CONCERT EXCEPTIONNEL

DE MUSIQUE D’ORGUE

Lada Labzina et Baptiste-Florian Marle-Ouvrard

ÉGLISE St EUSTACHE au profit de la

RESTAURATION de la CATHÉDRALE RUSSE

DE LA RUE DARU.

JEUDI 28 AVRIL 2016 À 19H 30

13082657_1263511867010918_5830137257228135267_n

61

Lada Labzina

Lada Labzina, artiste émérite de la République du Tatarstan et maître de conférences à la faculté des études d’orgue et de clavecin au Conservatoire d’État de Kazan Zhiganov, représentante de l’école d’orgue Kazan. Lada Labzina est diplômée du conservatoire de piano et d’orgue dans la classe d’interprétation de l’orgue du  professeur R.K.Abdullina et improvisation à l’orgue avec le professeur O.G.Yanchenko. En 1991, elle a été lauréate du Concours Organ All-Union II à Kazan, en 1994, elle a été au Concours International d’Orgue à Genève (Suisse), en 1999, a remporté le Concours International Franz Liszt dans l'” Improvisation catégorie “à Budapest (Hongrie) et, en 2001, elle  remporte le 1er prix au Concours international d’orgue II Mikael Tariverdiev à Kaliningrad.

Lada Labzina se produit régulièrement en récital à travers la Russie et à l’étranger. Elle a donné des concerts à Moscou, Saint-Pétersbourg, les grandes villes de la région de la Volga, l’Oural et de la Sibérie ainsi que l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Ukraine, le Kazakhstan, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France, la Suisse, la Pologne, la Norvège et le Japon. L’organiste a participé à la première Jazz festival international Big Organ à Chelyabinsk et le Festival de Pâques de Moscou. En Juin 2011, elle a réalisé à l’Eglise de Norvège à Longyearbyen (île Spitzberg).

En 2009 Labzina est devenu directeur artistique de la salle de concert Salikh Saidashev État Grand à Kazan. Elle a été la directrice artistique de la deuxième musique de Faith festival international de musique religieuse dans le cadre de l’Universiade culturelle de Kazan en 2013.

baptiste-florian-marle-ouvrard-jpg1

Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, débute le piano à l’âge de 4 ans au conservatoire russe de Paris. Il intègre quelques années plus tard le chœur d’enfant de la Maîtrise de Radio France.
Après un premier de prix de piano à l’âge 14 ans, il cesse son activité de choriste et se tourne vers l’orgue. Il poursuit ses études au CNSM de Paris où il a reçu notamment l’enseignement d’Olivier Latry, Thierry Escaich, Philippe Lefèvre, Pierre Pincemaille, Jean-François Zygel et François-Xavier Roth. Il y a obtenu 8 prix dans les cursus d’Orgue, Improvisation au clavier, Composition et Direction d’Orchestre.

Il a été primé à différents concours internationaux: -1er Prix et prix du public au concours international d’improvisation de Leipzig – 2009, -1er Prix et prix du public au concours international d’improvisation de Luxembourg – 2011, -Lauréat du concours M.Tariverdiev à Kaliningrad (Russie) – 2011, -2ème Prix ex-aequo et prix du public du Grand Prix d’Improvisation de Chartres (Grand-Prix non décerné) – 2012, -Lauréat du concours de Longwood Gardens (USA) – 2013

 Organiste titulaire des grandes orgues de l’église Saint Vincent-de-Paul de Clichy-la-Garenne (Paris) depuis 2001, il vient d’être nommé sur concours en mars 2015 organiste titulaire des grandes orgues de l’église St Eustache à Paris. Il poursuit parallèlement une carrière internationale de concertiste en Europe ainsi qu’en Russie et aux USA. Il enseigne régulièrement lors d’académies et de master-class. Il a crée en 2007 son Oratorio « L’Arche de Noé », pour chœurs, orchestre et orgue, la même année la revue allemande Organ le nomme « Organist of the Year ». Il collabore régulièrement avec la cinémathèque française, ou il a été artiste en résidence pour le Festival 2015 « Toutes les Couleurs du Monde ».

