Exposition, peintures; photos et dessins

De Kungur à Gargilesse

du Lundi 4 au dimanche 17 octobre 2021

Des peintures de deux villes de Russie et de France, réalisées d’après photographies pendant la pandémie, sont présentées lors d’une exposition à la Maison russe à Paris dans les salles d’exposition.

VOIR L’ARTICLE PLUS BAS

Exposition sur les panneaux extérieurs

Le Lac Baïkal le plus grand réservoir
d’eau douce de la planète

du vendredi 1er au 31 octobre 2021

Pour le 25 e anniversaire du lac Baikal sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO
La maison russe à Paris montre une exposition de photos documentaires
Il y a exactement 25 ans, en 1996, les experts internationaux de la 20 ème session du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, tenue à Mérida, au Mexique, ont reconnu la valeur universelle exceptionnelle de ce site russe unique et ont inclus Baikal dans la liste des monuments les plus importants le patrimoine naturel de l’humanité.
Situé au sud-est de la Sibérie et occupant une superficie de 3,15 millions. Ha, Baikal a été reconnu comme le plus ancien (25 millions). années) et le lac le plus profond (environ 1700 m) de la planète.
Réserves d’eau environ 20 % de toutes les réserves d’eau douce. Dans le lac, connu sous le nom de ′′ Galapagos de Russie “, grâce à l’âge ancien et à l’isolement, un écosystème unique d’eau douce a été formé même par des mesures mondiales, ce qui est essentiel pour comprendre l’évolution de la vie sur Terre.


Le lac Baikal est vraiment unique. Il y a une énorme quantité de vies diverses dans ses eaux et sur ses rives, et certaines espèces ne se trouvent nulle part ailleurs. Baikal est si grand que beaucoup l’appellent la mer, et honnêtement, ce lac est beaucoup plus comme la mer que certaines
′′ vraies ′′ mer.
L ‘ âge exact de Baikal est inconnu, mais les scientifiques disent qu’il est l’un des plus anciens de la planète.
Un grand nombre d’espèces endémiques habitées dans ses eaux le confirme également indirectement.
Baikal est le plus grand réservoir d’eau douce au monde. Il contient la cinquième partie de toutes les réserves de notre planète.
Le lac le plus profond sur Terre est Baikal, sa profondeur est de 1642 mètres. C ‘ est à peu près égal à cinq tours Eiffel placées les unes sur les autres
Les eaux baikales sont toujours froides, donc presque personne ne se baigne même les jours d’été chauds.
La dernière ′′ Odyssée ′′ scientifique par l’exceptionnel naturaliste français J.- I. Kusto a eu lieu sur Baikal.
Le célèbre réalisateur d’Hollywood James Cameron, Titanic, Terminator et Avatar, a un jour fêté son anniversaire sur Baikal.
Avec l’apparition du gel, la surface du lac Baikal commence à geler, mais il faut environ un mois pour le faire recouvert de glace.
L ‘ eau est si propre ici que vous pouvez la boire sans pré-nettoyage.
Le lac Baikal compte plus de cinquante types de poissons différents dans les eaux du lac Baikal.
Il y a de hautes vagues sur Baikal, jusqu’à quatre mètres de haut.
Il y a des tremblements de terre dans ces régions, et parfois très forts.
Aucun nageur n’a jamais traversé Baikal – ses eaux sont très froides.
Le président russe Vladimir Poutine a plongé dans les profondeurs du lac à Batiskaf.
Le lac Baikal a nommé l’un des astéroïdes que nous connaissons.
Il y a des îles sur Baikal, vingt-deux. Un seul parmi eux est l’île d’Olkhon.
La taille de ce lac est plus grande que le territoire de nombreux États.
Selon les scientifiques, la masse totale de tous les poissons vivant à Baïkal dépasse la barre de 150 millions de tonnes.

Concert à l’occasion de

La Journée des Personnes Âgées

«Pour ceux à qui l’âge ne compte pas»

vendredi 1er octobre à 18h

Entrée sur inscription : CLIQUEZ

Maestro Andreï Chevtchouk, Conseil de coordination de compatriotes russes en France et MRSC à Paris.

