5
Déc

Voyage en Terre russe avec le Trio Makarenko.

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Soirée aux couleurs russes

avec

” Trio Makarenko “

 

V O Y A G E   E N   T E R R E    R U S S E

 

Samedi 25 janvier 2020 de 18 h 30 à 22 h 30

Église St Martin, 33570 Montagne

 

J&T et le restaurant La Réserve du Presbytère vous proposent une soirée aux couleurs Russe par la programmation du TRIO MAKARENKO

Anne : Piano
Micha : Balalaïka
Pierre : Hautbois

Reconnu par le monde musical comme l’une des formations les plus étonnantes, le Trio Makarenko envoûte les mélomanes les plus exigeants. Virtuosité, rythme, équilibre des instruments, le répertoire de la musique russe qu’ils défendent fait l’unanimité dès la première pièce qu’ils offrent à leur auditoire.
Invités à la Philharmonie de Berlin en janvier 2015 puis de nouveau en février 2019 où ils ont joué à guichet fermé, ils reçurent une « standing ovation » d’une salle convaincue de s’être rendue, l’espace d’un concert avec eux… à Saint- Pétersbourg !
Plus d’informations sur le Trio : CLIQUEZ

La soirée se poursuivra pour ceux qui le souhaitent, par un apéritif, repas et une rencontre des artistes dans le restaurant “La Réserve du Presbytère” , (Restaurant attenant l’église Saint Martin de Montagne).

Menu russe

Entrée : Le savoureux “Bortsch”, brochette gourmande de noix de Saint-jacques en vol au vent de champignons
Plat : Dos de biche à la royale, mitonnée de chou au gingembre, purée de panais et ventrèche des Pyrénées.
Dessert : Pavlova aux fruit exotique, sorbet noix de coco citron vert.

5

Eglise St Martin

24 Grand-Rue 33570 Montagne.

Tarifs concert seul en prévente :  plein tarif 20 €
demi-tarifs 12 € (étudiant, demandeur d’emploi et moins de 18 ans)

Sur place à partir de 17h30 : 25€ et 20€ demi tarif.

Tarifs : Concert + apéritif + repas et rencontre avec les artistes

Prévente Pass soirée : 85 €

BILLETERIE en prévente : Tél : 06 95 19 02 80 ou en ligne : CLIQUEZ

d

Repas à “La Réserve du Presbytère” suite au concert

Pour ceux qui le souhaitent, un apéritif, repas et rencontre avec les artistes

Suivez ce lien pour plus d’informations https://www.lareservedupresbytere.fr/

 

20
Nov

Trio Makarenko, Salle Cortot

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Le Trio Makarenko fête ses 20 ans en Janvier 2020.

TRIO MAKARENKO

” Musique russe classique et traditionnelle “

Dimanche 15 décembre 2019 à 17h30

Salle Cortot, XVII° Paris

Micha MAKARENKOBalalaïka
Pierre MAKARENKOHautbois
Anne MAKARENKOpiano

6

Le premier concert du Trio était le 1er Janvier 2000 à Louxor

en Égypte lors d’un magnifique festival organisé

par France Clidat !

Pour fêter (un peu en avance) ensemble ses 20ans,

Réservez vite, les places partent vite!

Valse sentimentale

Reconnu par le monde musical comme l’une des formations les plus étonnantes, le Trio Makarenko envoûte les mélomanes les plus exigeants. Virtuosité, rythme, équilibre des instruments, le répertoire de la musique russe qu’ils défendent fait l’unanimité dès la première pièce qu’ils offrent à leur auditoire.

Invités à la Philharmonie de Berlin en janvier 2015 (puis de nouveau en février 2019) où ils ont joué à guichet fermé, ils reçurent une « standing ovation » d’une salle convaincue de s’être rendue, l’espace d’un concert avec eux… à Saint- Pétersbourg !

« Ces trois musiciens ont non seulement un incontestable talent, mais en plus ce charme qui établit d’emblée un lien indéfinissable avec leur public.[…] le piano joint sa sensibilité raffinée aux accents tendres ou passionnés de la balalaïka et le merveilleux l’emporte sur le réel. Un programme composé d’airs traditionnels, romances, douces chansons d’amour, reflétant bien une Russie vibrante et pleine de contrastes. » J. Navaro – LDL

.

La balalaïka est cet instrument spontanément reconnaissable à sa caisse de résonnance triangulaire. Elle se décline en différents formats, allant de la balalaïka piccolo à la balalaïka contrebasse. Elle ne compte que trois cordes qui se jouent à l’aide d’un « plectre ». La technique de jeu consiste à rapidement pincer ou gratter les cordes, entraînant ainsi ce tremblement caractéristique de la main.

 La séduisante balalaïka est irrémédiablement associée à la musique traditionnelle russe, tout comme la mandoline à l’italienne, et le banjo au dixie de la Nouvelle-Orléans.

Suivez l’actualité du Trio Makarenko !
CD complet disponible en téléchargement
www.triomakarenko.com

  Réservez vos places au tarif réduit même si vous n’avez pas moins de 25 ans!!!  Offre très spécial pour les 20 ans, du Trio Makarenko.

Ou sur place dites le mot de passe: Trio 20 ans !
(Dans la limite des places encore disponibles)

v

Hôtel particulier construit en 1881 par l’architecte Léopold Cochet pour la famille Rozard. Depuis 1924, l’édifice accueille l’Ecole normale de musique de Paris Alfred-Cortot, la salle de concerts (dite salle Cortot) occupe l’emplacement des écuries et remises de l’hôtel.La salle Cortot a été réalisée par Auguste et Gustave Perret après la salle Pleyel [1924-1927] due à Jean-Marcel Aubertin.
Le problème principal à résoudre était l’acoustique. Auguste Perret  avait dit :
“Je vous ferai une salle qui sonnera comme un violon”.
Il a dit vrai. Mais il se trouve – ce qui dépasse nos espérances-que ce violon est un Stradivarius.
Celle de la salle Pleyel avait été étudiée par le physicien Gustave Lyon. Il avait donné à la couverture une forme ovoïde pour empêcher la production d’échos et assurer une meilleure propagation des sons. Pour amortir les vibrations et atténuer les échos, Gustave Lyon avait disposé un molleton de coton sur les murs du fond. La salle Pleyel était considérée comme la référence en acoustique. C’est pourquoi Auguste Pleyel a conçu la salle Cortot en opposition aux principes mis en œuvre dans cette salle.

