Cinéma

Film d’Andreï  Zviagintsev, durée 2h08 mn, Prix du Jury à Cannes 2017

Alexeï Rozin (Boris), Marianna Spivak (Génia), Marina Vasilieva (Masha).

Matveï Novikov (Alyocha)

Ce film raconte l’histoire d’une famille contemporaine moscovite qui va bientôt divorcer.”Boris et Genia sont en train de divorcer. Ils se disputent sans cesse et enchaînent les visites de leur appartement en vue de le vendre. Ils préparent déjà leur avenir respectif : Boris est en couple avec une jeune femme enceinte et Genia fréquente un homme aisé qui est prêt à l’épouser… Aucun des deux ne semble avoir d’intérêt pour Aliocha, leur fils de 12 ans. Jusqu’à ce qu’il disparaisse”.

Andreï Zviaguintsev (prix du scénario à Cannes en 2017 avec le très beau “Léviathan”). L’idée du film provient de l’affection de longue date qu’il a pour lesscènes d’une vie matrimoniale du film d’Ingrid Bergman. À cet égard, lui et son écrivain régulier Oleg Negin ont envisagé la possibilité de regarder la crise de la vie familiale après 10 à 12 ans de mariage. Andreï revient avec une histoire de divorce et d’une disparition soudaine. Portrait dressée de la Russie qui n’a rien d’aguicheur. Aride, glaciale, inhospitalières, jonchée de dysfonctionnements et embourbée dans des pratiques très strictes l’empêchant d’évoluer. Quête désespérée pour retrouver un enfant subitement volatilisé est à la fois une épreuve pour les parents, face à leurs responsabilités mais aussi une auscultation de la patrie de Poutine, faisant jaillir une double impuissance – d’un côté deux adultes n’ayant jamais endossés convenablement leur rôle de parents se retrouvent confrontés à des sentiments insoupçonnés et de l’autre un pays dont les structures liées à l’Etat (la police) sont incapable d’agir convenablement pour résoudre les soucis de la population. Andreï Zvyagintsev analyse et accumule des symboles sur lesquels il s’attarde longtemps avec précision.

Sortie dans les salles

le 12 avril 2017

AFF_THEYOUNGLADY-PublicationsWeb (1)

Lady Macbeth du district de Mtsensk (Леди Макбет Мценского уезда) est un roman écrit en par Nikolaï Leskov en 1865. Ce roman a été initialement publié dans le magazine Epoque de Fiodor Dostoïevski. Les thèmes abordés sont le rôle subalterne attendu des femmes de la société européenne du XIX ème siècle, le mariage, l’adultère et la vie provinciale (permettant la comparaison avec Madame Bovary de Flaubert) et la planification par une femme d’un meurtre, d’où le titre inspiré par le personnage de Lady Macbeth de la pièce de théâtre Macbeth de Shakespeare. Le titre rappelle également celui de l’histoire du Hamlet du district de Chtchigry (1859) de Tourgueniev.

download-3

William Oldroyd.

Ce roman inspira William Oldroyd, producteur et réalisateur anglais, pour son premier long métrage. LADY MACBETH, a été présenté au Festival international du film de Toronto en 2016 et a été choisi parmi les dix meilleurs du festival en Variety et Rolling Stone. BAFTA, Variety, The Observer et Evening Standard ont identifié William comme un réalisateur à surveiller à l’avenir.

L’auteur.

Serov_Leskov

Nikolaï  Sémionovitch LeskovНикола́й Семёнович Леско́в, né le 16 février (4 février) 1831 à Gorokhovo, dans le district d’Orel, mort le 21 octobre 1895 à Saint Pétersbourg,il est écrivain et journaliste russe. Il écrivit aussi sous le pseudonyme de M. Stebnitski. De nombreux Russes le considèrent comme « le plus russe de tous les écrivains russes ».

Jusqu’en 1861, il voyagea en Russie et à l’étranger, comme agent d’un négociant anglais, M. Scott. À cette époque, il se révéla comme critique littéraire avec un article sévère du roman de Tchernichevski: Que faire? Un peu plus tard, il publie deux romans  sous le pseudonyme de Stebnitski, Nul part (Niékouda, 1864) et Les Insulaires (Ostrovitanië, 1866), qui montraient en lui un adversaire résolu des idées révolutionnaires, auxquelles il cherchait à opposer un idéal d’activité pratique.

L’idéal reste assez nébuleux, et ce n’est pas l’héroïne d’un de ces récits, véritable « Lady Macbeth » moderne (1865), qui en donne la formule, en arrivant jusqu’au suicide par une série de crimes, dont le but est de la rapprocher de son amant.

Dans l’Angleterre rurale du XIXème siècle, Katherine est une jeune mariée en proie à la solitude et à l’ennui. Lorsqu’elle rencontre Sebastian, un palefrenier qui travaille sur les terres de son mari, elle découvre la passion amoureuse et se révèle capable des plus hautes trahisons…

Ce roman a servi de base pour l’Opéra du même nom de Dmitri Chostokovitch et pour le film polonais réalisé en 1961 par André Wajda,  Sibirska Ledi Magbet ( Lady Macbeth sibérienne). En 1994, Valéri Todorovski pour le film Katia Ismaïlovna (Podmoskovnye vetchera ((Подмосковные вечера)).

L‘avant-première aura lieu le 4 avril à 20 heures au cinéma UGC Odéon à Paris.

