25
Nov

Vente art russe Paris Douot

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Vente Art Russe “Русское Искусство”

samedi 8 décembre 21018

Hôtel Drouot, salle 15 11h et 14h

Icones & art religieux, Gravures & lithographies , Archives & manuscrits, Numismatique,  Romanov, Affiches, Argenterie, Émaux ,Objets de vitrine, bijoux & Fabergé , Porcelaine,  Bronzes, Art populaire & folk art, Militaria, Ballets russes, Livres,Tableaux.

Expositions Publiques Vendredi 7 décembre de 11h à 18h

Extraits du catalogue

Belle croix pectorale en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes) sertie de brillants de différentes tailles, surmontée d’une couronne impériale. Médaillon central peint sur métal ornée d’une scène de la Crucifixion. B.E. (quelques manques). Moscou, vers 1890. Orfèvre : A. A. Moukhine. H. 15 x L. 7,3 cm. Poids brut : 57,6 g,1000/1500 €

 

Icône de voyage de la Mère de Dieu de Kazan. Tempera sur bois. Russie, fin du XIXe siècle. Dans sa belle oklad en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes) à décor émaillé polychrome cloisonné. T.B.E. Moscou, vers 1890. Orfèvre : EAK, non identifié. H. 9 x L. 7,5 cm. Poids brut : 103,7 g. Икона Казанской Божьей Матери, путевая. 3000/5000 €

 

Icône du Christ Sauveur de Smolensk. Tempera sur bois. Russie, fin du XVIIIe – début du XIXe siècle. Dans son oklad en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à décor ciselé et repoussé. Légendes gravées des noms des saints entourant le Christ en pied. B.E. Moscou, 1801. Orfèvre : Alexei Ratkov. H. 38, 2 x L. 32 cm. Poids brut : 2346,0 g. Икона, Христос Спаситель Смоленский. Темпера на дереве. 3000/5000 €.

Cartes de la Russie. Lot de 7 lithographies : Carte des régions limitrophes de la mer Caspienne, c.1728, rehaussée à l’aquarelle. – Carte de l’Empire russe par Eman Bowen, XVIIIe siècle. – Carte de Tartarie, XVIIIe siècle. – Carte de la Russie, atlas Clouet, 1787, rehaussée à l’aquarelle. – Carte de Tartarie, XVIIe siecle, rehaussée à l’aquarelle. – Gravure de Moscou, 1743, rehaussée à l’aquarelle. B.E. Formats divers. Карты России. 7 литографий: карта приграничного Каспия, c.1728, акварель. – Карта Российской империи Эмана Боуэна, XVIII в. – Карта Татарии, XVIII в. – Карта России, атлас Clouet, 1787г., акварель. – Карта Татарии, XVII в., акварель. – Гравировка Москвы, 1743 г., акварель. Состояние хорошее Различные форматы 300/500 €

 

Brevet de nomination au poste de Consul général à Hambourg de l’assesseur de collège Bacheracht, Kameny Ostrov, le 31 août 1825. Signé par Alexandre Ier et le comte Nesselrode. Avec le sceau impérial. Pliures mais complet. On y joint la traduction officielle en allemand du précédent document. Manque le sceau. Pliures. Грамота о назначении на должность генерального консула в Гамбурге колледжского ассесора Бачерахт, Камени Остров, 31 августа 1825 г. Подписано Александром I и графом Нессельроде. Императорская печать. В сложеном виде. Прилагается официальный немецкий перевод предыдущего документа. Печать утрачена. В сложенном виде. 200/300 €

 

Tolstoï et Gorki. Lot de 7 tirages argentiques de presse représentant : – Léon Tolstoï : deux fois seul dont en promenade, une avec sa famille, une avec Maxime Gorki (divers formats). – Maxime Gorki : portrait seul, anniversaire 1868-1936 avec des acteurs, anniversaire avec Mark Twain. 7 фотографий. Изображены Л.Толстой и М.Горький. 150/200 €

 

Pendule en bronze doré et patiné représentant le tsar Pierre le Grand sur le lac Ladoga. L’Empereur se tient à la barre d’une embarcation en pleine tempête. Décor de palmettes et rinceaux. Chiffres romains. B.E. (mouvement vendu en l’état). Russie, milieu du XIXe siècle. H. 35 x L. 26,5 x P. 10 cm Historique : « Alors de Piter (Saint-Pétersbourg) Pierre Ier s’embarqua sur la Neva et sur le Ladoga ; tout à coup la tempête s’élève, une bourrasque, un orage épouvantable. A grand’peine ils arrivèrent au nez de Storojevski. Le tsar débarqua. Entouré des flots, la tête lui tourna de voir la mer bleue. « Allons, toi, mère humide, la terre, ne t’agite pas, ne prends pas exemple sur ce stupide lac. « Aussitôt il ordonna de knouter et de fouetter les vagues irritées. Le lieu, où il les fustigea de ses mains impériales s’appelait l’Ecueil sec, et depuis ce temps on l’appelle l’Ecueil du tsar. Depuis lors le Ladoga est devenu plus paisible ; il a ses jours de calme comme les autres lacs, et vous voyez, continue le narrateur : nous y naviguons, nous y prenons du poisson. » (V. Barsof, Petr Veikii v narodnykh predaniakh Siévernago kraïa (Pierre le Grand dans les traditions populaires du pays septentrional), Moscou, 1872.) Часы, бронза позолоченная и патинированная. Царь Петр I. На циферблате римские цифры. Состояние хорошее. Россия, середина XIX в. 2000/3000 €

 

Alliance Franco-Russe. 1- Foulard de l’alliance. 1896 Kronstadt 1891-Toulon 1893. Paris Louvre 1896. Par G. Laveissière et Chamont. Déville Rouen. 42 x 48. B.E. – 2- Médaille pour la revue des 9-10 octobre 1896 par le Tsar. Liste des bataillons de chasseurs à pied et alpins ayant participé. Diamètre : 39 mm . B.E. 3- Médaille avec l’aigle impériale russe et au revers les armoiries de la république française. Diamètre : 36,5 mm B.E. 4- Médaille à l’ancre entouré de l’Aigle impériale et RF. Souvenir de Cronstadt 1891- Toulon 1893. Diamètre : 25,5 mm B.E. 5- Médaille « France-Russie », Cronstadt-Toulon, 1891-1893. Représentation d’un navire de guerre. 30 x 36 mm. B.E. 6- Bouton à l’effigie de Nicolas II en uniforme. Diamèttre : 31 mm. B.E. 7- Médaille France-Russie, Cronstadt-Toulon . Juillet 1891- Octobre 1893. Représentation de matelots et de navires en rade, éclairés par la « Paix ». Diamètre : 30,5 mm. B.E. 8- Médaille de table Paris octobre 1896, profils de Nicolas II et de l’impératrice. Diamètre :35 mm. B.E. 9- Médaille France- Russie, Nicolas II empereur de Russie. Buste de l’empereur en uniforme. Diamètre : 32,5 mm Sans anneau 10- Deux Petits aigles impériales, avec drapeaux et sans, fabrication française des années 1890- 1900. B.E 11- Médaille souvenir de Paris-Toulon, octobre 1893 ; Revers : Cronstadt-Toulon avec portrait de l’empereur et du président de la République. Diamètre : 43 mm. B.E. 12- Médaille « Vive la Russie, Union et fraternité ». Souvenirs La flotte française à Cronstadt 23 .7.1891, la flotte russe à Toulon 13.10.1893. Avec ruban français et russe impérial combiné. Diamètre : 27,5 B.E. Лот 12 значкоб и медалей Франко-Российский альянс. 600/800 €

Affiche de l’Exposition russe hippique et ethnographique. 1895. Au Champ de Mars. Par Houbrac. Représentations de cosaques de l’escorte impériale. Konvoï. H. 120 x L. 82 cm. Entoilée. T.B.E. Représentations de cosaques de l’escorte impériale. Konvoï. – Афиша русской конно-этнографической выставки. 1895. Марсово Поле. Houbrac. Представления казаков Императорского конвоя. 120 х 82 см. Дублирование. 600/800 €

Quatre planches polychromes de Bilibine, Les contes des mille et une nuits. Fernand Nathan éditeurs. B.E. Lithographies en couleur, numérotées et signées dans la planche. Vers 1932-1938 – Le cheval enchanté – Sindab le marin – Le Chasseur – Alladin ou la lampe merveilleuse H. 34,2 x L. 90,5 cm. Entoilées. B.E. – Четыре полихромных билибинских листа, сказки «Тысяча и одна ночь». Изд. Фернан Натана. Дублирование. – Алладин – Синдбад Мореход – Очарованная лошадь – 34,2 х 90,5 см. Дублирование. 6000/8000 €

 

