19
Mai

4ème gala en faveur de la cathédrale de Nice

   Publié par: artcorusse   dans Informations

4ème  Gala  ACRN

au profit de la Cathédrale St Nicolas de Nice

Vendredi 14 juin 2019

Palais de la Méditerranée, Nice

Plus de renseignements sur la cathédrale St Nicolas : CLIQUEZ

h

Après le vif succès des soirées de gala organisées par l’ACRN-Cathédrale Russe de Nice le 9 juin 2016 (au Négresco à Nice), le 12 juillet 2017 (au Palais de la Méditerranée à Nice) et le 15 juin 2018 (au Monte-Carlo Bay à Monaco) pour apporter un soutien financier à la cathédrale orthodoxe russe Saint Nicolas de Nice, notre association caritative prépare maintenant sa quatrième soirée qui aura lieu une nouvelle fois au Palais de la Méditerranée à Nice le 14 juin 2019.

L’ACRN, en la personne de son Président d’Honneur, S.A.S. la princesse Dorrit Romanoff, Princesse de Russie, propose de participer au 4ème gala, à laquelle assisteront:

Monseigneur Jean, Métropolite de Chersonèse et d’Europe Occidentale, Son Excellence Monsieur Alexeï Meshkov, ambassadeur de Russie en France et à Monaco, le prince Alexandre Troubetzkoï, président de l’Association Alliance Franco-Russe et le prince Constantin Mourousy, président de l’Association Européenne de Saint Vladimir.

d

La journée sera organisée de la façon suivante, rappelant et amplifiant les précédentes soirées qui avaient réuni à chaque fois plus de 300 participants venus de France et de Russie, mais aussi de Belgique, de Suisse, d’Espagne, du Royaume Uni, d’Allemagne, des Etats Unis d’Amérique et même du Japon:

  • 10:00 Grande Liturgie dans la cathédrale, avenue Nicolas II à Nice.

d

  • 19:00 Grand dîner de gala avec animation musicale russe, sur invitation au Palais de la Méditerranée, 43 Promenade des Anglais à Nice.

h

Une vente aux enchères d’icônes et de lithographies originales d’artistes de renom sera organisée au profit de la cathédrale, suivie du tirage d’une tombola dont le gros lot sera une croisière maritime pour 2 personnes.

h

Le coût des places est de 220€ par personne et de 2000€ par table de dix. Les mécènes de l’évènement bénéficient d’une place gratuite par tranche de 1000 Eur de sponsorisation, soit à se voir attribuer une table de dix pour une participation de 10 000€.

Les mécènes de l’évènement bénéficieront d’office de places dans l’espace VIP de la soirée. Les 50 premiers inscrits seront également automatiquement positionnés dans le carré VIP. Les enregistrements seront clos dès le 400ème participant enregistré.

3

INSCRIPTION SOIRÉE DE GALA ACRN DU 14 JUIN 2019

d

Les inscriptions doivent être accompagnées du règlement par chèque libellé au nom de l’ACRN, adressées à son Trésorier, M. Nikita Ionnikoff, 1 ruelle Saint-Jean, 06390 Contes, France.

Un paiement par transfert bancaire peut également être envoyé à l’ACRN au Crédit Mutuel, 24 avenue de la Californie, 06200 Nice.   IBAN: FR7610278079660002061480163 – BIC: CMCIFR2A

 

Plus de renseignements sur l’ACRN : CLIQUEZ

 

3

Palais de la Méditerranée,

13 Promenade des Anglais, 06000 Nice

14
Mai

Restauration de la Cathédrale de Nice

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Démarrage des travaux de restauration le 5 mai 2014

de la Cathédrale  Saint Nicolas de Nice

6602236-9958938

 

Petit coin de Russie à Nice, cette cathédrale est le plus bel ouvrage orthodoxe sur la côte. Inaugurée en 1912, elle fut érigée en hommage aux immigrants russes installés sur la Côte d’Azur. Inspirée de la basilique Saint-Basile à Moscou, c’est un joyau de l’architecture russe. On observera particulièrement ses magnifiques coupoles aux tuiles vertes ornées de dorures. À l’intérieur, on admirera les icônes à l’effigie du Christ et de Saint-Pierre.

nice

La cathédrale a été construite en 1912 sur les villas Bermont, site de la station principale de la Côte d’Azur. A savoir qu’en 1865 est décédé tsarévitch Nicolas Alexandrovitch. Le terrain sur lequel le temple a été construit fut acquis par Alexandre II. Dans les années 1920, l’association orthodoxe de Nice a commencé à gérer la cathédrale. La Cour de cassation, la plus haute juridiction française, a mis un terme mercredi au litige portant sur la cathédrale orthodoxe Saint-Nicolas de Nice, en confirmant la propriété de la Russie sur cette église, ses biens et le terrain qu’elle occupe, ont annoncé les médias internationaux.
En janvier 2010, le tribunal de grande instance de Nice a reconnu la Russie propriétaire de la cathédrale. Cette dernière était également revendiquée par l’Association cultuelle orthodoxe russe de Nice (ACOR), qui l’avait gérée de 1923 à 2010. Le 19 mai 2012, la Cour d’appel d’Aix-en-Provence a confirmé les droits de propriété de la Fédération de Russie sur la cathédrale en rejetant l’appel de l’ACOR. Cette dernière a déposé un pourvoi en cassation.
L’arrêt de la Cour de cassation a mis un terme au litige qui a duré sept ans.