Quelques billets gratuits pour les adhérents

d’Artcorusse,

premier arrivés premiers servis

Sortie officielle en  Salle le 16 MARS 2016

au cinéma les 3 Luxembourg

scéance à 21h suivie d’un débat

avec l’écrivain Sylvain Tesson

criminel-affiche

Trois fois primé au Festival du Cinéma Russe à Honfleur 2015
(meilleur Début, meilleur rôle masculin, prix du Public), il vient de recevoir au festival d’Univerciné  à Nantes en mars 2016, le Prix du public et prix du jury Univerciné. Ce qui frappe avant tout c’est le jeu de l’acteur Alkseï Guskov, que nous avions découvert dans “le Concert” et la beauté des images.

Capture d’écran 2016-02-08 à 11.55.36

“Trofim Rusanov est un garde-pêche dur et intraitable. Il estime qu’il est la Loi et que les autres sont des “salauds et des voleurs”. A la suite d’une mésaventure il se retrouve isolé dans la taïga, à des dizaines de kilomètres de toute habitation humaine. La trouvaille qu’il va faire dans ce milieu hostile va changer radicalement sa vision de l’existence”.

2015 Film Russe , durée 98 minutes, Numérique- Couleur- 2.39-Son 5.1

170288.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Viktor Dement

Régisseur et scénariste Il est né en 1966 à Moscou, il a terminé l’Institut de théâtre Gitiss  en 1993. Il a travaillé pour le théâtre et la télévision, en 2004 il est régisseur de films de science fiction et participe à des festivals de cinéma de science fiction. Il a terminé l’Institut VGIK  en 2009, il réalisé des courts-métrages, des films publicitaires ainsi que poour la télévision.  “La trouvaille” est son premier long métrage devenu “Criminel“.Le changement de titre s’est imposé de manière évidente. Le mot « trouvaille », en français comme en russe d’ailleurs, semblait bien trop léger pour l’utiliser pour le film. Le film est une adaptation d’une nouvelle de Vladimir Tendriakov, « La Trouvaille » écrite en 1965. Tendriakov a profité du thème « campagnard » de sa nouvelle pour y glisser une réflexion morale sur le crime et la rédemption. En lisant la nouvelle, on compriend que l’écrivain n’avait probablement utilisé le titre « Nakhodka » (La Trouvaille) que pour éviter la censure de l’époque. D’une certaine manière, on n’a fait que rétablir ce qui aurait dû être le titre pour Tendriakov,

La Trouvaille de Tendriakov (Editions Borealia) qui a inspiré CRIMINEL.

TROUVAILLE_couverture_BOREALIA_ok-300x300
Traduction Bernadette du Crest,  82 pages Prix : 5€
ISBN979-10-93466-13-2
Commandez: (CLIQUEZ)

Режиссер, сценарист. Родился в Москве в 1966 году. Окончил ГИТИС им. А. В. Луначарского (актерский факультет, мастерская Е. Н. Лазарева, 1985– 1993), работал в театрах, на телевидении. С 2004 года – режиссер неигрового кино. Участник международных фестивалей неигрового кино. Окончил ВГИК ( ЦДПО , режиссерский факультет, мастерская М. М. Хуциева, 2006–2009). Снимал короткометражные фильмы, рекламу, фильмы для телевидения. « Находка » – дебют в полнометражном игровом кино.

Capture d’écran 2016-02-08 à 11.59.27

Les acteurs


Guskov

Aleksei GUSKOV

Alexeï Guennadievitch Gouskov  Алексей Геннадьевич Гуськов), né le 2à mai 1958  à Brzeg acteur et producteur russe. Il a été nommé artiste émérite de Russie en 2001 et Artiste du peuple e Russie en 2007.Acteur de premier plan en Russie, Aleksei Guskov joue en France depuis 1985. On le connaît notamment pour son interprétation du chef d’orchestre du film LE CONCERT de Radu Mihaileanu, qui remporte un énorme succès en 2009 avec 1,8 millions d’entrées en France.

MARKINA

Nadezhda MARKINA

Nadejda Konstantinovna Markina (Наде́жда Константиновна Маркина) (née le 29 janvier 1959 à Dmitrievka, District de Nikiforovski, oblast de Tambov. Comédienne de théâtre à Moscou, Nadezhda Markina a notamment joué dans le film LA NOCE de Pavel Lounguine (France-Russie 2012). Récemment remarquée pour son interprétation de l’héroïne du film ELENA d’Andreï Zvaginystev présenté à Cannes en 2011, elle a reçu plusieurs prix d’interprétation pour son rôle dans CRIMINEL.

Anastasia

Anastasia SHEVELEVA

Originaire de Sibérie, Anastasia Sheveleva est une comédienne de cinéma et de théâtre issue de l’Université Dostoïevski de la ville d’Omsk.

Distribution BOREALIA FILMS, 130 rue de Belleville 75020 Paris

Capture d’écran 2016-03-11 à 17.36.56

Sylvain Tesson.

Qui mieux que Sylvain Tesson pourrait parler de la Russie, de son immensité, de la vie solitaire sur les rives des grands lacs ! Le mardi 15 mars, pour inaugurer la programmation du film CRIMINEL au 3 Luxembourg aura lieu une première exceptionnelle, suivie d’un débat avec l’écrivain, auteur de «Dans les forêts de Sibérie».

19669148.gif-c_230_230_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Les Trois Luxembourg

67, rue Monsieur-le-Prince 75006 Paris 6e.

Renseignements auprès du cinéma : 01 46 33 97 77

Capture d’écran 2016-03-09 à 10.36.15

Club du cinéma russe de Bordeaux (Janvier – Juin 2016)

Capture d’écran 2016-02-08 à 17.44.10

Mardi 1er mars 2016

12800259_1707783609467295_3344889069011458178_n

L’action se situe dans un village houtoule  dans les Carpates ukrainiennes à une époque inconnue.