Rare samovar en argent 84 zolotniks (875 millièmes) repoussé et ciselé, le corps piriforme avec anses élevées, le couvercle pourvu de deux boutons, le fut balustre en partie ajouré à décor floral, la base polylobée reposant sur quatre pieds boules, garnitures en corne, intérieur vermeil. Très bon état, léger accident à la garniture du robinet. Saint-Pétersbourg, 1861. Orfèvre : I. SAZIKOV, avec aigle de Fournisseur de la Cour impériale. Maître-essayeur : A.N Mitine (actif 1842-1877). Porte également les poinçons d’importation du grand-duché de Finlande (d’après 1810, de titre « 813 H » et de la ville d’Helsinki). H. 44 x L. 33 cm. Poids brut : 3925 g (environ). Références : Ignati Pavlovitch Sazikov (1793-1868), fils du fondateur de la firme, Pavel Fedorovitch, reçoit en 1837 le privilège de fournisseur de la Cour impériale de Russie. Références : Ignati Pavlovitch Sazikov (1793-1868), fils du fondateur de la firme, Pavel Fedorovitch, reçoit en 1837 le privilège de fournisseur de la Cour impériale de Russie. Редкий самовар. Серебро, резное и чеканное. Проба 84. Грушеобраный корпус с высокими ручками. Крышка с двума хватками. Поддон украшен цветочным орнаментом, на четырех ножках в виде шариков. Отделка из кости. Внутренняя часть корпуса позолоченная. Состояние очень хорошее. Незначительное повреждение отделки крана. Санкт-Петербург, 1861 г. Ювелир: И. САЗИКОВ, клейма : изображение орла – поставщик Императорского двора. Пробирный мастер: А.Н. Митин (годы службы:1842-1877 гг). Имеются также клейма для импорта в Великое княжество Финляндское (после 1810 г. проба «813 H» и город Хельсинки). 44 x 33 см. Вес брутто: 3925 г (приблизительно). 6000/8000 €

 

Centre de table servant de coupe à fruits en argent 84 zolotniks (875 millièmes), à double anse en forme de buste de femme, monté sur quatre colonnes corinthiennes reposant sur un socle ovale en onyx vert. Il est gravé d’une dédicace en russe « À notre cher directeur F.F. Proillar. En souvenir. La direction et les ouvriers des verreries du sud de la Russie ». Plaquettes avec les dates 18/VI 1902 et 13/VI 1911. Avec une doublure en cristal taillé. B.E. (usures et petit accident au socle). Moscou, 1908-1917. Orfèvre : Mikhaïl TARASOV. H. 22,5 x L. 32 cm. Poids brut : 3790 g (environ). Украшение центральной части стола. Чаша для фруктов. Серебро. Проба 84. Две ручки в форме женского бюста. На четырех коринфских колоннах, на подставке из оникса. На пластинке выгравировано посвящение «Нашему дорогому директору Ф. Ф. Пройларь. На память. шефы и рабочие зеркальных заводов юга России ‘’. Даты 18 / VI 1902 и 13 / VI 1911. Хрустальная обкладка. Состояние хорошее. (потертости и незначительные повреждения у основания). Москва, 1908-1917 гг. Ювелир: Михаил ТАРАСОВ. 1800/2500 €.

 

Belle paire de cuillères à caviar en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes), à décor niellé représentant notamment la cathédrale de l’Annonciation au Kremlin de Moscou, manches torsadés. Dans leur écrin de présentation de la Maison Proudnikov. B.E. (taches). Moscou, 1908-1917. Orfèvre : MC possiblement pour Maria Semenova. L. 18,5 cm. Poids brut total : 170,6 g. Две ложки. Серебро. Черная эмаль 1000/1500 €

 

Étui à cigarettes en argent 84 zolotniks (875 millièmes), à décor repoussé d’une jeune amazone avec son cheval. Fermoir avec pierre verte. B.E. Inscription gravée : « Cher Robik, de papa et maman, 3/VII/ 51 ». Moscou, 1908-1917. Orfèvre : M.oHb, non identifié. H. 11x L. 8,5 cm. Poids brut : 222,6 g. Портсигар. Серебро. Амазонка и лошадь. Застежка с камнем Клеймо «84» Московский кокошник 1908 г. Ювелир: М. онб, неизвестен. Выгравированная надпись: «Дорогому Робику, от папы и мамы, 3 / VII / 51». 11x 8,5 см 400/600 €

 

Boucle de ceinture caucasienne en argent 84 zolotniks (875 millièmes) à décor émaillé polychrome cloisonné de rinceaux feuillagés, se fermant par un kindjal miniature également émaillé. B.E. (légères usures). Saint-Pétersbourg, 1908-1917. Orfèvre : A.K. Dalman. L. 7,5 cm. Poids brut : 54,2 g. Эмалированная кавказская бляха. Серебро. Два полихромных эмалированных элемента, закрытых эмалевым кинжалом. Клеймо, 84, Петербургский кокошник 1908 г. Ювелир А.К. Далман. 7,5 см, 300/500 €.

 

Pot couvert probablement à col en vermeil 84 zolotniks (875 millièmes), à décor émaillé polychrome cloisonné de tulipes stylisées à la manière des émaux de Solvychegodsk ou Usolsk du XVIIe siècle sur un fond crème dans des réserves se dégageant d’un fond vert olive, le corps en forme de bulbe reposant sur un piédouche bordé de perles émaillées rouge. B.E. Moscou, 1899-1908. Orfèvre : Feodor RÜCKERT. H. 7,5 cm. Poids brut : 81,6 g. Сосуд с крышкой, вероятно, для клея. Проба 84. Полихромная эмаль. Москва, 1899-1908 гг. 400/600 €.

 

Épingle en or russe 56 zolotniks (583 millièmes) retenant deux œufs miniatures pendentifs montés en or (750 millièmes, probablement non russes), l’un en pierre dure bleue, l’autre émaillée rouge guilloché. Bon état. Saint-Pétersbourg, 1908- 1917. Orfèvre : illisible. L. 3 cm. Poids brut total : 11,4 g. Булавка русская, золото. Проба 56. Два миниатюрных яйца-подвески, проба 750. Вероятно, не русские. Состояние хорошее. Санкт-Петербург, 1908- 1917 гг.` 200/300 €.

 

Cafetière en porcelaine du service du Cottage de Péterhof. À décor central sur chaque côté du blason du palais à fond bleu figurant une épée traversant une couronne de roses, entouré de l’inscription en russe sur fond or : “Pour la Foi, le Tsar et la Patrie”. Deux éclats à la base, un au bec verseur avec un fêle et anciennes restaurations (en l’état). Manufacture impériale de Porcelaine, Saint-Pétersbourg, époque Alexandre III, datée 1885. H. 21,2 cm. 600/800 € Provenance : Service commandé entre 1827 et 1829 par l’empereur Nicolas Ier (1825- 1855) pour le Palais Alexandria dit “Cottage”, demeure néogothique construite dans le parc Alexandria de Péterhof par l’architecte A. A. Menelaus et offerte par le tsar à son épouse l’impératrice Alexandra Féodorovna. Ce service, utilisé pour le dîner, le dessert et le thé/café, était composé à l’origine de 530 pièces, il fut doublé en 1835 puis réassorti jusqu’au règne de Nicolas II, et était accompagné d’un service en cristal orné du même blason dont nous présentons ci-après un verre. Ce motif intitulé “Fleur Blanche”, conçu par le poète Joukovski, fut inspiré d’un des personnages du roman de “L’Anneau magique” par le chevalier de La Motte-Fouqué, et c’est ainsi que l’on surnommait l’impératrice Alexandra Féodorovna, née princesse Charlotte de Prusse, qui utilisa ce blason pour sa résidence privée du Cottage. Кофейник, фарфор. Из сервиза « Коттеджа » в Петергофе. Каждая сторона украшена дворцовым гербом. 500/700 €.

 

Rare assiette en porcelaine, réassort du service “aux camées” de l’impératrice Catherine II. Manufacture impériale de Porcelaine, SaintPétersbourg, époque Nicolas Ier (1825-1855). Marque en bleu sous couverte au chiffre du tsar Nicolas Ier. B.E. (légères restaurations au fond bleu). D. 27 cm. Provenance : – Au mois de Juillet 1776, une commande particulière de l’impératrice Catherine II de Russie parvient à la manufacture royale de Sèvres par l’intermédiaire de son ambassadeur le prince Bariatinsky. Il s’agit d’un service de table pour 60 convives, qui sera le « plus important et le plus onéreux » que la Manufacture ait jamais réalisé. Из сервиза «Камея», императрицы Екатерины II. Осуществлялось пополнение. Императорский фарфоровый завод. Санкт-Петербург, при Николае I (1825-1855). Клеймо синего цвета, вензель Николая I. 4000/6000 €

 

Ensemble de 4 tasses de forme évasée et leurs soucoupes en porcelaine, à décor noir et or sur fond violet ou vert représentant la flèche de l’île Vassilievski à Saint-Pétersbourg et d’un trophée à la Marine avec ancres dans des cartouches de style néoclassique. Bon état. Manufacture Lomonosov, Léningrad, époque soviétique (marquées). H. 9,5 x D. 16 cm. Чашка в форме факела и блюдце. Фарфор с черным и золотым орнаментом на фиолетовом фоне. Памятник гавани и трофей с якорями, для морского флота. 600/800 €.

 

TOURGUENEFF Pierre Nicolaiévich (1854-1912). Cheval au pas. Bronze, signé sur la terrasse “P. Tourgueneff” (manque le rêne fixe sur sa gauche). Fonte du début du XXe siècle. H. 31 x L. 34 cm. П. H Тургенев. Лошадь на прогулке. Бронза. Подпись ‘’’П. Тургенев’’ на основании. Начало XX в. Состояние хорошее. 1800/2000 €.