Exposition, peintures; photos et dessins

De Kungur à Gargilesse

du Lundi 4 au dimanche 17 octobre 2021

Salles d’esposition de la MRSC

Des peintures de deux villes de Russie et de France, réalisées d’après photographies pendant la pandémie, seront présentées lors d’une exposition à la Maison russe à Paris

Les relations entre les deux villes en Russie et en France existent de longue date. Leur développement est assuré avec succès par l’association française « Pour Kungur » , dirigée par Hélène Texier, célèbre personnalité publique.
L’idée de cette exposition croisée, où des artistes représentent les villes partenaires à partir de photographies, est venue de Nadège Texier, fille d’Hélène Texier, lorsque les mesures sanitaires étaient en pleine vigueur. Nadège, une véritable jeune Ambassadrice de la Paix, a réalisé une série de photographies de son village de Gargilesse, membre de l’Association des Plus Beaux Villages de France, et ensuite elle les a envoyées à Kungur. Ils ont apprécié cette idée, et en effet, toute une exposition d’art est née avec la participation des peintres français, qui ont également réalisé une série de paysages de Kungur, d’après des photogaphies de 2 photographes de Kungur.


Ce projet populaire a reçu le soutien d’organisations gouvernementales russes et françaises, et a été inclus dans le programme officiel de l’Année croisée de la coopération décentralisée entre la Russie et la France (2021).
Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 12 août à Gargilesse. Lors de la cérémonie officielle dans le village français, à laquelle ont assisté presque tous les habitants, le Ministre-conseiller de l’Ambassade de Russie en France Alexandre Zezyuline a remis à Hélène Texier une distinction honorifique de Fédération de Russie « Pour la bienfaisance » au nom du Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine. L’association « Pour Kungur » s’implique activement dans une cause caritative au profit des enfants adoptés de Russie et aide des centaines d’enfants qui se sont installés en France et dans d’autres pays à ne pas perdre leur culture et leur identité d’origine.
« Pour Kungur » est un partenaire de longue date de la Maison russe à Paris, avec qui de nombreuses manifestations pour les enfants et événements publics sont organisés.
La première exposition a eu lieu dans la ferme du Château de Gargilesse. Elle a été visitée par près de 4 000 personnes.
(voir sur Artcorusse : CLIQUEZ)
Dans la Maison russe à Paris, des peintures, des dessins et des photographies réalisés à Gargilesse et à Kungur seront à nouveau exposés.
L’exposition présente des œuvres d’artistes et photographes français : Nadège Texier, Catherine Cesari, Elisa, Vanessa Douelle, Emilie Van Herreweghe, Mojeanne, Jean-Marc Volta, George Lemoine, Mark Guibert, Pascal Lardé, ainsi que des élèves de l’école primaire d’Orsennes. et leur professeur Aline Descherettes, ainsi que de collégiens d’Argenton-sur-Creuse.
Les artistes du studio « Underground » ont fait parvenir leurs œuvres de Russie : Irina Gouchko, Tatiana Obvintseva, Olga Pikhtovnikova, Nastya Gordeeva, Nadezhda Arapova, Rinat Salimov, et le la chef du projet Lena Teplyakova, des élèves de l’école du Gymnase n° 16, de l’école n° 10 et du Centre de la culture des Ingénieurs en mécanique, de Kungur.

Une place commémorative spéciale de l’exposition sera attribuée à Iskane Texier, nous ayant quitté dans la période entre les deux expositions.

L’entrée au vernissage et à l’exposition est gratuite, l’inscription préalable est obligatoire : 

Nombre de places limité.
L’entrée à l’exposition s’effectue avec le port obligatoire du masque et le respect des règles sanitaires en vigueur.

Soirée littéraire et musicale

Pour le 400ème anniversaire

de Jean de la Fontaine

“La Morale de la Fable d’Esope à Ivan Krylov

Avec Stella Kalinka et Anne Lefol

Mardi 12 octobre à 19h30

Salle de cinéma et de concert de la MRSC

Inscription préalable  : paris@rs.gov.ru

Table ronde

« Maurice Thorez et la Société d’amitié France–URSS »

Exposition de cadeaux de M.Thorez des archives
de la ville d’Ivry-sur-Seine

Jeudi 14 octobre à 19h

Salle de marbre de la MRSC

Une rencontre consacrée à la contribution de Maurice Thorez, secrétaire général du Parti communiste français (1930–1964), au renforcement de l’amitié russo-française.

