Informations

 

Noël Russe 
Samedi 11 janvier, à 12h
La Datcha, 13515 Eguilles
Et si on jouait les prolongations après toutes ces fêtes de fin d’année.
 
Autour d’un repas typiquement russe participons aux animations, jeux, concours, danses, quizz avec de nombreux lots à gagner.

 

6
La Datcha Kalina
315, Chemin des Petites Fourques
13510 Eguilles
Contribution aux frais : 45€
Adhérents Datcha et Kibitka: 35€ 
 
Renseignements et réservations :
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datchakalina.com
www.datchakalina.com

Centre culturel Alexandre Soljénitsyne

Librairie ” Les Éditeurs Réunis “

150ème anniversaire de la naissance de

Zinaïda Hippuis (1869-1945)

Présentation par Anne Hogenhuis

du livre

” Zinaïda ou la Liberté “

Lundi 16 décembre 2019 à 18h30

Librairie ” Les Éditeurs Réunis “, V° Paris

 

Soirée consacrée au 150ème anniversaire de la naissance de
Zinaïda Hippuis (1869-1945),
poète, critique littéraire, dramaturge et écrivain russe,

Portrait de Zinaïda Hippius à Saint Petersbourg

Anne Hogenhuis, historienne, viendra nous présenter son livre
Zinaïda ou la liberté

Zinaïda Hippius est une star du XXe siècle. Poète et écrivain original, sa personnalité anticonformiste en fait une icône du genre. En Russie, elle milita pour réformer l’Eglise, puis, liée à des terroristes, elle sanctifia la violence. La Révolution d’octobre a trahi son rêve. Détruit aussi son ménage à trois qui faisait scandale. Repliée à Paris avec son mari, elle s’imposa pour sauver du naufrage la culture de l’Age d’Argent. Mission réussie : après soixante-dix ans d’oblitération, son œuvre suscite un grand intérêt. Sa vie aussi, dont les aspects épars sont réunis dans ce récit biographique.

De g. à dr. Philosophoff, Merejkovski, Z. Hippius et Zlobine (vers 1920)

Avec son mari Dimitri Merejkovski  forment un couple littéraire original et prolifique qui marque le Siècle d’argent  de l’histoire de la littérature russe. Elle est considérée comme une théoricienne du symbolisme russe.

L’auteur:
Pour Anne Hogenhuis, les relations entre la France et la Russie Tonnent un pont entre les deux cultures qu’elle partage. Historienne, elle a publié plusieurs ouvrages pour éclairer ce thème d travers les évènements du XIXe et du XXe siècle. Elle y privilégie toujours le rôle joué par les personnes, avec une préférence marquée pour les artistes et les poètes qui sont les prophètes de leur temps

q

Présentation du film
«Декадентская мадонна русского символизма:
история создания портрета Зинаиды Гиппиус» 

” La Madone décadente “
(Н. Сименко и В. Петросянц, en langue russe)
par Alina Bikineeva, directrice du web-journal “Я эмигрантка”

3

Librairie les Éditeurs Réunis & Centre culturel Alexandre Soljénitsyne

11 rue de la Montagne Ste Geneviève, 75005, Paris

Téléphone : 01 43 54 74 46
Métro : Maubert-Mutualité.

 

 

Airs & Mélodies russes

Anara Khassenova, soprano

P. Y. Hodique, piano

Dimanche 22 décembre 2019 à 16h

Église Saint Louis-en-L’Ile, Paris

 

Anara Khassenova, d’origine kazakhe, commence dès l’âge de 5 ans une formation artistique comprenant le piano le chant et la danse. Elle est arrivée en France en octobre 2012, elle intègre le conservatoir régional de Boumogne-Billancourt et obtient le Prix de chant en 2014 dans la classe d’Anne Constantin. Depuis elle se produit en solo à la chapelle Royale de Versailles, à la cathédrale Américaine, au Théâtre de l’Ouest Parisien à l’auditorium de la Bibliothèque Marmottan …. Elle est lauréate en 2015 du Concours International d’Interprétation “Musique du dernier siècle“, Anara aborde des répertoires tr§s variés, de la musique ancienne à la musique contemoraine. La jeune soprano kazakhe aime particulièrement partager la musique avec les autres et ainsi chante en duo avec le pianiste Pierre-Yves Hodique, crée le trio Aethra avec la harpiste Ionella Marinutsa et la violoncelliste Lucia Bistrickaya ainsi qu’un duo avec la théorbiste Kseniya Ilicheva.
En janvier 2019, Anara a partagé avec le pianiste Vincent Mussat un florilège de Lieder de Strauss au Centre de musique de chambre de Paris.
Dans les mois à venir, Anara interprétera Galatea dans Acis and Galatea de Handel dans la mise en scène de Claus Guth.

t

 Pierre-Yves Hodique, originaire de Boulogne-sur-Mer, Pierre-Yves Hodique y étudie le piano dès l’âge de  neuf ans dans la classe de Laurence Contini-Tavernier, il obtient une licence de musicologie à la Sorbonne, est admis à l’unanimité au Conservatoire de Paris (CNSMDP) où il obtient son Master de piano mention très bien dans la classe de Jean-François Heisser. Il suit également l’enseignement de Marie-Josèphe Jude, Bertrand Chamayou et Denis Pascal pour le piano, de Daria Hovora, Claire Désert et Ami Flammer pour la musique de chambre et d’Anne Le Bozec pour l’accompagnement vocal.

En 2009, il reçoit le Prix de la Ville du Havre au Forum musical de Normandie. Au cours de l’été 2010, il est l’un des jeunes pianistes  au festival Chopin de l’Orangerie de Bagatelle et il est invité aux festivals d’Amiens, de Colmar ainsi que de La Roque d’Anthéron dans le cadre des Ensembles en Résidence. Pierre-Yves Hodique remporte en 2011 le Prix du meilleur pianiste accompagnateur lors du Concours international Tchaikovsky de violoncelle à Moscou.

 

R

 

Église Saint-Louis-en-l’Ile :

19 bis rue St-Louis-en-l’Ile, 75004,  Paris

Métro : Pont-Marie ou Saint-Paul

Tarifs : 20€ (places numérotées), 16€  normal, 10€ réduit.

Réservation : 01 44 62 00 55

Tournée en France

Décembre 2019

Chœur de la Société Philarmonique

de Saint Pétersbourg, Direction Y. Khutoreskaya

 

Le Chœur de la Société Philarmonique de Saint Pétersbourg, (anciennement Nouveau Chœur de chambre de Saint Pétersbourg) a été créé en 1992 par Yulia Khutoreskaya  et réunit des étudiants et diplômés de toutes les grandes écoles musicales de Saint-Pétersbourg.

Le Chœur possède un très vaste répertoire qui inclue le répertoire habituel des formations chorales russes mais également de nombreuses œuvres de compositeurs occidentaux couvrant une très vaste période de l’histoire de la musique.

Les compositeurs de Saint-Pétersbourg d’aujourd’hui ne sont pas oubliés par le Chœur qui inclue souvent dans le programme de ses concerts les œuvres de Gavrilin, Uspensky, Falik, Belov, Banevich, Kortchmar, Korolev, Slonimsky, Smirnov, Brincken, Desyatnikov et Ekimov.

TOURNÉE EN FRANCE

Chœur de la Société Philharmonique de Saint-Pétersbourg.

Direction : Yulia Khutoretskaya

Ensemble vocal mixte de la Ville de Saint-Pétersbourg. Russie

Fleurs de Noël Russe. Un Mariage Russe Ancien.

Liturgie et Chœurs orthodoxes, chants traditionnels du Noël Russe et de l’ancien rite des Noces en Russie.

e

 

AIX-EN-PROVENCE (13),  Dimanche 15 décembre à 15h

Église Saint-Jean de Malte

Place Saint-Jean de Malte 13100 (Tarif : 19 € – 14 €) (Frais de rés. en sus)

Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

 e

BÉZIERS (34),  Lundi 16 décembre à 20h

Cathédrale Saint-Nazaire, Place de la Révolution

(Tarif : 18 € – 12 €) (Frais de rés. en sus.)

Office de Tourisme de Béziers Place du Forum 34500 Tél. : 04 99 41 36 36

Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

En partenariat avec France Bleu Hérault

e

 

PAU (64),  Mardi 17 décembre à 20h

Église Saint-Jacques, Place de la Libération

(Tarif : 17 € – 9 €) (Frais de rés. en sus.)

Office de Tourisme Place Royale 64000 Pau Tél. : 05 59 27 27 08

Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

En partenariat avec France Bleu Béarn

e

MONTPELLIER (34),  Mercredi 18 décembre à 20h

Eglise Don Bosco, Quartier Antigone 310, rue Léon Blum

(Tarif : 17 € – 9 €) Frais de rés. en sus

Office de Tourisme 30 Allée J de Lattre de Tassigny Tél. 04 67 60 60 60

et Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

En partenariat avec France Bleu Hérault

 e

VOIRON (38),  Jeudi 19 décembre à 20h30

Église Saint-Pierre, rue Sermorens

Tarif : 16 €/9 € (Tarif réduit)

Office de Tourisme du Pays Voironnais 30, Cours Becquart Castelbon

Tél. : 04 76 93 17 60

Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

En partenariat avec France Bleu Pays de Savoie

 e

LYON (69),  Vendredi 20 décembre à 20h

Chapelle de la Trinité  31, rue de la Bourse

(Tarif : de 20 à 45 €)

Les Grands Concerts Tél. 04 78 38 09 09

e

ANNECY (74),  Samedi 21 décembre à 18h

Église Saint-François de Sales, Place Saint-François de Sales

(Tarif : 19 € – 14 €) Frais de rés. en sus.

Office de Tourisme d’Annecy 1 rue Jean Jaurès 74000 Tél. 04 50 45 00 33

et Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

En partenariat avec France Bleu Pays de Savoie

e

LA ROCHE SUR FORON  (74),  Dimanche 22 décembre à 16h

Église Saint-Jean Baptiste Place Saint-jean

(Tarif : 16 € – 9 €)

Office de Tourisme 1, place Andrevetan 74800 Tél. : 04 50 03 36 68

Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

En partenariat avec France Bleu Pays de Savoie

 

k n p

 

NATACHA TRAITEUR

 

Les FÊTES APPROCHENT !

 

Cuisine russe livrée chez vous

Coktails, buffets chauds et froid, repas de fêtes

Natacha prend soin de préparer la vraie cuisine traditionnelle comme le faisait sa grand-mère et selon les vieux livres de recettes. Les produits sont achetés dans des fermes bio et tout est préparé et livré avec le plus grand soin, dans le respect de la chaîne du froid.

p

Liste de plats et devis sur demande.

i Bocaux de champignons: (Cèpes, crème de champignons divers, golmotes au naturel & cuisinées, champignons divers marinés, au naturel, nébuleux à l’huile épicée…)

  g Zakouski viande et poissons, salades et champignons …

g Le borchtch et ses pirojki, tourtes …

g Gibier, oie et porcelet de Noël (jamais entier !) 
….

g Les desserts typiquement russes de réveillons et  jours de fête ….

g

Devis et commandes:

06 43 94 11 05

zedzed43@orange.fr

 

Hommage à  Sergueï Eisenstein (1898 – 1948)

Cinéaste à la croisée des Arts.

 Samedi 28 septembre 2019 au 24 février 2020

Centre Pompidou – Metz (57000)

 Sergueï EisensteinL’Œil Extatique, monstre sacré du 7ème art, le Centre Pompidou de Metz  présente le parcours du cinéaste à la croisée des arts : décorateur et metteur en scène de théâtre, dessinateur, réalisateur, innovateur, collectionneur, théoricien et historien de cinéma… Visionnaire, cet artiste total a inventé un nouveau langage visuel basé sur une esthétique du montage.

Le Centre Pompidou Metz avait à cœur depuis sa création, il y a 9 ans déjà, de consacrer une exposition sur cet artiste légendaire à la croisée des arts. Une exposition qui a vocation à « montrer comment il s’inscrit dans une histoire mondiale des arts, passée et contemporaine » pour Ada Ackerman, commissaire de l’exposition et chercheuse au CNRS.

Cette exposition est comme une grande machine de montage, une « fabrique des images einsteiniennes ». Dès l’entrée, un triptyque d’extraits connus des films de l’artiste est monté en parallèle. De manière aléatoire naissent des échos en raison de motifs récurrents dans l’œuvre de l’artiste : foules, visages en souffrance, ferveur populaire et ombres inquiétantes se reflètent presque sur le sol métallique de la Grande Nef.

Sergueï Eisenstein est né à Riga le 10 (22) janvier 1898, en 1907 lors de la Ière révolution russe la famille part pour Paris, pour revenir à Riga, ou il fait sa scolaririté. Il apprend l’art de la photographie, il aime faire ds dessins animés et ds caricatures. Après de divorce de ses parents il vit à Saint Petersbourg avec sa mère. En 1915 il obtint un diplôme qui lui a permis de rentrer à l’institut des ingenieurs civils.

Après la révolution d’octobre il coupe les ponts avec sa famille. Au printemps 1917, il fut appelé au service militaire et inscrit à l’école des adjudants des troupes de génie, puis il rejoignit l’armée rouge. Pendant près de deux ans, Eisenstein a également voyagé avec le train, pendant ce temps, il a tenu des journaux détaillés, où il a enregistré ses voyages, ses réflexions sur l’art et le théâtre en particulier  Au même moment, il travailla comme décorateur dans des groupes de théâtre de l’armée rouge. En 1921, Eisenstein entra dans les studios du directeur supérieur de l’État. Eisenstein a commencé sa carrière dans le cinéma en rééditant le film de Frtiz Lang “Docteur Mabuse, le joueur”. Eisenstein conçut un cycle de huit films intitulé “Vers une dictature”. Le réalisateur commence immédiatement à tourner avec la cinquième photo intitulée ” le coup”, qui est publiée le 28 avril 1925.Elle contenait divers éléments novateurs (notamment des angles de caméra inhabituels et des métaphores de film) et avait reçu des critiques mitigées de la part de la presse et du public. On l’appelait révolutionnaire et novatrice, mais en même temps, on lui reprochait la complexité du langage cinématographique. En 1925 il sort le film ” le Cuirassé Potemkine “, qui remporta un énorme succès tant en URSS qu’à l’étranger.

Le film eut une forte influence sur la cinématographie de ces années et fut par la suite qualifié de «meilleur film de tous les temps».

En 1927  il réalisa le film ” Octobre “, dans lequel l’image de Lénine était présentée pour la première fois dans des longs métrages (interprétée par le travailleur Nikandrov).

En octobre 1928 Eisenstein et son équipe de tournage, part à l’étranger pour étudier l’expérience occidentale. Voyage officiel dont le but était de permettre à Eisenstein et à son équipe de tournage d’approfondir ses connaissances sur le cinéma de qualité, ainsi que de présenter personnellement des artistes soviétiques célèbres à l’Occident capitaliste. A son retour en 1932,  il se consacra aux activités scientifiques et pédagogiques, devint le chef du département de réalisation de l’Institut dÉtat de la cinématographie.

En 1938,  Eisenstein écrivit le scénario du film historique et patriotique Alexandre Nevski . Il a reçu un doctorat en histoire de l’art (sans défendre de thèse). Sur le tournage du film, la collaboration créative de S. Eisenstein avec Serge Prokofiev le compositeur commenca.

En 1941-1945, le réalisateur tourne le film “ Ivan le Terrible“. Le tournage a commencé à Moscou, puis, après l’évacuation du studio Mosfilm en 1942, s’est poursuivi à Alma-Ata.  Le rôle principal a été joué par Nicolaî Tcherkassov.

La première série de peintures a été publiée au début de 1945.

Cet espace de la Grande Nef a été spécialement choisi pour cette exposition en raison de sa grande hauteur sous plafond (près de 20 mètres) ce qui a permis au scénographe de réaliser un observatoire au centre de l’exposition, tour d’échafaudages et d’écrans faisant référence au projet architectural et cinématographique avorté de la « Glass House ». Eisenstein voulait tourner un film dans un building de verre à l’architecture moderne et se servir des jeux de transparence pour créer un « cinéma de l’apesanteur ».

On découvrira ses expérimentations théâtrales, ses dessins riches de symboles ou ds projets inachevés qui font de lui :

” Le Léonard de Vinci russe “

k

L’exposition est accompagnée d’une riche programmation d’évènements associés :

– Les chefs d’œuvres du cinéaste sont projetée dans l’Auditorium Wendel, les vendredi, samedis et dimanches.

– Une programmation de spectacles, un ciné-concert de la Grève par Pierre Jodlowski ou d’Alexandre Nevski par l’orchestre national de Metz, une “Nuit des Morts” avec une projection de Que Viva Mexico et le,concert pop psychadélique du Xixa, pour finir par une représentation exceptionnlle de l’École de théâtre du Gitis de Moscou, inspiré par l’œuvre d’Einsenstein, lui-même metteur en scène.

3

Le Centre Pompidou-Metz est la première décentralisation d’un établissement culturel public national. Le Centre Pompidou porte en région son modèle et met à disposition son savoir-faire et ses collections, dans un partenariat inédit avec les collectivités territoriales qui apportent le financement tout en garantissant l’autonomie des choix scientifiques et culturels.

k

Centre Pompidou-Metz
1, parvis des Droits-de-l’Homme
57000 Metz
Tél : +33 (0)3 87 15 39 39

À pied à 2 min de la gare TGV de Metz Ville, à 10 min du centre historique.

Tarifs : 7€, 10€, 12€

Horaire : Mercredi au lundi  10h à 18h, Vendredi, samedi et dimanche de 10h à 19h

Fermé le mardi.

 

BALLET DE L’OPÉRA NATIONAL
DE KIEV,
Le Lac des Cygnes 
Chorégraphie V. Kovtun

 Théâtre des Champs-Elysées, Paris

Du mardi 24 décembre 1019 au dimanche 5 janvier 2020

Le Roi des Ballets

Le Lac des cygnes est LE ballet classique par excellence, celui qui depuis sa création en 1877 a sans doute connu le plus de représentations et d’entrées au répertoire des plus grandes compagnies à travers le monde. La version dite « classique » de ce ballet, créée en 1894-1895 par Marius Petipa et Lev Ivanov, est le socle de toutes les versions qui suivront, dont parmi les plus connues, celle de Rudolf Noureev. La version de Valery Kovtun présentée par le Ballet de l’Opéra National de Kiev ne déroge pas à la règle en restant fidèle à l’esprit d’origine. C’est déjà à lui que nous devions la version de Casse-Noisette présentée l’hiver dernier et qui avait permis de découvrir la grande technicité de cette compagnie. L’émotion et l’enchantement, portés par l’une des plus étincelantes musiques de ballet de Tchaïkovski, devraient une nouvelle fois être au rendez-vous. Cette histoire d’une jeune femme idéale et de son double maléfique mêlée à celle du Prince Siegfried poussée par sa mère à trouver une épouse est un monument d’émotions où la grâce et les prouesses techniques continuent de ravir tous les publics.

Lopukhov, Noureev, Grigorovitch, Bourmeister, et même Neumeier et Mats Ek – il y a autant de versions du Lac des Cygnes que de compagnies de danse (voire plus, le Ballet de l’Opéra national de Kiev en possédant deux à son répertoire). Lors de sa tournée parisienne, le ballet de Kiev présentera Le Lac des Cygnes chorégraphié par Valery Kovtun. Une version inconnue à Paris, mais en réalité l’une des plus proches de celle de Marius Petipa.

Valery Kovtun : chorégraphie
Piotr Ilitch Tchaïkovski : musique

Orchestre Hexagone
Viktor Oliynyk direction

Minutage:
1ère partie : 1h10, Entracte : 20 mn, 2ème partie : 40 mn
Entracte : 20 mn, 3ème partie : 25 mn

q

Théâtre des Champs Élysées

15 Avenue Montaigne, 75008 Paris

Tél : 01 49 52 50 50

Métro :  station Alma-Marceau (ligne 9) ou Franklin-Roosevelt (ligne 1)
RER :  station Pont de l’Alma (ligne C) / Attention : station fermée jusqu’au 25 août 2019
Bus : lignes 42, 63, 72, 80, 92

Station de taxi: Place de l’Alma, angle avenue George V

TARIFS : de 95€ à 15€

Billeterie : CLIQUEZ

Attention, les billets ne peuvent être ni repris, ni remboursés, ni échangés
(sauf pour les Abonnés du Théâtre)

q

Classes du Ballet de l’Opéra National de Kiev :
Jeudi 26, lundi 30 décembre, vendredi 3 janvier 11h
Tarifs : 10€ / 5€ (- 12 ans)

Réservez : CLIQUEZ

q

 

 

Vendredi 6 décembre au dimanche 12 janvier 2020

Exposition d’icônes du XVIe au XIXe

” Épiphanie en Couleurs “

Centre culturel et spirituel orthodoxe russe, VII°, Paris

 

Cette collection a été réunie par des antiquaires d’origine serbe durant une période de cinquante ans, elle est composée d’une centaine d’œuvres d’art sacré russe, datant du XVIe au XIXe siècle. Cette collection est unique, elle a été constituée avec beaucoup de passion et connaissances professionnelles. Les œuvres de différents styles, écoles et époques illustrent parfaitement le développement de l’iconographie russe durant cinq siècles. Les icônes proviennent de collections privées européennes et américaines, cédées par leurs propriétaires directement ou à travers les ventes publiques.

Un grand nombre de ces icônes peut être considéré comme de véritables chefs d’œuvre. La collection ne se définit pas uniquement par la diversité des styles, mais également par la richesse et l’étendue de son programme iconographique.

En effet, elle comprend des représentations très largement connues, mais aussi des thèmes rarissimes, comme par exemple « Signes de la fin des Temps » (70) datant du début du XVIIIe siècle, « La Vierge de Théodore et ses miracles » (76) du XVIIIe siècle, « L’Apparition de La Vierge aux Saint Zossima et Savvati au monastère Solovetsky » (38) du XVIIe siècle, « Saint Siméon porteur de Dieu » (44), du XVIIIe siècle, « Saint Pierre et sainte Fevronie de Mourom » (75) vers 1700, quatre icônes Lipovènes, (18, 19, 20, 21) du XIXe siècle.

Les œuvres du XVIe siècle constituent un groupe d’environ une vingtaine d’icônes provenant de Moscou, Pskov, Vologda ou Russie Centrale et du Nord. Elles permettent de saisir la diversité et la richesse de la vie artistique dans la Russie médiévale. Le Christ en gloire et les dix icônes de la rangée de la Deisis de l’iconostase sont particulièrement fascinants.

Le XVIIe siècle est également très largement représenté, tant en nombre qu’en diversité. Cette floraison iconographique permet de comprendre le développement de l’art sacré de cette période. Tous les grands centres de peinture d’icônes y sont bien présents : Moscou, la région de la Volga et bien évidemment l’incontournable Nord de la Russie. Toutes les icônes exposées ont une valeur historique, culturelle, artistique, et sans doute muséologique.

6

 

Centre spirituel et culturel orthodoxe russe
1 Quai Branly, 75015, Paris

Horaires: Tous les jours de 14h à 19h, sauf le lundi.

ACCÈS :

Métro : Ligne 7 :  Pont de l’Alma,  ligne 9 : Alma Marceau.

Bus : 42, 63, 80, 92

RER C: Pont de l’Alma

 

ERIC CAUDRON

Ventes aux enchères

ART & HISTOIRE RUSSES

РОССИЯ ИСТОРИЯ И ИСКУССТВО

Lundi 9 décembre 2019 à 14h

Exposition publique :

Vendredi 6 et samedi 7 décembre de 11 h à 18h

Lundi 9 décembre de 11h à 12h.

Hôtel Drouot, 75009, Paris

Catégories de la vente :

Extrait du Catalogue

– Icônes

Drobnitsa (médaillon) à l’effigie des saints Anne, Jean l’Evangéliste, Etienne et Eudoxie, sommés d’une icône de la Vierge Marie. Rostov, fin du XVIIIe ou début du XIXe siècle. Email sur métal. 8,2 x 6,5 cm. Au dos, étiquette d’inventaire “2404, 4500”. Ce genre d’icône miniature était généralement fixé sur l’oklad d’une Bible.

Дробница с изображением Святой Анны, Святого Иоанна Богослова, Святых Стефана и Евдокии. Ростов, кон. XVIII-нач.XIX вв. Цинк, эмаль, 8,2 х 6,5 см.

400/600 €

k

Les trois saints martyrs de Vilna (Vilnius) : Antoine, Jean & Eustache ; en haut, le Christ accueillant. Moscou, 1908-1917. Tempera sur bois, chemise de velours ; oklad de vermeil ciselé. 13,5 x 11 cm. ◊ maître-orfèvre : СГ, ◊ Δ Kg84
Antoine, Jean & Eustache furent martyrisés en 1347 par le grand-duc de Lithuanie, pour n’avoir pas voulu apostasier la Foi chrétienne.

Икона «Святой Антоний, Святой Иоанн, Святой Евстафий Виленские». Москва, 1908-1917. Дерево, темпера, бархат, серебро, позолота. 13,5 х 11 см.
Клейма: серебра 84, голова девушки в кокошнике вправо, мастера «СГ».

400/700 €

k

Médaillon à l’effigie de saint Tikhon Zadonsky. Russie, Rostov, XIXe s. Peinture sur émail (4,7 x 3,5 cm), dans un cerclage d’argent (maître-orfèvre en partie mal frappé. (◊ titre 84). Au dos, inscription en cyrilliques indiquant l’identité du saint.
Ce genre de médaillon sur émail était fabriqué à Rostov, près de Moscou.

Икона «Святитель Тихон Задонский». Россия, Ростов, XIX в.
Металл, эмаль. Овал 4,7 х 3,5 см. В серебряном обрамлении. Клейма серебра 84 и мастера.

300/500 €

k

Souverains

Marie-Thérèse de France, duchesse d’Angoulême. Buste de l’empereur Alexandre, dans un vaste décor nébulé et paysagé. Vers 1814. 25 x 28 à la vue.
Broderie de soie et fils d’or, gouache. Dans son cadre de bois doré, sous vitre.
Au dos, étiquette portant une inscription à l’encre : « Ouvrage exécuté par Madame la Duchesse d’Angoulême, et donné par elle à la Comtesse Césarine de Houteville, nièce de Mme la Marquise de Clermont d’Auvergne. Cet ouvrage a été légué par ladite marquise à Mme Fleurac sa femme de chambre. »

Sur un fond d’arbres et de paysage, le buste d’Alexandre, tourné vers la droite, apparaît au milieu de nuages ; il porte le grand uniforme, une couronne de laurier plane au-dessus de son chef ; de part et d’autre, des épis de blé et une corne d’abondance. En bas, une aigle bicéphale noire, couronnée et porte un blason à la lettre A, tient dans ses becs une branche d’olivier ; trois fleurs de lys et une tige de lys au naturel.

Cette allégorie présente l’empereur Alexandre vainqueur, qui restaure la Monarchie française, rétablit la paix et apporte la prospérité à la France.

La duchesse d’Angoulême (1778-1851), fille de S. M. le roi Louis XVI et de S. M. la reine Marie Antoinette, était la nièce de Louis XVIII que l’empereur Alexandre Ier avait contribué à rétablir sur le trône ; cette broderie est le témoignage de sa reconnaissance envers l’Empereur. Leur rencontre eut lieu à Compiègne en 1814.

Мария-Тереза Французская, герцогиня Ангулемская. Портрет русского Императора Александра I. Ок. 1814. Холст, гуашь, вышивка шелком и золотой и серебряной нитями. 25 х 28 см. Под стеклом, в золоченой деревянной раме.
На обороте: этикетка с надписью тушью на французском языке “Работа, выполненная Мадам герцогиней Ангулемской и подаренная ею графине Цезарине де Утевиль, племяннице маркизы де Клермон д’Овернь и переданная маркизой своей горничной мадам Флерак”.

Император изображен в генеральском мундире со звездой и лентой Ордена Святого Андрея Первозванного и венцом из лавровых ветвей на фоне облаков, пшеничных полей и лесов; под изображением Императора – рог изобилия и пшеничные колосья , а в нижней части – российский двуглавый орел с вензелем Императора на груди и три цветка лилии, символа французской королевской власти.

Аллегория представляет Императора Александра I как реставратора законной королевской власти, принесшего мир и процветание Франции.

Мария-Тереза Французская, герцогиня Ангулемская (1778-1851), дочь короля Людовика XVI и королевы Марии-Антуанетты, обезглавленных на эшафоте в годы французской революции. Встреча императора Александра I и герцогини Ангулемской состоялась в Компьене в мае 1814 г. В это же приблизительно время и была исполнена представленная нами картина как знак благодарности герцогини русскому Императору-освободителю Европы.

4 000/6 000 €

k

Assiette commémorative du couronnement de l’empereur Alexandre III et de l’impératrice Marie Feodorovna. Saint Pétersbourg, 1883. Bronze argenté (21 cm) ; effigies reciselées à l’argent. Large bordure à entrelacs formant comme des A ; au sommet, couronne dorée fixée par une vis; en abîme, un blason couronné pareillement fixé; de part et d’autre, chiffre d’Alexandre & celui de Marie Fiodorovna ; au centre, médaillon à l’effigie de profil d’Alexandre & de Marie Fiodorovna, avec légende en russe dont le sens est : Couronnement de l’Empereur Alexandre III et de l’Impératrice Maria Feodorovna, à Moscou, en 1883. Au dos, inscription en lettres anglaises : « F. W. Huhn & Co. St Petersburg »

Памятная коронации III и Императрицы Марии Федоровны. Санкт-Петербург, фирма F. W. Huhn, 1883. Бронза посеребренная. 21 см. На обороте клеймо фирмы.

300/400 €

k

Vingt-quatre télégrammes émanant d’Alexandre III, à destination de son frère le grand-duc Alexis Alexandrovitch. 1875-1883. L’un de ces télégrammes comporte quatre lignes et une signature, au crayon, de la main du grand-duc Alexis Alexandrovitch. Plusieurs de ces télégrammes concernent la guerre russo-turque de 1877-1878.

Двадцать четыре телеграммы Императора Александра III, адресованных Великому Князю Алексею Александровичу. 1875-1883.
Одна из телеграмм имеет надпись карандашом в четыре строки, сделанную рукой Великого Князя Алексея Александровича. Несколько телеграмм имеют отношение к русско-турецкой войне 1877-1878 гг.

2 000/3 000 €

k

Paul Buhré. Montre de poche savonnette en or jaune, frappée de l’aigle impériale russe ; dans son écrin d’origine. Saint-Pétersbourg & Moscou, Cabinet de Sa Majesté Impériale, 1902. Or (titre : 14K), émail. Diamètre : 4,5 cm ; poids : 93 grammes. Couronne à trois heures, cadran en émail blanc (chiffres romains). Mouvement 12” 1/2 finition côtes de Genève, échappement à ancre, trotteuse décentrée à six heures. Le fond de mouvement est signé Paul Buhré. “Paul Buhré, fournisseur de la cour de Sa Majesté” et n° de fabrication 63825. Ce numéro correspond à l’année 1902. Fond de boîtier à l’aigle impériale russe. Dans son écrin de maroquin rouge, frappé de l’aigle impériale, doublé de soie. Etat de fonctionnement.

Часы жалованные из Кабинета Его Императского Велмчества Санкт-Петербург, фирма “Павел Буре”, 1902. Золото двух цветов, на крышке часов двуглавый орел из золота и эмали. В оригинальном футляре из красного марокена с бронзовым двуглавым орлом на крышке футляра и подкладкой из шелка. На внутренней полости часов выгравированная надпись “Павел Буре, поставщик двора Его величества” и номер 63825, что соответствует 1902 году выпуска.

4 000/5 000 €

k

Henry Weiss. Paire de chaussons en cuir blanc et pompon de soie, ayant appartenu à la grande-duchesse Marie Nicolaevna, fille de l’empereur Nicolas II et de l’impératrice Alexandra. Saint Pétersbourg, vers 1902. 13 x 4,5 x 3,5 cm.
A l’intérieur, marque dorée d’Henry Weiss, Nevsky 56, à Saint Pétersbourg, avec aigle impériale.

Cette paire de chaussons est accompagnée d’une carte de visite au nom de « Mrs. A. H. Macleod », portant cette inscription au dos : « Shoes worn by H.I.H. the Grand-duchess Marie Nicholovna of Russia. 1902 »

Mrs Alister H. Macleod, née Grace Eagar, était la sœur de Margaretta Eagar (1863-1936) qui fut entre 1898 et 1904 la niania irlandaise des enfants de l’Empereur. Henry Weiss était le fournisseur de la Cour Impériale ; en particulier, il fournit, aux enfants de l’empereur Nicolas II, de nombreux chaussons similaires.

Генрих Вайс. Пара туфелек из белой кожи, носимых Великой Княжной Марией Николаевной, дной из дочерей Императора Николая II и Императрицы Александры Федоровны. Кожа, шелк. 13 х 4,5 х 3,5 см. Внутри: тисненая золотая марка поставщика Императорского Двора обувного магазина Henry Weiss на Невском проспекте, 56 в Санкт-Петербурге, и двуглавый орел. Прилагается визитная карта Миссис А. Маклеод с надписью на английском языке: ” Туфельки , носимые Великой Княжной Марией Николаевной. 1902″. Миссис Алистер Маклеод, ур. Грейс Игер, являлась сестрой Маргариты Игер (1863-1936), ирландской няни императорских детей с 1898 по 1904 гг.
Великая Княжна Мария Николаевна (1899-1918), третья дочь Императора Николая II и Императрицы Александры Федоровны.

10 000/15 000 €

k

Ecole russe. Vue sur l’Académie des Beaux-Arts à Saint-Pétersbourg. Vers 1835 Lavis d’encre sur papier fort. 13,5 x 21,5 cm. Dans un cadre moderne. Русская школа. Вид на Императорскую Академию

Санкт-Петербурге. Ок. 1835.
Бумага, тушь. 13,5 х 21,5 см. Под стеклом, в современной раме.

400/600 €

k

[Michel François Damame De Martrais]. Vue de la Néva, du port, et de la bourse de St Pétersbourg. an 1812. [Paris, 1812]. Eau-forte aquarellée (42 x 57 cm à la vue) ; dans un cadre vitré en bois noir.
Tiré de l’Album « Une année de Saint Pétersbourg ou douze vues pittteresques prises dans chaque mois, représentant les places, palais et monuments les plus remarquables de cette capitale ». Léger repeint dans le ciel.

[Мишель Франсуа Дамам де Мартре]. Вид Невы, Порта и Биржи в Санкт-Петербурге. Год 1812. Париж, 1812. Офорт, подкрашенный акварелью. 42 х 57 см. Под стеклом, в черной деревянной раме. Лист из альбома “Двенадцать месяцев в Санкт-Петербурге, или двенадцать живописных видов, представляющих площади, дворцы и самые замечательные памятники этой столицы”.

1 000/1 200 €

k

NOBLESSE

Ecole russe. Portrait d’un homme en tenue civile, portant la croix de l’ordre de Saint Vladimir. Russie, vers 1790. Miniature sur ivoire. 6,5 x 5 cm. Sous vitre, dans un cerclage de laiton.

Русская школа. Портрет дворянина с крестом ордена Святого Владимира. Ок.1790. Миниатюра на кости, 6,5 х 5 см, под стеклом, в латунном обрамлении.

800/1 200€

k

Marguerite de Krudener. Autoportrait. Huile sur papier, contrecollé sur carton fort. 37 x 30 cm. Dans un cadre de bois doré. Signé à gauche.
Selon une inscription moderne, au dos, cet autoportrait fut réalisé en 1835, alors que la peintresse avait 17 ans. Fille de Paul de Krudener (1784-1858), ambassadeur de Russie à Washington (1827-1836). Elève d’Ingres (1833-1834) et de Hornung (1939-1840), Marguerite de Krudener (1818-1911) était la petite-fille de Mme de Krudener, écrivain célèbre. Elle fut demoiselle d’honneur des impératrices de Russie. Provenance : succession de la famille de Krudener.

Маргарита де Крюденер (Крюднер, Криднер). Автопортрет. 1835.
Бумага, наклеенная на картон, масло. 37 х 30 см. Подпись слева посередине. Маргарита Павловна Крюденер (1818-1911), дочь Павла Алексеевича Крюденера, русского дипломата, посла Российской Империи в Вашингтоне (1827-1836) и главы русской миссии в Швейцарии (1837-1858), внучка известной писательницы Юлии фон Крюденер, имевшей большое влияние на Императора Александра I. Училась живописи у Энгра. Была фрейлиной Императрицы Марии Федоровны и Императрицы Александры Федоровны.
Происхождение: наследие семьи Крюденер.

1 000/1 500 €

k

Jean-Baptiste Emmanuel Pastier, d’après Louis Hersent. Portrait de la princesse Natalia Stepanovna Golitsyna (Galitzine), née Apraxina, vêtue d’une robe blanche et portant turban à la Turque, assise sur un canapé à coussin violet de style Empire ; la fenêtre ouvre sur une forêt de sapins enneigée. France, manufacture de porcelaine de Sèvres, 1826. Porcelaine peinte. 29,5 x 24 cm. Signé & daté en bas à droite. Jean-Baptiste Pastier (1794-1890) était en 1826 l’un des peintres de la Manufacture royale de porcelaine de Sèvres. Le portrait original de Louis Hersent (1777-1860) se trouve aujourd’hui au Musée des Beaux-arts Pouchkine, à Moscou.

Жан-Батист Эмануэль Пастье, по оригиналу Луи Эрсана. Портрет княгини Натальи Степановны Голицыной. Париж, Севрская фарфоровая мануфактура, 1826. Фарфор, роспись. 29,5 х 24 см. Внизу справа: подпись и дата. Княгиня Н.С. Голицына, ур. Апраксина (1794-1890), дочь московского генерал-губернатора С.С. Апраксина, фрейлина Императрицы, интересовалась литературой и держала модный салон в Петербурге, который посещали А.С. Пушкин, его дядя В.Л. Пушкин, П.А. Вяземский, И.А. Крылов, граф В.А. Соллогуб. В 1820-х гг. вместе с мужем князем С.С. Голицыным путешествовала по Европе, жила в Италии и Франции, где и был исполнен в 1824 г. ее портрет французским художником Луи Эрсаном (1777-1860). Из-за границы супруги привезли большую коллекцию этрусских ваз и живописи, которая впоследствии была передана в Императорское общество поощрения художников.

5 000/8 000 €

k

Pierre Marie Joseph Vernet. Une famille russe dans son intérieur, à Saint Pétersbourg, en 1840. Huile sur toile (46 x 38 cm). Signée, localisée et datée en bas à droite : « P. Vernet / Petersbourg / 1840 ». Cadre de bois doré. Pierre Vernet (1797-1873), peintre français, se rendit en 1835 en Russie, et réalisa de nombreuses peintures sur la commande de l’empereur Alexandre II. Il exposa à l’Académie des Beaux-Arts de Saint Pétersbourg.

Пьер Верне. Семейный портрет. Санкт-Петербург, 1840.
Холст, масло. 46 х 38 см. Внизу справа: подпись, место и дата “P. Vernet/Petersbourg/ 1840”. В деревянной золоченой раме. Пьер Мари Жозеф Верне (1797-1873), французский художник, закончил в начале 1820-х годов Французскую Академию Художеств в Париже, с 1835 г. жил в России, был свидетелем пожара в Зимнем дворце 1837 года, работал по заказам Императора Александра II, принимал участие в выставках Императорской Академии Художеств 1842 и 1860-1862 гг.

4 000/6 000 €

k

Comte Paul Demidoff. Reliures à son chiffre couronné : cinq volumes in-8°, plein maroquin rouge à grain long, quadruple filet doré à grain long, chiffre couronné au centre du premier plat, dos lisse à fin encadrement doré dans le style romantique, titre, auteur et tomaison à l’or en direct, coupes guillochées à froid, toutes tranches dorées. Reliures vers 1835. Cachet de la bibliothèque de San Donato, sur la première garde. Reliures en excellent état, très fraîches, au teint vif. Sur cinq volumes de la Bibliothèque latine-française publiée sous les auspices de S.A.R. Monsieur le Dauphin, collection des Classiques latins, par C. L. F. Panckouke : • Suétone. Traduction nouvelle par M. de Golbéry, 1830-1833 (trois volumes) • Œuvres complètes d’Horace, 1831-1832 (deux volumes).
Le comte Paul Nicolaevitch Demidoff (1798-1840), frère du prince Anatole Demidoff, réunit une bibliothèque richement reliée, dont hérita son fils, le prince Paul Pavlovitch Demidoff, prince de San Donato.

Пять томов in-8° из библиотеки графа Павла Демидова в красном марокеновом переплете и тисненой золотом монограммой Павла Демидова под графской короной. Печать библиотеки Сан-Донато на авантитуле каждого тома. Золотой обрез. Переплеты около 1835 года.
Пять томов из серии классической латинской литературы в переводе на французский язык (Париж, C. L. F. Panckouke, 1830-1833) включают:
• три тома Светония в новом переводе де Голбери,
• два тома (полное собрание) сочинений Горация.
Граф Павел Николаевич Демидов (1798-1840), брат князя Сан-Донато Анатолия Николаевича Демидова (1812-1870), передал свою богатую библиотеку сыну князю Сан-Донато Павлу Павловичу Демидову (1839-1885).

1 200/1 500 €

k

Alexandre Ivanovitch Tourguénieff. Lettre autographe signée à Mademoiselle Bourbier. [Saint Pétersbourg], 1er février [vers 1837]. Un feuillet in-12, monogramme à sec ; cachet de cire rouge au revers. « J’allais partir pour Moscou jeudi, j’ai remis mon voyage à samedi pour avoir le bonheur de revoir un grand talent … ». Virginie Barbier, née Delville (1799 ca-1857), fut actrice du Théâtre Français impérial de Saint Pétersbourg (1830-1837), où elle fut pensionnée par l’Empereur de Russie. Les « trois Alexandre » (Pouchkine, Tourguénieff et Dumas) l’ont particulièrement “appréciée”…
Alexandre Tourguénieff (1784-1845), frère du décabriste Nicolas Tourguénieff, fut un ami de la famille Pouchkine, et prit sous sa protection le jeune Alexandre Pouchkine. C’est grâce à sa intervention qu’Alexandre Pouchkine fut admis au lycée de Tsarskoié Sélo. A la mort du poète (1837), l’Empereur le chargea de convoyer le corps au cimetière du monastère Sviatogorski.
Dans les journaux intimes d’Alexandre Tourguénieff, Mademoiselle Bourbier est souvent nommée aux années 1836-1837.

Александр Иванович Тургенев. Письмо, собственноручное и подписанное, адресованное мадемуазель Бурбье. [Санкт-Петербург], 1 февраля. Страница текста на двойном листе с тисненой монограммой АТ, орешковые чернила, красная сургучная печать. Сообщает мадемуазель Бурбье о том, что отложил свою поездку в Москву и остался до субботы, чтобы иметь возможность лицезреть большой талант.
Александр Тургенев (1784-1845), историк, брат декабриста Николая Тургенева, близкий друг А.С. Пушкина. В молодости был влюблен в мать Поэта, Надежду Осиповну Пушкину, и всю жизнь оставался преданным другом семьи. Именно его протекции семья Пушкиных была обязана принятием Александра Пушкина в Царскосельский лицей. А.И. Тургеневу выпала печальная участь сопровождать гроб с телом А.С. Пушкина на кладбище Святогорского монастыря 2 февраля 1837 г.
Виржини Бурбье, ур. Дельвиль (1799-1857), актриса, блистала на сцене Императорского французского театра в Санкт-Петербурге в 1830-1837 гг. Ее имя часто встречается на страницах дневника Александра Тургенева в 1836-1837 годах.

800/1 000 €

k

Jacques Ferrand. Noblesse russe : portrais d’exil. Paris, 2001.
Un volume in-folio, broché. Préface du prince Michel N.Obolensky ; avant-propos du prince Dimitri M. Schakhovskoy.

Жак Ферран. Русское дворянство: портреты в изгнании. Париж, 2001. Том in-folio, в мягком издательском переплете.

100/200

k

Armée & Marine

Timbale en métal argenté, à l’effigie de la paix et aux armes de Russie & de Paris. France ou Russie, 1891. Métal argenté. 10 x 8 cm. Dans un écrin de maroquin bordeaux doublé de soie et de velours, et portant l’inscription en lettres d’or : « timbale ayant servi aux marins français et russes à Cronstadt pour boire à la postérité et à l’union de la France et de la Russie ».
« Pour célébrer l’alliance franco-russe, une escadre française, commandée par l’amiral Gervais, fut accueillie dans la base navale de Cronstadt par l’empereur Alexandre III. En retour, la flotte russe fut reçue à Toulon en 1893. Cette alliance fut rompue de fait par les révolutions de 1917 ; l’intérêt de la France du XXIème siècle serait de la renouveler. » (Paul Laruche).

Памятная стопа. Россия, 1891г. Металл, серебрение, высота 10 см, диам. 8 см. На одной стороне стакана изображение двух гербов, российского и города Парижа, на другой аллегорическое изображение Мира.
В памятной коробке из красного марокена с золотым тиснением.
Стопа была поднята русскими и французскими моряками в Кронштадте 11 июля 1891г. за процветание союза России и Франции. Император Александр III лично приветствовал французскую эскадру, прибывшую в тот день в Кронштадт, что ознаменовало начало русско-французского союза (1891-1917).

600/800 €

k

Ceinture à boucle portant l’aigle impériale. Russie, Grande Guerre. Cuir, métal. 113 cm. Provenance : famille d’un Russe Blanc.

Ремень и пряжка с двуглавым орлом. Россия, ок. 1914. Металл, кожа. Длина 113 см. Происхождение: семья белого офицера.

100/200 €

k

Insigne de l’école d’Artillerie de Michel, à Saint Pétersbourg. Russie, 1912 – 1917. Argent et bronze. 4,8 x 6,8 cm. Poids : 30 grammes. Une aigle bicéphale couronnée tient dans ses serres deux canons surmontés d’une grenade ; frappé sur son aile dextre, le chiffre couronné d’Alexandre Ier, et sur son aile senestre, le chiffre couronné de Nicolas II ; au centre, l’insigne de l’école avec le monogramme M, la date 1820 et la devise. Cette école fut fondée par le Grand-Duc Michel Pavlovitch en 1820.

Нагрудный знак выпускника Михайловского артиллерийского училища. Санкт-Петербург, до 1917. Бронза и серебро 4,8 х 6,8 см. Двуглавый орел, увенчанный короной и держащий стволы пушек; на крыльях монограммы Александра I и Николая II, в центре знак училища с монограммой М и датой основания 1820. Училище было основано Великим Князем Михаилом Павловичем в 1820 г.

600/1 000 €

k

Affiches de la Guerre 1914-1917 Allégories

La Russie et son soldat. Moscou, E.F. Tchelnokov, [1914]. Lithographie en couleurs. 53 x 34,5 cm.

Россия и ея воин. Москва, издание Е.Ф. Челнокова, [1914]. Цветная литография. 53 х 34,5 см.

200/300 €

k

Faits d’armes

L’armée russe en campagne. Au puits. Moscou, Lithographie de Sytin, 1915. Lithographie en couleur. 33 x 43 cm.

Русская армия в походе. У колодца. Москва, Литография Т-ва И.Д. Сытина, 1915. Цветная литография. 33 х 43 см.

200/300 €

k

Moscou, Fabrique des affiches de A.F. Postnov, 1914. Lithographie en couleurs. 51 x 33 cm. Kosma Krioutchkov, cosaque du Don, fut un héros de la Grande Guerre ; il fut le premier soldat décoré de la Croix de Saint Georges, ayant mis hors de combat vingt-sept soldats prussiens (août 1914).

Храбрый наш казак Крючков/ Ловит на поле врагов…. Москва, фабрика плакатов А.Ф. Постнова, 1914. Цветная литография. 51 х 33 см.
Донской казак Козьма Крючков, герой Первой мировой войны, отличился в бою на восточном фронте в начале августа 1914 г., стал первым солдатом, награжденным георгиевским крестом.

200/300 €

k

Egor (Georges) Narbout. Un cosaque seul contre de nombreux allemands. Petrograd, Golike et Vilborg, 1914. Litographie en couleur. 41 х 57 см.

Егор (Георгий) Нарбут. Казак и немцы.
Петроград, т-во Р. Голике и А. Вильборг, 1914.
Цветная литография. 41 х 57 см. Внизу слева: литографированные подпись и дата.

400/600 €

k

Enlèvement d’un officier allemand par un cosaque. Grodno, Lapine & fils, [1914]. Lithographie en couleur. 34 х 50 см.

Похищение казаком германского офицера.

Гродно, Лапин с сыновьями, [1914]. Цветная литография. 34 х 50 см.

200/300 €

k

Caricatures sur les Empereurs allemand & autrichien

Frantz a suivi Guillaume… Moscou, I.D. Sytine, 1914. Lithographie en couleurs. 58 x 40 cm.

Франц послушался Вильгельма….. Москва, Т-во И.Д. Сытина, 1914. Цветная литография. 58 х 40 см.

200/300 €

k

Regardez par ici, regardez par là… Moscou, Fabrique des affiches de A.F. Postnov, 1914. Lithographie en couleurs. 51 x 33 cm.

Глядите здесь, глядите там…. Москва, фабрика плакатов А.Ф. Постнова, 1914. Цветная литография. 51 х 33 см.

200/300 €

k

L’antichrist allemand. Petrograd, Sodroujestvo, [1914]. Lithographie en couleurs. 57,5 x 41 cm.

Германский антихрист. Петроград, Содружество, [1914]. Цветная литография. 57,5 х 41 см.

200/300 €

k

Le menu de Guillaume. Moscou, typo-litographie de la Maison Krylov & Co, [1914]. Lithographie en couleurs. 40 x 53,5 cm.

Меню Вильгельма. Москва, Типо-Литография Торгового Дома Крылов и Ко, [1914]. Цветная литография. 40 х 53,5 см.

200/300 €

k

Caricatures sur les soldats allemands.

“Les Prussiens”. Moscou, E.F. Tchelnokov, [1914]. Lithographie en couleurs. 51,5 x 42 cm.

“Пруссаки”. Москва, издание Е.Ф. Челнокова, [1914]. Цветная литография. 51,5 х 42 см

 200/300 €

k

Pierre-O. La fausse ruse allemande, et l’intelligence du cosaque. Moscou, I.D. Sytine, 1914. Lithographie en couleurs. 41,5 x 58,5 cm.

Пьер-О. Немецкая хитрость и казачья смекалка. Москва, Т-во И.Д. Сытина, 1914. Цветная литография. 41,5 х 58,5 см.

200/300 €

k

Caricatures sur l’Europe

Les voleurs européens, pris sur le fait. Moscou, typo-lithographie Krylov & Co, [1915]. Lithographie en couleurs. 42 x 62 cm. Manque au coin supérieur droit.

Европейские поличными воры, пойманные с Москва, Типо-Литография Торгового Дома Крылов и Ко. [1914]. Цветная литография. 42 х 62 см. Надрыв в левом верхнем углу.

200/300 €

k

La cuisine européenne. Moscou, Typo-lithographie de Tchelnokov, 1914. Lithographie en couleur. 35 x 50 cm.

Европейская кухня. Москва, типо-литография Е.Ф. Челнокова, 1914. Цветная литография. 35 х 50 см.

200/300 €

k

Caricatures sur les Turcs

La bataille aux environs de Sarikamis. Moscou, I.M. Machistov, [1915]. Lithographie en couleurs. 42 x 62 cm.

Бой под Саракамышем. Москва, Товарищество И.М. Машистова, [1915].
Цветная литография. 42 х 62 см.

200/300 €

k

La lâcheté turque, et la vaillance des jeunes guerriers. Moscou, Typo-lithographie de Machistov, 1914. Typo-lithographie en couleurs. 44 x 61 cm.

Про трусость турецкую да про удаль молодецкую. Москва, типо-литография И.М. Машистова, 1914. Цветная литография. 44 х 61 см.

200/300 €

k

La barbarie

Victime du devoir, le trésorier provincial de la ville de Kalish-Sokolov. Moscou. Lithographie de Sytin, 1914. Lithographie en couleurs. 32 x 42 cm.

Жертва долга, губернский казначей г. Калиша – Соколов. Москва, Литография Т-ва И.Д. Сытина, 1914. Цветная литография. 32 х 42 см.

200/300 €

k

A.A.(Alexandre Apsite?) . La barbarie à Kalisz [en Pologne].
Moscou, N.D. Alekseev, [1914]. Lithographie en couleurs. 40 x 55 cm.

А.А. (Александр Апсит (?) Зверство в Калише. Калишские события. Москва, издательство Н.Д. Алексеева, [1914]. Цветная литография. 40 х 55 см.

200/300 €

k

Héroïsme & dévouement

 

J’apparaitrai moi-même. « Il n’y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis …», d’après un tableau de F. Powels. Moscou, Chromo-lithographie de Morozov, 1914. Lithographie en couleurs. 42 x 58 cm.

Явлюся ему Сам. “Нет больше сей любви, как если кто положит душу свою за друзей своих...”, с картины Ф. Повельса. Москва, хромо литография И.А. Морозова, 1914. Цветная литография. 42 х 58 см.

200/300 €

k

Alexandre Apsite. • N’ayez pas peur… Nous ne sommes pas des Allemands.

• Plus de conflit entre frères. Moscou, E.F. Tchelnokov, [1914]. Deux lithographies en couleurs. 50 x 34,5 cm. Manque en bas à droite.
Александр Апсит (1880-1944). Не пугайтесь, милые…Мы не немцы & Нет больше розни между братьями. Москва, издание Е.Ф. Челнокова, [1914].  Две литографии на одном листе. 51 х 34,5 см.

200/300 €

k

Emprunts

Yankovski. Emprunt militaire à 5 et 1/2 %. [Petrograd, Edition de petits emprunts, 1916]. Lithographie en couleurs. 61,5 x 51,5 cm. Une déchirure en haut à gauche.

Янковский. Военный 5 1/2 % заем. [Петроград, издание по делам мелкого кредита, 1916]. Цветная литография. 61 х 51 см. Надрыв вверху слева.

200/300 €

k

Le retour au foyer

L’invité-surprise bien-aimé. Kazan, typo-lithographie Eremeev & Chachabrine, [1914]. Lithographie en couleurs. 35,5 x 54 cm.

Дорогой нежданный гость. Казань, Типо-Литография Торгового Дома Еремеев и Шашабрин, [1914]. Цветная литография. 35,5 х 54 см.

200/300 €

k

Porcelaine & Argenterie

Tasse & sa soucoupe. Moscou (Verbilki), Manufacture de porcelaine de Gardner, vers 1820. Porcelaine peinte et dorée. Tasse : 11,5 x 11 cm ; soucoupe : 15 x 3,5 cm. Marque de Gardner dans la pâte et en bleu.

Чашка и блюдце. Село Вербилки Московской губ., фарфоровая мануфактура Гарднера, ок. 1820. Фарфор, роспись и позолота; чашка 11,5 х 11 см, блюдце 15 х 3,5 см. Марка мануфактуры GARDNER в тесте и синяя подглазурная G.

700/1 000 €

k

Le tonnelier. Russie, manufacture privée de porcelaine. Vers 1850. Porcelaine peinte. 13,5 x 9,5 x 7 cm. Manque l’instrument tenu dans la main droite.

Бондарь. Россия, частная фарфоровая мануфактура. Ок. 1850. Фарфор, роспись. 13,5 х 9,5 х 7 см. Не хватает инструмента в правой руке.

300/400 €

k

Deux tasses à décor fleuri, chacune avec sa soucoupe. Moscou, Gorbounovo, Manufacture de porcelaine d’A. Popoff, quatrième quart du XIXe siècle.
Porcelaine blanche, peinte & dorée ; diamètre de la tasse 7,5 cm ; diamètre de la soucoupe 13 cm. Marque de Popov. Petit éclat à une tasse et à une soucoupe.
Joint : une tasse semblable, seule.

Две чашки с блюдцами с цветочным декором. Село Горбуново Московской губ., фарфоровая мануфактура А.Попова, кон. XIX в. Диаметр чашки 7,5 см, диаметр блюдца 13 см. Марка завода. А также : чашка без блюдца.

200/400 €

k

Marc Augustin Lebrun & E. Bakstad. Quatre assiettes creuses, en argent, à bord mouvementé de feuillages & feuilles alternés dans des entours de godrons ; aux grandes armes des princes Lieven. Paris, 1838-1859 ; Riga, 1891. Diamètre : 25,5 cm.
• Trois assiettes : Marc Augustin Lebrun (orfèvre français), 1838-1859. Poinçon « LEBRUN » ; poinçon Minerve premier titre. Argent. Poids : 457, 466 et 485 grammes.
• Une assiette : E. Bakstad (orfèvre russe), 1891. Poinçon « E. BAKSTAD. RIGA. ».
Argent « 84 ». Poids : 455 grammes.

Четыре глубокие тарелки с гербом князей Ливен.
• Три тарелки : Париж, Lebrun, 1838-1859. Серебро. 25,5 см. Вес : 457, 466, & 485 г. Клейма: Минервы, мастера LEBRUN.
• Одна тарелка – Е. Бакстад. Рига, 1891. Серебро “84”. 25, 5 см. Вес 455 г.

2 000/3 000 €

k

Service en argent et vermeil, à émaux polychromes, composé de neuf couverts :

• Six cuillères à thé : ◊ maître-orfèvre : НА (Nicolas Alexeev) ◊ essayeur : 84fK
• une pince à sucre : pas de poinçon.
• une grande cuillère : ◊ maître-orfèvre : НА (Nicolas Alexeev) ◊ essayeur : 88fK ил (Ivan Lebedkine). • une passoire à thé : ◊ maître-orfèvre : ВА ◊ essayeur : А • С / 1896 / 84 / Moscou
Dans un coffret de bois, intérieur de satin et velours : monogramme EP gravé sur plaque de métal argenté. Poids total : 292,06 g.
Dimensions hors-tout : 27 x 26 cm.

Серебряный сервиз принадлежностей для чая. Москва, кон. XIX в. Серебро, позолота, эмаль.
Сервиз состоит из:
• Шесть чайных ложек. 14 см каждая. Клейма: серебра 84, голова девушки в кокошнике влево, мастера НА (Николай Алексеев).

• Щипцы для сахара. 12,7 см.

• Десертная ложка. 17 см.
Клейма: серебра 88, голова девушки в кокошнике влево, пробирного мастера ИЛ (Иван Лебедкин), мастера НА (Николай Алексеев).
• Ситечко. 15 см.
Клейма: серебра 84, года 1896, города, пробирного мастера А • С, мастера ВА. В деревянном футляре 27 х 26 см. На крышке футляра : металлическая пластина с гравированной монограммой ЕР.

1 200/1 500 €

k

Carl Siewers. Tasse et soucoupe. Saint-Pétersbourg, 1855. Argent et vermeil.
Poids : 186,3 g. Tasse : 9 x 11 x 9,2 cm Soucoupe : 13,7 cm (diamètre). ◊ maître-orfèvre : С.S ◊ 84 ◊ essayeur : A•M / 1855 (Alexandre Mor). ◊ Saint Pétersbourg

Чашка с блюдцем. Санкт-Петербург, 1855. Серебро, позолота.
Чашка: 9 х 11,5 х 9,2 см. Блюдце: 13,7 см. Клейма: серебра 84, города, года, пробирного мастера А•М (Александр Мор), мастера С.S (Карл Сиверс).

200/300 €

k

Pavel Ovtchinnikov. Boîte à thé. Moscou, 1889. Argent finement ciselé et partiellement doré ; intérieur doré. 14 x 8,5 x 8,5 cm. Poids : 443 g.
◊ essayeur : А•А / 1889 / 84 / Moscou (Anatole Artsibachev). ◊ firme : П.ОВЧИННИКОВЪ ◊ aigle impériale.
Bien complet de son couvercle et surtout de son bouchon monté sur argent doré, qui manque souvent.

Павел Овчинников. Коробка для чая. Москва, 1889. Серебро, позолота. 14 х 8,5 х 8,5 см. Клейма: серебра 84, Москвы, года, пробирного мастера А•А (Анатолий Арцибашев), фирмы П.ОВЧИННИКОВЪ, двуглавого орла.

6 000/8 000 €

k

Ivan Saltikov. Kovch en vermeil et émaux cloisonnés. Moscou, XIXe siècle. Longueur 11 cm, largeur 6 cm. Poids : 77,7 g. ◊ maître-orfèvre : ИС. ◊ titre : 84, Moscou

Иван Салтыков. Ковш. Москва, кон. XIX в. Серебро, позолота, эмаль, 11 см; клейма: серебра 84, Москвы, мастера ИС.

1 200/1 800 €

k

Coffrets

Ivan Zubkov. Boîte rectangulaire. La moisson. Palekh, 1925. Papier mâché, laqué et peint. 10 x 15 x 4,7 cm. Monogrammé et daté en bas à droite.
Fond laqué bleu, intérieur jaune paille.
Ivan Ivanovitch Zubkov (1883-1938) était fils et petit-fils de peintres d’icônes.

Иван Зубков. Жатва. Палех, 1925. Папье-маше, роспись и лак, 10 х 15 х 4,7 см. Монограмма и дата внизу справа.
Роспись на темно-синем фоне, внутри- необычный желтый цвет.

2 000/4 000 €

k

Manufacture Trekhgornaya

Collection de projets de tissus, réalisés par des artistes russes et occidentaux pour la manufacture Trekhgornaya, à Moscou. 1830-1916.
Gouache sur papier, différentes tailles.
La manufacture Trekhgornaya, fondée en 1799, est la plus ancienne entreprise textile de Moscou.

Собрание эскизов тканей, исполненных русскими и западными художниками для Трехгорной мануфактуры, старейшего в Москве текстильного предприятия (основано в 1799 г.)1830-1916 гг.
Гуашь на бумаге, различных размеров.

Quatre projets de tissus, réalisés par des artistes russes et occidentaux pour la manufacture Trekhgornaya, à Moscou. L’un date des années 1830, les autres des années 1900-1916. Gouache sur papier, différentes tailles.

Четыре эскиза тканей, исполненных русскими и западными художниками для Трехгорной мануфактуры, один из которых 1830-х годов, другие 1900-1916 гг. Гуашь на бумаге, различных размеров.

1 000/1 500 €

k

Peintres et illustrateurs

Aquarelles d’Alexandre Nicolaevitch Benois (1870-1960), pour commémorer les 150 ans de la naissance de cette figure majeure de l’art russe.

Alexandre Benois. La côte bretonne, à Primel. 1905. Aquarelle sur traits d’encre, sur feuille de papier (34 x 61,5 cm). Signé au crayon en bas à gauche, et daté 1905. Signé et dédicacé à l’encre, en bas à droite : « A ma fille bienaimée, Hélène Clément-Benois, Souvenir de Primel. Alexandre Benois. 19 avril 1947 ». Provenance : descendance directe d’Hélène Benois.

Александр Николаевич Бенуа (1870-1960). Бретонский берег (Примель). 1905. Бумага, акварель, тушь. 34 х 61,5 см. Внизу справа чернилами: посвящение дочери на французском языке «Моей любимой дочери Елене Клеман-Бенуа, воспоминание о Примель. Александр Бенуа. 19 апреля 1947». Происхождение: потомки Елены Бенуа.

3 000/4 000 €

k

Alexandre Benois. La ville de Gorokhovetz sur la Kliasma. Aquarelle & gouache sur traits d’encre, sur feuille de papier vergé (45 x 61 cm) Signé et localisé à l’encre, en bas à gauche : Alexandre Benois. / Gorokhovetz sur la Kliasma / 1895 • 1932 Il semble que le peintre ait ajouté les mots “sur la Kliasma” et “1932” après sa première inscription. Signé (deux fois) et titré au crayon, au dos : «Gorodetz. Une ville typique sur la Volga ».

Magnifique aquarelle d’Alexandre Benois, exceptionnelle tant par la taille que par le sujet (une ville russe traditionnelle). En 1895, le peintre avait 25 ans ; son talent était en plein éclosion. La date de 1932 correspond probablement à celle de la signature. De nombreuses aquarelles d’Alexandre Benois portent deux dates : celle de l’œuvre, puis celle de la signature. Provenance : descendance directe d’Alexandre Benois.

Александр Николаевич Бенуа (1870-1960). Вид города Гороховец на Клязьме. Бумага, акварель, гуашь, тушь. 45 х 61 см. Внизу слева чернилами на французском языке: подпись и обозначение места и двух дат 1895 и 1932. На обороте карандашом: подпись и надпись на французском языке «Городец/ типичный город на Волге». В творческом наследии Александра Бенуа картины с видами провинциальных русских городов чрезвычайно редки.Нам неизвестны другие виды русских городов. Вполне возможно, что представленная нами картина является единственной в этом роде.
К тому же присутвие двух дат дает возможность предполжить, что картина была исполнена в 1895 г., т.е. является одним из самых ранних известных его произведений. А дата 1932 г. сответствует поздней надписи, уточняющей место и дату. Происхождение: потомки Александра Бенуа.

15 000/20 000 €

k

Alexandre Benois. Vue d’Elincourt Sainte Marguerite, près Compiègne. Aquarelle sur traits de carandache, sur feuille de papier vergé Canson (28 x 44 cm). Localisé au crayon, en bas au centre. Signé, daté 1933 et localisé à l’encre, en bas à droite. Daté VIII 1933 au crayon, en bas à droite.
Signé, daté 1933 et localisé à l’encre, au dos. Provenance : descendance directe d’Alexandre Benois.

Александр Николаевич Бенуа (1870-1960). Вид вЭленкур-Сент-Маргерит, в окрестностях Компьень. Август 1933. Бумага, карандаш, тушь, акварель. 28 х 44 см. Внизу справа и на обороте карандашом и чернилами: подпись, дата и место. Происхождение: потомки Александра Бенуа.

3 000/4 000 €

k

Alexandre Benois. Le pavillon d’Armide. Aquarelle & gouache sur traits d’encre, sur feuille de papier fort (32,5 x 47,5 cm) Signé au crayon, en bas à gauche ; signé et dédicacé à sa fille Hélène, en bas à gauche (1944).
La date de 1944 est celle de la dédicace à Hélène Clément. Il est très probable que cette aquarelle date de 1907-1909. Provenance : descendance directe d’Hélène Benois.

Александр Николаевич Бенуа (1870-1960). Эскиз декорации к балету “Павильон Армиды”. Бумага, акварель, гуашь, тушь. 32,5 х 47,5 см. Внизу слева: подпись карандашом и подпись и посвящение 1944 года дочери Елене Бенуа. Впервые балет «Павильон Армиды» (либретто и декорации А.С. Бенуа) был поставлен в Мариинском театре в 1907 г., а с 1909 г. стал одним из значимых балетов русских сезонов С.П. Дягилева в Париже.

Дата 1944 года соответствует дате посвящения. Сама акварель, вероятнее всего, была исполнена 1907-1909 гг. Происхождение: потомки Елены Бенуа.

15 000/20 000 €

k

Alexandre Benois. L’intérieur du Théâtre Lyrique, à Londres. Aquarelle et gouache sur traits de crayon, à la troisième de couverture du programme de A Season of Ballet, présenté par Marie Rambert, avec Tamara Karsavina. Une plaquette in-8°. Sur l’étiquette de couverture, Alexandre Benois a inscrit au crayon rouge « Première ». Provenance : descendance directe d’Alexandre Benois. Alexandre Benois se rendit à la première représentation d’Une saison de ballet qui se donna au Théâtre Lyrique de Londres, avec, dans le rôle principal, la célèbre Tamara Karsavina. Probablement, il y apporta ses crayons, fit une esquisse durant la représentation, et une fois rendu chez lui il la mit en couleurs.

Александр Бенуа и Тамара Карсавина. Александр Николаевич Бенуа (1870-1960). Интерьер театра Lyric Theatre Hammersmith в Лондоне. 1930.
Карандаш, акварель и гуашь на программе Сезона Балета Тамары Карсавиной, представленного Мари Рамбер в Lyric Theatre Hammersmith.
На обложке программы in-8° рукой А. Бенуа надпись: Première (Премьера). Происхождение: потомки Александра Бенуа.

1 000/1 500 €

k

Hélène Benois. Ensemble de quatorze cartes de tarot. Gouache. 9 x 6 cm chacune. Le Bateleur, le Chariot, la Fortune, la Force, la Tempérance, le Pendu, la Mort, le Diable, la Maison de Dieu, l’Etoile, la Lune, le Soleil, le Jugement, le Fou.
Présentées dans leur cadre vitré, accompagné chacune de sa légende (de la main de l’artiste). Etiquette au dos du cadre [pour l’exposition Mostra dei Benois, tenue à Côme en 1955]. Provenance : descendance d’Hélène Benois.

Елена Бенуа (1898-1972). Четырнадцать карт таро. Картон, гуашь. 9 х 6 см каждая. Представлены под стеклом в раме, каждая имеет надпись, сделанную рукой художницы. На обороне рамы этикетка с выставки Mostra dei Benois в Комо в 1955 г. Происхождение: семья Елены Бенуа.

1 200/1 500 €

k

Hélène Benois. Tulipes. 1951. Huile sur toile, 65 x 54 cm, format 15F ; dans son cadre. Signé et daté en bas à gauche. Étiquettes au dos [pour l’exposition Mostra dei Benois, tenue à Côme en 1955. Hélène Benois (1898-1972), fille du peintre et critique d’art Alexandre Benois. Provenance : descendance d’Hélène Benois.

Елена Бенуа (1898-1972). Тюльпаны. 1951. Холст, масло. 65 х 54 см. Подпись и дата внизу слева. Е.А. Бенуа ( 1898-1972 ) дочь А.Н.Бенуа, училась живописи у отца, затем в мастерской Александра Яковлева. В 1926г. вместе с братом Николаем Бенуа выполнила стенную роспись в частном доме в Париже, участвовала в русских выставках в галерее «Ренессанс» (1932г.) и «Рождественский Базар» (1934г.). Помогала отцу в оформлении спектаклей для балетной труппы Иды Рубинштейн. В 1952г. в галерее Андре Вейл прошла ее первая послевоенная выставка. В 1955г. Еленна Бенуа наряду со своим отцом и братом приняла участие в большой ретроспективной выставке «Mostra dei Benois», посвященной семье Бенуа, в итальянском городе Комо, где было представлено 35 из ее работ, затем выполнила эскизы витражей в церкви в Розенбрюке. Происхождение: семья Елены Бенуа.

400/600 €

k

Alexandre Benois. Membra disjecta du brouillon de son journal intime ; en russe.
Sept feuillets in-4° manuscrits, à l’encre, avec corrections à l’encre et au crayon. 14/27 septembre 1916 au 25 octobre / 7 novembre 1917.
Retour de Crimée ; visite du Palais d’Hiver avec le général Volkoff ; commission de Gorki dans le palais de Stroganoff ; visite à Oranienburg avec Makarov et Ernst ; prise du Palais d’Hiver (25 octobre 1917) ; les marins dans le palais de Stroganoff.

Александр Николаевич Бенуа (1870-1960). Страницы дневника. Черновики. 14/27. IX. 1916 – 25. X/ 7. XI. 1917. Семь листов in-4°, синие чернила с правкой карандашом, черными чернилами, красным и синим карандашами. На русском языке.
• Дневник Страница 1. Среда 14/ 27. 1916 – Воскресенье. 18. IX/ 1. X. Возвращение в Петербург из Крыма.
• Страница 28. 13/26. XI. 1916. Посещение Зимнего Дворца в сопровождении начальника “Кабинета Его Величества” генерала Е.Н. Волкова.
• Начало “вставки” в Дневнике. Стр. 187. Март 1917. “Комиссия Горького” в Строгановском дворце.
• Страница 182. Март 1917. Посещение Ораниенбаума с Макаровым и Эрнстом.
• “Дневник 1917 г. 206. “Осада Зимнего Дворца”.. “Промежуток”.
• 207. Осада Зимнего Дворца.
• 214. Строгановский Дворец. Матросьё.

4 000/6 000 €

k

Dimitri Stelletsky

Dmitri Stelletsky. Composition autour d’un œuf de Pâques.
Gouache & aquarelle sur traits de crayon sur feuille forte (41 x 24,5 cm).
Au revers, longue lettre de l’artiste, à l’encre, à Sophie Léonidovna (Le Toît, La Napoule, 31 mars 1942). Provenance : Sophie Léonidovna Bark, née von Ber, femme de Piotr Lvovitch Bark, dernier ministre des finances de Nicolas II ; puis descendance.

Дмитрий Стеллецкий (1875-1947). Композиция с пасхальным яйцом. Бумага, карандаш, гуашь и акварель. 41 х 24,5 см. На обороте листа: длинное письмо чернилами Дмитрия Стеллецкого Софье Леонидовне. Ла Напуль, 31 марта 1942 г. Происхождение: Баронесса Софья Леонидовна Барк , ур. Фон Бер (1867-1957), супруга последнего министра финансов Российской Империи Петра Львовича Барка (1869-1937).

2 500/3 500 €

k

 

Catherine Serebriakova. Vue du grand salon de la famille Hottinguer, rue de la Baume, à Paris. 1948. Aquarelle. Signé, localisé et daté, en bas à droite. 20 x 29 cm à la vue. Au dos de l’encadrement, étiquette au blason Hottinguer. Les meubles de l’hôtel particulier Hottinguer furent vendus chez Christie’s les 2/3 décembre 2003. On aperçoit en particulier le portrait de jeune homme, par David (n° 713 de la vente), l’horloge (n° 414) et la paire de raffraichissoirs (n° 229).

Екатерина Серебрякова (1913-2014). Салон в особняке барона Оттингера на улице Де ла Бом в Париже. 1948. Бумага, акварель. 20 x 29 см. Внизу справа: подпись, место и дата. На обороте рамы: этикетка с гербом баронов Оттингеров. Предметы внутреннего убранства особняка Оттингеров были проданы на аукционе Кристиз в 2003 г. На нашей акварели запечатлены некоторые из этих предметов: портрет молодого человека кисти Давида, часы и две фарфоровые вазы на камине.

1 200/1 500 €

k

Victor Borissoff-Moussatoff (Borisov-Musatov). Trois jeunes dames. Etude pour Requiem. [1905]. Aquarelle sur traits de carandache ; sur feuille de papier au filigrane J. WHATMAN. 26,5 x 20 cm. Signé au crayon, en cyrillique, en bas à droite. Au verso, dessin industriel (encre et lavis), et annotations en allemand au crayon. Restaurations marginales. Cette étude, plus élaborée et mise en couleurs, vient après l’esquisse de premier jet, au crayon et sans couleur, publiée dans Zolotoe Rouno (la Toison d’Or), n° 3, 1906, p. 21. C’est d’après notre étude que fut réalisée l’aquarelle définitive (non achevée toutefois).
La dame de gauche est la femme de l’artiste, Elena Vladimirovna Alexandrova ; la demoiselle de droite est sa sœur Elena Moussatova. Provenance : Alexandre Schick (1887-1968).
Figure sur une photographie de l’appartement d’Alexandre Schick, prise par Michel Brodsky vers 1940-1950.


Joint : catalogue de l’exposition posthume de Borisov Mousatov, organisé par ses amis en 1905 ; notre esquisse faisait probablement partie du lot de dessins n° 121.

Виктор Эльпидифорович Борисов-Мусатов (1870-1905). Эскиз к акварели «Реквием». [1905]. Бумага с водяным знаком J. WHATMAN, карандаш, акварель. 26,5 х 20 см. Внизу слева: подпись. На обороте: технический чертеж тушью с размывкой и пояснения карандашом на немецком языке. Незначительные реставрации по полям листа. Акварель «Реквием», одна из последних работ В.Э. Борисова-Мусатова, считающаяся незавершенной, является безусловно самой значимой, своеобразной кульминацией его творческого пути, по воле судьбы ставшей «реквиемом» самому художнику. Акварель была посвящена внезапно умершей Надежде Юрьевне Станюкович, жене его близкого друга Владимира Константиновича Станюковича, не раз служившей моделью для его произведений. Саму Надежду Юрьевну художник поместил в центре окончательного варианта акварели. На нашем же эскизе изображены его жена Елена Александрова (слева в профиль) и его младшая сестра Елена Мусатова (справа).

При сравнении с карандашным рисунком на аналогичный сюжет, опубликованным в журнале «Золотое Руно» (n° 3, 1906, с. 21) наблюдаем, что наш эскиз, более детализированный и уже подсвеченный акварелью, был взят художником за основу последнего варианта. Мы прилагаем каталог посмертной выставки В.Э. Борисова-Мусатова, организованной его друзьями в 1905 г. В списке работ фигурируют пастель “Реквием” (n° 108) и рисунки к “Реквиему” (n° 121). Вероятно, наш эскиз являлся одним из этих рисунков.

Происхождение : собрание Александра Шика.
Акварель запечатлена на фотографии квартиры Александра Шика, снятой парижским фотографом Михаилом Бродским в 1950-1960-х гг.

18 000/20 000 €

k

Anna Ostrooumova-Lebedeva. Proue d’un navire sur la Nieva. [1906]. Bois gravé (xylographie), sur papier fin. 9 x 14 cm. Monogramme en bas à gauche. Au dos, n° 21 au crayon. Il s’agit d’un tirage fait par l’artiste elle-même, sitôt achevé son bois. Joint : carte postale, vers 1910, au signe de la Croix rouge de la Communauté de Sainte Eugénie. Provenance : Alexandre Djanchieff.

Анна Остроумова-Лебедева. Нева. [1906]. Гравюра на дереве. 9 х 14 см. Монограмма на доске внизу слева.
А также: открытое письмо издания в помощь Общины Святой Евгении. Санкт-Петербург, [1906]. Происхождение: собрание Александра Джаншиева.

500/800 €

k

Mstislav Doboujinsky. Paysage à travers la fenêtre. 1929. Aquarelle sur traits de crayon et d’encre ; sur papier. 26 x 20 cm.. Monogrammé et daté en bas à droite.
Мстислав Добужинский (1875-1957). Пейзаж за окном. 1929.
Бумага верже, карандаш, тушь, акварель. 26 х 20 см. Внизу справа: монограмма и дата. Происхождение: Ростислав Добужинский (1900-2000), сын художника.

4 000/5 000 €

k

Ossip Zadkine. Les amis. 1958. Gouache sur papier. 60 x 42 cm. Signé et daté en bas au centre. Provenance : collection d’Elie Grékoff.

Осип Цадкин. Друзья. 1958. Бумага, гуашь. 60 х 42 см. Внизу посередине: подпись и дата. Происхождение: собрание Ильи Грекова.

13 000/16 000 €

k

Elie Grékoff. La Vierge. De la série des signes du zodiaque. Impression sur laine. 120 x 100 cm, signée en bas à gauche. Provenance : atelier d’Elie Grékoff.

Илья Греков. Дева из серии Знаки Зодиака. Шерсть, печать. 120 х 100 см. Подпись внизу слева. Происхождение: ателье Ильи Грекова.

150/200 €

k

Elie Grékoff. Projet de l’affiche pour la représentation de la pièce de théâtre de Léon Tolstoï “La puissance des ténèbres”. Gouache sur papier. 130 x 89 cm. Joint : deux affiches pour ladite pièce. Provenance : atelier d’Elie Grékoff.

Илья Греков. Проект афиши к театральной постановке пьесы Л.Н. Толстого “Власть тьмы”. Бумага, гуашь. 130 х 89 см.
А также: две афиши к пьесе. Происхождение: ателье Ильи Грекова.

400/600 €

k

Nicolas Artamonoff (1884-1963). Ensemble de huit gouaches pour

illustrer le conte d’Alexandre Pouchkine, le Coq d’Or, en 1942.

Nicolas Artamonoff. Illustration pour le Coq d’or d’Alexandre Pouchkine, page de titre : « Conte du Coq d’or ». Gouache sur papier (27,5 x 21 cm), dans un cadre vitré. Signé en cyrilliques et daté, en bas.

Николай Артамонов. Титульный лист к сказке А.С. Пушкина “Сказка о Золотом Петушке”. 1942. Бумага, гуашь. 27,5 х 21 см; внизу: подпись и дата. Под стеклом, в раме.

400/500 €

k

Nicolas Artamonoff. Illustration pour le Coq d’or d’Alexandre Pouchkine : « Le Tsar Dodone a vécu dans ce monde. Il était sévère dès sa jeunesse ». Gouache sur papier (24,5 x 19,5 cm), dans un cadre. Monogrammé en bas à gauche.

Николай Артамонов. Иллюстрация к сказке А.С.Пушкина “Сказка о Золотом Петушке”: “Жил на свете Царь Дадон. С молоду был грозен он”. Бумага, гуашь, 24,5 х 19,5 см; внизу слева: монограмма НА. В раме.

400/500 €

k

Nicolas Artamonoff. Illustration pour le Coq d’or d’Alexandre Pouchkine : « Tu règnes couché sur le côté !». Gouache sur papier (23,5 x 19,5 cm), dans un cadre vitré. Signé en bas à gauche.

Николай Артамонов. Иллюстрация к сказке А.С.Пушкина “Сказка о Золотом Петушке”: “Царствуй лежа на боку”. Бумага, гуашь. 23,5 х 19,5 см; подпись внизу слева. Под стеклом, в раме.

400/500 €

k

Attribué à Elena Melnikova. Projet pour une affiche : Soyez prêts pour l’Olympiade des Arts-&-métiers. Faisons de l’artisanat un outil de lutte pour construire la société socialiste ! [1932]. Crayon et gouache sur papier marouflé sur toile. 98,5 x 73 cm.

Елена Мельникова (?). Проект плаката Готовьтесь к Всесоюзной Олимпиаде самодеятельного искусства. [1932]. Бумага, наклеенная на холст, карандаш, гуашь. 98,5 х 73 см.

1 500/2 000 €

k

Youri Pimenov. Projet pour une grande affiche : Komsomol ! Apprends le métier militaire ! Tiens-toi prêt à défendre l’URSS ! Gouache sur traits de caradanche. 102,5 x 68 cm.
Au dos, inscription au carandache : « You. Pimenov, 1932 ».

Юрий Пименов. Комсомолец обучайся военному делу. Будь готов к защите СССР. 1932. Проект плаката. Плотная бумага, карандаш, гуашь. 102,5 х 68 см. На обороте надпись карандашом : “Ю. Пименов. 1932”.

5 000/8 000 €

k

Vladimir Mayakovski. Six tableautins publicitaires pour les Editions d’Etat. Moscou, Gosisdat, 1925. Lithographie. 62 x 90,5

Владимир Маяковский (текст и рисунки). Шесть картинок рекламы Госиздата. Москва, Госиздат, 1925. Цветная литография. 62 х 90,5 см.

1 000/1 500 €

k

Mikhaïl Veksler. Affiche du film “Les enfants de la tempête”. Leningrad, Leningradkino, 1926. Lithographie couleurs. 108 x 72 cm.

Михаил Векслер. Афиша к фильму “Дети бури”. Ленинград, Ленинградкино, 1926. Цветная литография. 108 х 72 см.

400/600 €

k

Vladimir Steinberg. Affiche du film Ania. Moscou, Sovkino, 1927. Lithographie couleurs. 108 x 72 cm.
Владимир Стенберг. Афиша к фильму “Аня”. Москва, Совкино, 1927. Цветная литография. 108 х 72 см.

400/600 €

k

Igor Strawinsky et Alexandre Benois. Pétrouchka. Scènes burlesques en 4 tableaux. Partition d’orchestre. Berlin, Moscou, Saint-Pétersbourg, édition russe de musique, 1912. Un volume grand in-4°, couverture cartonnée. Première édition. Très rare. Restaurations aux coins et au dos ; dos dérelié ; ouvrage manié.

Игорь Стравинский и Александр Бенуа. Петрушка. Потешные сцены в 4 картинах. Партитура для оркестра. Берлин, Москва, Санкт-Петербург, Российское музыкальное издательство, 1912. Том большой in-4°, в твердом издательском переплете. Блок отходит от крышек. Очень редкое первое издание.

1 800/2 200 €

k

Prince Grégoire Gagarine. Dessins et croquis, d’après nature. Saint Pétersbourg,

Expédition pour la confection des papiers d’Etat, 1902. Un portefeuille in-plano, percaline verte titrée à l’or. Contient un bifeuillet (titre et table des planches), et 30 reproductions montées sur 25 planches. Etiquette du libraire Klotschkoff, à Pétrograd. Ex-libris héraldique de la bibliothèque de Dmitri Modestovitch Ostafieff.

Князь Григорий Григорьевич Гагарин. Рисунки и наброски с натуры. Санкт-Петербург, Экспедиция заготов – ления государственных бумаг. 1902. Издательская папка in-plano в темно-зеленом коленкоровом переплете и золотым тиснением на первой крышке содержит перечень иллюстраций на русском и французском языках на двойном листе и тридцать листов с репродукциями. Из книг Дмитрия Модестовича Остафьева.
Д. М. Остафьев (1862-1916), действительный статский советник, камергер, чиновник Департамента духовных дел иностранных вероисповеданий Министерства внутренних дел, литератор и библиофил.

800/1 200 €

k

P. Mouratov. Les icônes de l’ancienne Russie, dans la collection d’I. S. Ostrooukhov. Moscou, éditions de K.F. Nekrassov, 1914. Un volume grand in-4°, broché. Nombreuses planches. Manques au dos, mais très bon intérieur.

П. Муратов. Древне-русская иконопись в собрании И.С. Остроухова. Москва, книгоиздательство К.Ф. Некрасова. 1914.
Том большой in-4°, в мягком иллюстрированном издательском переплете. Надрывы корешка.
200/400 €

k

Serge Diaghilew & Alexandre Benois. Salon d’automne. Exposition de l’art russe. Paris, Moreau frères, 1906. Un volume in-12, broché.
Présentation de Serge Diaghilew, commissaire général ; préface d’Alexandre Benois. Charmant livret, de la plus grande rareté.

Сергей Дягилев и Александр Бенуа. Осенний салон. Русская художественная выставка в Париже. Каталог выставки. Париж, 1906.
Том in-12, в мягком издательском переплете с иллюстрированной обложкой.
Презентация Сергея Дягилева; вступление Александра Бенуа.
Первая выставка русского искусства в Париже, ставшая предвестником Русских сезонов. Каталог необычайной редкости и в прекрасном состоянии.

500/800 €

k

Nicolas Polevoï. Abbaddonna. Moscou, S. Selivanovski, 1834. Quatre volumes in-12, demi basane à coins, dos lisse à faux nerfs et fleurons

Николай (Алксеевич) Полевой Аббаддонна. Москва тип. С. Селивановского, 1834. Четыре тома in-12, в полу-базановом переплете. 600/800 €

k

Serge Lifar. Histoire du ballet russe. Du 17ème siècle au ballet russe de Diaghileff. Paris, 1945. Volume in-8 °, broché. Couverture et dessins de V.P. Nechoumoff.

Сергей Лифарь. История русского балета. От XVII века до “Русского балета” Дягилева. Париж, 1945. Том in-8°, в мягком издательском переплете. Обложка и рисунки исполнены В.П. Нешумовым.

200/300 €

k

Album de photographies et documents, composée par la fille d’Antoine Yourievitch et de Xenia Marcovitch. XIXe-XXe s.
Photographies placées dans un album in-folio, fin XXe s.
Plus de 170 photographies, contretypes, reproductions, et deux ferrotypes (vers 1870) : aristocratie russe, général Wrangel, Grande Guerre, Saint Pétersbourg, Le Caire, Constantinople etc.. Familles von Rosen, von Rehbinder, Marcovitch, Maximoff. On note un grand portrait (carandache, 30 x 21 cm) d’Alexandre Roubtzoff (Constantinople, 1924).

Альбом фотографий и документов, собранныйх дочерью Антона и Ксении Марковичей. XIX-XX вв. Собрание состоит из более 170 документов: двух ферротипий ок. 1870 г., фотографий, контратипий, репродукций: русские дворяне, генерал Врангель, Первая мировая война, Санкт-Петербург, Каир, Константинополь и пр. Семьи фон Розен, фон Ребиндер, Маркович, Максимов. Отметим большой (30 х 21 см) карандашный портрет молодой женщины работы Александра Рубцова (Константинополь 1924 г.)

1 500/2 000 €

k

Catalogue complet : CLIQUEZ

 

3

Notice bibliographique du catalogue

Auteurs : Goula Marette & Roch de Coligny.
Titre : Art & histoire russes VII. Россия – История и Искусство. Catalogue d’exposition d’objets historiques & d’œuvres d’art russes. Novembre & décembre 2019.
Editeur : Cabinet Honoré d’Urfé, Maison Eric Caudron.
Photographies : Henri du Cray, Cyril Semenoff-Tian-Chansky.
Directeur artistique : Tsarevna Liagouchka.
Mise en page & typographie : Amaury de Coligny.

 

3

Hôtel Drouot, salle 2

9, rue Drouot, 75009 Paris

Commissaire-priseur de la vente : Me Eric Caudron

9, rue de Provence – 75009 Paris

tél. +33 (0)1 42 66 24 48     – Courriel :  ericcaudron@hotmail.fr

www.caudron-svv.com

Expertise pour la vente : M. Roch de Coligny,

Tél : +33 (0)6 13 50 39 96   -Courriel : roch.coligny@gmail.com

Commissaire de l’exposition : Mme Goula Marette

Conseiller culturel : Dka Florette Pavlovskaya

Tournée en France

Katerina Barsukova

 Ateliers du dessin sur sable

” La Petite Sirène “

Nous invitons les enfants et leurs parents à participer aux ateliers du dessin sur sable avec Katerina Barsukova. Les ateliers sont consacrés au conte merveilleux et touchant « La Petite Sirène » de H.Ch. Andersen.

Ils visent à développer l’imagination des ’enfants et leur aider d’exprimer leurs émotions dans le dessin sur sable. L’histoire et la musique accompagneront les enfants dans ce travail.

Les ateliers sont donnés en russe.

Prix – 15€.

m

Katerina Barsukova est diplômée de l’Ecole de Beaux-Arts Roerich de Saint-Pétersbourg, de la faculté de peinture et de l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg, de la faculté de l’histoire de l’art, Katerina Barsukova a également complété son parcours par les Cours d’écriture du scénario et de mise en scène du studio “Lenfilm”.

Elle est lauréate du concours international du sand-art “La Touche” en 2015, 2016. En 2017, elle est récompensée par le Grand-Prix pour le projet Bach sur le sable avec Dmitri Makhtin.

Excellente portraitiste et paysagiste, elle explore différents volets de cet art : dessin classique, art graphique, snow graphics, films d’animation sur sable, représentations d’animation sur sable en direct.

Pour Katerina, l’animation sur sable est un petit théâtre dont la scène est une table lumineuse où se déroulent des histoires éphémères. Une poignée de sable prend vie en quelques gestes gracieux de l’artiste. Les œuvres de Katerina se distinguent par l’ingéniosité de ses dessins dans le style symbolisme lyrique, mais aussi par des transformations étonnantes et une grande musicalité.

k

Dimanche 8 décembre 2019 – Courbevoie 92400

k

Lundi 9 décembre 2019 – Paris 75016

k

Mercredi 11 décembre 2019 – Poissy 78300

14h – 15h : 5-7 ans

15h30 – 16h30 à partir de 8 ans

16h45 – 17h45 : 3-4 ans

Club Péguy, 32bis, avenue Fernand Lefebvre

Inscriptions Tél : 06 31 89 97 50

 

1

Soirée musicale

Natacha & Nuits de Princes 

&

la Compagnie Isao de Sophie Menissier.

Mardi 10 décembre 2019 à 19h

Théâtre Lepic, 75018 Paris.

(anciennement ciné 13 théâtre)

6

 Retrouver Natacha & Nuits de Princes et la Compagnie Isao de Sophie Menissier, pour un voyage musical et chorégraphique aux confins de la Russie et de l’Europe de l’Est ! Au cœur de Montmartre, laissez-vous embarquer dans une promenade nomade colorée, festive et poétique.

Natacha Fialkowsky, Olivier Cahours, Natalia Trocina,  Pascal Storch, Sophie Menissier et la Compagnie Isao,  Ka Salfati, et Clotilde Fortin.

Trois danseuses, une chanteuse balalaïkiste, deux guitaristes et une domriste se feront un plaisir de vous y accompagner !

Depuis de nombreuses années, Natacha et Sophie partagent la scène ainsi qu’une conception commune de la transmission d’un patrimoine ancré dans la modernité.

3

Théâtre Lepic,(anciennement ciné 13 théâtre)

1 avenue Junot, Paris 18e.

Tarif unique : 15€.

Réservation : tél  : 01.42.57.68.39.

Ou par courriel : centreculturel@levieuxmontmartre.com

Le Centre culturel Alexandre Soljénitsyne
et la librairie “Les Editeurs Réunis”
Présentation du livre
” L’Art du sous-entendu “
paru chez Fayard,
par Laurent Pernot, membre de l’Institut,
professeur de rhétorique et de littérature grecque
Lundi 2 décembre  2019 à 18h30.
 
Cet ouvrage, savant mais accessible et spirituel, est consacré au rôle très particulier d’une figure de style qui, depuis l’Antiquité, est au service de la politesse  ou des pires ruses : le sous-entendu.

Fines allusions, esquives polies, ambiguïtés volontaires ou non : dans notre vie quotidienne, les sous-entendus sont partout. Nous sommes entraînés à les employer et à les décrypter. Mais avons-nous songé aux implications de ce phénomène ? Il ne se limite pas à des ruses ponctuelles et représente à lui seul une dimension du langage et des rapports sociaux. Le sous-entendu plonge ses racines dans une lecture allégorique du monde. Il est utilisé en littérature et en politique, notamment comme arme contre les totalitarismes. Il pose de délicats problèmes d’interprétation, car qui dit sous-entendu dit risque de malentendu.
Deux moments clés sont mis en relation : l’Antiquité classique et la Modernité, depuis les philosophes et les sophistes grecs de l’Empire romain jusqu’à Stendhal, Balzac, Aragon ou Foucault, en passant par Hemingway, Orwell et d’autres. La démonstration s’appuie sur des exemples, des citations et des études de cas, tantôt graves, tantôt drôles – parfois osés. Pour la première fois, vous est proposée une enquête d’ensemble sur le non-dit et le dire autrement. Ce livre aura atteint son but s’il aide à voiler et à dévoiler, à mieux dire et à mieux recevoir.

Laurent Pernot, Chevalier de l’Ordre national du Mérite. Élu, le 19 octobre 2012, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de Louis Bazin. Helleniste [philologie et littérature grecques, spécialiste de la civilisation gréco-romaine, histoire de la rhétorique (éloge, rhétorique religieuse, rapports avec la philosophie et avec la rhétorique latine), Seconde Sophistique, ecdotique]. Professeur à l’Universté de Strasbourg, il y est directeur de l’Institut de grec et fondateur du Centre d’analyse des rhétoriques religieuses de l’Antiquité. Ses recherches portent sur la rhétorique (seconde sophistique) dans la Grèce antique.

Nbr de pages :  340, Format :  135 x 215 mm
Prix : 19.00 €  EAN : 9782213706054
Prix numerique:  13.99 €  EAN numerique :  9782213707785
3

Librairie les Éditeurs Réunis & Centre culturel Alexandre Soljénitsyne

11 rue de la Montagne Ste Geneviève, 75005, Paris

Téléphone : 01 43 54 74 46
Métro : Maubert-Mutualité.

IX ème Soirée  du CINÉMA RUSSE

de Bordeaux

Jeudi 28 novembre au dimanche 1 décembre 2019

” La Femme ” est  l’héroïne principale en 2019.

Créé en 2010 grâce à l’enthousiasme des étudiants de l’Université Bordeaux Montaigne, le festival favorise la connaissance du public français de la richesse et de la diversité de la culture russe et slave
en général à travers l’art du cinéma.

Plus d’une dizaine d’œuvres du cinéma russe, des classiques de l’ère soviétique aux films modernes projetés au cinéma « Mégarama” s’articuleront autour du thème de “La Femme”

Le programme promet d’être riche, les rubriques suivantes seront présentées :

  • « Nouveau cinéma russe » – la plupart des films ont été reconnus lors de plusieurs festivals cinématographiques internationaux y compris le Festival de Cannes ;
  • « Patrimoine » – des rétrospectives de perles inconnues de l’ère soviétique du public français ;
  •  « Nouveau cinéma slave » – la nouveauté du festival 2019.

Lieux d’accueil du festival sont : Cinéma Mégarama, l’Ecole du théâtre Cours Florent à Lormont, l’Institut International d’image et du son 3IS, l’Université Bordeaux Montaigne. Cérémonie de Clôture du festival se tiendra à la Cité du Vin.

Programme :

Plus de détails : CLIQUEZ

Billeterie : CLIQUEZ

4

Cinéma Mégarama

7 Quai de Queyries, 33100 Bordeaux

Toutes les salles sont accessibles aux personnes handicapées
3
La Cité du Vin

134 – 150 quai de Bacalan, 33300 Bordeaux

 Pour plus d’informations :
Directrice du festival : Daria Tsukanova
+33 (0) 642 00 12 80
Courriel: daria.centerfest@gmail.com

Attaché de presse : Polina Tatarinova
+33 6 34 59 63 69
Courriel: polinatat@yandex.ru

Étude MILLON

ART RUSSE & Souvenirs Historiques

РУССКОЕ ИСКУССТВО

Exposition : samedi 30 novembre 2019 de 11h à 18h

 Vente : lundi 2 décembre  11h Souvenirs Historiques

13h30 Art Russe,  Salle 10

Hôtel Drouot, 75009, Paris

Catégories Art Russe

Icônes, Lithographies, Tableaux du XXème , Poste-impressionisme, Avant-garde, École de Paris, Tableaux du XXème siècle, Contemporain, Art Soviètique, Orfèvre, Émaux, Fabergé (bijoux et montres), Porcelaine, Sculptures, Romanov, Militaria, Livres, Art populaire.

YZ

EXTRAITS du CATALOGUE

 

ICÔNES

Médaillon en bois sculpté à décor d’une croix orthodoxe, la bordure sculptée d’une prière sur la Résurrection du Christ. Légers accidents mais bon état général. Russie, XVIIe siècle. D. 14 cm.

Деревянный медальон с православным крестом Россия, 17 век.
Д. 14 cm.

300/500 €

YZ

Icône de la Mère de Dieu de Kazan. Tempera sur bois.
Russie, XVIIIe siècle. Dans son oklad en cuir repoussé, le nimbe et médaillon du Saint-Esprit dorés, et orné de petites perles de couleur. Bon état.
H.31 x L. 25 cm.

Икона Богородицы «Умягчение злых сердец» Темпера, дерево.
Россия, 18 век. 31 x 25 cм

600/800 €

YZ

Icône triptyque de Saint Nicolas le Thaumaturge entouré des apôtres Saint Paul et Saint Pierre. Tempera sur bois. Russie, XVIIIe siècle.
Panneau central figurant Saint Nicolas le thaumaturge surmonté d’un élément en bronze émaillé polychrome cloisonné. Bon état. Légères restaurations.
H. 49,5 x L. 36,5 cm (ouverte).

Складень Святой Николай Чудотворец в окружении апостолов Павла и Петра. Темпера, дерево. Россия, 18 век. 49,5 х 36,5 см.

700/1 000 €

YZ

Croix en bronze doré et émaillé bleu et blanc, incrustée dans une jolie croix en bois sculpté polylobée. Bon état. Russie, XIXe siècle. H. 35 x L. 18,5 cm.

Крест из позолоченной бронзы

150/200 €

YZ

Icône de saint Jean le précurseur. Tempera sur bois. Russie, début XIXe siècle.
Icône figurant le dernier prophète préparant la venue du Christ dont le corps est représenté dans un calice. Usure d’usage, restaurations. Bon état.
H. 31 x L. 27 cm.

Икона, Святой Иоанн Предтеча. Россия, начало XIX в. Дерево, темпера. Хорошее состояние.

400/600 €

YZ

Lot de 2 icônes de voyage, Russie, XXe siècle :

Icône de voyage figurant Saint Jean et Sainte Anne en pied. Oklad en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à décor repoussé. Bon état. Moscou, 1908. Orfèvre : S.G (en cyrillique), non identifié. Poidsbrut:15g. H.5,1xL.4,2cm.
Icône de voyage figurant le roi David, Saint Théodore et l’empereur Constantin.
Oklad en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes) à décor gravé. Bon état. Orfèvre : SKZ (en cyrillique), non identifié. Poids brut : 12g. H. 4,9 x L. 4,2 cm.

– Путевая икона Святой Иоанн и Святая Анна Оклад: серебро , проба:84
Москва, 1908 г.
5,1 x L 4,2 см.

– Путевая икона царь Давид, святой Феодор и император Константин. Оклад: позолоченное серебро, проба: 84 золотника
12 х 4,9 x 4,2 см

200/300 €

YZ

Icône de Saint Antipe et Saint Emelian entourant l’archange protecteur. Tempera sur bois, Russie, milieu du XIXe siècle. Dans son oklad en argent 84 zolotniks (875 millièmes), à décor repoussé. Bon état. Moscou, 1868.
Orfèvre : T.R (en cyrillique), non identifié. Poids : 260,0g. H.19,5 x L. 15 cm.

Икона, Святые Антипа и Емельян, с архангелом.
Дерево, темпера. Россия серед. XIX век. Риза, серебро проба 84.Состояние прекрасное. 19,5 x 15 см.

600/800 €

YZ

Icône de voyage triptyque en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes) à décor ciselé de rinceaux, représentant au centre la Mère de Dieu Iverskaya flanquée de saint-Nicolas le Thaumaturge et de saint-Serge de Radonège. Très bon état.
Porte des poinçons de Saint-Pétersbourg vers 1890 et de l’orfèvre N. Bobir. Russie, XXe siècle. Conservé dans un écrin à la forme.
Poids brut : 440,0 g. H. 12 x L. 17,5 cm (ouverte).

Путевая икона-триптих из позолоченного серебра, проба 84.
Иверская Богоматерь в окружении Святого Николая Чудотворца и Святого Сергея Радонежского. Санкт-Петербург, ХХ век. Ювелир: Н. Бобир.

6 000/8 000 €

YZ

Icône de voyage pendentif de Sainte Hélène. Peinture sur bois figurant Sainte Hélène couronnée et nimbée, tenant ses clous dans un plat. Dans son oklad en argent 84 zolotniks (875 millièmes) ciselé à décor de rinceaux et de fleurs stylisés. Bon état. Saint-Pétersbourg, 1899-1903. Orfèvre : Frères GRACHEV.
Poids brut : 144,5 g. H. 10,1 x L. 8,2 cm.

Икона путевая. Императрица Святая Еленa. Прекраснoe изображение византийской императрицы, держащей поднос с гвоздями, c креста Господня. Обрамление серебром. Проба “84”. Кокошник петербургский (1899-1908), ювелиры Братья Грачевы, орел придворного поставщика. 10 х 8,2 см. Вес : Cостояние xорошее.

2 000/3 000 €

YZ

Icône de Saint Dimitri terrassant l’ennemi Lyaeos. Tempera sur bois. Dans son oklad en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes) à décor repoussé (oxydation). Moscou, 1895. Orfèvre : C.B.Y (cyrillique). Poids brut : 468 g. H. 22,5 x L. 18 cm.

Икона Дмитрия Солунского сразившего Лия Темпера, дерево
Оклад из позолоченного серебра Москва, 1895 22,5 x L. 18 см.

600/800 €

YZ

Icône des trois saints, Saint Vassili, Saint Ignati et Saint Prokop. Tempera sur bois, fond d’or. Russie, fin du XIXe siècle. Dans son kyot moderne. Bon état. H.18 x L. 14,5 cm.

Икона трех святых, Василий, Игнатий и Прокоп. Темпера, дерево.
Россия, конец девятнадцатого века.
H.18 x L. 14,5 cм.

300/500 €

YZ

Icône de la Mère de Dieu de Kazan. Chromolithographie sur bois. Russie, XXe siècle. Dans son oklad en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à décor repoussé, nimbes ajourés à décor de motifs néo-russes. Dans son kyot d’origine. Moscou, 1899-1908. Orfèvre : Semyon GALKIN Poids brut : 820,0 g. H. 27 x L. 22,8 cm

Казанская икона Божией Матери Хромолитография, дерево. Россия, 20 век.
Оклад: серебро проба: 84 Москва, 1899-1908.

Ювелир: Семен ГАЛКИН 27 х 22,8 см

1 200/1 500 €

YZ

Rare icône de Saint Théodose de Tchernigov. Par Gurianov Vasily Pavlovich (1867–1920).  Tempera sur bois sur fond d’or. Très bon état, légères restaurations. Porte au dos le tampon du maître Vasily Pavlovich Gurianov à Moscou, qui fut l’artiste choisi pour les livraisons d’icônes de la Cour impériale.
H. 35,7 x L. 31,6 cm.

Гурьянов, Василий Павлович (1867–1920) Редкая икона Феодосий Черниговский Темпера, дерево 35 x 31,6 cм.

4 000/6 000 €

YZ

LITHOGRAPHIES

Paire de lithographies réhaussées figurant des vues de Saint- Pétersbourg, XIXe siècle :
– L’une figurant une vue de la cathédrale Saint Isaac depuis le pont qui enjambe la rivière Moika, titrée « St Petersbourg », dessinée d’après Gibert, gravée par Lechard et imprimée par Sarasin à Paris. H. 13,5 x L. 16,8 cm (à vue).
– L’autre figurant une vue du pont de Troizkoi, titrée « St Petersbourg / Vue prise du pont de Troizkoi / (Russie) », dessinée et gravée par J. Schroeder, imprimée par Gilquain et Dupain à Paris. H. 13 x L. 17,2 cm (à vue).
Encadrées et montées sous passe-partout bleu marine. Bon état.

Пара литографий, изображающих виды Петербурга, XIX в.

250/300 €

YZ

Plan cadastral de la province de Tauride dans le district de Yalta
et figurant la station balnéaire de Foros. Plan établi en 1915 couvrant une surface totale de 670460 sagènes 2 (1427 km2) et réalisé pour le compte de M. Grigori Konstantinovich Ouchakov. Document sur parchemin s’enroulant par deux baguettes de fixation, représentation détaillée en couleur des parcelles de terre, routes, églises, etc. et tableau explicatif des différents éléments. Bon état.
H. 188 x L. 138,5 cm.

Кадастровая карта Таврической губернии в Ялтинском районе с изображением морского курорта Форос.

400/600 €

YZ

*VERNET Carle (1758-1836), d’après.

Paire de lithographies rehaussées dans des cadres en loupe, titrées :
– Le cosaque galant (H. 39,5 x L. 28 cm, à vue).
– Adieux d’un russe à une parisienne (H. 39,5 x L. 28 cm, à vue). Gravées par P. I. Debucourt et imprimées à Paris chez Ch. Bance.
ON Y JOINT une lithographie rehaussée titrée « Le russe en bonne fortune », d’après Finart et gravée par Blanchard Fils aîné. H. 30 x L. 22 cm (à vue). Encadrée.

ВЕРНЕ Карл (1758-1836), от.
– Галантный казак
– Прощание русского парижанке
Прилагается литография под названием «Русски с удачей»

100/150 €

YZ

BACHILLOFF Michel, école russe du XIXe siècle, d’après.
Un paysan russe sur son traîneau (1862). Gravure à l’eau forte, monogrammée en cyrillique et datée en bas à gauche (1862 M. B.), annotée sur le passe-partout « Bachiloff/Un paysanrusse/Eau-forteoriginale». Encadrée. H. 21,5 x L. 28 cm.

Башилов Мишель, русская школа XIX века. От Русский крестьянин на санях (1862).
Гравюра, с монограммой на кириллице и датой в левом нижнем углу (М.Б.)

21,5 x 28 cм.

100/150 €

YZ

PERELMANN Iosif Yankelevich (1876-?), d’après.
Portraits d’un garçon et d’un homme barbu. Paire de lithographies sur papier portant la signature en bas en cyrillique de l’artiste “I. Perelmann” dont une datée (18)94. Bon état, légères taches. H. 23,5 x L. 16 cm.

