15
oct

Guéorgui Chichkine à l’honneur au Salon Rossika à Moscou

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Guéorgui Chichkine invité d’honneur au

Ier Salon international Philatélique de Moscou

27 – 29 septembre 2013

Capture d’écran 2013-10-15 à 19.06.10

Affiche du Ier Salon International de Philatélie,  Moscou du 27 au 29 septembre 2013
"Rossika - 2013" .© T. Chichkine

Chambre de commerce et de l'industrie

Gueorgui Chichkine devant la Chambre de Commerce et d'Industrie de Moscou.© T.Chichkine

Capture d’écran 2013-10-15 à 18.50.05
                    Gueorgui Chichkine devant ses panneaux présentant ses timbres-poste de Monaco 
avec Strygin Andrei V., président de la FIA, coordinateur du Salon "Rossika 2013".
 © T. Chichkine

Gueorgui CHICHKINE est un artiste-peintre russe, résident à Monaco depuis de 1998. Il est connu notamment comme l’auteur du cycle des tableaux « Rêves Russes »,  comme maître du portrait et comme dessinateur de timbres-poste pour la Principauté de Monaco.

Gueorgui Chichkine est considéré comme un peintre dont l’art du pastel atteint des sommets. Il a élaboré sa propre technique de travail avec une préparation originale garantissant l’adhérénce du pastel. Cela lui a permis d’élargir les possibilités de cette matière et d’obtenir des qualités inhabituelles : luminosité, transparance, fluidité. Tout comme l’impression de palpitation de la surface picturale. Par cette interactivité entre la matière, le geste et la mobilité des sentiments, le peintre est reussi à s’approcher des questions spirituelles. 

Capture d’écran 2013-10-15 à 18.38.52

Invité pour la création de timbres-poste de Monaco en 2005, Guéorgui Chichkine a remporté le concours pour les effigies de profil de S.A.S. le Prince Albert II.

Albert 2005

En 2009, il a dessiné deux timbres-poste pour commémorer le Centenaire des Ballets russes de Diaghilev, pour lesqueles il a reçu félicitation de la part de Mr Geoffrey Marsh (Directeur du Departement du Théâtre du Victoria and Albert Museum de Londres).

Capture d’écran 2013-10-15 à 18.37.51

En 2010, il a créé le timbres-poste pour 150e anniversaire de la naissance de l’écrivain russe Anton Pavlovitch Tchekhov.

Chich Tchekhov

En 2011 il gagne le concours  pour le timbre-poste consacré au mariage de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco avec Mlle Charlène Wittstock. Le carnet de timbre  est émis le 1er juillet 2011.

bloc-monaco

En 2012, Guéorgui Chichkine a été invité pour la création de timbres-poste de Russie. Son premier carnet postal consacré à 400e anniversaire de la restauration de l’unité de l’État russe (avec les ‘images de Patriarche Hermogène de Moscou et de jeune Michel Romanov) a reçu la nomination de meilleur timbre-poste de la Russie de 2012.

Capture d’écran 2013-10-15 à 18.39.58

Son deuxiéme bloc sur le thème du 1150e anniversaire de mission des Saints Cyrille et Méthode aux pays slaves est émis le 24 mai 2013 et présenté au Musée des icônes russes.

Capture d’écran 2013-10-15 à 18.47.32

philatelie Kirill 2013

Revue Philatelia avec le bloc postal de Gueorgui Chichkine 
en couverture. © T. Chichkine

Il a dessiné à ce jour 25 timbres-poste de Monaco et deux blocs pour la Russie.

André Damien (membre de l’Institut de France) a écrit : « La sensibilité intuitive de Gueorgui Chichkine fait de lui un remarquable portraitiste et lui permet de saisir la personnalité profonde, que la sûreté de sa main fixe de manière saisissante ».

Capture d’écran 2013-10-15 à 18.58.22

Gueorgui Chichkine avec des visiteurs devant un des ses panneaux © T. Chichkine

Ce Salon marque  le 100 e anniversaire de la création des premiers timbres commémoratifs russes, et le 155 e anniversaire du premier timbre-poste russe ainsi que 150e anniversaire de la libération des premiers timbres-poste russe pour la ville de Poste Saint-Pétersbourg et Moscou.

