4
Mai

Souvenir du Corps Expeditionnaire Russe à Mourmelon

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

DIMANCHE 20 Mai 2018 (WE Pentecôte)

ASCERF

Association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France (1916-1918).

Pèlerinage annuel au Cimetière militaire Saint-Hilaire le Grand (Mourmelon)

 

“HOMMAGE à LA LÉGION RUSSE pour L’HONNEUR 1918-2018”

 


L’Association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France (1916-1918) vous convie le dimanche 20 mai (week-end de Pentecôte) au où reposent les combattants russes tombés au champ d’honneur en France au cours de la 1ère Guerre Mondiale.

Un peu moins d’un millier de soldats russes du corps expéditionnaire de quelque 50.000 hommes qui fut envoyé en France et dans les Balkans de 1916 à 1918, y sont enterrés autour d’une chapelle orthodoxe et d’un monument aux morts, qui existe depuis 1916 et est entretenu depuis 1925 par les autorités françaises. Une association des officiers, anciens combattants du corps expéditionnaire, remplacée depuis la disparition du dernier survivant, dans les années 90, par l’association pour le souvenir, organise chaque année un pélerinage et veille à la mémoire du rôle du Corps expéditionnaire en France et pour les relations franco-russes. La Russie a délaissé durant toute la période soviétique la mémoire de ses quelque trois millions de morts dans l’effroyable guerre de 14-18.

Programme :

09 h 45: Envoi des couleurs ;
10 h  : Liturgie célébrée dans la chapelle commémorative ;
12 h  : Procession et bénédiction des tombes au cimetière militaire russe ;
12 heures 30 : Buffet russe ;
13 h : Repas russe « de tradition » (14€ et -25 ans 10€) ;
15 h : Cérémonie civile au cimetière militaire, avec les autorités civiles et militaires ainsi que les associations d’anciens combattants de la région ;


A l’issue de la cérémonie : Visite guidée de la chapelle-mémorial ;
19 h : Repas du soir : barbecue (15€ -25 ans 12€) — suivi d’un feu de camp.

Ambiance musicale russe.
Exposition sur le corps expéditionnaire russe en France (réalisation ONAC de la Marne).

Informations auprès de Mme Elisabeth Obolensky, présidente de l’ASCERF.

Téléphone: 01 45 45 13 54

www.acerf.com

Localisation de la chapelle et du cimetière
D21
51600 Saint-Hilaire-le-Grand ( 49°9’28″ N – 4°24’1.32″E )
Pour y accéder, deux options peuvent être envisagées:
– Arrivée par le nord :
Sortir de l’autoroute A4 à Reims-Cormentreuil (sortie n° 26)
Tourner à gauche sur la N244 (avenue Nicéphore Niepce)
Après 1,2 km, prendre la bretelle d’accès vers la N 44 (route vers Chalons-en-Champagne)
Après 6,2 km sur la N 44, tourner à gauche – Après 20 m, prendre la D931 (voie de la Liberté)
Suivre la D 931 sur 18 km jusqu’au croisement « L’Espérance » avec la D21 (« Auberive-
Mourmelon-le-Grand »)
Prendre à droite direction Mourmelon
La chapelle et le cimetière sont à 1,8 km sur la droite.

 Arrivée par le sud:
Sur l’autoroute A4, après Reims-Cormentreuil, prendre la direction de Metz
Peu après la bifurcation vers Metz, sortir de l’autoroute à « La Veuve »
Tourner à gauche, direction Mourmelon-le-Grand
Traverser Mourmelon jusqu’à l’église
Devant l’église, tourner à droite et rouler sur 150 m
Tourner à gauche et prendre la D19 direction Saint-Hilaire-le-Grand
À 1,5 km après la sortie de Mourmelon, en lisière de bois, prendre la bifurcation sur la
gauche
Un panonceau signale généralement la direction « cimetière russe », lequel se trouve à 1 km
sur la gauche.

Dimanche 4 juin 2017 (week-end de Pentecôte)

chapell-Mourmelon

L’ASSOCIATION DU SOUVENIR DU CORPS ÉXPÉDITIONNAIRE RUSSE EN FRANCE (1916 -1918), (ASCERF).