Salle Cortot
78, rue Cardinet,  75017 Paris


Métro : Malesherbes (Ligne 3)
Parkings : 40, rue Jouffroy d’Abbans 
- 14, avenue de Villiers

Tarif normal : 25 €
Tarif réduit (- 25 ans)
: 16 €
Frais de réservation : 2 € par place

Modalités de réservation :
Téléphone : 01 43 71 60 71

Réservation: CLIQUEZ
Email : autourdupiano.rp@gmail.com
Vente en ligne : Fnac (réseau France Billet),

19
Juil

Trio Makarenko à Milleron et à Richelieu

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Trio Makarenko

20 juillet 2019 à

Eglise d’ Aillant sur Milleron (45)

 

h

 

Vendredi 2 Août 2019

Le Trio Makarenko

13ème Festival Richelieu à Richelieu (37)​

Concert en plein air,

Tarifs concert : 20€ et 14€

Dîner à 19h, prix : 12€ , réservation : 02 18 07 17 03

Chocolaterie Chopain, 9 rue de la corderie

Faye la Vineuse (37120)

h

Plus d’informations sur le 13ème Festival de la Musique de Richelieu :

 Informations ICI

Billeterie festival : Tél : 02.47.58.13.62

3

 

Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d’une répétition pour une tournée au Maroc. Ils jouent la romance russe « Je vous ai rencontrée » et ne se quittent plus. Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe. Le duo est invité en France, à Paris (Gaveau, Châtelet, Pleyel, Cortot, Musée Jacquemart-André…), à l’étranger, au Maroc, en Suisse, Italie, Belgique, Espagne…, dans des festivals renommés (Besançon, Sceaux, Le Suquet, Vannes, la Puisaye, Tahiti, Île Maurice, La Réunion, Caraïbes). Anne et Micha Makarenko interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision et lors de conférences sur l’histoire de la balalaïka. Ils sont très présents en Russie où ils ont joué à la salle Glinka de Moscou, à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg et à la télévision : la critique et le public les plébiscitent.

Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, les rejoint en 2000 à l’occasion du festival du millenium à Louxor, organisé par France Clidat. Depuis, c’est en Trio qu’ils parcourent le monde. Récemment, ils ont donné un récital à la Philharmonie de Berlin et musée Jacquemart-André.

25
Fév

Trio Makarenko …

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Tournée du mois de mars 2019

Trio Makarenko

Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d’une répétition pour une tournée au Maroc. Ils jouent la romance russe « Je vous ai rencontrée » et ne se quittent plus!

       Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe. Le duo est invité en France, à Paris (Gaveau, Châtelet, Pleyel, Cortot, Musée Jacquemart-André…), à l’étranger, au Maroc, en Suisse, Italie, Belgique, Espagne…, dans des festivals renommés (Besançon, Sceaux, Le Suquet, Vannes, la Puisaye, Tahiti, Île Maurice, La Réunion, Caraïbes). Anne et Micha Makarenko interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision et lors de conférences sur l’histoire de la balalaïka. Ils sont très présents en Russie où ils ont joué à la salle Glinka de Moscou, à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg et à la télévision : la critique et le public les plébiscitent.

Micha, Pierre et Anne Makarenko

Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, les rejoint en 2000 à l’occasion du festival du millenium à Louxor, organisé par France Clidat. Depuis, c’est en Trio qu’ils parcourent le monde. Récemment, ils ont donné un récital à la Philharmonie de Berlin et musée Jacquemart-André.

h

 

Dimanche 17 Mars 2019 à 17h

Église de Ville-Saint-Jacques (77)

Le chœur comporte les restes d’un édifice daté du XIIème siècle. Il s’ouvre sur la nef par un arc triomphal en plein cintre. Celui-ci et les bas-côtés sont du XVIème siècle. Au nord du chœur s’élève le clocher, forte tour accompagnée sur sa face nord d’une tourelle. Le clocher est coiffé en ” double bâtière”, formée par l’intersection de deux toits à deux versants, ce qui donne un pignon triangulaire sur chaque face du clocher.

h

Samedi 23 Mars 2019 à 15h

Mairie du 4ème Arrondissement de Paris (75)​

2 Place Baudoyer, 75004 Paris

Le 4e arrondissement comprend une partie du quartier branché du Marais, connu pour ses boutiques tendance, ses galeries d’art et ses bars gays. La verdoyante place des Vosges offre un petit havre de paix. Les touristes se retrouvent au Centre Pompidou, un musée d’Art moderne à la façade remarquable. À proximité, la cathédrale gothique Notre-Dame de Paris domine la petite île de la Cité bordée d’arbres.
h

Dimanche 24 Mars 2019

Musée de Semur en Auxois (21)

 3 Rue Jean Jacques Collenot, 21140 Semur-en-Auxois

Installé avec la bibliothèque municipale dans l’ancien couvent des Jacobines (XVIIe siècle), le musée a pour origine la création de l’École de Dessin et de Sculpture fondée en 1834. 
Au premier noyau d’œuvres réunies par le peintre Etienne Bouhot (1780-1862) sont venus s’ajouter des objets antiques, médiévaux ou modernes, assemblés par la Société des Sciences Historiques et Naturelles ; celle-ci engagea parallèlement, à l’initiative de MM.Collenot, Bréon, et Brochard, un fructueux travail de collecte qui permit la création d’une riche section de Sciences Naturelles. 
Préservé dans son état de la fin du XIX éme siècle, le musée entièrement rénové, a conservé son originalité et son identité: la belle muséographie imaginée au siècle dernier a été respectée et fait de ce lieu un modèle du genre. 

h

30
Jan

Trio Makarenko au Musée Jacquemart-André

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Visite du musée Jacquemart – André

Jeudi 14 février 2019 à 19h
Coupe de champagne au Grand Salon & concert:
 ” Trio Makarenko “
Musique Russe: “Voyage à Saint-Pétersbourg”.