Capture d’écran 2013-10-15 à 19.01.04

Séance de dédicaces © T. Chichkine

Capture d’écran 2013-10-15 à 19.11.48

Inauguration du Salon dans la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Moscou
Le 27 septembre 2013. © T. Chichkine

Il reçoit lors de ce Ier Salon International de Philatélie de Moscou, la Médaille de Fabergé.

Capture d’écran 2013-10-15 à 19.03.31

Remise de la Médaille Fabergé à Gueorgui Chichkine. © T. Chichkine

 

3
juin

Exposition Gueorgui Chichkine à Waterloo

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Exposition de Gueorgui CHICHKINE

en Belgique, à Waterloo,

du 6 juin au 1er juillet 2012

Gueorgui CHICHKINE est un artiste-peintre russe, résident à Monaco depuis de 1998. Il est connu notamment comme l’auteur du cycle des tableaux « Rêves Russes »,  comme maître du portrait et comme dessinateur de timbres-poste pour la Principauté de Monaco.

Gueorgui Chichkine est considéré comme un peintre dont l’art du pastel atteint des sommets. Il a élaboré sa propre technique de travail avec une préparation originale garantissant l’adhérénce du pastel. Cela lui a permis d’élargir les possibilités de cette matière et d’obtenir des qualités inhabituelles : luminosité, transparence, fluidité.

« Painter who captures the enigma of Russia.
… Whatever Gueorgui Chichkine paints, there is a piece of his Russian heritage in the picture along with a piece of his soul. His pictures encapsulate the enigma that is Russia
. »
(Lord Alistair McAlpine)

« Sans hésitation, je considère Gueorgui Chichkine comme l’un de meilleurs portraitistes que je connaisse en Europe. Sa maitrise étonnante repose sur une sensibilité technique subjuguanté, en laquelle se glisse le mystère même de la peinture. »
(André Verdet, poète, critique d’art, ami de Picasso et de Chagall)

Gueorgui Chichkine devant le tryptique "Boris Godounov"

Il exposera un nombre important de ses oeuvres rendant hommage à Pouchkine, Chaliapine, Diaghilev, aux Ballets Russes, Nijinsky, Noureev et bien d’autres.

Salle d’expositions « Ecuries ».

308, Chaussée de Bruxelles

1410 Waterloo.

Vernissage le mercredi 6 juin de 19h. en présence d’Alexandre Pouchkine (descendant du célêbre écrivain russe)

Nocturne (conférence): le jeudi 14 juin de 18h. à 21h.

Exposition ouverte du mardi au dimanche de 14h. à 18h.

Contact : 00 32 473 68 59 24.

Выставка произведений Георгия Шишкина в Бельгии, в Ватерлоо, с 6 июня по 1 июля 2012 в выставочном зале по адресу: 308, Chaussée de Bruxelles 1410 Waterloo. Вернисаж 6 июня (среда) с 19 ч. в присутствии Александра Пушкина. Ноктюрн (конференция) 14 июня (четверг) с 18 ч. до 21 ч., встреча с художником, конференция. Выставка открыта со вторника по воскресенье с 14 ч. по 18 ч.

27
avr

Guéorgui Chichkine à la Mairie du XVI°

   Publié par: artcorusse   dans Année Croisée 2010, archives, Peinture

Exposition des peintures

« Rêves Russes » de Guéorgi Chichkine

du 3 au 10 mai 2010

chichkine

Guéorgui Chichkine  dès l’âge de 10 ans,  a été admis à l’école des Beaux-Arts, Le jeune Chichkine a voyagé à travers les nombreuses villes anciennes de son pays, muni de son chevalet. Dans le Cathédrale d’Assomption de Vladimir, ex-capitale de Russie, il est très impressionné par les fresques d’Andreï Roublev, considéré comme le premier peintre russe.
Diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts et d’Architecture de Sverdlovsk (Académie) en 1975, stagiaire à l’École nationale supérieure des Arts Stroganoff de Moscou, il a été professeur de dessin et de peinture, pendant dix ans, à l’École supérieure où il fut étudiant.
A partir de 1974, Guéorgui Chichkine participe à des expositions artistiques des professionnels. Dans la même année, il a devenu lauréat du concours national des jeunes créateurs de Russie et invité pour participation à l’Exposition du prestige à Moscou.

chichkine_self

En 1992, a l’issue de voyages à l’étranger, en Allemagne de l’Ouest et en Hollande (à partir de 1989), Gueorgui Chichkine, en quête de ses racines, a commencé peindre ses tableaux du cycle « Rêves Russes », où il tend exprimé le contenu spirituel d’existence en unissant l’abstraction et la réalité.
Sa venue à Paris (1993) et à Monaco (1995) lui apporte le rencontre avec les « Russes blancs » et une nouvelle impulsion pour son cycle.