Maurice Thorez (1900–1964) est un homme politique exceptionnel de France, l’un des fondateurs du Parti communiste, organisateur de la Résistance, combattant contre le colonialisme, l’un des leaders du Mouvement de la paix.

Les organisateurs présenteront une table ronde consacrée à la personnalité politique et aux activités de Maurice Thorez, son rôle dans la formation et le fonctionnement de la Société d’amitié France-URSS. Cette société, qui a joué un rôle important dans le développement des liens culturels et sociaux russo-français, a longtemps été implantée dans les locaux de l’actuelle MRSC à Paris, rue Boissière.

Pierre Thorez (fils de Maurice Thorez), Jean-Numa Ducange, professeur à l’Université de Rouen, historien, et Andreï Doultsev, envoyé spécial du journal « Pravda » en Europe occidentale, prendront part à la discussion.

Un volet spécial de la table ronde sera consacré au journal de Maurice Thorez (1952–1964), publié aux éditions Fayard sous la direction de Jean-Numa Ducange à l’occasion du  centenaire du PCF en 2020. L’ouvrage couvre le XXeCongrès du PCUS et ses conséquences, la formation d’un système de sécurité mondiale et de coexistence pacifique, les questions de l’accession à l’indépendance du Vietnam, de l’Algérie et d’autres anciennes colonies françaises.

Les thèmes de coopération en matière de lutte contre la falsification et l’instrumentalisation de l’histoire, ainsi que l’engagement des organisations de jeunesse seront également abordés.

Le public de la Maison russe pourra découvrir une exposition unique de la collection de cadeaux de Maurice Thorez, conservés dans les archives de la ville d’Ivry-sur-Seine.

La Maison russe tient à remercier la Fondation pour les initiatives sociales et culturelles  auprès de la MRSC pour son aide dans l’organisation de la prochaine réunion.

Entrée est gratuite, l’inscription préalable est obligatoire à paris@rs.gov.ru.
Le nombre de places est limité.

L’entrée à la MRSC s’effectue avec le port obligatoire du masque et le respect des règles sanitaires en vigueur.

Exposition de peinture et sculpture  de

Yana Germann


Exposition « Le rêve d’un homme ridicule »

du lundi 18 au mardi 26 octobre 

Salles d’exposition de la MRSC

L’exposition « Le rêve d’un homme ridicule »  est à l’origine tirée du roman de Féodor Dostoïevsky à l’occasion du bicentenaire de sa naissance.  La pièce a été publiée en Russe en 1877 en tant que “Son smeshnogo chevoveka”. Abordant les questions du pêché originel, de la perfectibilité du genre humain, et de l’ambition vers une société idéale. Un homme qui fût une fois ridicule et qui s’est abimé dans la folie. À un moment, désespéré au point de se suicider, il s’endort et rêve qu’il s’était tué, avait était enterré et exhumé et a voyagé jusqu’à une planète qui était un double de la Terre; sauf qu’elle était parfaite et pure. Le narrateur se réveille, convaincu que l’humanité n’est pas intrinsèquement maléfique mais est seulement tombée en disgrace.

Yana Germann née en 1990, est une artiste plasticienne russe basée a Saint-Petersbourg. Elle a développé ses talents artistiques à la New York Academy of Art, New York, USA et à la Russian Imperial Academy of Fine Art. Son éducation artistique classique combinée à son approche contemporaine donne naissance à des œuvres profondes et puissantes, caractérisées par de fortes formes gestuelles superposées de techniques et significations, rendues par un coup de pinceau dynamique et riche armé d’une forte énergie. Le travail complexe et délicat de Germann aborde la question de la condition humaine: la transformation, le choix, l’extérieur et l’intérieur, la réalité et l’illusion, le conscient et le subconscient, le matérialisme et la spiritualité. Son utilisation des tons pastels, de tons discrets, de lignes délicates et de personnages sombres paraissant d’un autre monde créent une harmonie de couleurs et une spiritualité qui accompagne son style doux, fragile et figuratif. Germann est inspirée par les portraits du Fayoum, l’Art de la Renaissance, Rene Magritte, la poésie de l’art japonais, les lignes de Constantin Brancusi et l’art primitif. Germann travaille avec des galeries et lieux internationaux à travers le monde. Ses peintures et sculptures sont dans des collections privées à travers la Russie, USA, la Suède, l’Italie; la Suisse, l’Autriche, l’Angleterre, l’Argentine et UAE. Notamment, certaines de ses oeuvres appartiennent aux collections de l’ambassadeur chinois Zhang Hanhui et l’Administration présidentielle de Russie.