 

Trio Makarenko(de gauche à droite): Micha, Anne & Pierre.

Reconnu par le monde musical comme l’une des formations les plus étonnantes, le Trio Makarenko , Micha, Pierre & Anne Makarenko : Balalaïka, Hautbois et Piano, envoûte les mélomanes les plus exigeants. Virtuosité, rythme, équilibre des instruments, le répertoire de la musique russe qu’ils défendent fait l’unanimité dès la première pièce qu’ils offrent à leur auditoire. Invités récemment à la Philharmonie de Berlin où ils ont joué à guichet fermé, ils reçurent   ” l’ovation ” d’une salle convaincue de s’être rendue, l’espace d’un concert avec eux, … à St Pétersbourg !

 

A l’origine ils étaient “Le Duo Piano-Balalaïka” engagant une formidable croisade pour faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe. Le duo est invité en France, à Paris (Gaveau, Châtelet, Pleyel, Cortot, Musée Jacquemart-André…), à l’étranger, au Maroc, en Suisse, Italie, Belgique, Espagne…, dans des festivals renommés (Besançon, Sceaux, Le Suquet, Vannes, la Puisaye, Tahiti, Île Maurice, La Réunion, Caraïbes). Anne et Micha Makarenko interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision et lors de conférences sur l’histoire de la balalaïka. Ils sont très présents en Russie où ils ont joué à la salle Glinka de Moscou, à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg et à la télévision : la critique et le public les plébiscitent.

Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, jouant du hautbois, les rejoint en 2000 à l’occasion du festival du millenium à Louxor, organisé par France Clidat. Depuis, c’est en Trio qu’ils parcourent le monde.

X

Musée Jacquemart-André.

Commandé en 1868 à l’architecte Henri Parent de cet hôtel particulier par Édouard André.

Il avait acquis un terrain de 5 700 m2pour la somme considérable de 1 520 000 francs. Les travaux, se déroulent de 1869 à 1875, créant un hôtel dévolu aux fêtes et à la réception, équipé de toutes les commodités modernes, dans un décor théâtral.

En 1872, E. André amateur d’art, ayant  racheté la gazette des Beaux Arts  et à la direction de l’Union Central des Arts Décoratifs; il a le projet de constituer une collection de tableaux, de sculptures, de tapisseries et d’objets d’art du XVIIIe siècle. En 1881 il épousa Nélie Jacquemart, une jeune artiste peintre qui s’associa aux projets de son mari.

Ensemble, ils constituèrent méthodiquement leur collection, Nélie s’intéressant plus particulièrement à la peinture italienne, des primitifs des XIVe et XVe siècles à la Renaissance. En 2894 Edouard André décède, Nelie prévoit alors de léguer l’hôtel à l’Institut de France,  afin de préserver l’intégrité de sa collection et de la faire découvrir au plus grand nombre, à condition qu’il fût ouvert au public et transformé en musée.  Depuis 1913 , date effective du legs, l’Institut de France et la Fondation Jacquemart-André s’efforcent de conserver, protéger et valoriser ce patrimoine,

En 1995 l’Institut de France confie la gestion du musée à la société Culturespaces, qui gère la mise en valeur des espaces et des collections et qui organise des expositions temporaires, l’accueil des visiteurs, la communication…

Musée Jacquemart André

158 boulevard Haussmann, 75008 Paris

Tarifs: 48€50

Réservation: ( CLIQUEZ )

30
Jan

Trio Makarenko à Berlin

   Publié par: artcorusse   dans Informations Internationales

Concert du Trio Makarenko 

 

” Voyage  à Saint  Petersbourg”

” Reise  nach Sankt  Petersbourg”

 

Luni 11 février  2019

 

à la Philharmonie de Berlin (Allemagne)

 

Trio MAKARENKO
Anne Makarenko, piano
Micha Makarenko, balalaïka
Pierre Makarenko, hautbois

La balalaïka russe, le piano orchestral, le hautbois aérien, ce trio de musique de chambre tout à fait hors du commun vous entrainent au cœur de l’âme tourmentée et joyeuse de la Russie.

 

Le Voyage à St Pétersbourg, avec ses musiques traditionnelles et classiques transcrites et interprétées par le Trio Makarenko, vous donne à entendre un répertoire tout à découvrir.
La lune brille, Valse russe, Le bouleau, Je vous ai rencontrée, Seul sur la route, Kalinka… dressent devant vous leurs paysages de neige et de rêve pour vous inviter au voyage.
Depuis quand… ou plutôt… n’avez-vous jamais déjà entendu le son d’une balalaïka ? Vous savez, cet instrument triangulaire, à seulement trois cordes…vous ne pouvez imaginer l’amplitude et la richesse de sa palette sonore sous les doigts d’un véritable virtuose de la balalaïka, Micha Makarenko.

 

Berliner Philharmonie
Herbert-von-Karajan-Str. 1
10785 Berlin
Deutschland
Tel.: +49 (0)30 254 88-0

 

 

19
Nov

Trio Makarenko à St Rémy l’Honoré

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

CONCERT ANNULER

 

 

Une des formations les plus étonnantes, ou virtuosité, rythme et instruments qui sont si différents: piano, balalaïka et  hautbois forment un mariage surprenant pour l’auditoire.

Le Duo Piano avec Anne et à la balalaïka Micha a été crée en 1981,  qui devient un Trio lorsque Pierre au hautbois leur fils, les rejoint en 2000 à l’occasion du festival du millenium à Louxor, organisé par France Clidat. Depuis, c’est en Trio qu’ils parcourent le monde. Ils ont donné des concerts à travers la France ainsi qu’à l’étranger, entre autres un récital à la Philharmonie de Berlin.