 

Tirelire en cuivre martelé, de forme circulaire, la prise formée par la figure de Baba Yaga, ouverture à charnière, avec fermoir. B.E. Manufacture Stroganov, vers 1900. Marque au dos. H. 11,7 x L. 11 cm. L’école de Stroganov fut fondée à Moscou par le comte Sergei Grigoryevich Stroganov en 1825 et devint officiellement l’Institut Impérial Stroganov pour les Arts Industriels en 1901 lorsqu’elle fut placée sous le patronat de la sœur de l’impératrice, la grande-duchesse Elisabeth (1864-1918). L’atelier de cuivre de l’Institut ouvrit ses portes en 1902, les étudiants suivaient alors un cursus de 8 ans et étaient encouragés à créer leur propre style en plus de copier les œuvres de renom. Ce plat apparaît comme une composition originale. Pour le Tricentenaire des Romanov en 1913, les étudiants de l’école Stroganov ont réalisé plusieurs objets pour les membres de la Famille impériale, notamment le plat monumental représentant des scènes de l’élection de Michael Romanov au rang de tsar, qui fut présenté à l’empereur Nicolas II. Копилка. Медную, чеканная. Форма круглая. Ручка в виде силуэта Бабы Яги. Шарнирное отверстие с застежкой. Завод: СТРОГАНОВ, около 1900 г. 800/1200 €.

 

Grande aiguière en cuivre, à décor repoussé et martelé de style Art Nouveau, l’anse, le bec verseur et la base dorés. Gravé sur la base circulaire en russe et en latin de la devise : “Au cher Prince de la part de Kostia, Otto, ?, in vino veritas, 1914, II, 25”). Bec verseur à ressouder. Russie, circa 1914. H. 36 cm. Большой кувшин. Медь. Стиль ар-нуво. Ручка и носик позолоченные. Выгравированы на круговой основе на русском и латинском девизе: «Дорогому Князю оть Кости, Отто, Гаврюши, Истина в вине, 1914, II, 25». Носик кувшина нуждается в пайке. 800/1000 €

 

Paire de bottes de jeune fille en cuir brun et polychrome, intérieur en tissu rouge. B.E. Russie, début du Xxe siècle. H. 34 x L. 22 cm (taille environ 33). Пара сапог. Кожа. Коричневый фон и полихромная отделка. Внутренняя отделка из красной ткани. Состояние хорошее. Россия, начало XX в 200/300 €.

 

Plaque de l’ordre de Saint André le Premier grade. Russie, début du XIXe siècle. Modèle typique des fabrications de la première partie du règne d’Alexandre I. Aigle noire brodée avec croix de Saint André sur la poitrine. Inscription pour la Foi et la Fidélité brodée, rayons argent garnis de canetilles. D. 11 cm. E.M. Premier ordre russe créé par Pierre le Grand en 1698. Il ne fut jamais largement attribué, moins de 900 récipiendaires à la fin de la monarchie. D’abord brodées, les plaques en argent et émail commencent à apparaître vers 1812 et ne se généraliseront qu’au milieu du XIXe s. Шитая звезда ордена св. Андрея Первозванного. Начало XIX в. Металические звезды появились только в 1812 г. Типичный образец начала царст. Александра I. 11 см 2500/3000 €.

 

Croix de Saint-Stanislas de 3e classe avec glaives. Or 56 zolotniks (583 millièmes) et émaux. Orfèvre : Vera Dietvald pour Edouard. 1908-1917. Ruban d’origine, avec une boîte ancienne. D. 4 cm. Poids brut : 16,1 g. Крест святого Станислава, «3-й степ. с мечами. Золото. Клеймо: Вера Дитевальд. Эдуард. «56» кокошник 1908 г. Кокошник на рукояти мечей. Собственная лента с коробкой, старого образца. 800/1000 €.

 

Lot de 3 décorations : – Jeton du 4e Tirailleurs de la Famille Impériale. Attribué à A. Tchernichev, 25/VIII/ 1915. 1ere promo. Bronze avec sa chainette. 24,8 mm. B.E. – Médaille pour le zèle. Nicolas II. Argent. 30 mm. – Médaille pour la guerre Russo-Turque. 1877-1878. Bronze foncé. 26,5 mm. On y joint un œuf pendentif à décor émaillé (H. 2 cm) et un bouton de col niellé (D. 3 cm). Жетон л.г. 4-го Стрелкового полка (Императорской семьи). Вручена А.Чернышову, 25/VIII/ 1915. Бронза. 24,8 мм Медаль за усердие. Николай II. Серебро. 30 мм Медаль за Турецкую войну, 1877-1878. Темная бронза. 26,5 мм Небольшое пасхальное яйцо. Бронза. Эмаль. 10 x 19 мм Пуговица, выполненная в кавказском стиле. Диаметр: 30 мм 150/200 €.

 

Uniforme de petite tenue de chambellan, règne de Nicolas II. Bon état et complet, doublure soie. On y a rajouté des pattes d’épaule de fonctionnaire. A la poitrine médaille argent « pour le zèle » et aigle de cuivre fabriquée en France lors de l’Alliance franco russe. Avec une épée de fonctionnaire modèle 1855, de belle qualité, avec fourreau et dragonne en cannetille. Вицмундир придворных чинов 1855-1917 гг. Шпага гражданских чиновников, обр. 1855 г. С темляком 4500/6000 €

 

Giberne d’officier de la cavalerie de la Garde. Mod. 1889. Une pointe de rayon de l’étoile cassée. H:8,5 x L: 16,5 x P: 3,5 cm Лядунка офицерская, Гвардейская кавалерия. Обр. 1889 г. Утрачен кончик одного луча. 1000/1200 €.

 

Sabre caucasien, Daghestan. Début XXe s. Eléments métalliques à gravure profonde, travail de Lak. Garde à croisée entièrement en argent avec tête d’aigle. Lame réglementaire russe mod. 1909 avec monogramme d’Alexandre III (Empereur sous le règne duquel l’officier a été breveté) et sur l’autre face l’aigle impériale. Fourreau bois et cuir, trois garnitures argent niellé, sur une, face intérieur, inscription « Caucase ». Usure au cuir. L. 96 cm. Сабля кавказская. Дагестан. Начало XX в. Крестовина рукояти полностью серебряная с головой орла. Лакская работа. Русский армейский клинок, обр. 1909 г. С вензелем Александра III и Императорским орлом. Ножны из дерева и кожи. Три прибора, черненое серебро. Надпись «Кавказ». Дл. 96 см- 1800/2000 €.

 

Boîte pour sceau impérial en cuivre estampé, frappé de l’aigle impériale de Russie. B.E. Russie, époque Catherine II (1762-1796). D. 17,5 cm. Коробка для хранения печатей. Штампованная медь, с изображением Императорского орла. Царствование Екатерины II. Диаметр 17,5 см, толщина 2,2 см. Хорошее состояние. 400/600 €.

 

BRUCKOY, école russe du début du XXe siècle. Portrait en pied d’un chevalier-garde. Sculpture en régule, sur un socle circulaire inscrit Russie et signé sur la terrasse en lettres latines. Sur un socle rond en bois noirci. Usures, traces de dorure. H. 54 cm (hors socle). Статуэтка. Кавалергард в полный рост. Баббит. На круглом цоколе, надпись «Россия». Основа, деревянная, круглая. 700/1000 €

 

SAINT-PETERSBOURG. Plan-Guide dressé par le Conseil municipal de St. Pétersbourg en 1897, SaintPétersburg, imprimerie P. Jablonsky, 1897, 128 p., in-8, reliure en percaline bleue ornée en couverture du blason de la ville, texte en français. САНКТ-ПЕТЕРБУРГ. ПЛАН-ГИД, 1897 г. 180/250 €.

 

DRONNIKOV Nikolaï (né en 1930). Portrait de Serge Lifar. Encre sur papier, monogrammée en bas à droite et daté 9. VII. (19)81. Encadré. H. 32 x L. 24,5 cm. ДРОННИКОВ Николай (род. в 1930 г) Портрет Сергея Лифаря. Бумага.Чернила. Инициалы внизу справа и дата 9. VII. (19) 81. В раме. 200/300 €

BOGDANOFF-BELSKY Nikolaj (1868 – 1945) Paysan à la croix de l’ordre de Saint Georges. Huile sur toile d’origine 48 x 58 cm Signe en bas à gauche en cyrillique Bogdanoff – Belski. Sera inclus ds le catalogue raisonné d’Alexandre Kuznetscov БОГДАНОВ-БЕЛЬСКИЙ Николай (1868-1945) Крестьянин с крестом ордена Святого Георгия. Масло, холст. Подпись внизу слева на кириллице. 5000/7000 €.

 

ZANKOVSKY Ilya Nicolaiévitch (1832-1919). Vallée dans le Caucase au clair de lune. Huile sur toile, signée en bas à gauche et datée 1919. Restaurations et léger accident. H. 105 x L. 60 cm. Provenance : collection Antonina Klichova (1909- 2002), amie de l’artiste, puis par descendance. Biographie : Zankovsky a suivi des cours à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg (1862-1863). Il vécut dans le Caucase, à Tiflis, où il a principalement peint des paysages, travaillé la technique de l’aquarelle. Ses peintures ont été exposées à la Société caucasienne pour la promotion des beaux-arts, à la Société d’assistance mutuelle des artistes du Caucase, ainsi qu’a la Société des aquarellistes russes. Ses œuvres sont représentées dans un certain nombre de collections régionales de musées en Russie (musée régional des beaux-arts d’Omsk, musée d’art d’Odessa, musée régional du Daghestan), au Musée national russe ainsi que dans des collections privées et à l’étranger. ЗАНКОВСКИЙ Илья Николаевич (1832-1919). Долина в лунном свете на Кавказе. Холст, масло. Подпись слева внизу. Датировано 1919 годом. Провенанс: Коллекция Антонины Клишовой (1909-2002). 15000/20000 €.

