine

Les cosaques russes, qui participent à une traversée équestre Moscou-Paris à l’occasion du bicentenaire de la victoire russe dans la Guerre patriotique de 1812, ont quitté jeudi 6 septembre Varsovie, soit 26 jours après leur départ de Moscou et ont déja parcourue 1 250 km.

23
Mai

Festival de chorales russes à Paris

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

 

musique russe affichPlus de 100 artistes !

temple Pentomont

Ancien couvent de Bernardines (religieuses) dont la première pierre a été posée le 24 avril 1747 par le cardinal de Rohan. Transformés en caserne au XIXème siècle, les bâtiments sont aujourd’hui affectés au ministère des anciens combattants. En 1844, Victor Baltard isole des autres bâtiments la chapelle affectée au culte réformé, et l’ancien chœur des religieuses devient la nef du temple. Cette église succède à celle de la rue Taitbout. Ce bâtiment a été rénové en 2005 et 2007. Cette paroisse et celle du Luxembourg ont fusionné en une seule association cultuelle en septembre-octobre 2005.

Temple Pentemont

106 Rue de Grenelle, 75007 

Métro: Bac

carte temple pentamont

22
Mai

Soirée russe avec DASHA au Lucifer

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Soirée russe avec

Dasha

Jeudi 25 mai à 19h

au “Le Lucifer”

Dasha

 Dasha Baskakova est une aventurière de la musique et du théâtre, Dasha nous emmène sur les traces de sa Sibérie natale dans un folklore du monde rafraîchissant !
Simon Renault : batterie
Felix Lacost : basse
Dasha Baskakova : piano/chant

Dasha Baskakova
Sibérienne de naissance et bordelaise d’adoption, slave dans l’âme et française de cœur, leader et créatrice de DASHA, Dasha Baskakova est décidément une artiste à part.
Á cheval entre deux cultures et un bon millier d’aspirations qui ne connaissent pas de frontières, Dasha jongle entre théâtre et musique pour créer un cabaret « à la russe ».
Pianiste talentueuse à la voix singulière, la sensible chanteuse mélange les cultures slaves, orientales et modernes pour imaginer un nouveau folklore dérivant vers le jazz.
Totalement de son temps et infiniment libre, sa romance urbaine est un livre ouvert où chacun peut trouver l’écho de son histoire.
Un petit air de bohème qui enchante et emmène loin.

Le lucifer

Le Lucifer

35 rue de Pessac, 33000 Bordeaux
carte le lucifer bordeaux

Vadim Piankov et l’ensemble “Karandash” 

caravane Gipsy

Caravane Gipsy

Vendredi 2 juin 2017

Haut-Ittre, (Belgique)

caravan Gypsy bel

Vadim Piankov et l’ensemble “Karandash” sont réunis pour un cocktail de chansons russes et françaises, de Moscou à Bruxelles, avec escale à Paris. 

artist caravane gypsy

une soirée dédiée en première partie au “cabaret Russe” et en deuxième partie consacré au répertoire de BREL réinterprété par Vadim Piankov … une belle soirée en prespective …
Ouverture des portes dés 19h
Bar et petite restauration sur place
PAF 10€

Programme:

19h: Ouverture des portes

21h: Ensemble KARANDASH

22h15: VADIM PINKOV

01h00 – Clôture du spectacle

logo la caravane Gypsy

La Caravane Gipsy
Rue de la Ferme du Pré, 2
1461 Haut-Ittre, Brabant, Belgique.

Accés: En voiture, 35min de Bruxelles – 25min de Charleroi – 35min de Mons
Parking gratuit sur place.

En transports: En train, arrêt gare de Lillois (Braine l’Alleud) puis Navette (en cours ) (dernier train retour à 23h30…)

Ittre

21
Mai

Reliques de Saint Nicolas le Taumaturge sont à Moscou

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Capture d’écran 2017-05-21 à 18.44.06

Saint Nicolas le Taumaturge archevêque de Myre (270-345)

 Pour la première fois, depuis 930 ans, les reliques de St Nicolas le Taumaturge, le saint le plus vénéré dans le monde chrétien, sont arrivées de Bari (Italie) à Moscou ce dimanche 21 mai 2017.

En 1087, Myre étant tombée sous le pouvoir des Sarrasins, les troupes italo-normandes de la Première Croisade s’emparèrent des saints ossements et les transférèrent à Bari, en Italie du sud, en provoquant un grand nombre de miracles partout où elles passaient. Du corps de l’évêque, une huile odorante s’écoule, le préservant de la putréfaction. Cette huile, que l’on appelle “manne”, a la réputation de guérir les maux. Saint Nicolas est célébré en décembre date de son décès le 6 décembre ou 19 décembre (suivant l’ancien calendrier) et en été le 9 mai ou 22 (suivant l’ancien calendrier), son transfert à Bari.

Capture d’écran 2017-05-21 à 17.25.56

Cérémonie grandiose pour l’accueil de ces reliques, avec un long cortège à l’extérieur de la cathédrale formé des hautes autorités écclésiastiques du monde orthodoxe, ayant à sa tête le patriarche de toute la Russie Cyrille.Capture d’écran 2017-05-21 à 18.53.53

Le chœur de la cathédrale accompagnait l’impressionnant cortège, parfois couvert par le carillon des cloches de la cathédrale sonné par 5 carillonneurs.