Vous convie au pèlerinage annuel au cimetière militaire de Saint Hilaire Le Grand (Mourmelon) où reposent les combattants russes tombé au champ d’honneur en France au cours de la 1ère Guerre Mondiale.

PROGRAMME

9h45: Envoi des couleurs.

10h00: Liturgie célèbrée dans la chapelle  par son Éminence Mrg Jean de Chariuoplolis. Archevèque des églises orthodoxes russes, en Europe occidentale, exarque du patriarche œcoménique.

12h00: Procession et bénédiction des tombes au cimetières militaire russe.

12h30: Buffet russe.

13h00: Repas russe “de tradition” (14€ et -25 ans 10€)

15h00: Cérémonie au cimetière avec les autorités civilrs et militaires ainsi que les addociation d’anciens combattants de la région. Discours et dépôts de gerbes.

871 soldats reposent là sur les 4000 victimes du contingent russe qui participa à partir de 1916 aux combats sur le sol français et 1 soldats inconnu découvert il y a peu.

A l’issue de la cérémonie : VISITE GUIDÉE DE LA CHAPELLE-MÉMORIAL

cimetiere_et_eglise_1

La chapelle orthodoxe de style Novgorod, a été édifiée en 1937 à proximité du cimetière militaire où elle perpétue le souvenir des soldats russes tombés aux combats pendant la Première Guerre Mondiale. 871 soldats reposent là sur les 4000 victimes du contingent russe qui participa à partir de 1916 aux combats sur le sol français. Albert Alexandrovitch Benois, architecte russe de lointaine origine française a signé ce monument qui offre à la vue ses murs blancs, son toit vert clair (symbole de la terre), son clocheton bleu (symbole du ciel) et son clocheton d’or dans le style caractéristique des églises Novgorod dont la cathédrale Sainte-Sophie est le plus ancien fleuron. Tout près, se trouve l’Ermitage orthodoxe Situé à la bordure de la RD 21, entre Saint Hilaire Le Grand et Mourmelon le Grand, ce monastère est blotti dans un petit bois de bouleaux et de sapins, qui n’est pas sans rappeler la nature un peu mélancolique de la Russie. Il jouxte le Cimetière Militaire Russe de la Guerre 1914-1918, où reposent les dépouilles des officiers et des soldats Russes morts pour la France. Ces militaires faisaient partie du Corps Expéditionnaire russe, envoyé par le Tsar Nicolas II  pour prendre part aux batailles sur le front de la Marne.

19h00: Repas du soir: Barbecue  ( 15€ -25 ans 12€ ), suivi d’un feu de camp avec ambiance musicale russe.

Exposition:  « PARCOURS ET DESTINS DU CORPS EXPÉDITIONNAIRE RUSSE »
( présentée par le Département de la Marne).

 

Chapelle, Cimetière militaire

51600 Saint Hilaire Le Grand

Informations: Mme Obolensky, Tél: 01 45 45 13 54
Renseignements: www.ascerf.com

Capture d’écran 2017-05-11 à 12.11.32

24
Mar

Soldat russe inconnu de la Première Guerre à Mourmelon

   Publié par: artcorusse   dans Informations

chapell-Mourmelon

Chapelle du cimetière russe à Mourmelon

Honneurs à un soldat russe

de la Première Guerre Mondiale

à Mourmelon le 22 mars 2017

soldat inconnu russe

L’inhumation solennelle d’un soldat russe inconnu de la Première Guerre mondiale dont les restes ont été découverts en décembre 2016 près de la commune de Cormicy par l’historien Pierre Malinowski après trois ans de recherches, a eu lieu mercredi 22 mars 2017 à Mourmelon au cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand.

personalités mars 2017
La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’Etat auprès du ministre français de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, de S.E Alexandre Orlov, Ambassadeur de la Fédération de Russie en France, de Mme Agnès Person, Maire de Saint-Hilaire-le-Grand et de représentants des associations du souvenir militaire. Les personnes présentes ont assisté à l’office des morts à l’Eglise de la Résurrection du Christ, à l’issue duquel le soldat a été enterré avec les honneurs militaires.