 

KOROVINE Aleksei (1897 -1950) Paysage au manège Huile sur isorel 74,5 x 106 cm Non signé КОРОВИН Алексей (1897-1950). Пейзаж с каруселями. Масло, изорель. Без подписи. 5000/7000 €

 

 

ERTÉ, Romain de Tirtoff dit (1892-1990), d’après. La demoiselle à la balancelle. Miroir rond orné d’une superbe monture en bronze argenté de style Art Nouveau. Signé au dos dans un triangle ERTÉ PARIS 1907. Modèle tiré à 10 exemplaires. H. 45 cm. La Demoiselle à la balancelle est une des premières sculptures, si ce n’est la première, de Roman Petrov de Tyrtov (Erté). Réalisée à l’âge de 15 ans lors d’un premier voyage à Paris en 1907, cette œuvre est d’une facture moins précise que les autres de ses sculptures, mais contemporaine de l’Art Nouveau. Erté l’a tellement considérée comme mineure qu’elle ne parait pas dans sa biographie officielle. ЭРТЕ, Роман Тыртов (1892-1990). Девушка на качелях. Круглое зеркало украшено превосходной серебряной бронзовой рамкой в стиле ар-нуво. Подписано на оборотной стороне ERTÉ PARIS 1907. 1500/2000 €.

 

Constantin TERECHKOVITCH (Moscou 1902 – Monaco 1878) Femme à la voilette Huile sur toile d’origine 62 x 51 cm Signé et daté sur le côté à droite C. Terechkovitch 37 ТЕРЕШКОВ.ИЧ Константин Андреевич (1902-1978). Женщина в фиолетовом. Холст, масло. Подписано C. Terechkovitch и датировано 1937 годом с правой стороны. 2500/3500 €.

 

KALMAKOFF Nicolas (1873 – 1955) Princesse au cerf.  Huile sur carton 38 x 72,5 cm Signé du cryptograme et daté 1925 en bas à gauche КАЛМАКОВ Николай (1873-1955). Принцесса с оленем. Масло, картон. Подпись в виде криптограммы внизу слева. Датировано 1925 годом. 10000/15000 €.

 

LARIONOV Mikhaïl (1881-1964), attribué à. Composition rayonniste. Aquarelle sur papier, monogrammée en bas à droite. H. 24 x L. 39 cm. ЛАРИОНОВ Михаил (1881-1964). Конструктивистская композиция. Акварель, бумага. Присутствует монограмма художника внизу справа. 700/1000 €.

 

RUSAKOV Svetozar Kuzmich (1923-2006). Le loup et le vieux pécheur. Celluloïd. Séquence de film animé, 16e série. Numéroté 67 et 41A. Encadré. H. 25 x L. 32,5 cm. Provenance : conservé par la fille de l’artiste РУСАКОВ Светозар Кузьмич (1923- 2006). Волк и старый рыбак. Целлулоид. Анимированная раскадровка, 16 серия. 67 и 41A номер. 600/800 €.

En vente une série de 28 gouache à vendre également de cet artiste, qui travailla dans le studio d’animation «Soyuzmultfilm» dans le département d’animation dessinée à la main et il etait le chef de production de la plupart des films de V.M. Kotenochkin. 

 

DRONNIKOV Nikolaï (né en 1930). Début de l’hiver. Huile sur toile, monogrammée en bas à droite et datée 1997. Encadrée. H.72 x L.99 cm. ДРОННИКОВ Николай (род. в 1930 г.). Начало зимы. Холст, масло. Имеется монограмма автора внизу справа, Датировано 1997 годом. 600/800 €.

 

Expositions Publiques:  Vendredi 7 décembre de 11h à 18h

Experts:  Maxime CHARRON 124 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris expert@maxime-charron.com 06 50 00 65 51

Gérard GOROKHOFF Tél: 06 75 10 64 94

Hotel Drouot: salle 15 vente à 11h et 14h

9 rue Drouot, 75009 Paris

Métro: Richelieu Drouot (lignes 8 & 9)

Bataille de Borodino ou bataille de la Moskova.

Nous ne pouvons pas inviter l’Autriche-Hongrie, mais nous pouvons inviter l’Autriche“, ainsi que les dirigeants d’autres pays qui n’existaient pas il y a 200 ans, a pour sa part indiqué le chef de l’administration présidentielle russe Sergueï Ivanov, qui présidait la réunion. Il a appelé le ministère à étudier cette question. Plusieurs ambassadeurs seront invités mais pas les chefs d’états.

Reconstitution de la bataille de Borodino

Plusieurs pays européens participeront aux célébrations. Selon le vice-premier ministre russe Alexandre Joukov, un descendant de Napoléon se rendra en Russie pour les festivités. Une traversée équestre de trois mois reliant la Russie à la France est organisée en juin 2012.

Une fête se déroulera sur le champ de Borodino, théâtre de la fameuse bataille franco-russe de 1812 que les Français appellent la bataille de la Moskova, avec la participation de clubs de l’histoire militaire de France, de Pologne, de Belgique et d’Ecosse. Fêtes lancées en juin, qui se prolongeront jusqu’à la fin de l’année, soit une durée équivalente à celle des combats qui ont fait rage en Russie en 1812.

Carte de la bataille de Borodino le 7 septembre 1812.
En bleu l'armée française et en rouge l'armée russe.

Les informations présentées par le projet présentent de manière détaillée les prémisses et les conséquencesde la guerre, la répartition des forces avant le début des combats et les pertes militaires des pays, les équipements et les armes du début du XIXe siècle et le bilan desbatailles. Les principaux événements de la campagne, la disposition des forces ennemies, les déplacements des armées et les lieux des batailles seront présentés sur une carte interactive.

 Les cuirassiers saxons de Latour-Maubourg attaquent les cuirassiers russes.
La redoute Raevsky se trouve à droite, dans la fumée.
À l'arrière-plan, on distingue l'église de Borodino

Le 26 août 1812, les deux armées immenses – russe, dirigée par Koutouzov et la Grande Armée de l’Empereur français Napoléon se sont rencontrées face à face. Les français fonçaient vers Moscou, l’ancienne capitale russe pour frapper la Russie eau cœur. Koutouzov a décidé de donner l’ assaut général dans le champ de Borodino, ayant  appliqué au préalable la politique de la terre brûlée sur près de 2 000 km entre la frontière russe et Moscou

Le général Koutouzov sur le champ de bataille de Borodino.

Dans le village de Gorki, où était situé son poste de commandement, s’élève le monument à Koutouzov, raconte Ludmilla Tourachova,  employée du musée militaire et historique de Borodino:
” Cet obélisque tétraédrique en granit rouge est couronné par l’aigle de bronze qui plane – le symbole de la victoire. Sur l’obélisque, on voit une  épée dorée – l’avertissement  aux ennemis sur le châtiment. Sur le bas-relief de bronze, est  représenté Koutouzov avec ses compagnons d’armes le jour de la bataille. Sur le piédestal, on peut lire ces paroles : l’Ennemi est rejeté ».

Monument à la gloire du général Koutouzov.

Tout le champ de Borodino est couvert de monuments. Ils s’y trouvent par groupes, ou séparément, au milieu

des vastes prairies. Ce sont des tours, des obélisques, des colonnes,  des pierres de forme irrégulière.

Principal monument (27 mètres de hauteur) à la gloire de cette victoire .

Sur eux, on voit des aigles en  bronze, des bas-reliefs, des couronnes de laurier et des croix de Saint-Georges.

Un des monuments.

Au centre du champ de Borodino, il y a un musée militaire. Le bâtiment moderne a été construit en 1912.

Musée historique de Borodino .

Devant le musée, on voit  les canons de l’armée napoléonienne. Au seuil du 200ème  anniversaire de la bataille de Borodino et le jour de la bataille, le 7 septembre, à Borodino se passeront diverses manifestations. Une fête se déroulera sur le champ de Borodino, théâtre de la fameuse bataille franco-russe de 1812 que les Français appellent la bataille de la Moskova, avec la participation des clubs de l’histoire militaire de France, de Pologne, de Belgique et d’Ecosse.

Un musée de la Guerre de 1812 sera inauguré dans la capitale russe à l’automne prochain, cent ans après l’adoption de la décision portant sur sa création. Il sera rattaché au Musée historique d’Etat“, a déclaré M.Boussyguine intervenant lors d’un congrès des descendants de participants à la Guerre de 1812.

La décision de créer ce musée a été prise en 1912. Une importante collection a été rassemblée grâce aux familles des participants des campagnes de 1812-1814. La Première Guerre mondiale, la révolution bolchévique de 1917 et l’instauration du pouvoir soviétique ont empêché la réalisation de cette initiative.

M. I. Koutouzov sur le champ de bataille de Borodino(toile de Guerasimov) 

Moscou possède un musée-panorama “Bataille de Borodino”, hébergeant une installation panoramique consacrée à l’une des plus grandes batailles de la Guerre de 1812.