Mairie du XVI°

Salle des Fêtes

71 Avenue Henri-Martin

750016  Paris

Métro Pompe

Entrée libre

Du lundi au vendredi de 9H à 17h

Jeudi j’usqu’à 19h

Samedi de 9h à 123h30

label-info1

14
mai

Chichkine à l’honneur

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Le peintre russe Gueorgui Chichkine vient d’être primé pour le dessin de son timbre qu’il a fait édité à l’occasion du

400ième anniversaire de la maison des Romanoff.

« Prix du meilleur timbre édité en Russie » .

Gueorgui Chichkine vit entre Paris et Monaco, il a réalisé de nombreuses expositions en France et à Monaco.

Outre ses tableaux il a réalisé de nombreuses planches de timbres.

Timbre édité pour le 1150ième anniversaire de l'utilisation de l'écriture
cyrillique en Russie par St Cyrille et St Méthode.(*)

(de gauche à droite) Le prince Albert II, Fondation Prince Pierre de Monaco
et Boris Pasternak.


Le Prince Albert II et la Princesse Charlène de Monaco pour commémorer leur mariage.

Dernier timbre-poste crée par G. Chichkine, pour le Centenaire du ballet
"Le Sacre du Printemps" (émission le 22 mai 2013).

Gueorgui Chichkine réalisant le portrait de Gérard Depardieu.

Guéorgui Chichkine en 1958 à l’âge de 10 ans,  a été admis à l’école des Beaux-Arts, Le jeune Chichkine a voyagé à travers les nombreuses villes anciennes de son pays, muni de son chevalet. Dans le Cathédrale d’Assomption de Vladimir,  il est très impressionné par les fresques d’Andreï Roublev, considéré comme le premier peintre russe.

Diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts et d’Architecture de Sverdlovsk (Académie) en 1975, stagiaire à l’École nationale supérieure des Arts Stroganoff de Moscou, il a été professeur de dessin et de peinture, pendant dix ans, à l’École supérieure où il fut étudiant.

A partir de 1974, Guéorgui Chichkine participe à des expositions artistiques des professionnels. Dans la même année, il a devenu lauréat du concours national des jeunes créateurs de Russie et invité pour participation à l’Exposition du prestige à Moscou.

En 1992, a l’issue de voyages à l’étranger, en Allemagne de l’Ouest et en Hollande (à partir de 1989), Gueorgui Chichkine, en quête de ses racines, a commencé peindre ses tableaux du cycle “Rêves Russes”, où il tend exprimé le contenu spirituel d’existence en unissant l’abstraction et la réalité.
Sa venue à Paris (1993) et à Monaco (1995) lui apporte le rencontre avec les “Russes blancs” et une nouvelle impulsion pour son cycle.

G. Chichkine devant son triptyque"Temps des troubles" ("Boris Godounov").

Il est connu notamment comme auteur du cycle de tableaux «Rêves russes». Maître du portrait contemporain, auteur de portraits de personnalités des arts et de la culture, il a consacré plusieurs tableaux au Théâtre et, notamment, au Ballets Russes de Diaghilev.

