Archive pour décembre 2012

L’orchestre du théatre Mariinsky et son chœur

Piano Denis Matsuev

sous la direction de Valery Gergiev

Lundi 7 et mardi 8 Janvier 2013

Salle Pleyel

Lundi 7 janvier: 20 heures

PROGRAMME

  • Dmitri Chostakovitch
  • Symphonie n° 1
  • Symphonie n° 2
  • Entracte
  • Dmitri Chostakovitch
  • Concerto pour piano n°2, au piano Denis Matsuev
  • Symphonie n° 15

Concert diffusé en direct sur www.citedelamusiquelive.tv et Mezzo
Concert diffusé le 15 janvier 2013 à 20h sur France Musique

Valery Gergiev

Valery Gergiev est né dans une famille d’origine ossète, il est élevé à Ordjonikidzé (redevenue depuis 1991 Vladikavkaz). Il est étudiant à Léningrad (redevenue Saint-Pétersbourg en 1991) au conservatoire Rimski-Korsakov et entre en 1977 au théâtre Kirov (aujourd’hui théâtre Mariinsky ou théâtre Marie) en tant que chef d’orchestre stagiaire avant d’en être le chef d’orchestre principal à partir de 1988. Il en devient également le directeur artistique à partir de 1994, et en 1998, il est nommé directeur général.
Parallèlement, il est, de 1995 à 2008, le directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et, depuis 1998, premier chef invité du Metropolitan Opera à New York.
Début 2007, il succède à sir Colin Davis à la tête de l’Orchestre symphonique de Londres. La même année, il reçoit en France les insignes d’officier de la Légion d’honneur.

Il réunit ici dans le même concert la première et la dernière symphonie composées par Dmitri Chostakovitch. Le compositeur n’a que 19 ans lorsqu’est créée à Leningrad sa Symphonie n° 1. Loin de tout académisme, cette œuvre possède déjà une vraie personnalité, en particulier dans le traitement rythmique. Créée, elle, presque cinquante ans plus tard, à Moscou, la Quinzième Symphonie innove par ses emprunts à d’autres œuvres du répertoire, notamment l’Ouverture de Guillaume Tell de Rossini ! Dans le même concert, Valery Gergiev dirige l’Orchestre du Théâtre Mariinsky dans deux autres partitions de Chostakovitch : la Symphonie n° 2, la plus courte de sa production, et le Concerto pour piano n° 2, sous les doigts du virtuose Denis Matsuev, complice de longue date du chef ossète.

Denis Leonidovitch Matsouïev 

Né à dans une famille de musiciens,  il débute le piano sous la tutelle de son père puis à l’école de musique d’Irkoutsk jusqu’à l’âge de 15 ans.
En 1990, Matsouïev part avec ses parents pour Moscou, où il parfait son éducation à l’école centrale de musique de Moscou. En 1993, il participe à son premier concours international de piano en Afrique du Sud, auquel il remporte le premier prix. La même année, il entre au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou sous la direction des professeurs Alekseï Nassedkine puis Sergueï Dorenski.
À l’âge de 23 ans, en 1998, il gagne le premier prix au prestigieux Concours international Tchaïkovski à Moscou, événement qui marque le tournant de sa carrière.
Matsouïev donne aujourd’hui près de 150 concerts par an. Il se produit dans des salles prestigieuses telles que la Salle Gaveau, la Salle Pleyel, le Théâtre des Champs Elysées, le Carnegie Hall, le Mozarteum, ou encore le Tōkyō Opera City. Il est aussi l’organisateur de deux festivals en Russie : Stars on Baikal et Crescendo.

Mardi 8 janvier : 20 heures

PROGRAMME

  • Dmitri Chostakovitch
  • Symphonie n° 3
  • Concerto pour violoncelle et orchestre n°2, op.126,

Mario Brunello : violoncelle

  • Entracte
  • Dmitri Chostakovitch
  • Symphonie n° 13, Mikhail Petrenko : basse

Chœur du Théâtre Mariinsky