Musée du panorama de Borodino à Moscou.(38, Kutuzovsky prospect)

C’est à moins de 150 km de Moscou que se déroula à Borodino, le 7 septembre 1812, l’une des batailles les plus importantes de la campagne de Russie.

Elle opposa les armées françaises de Napoléon (130 000 hommes, 28 000 cavaliers, 587 canons) aux armées russes dirigées par Koutouzov (135 000 hommes, 25 000 cavaliers, 624 pièces d’artillerie).

Korneev et ses cuirassiers contre les troupes françaises.  

Les combats durèrent plus de quinze heures sous un feu ininterrompu, semblable au roulement du tonnerre selon les dires des témoins.

Napoléon a dit:”Des cinquante batailles que j’ai données, la plus affreuse est celle livrée par moi devant Moscou. Les Français s’étaient montrés dignes d’être vainqueurs, les Russes avaient conquis le droit d’être considérés comme invincibles“.

La bataille de Borodino fut terrible en pertes humaines : 20 000 blessés et 10 000 tués chez les Français dont les généraux Montbrun, Caulaincourt, Compère, Plauzonne, Lanabère, Romeuf, Marion et Tharreau ; 35 000 blessés et 15 000 tués chez les russes dont les généraux Bagration, Kutaizov et Toutchkov.

Reconstitution d'une charge .

Le projet spécial “1812. Guerre et Paix. Nouvelle vision” faite suite à la série de programmes éducatifs, informationnels et historiques réalisés par RIA Novosti, comme les projets Titanic, Gogol. 200 ans, Bataille de Poltava, Tchekhov-2010, Gagarine, qui présentent sous une forme accessible et populaire des faits historiques célèbres, en les combinant avec des éléments interactifs divers et variés – jeux, quiz, mots-croisés, concours et contenu multimédia.

Pour le 200ème anniversaire sont attendus pas moins de 300 000 spectateurs venant des quatre coins du monde.
Participeront à la reconstitution près de 3000 fantassins, 250 cavaliers et un grand nombre d’artilleurs et leurs canons.

Les reconstitutions se passeront les 1er et 2 septembre 2012, sur la grande plaine de Borodino à quelque 100km à l’ouest de Moscou. La grande reconstitution ayant lieu le 2 septembre .

Des invités de France, d’Autriche, de Pologne et d’autres pays européens, les représentants des milieux scientifiques, culturels et religieux russes, ainsi que des descendants des participants à la bataille de Borodino de 1812 et les anciens combattants de la Grande guerre patriotique de 1941-1945 participeront aux festivités.

Le président russe Vladimir Poutine assista dimanche 2 septembre à une cérémonie commémorative.

Toute la population s’est élevée contre les envahisseurs. Son héroïsme sans précédent, sa force spirituelle et son attachement profond à sa terre ont donné à notre pays une immense force qui n’avait jamais été observée auparavant“, a déclaré M. Poutine au pied d’un monument érigé sur l’ancien champ de bataille.

Le président russe a ensuite salué les personnalités et notamment Valéry Giscard d’Estaing qu’il a remercié “infiniment” d’être venu à Borodino assister à cette reconstitution à laquelle l’Etat russe a consacré 36 millions de roubles (près de 900.000 euros).

“La France et la Russie ont été du même côté pendant les deux guerres mondiales”, a dit l’ancien président français à M. Poutine, selon les images de la chaîne de télévision publique Rossia 24.

“On a passé plus de temps ensemble qu’à se faire la guerre”, lui a répondu M. Poutine, soulignant que “la France avait presque toujours été un partenaire stratégique de la Russie”.

Sur le champ de bataille entouré d’une forêt, des cavaliers de la garde impériale russe ont affronté des soldats à cheval de la Grande Armée de Napoléon équipés de fusils à silex (l’arme des guerres napoléoniennes).

Fusil à silex Pressol et Martin.

Parmi les 3.000 acteurs, des centaines d’hommes en costume d’époque de part et d’autre, armés de sabres et d’épées, ont avancé en rangs serrés et se sont livrés à des combats sous les yeux et les acclamations de nombreux spectateurs – jusqu’à 300.000 selon les organisateurs – hommes, femmes et enfants qui ont bravé le froid automnal (10 degrés Celsius) et la pluie fine.

Pour vous rendre à ces manisfestations Artcorusse vous propose

de cliquez dans la bannière ci-dessous:

Les adhérents d'Artcorusse ont un avantage non négligeable 
renseignements à notre secrétariat.


Le 12 août à Moscou, les cosaques en cosatumes d'apparat, ont entamé leur route qui
les mènera en Biélorussie, en Pologne, en Lituanie, en Allemagne, puis en France.
Crédits photo : SERGEI KARPUKHIN/REUTERS

Autre fait marquant des célébrations du bicentenaire, une vingtaine de cosaques russes sont

partis début août de Moscou à cheval en direction de Paris, randonnée  organisée par Pavel Mochtchakov, sous la direction de l’Ataman  Alexandre Koliakine.

L'Ataman Alexandre Koliakine

Pour un voyage de plus de 2.500 kilomètres sur les traces de leurs ancêtres qui avaient

poursuivi Napoléon en 1812 après sa campagne en Russie.

Six pays vont être traversés, la Russie, le Bélarus, la Pologne, la Lituanie, l’Allemagne et la France

Video Ria Novosti: (CLIQUEZ)

Ils ne pourront rentrer dans la capitale, le Quai d’Orsay ayant décidé de les recevoir

sollennellement à Fonteinebleau, où Napoléon Ier avait abdiqué en 1814.

Une fois sur place, ils espèrent, mais sans les chevaux cette fois,

aller jusqu’à Paris et se “laver les pieds dans la Seine”,

ironise le chef Alexandre Koliakine.

l'Ataman Alexandre Koliabine

Les cosaques russes, qui participent à une traversée équestre Moscou-Paris à l’occasion du bicentenaire de la victoire russe dans la Guerre patriotique de 1812, ont quitté jeudi 6 septembre Varsovie, soit 26 jours après leur départ de Moscou et ont déja parcourue 1 250 km.

11
Oct

Journées Ouzbèkes, à Divonne-les-Bains

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Trois journées ouvertes

” JOURNÉES OUZBÈKES “

Buffet, Expo-vente, Souvenirs, Spectacles, Livres

Vendredi 28 de 14h à 19, Samedi 29 de  10h à 12h et de 14h à 19h

Dimnche 30 octobre 2022 de 10h à 18h

Blanchisserie, Office du tourisme, Divonne les Bains

Kira Ruchti présidente de l’association “Autour de la Russie” avec la groupe de bénévoles ouzbeks.

Kira Ruchti,  Auteur du livre-album “Les secrets du château d’Arsine”, (CLIQUEZ) elle est née à Moscou. Diplômée de l’Institut de génie électronique, elle a travaillé dans l’Organisation Internationale du Travail à Genève, où elle a rencontré son  mari, Jean – Marie Ruchti. Elle travaille avec la Maison de l’étranger russe à Moscou, descendante de l’armée, elle connaît bien la vie de l’émigration et les conséquences de la terreur bolchevique. Son arrière-grand-père, général tsariste, héros de la bataille de Brusilov a été exécuté sur le site de Butov, près de Moscou. Par l’intermédiaire de Kira Ruchti des personnes de l’ancienne émigration russe transfèrent leurs archives dans leur pays d’origine afin de restaurer l’histoire et préserver la mémoire de la Russie étrangère.

Pendant les trois jours – Entrée libre :

Buffet Ouzbek,
Expos – vente,
Souvenirs oubek,
Livre.
Les bénéfices seront intégralement versés à des enfants défavorisés.

Samedi 28 oct 2022 à 16h

Danses par Farida Kurbanova ,
 originaire d’Ouzbékistan, pratique la danse traditionnelle
ouzbèke et ouïgoure en professionnelle sous le nom de Pari Paykal. Elle s’estinstallée à Genève en 2015. Elle participe à des concours sur des scènes
européennes, comme Amina Karavan Festival 2021 à Zurich, Festival ICD Talent
Garden à Milan (1ère place) et Golden Bee 2022 à Genève (1ère place).
Farida Kurbanova est chorégraphe à l’Atelier d’ethnomusicologie de Genève.
Elle a fondé en 2021 l’Association Atlas qui a pour but de faire connaître la danse,
la culture et les langues d’Asie Centrale.

Dimanche 30 octobre à 15h
Premières photos du Turkestan
Conférence en français par Svetlana Gorshenina.
Entrée libre.

Svetlana Gorshenina est directrice de Recherche CNRS-Sorbonne Université
et Maison de l’Histoire de l’Université de Genève.

Voir son site : https://www.svetlana-gorshenina.net/home
Elle a publié :
– L’invention de l’Asie centrale. Histoire du concept de la Tartarie à l’Eurasie.
– Asie centrale. L’invention des frontières et l’héritage russo-soviétique.
– Explorateurs en Asie centrale. Voyageurs et aventuriers de Marco Polo à Ella Maillart.
– La route de Samarkand : l’Asie centrale dans l’objectif des voyageurs d’autrefois.

Le bâtiment de l’Office de Tourisme de Divonne-les-Bains a servi de taillerie de diamants, des rubis pour l’horlogerie, avant de devenir la blanchisserie des Grands Hôtels.