Après la liturgie  (la messe), le père du jeune Ivan se bat avec un homme qui le tue. Le sang envahit l’écran ainsi que l’ombre de chevaux rouges en plein galop. Ivan se lie avec Maritchka, la fille de l’homme qui a tué son père.

Devenus adultes, les deux amoureux décident de se marier malgré la haine des deux familles. Mais Ivan doit d’abord aller travailler à l’alpage et demande à Maritchka de l’attendre. Mais une nuit, celle-ci n’en peut plus et part rejoindre celui qu’elle aime. Malheureusement, elle tombe dans un ravin et se tue. Ivan devient très solitaire, bourru et malade.

Il décide après une longue période de recommencer sa vie en se mariant avec Palagna. Bonheur de courte durée, car Youra, le sorcier du village, envoûte sa femme. Dans une taverne, les rivaux se rencontrent et se battent, Ivan reçoit un coup de couteau. Il déambule jusque dans la forêt où il finit par mourir à son tour.

Programme sur 6 mois.

Club du cinéma russe de Bordeaux (Janvier – Juin 2016)

12717776_1701477396764583_8729595528331138746_n

 

Le programme de la Deuxième Partie de la Vème édition de Club du cinéma Russe de Bordeaux se déroulera de Janvier à Juin 2016 et comprendra des films sur le thème : « Cinéma et Diversité Culturelle ». Sélection d’œuvres cinématographiques qui montrent l’émergence et la création d’une image plurielle de la Russie dans un environnement multiculturel.
Les projections du Club du cinéma Russe se dérouleront sur plusieurs sites de la Ville de Bordeaux (Athénée père Joseph Wresinski, Salle Malbec, Campus Bordeaux Victoire, Amphi Jacques Ellul au Pôle Juridique de l’Université de Bordeaux,), Ville de Pessac (Maison des Etudiants de l’Université Bordeaux Montaigne), Ville de Talence (Médiathèque de Talence), les salles d’Arcachon.

 

Sortie en Octobre et novembre de 2 coffrets DVD

autour de deux réalisateurs russes:

Gleb PANFILOV & Mikhaïl Kolatozov

 Capture d’écran 2014-09-12 à 13.01.42

SORTIE LE 7 OCTOBRE

Coffret Gleb Panfilov / Inna Tchourikova.

Le réalisateur Gleb Panfilov (né en 1934 à Magnitogorsk) et l’actrice Inna Tchourikova débutent ensemble leur carrière au cinéma à la fin des années 60. Si Panfilov s’impose aux côtés de Tarkovski, Mikhalkov et Kontchalovski comme l’un des cinéastes les plus doués de sa génération, Tchourikova, à la fois rêveuse, fragile, brûlante d’émotions et de tendresse se distingue comme une actrice extrêmement originale. Elle inspire incontestablement l’œuvre du cinéaste qui résume ici les choses simplement : “ Elle a un registre d’emploi très étendu et quant à son jeu, il n’y a pas de limite à ce qu’elle peut faire. ”

Le coffret réunit leurs quatre premiers films:
•  PAS DE GUÉ DANS LE FEU ((В огне брода нет)

kinopoisk.ru
Russie / 1967, durée 95 min / Noir & Blanc / 2.35 / VOSTF
Léopard d’or – Locarno 1969
Juillet 1918. Une jeune infirmière dans un train de l’Armée rouge tente d’échapper à l’horreur de la guerre civile en peignant.
Supplément : présentation du film ( 9’ ) + Panfilov / Tchourikova, un couple unique ( 6’ ) par Françoise Navailh

LE DÉBUT (Начало)

Постер_фильма_«Начало»_(СССР,_1970)
Russie / 1970 / 91 min / Noir & Blanc / 2.35 / VOSTF
Lion d’argent – Venise 1970
Une jeune ouvrière passionnée de théâtre est remarquée par un réalisateur qui cherche une actrice pour jouer Jeanne d’Arc”.
Supplément : présentation par Françoise Navailh ( 7’ )

JE DEMANDE LA PAROLE ((ПРОШУ СЛОВA)

1370761518
Russie / 1975 / 145 min / Couleurs / 1.85 / VOSTF
Prix spécial – Karlovy Vary 1976
Malgré la mort accidentelle de son fils, la maire d’une petite ville continue de faire face à ses responsabilités”.
Supplément : présentation par Françoise Navailh ( 13’ )

LE THÈME ((Тема)

200px-1986_tema
Russie / 1979 / 98 min / Couleurs / 1.33 / VOSTF
Ours d’or – Berlin 1987
Un écrivain célèbre en mal d’inspiration vient se ressourcer dans une petite bourgade enneigée.
Supplément : présentation par Françoise Navailh ( 11’ )

QUATRE FILMS résolument engagé et réflexif, le cinéma de Gleb Panfilov et Inna Tchourikova est habité par la question de la place de l’art et de l’artiste. Une même idée irrigue les films du coffret, celle d’être libre et créatif dans une société inerte qui semble avoir oublié les idéaux de la révolution : ainsi les peintures de la jeune Tania dans Pas de gué dans le feu, la vocation d’actrice de Pacha dans Le Début, l’idéalisme d’Elizaveta dans Je demande la parole et la foi perdue de l’écrivain Kim dans Le Thème.
Tous ont été distingués dans les plus grands festivals à l’image du Thème qui, bloqué par la censure pendant sept ans, reçut l’Ours d’or à la Berlinale en 1987.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