G. Chichkine devant ses œuvres consacrées aux Ballets russes de Diaghilev.

Invité à créer des timbres-postes pour la Principauté de Monaco en 2005, il a remporté  le concours pour son profil de S.A.S. le Prince Albert II. En mai 2009, deux de ses timbres-postes ont été édités pour le centenaire des Ballets Russes de Diaghilev (ci-dessous un de ses timbres)

Outre ses tableaux, il a créé 25 timbres-poste pour la Principauté de Monaco et 2 carnets de timbres pour la Russie.
L’artiste a participé à de nombreuses actions caritatives et humanitaires au profit des enfants de Russie.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

(*):  En 863, à la requête du Prince Slovène RASTISLAV (nommé dans les textes
« RASTIC » et jamais « ROSTIC »), du patriarche Photius de Bysance et de l'
empereur Michel III de Rome. A l'époque la chrétienté a encore le sentiment de
former
un seul corps, malgré la tension qui s'accroît entre l'Orient et l'Occident. 
Ce n'est qu'en 1054 qu'l y eu la séparation ou
schisme entre les églises d'Occident et d'Orient.
les missionnaires grecs CYRILLE (CONSTANTIN) et METHODE arrivent en pays Slaves,
connus comme« les Apôtres des Slaves », c'est-à-dire ceux qui ont évangélisé
les peuples slaves de
l'Europe centrale.
Ils prêchent en langue Slovène, inventent l’alphabet glagolitique qui est dérivé
du grec et traduisent les Ecritures Saintes en langue Slovène ou slavone.
Ils fondent une école en Russie. plus exactement en Ukraine.
En 870 à ROME, METHODE est consacré Evêque et promu au titre d’Archevêque.
Le christianisme slave, les orthodoxes de Russie utilisent de nos jours le "slavon",
langue d'église, une langue morte tout comme le latin chez les catholiques.

25
oct

27 septembre à Monaco G. Chichkine

   Publié par: artcorusse   dans Peinture

Journée du Patrimoine à Monaco

Exposition de Gueorgui CHICHKINE  » Hommage à Nijinsky et aux Ballets Russes  » dsc01129

Gueorgui Chichkine avec la danseuse étoile Ilse Liepa et S.E. Monsieur A. Orlov  Ambassadeur de la Fédération de Russie en France et à Monaco.

« Peintre, dessinateur et architecte, Gueorgui CHICHKINE est né en Russie, à Iekaterinbourg. Fils d’une violoniste du théâtre, il a commencé très tôt par étudier le violon. Sa mère voulait qu’il soit violoniste, comme son père, a son tour, ou architecte, mais il n’avait qu’un souhait : être peintre! Après l’école des Beaux-Arts, il a entré à l’Académie des Beaux-Arts et d’Architecture de sa ville natale, où plus tard il a enseigné pendant dix ans. A partir de 1974, Gueorgui Chichkine participe à des expositions artistiques des professionnels. Dans la même année, il a devenu lauréat pour tout la Russie du Concours national des jeunes créateurs .

Passionné dès son enfance par le théâtre musical (Danse et Opéra), Gueorgui CHICHKINE a créé dans les années 1980 le musée du Théâtre de l’Opéra et de Ballet d’Iekaterinbourg. Il a réalisé la deux fresques et une galerie de portraits des plus célèbres solistes du théâtre. De 1989, il participe aux expositions internationales à l’étranger.

Résident à Monaco depuis 1998, l’artiste a participé à de nombreuses actions caritatives et humanitaires, et, particulièrement, au profit des enfants de la Russie.

chichikne-timbre-2

Timbre émis par la Principauté de Monaco

à l’occasion du centenaire des Ballets Russes.

Dessin : Guéorgui CHICHKINE Procédé d’impression : Héliogravure Format du timbre : 40 x 52 mm vertical

Feuilles de 6 timbres-poste avec enluminures

Les Ballets Russes de Serge de Diaghilev se produisent pour la première fois fois au Théâtre du Châtelet à Paris, au printemps 1909 offrant un spectacle à part entière et non une simple représentation chorégraphique. En 1911, la compagnie établit sa résidence à Monte-Carlo. Après des années de tournées internationales, elle est dissoute en 1929 à la mort de son fondateur. Dans le cadre de la célébration du centenaire de sa création, l’ensemble des institutions culturelles monégasques ont proposé cet été un florilège de spectacles, expositions, concerts et rencontres avec le public, que nous avons mis sur le site Artcorusse.

Journée du Patrimoine, le 27 septembre en présence de l’artiste Espace d’Art du Comité AIAP -UNESCO 10 Quai Antoine Ier (1er étage) Monaco De 10 h à 18 h, entrée libre. Exposition du 30 septembre au 23 octobre 2009. De 14 h à 19 h 30 (sauf le lundi). Entrée libre.