La Blanchisserie
Salle de l’Office de Tourisme
4, Rue des Bains
01220 Divonne-les-Bains
Tél : +33 66 226 71 32

Courriel de l’association : kiraruchti@sfr.fr

4
Oct

5 chorales russe à St Roch

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Centenaire de l’archevêché Orthodoxe

CONCERTS Exceptionnels avec 5 chorales orthoxes

Dimanche 16 octobre 2022 à 15 h

Église, St Roch 75001 Paris

A l’initiative de Nicolas Spassky, Igor Vassilieff et Alexandre Filatieff, une assemblée de plus de cinquante personnes fut réunie, regroupant les principaux spécialistes (chefs de chœur, compositeurs, chantres …) de toutes les juridictions. Les objectifs suivants furent définis : la conservation, le développement, l’étude du chant liturgique orthodoxe. Un comité de travail fut créé comprenant des personnes comme A. Javoronkoff, N. Ossorguine, M. Kovalevsky, N. Kedroff, E. Evetz, G. Grigorieva et d’autres. Des personnes de l’étranger, comme I. Gardner, ou de province s’y joignirent par la suite. Le bureau élu de l’Association comprenait : Igor Vassilieff (président), Maxime Kovalevsky et Alexandre Filatieff (Vice-présidents), Nicolas Spassky (secrétaire), Pierre Nikitine (trésorier). Depuis peu le bureau de l’association a changé, le protodiacre Alexandre Kedroff (Président), Nadia Lebedeff  et Marina Pervichine-Poulet .

Ensemble ” SLAVA”, est composé d’une quinzaine d’artistes qui s’attachent à travailler et à faire connaître le répertoire sacré orthodoxe à la croisée des sources orientales et des influences occidentales. Sous la direction de Marina Pervichine-Poulet.

Cet ensemble est unique en France : c’est le seul chœur de musique sacrée orthodoxe composé uniquement de voix féminines .
Il donne régulièrement des concerts en France.

Chœur de la cathédrale de la Sainte Trinité, la chorale dirigée par Marina Politova, membre du Conseil Patriarcal pour le développement du chant ecclésial russe 

Chorale sous la direction du Chef de chœur Alexandre Rehbinder

Le chœur d’hommes de “l’Eglise des Trois Saints Docteurset de St Séraphin de Sarov

Sous la direction de Serge Rehbinder, maître de chapelle en l’église orthodoxe russe de Saint Séraphin de Sarov à Paris, l’ensemble vocal « Chantres Orthodoxes Russes » est composé de chanteurs professionnels et amateurs qui ont fait leur classe dans de grands chœurs en Russie et en France.

Chœur de la Cathédrale Russe Saint Alexandre Nevsky,

Avant 1917, ce sont des chanteurs professionnels français qui y font office de choral. Alors qu’après la révolution russe de 1917 et avec l’arrivée de la première vague d’émigration, ce sont des chanteurs d’opéra russes qui prennent la relève. La nomination au poste de maitre de chapelle d’Evguény Evetz en 1962 permet une toute nouvelle dynamique. Diplômé du conservatoire de Varsovie et excellent pédagogue, il élargit le répertoire du choeur et crée un nouveau style d’interprétation qui se caractérise par la rigueur, la justesse d’intonation et la précision rythmique. Travailleur infatigable, Evetz fait connaître le choeur de la cathédrale à travers le monde, comme l’un des meilleurs choeur de l’émigration russe. En 1988 il passe le flambeau à son fils aîné Basile (1937-2008).
Lorsque Basile Evetz se retire en 2007, c’est le protodiacre Alexandre Kedroff qui prend la tête du choeur de la cathédrale. Issu d’une génération illustre de musiciens, le protodiacre Alexandre Kedro hérite naturellement du patrimoine culturel familial. Après des études de musique, complétées par un cursus de théologie à l’Institut St-Serge de Paris, il est ordonné diacre à la cathédrale St-Alexandre-Nevsy, où il seconde le Maître de Chapelle Basile Evetz jusqu’en 2007.
Depuis sa nomination à la tête du choeur de la cathédrale, Alexandre Kedroff se consacre entièrement à cette fonction et contribue à l’enrichissement du répertoire par des compositions de son père et de son grand-père, ainsi que des oeuvres basées sur des mélodies anciennes russes du chant neumatique “znamenny”.

Le parvis de l’église fut le théâtre de combats durant l’insurrection royaliste du 13 vendémiaire an IV soit le 5 octobre 1795. Pillée à la Révolution, l’église a récupéré une partie de son patrimoine ainsi que de nombreuses œuvres d’art provenant d’autres églises parisiennes. Elle reste connue comme étant la paroisse des artistes, par allusion au nombre d’entre eux qui y ont été inhumés ou dont on y a célébré les obsèques, et de la riche collection d’œuvres d’art qui y est conservée.

Église Saint-Roch:

296 rue saint Honoré, 75001  Paris

(métro: Pyramides et Tuileries)

22
Sep

“Légendes de Nomades, UNESCO

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

 Pour le 60e anniversaire de l’adhésion de la Mongolie à l’ UNESCO,

Concert & Exposition de photos

“Légende des nomades”

par le Grand théâtre mongol d’art national

Photos de Bat-Erdene Namjildorj à 18h30

Vendredi 23 septembre 2022 à 19h,

Siège de l’UNESCO, Salle I, 75007 Paris

À l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de l’adhésion de la Mongolie à l’UNESCO, la Délégation permanente de la Mongolie auprès de l’UNESCO  vous invite au concert “Légende des nomades” par le Grand théâtre mongol d’art national.

 le Grand théâtre mongol d’art national présente en France , une performance exceptionnel intitulée “La Légende des Nomades”, offrant un aperçu de l’histoire et de la culture nomade mongole.

Avec une volonté d’illustrer l’âme de la culture nomade, cette performance unique dévoile subtilement l’art de vivre en harmonie avec la nature, le mode de vie séculaire et unique du nomadisme mongol, ainsi que les traditions culturelles comme le festival des trois jeux virils du « Naadam », visait à célébrer les meilleurs guerriers dans trois disciplines : la lutte, la course de chevaux et le tir à l’arc.

À travers les différentes scènes, le spectateur sera plongé dans l’univers du nomade mongol, où le respect et le culte de mère nature est étroitement lié à l’existence et la survie de l’homme. Et pourquoi les nomades mongols s’efforcent de protéger cette mère nature et encouragent le reste du monde à lutter pour conserver, protéger et chérir l’environnement et ses ressources naturels.

Veuillez noter qu’il y aura une exposition de photos ‘Splendeurs de Mongolie’ par le photographe Bat-Erdene Namjildorj à 18h30 avant le concert.

 

INSCRIPTION GRATUITE avec ce lien : CLIQUEZ ICI POUR RESERVER

Ce spectacle avec 70 musiciens chanteurs et danseurs de Mongolie est vraiment à ne pas manquer ! N’hésitez pas à réserver avec des amis ! Sur le lien, vous pourrez indiquer le nombre de personnes qui viendront avec vous.

Siège de l’UNESCO, Salle I,

125 Avenue de Suffren,
75007 Paris

 

22
Sep

Urgence de vous, à Villejuif

   Publié par: artcorusse   dans Informations

 

“ DU GABON à LA RUSSIE “

avec Veronika Bulycheva et Jann Halexander

 Jeudi 6 octobre 2022 à 20 h

Le Portail, 94800 Villejuif

Jann HALEXANDER (chant, piano) & Veronika BULYCHEVA (chant, guitare)

 

Ce sont deux artistes venus d’ailleurs, l’un franco-gabonais, l’autre russe naturalisée française. Les deux sont musiciens auteurs compositeurs et interprètes, chacun a son parcours original : ils présentent et mélangent leurs univers personnels à travers leurs chansons et des dialogues poignants.  L’humour et la tendresse ne sont jamais loin. On se retrouve en face de polémiques actuelles autours des clichés et des préjugés liés à leurs pays d’origine : être biculturel est une fragilité et force à la fois. “Urgence de Vous, du Gabon à la Russie” a été présenté depuis 2019 à Paris, Nantes, Clamart, Triel-sur-Seine, Guéméné-Penfao, Bruxelles…

“Nous sommes deux rives d’un seul fleuve nommé ‘humanité’ ! ”

Véronika BULYCHEVA est née d’un père russe et d’une mère oumourte dans un petit village de l’Oural en Russie. Elle commence des études musicales au lycée de Votkinsk, la ville natale de Piotr Illytch Tchaikovski: elle apprend l’accordéon, le chant lyrique, la direction de chœur et la direction d’orchestre.

Jann HALEXANDER est né à Libreville au Gabon en 1982, initié très jeune au piano il se tourne vers les afts de la scène en 2003. E 2013 il fête ses 10 ans de carrière au théâtre Auguste  (ex Espace la Comedia) à Paris. Il est auteur compositeur et interprète, a déja à son actif plus d’une demi-douzaine de disque.

 

LE  PORTAIL, 77 avenue de Paris
94800 Villejuif

Tarifs: 15 et 12€
Réservation : billetreduc.com & 06 16 13 98 32

Métro :  Villejuif-Léo Lagrange (ligne 7)
Bus : 131, 185, 323.