SORTIE LE 4 NOVEMBRE

Capture d’écran 2014-09-12 à 13.04.20

Coffret Mikhaïl Kalatozov

Mikhail Kalatozov

Mikhaïl Kalatozov (1903-1973), contemporain de Vsevolod Poudovkine, Serge Einsenstein et de Lev Kouleshov, débute au cinéma dans les années 20. Il poartage avec eux un goût évident et prononcé pour les expérimentations techniques et formelles. Tour à tour opérateur, décorateur et acteur, il réalise son premier film important en 1930: “Le Sel de Svanétie”. En 1932, son film “Le Clou dans la Botte” est interdit. Devenu un haut fonctionnaire du régime soviètique, il est vice-ministre du cinéma de l’URSS et attaché culturel à Los Angeles de 1946 à1948. Conciliant hautes responsabilités et tournages, c’est à 54 ans, avec plus d’une dizaine de films à son actif qu’il obtient, en tant que cinéaste, une reconnaissance internationale.
Le coffret réunit les 3 derniers films réalisés par Mikhaïl Kalatozov, soit l’intégralité des films marquants sa collaboration avec le génial chef-opérateur Sergueï Ouroussevski.

Le présent coffret réunit l’intégralité des films du duo Kalatozov/Ouroussevski. Trois véritables chefs-d’œuvre, fruits d’une alchimie miraculeuse entre le réalisateur et son chef opérateur. Pourtant, les deux films qui suivront “Quand passent les cigognes” furent longtemps oubliés. Jusqu’à ce qu’en 1992, projeté poour la première fois au Festival de Telluride puis à San Fransisco, sous les yeux ebahis de Francis Coppola et Martin  Scorsese, soit exhumé le désormais culte “Soy Cuba“. La troisième pépite née de cette collaboration magique reste à découvrir, le film: “La Lettre inachevée” qui est à ce jour, inédit en France.

Quand passent les cigognes (Летят журавли)

Letat-Juravli

En 1958, une fresque historique venue de l’Est s’impose en sélection du festival de Cannes. L’URSS est en pleine période de dégel post stalinien et le film dénonce d’avantage les ravages de la guerre qu’il n’exalte les vertus du patriotisme. Prouese techniques, trouvailles visuelles, lyrisme et cette jeune actrice d’un sincérité qui crève l’écran: Tatiana Sarmoïlova.

” ‘Il y a un avant et un après “Quand passent les cigognes” dans le cinéma mondial”  déclara Françoise Navhail, le film marque également le début d’une collaboration fructueuse entre Mikhaïl Kalatozov et Sergueï Ouroussevski, son chef opérateur.

Le film obtient l’unique Palme d’Or Russo-Soviétique à Cannes en 1958 . (Film URSS de 1957, durée 91 min./ noir et blanc 1.37-4/3 DUAL-MONO/VOSTF)

“Moscou 1941, Véroniqua et son fiancé Boris s’aiment éperdument. Pourtant lorsque l’Allemeagne envahit la Russie, Boris choisit de partir sur le front russe. Sans nouvelle de lui Véronika finit par céder aux avances de Mark, le cousin de bortis: elle l’épouse à contrecœur, et garde le secret espoir du retour de Boris”.

La Lettre inachevée  (Неотправленное Письмо Inédit en France)

Capture d’écran 2014-09-12 à 12.48.14

“Quatre géologues partent en expédition au cœur des terres de Sibérie, à la recherche d’un gisement de dimants. Le chef de l’expédition, Andreï, écrit chaque soir à sa femme une longue lettre qu’il ne pourra envoyer avant de retrouver le monde civilisé”.

(Film URSS de 1959, durée 92min./noir et blanc/1.37-4/3/DUAL-MONO/VOSTF)

Soy Cuba (Я – Kуба)

Я_-_Куба

“La havane, 1958. Cuba n’est qu’un vaste terrain de jeux pour riches américains et propriétaires terriens sans scrupules. C’est le règne de la corruption, de l’argent et de la luxure. Les étudiants et révolutionnaires partisants de Fidel Castro se regroupent pour organiser la lutte” .

(Film Cuba-URSS de 1964, durée 135 min./noir et blanc/1.37-4/3/DUAL-MONO/VOSTF)

Article de présentation du festival  ( CLIQUEZ )

Le bijoutier officiel du Festival, Carrera y Carrera célèbre maison joaillière espagnole, a créé un trophée remis aux gagnants dans les sept catégories.

Ce motif mythique de Saint-Georges qui apparaît aussi bien sur l’emblème de Moscou a été choisi comme le symbole du Festival,  a été la source d’inspiration pour les designers et bijoutiers Carrera y Carrera.

Des membres du jury 2011 entourant la Présidente Géraldine Chaplin.

Les gagnants du33ème Festival du film de Moscou

Prix principal “GOLDEN GEORGE” POUR LE MEILLEUR FILM
LAS OLAS / The Waves
Directeur Alberto Morais
Espagne

PRIX SPÉCIAL DU JURY “ARGENT GEORGE”
CHAPITEAU-SHOW
Directeur Sergei Loban
La Russie

Prix «SILVER GEORGE” POUR LE MEILLEUR RÉALISATEUR
Wong Ching PO
Fuk Sau Che Chi Sei / Vengeance: A Love Story
Chine (Hong Kong)

Prix «SILVER GEORGE” POUR LE MEILLEUR ACTEUR
Carlos Alvarez-Novoa
Las Olas / The Waves
Espagne