office des morte Mourmelon

Bien que l’identité du combattant ne soit malheureusement pas établie, son appartenance au Corps expéditionnaire russe envoyé en France en 1916 (très probablement à la 3ème brigade spéciale d’infanterie engagée lors de la meurtrière offensive Nivelle en avril 1917) est incontestable, en témoignent les effets personnels retrouvés auprès des ossements: une croix orthodoxe, des boutons portant l’aigle bicéphale et des caractères cyrilliques, un ceinturon, des munitions.

download

Crédit : Pierre Malinowski

C’est pour la première fois qu’un soldat russe porté disparu pendant la Grande Guerre est officiellement retrouvé en France . Cette découverte est d’autant plus significative qu’elle a été faite après trois ans de fouilles à la veille du centenaire de l’offensive Nivelle.

soldat inconuu russe Mourmelon

Dans son allocution l’ambassadeur de la Fédération de Russie en France  Alexandre Orlov a souligné que la mémoire des soldats qui sont morts en France et en Russie pour la cause commune devait montrer le chemin pour pérenniser l’amitié entre les peuples russe et français.

Orlov Mourmelon

Pour sa part, M. Todeschini a tenu à dire que cette cérémonie était l’occasion de rappeler le sacrifice et d’honorer lа mémoire de tous les soldats russes venus combattre sur le sol français au cours des deux guerres mondiales. (Crédit photo Ambassade de Russie)

5
Mai

Pèlerinage annuel à Mourmelon dimanche 24 mai

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

L’ASSOCIATION DU SOUVENIR

DU CORPS EXPEDITIONNAIRE RUSSE EN FRANCE

(1916 -1918)

Pélérinage à St Hilaire

Dimanche 24 mai 2015

chapell-Mourmelon

Chapelle russe dessinée par Alexandre Benoit à St Hilaire le Grand.

Programme:

images-1

Soldats russes lors d’une prise d’armes en France vers 1914.

9h45         ENVOI DES COULEURS

10h00       LITURGIE CÉLÉBRÉE DANS LA CHAPELLE COMMÉMORATIVE

12h00       PROCESSION ET BÉNÉDICTION DES TOMBES AU CIMETIERE MILITAIRE RUSSE

 chapelle_cimetiere-400x224

12h30       BUFFET RUSSE

13h00       REPAS RUSSE « DE TRADITION »

 

Capture d’écran 2015-05-05 à 18.42.28

 

15h00        CÉRÉMONIE AU CIMETIÉRE AVEC LES AUTORITÉE CIVILES ET MILITAIRES

                        AINSI QUE LES ASSOCIATIONS D’ ANCIENS COMBATTANTS DE LA RÉGION.

Soldats-2013-05-23-à-13.26.03

A l’issue de la  cérémonie VISITE GUIDÉE DE LA CHAPELLE COMMÉMORATIVE

Capture d’écran 2015-05-05 à 19.05.00

19h00         REPAS DU SOIR : BARBECUE – SUIVI D’UN FEU DE CAMP. AMBIANCE MUSICALE RUSSE.

st_hilaire_mnt_2eregiment02-224x400

 

Renseignements:

Mme OBOLENSKY

TEL:01 45 45 13 54

Courriel : ascerf@free.fr

www.ascerf.com

Localisation de la chapelle et du cimetière
D21
51600 Saint-Hilaire-le-Grand ( 49°9’28″ N – 4°24’1.32″E )
Pour y accéder, deux options peuvent être envisagées:
– Arrivée par le nord :
Sortir de l’autoroute A4 à Reims-Cormentreuil (sortie n° 26)
Tourner à gauche sur la N244 (avenue Nicéphore Niepce)
Après 1,2 km, prendre la bretelle d’accès vers la N 44 (route vers Chalons-en-Champagne)
Après 6,2 km sur la N 44, tourner à gauche – Après 20 m, prendre la D931 (voie de la Liberté)
Suivre la D 931 sur 18 km jusqu’au croisement « L’Espérance » avec la D21 (« Auberive-
Mourmelon-le-Grand »)
Prendre à droite direction Mourmelon
La chapelle et le cimetière sont à 1,8 km sur la droite.