Programme Rossotrudnichestvo

“Nouvelle génération” – 10 ans

rencontre avec les diplômés (alumni)

Mardi 19 octobre à 19h

Salle de marbre de MRSC

Le 10e anniversaire du programme de voyages d’études en Russie pour les jeunes étrangers sera célébré à la Maison Russe à Paris

Le 19 octobre, de nombreux pays du monde célébreront le 10e anniversaire de l’un des programmes Rossotrudnichestvo les plus intéressants et les plus populaires «Nouvelle génération».

Grâce à ce programme, des dizaines de jeunes Français (25-35 ans) – les meilleurs professionnels dans le domaine de divers domaines d’activité – ont pu, à l’invitation de la partie russe, se rendre dans notre pays et le connaître étroitement.

La Maison russe de la science et de la culture à Paris célébrera l’anniversaire du Programme en invitant ses participants des années précédentes. Parmi les invités seront des scientifiques, des enseignants, des entrepreneurs, des militants sociaux.

De plus, il y aura une histoire détaillée sur le programme pour les jeunes français qui pourraient être intéressés à y participer à l’avenir.

Au cours d’hier au RDNK, les diplômés du programme des années précédentes pourront se retrouver, échanger des souvenirs et raconter leurs expériences aux futurs participants – ceux qui sont sur le point de vivre les émotions incroyables de découvrir quelque chose de nouveau, de rencontrer des gens talentueux et intéressants de différents pays, immersion dans la réalité d’un pays immense.

Une invitée spéciale de la soirée sera une jeune artiste russe Yana Germann, qui présentera aux participants de la présentation de la Nouvelle Génération une nouvelle exposition de ses peintures et sculptures, Le Rêve d’un homme ridicule, consacrée au 200e anniversaire de la naissance du grand écrivain russe FM Dostoïevski.

Inscription sur invitation, avec confirmation de participation paris@rs.gov.ru ).

Pour référence:

Le programme « Nouvelle génération » est mis en œuvre conformément au décret du président de la Fédération de Russie du 19 octobre 2011 n° 1394.

Dans le cadre du programme, Rossotrudnichestvo organise des voyages d’étude de courte durée en Russie pour de jeunes représentants des milieux politiques, sociaux, scientifiques et commerciaux de pays étrangers.

Chaque année, plus de 1000 jeunes leaders âgés de 25 à 35 ans se rendent en Russie aux frais du pays hôte pour établir des contacts professionnels, nouer des partenariats à long terme avec des structures étatiques et non étatiques, des organisations de jeunesse et publiques russes.

L’admission s’effectura avec le port obligatoire du masque et le respect des règles sanitaires établies.

 Exceptionnelle

Soirée Culturelle de l’Ingouchie (Russie)

  • Exposition des peintres ingouches.
  • Dégustation de spécialités ingouches.
  • Concert de la musique traditionelle.

Jeudi 21 octobre a 18h

Une soirée créative dédiée aux maîtres d’arts d’Ingouchie (Fédération de Russie).

Les artistes d’Ingouchie sont déjà connus du public français. En juin 2018, une présentation à grande échelle de la culture ingouche traditionnelle et moderne a eu lieu à la Maison russe.

Dans le cadre de l’Année croisée de la coopération décentralisée russo-française, des invités de la république du Caucase du Nord, avec l’assistance du Ministère de la Culture d’Ingouchie, présenteront à nouveau des peintures, une collection de tableaux décoratifs en cuir de poisson réalisées dans une technique unique et insolite, ainsi que des costumes nationaux et des tapis tissés à la main.

Il sera possible également d’assister à une soirée musicale et déguster des plats nationaux traditionnels.

Entrée gratuite, inscription préalable est obligatoire à paris@rs.gov.ru. Le nombre de places est limité.

L’entrée à l’exposition s’effectue avec le port obligatoire du masque et le respect des règles sanitaires en vigueur.

Téléconférence

cycle « Les rencontres avec les acteurs de l’espace russe ».

« Première station orbitale “ MIR ” »

avec

Vladimir Soloviev concepteur de la RCC

 Michel Tognini, pilote de chasse, cosmonaute de l’Agence spatiale européenne

Interviewés par Nicolas Pillet, chef du projet «Kosmonavtika.com».