Capture d’écran 2017-05-21 à 19.54.26

Les reliques arrivèrent par voie routière en car accompagnées de monseigneur Franscesco Cacuchi archevêque de Bari et d’autorités religieuses orthodoxes. Elles furent accueillies par le patriarche Kyrill.

Capture d’écran 2017-05-21 à 18.56.15

Puis transportée jusqu’au centre  de la cathédrale devant l’icône de Saint Nicolas.

Capture d’écran 2017-05-21 à 18.51.51

Les très nombreuses personnalités religieuses et civiles se prosternèrent devant le reliquaire contenant les reliques de Saint Nicolas (une côte de 12cm), puis furent ointes de l’huile sainte par le patriarche Cyrille.

Les reliques seront exposées dans la cathédrale Christ Saint Sauveur du 22 mai au 12 Juillet, puis du 13  au 28 Juillet à Saint-Pétersbourg.

Les pèlerins pourront venir vénérer la reliques 12h par jours de 8h à 21h.

21
Mai

Galina Feskova au Faubourg 101, Avron

   Publié par: artcorusse   dans Informations Internationales

Galin Feskova

Galina Feskova

 Galina Feskova est née en Biélorussie en 1973, elle réside et travaille en Belgique depuis 2002. A l’école, elle est tombée amoureuse des cours de peinture. Galina s’est lancée dans la peinture abstraite qui est devenue sa passion. Préférant travailler sur des toiles en 3D, avec une épaisseur de 3,5cm, elle donne à toutes ses œuvres un relief grâce à la peinture acrylique travaillée avec beaucoup de matière composée de plusieurs couches des fois.

Galina Festikova toile

Ses œuvres ont des couleurs vives, parce que la couleur est la vie. Le monde, il est très lumineux. Il est très différent. Le monde des fleurs, le monde des oiseaux, le monde des animaux. Les peintures représentent globalement le mouvement vers le haut et l’infini, où le temps n’existe pas.

Faubourg 101 Arlon Belg

Faubourg 101

On n’entre pas dans cette brasserie d’Arlon comme dans un café. C’est un lieu des sens. Les bruits sont différents, le clair tintement des couverts se mêle aux discussions feutrées. On entre dans une brasserie pour étancher une soif de découvertes, pour humer la carte, y lire des saveurs et voir des odeurs. On y entre pour être parmi les autres, leurs sourires, leurs rires, leurs histoires. Un peu à l’écart sous la coupe d’un bon vin, des esprits fermentent et se passionnent pour des idées et admirer les expositions sur les murs.

Faubourg 101

carte Avron

21
Mai

Nail Vagapov à IG Gallery

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

sigle IG gallery

EXPOSITION  de NAIL VAGAPOV 

du

Mardi 23 mai au 28 mai 2017

Vernissage Mardi 23 mai de 18h à 21h

Nail Vagapov

L’art de Nail Vagapov révèle le thème de l’écologie de l’âme, de l’écologie de l’environnement. Ses oeuvres sont imprégnées de l’anxiété et des sentiments de la perte total de tout humain dans notre monde.

Capture d’écran 2017-05-21 à 09.58.43

En outre, ses peintures radient de l’énergie et de l’expression de l’auteur. Plusieurs compositions mettent en avant sa méthode de pensée d’un designer._DSC4150

Dans la dernière série de peintures Nail Vagapov s’interroge le thème du romantisme, inspiré de la nature de l’Oural.

_DSC4077

Il est né le 19 mars 1956 à Tachkent (Ouzbékistan). Il vit et travaille à Sterlitamak, Bachkortostan, Russie. Diplomé en 1990 de l’Académie d’architecture de Sverdlovsk (Ekaterinbourg) en tant que designer industriel. Membre de l’Union des artistes de la Russie dès 1991 Membre d’honneur de l’Académie d’art de Pise (Italie) Membre d’honneur d’Ordre des artiste graphistes de Fresno (Californie, Etats-Unis) Membre d’Association des artistes du Sud de Bashkortostan (Russie). Depuis 1980 il participe aux expositions nationales et internationales.

logo IG gallery

I-Gallery « Instant » est située au cœur de Paris à Montmartre et participe à la promotion d’œuvres artistiques contemporains. Elle est représentée par Olga Khlopova et Olga Karasseva. On soutienne des artistes actuels internationaux et propose différents styles, genres et orientations dans l’art. 

IG Gallery

12, rue Durantin, 75018 Paris

Horaires: du mardi au dimanche de 16h00 – 19h00 et sur Rendez-vous
Tél: 06 76 38 05 67
Métro:  Abbesses (ligne 12), bus:  95 et 80
20
Mai

Grande Fête des Tatars – Sabantuy – au Champ de Mars

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Paris tiendra une grande fête des Tatars

sabantuj-2017-610x381

Sabantuy – au Champ de Mars

Jeudi 25 mai 2017, de 10 h 00 à 17 h 30

dreamstime_kazan_-_sabantuy_3

La Fête nationale de Sabantuy offre une possibilité unique de se familiariser avec la culture et les traditions des Tatars. Et c’est rien de moins que la deuxième plus grande nation en Russie après les Russes. Les Tatars sont un groupe ethnique turc qui a sa propre langue, sa culture, et en ce qui concerne leur religion, ils sont principalement les musulmans sunnites.L’Europe connaît les Tatars depuis les croisades au XIIIe siècle. Les nomades guerrières avec des épées tranchantes – voici l’image des Tatars à ce moment-là. Dès lors, la réputation de ce peuple a changé essentiellement. Aujourd’hui, il est laborieux, entreprenant, tolérant et prêt à adopter vite toutes les nouvelles choses et utiles, mais en même temps les Tatars gardent leur culture, langue et traditions. Parmi eux il y a des nombreuses personnes célèbres, citons le danseur Rudolf Noureev, le compositeur Sofia Goubaïdoulina, le joueur d’échecs Gata Kamsky, le physicien Roald Sagdeev, l’astrophysicien Rashid Sugnaev. L’admiration particulière appartient à la cuisine et l’artisanat des Tatars, y compris l’art de mosaïque de cuir, de broderie, de production des bijoux.

