Activités du CRSC Paris

Septembre 2020

Site-Web du CRSC, Paris

 

Plus de renseignement plus bas.

La rencontre aura lieu sur la plateforme Zoom.

La participation avec la possibilité de poser une question dans le chat de la téléconférence nécessite l’inscription, qui sera ouverte sur le site web du CRSC à Paris.

Dans le même temps, une diffusion en direct sans inscription préalable sera effectuée sur la page Facebook du CRSC.

Sur le site : https://crsc.fr/

7 7

 

 

Exposition d’ouvrages des Éditeurs russes, dans les salons du Centre.

Du Mercredi 16 septembre au vendredi 16 octobre 2020

g

 

Sur le site : https://crsc.fr/

 

3

 

Mercredi 2 septembre 2020

DICTÉE en RUSSE

” VICTOIRE” – “ПОБЕДЫ”

sur le site du CRSC, Paris

Mercredi 2 septembre à partir de 11h

 

 

Voir sur le site ARTCORUSSE : CLIQUEZ

 

h

 

Mercredi 3 septembre 2020

 

 

A voir sur le Site  : https://crsc.fr/

 

h

 

Mardi 8 septembre 2020 à 19 h

Pour le 150ème anniversaire

IVAN BOUNINE

Soirée exceptionnelle :

Vidéo-conférence, artistes, musiciens, récitants

 

Voir sur ARTCORUSSE : CLIQUEZ

 

h

 

Exposition

Du lundi 14 septembre au mercredi 14 octobre 2020

“Le chemin vers la victoire”

 

Une exposition intéractive exceptionnelle.

 Le projet est élaboré par la Fondation « Blavatnik Archive » (New-York Etats-Unis) et l’Agence Rossotrudnichestvo avec le soutien de mécènes à l’occasion du 75ème anniversaire de la Grande Victoire sur le fascisme. La Fondation « Blavatnik Archive » est une organisation à but non lucratif fondée en 2005 par L.Blavatnik, philanthrope et industriel américano-britannique.

 

Léonid Valentinovitch Blavatnik (Леонид Валентинович Блаватник),

dit Len Blavatnik.

L’activité de la fondation vise à rassembler, préserver et disséminer un large éventail de documents et de mémoires destinés au grand public. Ils recouvrent des aspects divers de l’histoire juive et mondiale du XXème siècle où la période de la Seconde guerre mondiale occupe une place particulièrement importante.

Des histoires personnelles inoubliables d’anciens combattants sont présentées dans des entretiens vidéo, des photographies, des lettres et des journaux intimes issus de la collection des « Archive Blavatnik ».

A voir sur le Site  : https://crsc.fr/

 

 

h

 

100ème anniversaire de l’Exode de la Crimée

Mardi 15 septembre 2020

Film

” Des russes blancs” d’ Yves Riou

 

 

Au lendemain de la révolution d’octobre, 400 000 « russes blancs » arrivent en France. Un exil souvent douloureux pour ces princes et princesses déchus. L’ « âme russe » va ainsi rencontrer le coeur français par le biais des cabarets, de la littérature, ou de la musique. Une immigration qui va bouleverser la vie artistique française…

 

 

Qui sont ces 400 000 russes surnommés sommairement “russes blancs” qui débarquèrent en France après octobre 1917 ? Des aristocrates certes, mais aussi des membres de la grande et petite bourgeoisie ainsi que des juifs, des artistes et toutes sortes de gens qui, fuyant la guerre civile et la Russie des soviets.  ils trouvèrent des emplois comme ouvriers dans les usines Renault, Nina Berberova raconte ces princes embauchés comme manœuvres, qui recréèrent une petite Russie autour des usines. Joseph Kessel, l’amoureux des tziganes et amateur de vodka, nous fait revivre la folie des cabarets russes de la capitale. Macha Méril nous décrit “l’âme russe” en exil, cette nostalgie galopante et cette croyance chevillée au corps d’un retour au pays débarrassé des Bolcheviks. Marina Vlady n’oublie pas que ses concitoyens se faisaient traiter de “sales russkofs”. Malgré cela, l’historien Ralph Shor nous dépeint cette mode russe qui déferla sur Paris dans les années 20 : la musique avec Stravinsky, la danse avec Diaghilev, la littérature avec Henri Troyat, mais aussi les beautés russes devenues mannequins, les spectacles, les actrices…. Une princesse russe ayant eu 50 personnes à son service dut se reconvertir en dame pipi, d’autres en péripatéticiennes, au point qu’il était du plus chic de “se faire une princesse russe”. Mais lesquelles étaient véritables ?

Yves Riou.

Auteur et réalisateur, il a signé avec Philippe Pouchain de très nombreux documentaires sur le monde artistique, parmi lesquels Entre deux Mai 1968-1981 – Les artistes et la politique et Des artistes au pouvoir ? 1981-1988 (sélections compétition, Pessac 2015 et 2016) ou Michel Audiard. “J’parle pas aux cons, ça les instruit” (2015). Metteurs en scène, acteurs, ils ont joué dans des films au cinéma et à la télévision et présenté leurs propres spectacles dans de nombreux théâtres et festivals.

Sur le site : https://crsc.fr/

 

h

 

Exposition de livres

Du mercredi 16 septembre au vendredi 16 octobre 2020

 

Exposition et présentation de livres par l’association des Éditeurs russes

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

.

h

 

Conférence

Mardi 22 septembre 2020 à 19 h

” Histoire de la photo russe “

 

Olga Sviblova Lvovna (né le 6 Juin 1953 à Moscou. Critique d’art soviétique et russe, documentaire cinéaste , docteur en histoire de l’ art, professeur. Initiateur de la création et directeur de la Maison de la photographie de Moscou, aujourd’hui Multimédia Art Muséum).

Depuis 1984, elle a été le commissaire de nombreuses expositions d’art et de photographie, y compris à l’étranger. Depuis 1986, elle réalise des films sur l’art (réalisateur, scénariste); quatre films ont été récompensés par des festivals internationaux de films documentaires entre autres en 1995 – “Dina Verny” (prix du Festival du film de l’UNESCO. En 2007 et 2009, elle a été commissaire des pavillons russes des 52ème et 53ème Biennale d’art de Venise.

Le cycle de conférences en ligne sera consacré à l’art photographique russe de la fin du IXe siècle à nos jours. Il révèlera de nombreux aspects historiques : comment s’est développé l’art de la photographie en Russie, à quoi ressemblaient les communautés photographiques internationales, les œuvres de quels photographes russes ont été présentés lors d’expositions de l’époque, les nouvelles tendances et perspectives dans le contexte des réalités contemporaines, etc.

La première conférence sera dédiée à Alexandre Grinberg, l’un des représentants les plus brillants et les plus talentueux du « pictorialisme », une tendance stylistique populaire dans la photographie russe de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

L’idée de ce fascinant projet en ligne est née lors d’une rencontre avec Olga Sviblova au CRSC à Paris, à laquelle elle a participé en tant qu’experte lors d’une soirée artistique d’une figure centrale de l’art contemporain, Erik Boulatov.

Il ne serait pas exagéré de dire que tout ce qui est associé au nom d’Olga Sviblova est synonyme d’excellence. Elle fait partie des 50 personnes les plus influentes de l’art russe contemporain et classée parmi les 100 personnes les plus influentes du monde de l’art. C’est une chance d’avoir un tel conférencier.

Son histoire personnelle est étroitement liée avec Paris. Outre l’exposition d’Alexandre Grinberg, dont elle était la commissaire en 1996, nombreux autres projets internationaux, ainsi qu’un véritable amour l’unit avec cette ville.

La rencontre aura lieu sur la plateforme Zoom.

La participation avec la possibilité de poser une question dans le chat de la téléconférence nécessite l’inscription, qui sera ouverte sur le site web du CRSC à Paris.

Dans le même temps, une diffusion en direct sans inscription préalable sera effectuée sur la page Facebook du CRSC.

Sur le site : https://crsc.fr/

 

h

.

Dialogue musical

Jeudi 24 septembre 2020 à 19 h

” Tchaïkovski et la France “

animé par le maestro Andreï Chevtchouk

et le pianiste Igor Alekseevich Lazko

 

 

Pyotr Ilitch Tchaïkovski  est né le 25 avril – (7 mai) 1840,  province de Vyatka  – décédé le 25 octobre – (6 novembre) 1893, Saint Petersbourg. Compositeur, enseignant, chef d’orcjestre et critique musical russe.

En tant que compositeur professionnel, Tchaïkovski a émergé dans les années 1860-1870, marqué par une grande recrudescence de la vie sociale et culturelle de l’Empire russe : le développement multiforme de la musique, de la littérature et de la peinture russes, l’épanouissement des sciences naturelles rusesdes russes et des réalisations marquantes dans le domaine de la philosophie et de l’esthétique.

Fin décembre 1875, Tchaïkovski se rend en Europe avec son frère Modeste, que les parents de son futur élève Kolya Konradi envoient à Lyon pendant un an pour étudier les méthodes d’enseignement des sourds-muets. Les frères ont passé environ deux semaines à Berlin, Genève et Paris, puis se sont séparés. A Paris, le compositeur a entendu l’opéra “Carmen” de Bizet, qui a été frappé par sa simplicité et sa sincérité, il «l’a appris presque par cœur, du début à la fin ».

En été 1876, après un traitement sur les eaux de Vichy, de Tchaïkovski , avec la famille de Modest Ilitch, se reposa en France dans la ville de Palavas sur la mer Méditerranée.

 

g

 

 

Maestro Andreï Chevtchouk est né à Saint-Pétersbourg en 1970. Après une solide formation de chef d’orchestre et de chef de chœur, Andreï Chevtchouk exerce ses fonctions en Russie, en Allemagne, en Belgique, puis en France où il réside actuellement.

Si la direction d’orchestre symphonique reste sa principale vocation, tous types de formations lui offrent l’occasion de livrer un art accompli de chef d’orchestre.

Réside à Lyon, il est actuellement directeur musical du grand chœur classique lyonnais la Schola Witkovski, du festival Opéra et Châteaux de la Drôme, du Festival Opéra des Champs en Charente et du chœur Crescendo d’Amiens.

 

j

 

 

Igor Alekseevich Lazko (né en 1949, Leningrad) – pianiste soviétique et français. À l’âge de 14 ans, il devient lauréat du Concours International. JS Bach à Leipzig. Il est diplômé de l’École secondaire spéciale de musique du conservatoire de Lénimgrad, puis du Conservatoire de Moscou (classe du professeur Y. Zak). Il a donné de nombreux concerts à travers le monde. En 1981, il devient lauréat du Concours International de Musique Contemporaine de Saint-Germain-en-Laye,

Il est professeur au Conservatoire russe. A. Scriabine et à la “Schola Cantorum” à Paris. Fondateur et organisateur en France des concours internationaux de pianiste eux. Nikolai Rubinstein (1996), nommé d’après Alexander Scriabin (2001) et le concours international nommé d’après A.K. Glazunova (violon, alto, violoncelle) depuis 2000

Sur le site : https://crsc.fr/

 

h

 

Conférence

Mercredi 30 septembre 2020 à 19 h

” La Science et les défis mondiaux”

 

 

Sur le site : https://crsc.fr/

.

t e t

 

Centre de Russie pour la Science et la Culture  à Paris

61, rue Boissière,75116, Paris 

Téléphone : 01 44 34 79 79

Site:  https://crsc.fr/