Arrivée par le sud:
Sur l’autoroute A4, après Reims-Cormentreuil, prendre la direction de Metz
Peu après la bifurcation vers Metz, sortir de l’autoroute à « La Veuve »
Tourner à gauche, direction Mourmelon-le-Grand
Traverser Mourmelon jusqu’à l’église
Devant l’église, tourner à droite et rouler sur 150 m
Tourner à gauche et prendre la D19 direction Saint-Hilaire-le-Grand
À 1,5 km après la sortie de Mourmelon, en lisière de bois, prendre la bifurcation sur la
gauche
Un panonceau signale généralement la direction « cimetière russe », lequel se trouve à 1 km
sur la gauche.

Capture d’écran 2015-05-05 à 18.45.59

Pélérinage à Saint Hilaire le Grand à Mourmelon

Chapelle russe dessinée par Alexandre Benoit à St Hilaire le Grand.

Soldats portant les uniformes d'époque © DdK 

Un pélerinage  pour commémorer les quelque 5.000 Russes morts au combat en terre française lors de la Première guerre mondiale s’est déroulé comme chaque année, le dimanche de la Pentecôte au cimetière militaire russe de saint-Hilaire le Grand, près du camp militaire de Mourmelon, dans l’est de la France (département de la Marne).

Soldats russes chantant la liturgie en 1914.

Un peu moins d’un millier de soldats russes du corps expéditionnaire de quelque 50.000 hommes qui fut envoyé en France et dans les Balkans de 1916 à 1918, y sont enterrés autour d’une chapelle orthodoxe et d’un monument aux morts, qui existe depuis 1916 et est entretenu depuis 1925 par les autorités françaises. Une association des officiers, anciens combattants du corps expéditionnaire, remplacée depuis la disparition du dernier survivant, dans les années 90, par l’association pour le souvenir, organise chaque année un pélerinage et veille à la mémoire du rôle du Corps expéditionnaire en France et pour les relations franco-russes. La Russie a délaissé durant toute la période soviétique la mémoire de ses quelque trois millions de morts dans l’effroyable guerre de 14-18.

Soldats russes lors d'une prise d'armes en France vers 1914.

Oubli qui a commencé à être réparé avec la participation d’ambassadeurs de la Russie, après la Perestroïka, aux cérémonies annuelles à Mourmelon.

Cette année, l’ambassadeur de Russie en France, Alexandre Orlov, a rappelé que dorénavant le 1er août serait en Russie jour de mémoire des victimes de la Ière guerre mondiale et qu’une collecte auprès des Russes du monde est lancée pour édifier un monument aux morts à Moscou.

(Au premier plan) Georges de Brevern Pdt de l'association. © DdK

La journée de commémoration a vu deux cérémonies : une première « russe » le matin au cimetière à forte participation religieuse autour de l’association pour le souvenir du Corps expéditionnaire, présidée par M. Georges de Brevern (ITW)  et avec la participation de nombreux jeunes Vitiaz, une organisation de jeunesse russe créée dans l’émigration.

Jeunes Vitiaz. © DdK


Défilé devant la chapelle russe dessinée par Alexandre Benoit

La seconde, en présence du sous-préfet de Reims, M. Michel Bernard, de la maire de saint-Hilaire, Mme Agnés Person, de l’ambassadeur de Russie et de nombreux officiers supérieurs français. Le sous-préfet a rappelé le rôle détérminant de la Russie pour la victoire de la Marne au début de la guerre.

Taxis de la Marne, Le dernier survivant de ces chauffeurs 
de la Marne fut Kléber Berrier.

Si les légendaires taxis ont joué un rôle, ce dernier est plus symbolique que le retrait de plusieurs divisions allemandes contraintes d’aller faire face à l’offensive que la Russie a lancé à la demande de la France contre la Prusse orientale, alors que son armée n’était pas prête ce qui lui a valu des pertes considérables. C’est pourquoi, la Russie sera associée l’an prochain  aux commémoration du centenaire de l’infernale guerre civile européenne du début du siècle dernier. Près de 500 personnes ont bravé la pluie pour participer à la commémoration qui perpétue la mémoire des morts russes pour la France et la Russie.

Dimitri de Kochko.(Russie d'Aujourd'hui)

Il a été rappelé dans le discours du président Georges de Brevern le récent décès du Prince Obolensky (https://artcorusse.org/?p=4402) qui fut le président de l’ACERF et ensuite son président d’honneur .