Capture d’écran 2017-05-20 à 13.20.57

L’histoire de la fête nationale tatare de Sabantuy remonte à l’antiquité. Elle symbolise
la fin des travaux des champs au printemps et elle est toujours célébrée dans toutes
les régions du monde, où les Tatars vivent. Au Sabantuy les participants de la fête
luttent à l’agilité, la force et l’intelligence, et les gagnants sont décernés des prix généreux.

Capture d’écran 2017-05-20 à 13.19.33

Une partie intégrante de la fête est des chansons et des danses tatares, la cuisine
nationale et l’artisanat des Tatars.
Le Sabantuy au Champ de Mars sera organisé dans le cadre de l’accord entre les Mairies des deux villes – Paris et Kazan (capitale de la République du Tatarstan, Russie), qui a été signé en décembre 2016. L’événement est également intéressant pour les adultes et les enfants.

2395364069

Programme de la fête « Sabantuy »

4237325_large

10.00 – 12.00 – Performances de musique et de danse d’artistes tatars notables, lutte nationale « Kourach tatar» , compétitions et jeux folkloriques de la fête de Sabantuy
10.00-17.30 – Exposition de produits artisanaux et d’art culinaire tatar, classes de
maître en production de produits artisanaux tatars
12.00 – 12.25 – spectacle « Sabantuy »

12.25 – 12.40 – Discours des invités d’honneur :
La Maire de Paris Anne Hidalgo Le Maire de Kazan Ilsour Metchine
15.00 – Remise de prix au « Batir » de la fête sur la scène principale
12.40 – 17.30 – Performances de musique et de danse d’artistes tatars, compétitions
et jeux folkloriques de la fête de Sabantuy

logo Tatarstan

ANIMATIONS & ATTRACTIONS

1. La lutte nationale « Kourach tatar »
2. La lutte des pots
(on bande les yeux du participant, le mène à 3 m du pot, le tourne en rond et offre à
briser le pot avec un bâton d’un seul coup)
3. La drôle de course
(deux participants entrent dans un canon d’un pantalon avec les deux jambes, courent
jusqu’à la ligne de retournement et reviennent à la ligne de départ)
4. La course aux seaux d’eau
(le participant prend une planche avec deux seaux à l’eau et coure jusqu’à la ligne de
retournement et revient à la ligne de départ)
5. La course en sac
(le participant entre dans un sac et saute dans lui jusqu’à la ligne de retournement et
revient à la ligne de départ)
6. La course avec un oeuf sur une cuillère
(le participant prend la cuiller de bois contenant un oeuf dans sa bouche et coure jusqu’à la ligne de retournement et revient à la ligne de départ)
7. Le jeu de la pièce
(le participant se penche sur la jatte avec katik, plonge y sa face et cherche la pièce
avec ses lèvres sans utiliser ses mains)
8. Le tir à la corde (les participants tirent une corde)
9. La bataille de sac
(deux participants s’assoient sur la barre transversale et luttent avec des sacs à
paille; le participant qui tombe perd)
10. Tir à l’arc (le participant doit toucher le but)
11. Sabantuy pour les enfants

L’entrée est gratuite.

Accès depuis le Plateau Joffre, Avenue de La Motte Picquet,

Métro «Ecole Militaire», Paris 7-ème

Deux manifestations à la Librairie des Editeurs Réunis

Soirée lecture le samedi 20 mai

Exposition du 20 mai au 31 octobre 2017

archipel

Au premier étage de la librairie, venez découvrir notre très belle exposition sur la publication de l’Archipel du Goulag.

18518291_1671767492855682_880695703545220107_o

Editeurs réunis

Librairie Les Editeurs Réunis

11 rue de la Montagne Ste Geneviève, 75005, Paris

Métro: Maubert Mutualité

Dimanche 4 juin 2017 (week-end de Pentecôte)

chapell-Mourmelon

L’ASSOCIATION DU SOUVENIR DU CORPS ÉXPÉDITIONNAIRE RUSSE EN FRANCE (1916 -1918), (ASCERF).

Vous convie au pèlerinage annuel au cimetière militaire de Saint Hilaire Le Grand (Mourmelon) où reposent les combattants russes tombé au champ d’honneur en France au cours de la 1ère Guerre Mondiale.

PROGRAMME

9h45: Envoi des couleurs.

10h00: Liturgie célèbrée dans la chapelle  par son Éminence Mrg Jean de Chariuoplolis. Archevèque des églises orthodoxes russes, en Europe occidentale, exarque du patriarche œcoménique.

12h00: Procession et bénédiction des tombes au cimetières militaire russe.

12h30: Buffet russe.

13h00: Repas russe “de tradition” (14€ et -25 ans 10€)

15h00: Cérémonie au cimetière avec les autorités civilrs et militaires ainsi que les addociation d’anciens combattants de la région. Discours et dépôts de gerbes.