Tous renseignements ( Cliquez )

‘, ‘ ‘, 0, ‘, , , , ‘, ’2371-revision-21′, ‘, ‘, ’2009-10-25 23:33:38′, ’2009-10-25 22:33:38′, ‘, 2371, ‘http://artcorusse.org/2009/10/2371-revision-21/’, 0, , ‘, 0);

24
oct

2015 Année de la Russie à Monaco

   Publié par: artcorusse   dans Informations

sigle 2015 Russie-Monaco

2015 ANNÉE CROISÉE RUSSIE-MONACO

Capture d’écran 2014-10-24 à 22.51.44

 Mikhaïl Chvydkoïa, le représentant du président russe pour la coopération culturelle a déclaré ce vendredi 24 octobre , aux journalistes à Monaco en présence de S.E. M. Alexandre Orlov, Ambassadeur de la Fédération de Russie.
« Nous nous sommes sérieusement préparés à cet événement car je pense que la terre des Monégasques est étroitement liée à la dynastie, à l’histoire et à la culture russes… Je suis convaincu qu’il est important pour nous aujourd’hui de montrer qu’en dépit de toutes les difficultés économiques et politiques, la vie réelle est bien plus sage. Elle évolue par ses propres voies, parfois impénétrables par les grands hommes politiques. Nous essaierons de montrer que la Russie contemporaine est un pays qui vit dans un monde civilisé à la fois selon ses propres lois et les lois universelles ».
Ajoutant que la culture russe avait toujours fait partie de la culture mondiale, mais qu’elle avait des particularités qui ont toujours attiré d’autres nations.
L’inauguration solennelle de l’Année de la Russie à Monaco se tiendra quelques jours avant le Nouvel an.

1012271_1508890386028560_6886157526173424870_n

Parterre de personnalités et de journaliste au Palais océanographique de Monaco.

Plus de 130 événements sont inscrits à l’agenda de cette manifestation qui sera officiellement lancée au Grimaldi Forum, le vendredi 19 décembre prochain : au programme, le ballet « La mégère apprivoisée », mis en scène par Jean-Christophe Maillot, Directeur-Chorégraphe de la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo, avec les danseurs du Théâtre du Bolchoï de Moscou.
Le grand public assistera également, durant l’inauguration, à la présentation d’un timbre postal créé spécialement pour l’Année de la Russie à Monaco.

Capture d’écran 2014-10-25 à 08.58.52
Le timbre a été réalisé par le peintre russe Gueorgui Chichkine, qui vit depuis quelques années dans la principauté.

Michel roger Ier ministre

Gueorgui Chichkine au côté de Michel Roger 1er ministre de la Principauté de Monaco.

L’Année de la Russie à Monaco ne se limitera pas aux événements culturels. La principauté accueillera une série de rencontres d’affaires. Quelques activités pour les amateurs sportifs sont également attendues: le yacht-club Monaco organisera une régate avec la participation des équipages de Russie, des matchs amicaux de football et de hockey seront organisés. Les navires-écoles russes Krusenstern et Sedov y accosteront.
Le programme de l’Année de la Russie à Monaco inclut pour le moment 128 événements mais d’autres viendront s’ajouter à l’agenda.

C’est la première fois que Monaco dédiera une année complète à un pays.
Le mémorandum sur l’organisation de l’Année de la Russie à Monaco en 2015 a été signé en juillet 2014.

10749957_1508986986018900_734650806524221068_o

sigle 2015 Russie-Monaco

Plus d’informations sur cette année exceptionnelle: ( CLIQUEZ )

8
juin

Ier Festival du Cinéma Russe à Nice avec G. Depardieu

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Festival du Cinéma Russe pour les  400 ans des Romanov

PROGRAMME et DATES.

Pour la première fois en France projection de films originaux issus des archives du Fonds d’Etat des Films de Russie, du fond « Gosfilmofond« . Gosfilmofond  possède près de 70.000 titres et 450.000 affiches, scénarios originaux ou photographies de cinéma  constitue le plus grand établissement de collection de films au monde.