Capture d’écran 2016-04-06 à 23.47.59

L’ASCERF organise le

Pélérinage annuel au

cimetière militaire de Saint Hilaire ( Mourmelon)

dimanche 15 mai 2016 ( Pentecôte)

“Centenaire de l’arrivée du Corps Expéditionnaire Russe en France”

1916 – 2016

chapell Mourmelon

Un peu moins d’un millier de soldats russes du corps expéditionnaire de quelque 50.000 hommes qui fut envoyé en France et dans les Balkans de 1916 à 1918, y sont enterrés autour d’une chapelle orthodoxe et d’un monument aux morts, qui existe depuis 1916 et est entretenu depuis 1925 par les autorités françaises. Une association des officiers, anciens combattants du corps expéditionnaire, remplacée depuis la disparition du dernier survivant, dans les années 90, par l’association pour le souvenir, organise chaque année un pélerinage et veille à la mémoire du rôle du Corps expéditionnaire en France et pour les relations franco-russes. La Russie a délaissé durant toute la période soviétique la mémoire de ses quelque trois millions de morts dans l’effroyable guerre de 14-18.

himalaya1

Déparquement des troupes russes à Marseille.

images-1

Prise d’armes à Mourmelon 1917.

chapel20

Aspect du cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand dans les années Vingt.

Programme

9h 45 : Levée des couleurs

10 h: Divine liturgie Procession au cimetière militaire.

12 h :  Buffet et repas pour les pélerins. (14€, 10€ – moins de 25 ans)

15h cérémonie civile avec la participation de militaires français et d’ autres fonctionnaires, anciens combattants descendants des organisations de jeunesse russes, orchestre local, ainsi que tous ceux qui sont venus pour honorer la mémoire des soldats russes … Pose des couronnes sur les tombes des soldats et au monument dans la rue, lorsque le son des hymnes russes et français.

19h :  Dîner avec barbecue. (15 €, 12 € – moins de 25 ans)
La soirée se termine par un feu de camp commun et chantant des chansons russes

Exposition permanente sur l’histoire de Rusko Force expéditionnaire

En voiture:

Capture d’écran 2016-04-06 à 23.18.28

En Autocar

  • Départ dimanche 15 mai à 7h 30 – Nation-Av. du Trône (Paris 11ème)
  • Retour le dimanche 15 mai vers minuit – Nation – Av. du Trône
  • Coût du trajet aller/retour: 22 euros par personne.

Inscription avant le 6mai 2016 par mail à:  schemann.nathalie@orange.fr

ou par téléphone : 01 45 55 23 23 , prépaiement obligatoire

chèque à l’ordre de l’Ascerf à adresser à:

Madame Katia DUFOUR 41 Av Rapp, 75007  Paris

Plus de renseignements: (CLIQUEZ)

Voir les articles sur Artcorusse cherchez dans archives.

Repas sur place:

Adultes dimanche midi: 14€    dimanche soir, barbecue: 15€

Jeunes moins de 25 ans: 10€       Soir: 12€

4
Mai

Centenaire de la Grande Guerre à St Hilaire le Grand

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
PELERINAGE A SAINT HILAIRE LE GRAND
L’ASSOCIATION DU SOUVENIR DU CORPS EXPEDITIONNAIRE RUSSE EN FRANCE
(1916 -1918)
 dimanche 8 juin 2014
(week-end de Pentecôte)

chapelle_cimetiere
Cimetière militaire de Saint Hilaire
Le Grand (Mourmelon) où reposent les combattants russes tombés
au champ d’honneur en France au cours de la 1ère Guerre Mondiale.

PROGRAMME
9.45 Envoi des couleurs.
10.00 Liturgie célébrée dans la Chapelle commémorative.
12.00 Procession et bénédiction des tombes au cimetière militaire russe.

plaque_1998

12.30 Buffet russe.
13.00 Repas russe “de tradition”.
15.00 Cérémonie au cimetière avec les autorités civiles et militaires ainsi que les associations des      Anciens Combattants de la région et sur les lieux du souvenir.

st_hilaire_mnt_2eregiment02

A l’issue de la cérémonie,  visite guidée de la Chapelle commémorative.
16.00 Démonstration de lutte “style russe”.
19.00 Repas du soir: Barbecue – suivi d’un feu de camps. Ambiance musicale russe.