871 soldats reposent là sur les 4000 victimes du contingent russe qui participa à partir de 1916 aux combats sur le sol français et 1 soldats inconnu découvert il y a peu.

A l’issue de la cérémonie : VISITE GUIDÉE DE LA CHAPELLE-MÉMORIAL

cimetiere_et_eglise_1

La chapelle orthodoxe de style Novgorod, a été édifiée en 1937 à proximité du cimetière militaire où elle perpétue le souvenir des soldats russes tombés aux combats pendant la Première Guerre Mondiale. 871 soldats reposent là sur les 4000 victimes du contingent russe qui participa à partir de 1916 aux combats sur le sol français. Albert Alexandrovitch Benois, architecte russe de lointaine origine française a signé ce monument qui offre à la vue ses murs blancs, son toit vert clair (symbole de la terre), son clocheton bleu (symbole du ciel) et son clocheton d’or dans le style caractéristique des églises Novgorod dont la cathédrale Sainte-Sophie est le plus ancien fleuron. Tout près, se trouve l’Ermitage orthodoxe Situé à la bordure de la RD 21, entre Saint Hilaire Le Grand et Mourmelon le Grand, ce monastère est blotti dans un petit bois de bouleaux et de sapins, qui n’est pas sans rappeler la nature un peu mélancolique de la Russie. Il jouxte le Cimetière Militaire Russe de la Guerre 1914-1918, où reposent les dépouilles des officiers et des soldats Russes morts pour la France. Ces militaires faisaient partie du Corps Expéditionnaire russe, envoyé par le Tsar Nicolas II  pour prendre part aux batailles sur le front de la Marne.

19h00: Repas du soir: Barbecue  ( 15€ -25 ans 12€ ), suivi d’un feu de camp avec ambiance musicale russe.

Exposition:  « PARCOURS ET DESTINS DU CORPS EXPÉDITIONNAIRE RUSSE »
( présentée par le Département de la Marne).

 

Chapelle, Cimetière militaire

51600 Saint Hilaire Le Grand

Informations: Mme Obolensky, Tél: 01 45 45 13 54
Renseignements: www.ascerf.com

Capture d’écran 2017-05-11 à 12.11.32

18
Mai

Nuit des Musées 2017

   Publié par: artcorusse   dans Informations

NUIT des MUSÉES en RUSSIE 2017

dédiée à l’Écologie

856x554-NightOfMuseums_2017.7a1

Pour la onzième fois consécutive les 20 et 21 mai prochain aura lieu en Russie  Nuit au Musée en 2017. Il se tient également dans plusieurs pays. En Russie 21 villes ne vont pas s’endormir, soit plus de 4000 musées. L’objectif principal est de faire participer un plus large public, en particulier les jeunes, à l’histoire de la culture nationale et mondiale. Pour cela, la majorité des musées et des galeries sont ouverts  pour les visiteurs gratuitement, les galeries et les salles d’exposition seront ouverts au public de 18h00 à 24h00.

nuit des musées

A Moscou, voici les principaux musées qui participent:

  • Kremlin de Moscou,
  • Maison Boulgakov
  • Galerie Tretiakov,
  • Musée d’Art Moderne de Moscou,
  • Musée Pouchkine,
  • Musée zoologique de l’Université de Moscou
  • Maison-musée de Akhmatova,
  • Musée de l’Arctique et de l’Antarctique,
  • Musée de l’artillerie,
  • Jardin botanique,
  • Zoo.

Plus de renseignements: (CLIQUEZ)

 

18
Mai

Daniil Trifonov au Théâtre des Champs Elysées

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

logo-footer

Concert exceptionnel

Samedi 20 mai 2017 à 20h

Daniil Trifonov, pianiste.

Staatskapelle de Dresde sous la direction de Christian Thieleman

DANIIL TRIFONOV

L’inclassable prodige Daniil TRIFONOV dans le concerto en sol majeur de Ravel, l’une des plus belles pages du répertoire français pour piano.

La renommée du jeune pianiste n’est plus à prouver : entre 2010 et 2011, il remporte tour à tour le le 3e prix au Concours Chopin, le 1er prix au Concours Tchaïkovski et le 1er prix au Concours Rubinstein. Acteur principal des concerts avec les grandes phalanges internationales telles que l’Orchestre du Théâtre Mariinsky, l’Orchestre national de Russie, l’Orchestre symphonique de Londres, ou l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, Daniil Trifonov nous dédie un récital au Théâtre des Champs-Elysées, dévoilant la pureté de sa virtuosité accompagné de l’orchestreStaatskapelle de Dresde, sous la direction de Christian Thieleman.

D. TRIFONOV C. THIELEMANN

Christian Thieleman et Daniil Trifonov.

Il ne faudrait pas résumer la Staatskapelle de Dresde au seul nom de Strauss. Si le compositeur est en effet l’un des maillons majeurs de leur culture musicale à l’orchestre comme à leur chef, ils pratiquent l’un et l’autre des répertoires qui peuvent les mener sur des rives bien différentes. Le programme de cette seconde soirée en est le parfait exemple mettant en regard le Pelléas et Mélisande de Fauré et celui de Schoenberg, chantre de la modernité devenu désormais un « classique » du XXe siècle, puis le « classique » concerto pour piano en sol majeur de Ravel, pièce majeure du répertoire pour clavier ici interprété par le jeune prodige Daniil Trifonov.