 » Gosfilmofond » , Госфильмофонд Р оссии

Jeudi 6 juin, c’est avec une légitime fierté que Christian Estrosi a présenté ce nouvel événement, le premier festival du Cinéma Russe à Nice, qui devrait devenir un événement culturel majeur dans les prochaines années.

Pour la ville de Nice cette commémoration cinématographique des « 400 ans de la Maison Romanov » est un symbole des liens, qui hier comme aujourd’hui, unissent Nice à la Russie. Présence patrimoniale, présence économique, présence touristique, présence affective, la Russie a noué avec Nice une belle relation, a déclaré le premier magistrat qui avait à ses côtés l’ambassadeur de Russie en France M. Alexandre Orlov et Gérard Dépardieu  revenu en France pour promouvoir le cinéma… russe !

Monsieur Christian Estrosi, député maire de Nice entouré de
S.E. l'ambassadeur de la Fédération de Russie en France M. Orlov et Gérard Depardieu.
© Guillaume Bertolino

Accueilli par le député-maire de Nice Christian Estrosi à la Villa Massena, Gérard Depardieu a déclaré « très ému » d’être à Nice, « la ville la plus russe de France« , terre d’accueil de la Maison Romanov. Quelque 10 000 Russes y vivent aujourd’hui et 200 000 touristes de ce pays s’y rendent chaque année.

Monsieur Christian Estrosi, député maire de Nice et Gérard Depardieu, © AFP.

« Quand je suis arrivé, j’étais très heureux, mon cœur n’avait pas changé de frontière », a conclu Gérard Depardieu.

« J’habite 1, rue de la Démocratie, à l’angle du boulevard du Bolchévisme et je m’y sens très bien« , a lancé Gérard Depardieu à la presse avec un large sourire.

Journalistes lors de la conférence de presse, © Chichkine.

Gérard Depardieu est largement à l’initiative de ce nouveau Festival du cinéma russe à Nice. Les classiques présentés viendront des archives centrales publiques du cinéma en Russie, Gosfilmofond.

« Je porte ma culture française ailleurs. J’apprends le russe, je connais leur culture parce que j’ai appris à lire avec les classiques de la littérature russe comme Pouchkine ou Dostoïevski », a-t-il souligné.

Cette manifestation, qui célèbre les 400 ans de la Maison Romanov, proposera, des projections de films originaux, en version originale avec sous-titrage en français, issus des archives du Fonds d’État des films de la Russie et des rencontres avec les acteurs et les réalisateurs des films.

Le film Raspoutine (2011) de la réalisatrice française Josée Dayan, avec Gérard Depardieu dans le rôle principal, sera présenté la veille de la clôture du festival le dimanche 16 juin, en présence de Gérard  Depardieu.

Gosfilmofond – qui possède près de 70 000 titres et 450 000 affiches, scénarios originaux ou photographies de cinéma – constitue le plus grand établissement de collection de films au monde.

Venu parler essentiellement de cinéma, Gérard Depardieu est toutefois revenu sur son départ en Russie.
« Cela fait quinze ans que je vis moins de cinq mois en France et je paie mes impôts, mais ce n’est pas ça l’important, j’ai toujours été un voyageur et un citoyen du monde« , a-t-il commenté.

« Je suis très heureux d’être citoyen russe, de payer mes impôts en Russie et aussi, rassurez-vous, en France… Je ne fuis pas le fisc. Sinon, je serais parti depuis longtemps » .

« J’adore les Français. Je ne suis pas dans les salons, je suis souvent dans la rue et souvent avec des gens qui travaillent. J’ai transmis des choses, j’ai une centaine d’employés, j’essaie de faire ce que je peux», a précisé Gérard Depardieu, avant de déclarer avec un trait d’humour qu’il était «parfois un peu trop amoureux de la vie. Je m’endors parfois sur un scooter, mais la police est très gentille avec moi« .

© Eric Gaillard Reuters

Pour sa part, le député-maire de Nice, Christian Estrosi, a rendu un hommage chaleureux au « plus grand acteur français des 50 dernières années ». « Qui peut contester à Gérard Depardieu d’avoir été l’un des meilleurs ambassadeurs qui soient de la culture française ? Cet homme a été traîné dans la boue par le gouvernement français. Je le regrette. Ce n’est pas une bonne manière de se comporter à l’égard de ceux qui ont tant donné pour notre pays » a-t-il déclaré, avant de remettre à l’acteur la médaille de la ville.