 

La balalaïka russe, le piano orchestral, le hautbois aérien, ce trio de musique de chambre tout à fait hors du commun vous entrainent au cœur de l’âme tourmentée et joyeuse de la Russie.
Musiques traditionnelles et classiques transcrites et interprétées par le Trio Makarenko, vous donne à entendre un répertoire tout à découvrir.
La lune brille, Valse russe, Le bouleau, Je vous ai rencontrée, Seul sur la route, Kalinka… dressent devant vous leurs paysages de neige et de rêve pour vous inviter au voyage.
Depuis quand… ou plutôt… n’avez-vous jamais déjà entendu le son d’une balalaïka ? Vous savez, cet instrument triangulaire, à seulement trois cordes…vous ne pouvez imaginer l’amplitude et la richesse de sa palette sonore sous les doigts d’un véritable virtuose de la balalaïka, Micha Makarenko.

 

En savoir plus  sur le Trio Makarenko : CLIQUEZ

L’église de St Rémy l’honoré a été confortée par les religieuses de Haute-Bruyère dans la seconde moitié du XII siècle,  Elle était desservie par le Prieur de Haute-Bruyère, qui était en même temps curé de la paroisse. Il est presque certain qu’avant la construction de cette église, il devait y avoir un autre lieu de culte, chapelle ou petit sanctuaire, puisque le village existait et qu’il portait déjà l’appellation de “Saint Rémy”. On n’en trouve pas de trace, il subsiste certaines parties, qui datent de cette époque. Un porche a été rapporté en avant de l’ancienne entrée de l’église, au début du XIXe siècle (1842). La tour du clocher apparaît comme la partie la pus ancienne de l’édifice (XIII siècle), elle renferme la cloche Rosalie Hieronyme, prénom de la femme de son parrain, Messire Philipperaux de Pontchartrain, propre chancelier de Louis XIV.. Le bas coté Sud, a été rebâti en 1842, mais sans modification de ses dispositions architecturales.

Église de St Rémy L’Honoré

1 place de l’Église 78690 Saint Rémy l’Honoré

Tarif: 15€

Renseignements : 06 60 71 75 65

 

 

8
Sep

Trio Makarenko à Chevannes

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Concert exceptionnel

TRIO MAKARENKO

Salle polyvalente de Chevannes

Dimanche 23 septembre 2018 à 16h

Une des formations les plus étonnantes, ou virtuosité, rythme et instruments qui sont si différents: piano, balalaïka et  hautbois forment un mariage surprenant pour l’auditoire.

Le Duo Piano avec Anne et à la balalaïka Micha a été crée en 1981,  qui devient un Trio lorsque Pierre au hautbois leur fils, les rejoint en 2000 à l’occasion du festival du millenium à Louxor, organisé par France Clidat. Depuis, c’est en Trio qu’ils parcourent le monde. Ils ont donné des concerts à travers la France ainsi qu’à l’étranger, entre autres un récital à la Philharmonie de Berlin.

Plus de renseignements sur le trio: (CLIQUEZ)

Salle polyvalente de Chevannes

1 rue du parc Chevannes 89240

Réservation: 03 86 41 78 39

Tarif: 10€ (incluant concert thé et patisseries russes)

 

 

20
Jan

Trio Makarenko à Pressagny le Val

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Soirée exceptionnelle de Popot’Art

5ème édition des Rencontres Musicales et Gourmandes

Trio Makarenko

Vendredi 2 février 2018 à partir de 19h30

Salle des fêtes de Pressagny le Val

Renseignements sur le Trio Makarenko: CLIQUEZ

LIBRE PARTICIPATION

Salle des Fêtes

rue du Clos Galy, Presssagny le Val (27940)

Réservation obligatoire: popolart_association@outlook.com

 

 

13
Nov

Trio Makarenko à la Fondation Dosne-Thiers, Paris

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Reconnu par le monde musical comme l’une des formations les plus étonnantes, le Trio Makarenko envoûte les mélomanes les plus exigeants. Virtuosité, rythme, équilibre des instruments, le répertoire de la musique russe qu’ils défendent fait l’unanimité dès la première pièce qu’ils offrent à leur auditoire. Ils inviteront à ce programme l’un des compositeurs français les plus influencés par ses homologues russes en interprétant la sonatine de Ravel.

« Ces trois musiciens ont non seulement un incontestable talent, mais en plus ce charme qui établit d’emblée un lien indéfinissable avec leur public.[…] le piano joint sa sensibilité raffinée aux accents tendres ou passionnés de la balalaïka et le merveilleux l’emporte sur le réel. » J. Navaro – LDL

Fondation Dosne-Thiers
27, place Saint-Georges
75009 Paris
Métro : Saint-Georges (Ligne 12)
Parking : 20 rue Clauzel

Prix des places

Tarif normal : 25 €
Tarif réduit (- 25 ans) : 16 €
Frais de réservation : 2 € par place

Réservation: 01 43 71 60 71

 

5
Sep

Trio Makarenko au château de Malvignol

   Publié par: artcorusse   dans Informations

 Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d’une répétition pour une tournée au Maroc. Ils jouent la romance russe « Je vous ai rencontrée » et ne se quittent plus!

       Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe. Le duo est invité en France, à Paris (Gaveau, Châtelet, Pleyel, Cortot, Musée Jacquemart-André…), à l’étranger, au Maroc, en Suisse, Italie, Belgique, Espagne…, dans des festivals renommés (Besançon, Sceaux, Le Suquet, Vannes, la Puisaye, Tahiti, Île Maurice, La Réunion, Caraïbes).