Prix «SILVER GEORGE» de la meilleure actrice
URSZULA GRABOWSKA
Joanna
La Pologne

MENTION SPÉCIALE DU JURY CONCOURS PRINCIPALE

KECOVE / Sneakers
directeurs Valeri Yordanov, Ivan Vladimirov
La Bulgarie

Prix «SILVER GEORGE” POUR LE MEILLEUR FILM DE “La Perspectives”
ANARCHIJA Ž GIR Anarchy Û NEZ / dans Zirmunai
Directeur Saulius Drunga
Lituanie, Hongrie

MENTION SPÉCIALE DU JURY pour “LES PERSPECTIVES”

Bugy / Bugs
Directeur Andrey Bogatyriov
La Russie

Prix «SILVER GEORGE” POUR LE MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE
ENFER ET DE RETOUR
Directeur Danfung Dennis
USA, UK

Prix spécial pour la carrière exceptionnelle au cinéma mondial.
John Malkovich
USA

Prix spécial pour la carrière exceptionnelle d’actrice et le fidélité  aux principes de l’Ecole de K. Stanislavski
HELEN MIRREN
UK

Hélène Mirren.

58ème Festival international du film publicitaire.

“The Cannes Lions International Advertising Festival” est le plus prestigieux événement dans le monde de la publicité. Les prix du festival, organisé tous les ans depuis 1954, constituent une récompense ultime dans le domaine de la publicité à la télévision, au cinéma, dans la presse et sur Internet.

Pour un publicitaire, le prix de festival est équivalent à la Palme d’or ou à l’Oscar pour un acteur de cinéma.

Les publicitaires russes ont été récompensés mais c’était il y a cinq ans.

Depuis 2006, toutes les tentatives des publicitaires russes d’attirer l’attention du jury du Festival international de la publicité de Cannes sont restées infructueuses. Les raisons sont nombreuses : le jeune marché de la publicité en plein développement, le manque de professionnels et d’idées créatives.

Mais en 2011, Les publicitaires russes font la récolte des Lions de Cannes. L’agence russe Leo Burnett Moscow a déjà deux prix dans sa collection : l’or pour la publicité Lego Transformers et deux bronze pour la campagne publicitaire du programme de protection des tigres de Sibérie pour le Fonds mondial pour la nature (WWF) et pour la publicité de l’agence russe Voskhod.

L’agence Leo Burnett Moscow a su démontrer comment le jeu de Lego développe l’imagination de l’enfant : le Taj Mahal en Lego se transforme en vaisseau spatial pour devenir ensuite un coléoptère et puis un bathyscaphe.

33ème Festival du cinéma à Moscou

23 juin – 3 juillet 2011

Pendant dix jours, la vie des amateurs du cinéma moscovite sera rythmée par les heures des séances de quelque 400 films du monde entier.

Les critiques de cinéma s’étonnent du choix du film d’ouverture du festival en 3D : “Transformers 3 Face cachée de la Lune” . Un blockbuster américain : Vous avez dit  « artistique » ?, s’interrogent les filmographes. Le directeur de la programmation du festival, Cyrille Razlogov est cependant convaincu que la première mondiale du blockbuster à Moscou est significative.

Deux films russes sélectionnés en compétition principale reflètent parfaitement cette conception. « Déjà parce que leur place est plutôt dans la nomination « Perspectives » pour les films d’auteur et d’expérimentation », explique le directeur artistique du festival Cyrille Razlogov.


Géraldine Chaplin présidente du jury 2011. 

Le jury du festival sera présidé par Géraldine Chaplin (fille aînée du Charlie Chaplin) âgée de 66 ans. Quatre réalisateurs lui tiendront compagnie: le Russe Nikolaï Dostal, l’Israélien Amos Gitai, l’Hongrois Károly Makk et l’Espagnol Javier Martín Domínguez.


Dix-sept films seront en compétition

Le premier film sélectionné est le  “Le Chapiteau Show (Chapito Show)” de Sergueï Lobane dont le talent avait été révélé par notre festival. À l’époque, il avait eu le Grand Prix des critiques russes pour son film La Poussière (Pyl’). Son nouveau film est une grande œuvre épique quelque chose entre Fellini et Mikhalkov, d’une grande ambition et à  l’important potentiel artistique. Le film va certainement surprendre. J’espère que le jury sera indulgent à notre égard parce que le film dure trois heures et quarante minutes… », reprend le directeur.

Nikita Sergueïevitch Mikhalkov président du festival ouvre ce dernier
avec Géraldine Chaplin présidente du jury 2011.

Le Chapiteau Show est difficile de caser dans la classification traditionnelle. On parle d’un film-blague, d’un film-devinette, d’un film-labyrinthe… C’est une comédie musicale dont les personnages sont, comme dit le réalisateur, « des gens bien : des faiblards et des losers. Chacun a sa propre vision du monde à lui, particulière et unique dans son absurdité. Mais bien sûr c’est eux qui vont gagner ».

Le deuxième film sélectionnéest “Le Cœur du Boomerang”  Serdtze Boumeranga de Nikolaï Khomerik qui a participé à deux reprises au Festival de Cannes. Le nouveau film du réalisateur relate les réflexions d’un jeune homme qui apprend qu’il est malade et qu’il peut mourir à tout moment.

En tout, le Festival présentera près de 140 films russes de tous les genres : dessins animés, courts-métrages, films d’étudiants…

“Home”

Film produit par Luc Besson, d’Arthus-Bertrand

Le réalisateur culte Luc Besson et le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand sont lauréat du Prix écologique russe 2011.

(Ce Prix a été institué en 2003).

Yann Arthus-Bertrand a eu l’idée de ce film en 2006, il y a les images, le texte mais également la musique qui accompagne, révèle une émotion.

Le rythme du film est contemplatif, On vole au dessus des paysages, on a besoin de silence…., Trois ans de tournage, dans près de 60 pays, aboutissement de trente ans de travail.