21
Sep

Zima, tournée en France

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Conte musical avec le groupe de musique ZIMA

« La roulotte et l’isba »

.

 

Zima, la roulotte et l’isba,

Distribution :

Zima
(Occitanie)

Georges Cabaret : balalaïka alto, guitare, chant
Tatiana Derevitsky : balalaïka prima, chant
Nastassia Jacquet-Apreleff : violon, balalaïka secunda, chant, guitare
Étienne Plus balalaïka basse, : chant
Mise en scène : Arnaud Jabouin
Lumière Théo : Leperron

Musique : Répertoire traditionnel russe et tzigane

Zima, « hiver » en russe, raconte l’histoire d’un héritage culturel et musical qui se transmet de génération en génération, un héritage haut en couleur qui fait aussi bien honneur aux tziganes voyageurs qu’aux paysans de l’ancienne Russie. Ces deux mondes ont en commun la musique, gaie, entraînante, mélancolique ou romantique, que l’on joue autour du feu. Chaque chanson révèle un peu de leur vie et les histoires que l’on découvre sont à leur image : diablement vivantes !

Tandis que les notes s’égrènent, alternant rythmes joyeux et romances mélancoliques au son des balalaïkas de toutes tailles, se dessine un univers de neige, de bouleaux, de renards, de thé noir et de châles à grosses fleurs rouges. Les chants polyphoniques couvrent le bruit du vent, les guitares indomptées et le violon ardent font danser les flammes… Bienvenue dans la roulotte des artistes de Zima, dignes héritiers d’une culture qui renaît à chacun de leurs passages !

Plus de renseignements sur la tournée du  groupe Zima :

CLIQUEZ

Pour les spectacles jeunes public, les places ne sont pas toutes disponibles à la vente car certains spectacles se font en théâtre mais dans le cadre scolaire. 

 CLIQUEZ 

 

 

18
Sep

Nuit de Princes, St Mandé

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Concert avec

” Natacha & Nuits de Princes “

Mercredi 21 septembre 2022 à 20 h 30

Salle des Fêtes Mairie de St Mandé, 94160  St Mandé

 

Soirée au profit du Comité français pour Yad Vashem présentée par la Loge Léon Poliakov du B’nai B’rith France.

Natalia Trocina, Oivier Cahours, Pascal Storch, Sophie Menissier, Karine Salfati et Natacha Fialkovsky, vous feront voyager dans un univers, une époque merveilleuse.

 

Parti d’un répertoire de splendides chansons et romances russes, héritage dont Natacha Fialkovsky, fille d’immigré russe, reçu dès l’enfance l’enseignement, le groupe Natacha & Nuits de Princes, ne perd pas de vue ce climat émotionnel initial, tout en évoluant pas à pas vers des adaptations ou des créations de chansons écrites par la douce Natacha, et arrangées ou composées avec un talent aisé par le guitariste et directeur artistique du groupe, Olivier Cahours qui dirige Pascal Storch (Guitare, chant, cavaquinho, cajon), Natalia Trocina (Domra), Thierry Colson (Contre basse) et les danseuses Sophie Menissier, Karine Salfati.

 

Tarifs : 20€

Réservation : 06.10.34.11.96
17
Sep

Exposition photos de D. Tolstoï, Paris

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Exposition Photos Territoires d’industrie

“Un autre regard sur l’industrie”

de Dimitri Tolstoï

du lundi 19 au mardi 27 septembre 2022

Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, 75006 Paris

Missionné par l’Agence nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), le photographe Dimitri Tolstoï a réalisé des reportages dans une trentaine d’entreprises emblématiques de cinq « territoires d’industrie » : le territoire interrégional de Lacq, Pau et Tarbes, la Vallée de l’Huisne, Saint-Nazaire Cordemais, les Vosges et le Nord-Franche-Comté.

Les entreprises photographiées offrent un aperçu représentatif du territoire, par la filière industrielle dans laquelle elles s’inscrivent, leur savoir-faire spécifique, leur capacité d’innovation, leur rayonnement national voire international. L’exposition « Territoires d’industrie » invite ainsi à découvrir l’industrie française sous un jour nouveau, dans ce qu’elle peut avoir de surprenant ou d’impressionnant. Elle met en lumière, à travers un regard d’artiste, une industrie diverse et innovante, qui mobilise des technologies de pointe et apparaît éloignée des stéréotypes. Elle illustre également l’inscription des activités industrielles dans les territoires ruraux, les villes petites et moyennes : en France, 75% de l’emploi industriel est situé en dehors des métropoles.

BONUS – Expo Territoires d’Industrie off de Dimitri Tolstoi
“Le parcours régional qui m’a été confié par le ministère de l’industrie et par l’agence nationale de la cohésion des territoires,m’a permis de voyager en France dans 5 régions,Tarbes Pau,la vallée de l’Huisne,la Nord Franche Comté,les Vosges et St Nazaire afin de photographier 31 pôles industriels en activité, je voulais également vous présenter mon parcours off, à savoir un clin d’oeil photographique régional de ces 5 régions Françaises.
Venez aussi le découvrir !”

L’organisation de l’exposition à l’Hôtel de l’Industrie est proposée à l’occasion de la présentation du guide Renaissance Industrielle – Faire Renaître l’industrie dans les territoires – Les clés du succès – co-publié avec la Banque des TerritoiresBpifrance, l’ANCT et la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale.

Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale,
4 Place Saint-Germain des Prés,
75006 Paris

Horaire d’ouverture : du lundi au vendredi de 13h à 18h
– Entrée libre

Métro : St Germain des Près (ligne N° 4)

10
Sep

Conservatoire Rachmaninoff, Journées Portes Ouvertes

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

JOURNÉES  PORTES  OUVERTES

Mercredi 14 et Samedi 17 septembre 2022

Conservatoire russe Rachmaninoff, 75016 Paris

 

La mission du Conservatoire Serge Rachmaninov est de poursuivre, développer et apporter quelque chose de nouveau à l’enseignement de la musique et de la culture russe.
Créé en 1859, la Société Musicale Impériale Russe à Saint-Pétersbourg. Elle y crée les Conservatoires impériaux de Russie : en 1862 le Conservatoire de Saint-Pétersbourg puis, en 1866, le Conservatoire de Moscou.
C’est pour enrichir le rayonnement de l’art russe à Paris et en France qu’est créée, en 20 Février 1931, la Société Musicale Russe en France.

1923 , à Paris création du Conservatoire Serge Rachmaninoff . Elle est réalisée par d’anciens professeurs des Conservatoires impériaux de Russie, émigrés à Paris suite à la Révolution de 1917. Elle compte parmi eux le pianiste et compositeur Serge Rachmaninoff, qui en devient le premier Président d’honneur ; le chanteur Fédor Chialipine ; le compositeur et chef d’orchestre Alexandre Glazounov ; le compositeur et professeur d’écriture Alexandre Gretchaninov.
C’est pour enrichir le rayonnement de l’art russe à Paris et en France qu’est créée, en 20 Février 1931, la Société Musicale Russe en France.
1983 La Société Musicale Russe en France est reconnue d’utilité publique .  En 1986, la Société Musicale Russe en France est présidée par le Comte Pierre Cheremetieff. L’attention portée à tous les élèves vise à leur permettre de devenir des musiciens accomplis. 

 

Depuis 2020

LE 8 JUIL. 2021 — Après plusieurs mois sans réponse, la nouvelle équipe du Conservatoire Rachmaninoff a reçu la confirmation de la Mairie de Paris que l’activité du Conservatoire pourra se maintenir dans le bâtiment historique du 26 Avenue de New York.
L’équipe de la Société Musicale Russe en France, A s’étoffe pour enrichir l’offre musicale et développer les relations internationales avec d’autres conservatoires prestigieux. Arnaud Frilley devient Président et succède à Pierre Cheremetieff qui devient Président d’honneur. Arnaud Frilley s’entoure d’une nouvelle équipe dont Stephan Gaubert pour diriger les études musicales et de Yulia Mosman pour la communication et les relations institutionnelles.

COURS INDIVIDUELS
Chant, Piano, Violon, Alto , Violoncelle , Guitare (classique, flamenco) Harpe, Flûte , Clarinette ( Klezmer/Tzigane d’Europe Centrale) , Balalaïka, Saxophone Basson, Accompagnement piano. COURS COLLECTIFS Solfège, Composition, Harmonie.

COURS COLLECTIFS
Solfège, Composition, Harmonie, Contrepoint, Analyse, Histoire de la musique , Cours d’interprétation, Solfège pour chanteurs.

VENEZ DÉCOUVRIR CE HAUT LIEU DE ARTS RUSSES À PARIS

Plus de renseignements : CLIQUEZ

Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff
26 Avenue de New-York, 75116  Paris.

Tel : (33) 1 47 235 144

Courriel :  contact@conservatoire-rachmaninoff.com

Métro : Alma-Marceau

Bus : 72,  arrêt Musée d’art moderne .

9
Sep

Exposition “Monuments”,MRSC Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements


Exposition documentaire

” MON MONUMENT “
de Pierre Le grand en Russie et dans le monde

Jeudi 15 septembre au samedi 15 octobre 2022

Sur les panneaux extérieurs de MRSCà Paris

Maison Russe des Sciences et de la Culture, 75016 Paris

 La Maison russe des sciences et de la culture à Paris vous invite à une exposition unique
« Mon monument », dédiée au 350e anniversaire de la naissance de l’éminent tsar-réformateur russe Pierre le Grand.