Programme

Fauré : Prélude du Pelléas et Mélisande, op. 80
Ravel : Concerto pour piano en sol majeur
Schoenberg : Pelléas et Mélisande, poème symphonique op. 5

Tarif spécial pour ARTCORUSSE 30%, code à réclamer au siège d’Artcorusse.

façade theatre Champs Elysées

C’est un bâtiment construit en 1913 de style mixte art déco et classique abritant trois salles de spectacle et un restaurant au sommet aligné sur les immeubles voisins de trois niveaux.

Initialement prévu en acier Van de Velde fait la connaissance d’Auguste Perret et c’est en 1911 que la structure fut envisagée en béton. Ayant fait appel à l’entreprise Perret pour l’ossature en béton, qui a ici habillé la façade de plaques de travertin et le cadre de scène de plaques de marbre de l’Allier, où sont intégrés les exceptionnels bas-reliefs en marbre blanc de Bpourdelle. Les quatre groupes de poteaux intérieurs ont été laissés visibles. La façade est classée aux monuments historiques.

Le bâtiment comporte trois salles de spectacles : une grande salle à l’italienne de 1905 places, dédiée à l’opéra et à la musique ; une salle moyenne de 601 places (la Comédie) et une petite de 230 places (le Studio), toutes deux consacrées au théâtre.

TheatreGalerie.451.710x0

La décoration intérieure du théâtre comporte quelques œuvres de Bourdelle  (bronze et fresques). Maurice Denis  réalisa la décoration de la coupole de (1910-1912) : L’Orchestique grecqueL’OpéraLa SymphonieLe Drame lyrique, séparés par des tondi illustrant Le ChœurL’OrchestreLa Sonate et L’Orgue. Les peintres Edouard V uillard, Ker-Xavier Roussel et Jacques Marval (1866-1932)  ont également contribué au décor.

Théâtre des Champs-Élysées

15 avenue Montaigne
75008 Paris 8e

  • Métro : Alma – Marceau (9)
  • Réservation : 01.49.52.50.50 lun au ven 11h-18h, sam 14h-18h

plan thatre champs elysées

17
Mai

Soirée poétique autour du 9 mai

   Publié par: artcorusse   dans archives

mot terrible

snack-michel

Brasserie “Le Michel” 20 av de la Marseille, Strasbourg.

15
Mai

“Alexandre Zinoview” Historial de la Gde Guerre à Péronne

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

« Alexandre Zinoview : le théâtre de guerre »

du 18 mai au 10 décembre 2017

Historial de la Grande Guerre, Château de Péronne

Affiche Zinoview A3
Alexandre Zinoview (1889-1977)

Alexandre Zinoview est né à Zolotarenko en 1889, il grandit à Moscou dans une famille aisée. Son père était le chef d’orchestre de l’un des meilleurs théâtres de la ville, mais c’est le dessin qui le passionne, la bohème qui l’attire. Il s’installe à Paris en 1908 au coeur du Montparnasse bohème, côtoyant Picasso, Foujita ou Diego Rivera. Il participe au bouillonnement artistique de l’époque, expose aux Salons, mais est aussi au service de la police secrète tsariste, pour qui il espionne les révolutionnaires russes en exil.
Quand éclate la Première Guerre mondiale, Zinoview répond à l’appel de Blaise Cendrars et s’engage comme volontaire.

Soldats de l’an 14 Zinovièv

Les Soldats de l’an 14. Dessin aquarellé verni sur
papier. 29x46cm. Coll. Carantino

Versé à la Légion étrangère, il part sur le front de Champagne, où il intègre en 1915 l’Ambulance russe.

Zinoviév

Soldats russes et français conversant,
Champagne 1916. Dessin à l’encre sur papier.
24x21cm. Coll. Historial de la Grande Guerre.

Son séjour au Corps expéditionnaire russe (1916-1917) bascule avec la révolution en Russie et la mutinerie de La Courtine. Fin 1918, après de longs mois à l’hôpital, Zinoview part aux États-Unis avec une délégation de la Légion pour promouvoir le dernier emprunt de guerre.

Le Printemps, Zinovièv

Le Printemps, Champagne 1916. Dessin aquarellé sur papier.
23x39cm. Coll. Carantino

L’armistice le trouve au Canada, angoissé par le retour à la vie civile alors que sa double vie d’agent a été révélée.

Fresque à la gloire Zinavièv

Fresque à la gloire de la Légion étrangère, 1918.
Coll. Musée de l’Armée

Seul et incrédule, partagé entre fascination pour le Nouveau monde et épuisement physique et moral, il apprend l’armistice à Montréal, loin de la France et de la Russie.

Portrait de Artiste éclectique dans ses inspirations, Zinoview s’empare de nombreuses techniques, utilise de multiples supports. Son art de la composition et les postures de ses personnages font de son expérience de la guerre un authentique théâtre – son théâtre personnel où il met en scène sa vision de l’humanité et ses fantasmes, mais aussi le théâtre des opérations, des nationalismes et des passions politiques, celui des souffrances collectives, des émotions et des destins individuels.

Cette exposition retrace un destin personnel hors norme et met en lumière un parcours artistique singulier, où peinture, graphisme et photographie se nourrissent les uns les autres.

couv expo zinaview

Un catalogue est édité en partenariat avec les Editions Gallimard (Collection Alternatives). Sortie prévue en librairie en mai 2017.
Publié à l’occasion de l’exposition présente  le parcours hors-normes d’Alexandre Zinoview.