Luc Besson producteur du film.

“Home” est sorti dans les salles le 5 juin 2009 et simultanément dans 130 pays.

Dimanche 17 avril

Organisation et coordination:

Association Université, cinéma Katorza

et Macha Millard:

Réservation: 02 51 84 90 60

Tarifs: de 5,8€ à 3,5€

Renseignements: ( CLIQUEZ )

Grande soirée russe

Mardi 7 décembre à 20h30

Ciné-concert

“La Nouvelle Babylone”

de G. Kozintsev et L. Trauberg (1929)

Paris, 1871, la Commune. Une jeune vendeuse du grand magasin Nouvelle Babylone se lance à corps perdu dans l’insurrection…

Ce ciné-concert exceptionnel sera suivi d’une dégustation servie en salle de vodka et spécialités russes

Menu du Repas servi en salle.

Spécialités salées:
Salade «Olivier» (légumes)
салат «Оливье»
Aubergines farcies (à la carotte râpée marinée)
баклажани фаршированние с морковкой
Pirojkis aux légumes (pommes de terre/champignons)
пирожки с овощами.
Canapés hareng de la baltique
канапушки с сельдью
Blinis de saumon fumé/tarama
блинчики с лососем и тарамой
Aumonières au pâté de foie de volaille (maison)
корзиночки с печеночним паштетом (домашний)
Crêpes aux chou/champignons
блини с капустой и грибами
Canapés aux oeufs de saumon et de hareng fumé
канапушки с красной икрой и с икрой копченой сельди

Spécialités sucrées:
Gâteau «Napoléon»
Торт «наполеон»
Gâteau «Vatrouchka»
Торт «ватрушкa»

Tarif unique : 40 €
Les billets sont en vente sur www.fnacspectacles.com
et à la caisse du cinéma.

RESERVATION OBLIGATOIRE

Cinéma Le Balzac,

1 rue Balzac, 75008 PARIS

Métro: George V

Réservation:

Tél: 01 43 59 05 00 ou mail : info@cinemabalzac.com

Renseignements : ( Cliquez )


3tarkovskiy

IV° Festival International A. Tarkovski

“Zerkalo”

du 24 au 30 mai 2010 à Ivanovo (Russie)

Le programme du festival comprend: Concours international : de films de fiction. Panorama du cinéma russe “Nouveau cinéma russe”. Panorama des films non-fiction, documentaires. Animation panoramique. Programme des films, consacrée au 65e anniversaire de la Grande Victoire.Débats professionnels. Master-classes. Rétrospectives des films de André Tarkovski (né en 1932 à Zavrajye Russie , décédé en France à Neuilly en 1986) et d’Alexandre Gordon (né en 1912 dans le Kansas (USA) décédé en 2006) . Le cru 2010 offrira aux spectateurs de plus en plus nombreux, près de 120 films à découvrir. Cette année le Président de ce grand festival international est Pavel Loungine .

p-lounguine

Jury 2010

Kim Dong-HO, Président du Jury Directeur du Festival International du Film de Pusan. Corée du Sud ALEXANDER Yanakiev historien du cinéma, conférencier, critique, éditeur. Bulgarie ALEXEI MIZGIRYOV Réalisateur, scénariste. Russie Tom Stern Directeur de la photographie. USA

gala-ouv-festiv

Gala d’ouverture de “Zerkalo” IV° Festival A. Tarkovski

La France est présente à ce festival avec quatre films: “L’OURAGAN KALATOZO” et “SERGUE√è PARADJANOV, LE REBELLE” tous deux de Patrick Cazals, ” Alexandre Sokourov, Question sur le cinéma” du régisseur Anne Imbert et “Pavel Chmaroff (1874 – 1950)” peintre russe, du réalisateur français Nicolas Tikhobrazoff (Président-fondateur d’Artcorusse). Films sélectionnés dans la catégorie film non-fiction. Artcorusse avait annoncé l’exposition rétrospective de ce peintre en janvier dernier, ( Cliquez ). A l’occasion de cette exposition Nicolas Tikhobrazoff a réalisé un film sur les toiles de cet artiste. Cette collection unique, qui appartient à Joel Garcia, collectionneur d’oeuvres d’art français, va être exposée à la Galerie Tseretelli à Moscou avant d’être présentée à Voronej, ville russe où est né cet artiste quasiment inconnu des Russes, puisqu’il est arrivé en France et a vécu à Paris dès 1924. Il est décédé en 1950 à Boulogne Billancourt.

Renseignements en français sur le Festival ( Cliquez ), en russe ( Cliquez )

Renseignements en russe sur le programme du Festival ( Cliquez )

Le mois Anton Tchekhov au Théâtre de l’Atalante

du 21 mai au 21 juin

affichesoir-estchekhov-th-tre-atalante

Spectacle Laboratoire, Collectif de Metteurs en Scène.

Direction Artistique : Collaboratrice : Natalia Isaeva. Assistante: Olga Samokhotova.

Traduction : Stéphane Poliakov. Mise en scène : Agnès Adam, Yves Beauget, Cédric Jonchière, Stéphanie Lupo, Stéphane Poliakov. Avec: Agnès Adam, Catherine Baugé, Yves Beauget, Vijaya Bechis Boll, Elena Cotugno, Cédric Jonchière, Stéphane Lara, Vincent Le Gal, Stéphanie Lupo, Florent Masse, Olivier Pilloni Stéphane Poliakov, Gaia Saitta, André Scioblowski. Création musicale et sonore : Massimo Carrozo. Lumières : Fredérique Steiner Sarrieux. Régisseur : Stéphane Deschamps.