Deux expositions aura lieu dans le cadre du Ier Festival du Cinéma Russe à Nice :
- Exposition consacrée à la dynastie des Romanov, œuvres du peintre Gueorguïe Chichkine…
- Exposition dédiée au 65e anniversaire du Gosfilmofond de Russie.

(Publi-Reportage Tatiana Chichkine)

Parmi les invités: Irina Alferova, Vadim Abrachitov, Sviatoslav Belza, Stanislas Govoroukhine, Svetlana Belza, Irina Mirotchnenko, Alexandre Mitta, Alexandre Mikhaïkov, Nikita Mikhaikov, Alexeï Petrenko, Alexandre Prochkine, Lev Prygounov, Serguei Soloviev Marlen Khoutziïev, Gérard Depardieu….

Dans le cadre du 1er Festival du Cinéma Russe à Nice :

- Exposition « 65 ans au Gosfilmofond de Russie« .

Vendredi 14 juin, à 17h 30

Cinémathèque de Nice: Acropolis

GOSFILMOMOND – Documentaire, SARL « Studio 217″, 2010 , 50 mn réalisateur Ivan Tverdovsky.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Dessins animés en couleurs restaurées:

« La Tarte Sucrée« , URSS 1937,  11 mn, réalisateur Dmitri Babitchenko.

« Le Conte d’Hiver« , URSS 1945, 12 mn réalisateur Ivan Ivanov-Vano.

Entrée libre invitation à retirer : Cinémathèque de Nice

3 esplanade Kennedy, 06364 Nice

CINÉMATHÉQUE DE NICE

3 Place Kennedy

06364 Nice

Renseignements:

Tél: 0492040666

www.cinémathèque-nice.fr

Dans le cadre du 150 ème anniversaire de la consécration

de la Cathédrale Alexandre-Nevski de Paris, des peintres tous russes ont fait don d’une de leurs œuvres,

laquelle sera vendu aux enchères JEUDI 24 novembre 2011 au profit de la cathédrale.

à 20H précise

vente sous le marteau du Commissaire-Priseur habilité:

Maitre Olivier Couteau-Bégarie

EXPOSITION DU 17 AU 24 NOVEMBRE

28 artistes russes de renommée internationale,  dont huit sont nés en France où les parents où grands-parents sont venus suite aux désordres de  la Révolution russe de 1917. Ils ont offert une toile à connotation religieuse, pour cette vente aux enchères rares et exceptionnelle, à l’occasion du 150 ème anniversaire de la construction de la Cathédrale orthodoxe russe de Paris:

Rinat Animaev, Alexandre BARBERÁ-IVANOFF, Alexis BEGOV, Antoine BRESLAVTZEV,

William BRUI, Oleg BUROV-GONDILOV, Sergei CHEPIK, Nicolas , Gueorgui CHICHKINE,

Gabriel JUON-ERGUINE, Irina GORETSKI, Sergueï KHODOROVITCH, Boris LEJEUNE,

Galina MAKHROFF, Volodia POPOV-MASYAGIN, Anatoly POUTILINE, Oscar RABINE,

Hélène REPNINE, Slava SAVELIEV, Ivan SOLLOGOUB, Vitaly STATZYNSKY (né le 6 octobre 1928 à Kzyl-Orda

en Asie Centrale décédé le 1er novembre 2010), Vladimir TCHERNYCHEV,

Nicolas TIKHOBRAZOFF, Sergueï TOUTOUNOV, Youra VICHNIEVSKY, Katia ZOUBTCHENKO,

Nicolas ZYKOV, Vitaly ZELENKO et  une toile offerte par matushka Rakovitch d’un artiste inconnu.

Toutes les sommes recueillies iront directement

à la Cathédrale Saint Alexandre Nevski

LIBRAIRIE SIALSKY

2, RUE ¨PIERRE LE GRAND »  (en face de la Cathèdrale)

entrée libre de 17h30à 19h30

VENTE PUBLIQUES

JEUDI 24 novembre à 20H.

Renseignements:

Alexis Selezneff, 06 85 37 43

Courriel: axios.art@gmail.com