Historial Péronne

Une des salles d’exposition.

historial Péronne

Historial de la guerre

Musée à Péronne
Château de Péronne, Place André Audinot 80200 Péronne

Tarifs:de 3 à 10 €

Accès en voiture :
De Paris ou Lille : Autoroute A1 Sortie 13 ou 13,1
D’Amiens : A29, puis A1/E19 direction Lille, Sortie 13
De Calais : A26 puis A1, Sortie 13.1
De Reims : A26 puis A29, Sortie 54
Coordonnées GPS :
X : 49.9290313
Y : 2.9324457000000166
Par le train :
Gare TGV Haute-Picardie à 15 minutes de Péronne
Gare de Saint-Quentin à 30 minutes de Péronne
Gare d’Arras à 40 minutes de Péronne

Plus de renseignements: (CLIQUEZ)

historial peronne

15
Mai

Ingvilda Knāviņa à la IG-GALLERY

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Exposition de Ingvilda Knāviņa

15 mai – 21 mai 2017
PHÉNIX
Ig gallery Phenix
Ingvilda Knāviņa
Ingvilda Knāviņa est née en 1960, elle st diplômée de l’Académie d’art de Lettonie, où elle a étudié l’Art textile et a obtenu un diplôme de Sciences humaines.
Ingvilda a grandi dans une famille d’artistes. Elle a commencé son chemin artistique et la participation aux expositions en 1983. A eu plusieurs expositions personnelles en Lettonie (Musée d’Art Décoratif et Design à la galerie «Abside» à Riga, à Talsi, au Musée de Bauska, et ailleurs), à Helsinki en 1989. Participation régulière aux expositions collectives en Lettonie et à l’étranger.
Ingvilda Knāviņa tab
• Membre d’Association internationale d’Art de l’UNESCO (AIAP)
• Association des jeunes artistes, l’organisme de l’Union des artistes de Lettonie;
• Association d’art Textile de Lettonie.
A des travaux dans des différents formats: textile, art graphique, la peinture, la sculpture des petites formes. Les dernières années, l’art numérique est largement utilisée dans le processus créatif.
Ingvilda Knāviņa
Ses œuvres se trouvent dans les Fonds d’art de Lettonie, divers espaces publics et des collections privées en Lettonie, Allemagne, Pologne, Finlande, Suède, Danemark, Espagne, Israël, Etats-Unis, Russie, Canada.
Vernissage le mardi 16 mai
18h – 21h
sigle IG gallery
La Galerie d’art I-GALLERY est située au coeur de Paris, à Montmartre.
I-GALLERY participe à la promotion d’oeuvres contemporaines.
La Galerie soutient des artistes internationaux
et propose différents styles et orientations artistiques.
 
I-GALLERY
12, rue Durantin 75018 Paris
ouverture de la Galerie de 16 à 19 heures et sur rendez-vous
Tél: 06 76 38 05 67
Métro:  Abbesses (ligne 12), bus:  95 et 80

 

Exposition “Tricentenaire de la visite du tsar Pierre le Grand à Paris”

du 30 mai au 24 septembre 2017

Grand Trianon, Versailles

aff pierre Gd

Pierre Ier

Pierre le Grand  (1672-1725)

Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l’inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d’art, de sciences et de techniques.

 Anémomètre de Louis Léon Pajot. Paris

Anémomètre de Louis Léon Pajot.

Machine de Marly

Première machine de Marly,

Il visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg.

Pierre le Grand

Exposition consacrée au séjour de Pierre Le Grand à Paris, du 7 mai au 20 juin 1717 dans ses alentours et en particulier au château de Versailles.

Chambre de Pierre le Grand

Fruit d’un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, l’exposition présentera, à travers plus de cent trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l’un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Pierre à Versailles

Pierre le Grand accueilli par le roi Louis XV

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n’en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l’inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d’art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg.

Pierre et mme de maintenon

Visite de Pierre le Grand à Madame de Maintenon en 1717, celle-ci se mit au lit pour se dispenser du cérémonial. Pierre Ier entra dans la chambre, alla droit au lit, en tira les rideaux de façon à bien voir les traits de celle qui y était couchée, et, après l’avoir contemplée quelques instants, se retira sans avoir proféré une parole.

gravure de pierre en France

Seront exposés des peintures, sculptures, pièces de mobilier et d’arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu’objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l’Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Pierre Ier et Louis XV

Pierre le Grand tenant dans ses bras Louis XV. Monsieur de Saint-Simon fut enthousiasmé par la visite du tsar et écrira :
Tout montrait en lui la vaste étendue de ses lumières et quelque chose de continuellement conséquent. Il alliait d’une manière tout à fait surprenante la majesté la plus haute, la plus fière, la plus délicate, la plus soutenue, en même temps la moins embarrassante, quand il l’avait établie dans toute sa sûreté, avec une politesse qui la sentaittoujours et avec tous, et en maître partout, mais qui avait sesdegrés suivant les personnes”.

Son voyage était motivé tout d’abord par un projet d’alliance entre la France et la Russie contre la Suède et par la signature d’un traité de commerce. Il avait préparé son voyage en lisant des livres sur l’architectur, l’art militaire, la construction de bâteaux de la flotte de Colbert. Il avait fait une longue liste de ce qu’il voulait voir.

Lettre de Pierre le Gd

Lettre de Pierre Le Grand à sa femme (en français)

Grand Trianon, Château de Versailles

Tarifs: 13€ 50 Tarif réduit 10€ après 15h00.