EXPOSITION PERMANENTE SUR LE CORPS EXPÉDITIONNAIRE

RENSEIGNEMENTS:
Courriel : ascerf@free.fr       site :  www.ascerf.com

16
Nov

Hommages aux combattants de Gallipoli 23 novembre 2013

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Gallipoli-e1319220031928

A l’occasion du 92ème anniversaire de la fondation de l’association des anciens de Gallipoli (1921-2011), crée un an après la bataille de Gallipoli sous l’instigation du Général Vrangel, la direction de l’Union des Descendants des Combattants Russes de Gallipoli à décidé comme chaque année de célébrer une panikhida au plus près du 22 novembre  soit cette années le samedi 23 novembre 2013. Panikhida sera célébrée à 14h00 au carré des Gallipoli du cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois

Nous demandons à vous tous, qui êtes dispersé dans le monde, d’organiser un office solennel de commémoration, en souvenir des actes héroïques de nos aïeux de Gallipoli et de tous les soldats de l’armée blanche.

Nous demandons à tous ceux d’entre vous qui auront la possibilité d’organiser cet office, de nous en informer cette adresse : contact@gallipoli.fr
De tout cœur nous vous demandons de prendre part à cet événement.
Direction de L’Union des Descendants des Combattants Russes de Gallipoli.

Paris : cimetière de Sainte Geneviève des bois  14 h 00

Luxembourg : Eglise St Pierre et Paul 17 h 00

Genève : Cathédrale l’Exaltation de la Sainte-Croix 17 h 00

Bruxelles : Cathédrale Saint Nicolas  16 h 30

Florence : Cathédrale de la Nativité du Christ 16 h 00

Nice :  Cathédrale Saint Nicolas 16 h 00

Mourmelon : Eglise orthodoxe de St hilaire 16 h 30

Montreal : Musée imperial russe 16 h 00

Moscou : Eglise de la Saint trinité 16 h 00

New York : Eglise du Saint synode 12 h 00

Capture d’écran 2013-11-16 à 13.17.43

Exposition au Musée historique d’Etat de Moscou

« Soldats russes – Le corps expéditionnaire russe en France – 1916-1918 »

du 3 mars au 30 avril 2011

En avril 1916, après un long périple maritime, les hommes du corps expéditionnaire russe débarquent à Marseille pour combattre aux côtés des troupes françaises et britanniques immobilisées dans une guerre de position contre l’armée allemande. Considérés comme une force nouvelle destinée à changer le cours des opérations militaires, ils sont accueillis avec enthousiasme par la population.

Cette exposition, produite par l’ECPAD en collaboration avec le musée de la Grande Guerre de Meaux, et avec le soutien de la DMPA, relate l’incroyable voyage des 8 000 hommes de la 1e brigade commandée par le général Lokhvitsky pour venir combattre aux côtés des Alliés, de 1916 à 1918.

Près de 20 tirages photos et 50 objets historiques sont présentés au public russe qui va ainsi connaître une partie de l’histoire russe trop souvent occultée.

Après une période d’entraînement, les soldats des 1re et 3e brigades russes combattent dans la région de Reims. En avril 1917, au prix de lourdes pertes, ils remportent un des rares succès de l’offensive du Chemin des Dames, gagnant ainsi l’estime des armées alliées. Rattrapés par les événements révolutionnaires qui ont commencé en Russie, certains demandent à regagner leur patrie, tandis que d’autres décident de poursuivre le combat jusqu’à l’armistice du 11 novembre 1918.

Situé au lieu-dit ” L’Espérance “, en bordure de l’actuel camp militaire de Mourmelon, le site de Saint-Hilaire-le-Grand a été choisi pour honorer la mémoire des soldats russes tués sur les champs de bataille de Champagne, en souvenir de l’alliance militaire franco-russe célébrée avant la 1ère guerre mondiale à l’occasion de la visite en Champagne du tsar NICOLAS II, en 1896 et à nouveau en 1901.

De nombreuses autorités étaient présentes à cette inauguration : le général Maurin, chef de la mission militaire, le lieutenant-colonel Galliaerde, attaché air, et madame Jean de Gliniasty représentaient l’ambassadeur de France en Russie, monsieur Jean de Gliniasty. Le ministre russe de la culture, monsieur Alexandre Avdeev, était représenté par le secrétaire d’Etat à la culture.