Du 21 mai au 21 juin 2010 Le lundi, les mercredis, jeudis et vendredi à 20h30 Les samedis à 19h00, les dimanches à 17h00 Relâche les mardis, et dimanche 23 mai

Quatre études anagogiques Ecole Sauvage NALi (Académie libre) En co-création Avec : Théâtre : Monica Samassa (Rome), Percussions : Vladimir Tarasov (Vilnius), Claviers : Georgy Avetissov (Moscou) Concept & Recherche Sabine Jamet, chorégraphe & Kamil Tchalaev, compositeur. Production des Quatre études anagogique : Ecole Sauvage NALI.

Les lundis 31 mai, 7, 14 et 21 juin à 20h30 Les dimanches 6 et 13 juin à 17h00

L’Atalante Direction Alain Alexis Barsacq

10, place Charles Dullin 75018 Paris

Métro: Abbesses, Anvers ou Pigalle tel. Location 01 46 06 11 90

Tous renseignements : ( Cliquez )

MARDI 13 AVRIL le Cinéma Le BALZAC

présente à 20h30

Le Cuirassé Potemkine, de Sergueï Eisenstein (URSS, 1925)

kino0

Odessa 1905. La révolte éclate à bord du cuirassé Potemkine puis gagne la ville. C’est la fusillade sur le grand escalier, qui n’empêche pas la fraternisation‚ Film culte, manifeste pour la Révolution, poème épique grâce à la puissance du montage, le Cuirassé Potemkine reste une œuvre maîtresse indépassable. Le Cuirassé  Potemkine est un film soviétique muet réalisé par Sergueï Eisenstein, sorti en 1925. Il est choisi, en 1958, comme le meilleur film de tous les temps par un échantillon de 117 critiques internationaux lors de l’exposition universelle de Bruxelles.

bronenosets

Séance exceptionnelle (5 musiciens ), l’Orchestre national de jazz – dirigé par Daniel Yvinec – confronte sa palette sonore à l’un des plus grands chefs-d’oeuvre du cinéma soviétique et composera en temps réel une partition spontanée guidée par les images du cinéaste. La première séance (16 mars) était passionnante, la deuxième mardi 13 avril, le sera certainement aussi. Une manière percutante de revisiter le film d’Eisenstein.

image-1

CINEMA LE BALZAC

1, rue Balzac

75008 Paris

Métro Georges V

Tarif normal : 9 euros – Réduit : 7 euros.

image-2

Télécharger le programme.

Film d’ouverture: Salle 6

Genre : Fiction Durée : 83mn – 2009 Titre original : –ü–∞–ª–∞—Ç–∞ ‚Ññ6 Réalisation : Karen CHAKHNAZAROV Production : MOSFILM Interprètes : Albina EVTOUCHEVSKAIA, Vladimir ILINE, Aleksei JARKOV, Aleksandr PANKRATOV- TCHERNY, Viktor SOLOVIEV, Evgueni STYTCHKINE, Alekseï VERTKOV

Horaires des programmes

image-210

Telecharger les horaires: ( Cliquez )

Les Films de l’Audace Grande Europe VESNA – Printemps du Film Russe 11 rue du Père Corentin 75014 PARIS Tel/Fax : + 33 (0) 1 43 35 32 54 http://www.festival-russe.fr Email : mireille@festival-russe.fr http://www.lesfilmsdelaudace.com

CINEMA ELYSEES LINCOLN 14 Rue Lincoln – 75008 PARIS (M°: Georges V – Etoile – Franklin Roosevelt) Tél.: 08.92.89.28.92

Renseignements: ( Cliquez )

annee-russe-balzac

image-1

Mardi 16 février à Midi.

stenka-razine-affiche

image-3

image-2

image-31

image-11

Le nouveau film Pavel Lounguine TSAR. ce film sera mercredi 13 janvier dans les salles de Paris, Nantes, Angers, Caen, Rennes, Tours, Bordeaux, Toulouse, Lille, Clermont Ferrand, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Strasbourg et sera progressivement programmé dans d’autres autres villes françaises.

1565. Tandis que les ennemis polonais avancent en territoire russe, le tsar Ivan IV, dit le Terrible, sombre dans la folie mystique. Sa milice personnelle martyrise le peuple et les nobles, provoquant la démission du métropolite, le chef de l’Eglise russe. Ivan intronise à sa place son ami d’enfance, l’intègre Philippe. Mais les deux hommes se confrontent rapidement. Philippe s’oppose aux agissements sanguinaires du tsar qui se croit dépositaire de la volonté divine. Un duel à mort, politique et spirituel, s’engage.

image-2

hist1

Cinéma les 3 Luxembourg 67 rue Monsieur le Prince 75006 Paris

Séances : 12h45 – 15h00 – 17h15 – 19h30 – 21h40

Plus de renseignements: ( Cliquez )

‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ‚Ķ VENDREDI 22 JANVIER 20H30 Centre d’art et de culture de Meudon TARIFS – Normal : 6.30 euros – Réduit : 5.10 euros * Programme complet des manifestations organisées dans ce cadre sur le site de la Ville de Meudon ou au 01.49.66.68.88

(Cliquez)

nika-trophee-2009

Le Film “Anastasia” titre original “Bizerte dernière escale“, du réalisateur Victor Lisakovitch et du scénariste et cameraman Nicolas Sologubovsky, a obtenu le Prix Nika 2009, dans la catégorie “Film Documentaire” attribué à Moscou au Théâtre des Operettes, vendredi 3 avril, lors des cérémonies du XXII Festival Nika.