Перельман, Григорий Яковлевич. От. портреты мальчика и бородатого мужчины. Пара литографий на бумаге

200/300 €

YZ

TABLEAUX

XIXème début XXème siècle

Portrait du Baron de Puget. Baldi Hugo, école italienne du XIXe siècle. Huile sur toile, le représentant en buste de trois-quarts à droite portant la plaque et l’écharpe de l’Ordre de Sainte-Anne. Porte au dos une étiquette manuscrite : « Le Baron du Puget Conseiller d’État actuel de l’Empereur de toutes les Russies, Chevalier Grand-croix de l’ordre de Ste Anne de 1e classe, et ci-devant instituteur de L.L. A.A. I.I. les deux Grand-ducs de Russie, Nicolas et Michel &c ; dans sa 70eème année, peint à Florence en mai 1834 par Hugo Baldi de ladite ville ». Légères restaurations et manques. H. 54 x L. 43,5 cm.

Гюго БАЛДИ
Итальянская школа XIX века. Барона де Пьюже. Холст, масло
54 x 43,5 cм.

400/600 €

YZ

Prière devant la chapelle itinérante. Solomatkine Leonid Ivanovic (1837-1883), attribué à. Huile sur panneau, non signée. H.21 x L.16 cm

Соломаткин, Леонид Иванович (1837-1883). Предположительно. Молитва перед часовней. Масло, панель.
21x 16см.

1 000/1 200 €

YZ

Villa Albani, Rome (1853). Raiev Vassili Iegorovich (1807-1871). Huile sur toile signée en bas à droite en cyrillique, localisée et datée : « Raev / Rome 1853 ». Dédicacé au dos en russe : « N°233 / Villa Albani à Rome / par le peintre de l’Académie V. Raev–1853/offert à M. S. Obragin/12 février 1855 ».
Restaurations. H. 44 x L. 92 cm

Provenance : Vente Christie’s Londres, 26 novembre 2008, lot 38.

Раев Василий Егорович (1807-1871) Вилла Альбани Рим (1853 )
Масло, холст, подпись и дата внузу справо «Раев / Рим 1853». 44 x 92 см.

80 000/120 000 €

YZ

Chemin de patrouille près de Bilimbay (1880). École russe de la fin du XIXe siècle. Aquarelle sur papier contrecollée sur carton, annotée en bas à droite en cyrillique « Chemin de patrouille » localisée « dans les environs Bilimbay » et datée « 1er mai 1880 » et localisée également en bas à gauche. Bon état.
H.23 x L.25 cm.

Русская школа конца 19 века. Патрульная тропа возле Билимбайя Акварель, бумага Х. 23 х Л. 25 см.

300/500 €

YZ

Voilier à Flissingue. Bogoliubo Alexei Petrovich (1824-1896). Lavis sur papier, signé en bas à droite en cyrillique « A. Bogoliubov » et localisé en bas à gauche « Flissingen » pour Vlissigen (ville néerlandaise possédant un important port de commerce). Encadré. H. 32,7 x L. 23,5 cm (à vue).

Боголюбов Алексей Петрович(1824-1896). Парусник в Флиссинген
Тушь, бумага, подпись внизу справа . 32,7 x 23,5 см.

1 500/2 000 €

YZ

La Méduse (circa 1903). Kotarbinsky Vasily Alexandrovich (1849- 1921). Huile sur toile, signée en bas à droite « Wilhem Kotarbinsky ». H. 238 x L. 129,5 cm.

Œuvres en rapport :

– Medusa, 1903, 211 x 112,5 cm, Vente « Russian paintings » Sotheby’s Londres, 27 novembre 2012, lot n°151, adjugé 73 250 £.
– Méduse, version représentée sur une carte postale de l’époque pré-révolutionnaire (ill. 1). – Le baiser de la Méduse, version représentée sur une carte postale de l’époque pré- révolutionnaire.

Historique : Kotarbinsky est un peintre polonais qui après s’être formé à Rome s’installe à Kiev où il participe à un projet des plus ambitieux : les fresques de la cathédrale Saint-Vladimir à Kiev aux côtés des fameux peintres russes Viktor Vasnetsov, Mikhail Vroubel et Mikhail Nesterov. Peintre prolifique, il s’épanouit à travers des sujets fantastiques, mythologiques et même mystiques, à l’instar de notre œuvre, qui trouvent un écho favorable auprès du public. À ce titre, Kotarbinsky décline un même sujet à plusieurs reprises et ses œuvres deviennent des symboles incarnant une nouvelle forme de modernité. Ces dernières font ainsi l’objet d’éditions sous formes de cartes postales, légendées en russe et en français, et qui participeront à la reconnaissance de Kotarbinsky de son vivant. Ses grandes qualités de coloriste lui valent d’être apprécié de Nicolas II et certains de ses grands formats se trouvent aujourd’hui au Musée Russe de Saint-Pétersbourg.

Вильгельм (Василий) Александрович Котарбинский (1848-1921)
Медуза Холст, масло, подпись внизу справа “Вильгельм Котарбинский”

238 х 129,5 см.

Связанные работы:
– Медуза, 1903, 211 х 112,5 см. Продажа « Russian paintings» Sotheby’s London, 27 ноября 2012 года, лот No 151, проданно за £ 73,250 (рис. 1).
– Медуза, версия изображена на открытке дореволюционной эпохи (рис. 2).
– «Поцелуй медузы», версия, изображенная на открытке дореволюционной эпохи (рис.3).

60 000/80 000 €

YZ

Cheval sellé et son jeune lad. Poiré  Emmanuel, dit Caran d’Ache (Moscou, 1858-Paris, 1909).
Aquarelle et lavis sur papier, porte le cachet de la collection Alfred Beurdeley en bas à gauche H. 26,5 x L. 36 cm.

(Un certificat de Monsieur Guy de la Bretoigne pourra été délivré à la demande de l’acquéreur.)

Historique : Alfred Beurdeley (1847-1919), fils et petit-fils d’ébénistes appréciés de Napoléon III, a réuni l’une des plus importantes collections de dessins et d’estampes à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle. A sa mort, la collection a été dispersée en plusieurs ventes. Notre aquarelle est passée en vente le 4 juin 1920, sous le marteau de Georges Petit.

Эммануил Яковлевич Пуаре, Каран д’Аш Оседланная лошадь и юноша
Акварель, тушь, бумага.

900/1000 €

YZ

Les cosaques. Stojanow Piotr (actif entre 1887 et 1894).  Huile sur toile, signée en bas à droite « C. Stojanow ». Encadrée. H. 31,5 x L. 53 cm.

Казаки. Холст, масло, подпись внизу справа 31,5 x 53 см.

1 000/1 200 €

YZ

Jeune fille au panier de framboises. Golynski Vassili Andreïevich (Tver, 1854-1904). Huile sur toile, signée en bas à droite en cyrillique « V. Golynski ». Encadrée.
Le tableau sera vendu avec son document de transport, faisant office de facture, délivré par le magasin Torgsin, magasin d’Etat à monnaie forte destiné aux étrangers en URSS entre 1931 et 1936. Le tableau a été acheté en 1934 à Moscou. H. 47 x L. 32,5 cm.

Голынский Василий Андреевич (Тверь, 1854-1904) Девушка с корзиной малины.
Холст, масло, подпись справа внизу “В. Голынский” 47 x 32,5 см.

2 000/3 000 €

YZ

Terrasse en bord de mer. Westichiloff Constantin (1877- 1945). Huile sur toile d’origine. Signé en bas à gauche “C Westchiloff”. H. 66 x L. 91 cm.

ВЕСТШИЛОВ Конастантин (1877-1945). Терраса на берегу моря.
Масло, холст. Подпись внизу слева C Westchiloff.

ВЕСТШИЛОВ Конастантин (1877-1945). Терраса на берегу моря.
Масло, холст. Подпись внизу слева C Westchiloff.

4 000/6 000 €

YZ

Jetée du port de Pouzzoles, Italie. Vladimir Orlovski  (Kiev 1842 – Nervi 1914) Huile sur toile, 39 x 64,5 cm Signé et daté en bas à droite en cyrillique V. Orlowski 1876

Historique : Vladimir Donatovich Orlovski, aux talents vite reconnus par l’aristocratie russe de Moscou et de Saint Pétersbourg, membre de l’Académie impériale des Beaux-Arts de Saint Pétersbourg, est de son vivant aussi célèbre que le grand paysagiste et peintre de marine Ivan Aivazovski. Après ses études à l’Académie des Beaux-Arts il entreprend un grand tour en Europe traversant l’Allemagne, la Suisse, la France et l’Italie. Notre tableau date d’un des séjours italiens effectués entre 1869 et 1882. Notre tableau représente le port de Pouzzoles, à l’ouest de Naples, endroit où il séjourna à plusieurs reprises, une autre vue de Pouzzoles de nuit, et sous un autre angle, est conservée à Galerie Tétriakov de Moscou.
A partir de 1886 Vladimir Orlowski retourne en Ukraine et fonde avec d’autre artistes, l’école des Beaux-Arts de Kiev, l’Italie conservera pour lui un attrait particulier et c’est au cours d’un de de ses séjours qu’il décédera à Nervi.

ОРЛОВСКИЙ Владимир Донатович ( 1842 – 1914) Пирс порта Поццуоли, Италия
Холст, масло

Один из основателей академий искусст Киева Владимир Донатович Орловского был членом Императорской Академий Художеств Санкт-Петербурга.
Наша картина относится к периоду 1869-1882 годов, когда художник приезжал в Италию. Другая роботаспейзажемПоццуолинаходется вТретьяко́вскойгалерее.

12 000/15 000 €

YZ

Crépuscule sur la campagne. Levitan Isaac Illich (1860-1900), attribué à. Huile sur carton, non signée. Encadrée avec passe-partout portant un cartouche au nom de l’artiste. Porte une étiquette ancienne de vente ou d’exposition en partie arrachée au dos.H. 22 x L. 34,2 cm.

ЛЕВИТАН Исаа́кИльи́ч (1860-1900),Предположительно. Сумерки в деревне.
Масло, картон
22 х 34,2 см.

2 000/3 000 €

YZ

Portrait d’un paysan russe. École russe du XXe siècle. Aquarelle sur papier contrecollée sur carton et monogrammée en bas à droite « H.S ». Légers manques. H. 35,2 x L. 25 cm

Русская школа ХХ века. Портрет крестьянина. Акварель , бумага
35,2 х л 25 см.

50/100 €

YZ

Radeau dans la tempête. Morozov Nikolai (1882-1956)

Huile sur toile signée en bas à gauche en cyrillique « N. Morozov ».
H. 48,5 x L. 78,5 cm.
Un certificat d’authenticité de Vladimir Alexandrovich Salnikov, en date du 15 novembre 2011, sera remis à l’acquéreur.

Historique : Nikolai Morozov est né à Moscou en 1882 et se forme au sein des ateliers de Vkhoutemas dont il sort diplômé en 1920. En 1928, il émigre à Paris et participe aux expositions de la Société des artistes décorateurs en 1929, au Salon d’Automne de 1932 et au Salon des artistes indépendants en 1938. Après la seconde Guerre Mondiale, l’Union des patriotes soviétiques organise des expositions où les œuvres de Morozov sont mises en lumières en 1945 et 1946. Une exposition personnelle est organisée en 1947 à la galerie Bisc. Suiveur d’Ivan Aivazovsky, il était un membre du cercle de la poétesse Marina Tsvetaeva. Ses toiles révèlent une grande maîtrise de la peinture où Morozov se plaît à représenter la beauté et la force de la nature avec une grande virtuosité. Il décède en 1956 à Paris.

МОРОЗОВ Николай (1882-1956) Паром во время шторма
Холст, масло, подпись слева внизу 48,5 х 78,5 см

8 000/12 000 €

YZ

POST IMPRESSIONNISME

Pin en altitude. Birbaum François (1872-1947). Pastel sur papier, signé en bas à gauche « FBirbaum ». Encadré. Circa 1920. H. 50,5 x L. 33 cm.

Historique : Frantz Petrovich Birbaum devient le directeur artistique de la Maison Carl FABERGÉ en 1895 et contribue jusqu’en 1920 à la réalisation de plus de la moitié des œufs impériaux. La révolution d’octobre le contraint à retourner en Suisse où il entame une carrière méconnue de pastelliste et paysagiste.

БИРБАУМ Франсуа, Сосна Пастель, бумага, подпись внизу слева.

300/500 €

YZ

Arménienne en promenade dans la campagne (1917). Bashinzhagyan  Georgy Zakharovich (Arménie, 1857-1925). Huile sur toile, signée en bas à gauche en cyrillique « Bashinzhagyan » et daté « 1917 ». Accidents et restaurations.
H. 33 x L. 46 cm.

БАШИНДЖАГЯН Георгий Захарович (Армения, 1857-1925) Армянин на прогулке Холст, масло, подпись внизу слева.

1 000/2 000 €

YZ

Village en automne. Lapchine Georges Alexandrovich (1885-1950). Huile sur panneau, signée en bas à droite « G. Lapchine ». Encadrée. H. 19 x L. 24 cm.

ЛАПЧИН Георгий Александрович Деревня осенью.
Масло, панель, подпись права внизу

300/500 €

YZ

La danse dans la neige. Korovine Constantin Alexeievitch (Moscou 1861-1939).

Huile sur carton. Encadrée. Signée et annotée en bas à gauche C. Korovine Russie. H. 32 x L. 41,5 cm.

КОРОВИН Константин Алексеевич (Москва 1861-1939). Танец на снегу.
Масло, холст.
Подпись «К. Коровин» и надпись «Россия»

8 000/12 000 €

YZ

Coq (circa 1920). Tarkhoff Nicolas Alexandrovich (1871-1930). Huile sur toile d’origine, signée en bas à droite « Nic. Tarkhoff ». H. 107 x L. 82 cm.

Provenance : – Acquis à la Galerie Marcel-Lenoir, Paris. – Collection particulière

Bibliographie : DIEHL Gaston, Nicolas Tarkhoff, Genève, Edition Petit Palais, 1982.

Œuvres en rapport : – Coqs dans un poulailler (1914), huile sur toile, 139 x 115 cm. Représenté sous le n°107 dans Nicolas Tarkhoff par Gaston Diehl, 1932, p. 259.
– Le coq gaulois et son ombre (1914), huile sur papier, 66 x 48 cm. Représenté sous le numéro 36, p.96, du catalogue d’exposition Nicolas Tarkhoff en 1983 au Musée Pouchkine à Moscou avec la collaboration du Musée du Petit Palais de Genève.

– Coq chantant, huile sur toile, 65 x 54 cm, Vente Sotheby’s du 21 avril 2005, lot 274. – Coq au printemps, huile sur toile, 80,5 x 100 cm, Vente du 22 juin 2018 chez Magnin Wedry, lot 65. – Coq en courroux, circa 1920, tempera et gouache sur papier, 51,5 x 63,5 cm, Vente du 28 novembre 2018 chez MacDougall’s Londres, lot 85. – Coq, circa 1911, huile sur toile, Collection Yuri Nosov.

Historique : Notre tableau a été réalisé vers 1920 au jardin de la maison de l’artiste à Orsay qui contenait plusieurs poules et coqs avec lesquels il chantait.
Le châssis présente deux étiquettes d’expositions anciennes, une concernant notre oeuvre, une autre en-dessous (avant 1911) qui se trouvait déjà sur le châssis qui a été réutilisé par l’artiste. Le Comité Nicolas Tarkhoff certifie l’authenticité de cette œuvre qui sera reproduite dans le catalogue raisonné en préparation par ledit comité (www.asso-nicolas-tarkhoff.com)

Тархов, Николай Александрович (1871-1930).
Петух (приблизительно 1920).
Масло, холст, подпись внизу справа.
«Комитет Николая Тархова удостоверяет подлинность этой работы, которая будет включена в Каталог- резоне»

20 000/30 000 €

YZ

Le clocher des Mesnuls. Naiditch Vladimir (1903-1980). Aquarelle sur papier, signée en bas à droite « V. Naiditch ». Encadrée. H. 38,5 x L. 56 cm.

НАИДИЧ Владимир
Колокольня
Акварель, бумага, подпись внизу справа.

200/300 €

YZ

AVANT-GARDE

Salle de bain constructiviste. Parin Nathalie (1897-1957). Gouache sur papier, monogrammée en bas à droite « NP ». H. 21 x L. 25,3 cm.

Provenance : Vente chez Cannes Enchères, 12 juillet 2009, lot n°441.

Historique : Nathalie Parain (née Tchelpanova) est née en 1897 à Kiev et s’est formée auprès du peintre Piotr Kontchalovsky puis dans les ateliers de Vkutemas. Sa production artistique prend un nouveau tournant au contact des concepts modernes de l’avant-garde russe des ateliers staliniens et se tourne vers l’illustration. C’est à la suite de son arrivée en France en 1926 que sa carrière d’illustratrice est saluée en éditant ses premiers livres d’enfants. Sa production artistique se caractérise par une synthèse des principes constructivistes, le mélanges de diverses techniques tout en restant à destination d’un public enfantin.

Наталья Георгиевна Парэн Конструктивистская ванная.
Бумага, гуашь, с монограммой внизу справа “NP”

1 500/2 000 €

YZ

Projet pour un vase en porcelaine. Shchekotikhina – Pototskaya Alexandra Vasilevna (1892-1967). . Aquarelle, gouache et crayon sur papier, signee en bas à droite en cyrillique. “A. Shchekotikhina-Pototskaya” et contresignée au dos en cyrillique. Encadrée.

Щекатихина-Потоцкая Александра Васильевна (1892-1967).
Проект для вазы.
Бумага, акварель, гуашь и карандаш, подпись справа внизу.

3 000/5 000 €

YZ

THÉÂTRE ET BALLETS

Danseurs et musicien russes. Lancy Bernard (1892-1964). Aquarelle et gouache sur papier, signée et dédicacée en bas à droite : « A Mademoiselle Yvonne / en amical souvenir / Bernard Lancy ». Encadrée.
H. 37 x L. 54 cm.

ЛАНСИ Бернард
Русские танцоры.
Бумага, акварель, гуашь, подпись внизу справа

300/500 €

YZ

Élégante au manteau. DeTirtoff  Romain, dit ERTÉ (1892- 1990). Sérigraphie en couleur portant la signature « Erté » et le tampon « Composition originale / Erté / Romain de Tirtoff ». Encadrée, taches. H. 30,7 x L. 15 cm (à vue).

ТЫРОВ Роман Петрович (Эрте). От. Элегантная в пальто
Элегантная в пальто
Шелкография, подпись “Эрте”

350/400 €

YZ

ÉCOLE DE PARIS

Portrait de femme. Tchistovsky  Levn(Pskov, 1902-Cenevières, 1969). Aquarelle sur papier, signé et localisé en haut à droite. Encadrée. H. 33,5 x L. 47,5 cm (à vue).

Œuvre en rapport : – Une seconde version de notre aquarelle est passée dans notre dernière vente d’art russe, le 29 mai 2019, adjugée 7 155 €.

Чистовский Лев Портрет женщины. Акварель, бумага, подпись наверху справа

3 000/5 000 €

YZ

La ballerine. Tchistovsky  Lev (Pskov, 1902-Cenevières, 1969). Huile sur isorel, signée et localisée en bas à droite « L. Tchistovsky/Paris ». Restaurations. H. 64 x L. 50,7 cm.

Provenance : Vente Var Enchères, 26 octobre 2008, lot 110.

Чистовский Лев
Балерина
Масло, изорель, подпи справа внизу. реставраций.

20 000/30 000 €

YZ

Nature morte aux tasses de thé (1930). Decler Ludmila (1904-1984). Huile sur toile, signée et datée en haut à droite « L. Decler / 1930 ». Légers accidents.
H. 55 x L. 46,5 cm.

ДЕКЛЕР Людмила
Натюрморт с чайними чашками. Холст, масло, подпись наверх справа.

800/1 000 €

YZ

Nature morte au singe bleu (1928). Decler Ludmila (1904-1984). Huile sur toile, signée et datée en bas à gauche « L. Decler / 1928 ». Un petit accident.
H. 61 x L. 46 cm.
Œuvre représentée à la page 129 de l’ouvrage de Rita Ferri, Ludmila Decler una pittrice polacca, paru en 2013. Le singe bleu était le jouet préféré de l’artiste.

ДЕКЛЕР Людмила
Натюрмортс c обезьяной(1928). Холст, масло, подпись лево внизу

1 000/1 500 €

YZ

Vue du parc Montsouris (1928). Mintchine Abraham (Kiev, 1898-La Garde, 1931). Huile sur toile, signée en bas à droite « A. Mintchine ». Encadrée.
Porte au dos une étiquette de la galerie d’Alice Manteau, marchande de tableaux, située au 14 rue de l’Abbaye à Paris. Craquelures et un petit manque à la peinture en haut à droite. H. 46 x L. 61 cm.

Nous remercions Monsieur Massimo Di Veroli d’avoir confirmé l’authenticité de cette œuvre.

Provenance :- Galerie Alice Manteau à Paris. – Collection particulière parisienne.

Œuvres en rapport : – Le parc, huile sur toile, H. 27 x L. 41 cm, Vente Artcurial du 23 mars 2011, lot 77, vendu 12 751 €.
– Vue de Paris, huile sur toile, H. 73 x L. 100 cm, Galerie Di Veroli, Paris.

Bibliographie : – DI VEROLI Massimo, TESTORI Giovanni, Abraham Mintchine, Giorgio Mondadori e associati, 1981.
– DI VEROLI Massimo, Abraham Mintchine, Paris, éditions Galerie Di Veroli, 2005.

Historique : Né en 1898 à Kiev, Abraham Mintchine est rapidement attiré par les pluralités artistiques de l’Europe qui le pousse à quitter l’empire tsariste pour Berlin puis à s’installer à Paris en 1926. Peu reconnu de son vivant
mais pour autant fervent représentant de l’École de Paris, seuls quelques marchands exposent ses toiles comme le couple de galeristes Manteau et René Gimpel qui fait l’éloge de son talent à travers ces mots : « Sa couleur est fluide, et c’est là où l’on reconnaît les grands maîtres. La difficulté est de se dégager de la pâte, qu’on se nomme Velazquez, Rembrandt ou Manet. Quand ces hommes peignent fluide, ils sont au sommet de leur talent. Mintchine a déjà cet art dans sa palette, avec la beauté des couleurs du Renoir de trente-cinq ans ». Une vie qui pourrait être qualifiée d’intense et de fugace puisque Abraham Mintchine s’éteint le 25 avril 1931 à seulement 33 ans des suites d’une tuberculose avant d’avoir pu connaître le succès et la reconnaissance qui lui revenaient de droit.

Минчин Абрам (1898-1931)
Вид на парк Монсури (1928 г.)
Масло, холст, подпись внизу право “А. Минчин”. Трещины
46 x 61 cм.

8 000/10 000 €

YZ

XXE SIÈCLE

Nu féminin aux bains russes (1955). Dorofeev Nicolas Ivanovich (né en 1931). Huile sur toile, signée et datée en bas à droite en cyrillique « Dorofeev/(19)55 ». H. 115 x L. 77 cm. Restaurations.

Un certificat d’authenticité de Vladimir Alexandrovich Salnikov, en date du 9 novembre 2011, sera remis à l’acquéreur.

Historique : Nikolai Ivanovich Dorofeev est né en 1931 dans le village de Kushnikovo (Tchouvachie) et s’est formé à l’Institut de Léningrad de peinture, sculpture et architecture Ilya Répin en 1958. Admis à l’Union des artistes de l’URSS en 1964, le musée de Théodosia (Crimée) organise sa première exposition personnelle 1996. Paysagiste, portraitiste et peintre de genre, il est une figure éminente de la production artistique soviétique, son nom figurant dans la grande encyclopédie soviétique. Ses œuvres sont aujourd’hui exposées dans divers musées en Russie et en Crimée ainsi que des collections privées.

ДОРОФЕЕВ Николай Иванович
Обнаженная женщина в русских банях (1955). Масло, холст, подпись в правом нижнем углу

ДОРОФЕЕВ Николай Иванович (1931) обучался в Ленинградский институт живописи, скульптуры и архитектуры имени И. Е. Репина. Пейзажист, портретист и жанровый художник, он видный деятель советского художественного производства.

10 000/15 000 €

YZ

Lagorio Maria Aleksandrovna (1893-1979). Lithographie représentant une femme en pied, monogrammée en bas à droite « M. Lagorio/1929 ».
H. 45,4 x L. 23,2 cm

ЛАГОРИО Мария Александровна (1893-1979)
Литография с монограммой внизу справа “М.Лагорио / 1929”.

50/100 €

YZ

Portrait de Rose Stern, née Marducovich (1941). Sorin Savali Abramovich (1878-1953). Aquarelle et crayon sur papier, signée et datée en bas à gauche « S.Sorine / 1941 ». Encadrée. Porte au dos une étiquette « For Helen ». H. 53,5 x L. 41 cm.

Provenance :Collection particulière française.
Historique : Née en 1898 en Pologne, Rose Marducovich dite Rhee, fut l’épouse de Kurt Stern, marchand de tableaux à New-York.

Сорин Савелий Абрамович (1878-1953)
Портрет Розы Стерн урожденная Мардукович (1941) Акварель, карандаш, бумага подписано и датировано в левом нижнем углу “S. Sorine / 1941”.
Ярлык на спине « For Helen ».
53,5 x 41 cм.

6 000/8 000 €

YZ

Portrait d’azéri (1935).Aliyev Hussein Alirza (Azerbaïdjan 1911-1991).
Huile sur carton, contresignée au dos en cyrillique, porte une date « 1935 ». Craquelures et déchirures. Encadré. H. 39,5 x L. 33 cm.

Historique : Frère aîné du président azerbaidjanais Gueidar Aliyev, il est le premier diplômé de nationalité azérie de l’Institut de peinture, d’architecture
et de sculpture de Léningrad. Portraitiste et caricaturiste accompli, il se plaît à représenter des membres de sa famille et des amis. En représentant avec passion le peuple et les paysages de sa patrie, il a bénéficié d’une reconnaissance de son vivant mais ne souhaitant pas exposer ses œuvres au public, les expositions qui lui sont dédiées ont eu lieu après sa mort. En 2004, son petit-fils, Adalat Aliyev a organisé une exposition en son honneur à Abu Dhabi.

Гусе́йнАлирза́ оглы́ Али́ев Портрет азербайджанки (1935). Картон, масло.

1 000/1 500 €

YZ

Devant le pope, scène de Bessarabie. Lantier Lucien (Odessa 1879- Alès 1960). Huile sur toile, signée en bas à droite « Lucien Lantier ». Dans son cadre d’origine en bois doré et sculpté agrémenté de deux cartouches dont l’un mentionnant le nom de l’artiste et l’autre le titre de l’œuvre. Toile en bon état, petits manques au cadre. H. 65 x L. 81 cm

ЛАНТЬЕР Люсьен
Перед батюшкой в Бессарабии. Холст, масло, подпись внизу справа.

800/1 000 €

YZ

Triptyque avec la Mère de Dieu trônant. Stelletsky  Dmitri Semionovitch (1875- 1947).Aquarelle et gouache sur papier, contrecollée sur carton, signée en bas à gauche en cyrillique « STELLETSKY ». Dédicacé en bas à droite postérieurement
en russe « Offert à Mar(ly).-Betulinskaya en souvenir, le 11 janvier 1988 ». H. 46 x L. 61 cm.

Provenance : – Anna Iourievna Smirnova-Marly, née Betulinskaya (1917-2006).
Dmitri Stelletsky apparaît dans l’arbre généalogique d’Anna Iourevna Smirnova-Marly, sans que l’on ne puisse connaître leur parenté directe.

– Cadeau à sa cousine Marie Troubnikoff. – Puis par descendance.

Стеллецкий Дмитрий Семёнович
Триптих Богородица на Троне
Акварель, гуашь, бумага, подпись внизу слева.

2 000/3 000 €

YZ

CONTEMPORAIN

Nature morte aux pommes. Chemiakine Mikhail (né en 1943). Lithographie en couleurs. Épreuve d’artiste notée en bas à gauche « E.A » et signée en bas à droite « M. Chemiakine ». H. 38 x L. 60 cm.

Шемякин, Михаил Михайлович (1943) Натюрморт с яблоками.
Цвентая литография подпись внизу справа «Мистер Шемякин».

150/200 €

YZ

Composition avec morceau de cadre. Rukhin Evgeny (1943-1976). Huile sur toile, signée en bas à droite en cyrillique et datée 1972. H. 69,5 x L. 66,5 cm.

Provenance : Acheté directement auprès de l’artiste à Moscou en 1972.
Puis collection privée française.

РУХИН Евгений (1943-1976). Композиция с куском рамки.
Масло, холст. Подписано внизу справа кириллицей и датировано 1972.

4 000/6 000 €

YZ

Double lecteur (1994). Krijanovski Iosif (né en 1936). Aquarelle sur papier, signée en bas à droite en cyrillique et datée (19)94. Encadrée. H. 16,5 x L. 23 cm (à vue).

КРИЖАНОВСКИЙ Иосиф. Двойной читатель.Акварель, бумага, подпись внизу справа

100/150 €

YEZ

Le prince Ivan et la princesse grenouille (1986). Mishurov, école russe du XXe siècle. Pochoir polychrome, monogrammé « NM (19)86 » et signé en bas à droite. Encadré. H. 39 x 33,5 cm.

МИШУРОВ, Русская школа ХХ века. Царе́ вна-лягу́ шка
Печать

100/150 €

YZ

Babouchka. D’ Amat Benoît Roman (né en 1965). Aquarelle sur papier, monogrammée en bas à gauche « BR ». Encadrée.
H. 20 x L. 29 cm (à vue).

Д’АМАТ Бенуа Роман
Бабушка
Акварель, бумага с монограммой внизу справа.

200/300 €

YZ

ART SOVIÉTIQUE

Importante plaque en bronze de forme circulaire représentant le blason de l’URSS et figurant les emblèmes soviétiques du marteau et de la faucille sur un globe entouré de gerbes de blé enrubannées, ornée au centre du ruban de la devise en russe « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! » et de 16 inscriptions sur les rubans latéraux correspondants à la traduction de la devise russe dans les 16 langues des 16 républiques de l’URSS (Estonie, Lituanie, Finlande, Moldavie, Géorgie, etc.). Rayures superficielles. Russie, 1946-1956 (avant la seconde Guerre Mondiale, l’URSS passe de 11 à 16 républiques mais le blason n’est modifié qu’à partir de 1946). D. 86 cm.

Круглая бронзовая доска с надписью «Пролетарии всех стран, соединяйтесь!»

8 000/10 000 €

YZ

Dans le Donbass (1924). Deineka Alexandre Alexandrovich (Koursk, 1899 – Moscou, 1969). Illustration pour le journal Bezbojnik U Stanka, n°3, 1924.
Encre sur papier, signée en bas à droite en cyrillique de son initiale « D ». Dédicacé en cyrillique en bas à gauche : « À Fedor Bogorodsky, de la part de Deineka ». H. 22 x L. 34 cm (à vue).

Bibliographie : Œuvre reproduite et cataloguée sous le n°20 de l’ouvrage de référence sur l’artiste, rédigé par Vladimir Petrovich Sysoev, Alexandre Deineka
– Monographie, Moscou, Izobrazitelnoe iskusstvo, 1989, vol. 1, p. 39 (voir illustration ci-dessous).

– Cadeau d’Alexandre Deineka à l’artiste et ami de longue date Fedor Bogorodksy (1895-1959). – Collection de la famille Bogorodsky.
– Vente Sotheby’s Londres, Russian Paintings, 23 février 1983, lot 224.
– Vente de prestige, Catherine Charbonneau, Drouot, 26 juin 1984, lot 33.

– Collection Liapine, Paris.

Historique : Né à Koursk en 1899, Alexandre Deineka est considéré comme le chef de file de la première génération des artistes post-révolutionnaires. Son destin créatif est inextricablement lié à l’ère
de la construction du nouvel état communiste en s’engageant de façon immédiate dans les grands thèmes soviétiques. Élève dans les ateliers léniniens de Vkhoutemas et sous l’égide du professeur Vladimir Favorsky, il sera l’instigateur d’une nouvelle identité artistique résolument moderne intrinsèquement liée à l’histoire de l’URSS et à l’activité révolutionnaire et ouvrière du peuple. Il quitte les ateliers afin de travailler de manière indépendante pour un journal soviétique de propagande de masse, Bezbojnik U Stanka. C’est pour cet organe de presse qu’il réalise en 1924 notre œuvre “Dans le Donbass”, afin d’illustrer cette nouvelle ère industrielle, région devenue un emblème des ressources minières sous l’U.R.S.S. Ce journal avait pour vocation d’éduquer le grand public en menant une lutte implacable contre les ennemis du prolétariat. Dans le Donbass concentre toute l’effervescence des premières recherches artistiques de Deineka, alors qu’il n’a que 25 ans. En prenant comme sujet un thème de la vie quotidienne ouvrière, il combine les espaces tridimensionnels et les formes planes et joue avec la volumétrie et le caractère ornemental des silhouettes. C’est par le biais de ce lien puissant entre les avancées technologiques, l’esthétique moderne et le monde ouvrier qu’Alexandre Deineka continuera de créer tout au long de sa vie en U.R.S.S. jusqu’à sa mort en 1969. Ses œuvres encore en mains privées sont extrêmement rares, nous avons pu récemment admirer quelques-uns de ses chefs-d’œuvre à l’exposition Rouge. Art et utopie au pays des Soviets au Grand Palais (20 mars-1er juillet 2019).

ДЕЙНЕКА Алекса́ндр Алекса́ндрович (1899—1969)
На Донбассе (1924).
Иллюстрация газеты “Безбожник у станка”, чернила, бумага.

20 000/30 000 €

YZ

Samovar de forme traditionnelle en acier, à anses en bois tourné. Manques, en l’état. Toula, époque soviétique. Fondeur : Vasily Stepanovich BATASHEV.

H. 41 cm.

Стальной самовар

150/200 €

YZ

ORFÈVRERIE

Rare coffret rectangulaire en argent (875 millièmes) monté à charnière, à décor entièrement ajouré et émaillé polychrome cloisonné, les angles en forme
de tours surmontées par des pommes de pin, orné de médaillons en relief figurant la Mère de Dieu et le Christ Pantocrator. Bon état. Russie, XVIIe siècle. Poids brut : g. H. 10,5 x L. 13,5 x P. 9 cm.

Редкая коробка из серебра (84зол.) открывающимися на петлях. Ажурная украшения полихромной эмалью. Релефны медальоны: Богородица и Христ все держител. Состояие хорошее.

Россия, XVII век.

5 000/7 000 €

YZ

Tcharka en argent 84 zolotniks (875 millièmes) de forme ronde reposant sur trois pieds boules filigranés, à décor émaillé polychrome cloisonné de rinceaux feuillagés et de phénix sur fond amati. Bon état. Moscou, 1899-1908.
Orfèvre : S.B en cyrillique, possiblement Semyon Babakin ou Semyon Bergmann.
Numéro d’inventaire gravé : 11905. Poids brut : 99,4 g. L. 10,3 cm.

Чарка. Серебро. Проба 84. Французское контрольное клеймо. Круглой формы, украшенная полихромными перегородчатыми эмалями, ручка в виде пальметты. Опирается на три ножки – филигранные шарики.

1 800/2 000 €

YZ

Théière en argent (750 millièmes) de forme balustre à base circulaire, le manche en bois noirci, le bec verseur se terminant par une tête d’animal, à décor ciselé de style néoclassique. Usures. Pologne, possiblement Cracovie, vers 1840.
Poinçon d’orfèvre. Poids brut : 960,0 g. H. 16,5 x L. 24,5 cm.

Чайник из серебра, (84 зол.) ручка из черного дерева, носик как голова животни. Износ. Польша, возможно Краков около 1840 г.
Клеймо мастера.

300/500 €

YZ

Kovch en cristal de roche taillé de forme traditionnelle doté de belles inclusions, la monture en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à décor uni, la bordure ciselée d’une frise perlée, la proue gravée d’une dédicace en russe : “Chère Antonina Sergeevna, de la part des professeurs et employés des Cours d’État de Langues étrangères, pour votre 30e anniversaire d’activités pédagogiques”. Bon état, la monture recollée.
Probablement Saint-Pétersbourg, 1908-1917.
Orfèvre: poinçon en partie effacé, possiblement Pavel I. Kudryashov. Poids brut : 840,0 g. H. 11,3 x L. 19 x P. 9 cm.

Ковш, горный хрусталь с вкраплениями. Серебряная оправа, проба 84.
Выгравировано посвящение: “Дорогой Антонине Сергеевне от преподавателей и служащих Государственных Курсов Иностранных Языков в день 30-летия педагогической деятельности.”
Вероятно, Санкт-Петербург, 1908-1917. Ювелир: вероятно, Павел Иванович Кудряшов

3 500/5 000 €

YZ

Plaque rectangulaire en argent 84 zolotniks (875 millièmes), à décor ciselé de fruits de style Art Nouveau, ornée dans l’angle en haut à gauche d’une étoile de David gravée de la date “5 février 1900”. Le centre décoré d’un train à vapeur sur fond d’une usine, surmontant une dédicace gravée en russe et des signatures autographes appliquées, avec la date du 5 février 1910. Fixée sur une planche en bois. Légères usures. Moscou, 1908-1917. Orfèvre : IM en cyrillique.
Poids brut : 1200 g environ. H. 38 x L. 31 cm.

Прямоугольная серебрянная доска в стиле Арт Нуво.

4 000/6 000 €

YZ

Rare réduction de la cloche du Kremlin en argent 84 zolotniks (875 millièmes), servant de sonnette de table, gravée à l’intérieur en russe de la date de fabrication de la cloche originale en 1733 et de ses mesures. Bon état.
Saint-Pétersbourg, 1864. Orfèvre : NICHOLS & PLINCKE, avec marque de fournisseur de la Cour impériale. Poids : 919 g. H. 15 x D. 10 cm.

Редкое уменьшение кремлевского колокола, серебро проба 84. Настольная сонета. выгравированный год 1733 и размеры. Состояние хорошее.
СПБ 1864 г. Ювелир Никольс и Плинке, клеимо поставчика императорская дворца.

1 000/1 500 €

YZ

 

FABERGÉ
Kovch en argent uni 84 zolotniks (875 millièmes) de forme traditionnelle, la proue enroulée, la prise ornée d’une médaille en argent au profil de l’impératrice Catherine II, signée S. Youdin, intérieur vermeil. Bon état, légères usures. Saint-Pétersbourg, 1899-1903. Orfèvre : Stefan VÄKEVÄ pour FABERGÉ. Poids : 360,0 g. H. 9,5 x L. 26 x P. 11,5 cm.

Ковш. Фаберже. Серебрo. Проба 84. Сливной носик закручен руликом. Ручка украшена медалью с изображением императрицы Екатерины II. Гравер С. Юдин. Петербургский кокошник (1899-1908), ювелир К. Фаберже. SW (Стефан Векева), орeл поставщикa двора. Общая длина: 26 см, максимальная ширина: 11,5 см, максимальная высота: 9,5 см.

4 000/6 000 €

YZ

Important kovch en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à fond uni, reposant sur une base ovale à décor découpé de feuilles stylisées, la prise de forme Art Nouveau est sertie de cabochons de pierres rouges et vertes, intérieur vermeil. Très bon état. Moscou, 1899-1908.
Orfèvre : probablement Sergey SHAPOSHNIKOV. Poids brut : 500 g environ. H. 15 x L. 25 x P. 17 cm.

Ковш из серебра. Москва, 1899-1908.

5 000/8 000 €

YZ

Cadre rectangulaire en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à décor de passementeries serties au centre de cabochons de pierres vertes, contenant un portrait miniature peint sur bois (ou carton) d’un général de la Suite impériale, signé à droite « Mak… ». Craquelures.
Inscription au dos en cyrillique : « Inoubliable » et les initiales « N.K ».

Dans son écrin d’origine de la Maison V. Issaev à Moscou gainé de cuir bordeaux. Moscou, 1908-1917. Orfèvre : G.I en cyrillique, non identifié. Poids brut : 69,6 g. H. 7 x L. 6,5 cm (cadre).

Серебрянная рамка с миниатюрным портретом. Москва 1908-1917.

1 500/2 000 €

YZ

COLLECTION DE PORTE-VERRES À THÉ

D’UN AMATEUR

Porte-verre à thé en argent et vermeil 84 zolotniks (875 millièmes), à décor gravé de motifs architecturaux néo-russes, appliqués sur le devant de trois têtes de cheval formant une troïka, la douga émaillée polychrome cloisonnée, intérieur vermeil. Gravé d’une dédicace en allemand datée de 1889. Bon état, légères usures. Saint-Péterbourg, 1887. Orfèvre : Timothy Hesketh.
Poids : 227,6 g. H. 11,3 x D. 7 cm.

Подстаканник, из серебра и позолоченного серебра.Проба 84. Голова три лошади в тройке. Полихромная эмаль. Состояие хорошее. Незначительный износ.
СПБ 1887г. Мастер неизвестный

2 000/3 000 €

YZ

Porte-verre à thé en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes), à décor émaillé polychrome cloisonné de rinceaux feuillagés et de fleurs stylisées sur fond amati, y compris sur la prise. Très bon état. Moscou, 1908-1917. Orfèvre : 11e ARTEL. Poids brut : 237,8 g. H. 10,8 x D. 7 cm.

Подстаканник, из позолоченного серебра.Проба 84. Отделка из полихромной эмали. Состояние очень хорошее. Москва, 1908/1917 гг. Ювелир 11й артель.

2 500/3 000 €

YZ

Porte-verre à thé en argent 84 zolotniks (875 millièmes), à décor ciselé de noisettes et feuillages, la prise à décor de spirales stylisées. Avec un verre gravé d’épis de blé. Bon état.
Moscou, 1908-1917. Orfèvre : V.N en cyrillique, non identifié. Poids : 215,0 g. H. 11,5 x D. 7cm.

Подстаканик, серебро проба 84, точеный декор листвы. Со стаканом. Состояие хорошее.
Москва 1908- 1917 гг. Мастер неизвестный: В.Н

1 200/1 500 €

YZ

Porte-verre à thé en argent 84 zolotniks (875 millièmes), à décor repoussé, ciselé et ajouré de pampres de vignes et grappes de raisins, reposant sur trois pieds feuillagés. Avec son verre en ouraline à pans coupés. Bon état, légères usures. Saint-Péterbourg, 1846. Orfèvre : N.I (non identifié). Poids : 71,9 g. H. 11 x D. 6 cm.

Подстаканик, серебро проба 84 на 3 ножках . Со стаканом. Состояие хорошее. Незначительный износ. СПБ 1846 г. Мастер неизвестный.Н.И

800/1 200 €

YZ

ÉMAUX

FABERGÉ
Belle cuillère en vermeil 88 zolotniks (916 millièmes), à décor de motifs stylisés en émail polychrome cloisonné dans les tons bleu-vert et brun, et d’une partie émaillée en plein à décor peint d’une troïka dans la neige. Bon état.
Moscou, 1899-1908. Orfèvre : Feodor RÜCKERT pour la Maison Carl FABERGÉ (poinçon apposé sur celui de l’orfèvre qu’on distingue en- dessous). Poids brut : 55,0 g. L. 16 cm.

Ложка с серебраЮвелир: Федор РЮККЕРТ для дома ФАБЕРЖЕ.

3 000/5 000 €

YZ

Tasse balustre et sa soucoupe en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes), à décor émaillé polychrome cloisonné de fleurs et de rinceaux stylisés sur fond amati, frises et bordures perlées turquoise et blanc. Très bon état. Moscou, vers 1890. Orfèvre : possiblement V. AKIMOV. Poids brut total : 94,9 g. H. 7,2 x D. 5,7 cm (tasse) ; D. 11,5 cm (soucoupe).

ON Y JOINT une série de 6 cuillères en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes) à décor émaillé polychrome cloisonné de rinceaux et de fleurs sur fond amati bordées de perles turquoises, manches en partie torsadés. Bon état. Moscou, 1899-1908. Orfèvre : possiblement Sergey Shaposhnikov (actif 1897-1908). Poids brut total : 119,8 g. L. 13,5 cm.

Чашка с блюдцем из позолоченного серебра. Москва, около 1890 года.
Ювелир: возможно, В. АКИМОВ
Присоединяем набор из 6 ложек позолоченного серебра

2 000/3 000€

YZ

Étui à cigarettes rectangulaire en argent 84 zolotniks (875 millièmes), le couvercle s’ouvrant à charière est orné d’une scène émaillée polychrome en plein, “Le bogatyr à la croisée des chemins“, d’après le tableau de Vasnetsov, dans un encadrement de feuillages. Bouton poussoir en verre rouge, intérieur vermeil. Dédicacé au revers : « À mon cher époux… 1946 ». Bon état. Moscou, 1908-1917. Orfèvre : B.O.A.R. (ББББ), non identifié.
Poids brut : 240,0 g. L. 12 x P. 8 cm.

Портсигар «Витязь на распутье». Cеребро. Проба 84 и 875. Верхняя крышка эмалевая, рисунок на сюжет картины В.М. Васнецов «Витязь на распутье». Застежка – кнопка
из красного стекла. Клейма: Московский кокошник (1908), ювелир: Б.О.Р. (БОАР) неизвестен. Посвящение: «На память дорогому мужу Пине в день рождения от любящих жены и сына 12 го марта 1946г. ». 12x 8 см. Вес: Состояние хорошее.

3 000/5 000 €

YZ

Louche à punch en forme de kovch à longue prise en vermeil (875 millièmes), à décor sur la bordure supérieure et la prise de rinceaux feuillagés et fleuris en émaux polychromes cloisonnés. Très bon état. Moscou, 1893. Orfèvre : Pavel OVCHINNIKOV.
Poids brut total : 78,3 g. L. 18 cm.

Ковш. Серебро, эмаль. Москва, 1893. Ювелир: Павел Овчинников.

400/600 €

YZ

Nécessaire de bureau en argent 84 zolotniks (875 millièmes) de forme balustre, à décor émaillé polychrome cloisonné de rinceaux feuillagés, de fleurs et de dragons stylisés sur fond émaillé vert, turquoise, rouge et rose pâle, comprenant une boîtes à timbres et une boîte à colle, un encrier s’ouvrant à charnière, un plateau à bords contournés, un porte-plume et un coupe-papier tenant sur un support vissé. Très bon état. Moscou, 1899-1908. Orfèvre : Feodor RÜCKERT. Poinçons français d’importation au charançon. Poids brut total : 1500 g environ. H. 13 x L. 34,5 cm (plateau).

Références : Un ensemble similaire reproduit dans : G. von Habsburg, Fabergé: Imperial Craftsman and his World, 2000, London, cat. 91, p. 83.

Настольный несессер, серебро, проба 84, полихромная эмаль, украшен изображением листьев, цветов и стилизованного дракона.

Включает: коробку для почтовых марок, коробку для клея, чернильницу, ручку для перьев и нож для резки бумаги. Поднос. Состояние очень хорошее.Москва, 1899-1908 гг Ювелир: Федер Рюкерт.

20 000/30 000 €

YZ

Oeuf en métal doré et émaux polychromes cloisonnés à décor de rinceaux et fleurs stylisées, ajouré sur la partie basse. Asie, vers 1900. H. 6 cm.

Яйцо из позолоченного металла

150/200 €

YZ

Série de 3 tcharki en vermeil (875 millièmes) et émail polychrome plique-à-jour à motifs de formes géométriques, de fleurs et de rinceaux stylisés, de forme traditionnelle, la prise décorée en suite, la base à décor d’émaux polychromes cloisonnés. Très bon état. Probablement Moscou, vers 1900.
Sans poinçons russes apparents, poinçons français (charançon). Orfèvre : OVCHINNIKOV, sans marque.Poids brut total : 205,3 g. H. 4,5 x L. 10,2 cm.

Набор из 3 чаркок. Полихромная эмаль, серебро. Ювелир: Овчинников

4 000/6 000 €

YZ


Rare kovsh en argent 84 zolotniks ( 875 millièmes ) et intérieur vermeil, à décor repoussé de rinceaux feuillagés, la prise à décor de spirales et motifs géométriques, sertie de cinq pierres cabochons dont une chrysoprase, la proue ornée d’une scène en émail polychrome “en plein”, à décor peint figurant un Batoushka et une Matoushka en hiver, présentant du pain, du sel et un kovch sur fond de paysage. Gravé à gauche d’un monogramme. Très bon état, légères usures. Moscou, 1899-1908. Orfèvre : Orest KURLIUKOV. Poids brut : 380,0 g. H. 13 x L. 19,5 x P. 11,5 cm.

Oeuvre en rapport : – Un kovch similaire par Kurliukov ornée de la même scène émaillée, vendu chez Palm Beach Auction Gallery, 12 mai 2014, lot 29, adjugé 25.000$, conservé actuellement au Musée Fabergé de Saint-Pétersbourg.

Ковш. Серебро. Проба 84. Изображена парa в зимнем наряде, встречающая хлебoм и солью. Hа заднем плане колокольни и церковные башни.Узоры с пальметтами. Украшен 5 цветными камнями. Московский Кокошник (1898-1909). Ювелир О. Курлюков. Длина : 19 см, высота (на уровне ручки) : 13 см. Вес: Состояние хорошее.

25 000/30 000 €

YZ

FABERGÉ, BIJOUX & MONTRES

FABERGÉ. Coupelle ronde en céramique rouge montée en argent 88 zolotniks (916 millièmes), reposant sur trois pieds en forme de corne, à décor de stries enrubannées. Bon état, infimes éclats.
Saint-Pétersbourg, 1899-1903. Orfèvre : Anders NEVALAINEN. Porte un numéro d’inventaire gravé de Fabergé : 8177. Poids brut : 107,9 g. H. 5,5 x D. 7,5 cm.

Provenance : – Elisabeth BALLETTA (c.1870-1959), cadeau du grand-duc Alexis Alexandrovich de Russie (1850-1908). – Conservé depuis dans sa descendance.

ФАБЕРЖЕ
Купель круглая, красная керамика, серебряный прибор, проба 88. СПБ, 1899 – 1903 гг
Ювелир : Андерс Невалайнен.
Инвентарный номер : 8177
Провенанс : Елизавета БАЛЛЕТА, подарок Великого княза Алексея Александровича.

2 000/3 000 €

YZ

FABERGÉ. Broche en or 56 zolotniks (583 millièmes) en forme de losange, à décor séparé à la moitié verticale, à gauche un décor uni serti d’un saphir taillé, à droite un motif de peau de reptile.
Dans son écrin d’origine de la Maison Fabergé en velours de soie crème. Très bon état.
Moscou, vers 1890. Orfèvre : Oscar PIHL. Porte un numéro d’inventaire gravé de Fabergé : 39967.
Poids brut : 5,3 g. L. 2.9 cm.

Брошь, золото, проба 56, в форме ромба.
Собственный футляр, ФАБЕРЖЕ. Состояние очень хорошее. Ювелир : Оскар ПИЛЬ.
Москва, около 1890 г Инвентарный номер : 39967.

5 000/7 000 €

YZ

FABERGE. Pot à allumettes en forme de poisson, le corps ovoïde en grès servant de grattoir, la monture en argent 84 zolotniks (875 millièmes) ciselé au naturel, les yeux sertis de grenats. Très bon état.
Moscou, 1899-1908. Orfévre : Carl FABERGÉ. Poids brut : 740,0 g. H. 8 x L. 17 x P. 8,5 cm.

Держатель для спичек в форме рыбы. Корпус из песчаника. Прибор сереряный, проба 84. С гранатовыми глазами. Состояние очень хорошее. Москва, 1899-1908 гг
Ювелир : Карл ФАБЕРЖЕ

5 000/7 000 €

YZ

FABERGÉ, Porte-plume pendentif en or 56 zolotniks (583 millièmes), à décor serti d’un côté de petits saphirs et de l’autre de petits rubis, orné d’un saphir cabochon servant de poussoir. Bon état. Saint-Pétersbourg, 1899-1908.
Orfèvre : Alexander TILLANDER.
Poids brut : 22 g. L. 6 cm (fermé).

Ручка для пера, подвеска, золото, проба 56. Состояние хорошее. СПБ, 1899-1908 гг
Ювелир : Александр ТИЛЛАНДЕР.

2 000/3 000 €

YZ

 

FABERGÉ. Groupe figurant deux perroquets en argent 88 zolotniks (916 millièmes) sur leur perchoir en néphrite monté en vermeil, reposant sur un socle circulaire en rhodonite taillée et montée en argent, reposant sur quatre pieds boules, en partie émaillé violet guilloché. Légers accidents mais bon état général, éléments à refixer.
Travail dans le goût de Fabergé, Russie, XXe siècle. Porte des poinçons de prestige. Poids brut : 1800 g. H. 17 x D. 11,5 cm.

Группа из двух попугаев, серебро, проба 88, на нефритовой подставке, прибор из позолоченного серебра. Родонитовый цоколь на четырех ножках, в виде шариков.
Небольшие повреждения, но в хорошем состоянии, Работа в стиле Фаберже, Россия, XX в.

2 000/3 000 €

YZ

FABERGÉ, Face à main en or 56 zolotniks (583 millièmes) et émail bleu ciel translucide sur fond guilloché de croisillons, entouré d’un serpent en or ciselé serti d’un saphir cabochon. Avec anneau de suspension. Bon état, accident au verre et petit manque. Saint-Pétersbourg, 1899-1908.
Orfèvre : Henrik WIGSTRÖM, maître-orfèvre de Fabergé.
Poids brut : 32,1 g. L. 14 cm (avec anneau).

Oeuvres en rapport : – Un face à main très proche émaillé bleu ciel par Wigström, vendu chez Sotheby’s NY, 11 juin 1998, lot 342.
– Un autre très proche émaillé blanc par Wigström, vendu chez Sotheby’s Genève, 15 novembre 1990, lot 372.

Лорнет. Золото. Проба 56. Полупрозрачная голубая эмаль. Ручка обвита змейкой. Золото, сапфир. Подвесное кольцо. Состояние хорошее. Трещина на стекле. Небольшое повреждение. Клеймо ювелира : Хенрик Вигстрём, работал для Фаберже. 14 см (с кольцом).

4 000/6 000 €

YZ

FABERGÉ, Étui à cigarettes rectangulaire en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à décor de godrons rayonnants, s’ouvrant à charnière par un bouton poussoir en or serti d’un saphir cabochon, le couvercle appliqué de l’emblème de la Justice impériale : une colonne surmontée de la couronne impériale et ornée de l’inscription « Законъ (la Loi) ». Dans son écrin d’origine gainé de cuir bordeaux de la Maison Fabergé. Bon état.
Gravé à l’intérieur de la dédicace en russe : « Au cher / Ivan Vassilievich / en souvenir / Suba 1911 ».
Saint-Pétersbourg, 1908-1917. Orfèvre : Henrik WIGSTRÖM pour Carl FABERGÉ.
Poids brut : 101,3 g. H. 7 x L. 9 cm.

Портсигар, серебро, проба 84. На крышке знак императорского правосудия. Столбик, увенчанный короной, с надписью « Законъ ». Внутри имеется надпись. Собственный футляр фирмы ФАБЕРЖЕ. Состояние хорошее. СПБ, 1908-1917 гг Ювелир : Генрих Вигстрем, для ФАБЕРЖЕ.

3 000/5 000 €

YZ

AUBEMARS FRÈRES (futur Audemars Piguet) pour le marché russe.
Belle montre à gousset en or (585 millièmes), ultra-plate à décor guilloché, numérotée 674, cadran à chiffres et secondes en chiffres arabes. En l’état.
Dans un écrin de la Maison V. H. Leuba (Suisse), appliqué sur le couvercle d’une plaque en argent gravée en russe : “En mémoire de bons souvenirs à Monsieur Ya. I. SCHOUTKO, de la part des fonctionnaires du tribunal militaire régional d’Irkutsk et ses procureurs militaires.”


L’intérieur de la montre est aussi gravé à M. Schoutko, il porte les signatures de ses collègues en cyrillique.
Par Audemars Frères à Genève, circa 1900. Poids brut : 73,5 g. D. 5 cm.

Братья Одемарсы (позднее, Одемарс Пике) для русского рынка.
Прекрасные карманные часы, золото, ультраплоские. Надпись – посвящение Господину Я.И. Шутко Ювелир : фирма Братья Одемарсы, Женева, приблизительно 1900 г.

2 000/3 000 €

YZ

BUHRÉ Pavel, pour le marché russe. Montre à gousset en métal argenté à décor uni, numérotée 116293, cadran à chiffres romains et secondes en chiffres arabes. En l’état, petit accident à l’émail.
Dans son écrin en bois et velours de soie violet.
Par Pavel Buhre, avec aigle de Fournisseur de la Cour impériale, fin du XIXe siècle.
D. 5,5 cm.

ПАВЕЛ БУРЕ. Карманные часы, посеребренный металл, циферблат с римскими цифрами, секунды – арабскими. Состояние хорошее. Небольшое повреждение эмали. Собственный футляр, дерево и шелковый бархат. Ювелир : Павел БУРЕ, орeл поставщикa императорского двора, конец XIX в.

200/300 €

YZ

BERGEON Auguste, pour le marché russe. Montre de poche en or et argent, numérotée 24746B, cadran à chiffres romains, mouvement échappement à cylindre. Gravé à l’intérieur en russe « 1840, 1er Novembre », le revers à décor gravé d’armoiries dans un entourage de rinceaux feuillagés. Bon état, mouvement vendu en l’état.
Par Auguste Bergeon, Genève, circa 1835. Poids brut : 17,6 g. D. 2,9 cm

Une montre ressemblante d’Auguste Bergeon est conservée au Metropolitan Museum de New York sous le numéro d’inventaire 89.2.87.

БЕРЖОН Август, Женева. Для русского рынка. Карманные часы, золото и серебро. Циферблат с римскими цифрами. Внутри надпись « 1840, 1 ноября ». На задней части выгравирован русский княжеский герб. Состояние хорошее. Продается в том виде, как есть.

Мастер : Август Бержон, приблизительно 1840 г.

500/800 €

YZ

PORCELAINE

-MANUFACTURE IMPÉRIALE DE PORCELAINE.
Plat rond en porcelaine figurant au centre le portrait en buste en médaillon du
tsar Alexandre II (1818-1881) en uniforme des hussards, dans un ovale sommé de la couronne impériale et entouré de deux branches de lauriers retenues par un nœud
aux couleurs de l’ordre de Saint Georges. Le marli sur fond vert est orné de de deux branches de chênes en or, centrées de l’aigle impériale. Bon état, légères usures de l’or. Manufacture impériale de Porcelaine de Saint-Pétersbourg, époque Alexandre II (1855- 1881).
Marque au tampon vert au chiffre A.II de l’empereur.
D. 31,2 cm.

Круглое фарфоровое блюдо с изображением бюста царя Александра II (1818-1881) в униформе гусара в овале, увенчанном императорской короной.
Императорский фарфоровый завод в Санкт-Петербурге, время Александра II (1855-1881).

6 000/8 000 €

YZ

Beurrier en faïence fine polychrome, le couvercle en forme de faucheuse de blé allongée dans un champ. Bon état, légères usures.
Manufacture de faïence KALININ, d’après un modèle de Natalia Danko, circa 1920.
Marque gravée au revers 3403. L. 19 cm.

Маслёнка из полихромного фаянса с крышкой в виде серпа для пшеницы в поле.
Завод им. Калинина по модели Натальи Данько, около 1920 г.

800/1 200 €

YZ

Groupe en porcelaine polychrome figurant le forgeron Vakula apportant à la belle Oksana les chaussons de l’impératrice Catherine II afin qu’elle accepte de l’épouse. Modèle tiré de la nouvelle de Nicolas Gogol « La nuit de Noël ». Bon état. Manufacture de Lomonossov, 1950-1960. H. 14 cm.

Статуэтка из полихромного фарфора, изображающая кузнеца Вакулу, приносящего прекрасной Оксане тапочки императрицы Екатерины II. По мотивам новеллы Николая Гоголя “Ночь перед рождеством”. Государственный завод им. Ломоносова, 1950-1960 г.

500/700 €

YZ

SCULPTURES

SERIAKOV Yakov Pamfilovich (1818-après 1869).
Buste d’homme barbu en ivoire sculpté, signé au dos en cyrillique et daté 1865, reposant sur un piédouche en bois noirci. Bon état. H. 10 cm.

Référence : Un buste en ivoire figurant Nicolas Ier, signé par l’artiste vers 1846, a figuré à l’exposition “Yрок рисования” à Tsarskoié-Selo en 2006 (reproduit cat. 207).

СЕРЯКОВ Яков Памфилович (1818 – после 1869).
Бюст бородатого мужчины из резной слоновой кости на постаменте из чёрного дерева, подписан на обороте кириллицей.

1 000/1 500 €

YZ

NAPS Evgeny (décédé en 1886). Le  général Skobeleff chargeant.
Bronze à patine brune signé sur la terrasse « Naps ». H. 34 x L. 32 cm.

Historique : Eugène Naps, dont on connaît mal la biographie, était un sculpteur au style vif. Ici, comme souvent, il s’inspire d’une œuvre d’Eugène Lanceray réprésentant
le général Skobeleff à cheval. En 1912, l’œuvre d’Eugène Lanceray fera l’objet d’une sculpture monumentale édifiée à Moscou, place Tversakaya. Dimitriev Orenburgsky a également représenté cette même scène dans son tableau de 1883 conservé au Musée régional d’Irkoutsk.

Mikhail Skobeleff (1843-1882) était un général russe connu pour sa participation à la conquête de l’Asie et pour ses actions héroïques durant la guerre russo-turc.

НАПС Евгений (умер в 1886).
Генерал Скобелев.
Бронза с коричневой патиной, подпись.

1 500/2 000 €

YZ

GRACHEV Vasily (1831-1905).Groupe de troïka croisant un paysan sur son traîneau.
Important bronze à patine brune, signé “GRACHEV” en cyrillique sur un côté de la terrasse et signé par le fondeur ” WOERFFEL” à Saint-Pétersbourg, daté 1877. Bon état général, légers accidents.
L. 52 x P. 30 cm.

Василий ГРАЧЕВ (1831-1905).
Бронза. Тройка пролетает мимо крестьянаких саней.
Патина, коричневого цвета. Подпись Грачева с одной стороны основы и подпись: мастерская К. Верфеля. Состояние хорошее. 52,5 x 30 см.

15 000/20 000 €

YZ

ROMANOV &  SOUVENIRS HISTORIQUES

BOIZOT Louis-Simon (1743-1809), d’après.
Portrait de la comtesse du Nord, la grande duchesse Maria Féodorovna de Russie (1759-1828), portant le grand cordon et la plaque de l’Ordre de Sainte- Catherine. Buste en biscuit. Reposant sur un piédouche en porcelaine à fond beau bleu et filets or. Très bon état. Fin du XIXe siècle. Porte une fausse marque de Sèvres. H. 43 cm.

Historique : Le Grand-duc Paul et son épouse Marie Feodorovna rendirent visite incognito à Louis XVI et Marie-Antoinette en 1782, sous le pseudonyme transparent de « Comte et Comtesse du Nord ». A cette occasion, Louis XVI passa commande à la Manufacture royale de Sèvres et leur offrit un magnifique service de toilette, conservé à Pavlosk, ainsi qu’un buste de chacun des illustres visiteurs. La brièveté du séjour et le temps pris pour réaliser le fameux miroir du service de toilette, ne permirent pas au sculpteur de la reine, Louis-Simon Boizot, de terminer les bustes qui ne purent faire partie du cadeau livré au tsarévitch à la fin de l’année 1782. Si bien que le sculpteur se servît de la physionomie d’un buste de Marie-Antoinette, celui en biscuit conservé au Louvre et réalisé cette même année 1782, pour concevoir celui de la future impératrice de Russie.

БУАЗО Луи-Симон (1743-1809), от. Портрет великой княгини Марии Федоровны. Бюст.

600/800 €

YZ

Buste de l’empereur Nicolas Ier en ivoire sculpté, le représentant à nu la tête légèrement tournée vers la gauche, sur un socle demi-colonne. Fissures.
Russie, époque Nicolas Ier.
Attribué à Yakov Pamfilovich SERIAKOV (1818-après 1869).
H. 11 cm.

Référence:Un buste en ivoire figurant Nicolas Ier, signé par Seriakov vers 1846, a figuré à l’exposition “Yрок рисования” à Tsarskoié- Selo en 2006 (reproduit cat. 207).

Бюст из слоновой кости Николая I

1 500/2 000 €

YZ

RAFFET Denis-Auguste-Marie (Paris, 1804-Gênes, 1860). Portraits d’hommes, dont des membres de la famille Demidoff. Rare ensemble de 9 aquarelles et encre noire sur papier dont 8 signées “Raffet”. Représentant de haut en bas et de gauche à droite :
– Anatole Demidoff, signée, localisée et datée “Ile d’Elbe / 15 août 1851”.
– Homme inconnu portant sa signature autographe “Eug…”, signée, localisée et datée “San Donato/22 avril 18…”.
– Octave Saunez, signée, localisée et datée “27 septembre 1850 / San Donato”.
– Charles Desloger, signée, localisée et datée “San Donato / Juillet 1850”.
– Homme inconnu.
– Pierre Dourm… (?), signée, localisée et datée “San Donato 1-13 janvier 1857”.
– Homme inconnu, signée, localisée et datée “Bruxelles 7 Décembre 1848”.
– J. Maule, signée, localisée et datée “à Gibraltar / 7bre 1847” et identifié “J. Maule / 79th Regt Cameron Highlanders” (le V&A Museum conserve une lithographie de notre aquarelle).
– Homme inconnu, signée, localisée et datée “Paris 25 mai 185?”.
Dans un seul cadre en bois doré de la Maison Giroux à Paris.
Manques au cadre et insolation mais bon état général.
La plus grande : H. 35,5 x L. 25 cm. La plus petite : H. 25 x L. 18 cm.
Cadre : H. 150 x L. 160 cm.

Provenance : – Collection du prince Anatole Nikolaïevich DEMIDOV (St. Pétersbourg, 1812-Paris, 1870), palais de San Donato. D’autres cadres identiques contenant des portraits d’autres personnalités proches du Prince sont connus. Un s’est vendu récemment à Drouot, Coutau- Bégarie, “Portraits des membres de l’expédition scientifique du comte Anatole Demidoff, en Crimée.”, 19 mai 2015, lot 224, adjugé 27.000€.

Раффе, Огюст
Портреты мужчин, в том числе и членов семьи Демидовых. Редкий набор из 9 акварелей.

10 000/15 000 €

YZ

ROMANOV. Drapeau en lin imprimé des armes polychromes de la Russie impériale, l’aigle bicéphale sur fond jaune. Bon état.
Russie, époque Nicolas II.
H. 42 x L. 57 cm.

Флаг с двуглавыйм орлом

150/200 €

YZ

 

Coupe ronde à bords contournés en cristal taillé du Service du Cottage de Péterhof.
À décor central du blason du palais à fond bleu figurant une épée traversant une couronne de roses, entouré de l’inscription en russe : “Pour la Foi, le Tsar et la Patrie”. Bon état, usure à l’or.
Manufacture impériale de Verre, Saint-Pétersbourg, XIXe siècle.
H. 22 cm.

Xрустальный кубок сервиза Коттедж. Полихромный герб дворца: щит с мечом и короной из белых роз и девиз «За Веру, Царя и Отечество». Эти гербы были разработаны поэтом В. А. Жуковским. Высота – 22 см.

1 000/1 500 €

YZ

Verre en cristal taillé du Service du Cottage de Péterhof.
À décor central du blason du palais à fond bleu figurant une épée traversant une couronne de roses, entouré de l’inscription en russe : “Pour la Foi, le Tsar et la Patrie”. Très bon état, légères usures. Manufacture impériale de Verre, Saint-Pétersbourg, XIXe siècle. H. 13,5 cm.

Xрустальный стакан сервиза Коттедж.
Полихромный герб дворца: щит с мечом и короной из белых роз и девиз «За Веру, Царя и Отечество». Высота – 13,5 см.

800/1 000 €

YZ

Alliance Franco-Russe.
Foulard représentant les 12 drapeaux arborés en France à l’occasion de la visite de S.M. l’empereur de Russie, le tsar Nicolas II. Au centre l’écusson héraldique de l’Alliance de la république française avec l’empire de Russie. Bon état, encadré sous-verre.
Paris, 1896.
Signé « H. d’Arros ». H. 39 x L. 38 cm.

Франко-русский альянс. Шарф с изображением 12 флагов, поднятых во Франции по случаю визита Николая II

100/200 €

YZ

Tirage argentique figuant le grand duc Nicolas Nikolaievitch (jeune) en tenue du bal du 11 février 1903. Il est entouré des officiers des Hussards de l’empereur, à sa droite le major général Prince P.N. Engalychev, commandant de l’unité. Tous sont en tenues anciennes. Etat moyen, des déchirures.

H. 24 x L. 39 cm.

Великий князь Николай Николаевич /младший/ в бальном костюме, 11 февраля 1903 г. Вокруг него офицеры Л.Гв. Его величества Гусарского полка. Справа – генерал майор князь П.Н.Энгалышев, командир полка. Фотография, состояние среднее. Имеются небольшие повреждения. 24 х 39 см

200/250 €

YZ

Brevet sur vélin de nomitation au nom de Nicolas Ier (1825-1855) nommant le lieutenant de la Garde Impériale, le baron Eugène von Mendgen promu au grade de capitaine en second, en date de l’année 1834. Signé du ministre de la guerre, le prince A. Tchernychev. Trace de cachet de cire rouge.

En l’état. H. 37 x L.46,5 cm.

Николай I (1825-1855) Жалованная грамота на чин штабс-капитана барону Евгению Е. Фон Менгдену. 1834г.

200/250 €

YZ

Lot de 50 cartes postales et tirages photographiques parmi lesquelles :
– Un carnet de 10 cartes postales en couleur figurant des vues de la cathédrale Saint-Nicolas à Nice. Circa 1930.
– 16 vues de Copenhague, Wiesbaden, Nice etc.
– 24 cartes postales de tableaux, costumes, en noir et blanc et couleur, dont 8 de l’association de St. Eugène.

Набор из 50 открыток и фотографий.
– Русский собор в Ницце. Книжечка из 10 цветных открыток. 1930 г.
– 16 видов церквей: Копенгаген, Иерусалим, Ницца…
– 24 открытки: костюмы, картины, черно-белые и цветные. (8 из которых – в пользу общины Св. Евгении)

100/120 €

YZ

MILITARIA

Sklyarenkov Konstantin. Ensemble de 13 aquarelles, encre et crayon polychromes sur papier, signées pour la plupart en bas à droite en cyrillique « Kon. Sklyarenkov » et annotées, certaines contrecollées sur carton. Figurant des soldats russes entre 1914 et 1917 notamment d’infanterie et de cavalier du 85ème Régiment d’Infanterie de Vyborgski, Bon état. H. 24,5 x L. 16 cm (pour la plus grande).

К. Скляренков. Набор из 13-ти рисунков с изображением русских солдат.
Из разных частей, с подписями и датами.
Бумага. Карандаш и чернила. Частично выполнено в цвете. Размер варьирует.

200/300 €

YZ

Alliance franco-russe. Pot à tabac en terre cuite polychrome figurant un fantassin français et d’un russe se serrant la main comme deux amis. Bon état.
Travail français, circa 1895.
H. 26 cm.

Русско-французский альянс.
Табакерка, полихромная терракота. Изображены русский и французский пехотинцы. Состояние хорошее. Французская работа, около 1895 г.

300/500 €

YZ

Étui à cigarettes en argent 84 zolotniks (875 millièmes), de forme rectangulaire arrondi aux angles avec compartiment pour allumettes et pour mèche à amadou, à décor strié appliqué de mémentos en or, argent et émail, ornés de monogrammes et signatures, d’un jeton du régiment des hussards de la garde de Grodno et entre autres d’un sabre de cavalerie légère et de la date de 1914. Le fermoir en or serti d’un cabochon de pierre, intérieur vermeil. Bon état, légères usures et manques.

Saint-Pétersbourg, 1899-1903. Orfèvre : Mikhaïl OVCHINNIKOV, avec marque de fournisseur de la Cour impériale. Poids brut : 219,0 g. H. 10 x L. 7 cm.

Портсигар. Серебро и золото, проба 84.
Ювелир Овчиников, изображение орла-поставщик Императорского двора.
Прямоугольной формы. Застежка с камнем. Многие памятные элементы : Инициалы, надпись, жетон л.гв. Гродненского гусарского полка, сабля легкокавалерийская,… дата: 1914.

1 800/2 000 €

YZ

Étui à cigarettes en argent 84 zolotniks (875 millièmes), de forme rectangulaire arrondi aux angles avec compartiment pour allumettes et pour mèche à amadou, à décor strié appliqué de mémentos en or, argent et émail, ornés de monogrammes et signatures, d’un jeton du régiment des hussards de la garde de Grodno et entre autres d’un sabre de cavalerie légère et de la date de 1914. Le fermoir en or serti d’un cabochon de pierre, intérieur vermeil. Bon état, légères usures et manques. Saint-Pétersbourg, 1899-1903. Orfèvre : Mikhaïl OVCHINNIKOV, avec marque de fournisseur de la Cour impériale. Poids brut : 219,0 g. H. 10 x L. 7 cm.

Портсигар. Серебро и золото, проба 84.
Ювелир Овчиников, изображение орла-поставщик Императорского двора.
Прямоугольной формы. Застежка с камнем. Многие памятные элементы : Инициалы, надпись, жетон л.гв. Гродненского гусарского полка, сабля легкокавалерийская,… дата: 1914.

1 800/2 000 €

YZ

Souvenirs d’officier russe, 1914-1921, encadrés :
– Paire de pattes d’épaule, capitaine en second d’artillerie. Tenue de campagne.
– Paire de pattes d’épaule, capitaine en second. Fabrication Guerre Civile.
– Cocarde d’officier.
Ensemble en bon état.

Сувениры русского офицера, 1914-1921 гг, в рамке.
– Пара погон штабс-капитана артиллерии.
– Пара погон штабс-капитана артиллерии. Выпущено в период Гражданской войны.
– Офицерская кокарда.
Состояние всего хорошее.

100/200 €

YZ

« Toujourka », manteau trois-quarts de général porté hors service et en voyage par les officiers, une seule patte d’épaule. Bon état.
Modèle de 1888-1917, période du règne de Nicolas II.

Тужурка обр. 1888г. Генеральская.
Укороченное пальто, для офицеров вне службы и в путешествии. Один погон.
2 000/2 500 €

YZ

Lot de 3 paires de pattes d’épaules, dont : -Une paire de pattes d’épaule de lieutenant d’artillerie (galon doré, modèle souple). -Une paire de pattes d’épaule de lieutenant d’artillerie (galon doré, modèle rigide). -Une paire de pattes d’épaule d’aspirant d’artillerie (modèle de campagne).

Парa погон, поручик артиллерии (золотой галун). Образец гибкий.
Парa погон, прапорщик артиллерии (походный образец), Парa погон, поручик артиллерии (золотой галун). Образец негибкий.

600/800 €

YZ

Fusil d’infanterie KRNKA, modèle de 1869. Fusil mod. 1856, fabrication d’Ijevsk, transformé à tabatière système Krnka en 1870. Hausse d’infanterie, portée 600 pas. Mécanisme en bon état. Utilisé pendant la guerre russo-turque de 1877-78.
L. 134 cm.

Винтовка системы Крнка, обр. 1869 г.
Винтовка обр. 1856 г. переделанная в систему Крнка в 1870 г. Прицел пехотный, дальность 600 шагов. Служила во время войны в 1877-1878 гг. Механизм в хорошем состоянии.

1 800/2 000 €

YZ

Rare coupe d’instruction du fusil, modèle de 1891. Fusil fabrication d’Ijievsk. 1897. Poinçon « Deutschland » indiquant son utilisation pour l’instruction sur les armes capturées par les Allemands. Parfait état de fonctionnement, complet.

L. 131 cm.

Редкий продольный срез винтовки, обр. 1891 г., для обучения.
Ижевский завод, 1897 г. Клеймо «Deutschland» значило, что немцы использовали срез для тренировки, чтобы впоследствии воевать, вооружившись трофейными винтовками. Все в идеальном состоянии.

3 000/3 500 €

YZ

Kindjal des cosaques du Kouban. Garde de bois à trois boutons métalliques. Lame à 4 pans, cartouche avec les initiales « K.K.B » sur l’autre face les initiales de Zlatoust, 1901. Des piqures. Longueur totale : 52 cm

Kинжал Кубанского казачьего войска, обр. 1904 г. Рукоять деревянная, три пуговки.
Клинок с 4 долами. Инициалы «ККВ». С другой стороны инициалы «Златоуст. Оружейная фабрика», 1901 г. Имеются точечные повреждения.

Общая длина: 52 см

500/700 €

YZ

 

Kindjal caucasien. Garde entièrement en métal ouvragé et niellé, deux boutons. Lame à deux biseaux, marquage arabe. Fourreau bois entièrement recouvert de métal travaillé et niellé. Inscription en arabe à la chape. Boule ouvragée. Bon état.

Long. totale : 51,5 cm.

Кавказский кинжал.
Рукоятка целиком из резного металла. Клинок с двумя скосами, арабская маркировка. Деревянные ножны целиком покрыты обработанным металлом. Надпись на арабском языке на стяжке. Состояние хорошее.

800/1200 €

YZ

DÉCORATIONS

Ordre de Sainte Anne. 1ere classe. Sans glaives.
– Croix, fabrication Keibel. Or. Poinçons : 56 et marque de SPB avant 1899. Aigle de fournisseur de la cour et marque I.K= Julius Keibel (1862-1908). Très bon état.
Poids brut : 49 g. L. 50 mm. Avec son ruban d’origine.

Орден Св. Анны, 1-й. степ. Без мечей.
Крест: Фирма Кейбель, золото. Клейма Орел Поставщика дворца. «56», Петербургский кокошник до 1899 г. Ю.К: Юлиус Кейбель (1862-1908 гг). 50 мм. Вес : Сост. очень хорошее. Лента oригинальная.

1 600/2 000 €

YZ

Cadre contenant une série de 13 insignes militaires et médailles françaises, russes et étrangères, dont :
– Légion d’honneur. – Saint Wladimir avec glaives en or émaillé. – Insigne de l’Université de Saint-Pétersbourg. – Miniature de Sainte Anne.

– Орден Почетного Легиона
– Kreст Св. Владимиа с мечами, 4й степ. Золото – Знак об окончании университетов. Бронза.
– Знак Св. Анны 4й степ.

200/400 €

YZ

Lot de médailles et de jetons, dont :
– Médaille olympiades d’Odessa 1915. Lutte, poids lourds. – Médaille 1912. IVe prix de lutte. Bronze doré. – Médaille IIe prix de lutte. Odessa 1913. Bronze doré. – Médaille du millénaire du baptême de la Russie. 988-1988. Métal. – Jeton participation lutte française. 1912. Argent (poids brut : 73 g). – Jeton IIIe prix concours de la beauté du corps. Bronze.

– Медаль Олимпиада Одесская, 1915 г. Борба, полу.тяж. веса. Серебро – Медаль, 1912 г. IV призъ за борьбу. Бронза
– Медалъ,1913 г. Одесса. II призъ за борьбу. Бронза
– Жетон. В память, за участие во французский борьбе, 1912 г. Серебро. – Жетон. III приз. Конкурс красоты и телосложения. Бронза.

– Медаль. Тысачелетие Крещение Руси. 988-1988, Киев .

400/500 €

YZ

Insigne du cinquantenaire de la nomination du grand duc Michel comme grand maître de l’artillerie. Choc à l’émail.
Créé le 17.01.1906. Bronze et émail, avec molette.

H. 54 mm x L. 33 mm.

Знак в память 50-летнего юбилея нахождения в.к. Михаила в допжности Генерал- фельцейхмейстера.
Утв. 17.01.1906 г. Бронза. С закруткББ

150/200 €

YZ

Insigne de l’école d’infanterie de Kazan. Bronze.
Créé le 27.02.1915. N° 3295. Bon état, sans molette.
H. 37 mm.

Знак об окончании Казанского военного училища. Утв.27.02.1915г. Бронза. N° 3295. Сост. хорошее. Без закрутки.

500/600 €

YZ

 

Lot d’insignes et jetons de Saint Petersbourg, dont :
– Miniature de l’insigne du jubilé de Saint-Pétersbourg. 1703- 1903.
Bronze doré, émail. Avec molette.
-Jeton de l’automobile club de Saint-Pétersbourg. Créé le 26/02/1904. Bronze doré, émail.
– Jeton des 25 ans de la caisse d’entraide des artisans de Saint-Pétersbourg. 1868-1893.Argent-émail.
– Jeton du membre du Comité « F.F. Talgren ».

Петербургские жетоны и знак.
Фрачный значок, Петербургский юбилей. 1703-1903 гг. Бронза с эмалью.
Жетон Санкт-Петербургского автомобиль-клубa» (СПАК) Официально клуб получил право на существование с 26 февраля 1904 г. Бронза с эмалью.

500/600 €

YZ

Insigne de l’école du génie Nicolas à Saint-Pétersbourg. Argent.
Créé le 01.04.1910. Poinçons : kokochnik de SPB, 1908. Orfèvre : N.B : N.M. Bobir ?. Avec contre plaque : Edouard. Molette de remplacement. Bon état.
Poids brut : 29 g. L. 47 mm.

Знак об окончании Николаевского инженерного училища. Утв. 01.04.1910 г. Серебро. Клейма : Петербургский кокошник 1908 г. Ювелир Н.В Н.М.Бобир ? Пластинка, Эдуард. Закрутка неродная. Состояние хорошее.

500/600 €

YZ

LIVRES

Reproduction d’anciens cachets russes. Ouvrage portant figurant des reproductions d’anciens cachets russes sceaux d’État, des tsars, de provinces, villes, institutions gouvernementales, personnages ecclésiastiques et séculiers etc. 1ere livraison, édition de la commission d’impression des lettres patentes et traités, Moscou 1882. Imprimerie : A. Gatzouk. Ouvrage en Russe et en Français, 126 planches pleine page. Reliure moderne. Quelques rousseurs mais état superbe.

H. 34 x L. 26 cm.

Москва 1882. Снимки древнихъ русскихъ печатей Государственныхъ, царскихъ, областныхъ, городскихъ…Выпускъ первый. Изданiе коммиссiи печатанiя государственныхъ грамотъ и договоровъ. Москва 1882. Типографiя А. Гатцука. Книга на французском и русском языках.

400/600 €

YZ

Lot de 2 ouvrages de Nicolas Ikonnikov :

– La Noblesse de Russie. Tome F. Paris, 1934.
– NdR la Noblesse de Russie. Tome C2. Paris, 1957. Bon état.

Книги Николая Иконникова.
– Русское дворянство.Том Ф. Париж, 1934 г.
– Русское дворянство. Том С2. Париж, 1957 г. Состояние хорошее

150/200 €

YZ

MORDVINOV Semyon (1701-1777). Recueil complet sur la navigation, en 3 parties (en 1750 Mordvinov publiera la 4e partie), rédigé en 1748 par décret de S.M. impériale, Elisabeth Petrovna. Ouvrage complet avec frontispice, plans et cartes, certains signés Fedor Ivanov. Reliure postérieure (XIXe s). Cachet de la bibliothèque du musée pédagogique de l’enseignement militaire. Très bon état.

H. 30 x L. 21 cm

Семен Мордвинов (1701-1777г). Книги полнаго собрания о навигации, по указу ея императорскаго величеста из государственныя адмиратейския коллегии.

В четырнадцатилетнем возрасте будущий адмирал Семен Мордвинов (1701-1777) был представлен Петру I и по императорскому повелению отправлен в новгородскую, потом в нарвскую школу, а затем

и в Морскую академию. В дальнейшем Мордвинов командовал многими судами и эскадрами, участвовал в походах, обучался в разных городах Европы и уже в 1762 году стал вице-адмиралом.
Первые три части своей книги о навигации Мордвинов предоставил в Морскую коллегию в 1740 году, и только в 1750 году -заключительную четвертую часть. Полный, Фронтиспис, ряд планов и карт с подписью Федора Иванова.
Печатъ: Библиотека Педагогическаго Mузея Военно Учебныхъ Зaведении. Состояние хорошее. Переплëт XIX в., 30 х 21 см

6 000/8 000 €

YZ

BILIBINE Ivan. Contes russes, 1901-1902-1903, 7 cahiers dont 2 doubles. Édition sur papiers d’état. Lus, en bon état, complets. La Reine des grenouilles, Ivan Tsarevitch, l’Oiseau de feu, Vassilissa la belle etc. H. 32,5 x L. 25,5 cm (chaque).

Сказки. Рисунки И.А. Билибина.1901, 1902, 1903 гг. 7 книжек, 2 дубликата.
Иван Царевич, Жаръ Птица… Издание экспедиций заготовления государственныхъ бумагъ.

1 500/2 000 €

YZ

ART POPULAIRE

Chaise en bois de chêne tourné de forme triangulaire, avec son coussin. Bon état. Russie ou Angleterre, fin du XIXe siècle – début du XXe siècle.
H. 82 x L. 53 x P. 47 cm.

Oeuvre en rapport : Un lot de quatre chaises similaires dans la vente de la collection Pierre Bergé, Sotheby’s et Pierre Bergé & Associés, 29-31 octobre 2018, lot 697.

Треугольный стул из дуба, с подушкой. Россия или Англия, конец 19 в , начало 20 в.

400/600 €

YZ

Boîte à gants rectangulaire en bois, garnitures en cuivre repoussé serties d’un cabochon en verre. Le couvercle s’ouvrant à charnière à décor peint d’un couple de paysans dans la neige. Bon état, manque sa clef.

Russie, début du XXe siècle. H. 9,5 x L. 28 x P. 12 cm.

Деревянная коробка для перчаток.

200/300 €

YZ

Balalaïka moderne en bois, la caisse ornée d’une scène peinte à l’huile d’après le tableau de Boris Kustodiev Femme de marchand prenant le thé de 1918, le titre de l’œuvre inscrit en russe en bas à gauche, datée 1995.

Bon état. H. 68 x L. 38,8 cm.

Современная деревянная балалайка

300/500 €

 

3

CATALOGUE COMPLET EN PDF : ( CLIQUEZ )

3

Étude MILLON Trocadéro

5, avenue d’Eylau 75116 PARIS

Tél :  +33 (0)1 47 27 56 55
Fax :  +33 (0) 1 47 27 70 89,

courriel :  russia@millon.com

Experts : Maxime CHARRON, expert@maxime-charron.com

Tél : 06 50 00 65 51

Gérard GOROKHOFF,  g.gorokhoff@orange.fr
Tél: 06 75 10 64 94

Assistés de Maroussia TARASSOV-VIEILLEFON

 

 

Concert exceptionnel

Dialogues des cultures Russie-Afrique”

avec

Veronika Bulycheva (farçaise-russe)

Jan Alexander (Afro-français)

Samedi 7 décembre 2019 à 20h30

Théâtre neutre Théâtre , 44 Nantes

Deux artistes, Veronika Bulycheva, une Française russe et Jan Alexander, un Afro-français,  présenteront un concert du genre chanson-théâtre sur scène. Jan développe son travail dans les paroles, s’accompagnant lui-même au piano, Veronica, atteint les rythmes africains en jouant de la guitare.

Chacun a son propre chemin de vie et chacun essaie, à travers ses chansons, d’exprimer sa vision de la vie, de l’amour, en se montrant tolérant, en abordant des questions délicates dans des dialogues tels que le racisme et les clichés culturels.

Jann HALEXANDER est né à Libreville au Gabon en 1982, initié très jeune au piano il se tourne vers les afts de la scène en 2003. E 2013 il fête ses 10 ans de carrière au théâtre Auguste  (ex Espace la Comedia) à Paris. Il est auteur compositeur et interprète, a déja à son actif plus d’une demi-douzaine de disque.

Plus de renseignements :  CLIQUEZ 

 

u

 

Véronika BULYCHEVA est née d’un père russe et d’une mère oumourte dans un petit village de l’Oural en Russie. Elle commence des études musicales au lycée de Votkinsk, la ville natale de Piotr Illytch Tchaikovski: elle apprend l’accordéon, le chant lyrique, la direction de chœur et la direction d’orchestre.

Elle entre en 1989 à l’Académie des Arts de Saint-Pétersbourg Ses études achevées, fort de plusieurs années d’expériences de la scène et confiante dans son talent, elle quitte Saint-Pétersbourg en 1992 pour Paris.

Véronika est une chanteuse unique et inoubliable, dont la voix était profonde et volatile pour prendre d’assaut les octaves – 5 octaves – de bas en haut, de contralto à alto. Une autre caractéristique du monde créatif de Bulycheva est sa volonté de travailler avec des significations riches, des textes poétiques complexes et significatifs. Ici, la grande culture de communication du compositeur avec le mot.

Plus de renseignements : CLIQUEZ

u

Théâtre neutre Théâtre

11 allée de la maison rouge, 44000 Nantes

Prix: 12 € (jour de la représentation), 10 € (réservation) 9 € (chômeurs et étudiants)
Informations et réservations: 06 16 13 98 32
Vente de billets en ligne: billetreduc

Tram: lignes 2 & 3: arrêt Hôtel Dieu

Bus : ligne C3: arrêt Hôtel Dieu

 

2ème Édition de célébration

Patrimoine Culturel de l’Humanité

Ensemble LADO (chants slaves)

et

Rancho de Cantadore de Paris.

Vendredi 29 novembre 2019 à 18h30

Maison de la Vie Associative du XIV°, Paris

 

Affiche par l’artiste Anna Turtsina, Direction artistique : Carlos Balbino,

Organisation :  Rêves lucides

o

Après en 2018  avec l’Académie de Fado. Pour cette édition, est invité   l’ensemble LADO, une chorale qui présente un répertoire russe, ukrainien, biélorusse : avec plein de sonorités traditionnelles des pays slaves.

Avec les deux chorales présentes, célébration des 5 ans de PCI du Cante Alentejano et, à travers la force de la musique traditionnelle, lier l’Europe d’une extrémité à l’autre, de l’Europe de l’Est au Portugal.

Le cante alentejano (littéralement « chant alentejan ») est un genre de musique traditionnelle, originaire de l’Alentejo au Portugal.   Il ne s’agit pas du seul type de chant originaire de cette région, et il est plus représentatif de la culture chantée  Il coexiste également des formes d’expression instrumentale.

Le , lors de la Session extraordinaire du Comité du parmoine mondial de Paris, l’UNESCO  reconnaît le cante alentejano comme Patrimoine Culturel Immatériel.

La soirée se terminera avec un verre à la main, où on partagera les goûts des produits (à boire et à manger) que vous allez découvrir.

PROGRAMME :

– 18h30, début des concerts
– 20h, pot convivial avec les présents, et encore des chants
– 21h30, clôture de la soirée

ENTRÉE GRATUITE, RÉSERVATION SOUHAITABLE : CLIQUEZ

3

MVAC 14°

Véritable lieu d’émulation et d’information, la Maison de la Vie Associative et Citoyenne (MVAC) du 14e a ouvert ses portes début septembre 2006. Elle est aujourd’hui dirigée par Annabelle JANODET (Directrice de la Vie Associative et Citoyenne) et Fanny PERRIGAULT (Responsable de la MVAC).

Maison de la vie associative du XIVème Paris

22 rue Deparcieux 75014 Paris
Inscriptions conseillées : www.reveslucides.org / reveslucides@hotmail.com

 

Ciné-club intellectuel « L’Oiseau de feu ».

« Son Excellence Euguéni Sidorov »

Rencontre avec le héros du film

Jeudi 28 novembre au CRSC à Paris à 19h

Euguéni Sidorov

  • Critique littéraire soviétique et russe, critique littéraire, essayiste.
  • Premier secrétaire de l’Union des écrivains de Moscou.
  • Professeur à l’Institut littéraire Gorki.
  • Maître émérite des arts de la Fédération de Russie.
  • 1992–1997 – Ministre de la Culture.
  • 1998–2002 – Ambassadeur. Délégué permanent de Russie auprès de l’UNESCO.

Evgeny Yourevitch Sidorov, né en 1938 à Sverdlovsk (aujourd’hui Ekaterinbourg), d’une famille d’avocats, diplômé avec mention de la faculté de droit de l’Unversité d’État de Moscou en 1961, et des études supérieures au Département de théorie de la littérature de l’Acafémie des scences sociales reavant du Comité centrla CPSU en 1974. Il travailla au comité municipal duKomsomol à Moscou (1960-1962), membre du comité de rédaction et chef du département de littérature et d’art du journal Moskovski komsomolets (1962-1965). Il est premier vice-recteur (1978-1987) et recteur de l’Institut littéraire e 1987 à 1992. Ministre de la culture de la Fédération de Russie en mars 1992  à 1997.  Ambassadeur, représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l’UNESCO à Paris janvier 1998- juin 2002, succédant à Mikhaïl Fédotov, S.E. Sidorov est ambassadeur aux missions spéciales (2002-2004).

Premier secrétaire de l’ union des écrivains de moscou, il était membre du comité de rédaction de la revue Voprosi Litératouri (jusqu’en 2013). Membre de l’Union des écrivains de Moscou, Union des journalistes de Russie , membre du club russe PEN (en 2016-2017 – membre du comité exécutif du Centre russe PEN).

L’entrée sur inscription préalable.

YZ

Le Centre de Russie pour la science et la culture (CRSC) à Paris est la représentation en France de l’Agence fédérale pour la CEI, la diaspora russe à l’étranger et la coopération internationale culturelle et en sciences humaines (ROSSOTROUDNITCHESTVO). Sa vocation principale est la promotion de la culture et de la science, ainsi que l’enseignement du russe. Les Cours de russe ainsi que les stages linguistiques en Russie proposés par le CRSC sont largement connus à Paris et dans les villes de la province française.

Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris

61 rue Boissière, 75116 Paris

Tél: 01 44 34 79 79

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2).

Bus : 22, 30, 52, 82.

Vente exceptionnelle

MANUSCRITS

D’ALEXANDRE KOLTCHAK

Новые, ранее не публиковавшиеся 

АРХИВЫ АЛЕКСАНДРА КОЛЧАКА

последнего  правителя Россий до СССР

Jeudi 21 Novembre 2019 13:30
Salle 12 – Drouot-Richelieu
Exposition publique
Mercredi 20 novembre – 11h / 21h
Jeudi 21 novembre – 11h / 12h
.
.
Suite au décès du petit-fils d’ Alexandre Vassilievitch Koltchak (1873- 1920), Alexandre Rostislavovitch (1933-2019), (photo ci-dessous)
Les archives de l’amiral qui gouverna la Russie de 1918 à 1920, conservées en France par sa famille depuis un siècle seront dispersées lors de cette vente .
.

Portrait d’Alexandre Koltchak enfant daté au dos 1886
Estimation : 700 – 1 000 €

.
Les archives comprennent environ quatre cents articles. Vingt-cinq d’entre eux se rapportent à la période où Kolchak était à Omsk. En général, les archives couvrent toutes les périodes de la vie de Kolchak. Il contient en particulier des lettres de Kolchak à sa femme Sophia, d’autres notes, une lettre d’un certain S. Palavin à sa femme, qui raconte les derniers moments de la vie de l’amiral.
Manuscrits, photographies, documents officiels et inédits retracent la vie de l’homme qui fut le dernier gouverneur de la Russie avant la naissance de l’URSS.
.

  • Lettre de Rostislav Alexandrovitch Koltchak (1910-1965) à son père, Alexandre Koltchak, avec un émouvant cadeau.
    Estimation : 500 – 700 €
Ilest nommé vice-Amiral en juin 1916, il est à 42 ans  le plus jeune vice-amiral de l’histoire de la marine impériale.
.
Alexandre Koltchak en uniforme de Vice -amiral, 1916.
.
Le 4 novembre 1918, Koltchak devient ministre de la Guerre et de la Marine du Gouvernent d’Omsk, le gouvernement antibolchévique au pouvoir après la chute de la monarchie tsariste en 1917.
Le 18 novembre de la même année, il renverse le pouvoir en place et se proclame commandant suprême de la Russie. Il reçoit alors les délégations étrangères et est reconnu à l’échelle internationale comme le chef légitime de l’État russe.
.

Inconnu des historiens, conservé dans la famille depuis sa rédaction, le manuscrit autographe de la Proclamation du Gouvernement d’Omsk sera présenté dans cette vente : un extraordinaire témoignage des ambitions de cet homme pour sa nation. Il imagine une Russie unifiée, rangée dans le cercle des démocraties du monde, dont la gouvernance s’oppose au système bolchévique qui « rejette tous les principes du devoir moral et patriotique ». Il déclare « provisoire » le Gouvernement d’Omsk qui « durera jusqu’à ce que le peuple russe, libéré du bolchevisme, choisisse la forme du gouvernement qui lui convient ». Il aborde dans ce texte la question agraire qui « devra être résolue en accord avec le peuple », ainsi que des questions sociales et économiques.

– Déclaration du Gouvernement d’Omsk du 23 février 1919

– Discours de l’amiral Koltchak, chef suprême des forces armées russes, février 1919 à Ekatérinbourg.

– Décision du Gouvernement d’Omsk, 15 mars, 1918.

– Discours de l’amiral Koltchak, 10 avril 1918.

Estimation : 30 000 -40 000€

 

– Nouveau Testament et Psautier traduits en russe, Saint-Pétersbourg, 1890
Signatures d’Alexander Kolchak: “7 juin 1900” et “Expédition polaire 1900-
1920 “

Cet évangile de la Seconde Guerre mondiale fut transmis au fils de Kolchak, qui
il porte l’inscription “Guerre à l’Allemagne 1939-1940”.

Estimation : 1.000 – 2.000 euros

Le 15 novembre 1919, après de violents affrontements, l’armée Rouge entre à Omsk. Koltchak démissionne le 4 janvier 1920. Il est livré par les Tchèques – une délégation tchèque représentant les forces alliées soutenait d’abord le régime de Koltchak avant de se retourner contre lui et de prendre le contrôle du Transsibérien – aux autorités révolutionnaires d’Irkoutsk et fusillé le 7 février 1920. Une lettre poignante, envoyée à son épouse par un témoin, décrit cette exécution et indique qu’aucun soldat du peloton n’accepta de tirer sur Alexandre Koltchak et qu’il fallut trouver un individu condamné à être fusillé quelques jours plus tard pour tirer sur lui.

En 1904 à Irkoutsk, Alexandre Vassilievitch Koltchak épousa Sofia Fiodorovna Omirova (1876-1956 à Paris).

Peu avant cette fin tragique, Alexandre Koltchak envoie ses archives à son épouse installée en France dès 1918 avec leurs trois enfants. Cet ensemble comprend la correspondance des époux Koltchak à partir de 1914, ainsi que les Mémoires de Sophie Koltchak rédigés après s’être installée en France.

– Une lettre manuscrite signée par Alexander Kolchak à sonépouse de Sofia, le 15 octobre 1919. Il décrit le cours des hostilités et suggère que le conflit sera complexe et long. Il mentionne Trotsky, dans lequel il voit l’essentiel l’ennemi du bolchevisme.

Estimation: 4 000 – 8 000 euros

Ces documents intimes, retraçant avec précisions les événements militaires et politiques vécus par l’amiral, revêtent une dimension historique majeure.

.

.

La dernière photo d’Alexandre Vassilievitch Koltchak prise le 20 janvier avant son exécution le 7 février 1920 à Irkoutsk, agé de 45 ans.

Enfin, la bibliothèque de trois générations – Alexandre Koltchak, son fils et son petit-fils – sera également dispersée.

.

.

Sofia Kolchak (1876-1956), son fils Rostislav (1910-1965), son petit fils Alexandre (1933-2019), photo vers 1940.

Celle-ci réunit un ensemble important d’ouvrages historiques sur la Russie.

u

Drouot Salle des Ventes (Salle 12)
9 Rue Drouot, 75009 Paris
Métro : Richelieu-Drouot
y

Tessier-Sarrou & Associés : 8, rue Saint-Marc, 75002 Paris

Tél. : 01.40.13.07.79

Expert : Ivan Birr et Alisa-Anastasia Birr

Rétablissement de l’unité avec l’Archevêché

de Moscou.

Acte de la réunification de l’Archevêché avec l’Église orthodoxe russe, signé par le Patriarche Kirill le 1er novembre 2019.

L’Église orthodoxe russe hors frontières  : Русская Православная Церковь Заграницей  était une juridiction orthodoxe russe qui s’était séparée du Patriarcat de Moscou et de toute la Russie au moment de la Révolution bolchévique en Russie. L’exil d’un grand nombre de russes comprenant 34 évêques, des centaines de prêtres, émigrèrent de Russie se dispersèrent dans différents pays du monde libre et organisèrent la vie ecclésiale de l’émigration russe par un oukase (décret) qui prévoyait une administration autonome de l’Église en novembre 1920.  L’archidiocèse d’Europe occidentale de paroisses de tradition russe a été fondé en 1921, le métropolite Euloge a été accepté temporairement en tant qu’exarchat dans la juridiction du patriarcat de Constantinople en 1931.

Métropolite Euloge (1869 à Tula Russie – 1946 rue Daru Paris)

Après la disparition du métropolite Euloge en 1946, une partie considérable de son clergé et de ses ouailles décida de se rapprocher du patriarcat de Constantinople. Le 27 novembre 2018, le synode du patriarcat de Constantinople a pris la décision de dissoudre l’archidiocèse.

Le 14 septembre 2019, l’archevêque Jean (Renneteau), chef de l’archidiocèse, à Paris rue Daru, a envoyé à Sa Sainteté Kirill, patriarche de Moscou et de toutes les Russies, l’appel l’informant que, lors de l’assemblée extraordinaire de l’archidiocèse, une majorité des voix le clergé et les laïcs ont exprimé leur soutien au projet d’adhésion canonique au patriarcat de Moscou. L’archevêque Jean a demandé de l’accepter,  “dans la communion canonique et l’unité avec le patriarcat de Moscou pour assurer la continuité de la vie ecclésiale, liturgique et sacramentelle de l’archidiocèse des paroisses de tradition russe“.

k

 

Le vendredi 1 novembre 2019, dans la résidence patriarcale et synodale du monastère Saint-Daniel à Moscou, le patriarche Kirill de Moscou et de toute la Russie a ratifié l’acte Synodal et Patriarcal du rétablissement de l’unité avec l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale, signature en présence Monseigneur Antoine, métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale, exarque du patriarche en Europe occidentale

L’acte a été préparé en deux exemplaires. Une copie a été remise le dimanche 3 novembre, lors d’une cérémonie solennelle en la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, à Mgr Jean, archevêque de Doubna, chef du dit Archevêché. Le second exemplaire sera conservé dans les archives du Patriarcat de Moscou.

 

© V. Eshtokine

Une délégation officielle de l’Archevéché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale, conduite par l’archevêque Jean  de Doubna, est arrivée à l’aéroport de Chérémétiévo à Moscou où elle a été reçue par le le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale par  Mgr Savya, évêque de Zelenograd et par le père Nicolas Balachov vice-président du Département synodal des relations extérieures du patriarcat de Moscou.

La délégation, plus de 100 personnes, comprend les descendants des participants à la première vague d’émigration russe du début du XXe siècle, des représentants des émigrations russe, biélorusse, ukrainienne et moldave des dernières décennies, ainsi que des représentants des peuples de l’Europe centrale et occidentale : Français, Belges, Néerlandais, Néerlandais, Allemands, Français Écossais, Roumains, Polonais, Serbes.

k

Le samedi 2 novembre, des membres de la délégation de l’archidiocèse ont visité le monastère Donskoï, la laure de la Trinité-Saint-Serge et à la Maison diocésaine où s’est tenu le concile de Moscou de 1917-1918

k

Le dimanche 3 novembre, lors de la semaine de la Pentecôte, à la cathédrale du Christ – Sauveur à Moscou, Sa Sainteté le patriarche de Moscou et de toute la Russie Kirill, en présence de l’archevêque Jean de Doubna et des membres de la délégation de l’archevêché, a célébré la Divine Liturgie. Le service s’est déroulé en slavon, en français, en allemand et en anglais.

De nombreux moments forts ont ponctué cette solennelle Liturgie :

– La présentation de l’acte de la réunification de l’Archevêché avec l’Église orthodoxe russe et sa remise à Mgr Jean de Doubna.

© O. Varov

– L’archevêque Jean de Doubna a été élevé à la dignité de métropolite, selon les termes alors prononcés par le patriarche Kirill : « Eu égard à la ferme position au nom de la vérité canonique et au travail pastoral ». le patriarche Kirill posa le kloubok blanc et remit les insignes de métropolite.

© S. Vlasov

Sa Sainteté,  a octroyé au Père Anatole Rakovitch et de l’archiprêtre Jean Gueit le droit de porter la croix patriarcale.

Le service solennel acheva l’adhésion de l’archevêché des paroisses de l’Europe occidentale de tradition russe à l’Eglise orthodoxe russe. Il y eut un échange de cadeaux au cours de la Liturgie, le métropolite Jean a offert une icône du Christ Sauveur, réalisée avant la révolution, le patriarche offrit un reliquaire contenant des reliques de St Tikhon et une icône des Nouveaux martyrs durant la terreur bolchevique.

3

Photo de la délégation française, avec le patriarche Kirill et le métropolite Jean. © I. Palkine

 

r

 

 

 

L’Association  « LES AMIS DE LÉON TOLSTOÏ »

et Dimitri Tolstoï, Président de l’Association

Présentent :

« SOFIA TOLSTOÏ,   Ma VIE dans l’ART »

Lundi 18 novembre 2019 à 18h30

Théâtre Lepic (ex Ciné 13), 75018, Paris

Sophie Andréïevna Behrs, comtesse Léon Tolstoï (Софья Андреевна Толстая, урожденная Берс), née le 22 août 1844 à Moscou,décédée à Iasnaïa Poliana  le 4 novembre 1919 était l’épouse de Léon Tolstoï.

« SOFIA TOLSTOÏ,   Ma VIE dans l’ART »,

D’après les mémoires «  Ma Vie » de Sofia Andreïevna Tolstoï, Editions Les Syrtes, traduction Luba Jurgenson,  adaptation Anne Lefol, scénographie Anne Lefol et Aloysia Delahaut, photos Dimitri Tolstoï.

Avec les comédiennes :

Anne LEFOL

Aloysia DELAHAUT

Et la voix de Marta ALBERTINI, arrière petite fille de Léon Tolstoï.

Marta Albertini sur les genoux de sa grand-mère Tatiana Soukhotina fille de léon Tolstoî, en 1948.

“Sofia vient de passer la majeure partie de sa vie au côté de l’auteur de Guerre et Paix, l’illustre romancier et maître à penser russe. Elle décide alors d’entreprendre le récit de sa vie, en cherchant à se réapproprier cette part d’elle-même qui s’est consumée au contact du grand homme. Le besoin de Sofia Tolstoï de se confier à elle-même était fondamental. Mais, loin de suivre un récit linéaire, le lecteur est plongé dans les contradictions de cette femme de talent. Et qu’on découvre rongée parfois par l’orgueil et la jalousie.”

Spectacle suivi d’un cocktail.

t

Réservations obligatoire auprès de Dimitri Tolstoï

  Courriel : tolstoi@noos.fr

3

Anciennement “Ciné 13”, à deux pas du Moulin Rouge et du Moulin de la Galette, le Théâtre LEPIC est un lieu réputé, connu pour son charme et son dynamisme. Ancien décor du film Édith et Marcel, une jeune équipe emmenée par Salomé Lelouch s’est emparée de ce lieu atypique pour en faire un théâtre accueillant des compagnies émergentes ou confirmées, pour une programmation à la fois exigeante et populaire.

THÉÂTRE LEPIC

1, avenue Junot Paris 75018

Métro :  Lamarck-Caulaincourt (ligne 12)

Réservation indispensable: tolstoi@noos.fr

ATTENTION les portes fermeront à 18h50