Saint-Eustache-Organ

Les Orgues: de 1559 à aujourd’hui, plusieurs instruments se sont succédés à St-Eustache. On ne sait presque rien sur le premier orgue. L’orgue de facture classique de l’église de St Germain des Près fut attribué à St-Eustache (cet orgue de St-Germain-des-Prés fut démonté par François-Henri Clicquot et transféré à St-Eustache). Cet instrument classique français fut remanié par les facteurs Daublaine-Callinet, puis malheureusement incendié en 1844 (pour un exemple d’orgue Daublaine-Calinet, voir l’orgue de la cathédrale de Saint Claude dans le Jura). L’orgue fut reconstruit par le facteur Ducroquet, en 1854, dans un immense buffet planifié par l’architecte V.Baltard (18 m de haut sur 10.50 m de large). Baltard fut également chargé de refaire l’ornementation intérieure de l’église (chaire, maître-autel). L’orgue Ducroquet fut inauguré en mai 1854 par César Franck. Le buffet fut, selon certains, dénaturé par une restauration en 1978. En 1985, la Ville de Paris met en place une compétition européenne pour reconstruire l’orgue de St-Eustache, grâce aussi à l’impulsion de l’organiste Jean Guillon, titulaire. C’est finalement la manufacture néerlandaise des frères Van den Heuvel (Dordrecht) qui obtient le chantier.

ssulpice4

Commencée en 1986, la construction du nouvel orgue fut achevée en été 1989 (inauguration en septembre 1989, par J. Guillou). Cet orgue est donc neuf à l’exception du buffet historique et ses tuyaux de Montre + quelques jeux réutilisés comme leCor de Basset 8′ (jeu offert par le fameux facteur anglais Henry Willis à l’organisteJospeh Bonnet, organiste à St-Eustache de 1906 à 1943). L’orgue de St-Eustache a représenté, au 20ème siècle, l’un des premiers instruments construits dans une grande église européenne avec un système dedoubles consoles: la console en tribune avec traction mécanique et la console mobile, dans la nef, avec une transmission électrique/électronique. La transmission mécanique de la console en tribune est directe pour le Positif et le Grand Orgue, et mécanique avec assistance de machines ouleviers Barker pour les autres divisions de l’instrument. La machine Barker, introduite essentiellement par Cavaillé-Coll au 19ème s., est un dispositif pneumatique d’aide à la traction mécanique pure, lorsque l’orgue devient important et que les jeux se multiplient (effort mécanique toujours plus important). Une particularité de cet orgue: il est l’un des rares instruments à posséder, dans sa composition, 3 jeux d’anche de 32 pieds. La console en tribune est disposée entre le Positif de dos et le Grand Buffet. L’orgue comprend actuellement 101 jeux, à remarquer aussi que le buffet actuel est haut de 18 m et que des escaliers internes, dans l’instrument, permettent d’accéder à tous les niveaux de la partie instrumentale de l’orgue (accord, nettoyage, harmonisation…).

Cathédrale Saint Alexandre Nevsky rue Daru.

Capture d’écran 2016-04-24 à 18.19.10

Crédits: Archives du musée Carnavalet

Consacrée en 1861 et dédiée au héros russe saint Alexandre de la Néva (1219-1263), Grand Prince Alexandre Nevsky, il avait su gagner le cœur de ses sujets grâce à l’humanité pratiquée durant son régne. Succés militaires contre les envahisseurs (suédois sur les bords de la Neva le 15 juillet 1240 et les Chevaliers Teutoniques sur le lac des Tchoudes en avril 1242 ), pacificateur, fin diplomate pour exemple avec les occupants Tartares, mais surtout homme pieux possédant une profonde foi chrétienne….Lire la suite dans la rubriques articles de fond: ( http://artcorusse.org/cathedrale-alexandre-nevsky/)

Capture d’écran 2016-04-24 à 18.21.40

Cathédrale orthodoxe Russe Alexandre Nevsky © Ambroise Becchio

Saint_Eustache_P1150826

Église St Eustache.

Les origines de l’église Saint-Eustache remontent au début du XIIème siècle. Une chapelle consacrée à  sainte Agnès fut le premier édifice construit. Une crypte portant ce nom jouxte encore l’église côté oriental. Cette chapelle serait le don d’un bourgeois de Paris, Jean Alais, qui l’aurait fait bâtir en remerciement du droit que le roi Philippe Auguste lui avait octroyé de prélever un denier sur chaque panier de poisson qui arrivait aux Halles. En 1754, l’ancienne façade occidentale, dont les tours étaient restées inachevées, fut fragilisée par la construction de deux chapelles commandées en 1665 par Colbert qui était paroissien et premier marguillier de Saint-Eustache. Le sous-œuvre devant être repris, il fut décidé de rebâtir la façade après sa démolition ainsi que celle de la première travée de la nef et des bas-côtés. Un nouveau projet fut dessiné par Louis Le Vau dont Colbert devait assurer le financement.

Concert de compositeurs russes, Entrée libre.

Église St Eustache

2 impasse Saint-Eustache – 75001 Paris

Renseignements: 06 07 52 17 21