Sortie le 13 janvier 2021

” Les Frères Morozov collectionneurs et mécènes “

de Natalia Semenova

Traduction Michèle Kahn

 

 

Les Morozov et les Chtchoukine, les deux principales familles qui ont dominé la vie culturelle moscovite du début du XXe siècle, ont inventé le concept de philanthropie artistique et directement contribué à la reconnaissance internationale des peintres modernes français. Leurs deux collections d’art moderne, parmi les plus belles, aujourd’hui réparties entre Moscou et Saint-Pétersbourg, forment un ensemble majeur de chefs-d’œuvre avec des toiles exceptionnelles de Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Renoir, Monet, Bonnard, Denis, Matisse, Derain, Picasso…

Sergueï Chtchoukine et les frères Morozov avaient fait fortune dans le textile avant la Révolution et étaient partis à la conquête du “nouveau monde” artistique dans le Paris de l’époque. Dépensant sans compter, ils réunirent très vite un ensemble exceptionnel d’œuvres impressionnistes, postimpressionnistes, modernes. Nationalisées, ces collections furent heureusement mises à l’abri — ne disait-on pas que bolcheviks et anarchistes se faisaient des bottes dans des toiles de Rembrandt ! Pour finir, les tableaux furent envoyés dans les deux plus grands musées du pays mais ne furent exposés qu’à partir des années 1960, sans que jamais ne soit mentionné le nom de leurs anciens propriétaires.

 

v

 

 

Natalia Yurievna Semenova née en 1951, est  historienne de l’art russe, docteur en histoire de l’art, rédactrice, éditrice. Elle se spécialise dans l’art russe et d’Europe occidentale du 19 ème au début du 20 ème siècle, l’histoire des collections. Membre de l’Association internationale des critiques d’art AICA. Elle parle couramment l’anglais, le français et l’italien.

Auteur de plusieurs monographies, livres d’histoire de l’art, biographies de la série ZhZL, ainsi que de nombreux articles. Elle a commencé sa carrière en 1971 en tant qu’assistante de laboratoire au département des manuscrits du musée Pouchkine, chercheur à l’Institut central de recherche en théorie et histoire de l’architecture de  1975–1985, elle est rédactrice en chef et co-fondatrice de la maison d’édition Trelistnik. De 1988-1991, elle était à la tête de “Russian Patrons” dans le magazine  ” Ogoniok” ou elle écrit des articles sur Sergueï Chtchoukhine , Mikhaïl Morozov, Alexander Stieglitz, A.L. Tarasov, Pavel et Grigory Strogonoff.

Naralia fait ressusciter ici, la saga de ces incroyables collectionneurs et mécènes qu’auront été les frères Morozov.

 

 

EAN13 : 9782330139599
ISBN : 978-2-330-13959-9
Nombre de pages : 320
Dimensions : 24 x 14 x 2 cm
Poids : 414 g
Prix : 22€80
Numérique : 19€99