Ce film à la gloire des marins de la Marine Impériale Russe, dont la seule interprète est Anastasia Chirinsky-Manstein, qui depuis 90 ans vit à Bizerte. Elle raconte l’histoire authentique de l’émigration russe et de la dernière escale de l’escadre de la flotte Impériale Russe à Bizerte en Tunisie. Elle avait 8 ans, agripée au bastingage, à la fois merveilleux et effrayant, comme dans un conte de fée, fin 1920, l’escadre Russe entre dans le port tunisien de Bizerte. Agée de 95 ans lors de ce tournage en 2008, elle est la dernière survivante d’un épisode dramatique de l’histoire. Anastasia Chirinsky, née Manstein, fille d’officier de la marine, témoigne des souffrances, des privations, du courage et de l’espoir d’une fillette de 7 ans arrachée à sa terre natale contrainte à l’exil. Elle nous fait revivre avec précision l’un des bouleversements de l’histoire, la Révolution Russe, dans un récit précis, soutenu de documents de l’époque, relatant des faits historique oubliés ou ignorés par certains. Témoignant aussi de l’amour pour sa nouvelle terre d’accueil, la Tunisie et Bizerte où elle est devenue un personnage important. Elle décéde le 21 décembre 2009, dans sa maison à Bizerte agée de 97 ans, elle devait encore finir une partie de ses souvenirs afin de relater et d’authentifier des faits historiques, dont certains sont dans l’ombre ou volontairement éludés.

Film émouvant qui fut présenté par Atcorusse au Festival du film russe” Vesna” à Paris en 2008 au cinéma Lincoln, en présence du scénariste et caméraman Nicolas Sologubovsky et il avait obtenu le Premier Prix dans la catégorie documentaire.

jaq-bizerte-film1

Jaquette du DVD.

166996822

Remise du prix Nika 2009.

Jeudi 10 décembre

18h 30

Chamanisme et inconscient

Rencontres en Sibérie et en Mongolie

Conférence de Yves Benoit

chamovocavalie

Un parcours initiatique commencé en Sibérie et qui aboutit en Mongolie.

chamsumiaasstran

Le chaminisme c’est aussi l’Homme au centre d’un réseau subtil entre Nature, Inconscient et Mythes.

chamtaywan-rtll-jepg

Les sciences de la Psyché ne sont elles pas en train d’explorer les mêmes univers que ceux où le chamane évolue?

sumia-offr-reto2-i-1

Salle de cinéma au sous-sol du musée

37 quai Branly ou 218 rue de l’Université, Paris 75007

Organisé par la SOCIETE DES ETUDES EURO-ASIATIQUES
Musée du Quai Branly, 222 rue de l’Université, Paris VII°
Tél: 01 56 61 71 23

17e Festival du cinéma russe à Honfleur

Du mercredi 25 au dimanche 29 novembre 2009

Sur le thème “La coopération franco-russe dans le domaine du cinéma”.

honfleur-cinema-2009

LE JURY

Président Serge REZVANI, écrivain, scénariste, auteur dramatique, peintre.

Présidente d’honneur Mei Chen CHALAIS, productrice. Membres Marie-Jose NAT, actrice, Antoine LASSAIGNE, réalisateur, scénariste, documentariste Gabrielle LAZURE, actrice (sous reserve) Isabelle MOTROT, journaliste, critique de cinéma Jacques CHARRIER, acteur, producteur Daniel VIGNE, réalisateur, scénariste Boris AKOUNINE, écrivain (sous réserve)

Une sélection des meilleurs films sortis en Russie en 2009, inédits en France

Salle n° 6, de Karen Chakhnazarov Conte de l’obscurité, de Nikolai Khomeriki Buben Baraban, d’Alexeï Mizguiriov Enterrez-moi sous le carrelage, de Serguei Snejkine Le Miracle, d’Alexandre Prochkine Le Tsar, de Pavel Lounguine Une guerre, de Vera Glagoleva

Au programme plusieurs longs et courts métrages, documentaires et films d’animation, répartis en différentes sections : Compétition, Panorama, Rétrospective, Documentaires, Jeune public.

Depuis sa 1re édition à Honfleur en 1995, le Festival du cinéma russe accueille chaque année d’éminentes personnalités du cinéma, de la presse et de la littérature, parmi elles : Sir Peter Ustinov, Michèle Morgan et Gérard Oury, Annie Girardot, Andreï Makine, Philippe de Broca, Jacques Deray, Claude Pinoteau, Robert Hossein, Francis Huster, Régis Wargnier, Jean Becker‚Ķ

Russes et Français se retrouvent ainsi chaque année à Honfleur autour d’une même passion, pour mettre à l’honneur ce jeune cinéma russe.

Les badges du Festival coûtent 17 euros (gratuits pour les moins de 16 ans) et sont en vente : ‚Ä¢ à l’Office du tourisme (quai Lepaulmier, tél. +33 2 31 89 23 30) à partir du 15 Septembre ‚Ä¢ à l’accueil du Festival, au Grand Grenier à sel, à partir du 25 Novembre Les badges donnent accès à toutes les séances de projection dans la limite des places disponibles. Avec chaque badge est remis le catalogue du Festival qui contient un programme détaillé.

Du 25 au 29 novembre dans trois lieux (Grand Grenier à sel, cinéma Henri-Jeanson, auditorium de la CCI) au rythme de quatre à cinq projections quotidiennes. Contact : Direction du Festival (+33) 2 31 89 25 59 ou cinerusse.honfleur@orange.fr Service presse : Elena Kvassova-Duffort (+33) 1 55 57 05 57 ou presse.festivalrusse.honfleur@gmail.com

Plus amples renseignements ( Cliquez )