L’exposition au Musée national d’histoire est dédiée à l’époque de la naissance et la formation de la dynastie royale: XVIIème siècle, après une décennie de temps troublés au trône russe Mikhaïl Romanov a été élu …

En cette année anniversaire de la dynastie des Romanov  l’exposition présente des objets rassemblés  venant de toute l’Europe. Parmi ces objets des collections de l’Historical Museum – Musées du Kremlin de Moscou, le Musée russe, la Galerie Tretiakov, la Bibliothèque d’Etat russe, Archives de l’Etat des actes anciens, le Château Royal de Varsovie, le manège militaire royal suédois Army Museum à Stockholm.


– ” Cette exposition – a déclaré le ministre de la Culture Vladimir Medina,représente non seulement  le début du règne de la dynastie des Romanov, mais aussi une période trouble de notre histoire avec  le début de la réforme de l’armée. Nous avons beaucoup à apprendre…”

Vladimir Medina a présenté les  cycles  caractéristiques dans le développement de la Russie. De 1612 – 1712 années la Russie a eu à surmonter les difficultés.


1812 – victoire victorieux de Napoléon en 1913 – l’épanouissement de l’économie, et, enfin, – la renaissance de la Russie.


Andrei Petrov, chef du département analytique de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie a déclaré qu’ aujourd’hui, notre société a désespérément besoin de comprendre les traditions historiques du passé.


Eva-Sophie Ernstell, Directeur Musée de l’Armée de Stockholm a déclaré: «En regardant les collections qui ont entouré les dirigeants dans les siècles passés, on se demande  ce que représentaient ces objets à leurs yeux? “


L’exposition se divise en deux parties: ” Le temps des Troubles, naissance d’une nouvelle dynastie» et «les premiers Romanov: portrait dans le contexte du siècle“.

La première partie de l’exposition  présente des objets des musées  suèdois et en polognais. De Stockholm un drapeau de cérémonie du roi Sigismond III,  pris par les Polonais et depuis présenté en Suède. Également – un tableau unique de la  “Réception des ambassadeurs polonais 3 mai 1606 au Palais des facettes”, de nombreux  portraits. De Varsovie – un portrait de la jeune prince Ladislas, prétendant au trône de Russie …

La deuxième section de l’exposition présente des objets commémoratifs, des vêtements, des outils, des meubles du palais de la famille royale. Voici Schischak tsar Mikhaïl Fedorovitch , l’icône “Notre-Dame de Fedorov” de Kostroma, des portraits des rois, tombe iconostase Sophia …

L’ exposition raconte l’histoire  de Mikhaïl Romanov, une des reliques de la cathédrale de Moscou Aofferte à Michael Fiodorovitch, l’icône miraculeuse  de «Notre-Dame de Saint-Théodore,” qui représente Martha bénissant son fils Michael au royaume des cieux.

Parmi les pièces uniques – «La charte Zemsky Sobor de l’élection au trône de Mikhaïl Romanov 1613.” et «Le Livre de l’élection au trône de Grande-chef russe roi autocrate et le Grand-duc Michel de Toute la Grande Russie”, un chef-d’œuvre de l’art du livre et miniatures XVII siècle, illustrés par des artistes de l’Armurerie.

“La charte approuvée”, existe en un seul exemplaire, est en cours de restauration, laquelle sera terminée d’ici la fin de l’année… ” a déclaré Vladimir Medina .

L’exposition est ouverte du 21 Mars au 30 Juin 2013.