 Micha Makarenko est né à Paris de parents russes. Sa jeunesse est marquée par l’histoire familiale : son grand frère l’initie à la balalaïka, instrument présent dans toutes les fêtes familiales et dans l’orchestre de son école. Il ouvre des classes de balalaïka aux conservatoires S. Rachmaninov et A. Scriabine, puis à l’Ecole Normale de Paris afin de développer la connaissance de cet instrument et de toute la famille des balalaïkas. Pédagogue il écrit la première Méthode de Balalaïka Classique française, préfacée par les éminents balalaïkistes russes Alexandre Chalov et Andréï Gorbatchev. Micha Makarenko est dédicataire d’oeuvres de compositeurs contemporains français (Michel Merlet, Rémi Gousseau, Aurélien Dumont) qu’il a jouées en créations mondiales. Par ailleurs, il a fondé plusieurs ensembles d’instruments traditionnels russes qu’il dirige, « Kroujok » et « Skazki » et est l’auteur d’articles musicologiques et d’anthologies de chansons et romances russes.

Anne Makarenko, née à Vienne (Autriche) de parents français, étudie à Berlin le piano avec Hans Rhode et la danse avec Tatiana Gsovsky qui l’initient à la musique et à la danse russes.  A douze ans, sous l’égide de Jean Martin, elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle y obtient ses premiers prix de piano et de musique de chambre, auprès de Lélia Gousseau et de Jean Hubeau, puis entre au cycle de perfectionnement du CNSMDP où elle est admise 1ère nommée à l’unanimité. Elle remporte le Grand prix au concours international Viotti à Vercelli (Italie), est lauréate du concours de Sénigallia (Italie), et finaliste au concours International de Münich. Parallèlement, elle fait une Maîtrise de musicologie à la Sorbonne. Anne Makarenko joue en soliste de nombreuses années, mais passionnée de musique de chambre elle préfère s’épanouir dans des formations des plus diverses.

Pierre Makarenko, leur fils, intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et y obtient son diplôme de formation supérieure en hautbois en 2008 dans la classe de David Walter ainsi que celui de musique de chambre en quintette à vent, avec mention très bien à l’unanimité, dans la classe de Jens Mc Manama. En mars 2007, il gagne un 3ème Prix au Concours International de quintette à vent Henri Tomasi (Marseille) et obtient le Prix de la SACEM au Concours International de hautbois de Ville-d’Avray. Pierre Makarenko est invité comme Hautbois solo dans de prestigieux orchestres : Orchestre Symphonique de Mulhouse, Orchestre Colonne, Orchestre de Chambre de Paris, Orchestre des Lauréats du Conservatoire, Ensemble Multilatéral, Orchestre National de Montpellier, Orchestre Pasdeloup, Orchestre des Régions Européennes, Opéra en plein Air… sous la direction de chefs tels que E. Krivine, S. Billard, Sir J. L. Gardiner, C. Levacher, G. Bourgogne, D. My, P. Bernold, T. Ceccherini, S. Kuijken, K. Mazur, P. Boulez, S. Mälkki, J. Deroyer… Il a gravé plusieurs enregistrements dont Cassandre de Michael Jarrell avec l’ Ensemble InterContemporain.

Petite histoire de la balalaïka.

     Les skomorokhi (troubadours russes) qui se gaussaient des autorités et du clergé dans leurs couplets satiriques sont persécutés en 1648-49 par les oukases du Tsar Alexeï Ier Mikhaïlovitch, dit le Très-Doux, puis par les anathèmes du patriarche Joseph et surtout ceux de Nikon, dès 1652. Les instruments de musique sont confisqués et brûlés dans d’immenses autodafés. Amendes, bastonnades et exils s’abattent sur les musiciens. L’art des skomorokhi s’étiole ou se marginalise au fin fond des campagnes ou en lointaine et froide Sibérie ! Dépossédé de ses instruments de musique, le peuple russe, rusé, va en créer un, dérivé de la domra, aux origines mongolo-tatares. Celle-ci était fabriquée par d’habiles artisans, luthiers en devenir, pour les skomorokhi, musiciens professionnels ; la balalaïka, elle, sera construite et jouée d’abord en amateur par les moujiks. Le mot même procède des verbes russes balakat’, balagourit’, balabonit’, balamoutit’, boltat’, qui signifient bavarder, baliverner, babiller, plaisanter, cancaner. Instrument au nom pas sérieux, donc à ne pas prendre au sérieux par les autorités !

            La première mention écrite du mot balalaïka se trouve dans un mandat d’amener du 13 juin 1688, découvert en 1968, où les Streltsy gardant la Porte de Iaouza à Moscou, notifient que « deux moujiks, montés sur une télègue, chantaient en jouant de la balalaïka ». Autre mention, en l’an 1700, où un certain I. Pachkov battait à coup de balalaïka deux cochers ! Et, en 1714, de la main même de Pierre le Grand dénombrant et nommant dans son « Registre » 4 balalaïkistes qui jouaient dans un orchestre de 200 musiciens, lors d’une mascarade de noces. (…. suite) (CLIQUEZ)

ENREGISTREMENT

Ne manquez pas le CD du Trio Makarenko !

“Le Voyage à Saint-Pétersbourg”

Musique traditionnelle russe

(CLIQUEZ)

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Le Château de Malvignol, est une demeure privée ouverte plusieurs semaines par an à la visite. Les propriétaires de ce château des XIIe et XVIe siècles vous invite à en visiter la tour, la cave, le parc et les jardins. C’est un château situé dans la commune de Lautrec dans le département du Tarn, et inscrit aux monuments historique depuis le 6 juin 1988.

La seigneurie date au moins de 1258, puisqu’un document relate l’hommage rendu au roi Louis IX  par Isarn Capriol, vassal du vicomte de Lautrec. Cette famille reste propriétaire du lieu jusqu’au XVIIIe siècle. Si le château existait avant eux, il ne fait aucun doute que le château actuel leur est du par les travaux qu’ils y firent. D’une maison forteprobable destinée à décourager les grandes compagnies de la Guerre de Cent Ans, ils le transforment en véritable château lors des guerres de religion, faisant partie d’une ligne de fortifications destinée à cantonner lesprotestants dans le sud de l’Albigeois. Le château est néanmoins détruit. Il sera reconstruit dans un style moins défensif et plus confortable.