6602236-9958941

Les travaux ne feront pas s’interrompre la vie liturgique de la cathédrale. Jusqu’en mai juin les offices s’effectuerons dans la chapelle du parc. A partir de juillet la cathédrale sera ouverte à nouveau les dimanches et les jours de fête .

Cathédrale Saint-Nicolas de Nice
Avenue Nicolas II, 06000 Nice.
Ouverture dès le 1er juillet tous les jours de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Entrée libre.

24
Jan

Cathédrale de Nice

   Publié par: artcorusse   dans Informations

image-16

La cathédrale de Nice est un joyaux de l’architecture religieuse russe, bâtie en 1903. La cathédrale Saint Nicolas, classée aux monuments historiques, a été édifiée entre 1903 et 1912 sur un terrain acheté en 1865 par le tsar Alexandre II pour en faire un mausolée à la mémoire de son fils, mort à cet endroit d’une méningite.

Le bail emphytéotique, initialement signé en 1907 pour une durée de 99 ans, est arrivé à son terme en 2006.Depuis 1923, c’est l’ACOR qui gère la paroisse orthodoxe, rattachée au Patriarcat de Constantinople et non celui de Moscou.

En 2007, l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en France, Alexandre Avdeev a entamé des pourparlets afin que la Russie récupére son bien. Pour l’ACOR, la cathédrale était une possession de la famille impériale, non de la Russie, ce que contestent les autorités russes.

A l’audience, qui s’était tenue le 2 novembre 2009 après plusieurs renvois, l’avocat de la Fédération de Russie avait plaidé que l’acte initial d’acquisition du terrain, par Alexandre II, portait la mention “Au nom de l’empereur de toutes les Russies“, ce qui signifiait, selon lui, que ce terrain n’était pas un bien familial des Romanov mais au contraire un bien étatique. La défense avait plaidé au contraire que la nature familiale du mausolée était évidente et qu’il en résultait que l’ensemble terrain et bâtiment, construit partiellement avec des fonds privés de Nicolas II– appartenait à la famille des tsars et nullement à l’Etat russe, qui ne pouvait donc en revendiquer la propriété.

Alexandre Avdeev aujourd’hui ministre de la Culture de la Fédération de Russie, a expliqué les motivations de son pays : “J’ai proposé une entente à l’amiable, et elle n’a pas abouti. En aucun cas nous ne voulons transformer une discussion juridique en discussion religieuse. Et, sur ce plan, il n’est pas question de remplacer les religieux qui sont sur place par des religieux venus de Moscou ! L’État Russe demande simplement le retour de cette propriété selon l’échéance du bail emphytéotique. Une fois cela confirmé, nous maintiendrons ce qui est à Nice. La seule chose que nous supprimerons est le prix d’entrée actuel. La gratuité de l’entrée est dans la tradition des Églises orthodoxes.”

Le tribunal de Nice a donné raison à la Fédération de Russie, le 20 janvier 2010 avec exécution provisoire du jugement.”Le tribunal civil de Nice a décrété que la cathédrale orthodoxe Saint Nicolas appartenait bel et bien à la Russie, et non à l’association cultuelle de la paroisse”. L’association cultuelle a déjà décidé de faire appel de ce jugement, se déclarant prête à se pourvoir en cassation ou, au-delà, à faire appel devant la Cour européenne de justice. La bataille judiciaire ne fait que commencer.

Cette affaire fait ressurgir d’anciennes blessures de la révolution russe.

14
Déc

Centenaire de la Cathédrale Saint Nicolas de Nice

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

A l’occasion du centenaire de la Cathédrale Saint Nicolas de Nice

une grande exposition est présentée au public

“Présence Russe – Nice & la Côte d’Azur 1860 – 1914”

La présence russe sur la Riviera sera évoquée par cinq grands thèmes correspondant aux cinq salles de l’espace d’exposition temporaire du second étage de la villa Masséna.

1) La famille impériale
L’impératrice douairière Alexandra Feodorovna (1798-1860) séjourne à Nice en 1855-1857 et 1859-1860. En 1864, sa belle-fille Maria Alexandrovna (1847-1928)), également. Elle y est rejointe par l’héritier du trône impérial, le tsarévitch Nicolas (1843-1865) qui y décède l’année suivante à l’âge de 22 ans.

L’impératrice  Alexandra Feodorovna
séjourne à la Villa  Avigdor l'hiver 1856-1857

Son père, Alexandre II (1818-1881), achète la villa Bermond et y fait construire une chapelle expiatoire sur les plans de David Grimm.

2) Un site russe au cœur de Nice : Le château de Valrose
Après avoir construit des lignes de chemins de fer en Russie, le baron Paul von Derwies (1825-1881) fait élever dans la campagne niçoise un château imposant (1856-1859) sur le domaine de Valrose.