Ouvert sauf le lundi de 12h à 18h30. Dernière admission : 18h – Fermeture des caisses : 17h50

13
Mai

10ème anniversaire Harmonie Géorgienne à Leuville/Orge

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

 

18423845_418882541832450_5763591645756248590_n

Quand la voix humaine approche de l’ineffable. À l’occasion du 10ème anniversaire de l’ensemble« Harmonie géorgienne » dirigé par Nana Peradze, les Éditions Jade  sont heureuses de vous présenter le meilleur de son répertoire remasterisé. Un programme d’une qualité exceptionnelle.

Nana Peradze est née en Géorgie, dans une famille religieuse. Elle a reçu une formation musicale en piano et chant, puis, parallèlement, une formation théologique. Elle a été lauréate des concours nationaux de piano. Pendant la difficile période communiste, elle a participé activement à la renaissance de la vie ecclésiale en Géorgie, créant des chœurs dans de nombreux monastères et églises, et formant au chant choral un grand nombre d’enfants et d’adolescents. Elle a enseigné la musique dans plusieurs établissements religieux, et a exercé la fonction de chef de chœur à l’église Saints-Pierre-et-Paul et à l’église de Kashveti de Tbilissi, ainsi que dans plusieurs églises de la région de Margveti. En 1999, elle est venue en France pour poursuivre des études de direction chorale au Conservatoire national de Paris. Elle a créé alors le chœur religieux de l’église géorgienne de Paris avant de prendre, en 2001, la direction du Chœur Saint- Siméon à la cathédrale serbe Saint-Sava de Paris. Elle dirige parallèlement l’ensemble « Harmonie géorgienne », qu’elle a créé en 2006, et avec lequel elle a enregistré pour les éditions musicales Jade trois CD qui ont été unanimement salués par la presse internationale. Dotée d’une voix exceptionnelle, Nana Peradze est aussi une dirigeante rigoureuse, caractérisée par un sens aigu de l’harmonie et de l’équilibre des voix.

L’ensemble « Harmonie géorgienne »
Créé en 2006 par Nana Peradze, l’ensemble « Harmonie géorgienne » est constitué de professionnels et d’amateurs passionnés, d’origine géorgienne, russe et serbe, vivant en France. Sa vocation est de faire connaître les chants liturgiques orthodoxes, ceux de la tradition géorgienne, mais aussi ceux d’autres traditions (byzantine, russe, serbe, française…). Depuis sa création, il a donné divers concerts à Paris (Église Saint-Roch, Église de la Trinité, Église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement, Festival du Marais chrétien, « Journées du livre orthodoxe », Journées « L’ ge d’Homme, un éditeur européen », dans les salons de la mairie du VIe arrondissement), à Chartres (Festival de Pâques), à Champeaux (Collégiale royale), à Belgrade et dans d’autres villes de Serbie, en Géorgie (Festival international « Chveneburebi » de Tbilissi).

ENTRÉE LIBRE

eglise1-26-ba9bd

L’église Saint Jean Baptiste  dont la construction remonte au 13ème siècle a été très remaniée au cours des siècles. Le frontispice et la clé de voùte de la troisième travée semblent être les rares vestiges de la construction d’origine.L’église est constituée d’une nef et de deux collatéraux. Les travaux les plus importants ont eu lieu au 18ème siècle, une chapelle seigneuriale, la sacristie et peut-être le clocher à ossature en bois ont été bâtis à cette époque sous l’impulsion des seigneurs de Leuville. A l’intérieur de l’église, on remarque le maître-autel surmonté d’un retable, au centre duquel se trouve un tableau du 17ème siècle, copie d’une œuvre de Mignard , représentant le baptême du Christ.

En 1920, le château de Leuville accueillit le gouvernement géorgien en exil, ce château est maintenant propriété du foyer géorgien. Depuis les années soixante, l’église Saint Jean Baptiste accueille l’Association Cultuelle géorgienne Sainte Nino des cérémonies orthodoxes y sont célébrées, associant parfois les deux liturgies.

12
Mai

“Ces créateurs qui voyagent d’Est en Ouest” au Sénat

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

 

expo senat

10
Mai

“Le Vème Fête le livre”, France-Oural à la Mairie du V°

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

livre FRance Oural

Logo_France_Oural

L’association France-Oural, organisatrice des
Journées du Livre Russe et du Prix Russophonie,
vous invite à des rencontres littéraires francorusses.

Lundi 22 mai 2017 à 17h30
Salle des Mariages –
Mairie du 5e arrondissement – Paris

la mer des Cosmonautes

Cédric Gras présentera son dernier ouvrage “La mer des Cosmonautes” (Ed. Paulsen)
Durant trois mois, Cédric Gras a partagé le quotidien du brise-glace Akademik Fedorov, chargé de ravitailler les bases russes en Antarctique. Parti d’Afrique du Sud, naviguant à travers les Quarantièmes rugissants, il a découvert le monde des poliarniks. Des hommes qui luttent contre le froid martien et le blizzard polaire au nom de la science. Marins, mécaniciens ou géophysiciens, ils consacrent leur vie au continent austral, loin de leurs proches.
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

