Étonnante découverte,toile recto verso.

Portrait de Lénine peint sur celui de Nicolas II

le-portrait-du-dernier-tsar-russe-nicolas-ii-peint-par-ilia-galkine-cache-sous-un-portrait-de-lenine-par-vladismav-izmailovitch-le-17-novembre-2016-a-saint-petersbourg_5747375

Un portrait du dernier tsar de Russie, Nicolas II, resté caché pendant près d’un siècle sous celui du père de la Révolution, Lénine, et découvert par hasard sera bientôt exposé à Saint-Pétersbourg, ont annoncé vendredi les restaurateurs.

Le portrait d’apparat de l’empereur peint par Ilya Galkine en 1896 est resté caché pendant près de 90 ans sur l’envers d’un autre portrait: celui de Lénine, réalisé en 1924 par un autre peintre, Vladislav Izmaïlovitch“, a expliqué à l’AFP Tatiana Potselouïeva, responsable du groupe de restaurateurs chargé depuis trois ans de reconstituer la toile.

15219472_1127669660634418_2040292554303719141_n

Ilya Galkine – peintre russe, qui a vécu 1860-1915, avait le titre d’artiste classe second degré ce qui lui donner le droit de peintres  les monarques.

capture-decran-2016-11-21-a-12-28-48

Photo effectuée avt la Révolution du portrait de l’empereur debout dans la salle Petrovsky Commercial College. Photo: Service de presse de l’Académie Stieglitz.

 

Le grand portrait de 4 mètres sur 3 de Lénine, debout devant l’Amirauté de Saint-Pétersbourg, reposait toutes ces années dans la salle d’apparat de l’école 206 de l’ancienne capitale impériale, qui abritait à l’époque tsariste un institut de commerce avant de devenir une simple école.

Vladislav Izmailovich – peintre soviétique, aquarelliste et dessinateur. Ses œuvres ls plus connues sont le plafond de la grande salle de la maison Eliseev et le puit de lumière du Musée russe de Saint – Pétersbourg. Il a enseigné dans les établissements de peinture de Leningrad

wx1080

Portrait de Lénine peint par Vladisslav Izmaïlovitch.

Restée sur place durant près d’un siècle, la toile a été endommagée dans les années 1970.  Déchiré dans le coin inférieur droit, les spécialistes du musée russe on vu en seconde couche un petit fragment de botte peint, il s’est avéré que s’était celle de l’empereur, mais sa restauration n’a commencé qu’en 2013 par les experts de l’Académie nationale d’art et d’industrie Stiglietz de Saint-Pétersbourg, qui n’ont pas tardé à découvrir la double identité du tableau.

wx1080

Restauration de cette toile exceptionnelle.

L’image du dernier tsar de Russie, assassiné avec sa famille par les bolchéviques en 1918, est apparue sous une couche de peinture soluble à l’eau. “Nous étions vraiment surpris!“, se souvient,Tatiana Potselueva , restaurateur, professeur du Département peinture et restauration de l’Académie Stieglitz: «Le plus grand défi sera de préparer le sous-cadre bilatéral, afin d’exposer sur les deux faces, le portrait de Lénine, et cerlui de Nicolas II.

 wx1080-1

Le peintre soviétique Vladislav Izmaïlovitch (1872-1959), auteur du portrait de Lénine, l’a visiblement peint comme s’il n’avait pas voulu détruire l’oeuvre de son prédécesseur et a camouflé à dessein le visage de l’ancien régime derrière celui du dirigeant bolchévique et jusqu’à sa mort il n’a jamais devoilé où mentionné son secret.

En temps normal, on peint par dessus l’ancienne toile, détruisant ainsi l’image précédente. Ici, le peintre l’a gardé en la faisant disparaître sous une couche de peinture soluble à l’eau avant de peindre sur l’envers du tableau“, explique la restauratrice. “Il semble qu’il espérait qu’un jour, le portrait de Nicolas II soit découvert“, s’enthousiasme-t-elle.

En camouflant ainsi pour conserver le portrait du tsar, Vladisslav Izmaïlovitch prenait de gros risques à cette époque“, rappelle pour sa part le recteur par intérim de l’Académie, Vassili Kitchedji.

Fin novembre au sein des murs de l’Académie Stiglietz seront exposées les deux portraits,

15202491_1127669390634445_4988384534379387329_n

Exposition du(des) tableau(x) après restauration.