Sur le site ARTCORUSSE   CLIQUEZ .

5
Sep

Stèle commémorative au Fort de la Pompelle

   Publié par: artcorusse   dans Année Croisée 2010

Samedi 4 septembre 2010


Le Fort de la Pompelle a été construit entre 1880 et 1883, après la guerre de 1870, sur un ancien camp romain, à 30 km de Reims. Sa superficie est de 2,31 ha.Occupé par les troupes allemandes. C’est seulement après la victoire de la Marne qu’il sera reconquis par des soldats français. Cent quatre-vingts régiments dont deux brigades spéciales russes envoyées par le Tsar Nicolas II en 1916 vont se succéder pour défendre le fort.

Soldats russes .

Après les accords de 1915 avec la France, le gouvernement impérial russe met sur pied quatre brigades d’infanterie, fortes de 44 000 hommes, réparties en huit régiments spéciaux. Les 2e et 4e brigades débarquent à Salonique pour se battre sur le front d’Orient, aux côtés des Alliés commandés par le général Sarrail. Elles serviront jusqu’à leur dissolution en janvier 1918. Les 1ère et 3e (généraux Lochwitsky et Maruchevski), arrivent au printemps 1916 à Marseille, Brest, La Rochelle, acclamées par la population. Ces 20 000 soldats sont rassemblés au camp de Mailly (Aube) où les généraux Joffre et Gouraud les passent en revue. Un détachement russe participe au défilé du 14 juillet 1916, soulevant l’enthousiasme des Parisiens.

La 1ère brigade est formée des 1er et 2e régiments (hommes de Moscou, de Samara), la 3e brigade des 3e, 6e régiments (formés à Ekaterinenbourg et à Tchéliabinsk), l’une venue de Mandchourie, l’autre d’Arkhangelsk. Le général Palitzine commande ces deux brigades composées de volontaires.

En juin, la 1ère monte en ligne en Champagne, à Aubérive; la 3e la relève en octobre jusqu’au début de 1917. En avril 1917, les quatre régiments sont rattachés à la 5e armée française du général Mazel afin de participer à l’offensive Nivelle. Le 16 avril, les Russes attaquent les positions allemandes au nord-ouest de Reims; en deux jours, ils prennent les ruines de Courcy, la cote 108, le Mont Spin, Sapigneul, capturant un millier de prisonniers et résistant aux contre-attaques. Le 20 avril, ils sont relevés par des unités françaises, après avoir perdu 70 officiers et 4 472 hommes tués, blessés ou disparus.
Pour ces faits d’armes, les 1ère et 3ème brigades sont citées à l’ordre de l’armée.

Les lourdes tensions qui ébranlent les troupes françaises n’épargnent pas le corps russe dont les soldats ont profondément ressenti les événements de Russie (le 15 mars, le tsar a abdiqué‚ et les militaires ont prêté serment, le 13 avril, à un gouvernement provisoire).


Fort de la Pompelle.

A cette occasion, une stèle a été érigée, à la mémoire de ces deux brigades de soldats russes venus défendre et combattre aux côtés des troupes françaises, cette région de France la Champagne-Ardenne envahie par les troupes allemandes.

En présence des plus hautes instances militaires et politiques locales de la région, Champagne-Ardenne et des représentants des associations russes qui gardent la mémoire, des drapeaux étendards russes et les lieux de mémoires comme le cimetière russes de Mourmelon (ASCERF).

L’ambassadeur de la Fédération de Russie Monsieur A. Orlov avec le maire de Reims Mme A. Hazan ont dévoilée la plaque gravée en français et en russe.

Extraits du  reportage qu’Artcorusse a réalisé au Fort de la Pompelle, avec l’interview

exclusive de l’ambassadeur de Russie en France.

Dailymotion (CLIQUEZ),  Youtube ( CLIQUEZ )

S.E. A. Orlov Ambassadeur de la Fédération de Russie en France et Mme A. Hazan
maire de Reims.

Mme Agnès Person maire de St Hilaire le Grand et conseillère générale (au centre),
à droite Docteur Kopiloff Président de l'ASCERF et Georges de Breverne
Vice président à gauche (sur la photo)
ASCERF (Association du Souvenir du Corps Expéditionnaire Russe en France).