l'ours est mon maître

Yves Gauthier présentera sa traduction du livre de Valentin Pajetnov, “L’ours est
mon maître” (Ed. Transboréal).
Assoiffé de nature et d’aventure, un enfant russe de l’après-guerre se prend pour Tom Sawyer, à Kamensk, sur les rives du Don paisible. Pour vivre sa passion, le petit Valentin fait l’école buissonnière, fugue, se gave de livres, fraie avec les voyous. Mais, cédant à l’appel de la forêt, il choisit bientôt sa voie en devenant chasseur dans la taïga de l’Ienisseï. Son récit, commencé comme une autobiographie, se mue en dialogue avec le monde sauvage. Que fait-il donc quand la chasse en vient à le désenchanter ? Valentin Pajetnov s’installe aux sources de la Volga pour se consacrer à l’étude des ursidés, court les bois avec des oursons orphelins, les accompagne dans leur vie sylvestre, retient leurs leçons. Ce livre est celui d’un berger à ours tout à la fois chercheur, observateur et conteur, singulière pastorale qui révèle le rapport intime et fusionnel à la nature d’un Dersou Ouzala moderne.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Dimitrijevic-l'exil

Gérard Conio présentera son livre d’entretiens avec Vladimir Dimitrijevic : « Béni soit l’exil » (Ed. des Syrtes).
Béni soit l’exil ! Un titre énigmatique pour un livre-confession retraçant le parcours de Vladimir Dimitrijević (1934-2011), fondateur des éditions L’Âge d’Homme, passeur de culture et, avant tout, homme engagé et visionnaire. De 1996 à 2011, année de sa mort accidentelle, Vladimir Dimitrijević et Gérard Conio ont eu de longs entretiens qu’ils ont décidé d’enregistrer. Leurs discussions à bâtons rompus portaient sur le coeur de leur métier et de leur vie, la littérature, mais aussi sur la vision du monde très particulière de Vladimir Dimitrijević.

Mairie du 5e arrondissement
21, place du Panthéon – Paris

RER: Luxembourg

10
Mai

“Maison pour un ambulant”, Galerie les Montparnos

   Publié par: Ann-Dee Lamour   dans Evenements

Exposition du mercredi 24 mai au samedi 24 juin 2017

Peintures de Benjamin Bozonnet
Textes de Olivier Bleys

affic Polenov paris

Vassily Polenov est une figure majeure de la peinture slave du XIXème siècle, tenu par ses
contemporains pour le plus français des peintres russes. En 1890, il acquiert sur les bords de l’Oka, à 130 km au sud de Moscou, une propriété qu’il baptisera Borok: ‘’petite forêt’’. C’est là, jusqu’au terme d’une vie féconde et laborieuse, que Polenov peindra ses tableaux : au sein de la nature, dans les ocres d’automne, les blancs neigeux et les innombrables verts.

Bonzonnet

Benjamin Bozonnet

En 2013, le peintre Benjamin Bozonnet et l’écrivain Olivier Bleys prennent pension pour
plusieurs semaines sur les terres de Vassily Polenov.

Olivier-Bleys

Olivier Bleys

Initié à la rando dans le sillage de son père, Olivier Bleys est un étonnant voyageur doublé d’un vagabond des mots. Romans, essais, bandes dessinées, tout est bon pour épancher ses désirs d’écriture. Parti du Tarn l’été 2010, il s’est lancé dans un tour du monde à pied par étapes.Cette exposition à la galerie Les Montparnos rassemble les tableaux du peintre Benjanin
Les toiles de Bozonnet et les textes de l’écrivain Olivier Bleys, racontent un lieu particulier et un temps défini où semble s’incarner la Russie de toujours.

Un livre de l’exposition est publié aux éditions Méroé et sera disponible à la galerie.

Galerie Les Montparnos

5, rue Stanislas – 75 006 PARIS
Tél. : 06 33 38 95 25
du mercredi 24 mai au samedi 24 juin 2017
Horaires : lundi au samedi 11h -19 h

8
Mai

Gazeta France-Oural Newsletter N° 53

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Bandeau Gazeta France Oural

Chers amis, chers lecteurs,
Parution Newsletter n°53   (08/05/2017).

Cette semaine, 3 nouveaux articles sur des questions d’urbanisme, à StoupinoPskov et Kotchenevo, ont été sélectionné et traduit pour vous en français, gratuitement, des articles de la presse régionale russe.

Soyez toujours plus nombreux à faire exister la Gazeta France-Oural en la lisant, en RELAYANT l’information à vos proches, en la PARTAGEANT sur vos réseaux sociaux, en réagissant aux articles, en nous proposant des articles à traduire de la presse régionale russe, en venant rejoindre notre équipe, en la relisant !!

La Gazeta a besoin de vous ! Bonne lecture !! До Скорого !

Equipe Gazeta France-Oural
Parution de la Semaine
unnamed
Une maison imprimée en 3D
En Russie, la première maison entièrement imprimée en 3D. Une maison a été réalisée pour la première fois en Russie avec une imprimante en 3D, dans la région de Moscou,…
Lire l’Article →
unnamed-1
Grand Pskov
Les auditions publiques concernant le projet de « Grand Pskov », le 26 septembre 2016, ont témoigné de l’intérêt porté à la reconfiguration du quartier « Borissovitchi », comme a pu le constater l’Agence…
Lire l’Article →
unnamed-1
Évacuer la neige
Un million de roubles pour évacuer la neige à Kotchenevo. Près d’un million de roubles ont été budgétés pour évacuer la neige dans les rues de Kotchenevo. La moitié de…
Lire l’Article →

Bandeau mini bandeau Gazetta France Oural