Après Chtchoukine, la collection Morozov

s’exposera en 2020 à la Fondation Vuitton

à Paris

The Louis Vuitton Foundation is pictured in Paris, on May 20, 2017. The building of the Louis Vuitton Foundation. It is an art museum and cultural center sponsored, designed by the architect Frank Gehry, and is adjacent to the Jardin d'Acclimatation in the Bois de Boulogne of the 16th arrondissement of Paris. (Photo by Alberto Pezzali/NurPhoto)

 La collection d’art moderne français et russe des frères Morozov, grands mécènes moscovites du début du 20e siècle, comprenant des Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Renoir, Monet, Bonnard, Denis, Matisse, Derain et Picasso, mais aussi des artistes de l’avant-garde russe, soit quelque 200 oeuvres de cette remarquable collection, conservée entre Moscou et Saint-Pétersbourg, seront présentées pendant quatre mois à la fondation.

Mikhail_Abramovich_Morozov

Mikhaïl Abramovitch Morozov (Михаил Абрамович Морозов), né le 7 (19) août 1870 à Moscou et mort le 12 (24) octobre 1903 à Moscou.

Ivan_Morozov1

Ivan Abramovitch Morozov, en russe: Ивáн Абрáмович Морóзов (né à Moscou le 27 novembre 1871 et mort le 21 juillet 1921 à Calsbad )

Les frères Mikhaïl et Ivan Morozov étaient de riches industriels moscovites amateurs d’art, comme leur compatriote Serguei Chtchoukine  (dont l’exceptionnelle collection a fait l’objet du 22 octobre 2016 au 5 mars 2017 d’une exposition à la Fondation Louis Vuitton vue par plus un nombre record de 1,2 million de visiteurs).

“Les Morozov et les Chtchoukine forment (…) les deux principales familles qui ont dominé la vie culturelle moscovite au début du 20e siècle, inventé le concept de philanthropie artistique et directement contribué à la reconnaissance internationale des peintres modernes français”, rappelle la fondation dans un communiqué conjoint avec le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, le musée Pouchkine et la galerie Tretiakov à Moscou.

220px-Семья_Маргариты_Морозовой

Margarita Morozova et sa famille devant le portrait du défunt Mikhaïl Morozov (1904)

Nationalisées peu après la révolution de 1917 par les Bolchéviques, les collections Chtchoukine et Morozov étaient devenues les première et deuxième sections du “Musée de la nouvelle peinture occidentale” finalement dissout par Staline en 1948. La collection Morozov a ensuite été répartie entre les trois musées.

C’est un ensemble majeur d’oeuvres modernes du début du 20e siècle qui sera présenté, c’est un événement international du même niveau que l’exposition Chtchoukine”, a déclaré Jean-Paul Claverie, conseiller de Bernard Arnault, président de la Fondation Louis Vuitton.

Morozov-Morozov

Les frères Morozov ont acquis des toiles emblématiques des mouvements impressionnistes, post-impressionnistes et modernes français, mais aussi des oeuvres d’art russes, à la différence de Chtchoukine, qui n’a collectionné que de l’art français.