Le château change de famille deux fois au XVIIIe siècle avant de se retrouver dans la famille qui en a toujours la jouissance. M. Louis Rigaudy propriétaire actuel du château et descendant de cet illustre chef du bataillon des volontaires du Tarn durant la Révolution française.

Château de Malvignol

81440 Lautrec

Réservations: Tél : 05 63 75 96 21

2
Août

Trio Makarenko au Festival Richelieu

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

banniere_2017

TRIO MAKARENKO

au 11ème FESTIVAL DE Musique de RICHELIEU

(Indre et Loire)

Samedi 5 Août 2017 à 19h

à La Teinturerie.

” UN VOYAGE À ST-PÉTERSBOURG “

trio Makar

Trio Makarenko

Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d’une répétition pour une tournée au Maroc. Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe en France et dans le monde. Le duo est invité à donner de nombreux concerts à Paris, en Russie et dans des festivals renommés. Ils interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision et lors de conférences sur l’histoire de la balalaïka. Très présents en Russie où ils ont joué à la Salle Glinka de Moscou et à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg, la critique et le public les plébiscitent.

trio Makarenko

Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, les rejoint en 2000, à l’occasion du Festival du Millenium de Louxor.

Plus de renseignements sur le trio : (CLIQUEZ)

Suivi d’un dîner sur place à 20h, réservation obligatoire.

FESTIVAL DE RICHELIEU (Indre et Loire)

Invité par des amis à visiter la cité du Cardinal de Richelieu, en 2007, Nicolas Boyer découvre le parc et tombe sous le charme du Dôme, l’un des derniers vestiges du château. Par ses dimensions, son emplacement et son acoustique, il se révèle idéal pour réaliser des concerts de piano ou de musique de chambre, dans une atmosphère féerique. Ainsi naît le premier festival avec neuf concerts « Autour du piano », qui remporte déjà un franc succès.

La Teinturerie

19 rue des Ecluse,  (à deux pas de la Place Louis XIII)

37120 Richelieu
Dîner sur réservation au 06 78 07 41 90

Renseignements et réservations / Ligne Festival : 02 47 58 13 62

Renseignements sur le 11ème Festival de Musique de Richelieu: (CLIQUEZ)
www.tourisme-richelieu.com

accés festi Richelieu

Concert exceptionnel du

TRIO MAKARENKO

auditorium du Conservatoire

du 9ème arrondissement de Paris 

Lundi 20 mars à 19h

trio Makar 20 mars

RÉSERVATION OBLIGATOIRE!!

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Ticket à retirer  à partir du 6 mars 2017
208, rue du Faubourg saint-honoré 75008 Paris

trio mak

Plus de renseignements sur le trio Makarenko: (CLIQUEZ)

instrum trio makar

Attention, concert à l’auditorium du Conservatoire du 9ème arrondissement
17 rue de Rochechouart 75009 Paris

Métro :Cadet ligne 7

conserv 9ème de Paris

15
Nov

Trio Makarenko en concert à Saint Rémy l’Honoré

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

 

14908268_10154663986009841_5822420141931133470_n

10888359_1593971144170379_5243694497940076398_n-800x380

Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d’une répétition pour une tournée au Maroc. Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe en France et dans le monde. Le duo est invité à donner de nombreux concerts à Paris, en Russie et dans des festivals renommés. Ils interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision et lors de conférences sur l’histoire de la balalaïka. Très présents en Russie où ils ont joué à la Salle Glinka de Moscou et à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg, la critique et le public les plébiscitent. Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, les rejoint en 2000, à l’occasion du Festival du Millenium de Louxor en jouant du hautbois.

Le Voyage à St Pétersbourg
La balalaïka russe, le piano orchestral, le hautbois aérien, ce trio de musique de chambre tout à fait hors du commun vous entrainent au cœur de l’âme tourmentée et joyeuse de la Russie.
Le Voyage à St Pétersbourg, avec ses musiques traditionnelles et classiques transcrites et interprétées par le Trio Makarenko, vous donne à entendre un répertoire tout à découvrir.
La lune brille, Valse russe, Le bouleau, Je vous ai rencontrée, Seul sur la route, Kalinka… dressent devant vous leurs paysages de neige et de rêve pour vous inviter au voyage.
Depuis quand… ou plutôt… n’avez-vous jamais déjà entendu le son d’une balalaïka ? Vous savez, cet instrument triangulaire, à seulement trois cordes…vous ne pouvez imaginer l’amplitude et la richesse de sa palette sonore sous les doigts d’un véritable virtuose de la balalaïka, Micha Makarenko.

capture-decran-2016-11-05-a-10-29-37

Eglise de Saint Rémy l’Honoré

Auberge de la Garenne (en face de l’église)

1 place de l’Église 78690 Saint Rémy l’Honoré

capture-decran-2016-11-05-a-10-39-11

 

18
Mai

Trio Makarenko à Sommecaise

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

“Voyage à Saint Petersbourg”

Trio Makarenko

Eglise de Sommecaise

Samedi 18 juin 2016 à 20h 30

trio Makarenko 18 juin

Plus de renseignements sur Le Trio Makarenko (CLIQUEZ)

13177486_666224703502454_3411316084156911528_n

Sommecaise-FR-89-A-12-85cd7

Dès le 11e siècle, à l’emplacement approximatif de l’église de Sommecaise, existait un prieuré avec une hôtellerie dépendant de l’abbaye St Germain d’Auxerre. L’emplacement est stratégique. Dominant la vallée du Vrin, il est placé au croisement de deux axes routiers. L’un relie la Champagne à la moyenne vallée de la Loire vers Briare et l’autre joint Auxerre à Sens et Paris avec une bifurcation possible vers Orléans. Malheureusement au cours de la Guerre de Cent ans qui opposait les Bourguignons et Armagnacs, le prieuré a été souvent attaqué par les Grandes Compagnies, pillé et ruiné. Aussi ce qui pouvait rester de l’importante construction a-t-il été rasé au début du 15e siècle.