Lundi 25 octobre à 19h (heure de Paris)

Conversation sur les stations spatiales avec le concepteur général du RCC ′′ Énergie ′′ V.A. Soloviev et l’astronaute français Michel Tonini

Le principal sujet de la conversation sera l’histoire de la création et du fonctionnement du complexe orbital ′′ Mir “, construit par l’Union soviétique elle-même dans les années 80
Les invités de la maison russe ne contournent pas le sujet des stations spatiales modernes et même futures.

V.A.Soloviev est un astronaute russe, ingénieur constructeur, professeur, membre correspondant de l’Académie russe des sciences.
“J ‘ai pris part à deux missions de longue durée dans les stations spatiales ′′ Salut-7 ′′ et ′′ Mir “.
En 1986, il était dans le premier équipage à arriver à la  nouvelle station ′′ Mir “.
À différents moments, il a dirigé le vol du Complexe orbital ′′ Mir “, était le directeur adjoint du programme de gestion de l’ISS, supervisé les vols de la série Yamal, dirigé des recherches sur les blocs de dispersion, en particulier le programme Marine Start.
Depuis juillet 2021 V.A.Soloviev – Concepteur Général du RCC ′′ Énergie “.

Michel Tonini
est un pilote militaire français, astronaute de l’Agence spatiale européenne. Il a été entraîné dans le groupe de chasse Normandie-Neman.
Il a effectué deux vols de courte durée dans l’espace, y compris à la station orbitale de Mir en 1992
Il a ensuite été le commandant des astronautes de l’Agence spatiale européenne et le chef du Centre européen des astronautes pendant longtemps.

Une fois de plus invité Nikol Pillet, blogueur français, passionné de l’astronautique française et russe, auteur du projet ′′ Kosmonavtika com “.
Pour participer, vous devez vous inscrire sur le site de la Maison russe (crsc. fr).
La conférence Zoom sera organisée en russe et en français avec traduction simultanée et possibilité de communication directe avec les invités.
En même temps, vous pouvez regarder la diffusion en direct sur la chaîne RDNA à Paris sur YouTube (sans traduction).

L ‘ enregistrement complet de la réunion sera publié en deux versions linguistiques sur le site web et les pages du RDNA dans les réseaux sociaux.

Pour participer, inscription obligatoire : CLIQUEZ

Patrimoine Musical Ruse en France

Conférence – Concert

d’ Andreï Chevtchouc

avec

Arielle Beck et Igor Lazko

Mardi 26 octobre à 19 h

Il y a 140 ans, le monde musical de la Russie et de l’Europe envoyait le grand compositeur russe Modeste Petrovitch Moussorgski dans son dernier voyage.
L’un des représentants les plus extraordinaires et les plus remarquables de la culture musicale russe, membre de la “Mighty Handful”, Modest Petrovich Moussorgsky a travaillé dans divers genres: dans son héritage créatif – opéras, pièces pour orchestre, cycles de musique vocale et pour piano, romances et chansons, choeurs.
La rencontre musicale dans la Maison russe recevra un contenu spécial. Dans une conversation sur la biographie et l’héritage créatif de Moussorgski, son influence sur l’œuvre de compositeurs français tels que Camille Saint-Saëns, Claude Debussy, Francis Poulenc, Olivier Messiaen et surtout un grand connaisseur du génie de Moussorgski, Maurice Ravel, auteur du version orchestrale des célèbres « Tableaux d’une exposition », en présence d’un célèbre pianiste, professeur au Conservatoire russe Skriabine , Igor Alekseevich Lazko.
Comme illustrations musicales de cette fascinante soirée, des œuvres musicales seront interprétées non seulement par Igor Alekseevitch Lazko lui-même, mais aussi par son talentueux élève, Arielle Beck, 12 ans, lauréate de concours internationaux. Les téléspectateurs réguliers  la connaissent déjà depuis sa participation au concert du Nouvel An du CRSC en décembre 2020.
Ssoirée musicale festive qui, comme d’habitude, se déroulera en russe et en français.
L’entrée à l’événement est gratuite, sur rendez-vous (paris@rs.gov.ru). Nombre de places limité.

Centre de Russie pour la Science et la Culture
61 rue Boissière, 75116 Paris
Tél : 01 44 34 79 79

Contacts : info@crsc.fr

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp