26
Fév

“Les cornes magiques d’Ogaïlo” éditions Boréalia

   Publié par: artcorusse   dans Livres

Chez les libraires fin février 2016.

Sortie de

979-10-93466-11-8

L’auteur:Vassili Panteleimonovich Starodumov

CVP2

Vassili Panteleimonovich Starodumov ( 25 Décembre, 1907 – 13 juillet 1996 Irkoutsk)

Écrivain, conteur, artiste, poète, auteur – compositeur, journaliste, chroniqueur du XX siècle. Il a vécu 89 ans dans sa région d’Orkourtsk et, selon Evgueni Souvorov Adamovich, membre de l’Union des écrivains de la Russie:” La nature l’a doté de tout ce qui est nécessaire à l’écrivain: santé, talent, gaieté, curiosité et … grande crédulité, sans lesquelle on ne peut pas être auteur pour les enfants.”

Starodumov est sans nul doute l’un des meilleurs conteurs non seulement en Sibérie, mais aussi en Russie. Son récit  est un récit poétique sur le Baikal, en parlant de sa richesse, et un fond de “mer sacrée”.

Vassili Starodumova a laissé un riche héritage : 20 chansons, 300 poèmes, 700 pages du roman de la Révolution et de la guerre civile (non encore publié), plusieurs livres de contes de fées de Baikal.

L’ouvrage

Le Baïkal, le plus grand lac du monde, et sans doute aussi le plus mystérieux. Si on l’appelle la Mer Sacrée, c’est parce que tous ses rochers, les fleuves qui y prennent leur source et la nature alentours ont inspiré des mythes et des contes encore racontés aujourd’hui par les habitants des villages de Sibérie.

Depuis la nuit des temps, les contes du lac Baïkal se sont transmis, de génération en génération, parmi les Bouriates, tribus mongoles qui vivaient sur ses rives avant l’arrivée des Russes au 17e siècle.

Les pêcheurs, les bergers et les chasseurs, mais aussi les montagnes, les rivières et les forêts  sont les héros de ces contes. Le plus illustre est Baïkal, honoré du nom de Mer et aussi aimé pour les richesses dont il est prodigue que redouté pour ses tempêtes.
Les sept contes de cet album ont connu un immense succès lors de leur publication en Sibérie, il y a quarante ans. Aujourd’hui, ils sont toujours aussi populaires en Russie. Pour la première fois publiés en français, ils sont proposés avec les illustrations de l’édition sibérienne originelle.
—-

Le traducteur, Philippe GUICHARDAZ,

10569004_693469314062852_4032603778557460157_n
Il est le fondateur d’Eurcasia, une association de jumelage entre le Lac Baïkal et le Lac Léman. Il a acquis au cours des 20 dernières années une connaissance précise de la région du Baïkal.Les amitiés construites au cours de nombreux séjours dans cette région de Russie, lui ont fait découvrir les contes du Baïkal, dont il est aujourd’hui le traducteur. Il est aussi l’auteur de Baïkal Mer sacrée (Pages du Monde Eds)

L’illustratrice : Raïssa BARDINA

bardina

Née en 1930 dans la région de l’Amour, Raïssa Bardina a travaillé toute sa vie comme illustratrice avec les plus grandes maisons d’édition de Sibérie et de Russie. Elle aétudié à l’Ecole d’Art d’ Irkoutsk au département pédagogique de 1949 – 1954 ans  avec Krylov, S. Vinogradov, AP Zhibinova et KA Gruenberg. Depuis 1955, elle a travaillé dans le secteur du livre sur la Sibérie orientale, elle a publié durant plus de trente-cinq ans, poursuivant le dialogue avec la littérature pour enfants dans le “Sibiryachok” magazine.

8d677a9c-eaf4-479d-9565-16f672ed936a_jpg_800x600_x-True_q85

En 1957 – 1960 elle a enseigné à l’Ecole d’Art d’ Irkoutsk. Depuis 1971 – graphiste dans la maison de création  pour les arts de la Fédération de Russie. Depuis 1974 – elle est membre de l’Union des Artistes. Début 1970, elle exhéle dans la peinture de chevalet, créant des natures mortes, des images fabuleuses, les cycles de paysages naturels du lac Baïkal, Irkoutsk, et des série monumentales.

482002

Une exposition en l’honneur de ses 85 ans lui a été consacrée en 2015, sous le titre «Comment illustrer les contes».

skazki_2_0

Editions Borealia

13 Villa Paul Verlaine 75019 PARIS

Vous pouvez commander l’ouvrage pour 15€ sur http://borealia-boutique.com/produit/les-cornes-dogailo-contes-du-baikal/

 

unnamed

les-contes-russes-sinvitent-venoix-pour-noel

Christine Legoff, depuis toute petite, Christine Le Goff joue et jongle avec les mots comme tata sans tonton. Contes russes et du monde pour enfants.

Ses pas la mènent sur le chemin du théâtre avec l’école Charles Dullin où elle explore les Mille et une Nuits.

Elle découvre les récits traditionnels avec la comédienne Maryse Poulhe. Elle se forme alors au conte avec Catherine Zarcate.

Grande voyageuse et passionnée par la culture russe, Christine Le Goff a une prédilection pour les récits de ce pays de neige. Christine Le Goff tricote des histoires mêlées de chants russes. Elle en invente aussi.

Elle conte des récits semés de fantaisie, de poésie, de malice: un crocodile se transforme en île, un loup idiot perd sa queue, un caillou devient une soupe délicieuse…

Des histoires des quatre coins du monde, pour les petites et grandes oreilles.

Parution de:

Les Cornes d’Ogaïloconte du Baïkal, voir rubrique livre: (CLIQUEZ)

Espace TriArtis
19 rue Pascal – 75005 Paris

Renseignements: 06 07 62 93 77

Capture d’écran 2016-03-18 à 18.35.49