L’édifice conserve des bases romanes encore visible par exemple à l’entrée. Le clocher, lui, annonce l’arrivée du gothique. Le plan initial était en croix latine formée d’une grande nef centrale flanquée au nord et au sud d’une importante chapelle. Au nord, la sacristie s’appuie contre la chapelle. Au sud, il y avait une petite chapelle à côté de la grande.Le 19e siècle a apporté une piéta imposante et un chemin de croix d’assez belle facture, mais malheureusement assez dégradé. Les autres statues sont de style “St Sulpice” comme on en trouve beaucoup dans nos églises. On peut être surpris du petit nombre de places qu’offrent les bancs alors que l’église a été construite à une époque où le village comptait dans les 500 habitants. Les catholiques étaient sans doute peu nombreux dans une population où vivait un certain nombre de protestants. ( M. Latapie)

Capture d’écran 2016-05-03 à 19.07.05

23
Fév

Clamecy reçoit le Trio Makarenko et Fé Avouglan

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Concert exceptionnel

du TRIO MAKARENKO

Balalaïka-Piano-Hautbois

et la soprano

Fé Avouglan

12717536_10153934407649841_195863731682011439_n

Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d’une répétition pour une tournée au Maroc. Ils jouent la romance russe « Je vous ai rencontrée » et ne se quittent plus!

imgres

            Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe. Le duo est invité à donner de nombreux concerts  partout en France, à Paris (Gaveau, Châtelet, Pleyel, Cortot, Musée Jacquemart-André…), et à des festivals renommés (Besançon, Sceaux, Le Suquet, Vannes, la Puisaye,Tahiti, Île Maurice, La Réunion, Caraïbes, et Maroc, Suisse, Italie, Belgique, Espagne…). Anne et Micha Makarenko interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision, et lors de conférences sur l’histoire de la balalaïka. Très présents en Russie où ils ont joué à la salle Glinka de Moscou, à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg, à la télévision, la critique et le public les plébiscitent. Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, les rejoint en l’an 2000 à l’occasion du festival  du millenium à Louxor, organisé par France Clidat .

imgres-1

            Micha Makarenko est né à Paris de parents russes. Sa jeunesse est marquée par l’histoire familiale : son grand frère l’initie à la balalaïka, instrument qui est présent dans toutes les fêtes familiales et dans l’orchestre de son école, l’internat St Georges à Meudon. Il ouvre des classes de balalaïka aux conservatoires S. Rachmaninov et A. Scriabine, puis à l’Ecole Normale de Paris afin de développer la connaissance de cet instrument et de toute la famille des balalaïkas. Pédagogue il écrit la première Méthode de Balalaïka Classique française, préfacée par les éminents balalaïkistes virtuoses russes Alexandre Chalov et Andréï Gorbatchev. Micha Makarenko est dédicataire d’oeuvres de compositeurs contemporains français (Michel Merlet, Rémi Gousseau, Aurélien Dumont) qu’il a jouées en créations mondiales. Par ailleurs, il a fondé plusieurs ensembles d’instruments traditionnels russes qu’il dirige, « Kroujok » et « Skazki » et est l’auteur d’articles musicologiques et d’anthologies de chansons et romances russes.

images-1

            Anne Makarenko, née à Vienne (Autriche) de parents français, étudie à Berlin le piano avec Hans Rhode et la danse avec Tatiana Gsovsky qui l’initient à la musique et à la danse russes.  A douze ans, sous l’égide de Jean Martin, elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle y obtient ses premiers prix de piano et de musique de chambre, auprès de Lélia Gousseau et de Jean Hubeau, puis entre au cycle de perfectionnement du CNSMDP où elle est admise 1ère nommée à l’unanimité. Elle remporte le Grand prix au concours international Viotti à Vercelli en Italie, est lauréate du concours de Sénigallia en Italie, et finaliste au concours International de Münich. Parallèlement, elle fait une Maîtrise de musicologie à la Sorbonne. Anne Makarenko joue en soliste de nombreuses années, mais passionnée de musique de chambre, elle préfère s’épanouir dans des formations des plus diverses.

images

            Pierre Makarenko, formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, obtient son diplôme de formation supérieure en hautbois en 2008 dans la classe de David Walter ainsi que celui de musique de chambre en quintette à vent avec mention très bien à l’unanimité, dans la classe de Jens Mc Manama. En mars 2007, il gagne un 3ème Prix au Concours International de Quintette à vent Henri Tomasi à Marseille et obtient le Prix de la SACEM au Concours International de hautbois de Ville-d’Avray. Pierre Makarenko est invité comme Hautbois solo dans de prestigieux orchestres : Orchestre Colonne, Orchestre de Chambre de Paris, Orchestre des Lauréats du Conservatoire, Ensemble Multilatéral, Orchestre National de Montpellier, Orchestre Pasdeloup, Orchestre des Régions Européennes… sous la direction de chefs tels que : E. Krivine, S. Billard, Sir J.L. Gardiner, C. Levacher, G. Bourgogne, D. My, P. Bernold, T. Ceccherini, S. Kuijken, K. Mazur, P. Boulez, S. Mälkki, J. Deroyer… Il a gravé plusieurs CDs dont « Cassandre » de Michael Jarrell avec l’ Ensemble InterContemporain

artfichier_89054_2842252_201310095030487

Trio Makarenko.

Fe_Avouglan_1

Fé Avouglan Américaine, elle débute ses études de musique en 1999 en Californie à la State University de Fullerton. Elle obtient ses diplômes en Musique et en Chant Lyrique en 2005. En 2006, elle va étudier avec le Maestro Carlo Bergonzi à l’Académie Verdienne de Busseto en Italie. En 2008, elle rencontre Jean Pierre Blivet à l’Académie de la voix de Torino. Dzidzofé débute sur scène en 2002 en tant que choriste et participe à de nombreux concerts sous la direction de Maestro Keith Lockhart avec l’Orchestre de Boston Pops, ou encore au Hollywood Bowl avec Maestro John Mauceri, ainsi que dans le Choeur d’Andrea Bocelli et Ana Maria Martinez. Parallèlement, elle suit une carrière de soliste, nous avons pu entendre dans le Consul de Gian Carlo Menotti (Vera Baronel), Merry Wives of Windsor de Otto Nicolai (Mrs. Page), The Tenderland de Aaron Copland (Mrs. Splinters), Street Scenes de Kurt Weill (Jenny Hildebrand), Roman Fever de Robert Ward (Grace Ansley), Lost in the Stars de Kurt Weill (Irina) avec Pittsburgh Opera Theatre sous direction de Julius Rudel, Le Dialogue des Carmélites de Francis Poulenc (Mère Marie). En 2008, 2009, 2010 elle participe à Musivallon dans les plus beaux Ave Maria, les Airs et duos d’Opéra à coté de Sarah Chamalau, aussi la pièce lyrique’ l’impossible concours’ d’André Stocchetti ou elle tient le rôle de la candidate au bébé (Maryse Oublioudoudou) à Dijon et Avallon. Elle se produit également dans le Narthex de la basilique dans un concert pour la paix lors du 10ème anniversaire de Vézelay au patrimoine mondial de l’Unesco. Au côté de Perrine Madoeuf elle donne une récital “10 minutes avant d’entrer en scène” à l’Automobile club de France à Paris. L’année passée nous avons pu l’entendre dans une Carte Blanche réservée à Verdi, aussi« les plus beaux Ave Maria » dans la Basilique Marie Madeleine à Vézelay et dans la Collégiale Saint Lazare, et en récital pour les Soléïades à Montrouge. En été 2011, elle était la Comtesse des Noces de Figaro de Mozart pour l’opéra d’été bourgogne à Dijon. En 2012 ‘Opéra et Gospel’ Festival saveurs et musique à Saint-Père, France et Festival ‘Les Nuits du Dôme’ Port Vendres, France avec Maestro Daniel Tosi.

Salle Polyvalente – Clamecy
Bd Misset
58500 Clamecy

 Renseignements et  billets: 03 86 29 92 41

Tarifs : 15€   Réduits: 12€   Enfants moins de 16 ans: gratuit

Capture d’écran 2016-02-22 à 10.38.22

1
Fév

Trio Makarenko au Musée Jacquemart-André

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

12592688_10153888839594841_4599644860094367398_n

26
Nov

Trio Makarenko à St Aubin / Gaillon

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

12308284_10208100572011087_622257537049489515_n

Renseignements et réservation: 02 32 52 85 78

Tarifs: adultes 18€ enfants 10€

28
Juil

Trio Makarenko au Festival de Richelieu

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

festival richelieu

Tri Makarenko exter

TRIO MAKARENKO

Samedi 1er Août – Dôme de Richelieu : 21h

TRIO RUSSE I

Trio Makarenko
Micha Makarenko : balalaïka
Pierre Makarenko : hautbois
Anne Makarenko : piano
Répertoire traditionnel russe
Tarif : 18 euros / 12 euros TR*
+ Formule dîner russe en plein air / 19h30

Trio Makarenko

Makarenk ds eglise

Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d’une répétition pour une tournée au Maroc. Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe en France et dans le monde. Le duo est invité à donner de nombreux concerts à Paris, en Russie et dans des festivals renommés. Ils interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision et lors de conférences sur l’histoire de la balalaïka. Très présents en Russie où ils ont joué à la Salle Glinka de Moscou et à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg, la critique et le public les plébiscitent. Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, les rejoint en 2000, à l’occasion du Festival du Millenium de Louxor.

domeenhiver

Le Dôme de Richelieu,

Capture d’écran 2015-07-28 à 18.45.20

OFFICE DE TOURISME DU PAYS DE RICHELIEU

Renseignements et réservations / Ligne Festival : 09 71 23 24 07
www.tourisme-richelieu.com

ACCES FESTIVAL

Gares TGV les plus proches (par ordre de proximité) :
– Châtellerault (trajet 1h30 depuis Paris)
– Chinon (2h depuis Paris)
– Tours (1h depuis Paris)

Pensez au covoiturage :
http://partonsensemble.fr/
http://www.covoiturage.fr/

Capture d’écran 2015-07-28 à 18.36.35

Trio MAKARENKO à Berlin

Lundi 26 janvier 2015

trio Makarenko

Trio MAKARENKO
Anne Makarenko, piano
Micha Makarenko, balalaïka
Pierre Makarenko, hautbois

Musique de Tchaïkovski, Andreïev, Rachmaninov, Volochine…

Le Voyage à St Pétersbourg
La balalaïka, russe, le piano, orchestral, le hautbois, aérien, ce trio de musique de chambre tout à fait hors du commun vous entrainent au cœur de l’âme tourmentée et joyeuse de la Russie.
Le Voyage à St Pétersbourg, avec ses musiques traditionnelles et classiques transcrites et interprétées par le Trio Makarenko, vous donne à entendre un répertoire tout à découvrir.
La lune brille, Valse russe, Le bouleau, Je vous ai rencontrée, Seul sur la route, Kalinka… dressent devant vous leurs paysages de neige et de rêve pour vous inviter au voyage.
Depuis quand… ou plutôt… n’avez-vous jamais déjà entendu le son d’une balalaïka ? Vous savez, cet instrument triangulaire, à seulement trois cordes…vous ne pouvez imaginer l’amplitude et la richesse de sa palette sonore sous les doigts d’un véritable virtuose de la balalaïka, Micha Makarenko.

philamornie Berlin

Berliner Philharmonie
Herbert-von-Karajan-Str. 1
10785 Berlin
DEUTSCHLAND
Tel.: +49 (0)30 254 88-0

Prix des places: I: 35€, II: 25€ et III: 15€

directions