Les auteurs de l’exposition, experts de la Communauté russe des musées et des expositions « Manège », se sont fixés pour objectif de rassembler une « collection » aussi riche que possible d’objets sculpturaux installés dans les quatre coins du monde en l’honneur de Pierre Ier.

Un riche corpus documentaire est basé sur des faits les plus insolites.

L’exposition portera sur le tout premier monument à l’Empereur, le plus célèbre, le plus occidental, le plus oriental, le plus touchant, le plus « international », le plus romantique, le plus mystérieux et mystique, et bien d’autres.

Une attention particulière est accordée à la Grande Ambassade et à la prochaine tournée européenne du premier empereur russe, à la mise en œuvre de sa création préférée, la Marine russe, et à d’autres faits historiques importants.

Le projet a été mis en œuvre avec le soutien de l’Institut Pierre le Grand (Saint-Pétersbourg), du Comité de la culture de Saint-Pétersbourg, du Comité des relations extérieures de la région de Léningrad.

Chef de projet : I.Tolpina, commissaire de l’exposition : T.Soltanovskaya, coordinatrice : A.Klémentieva, designers : E.Lobanova et S.Grib.

La traduction en français et la mise en page ont été réalisées par la Maison russe des sciences et de la culture à Paris.

L’exposition sera présentée sur les panneaux extérieurs de la MRSC à Paris, elle sera ainsi accessible au public le plus large possible.

Les personnes souhaitant continuer à faire découvrir l’exposition dans leurs villes et régions sont invitées à adresser leur demande à la MRSC à Paris  (paris@rs.gov.ru).


Le Centre de Russie pour la science et la culture (CRSC) à Paris est la représentation en France de l’Agence fédérale pour la CEI, la diaspora russe à l’étranger et la coopération internationale culturelle et en sciences humaines (ROSSOTROUDNITCHESTVO). Sa vocation principale est la promotion de la culture et de la science, ainsi que l’enseignement du russe. Les Cours de russe ainsi que les stages linguistiques en Russie proposés par le CRSC sont largement connus à Paris et dans les villes de la province française. Il a changé dernièrement d’intitulé :
Maison Russe de la Science et de la Culture.

Maison Russe de la Science et de la Culture
61 rue Boissière, 75116 Paris
Tél : 01 44 34 79 79

Contacts : info@crsc.fr

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

8
Sep

comédie musicale « Flash mob », MRSC Paris

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Projection de l’un des derniers films russes

« Flash mob »

Comédie musicale (2021)

Jeudi 8 septembre 2022 à 19 h

MRSC 75016 Paris

 

La Maison russe à Paris vous invite à la comédie musicale « Flash mob »

Le 8 septembre, la Maison russe des sciences et de la culture à Paris invite à nouveau ses spectateurs à la projection de l’un des derniers films russes, qui a été chaleureusement accueilli par le public de notre pays.

Ainsi, la MRSC continue de participer à l’organisation de projections de films non commerciales uniques dans les salles des répétitions de Rossotrudnichestvo à l’étranger.

De nouveau, le célèbre club parisien du cinéma russe, « L’oiseau de feu » fondé en 1950 ouvrira ses portes aux invités de la Maison.

Selon l’intrigue, la comédie musicale « Flash mob » (2021, réalisatrice Aliona Roubinshtein), raconte l’histoire d’une fille, Dina.

C’est une mobbeuse débutante* (une personne de tout sexe, âge, race, religion et statut social qui participe aux actions FlashMob).
La journaliste débrouillarde Dina veut désespérément gravir les échelons de sa carrière et fait tout pour faire plaisir à son patron Konstantin Lvovich.
Elle est amenée à rejoindre un groupe de mobbeurs locaux qui organisent périodiquement des flash mobs dans des endroits inattendus de la ville. Cependant, Dina, en train de travailler sur son reportage, tombe amoureuse du leader du group Dan.
Film en russe avec sous-titres anglais (12+).

Début de projection à 19h00.

L’entrée s’effectue strictement sur inscription préalable.

Veuillez vous munir d’une pièce d’identité qui pourra vous être demandée à l’entrée de la MRSC

Maison Russe des Sciences et de la Culture
61 rue Boissière, 75116 Paris
Tél : 01 44 34 79 79

Contacts : info@crsc.fr

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

8
Sep

Zima aux URAUquoises

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

XIII °Festival Les URAUquoises

reçoit

” Zima Musique “

samedi 10 septembre 2022 à 18 h 30

31250, Urau

” Zima ” Un vent d’est souffle. Quatre musiciens aux origines russes, ukrainiennes et tziganes partagent leur héritage musicale avec balalaïka (sorte de mandoline triangulaire) de toutes tailles, des guitares, un violon et des chants à plusieurs voix, qui ont traversés les siècles et le monde.

Comme une famille ils s’aiment, comme une famille ils sont de toutes générations, comme une famille ils jouent ZIMA,  de la roulotte à l’isba.

Ses 4 musiciens vous embarqueront dans un voyage de la Roumanie à la Russie, là-bas, à l’Est.
C’est une musique festive, dansante, parfois nostalgique, une musique de voyages surtout.
La complicité sur scène est palpable ainsi que l’envie de partager en musique un héritage vieux de 100 ans. Partager ce folklore caucasien ravivé par la présence de jeunes musiciens, l’emmener au-delà de nos frontières et du temps qui passe, c’est ce qui pousse ZIMA à jouer au son des balalaïkas et autres instruments de cordes et de bois.


Plus de renseignements sur le groupe : (CLIQUEZ)

Spectacles et activités tous publics GRATUITS
Apéro Concert & restauration sur place.

PROGRAMME du FESTIVAL

Le public des URAUquoises est intergénérationnel. Les concerts, spectacles, expositions et ateliers proposés s’adressent à tous. Les premières années le festival était principalement fréquenté par des gens du village, voire des villages voisins, le public était principalement rural. Aujourd’hui, il accueille à bras ouverts une population qui arrive de tout le Comminges, et parfois même de plus loin (Hautes-Pyrénées, Toulouse, Lot…).

Samedi 10 septembre 2022 à partir de 17 h 30

Dimanche 11 septembre 2022 à partir de 12 h


Festival les UROquoises
Renseignements : 06 17 32 81 20 & 06 18 27 52 93

7
Sep

Presentation Entre Ombre et Lumière, MRSC Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Martine Gay présente son nouveau livre

« Entre ombre et lumière »

Mardi 20 septembre 2022

Dans la salle et sur le site-web de la MRSC à Paris.

Rencontre avec le célèbre pilote et écrivain français Martine Gay.

L’invitée parlera de son nouveau livre « Entre ombre et lumière », qui vient d’être publié aux édition Décitre;

L’ouvrage “ ENTRE OMBRE ET LUMIERE ” est une ode au courage des aviatrices qui ont choisi de devenir espionnes ou agents de renseignement dans la résistance au cours des Première et Seconde guerres mondiales. A cette époque en France, les femmes n ‘étaient pas autorisées à rejoindre une unité militaire d’aviation combattante ! Elles voulaient donc lutter autrement.
Etre espionne, c’est d’abord servir ” répétait l’aviatrice Marthe Richer qui a fait partie du contre-espionnage français. Le lecteur retrouvera également la Princesse Eugenia Chakhovskaïa, première femme pilote militaire au monde… Maryse Hilzt, Maryse Bastié, Marie Marvingt. Alix Unienville et Odette Sansom et bien d’autres ont été entraînées au sein des services secrets en Angleterre. A travers cet ouvrage, Martine Gay poursuit son enquête sur les femmes dans un ciel de guerre.
Cette fois, elle met en lumière celles qui voulaient rester dans l’ombre. A propos de l’auteur : Martine Gay est une aviatrice et un écrivain passionné. Elle participe régulièrement au rallye aérien ” Toulouse – Saint-Louis du Sénégal “. Instructeur Facteurs humains, psychomotricienne-sophrologue de formation, elle a écrit de nombreux ouvrages dans les domaines de la santé et de l’aéronautique.

Dans la Salle de cinéma de la MRSC et en ligne, nous parlerons du courage des femmes pilotes qui ont choisi de devenir agents de renseignement au cours des Première et Seconde guerres mondiales.

« Être espionne, c’est d’abord servir » répétait l’aviatrice française Marthe Richer.

Les spectateurs, en particulier nos compatriotes, ne resteront pas indifférents à l’histoire de la Princesse Evguénia Chakhovskaïa, première femme pilote militaire au monde.

 l’auteur, Martine Gay pilote des avions depuis plus de 25 ans, elle est psychomotricienne de formation, sophrologue et relaxologue, spécialisée dans la gestion du stress et de la fatigue.
Elle a notamment publié: Le pilote et sa machine; Énergie et dynamisme grâce à la sophrologie; Bien dormir: source d’énergie.

La présentation aura lieu avec traduction simultanée en français et en russe.

Début à 19h00.

Les liens pour s’inscrire à la réunion et la conférence en ligne sont communiqués sur le site de la MRSC : https://crsc.fr/.

6
Sep

Festival Musique et Poésie sur Seine, Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Festival de Musique et de Poésie .

Vendredi 9 et samedi 10 septembre 2022

RussMarket, 75006 Paris

Sur les quais de Seine de Paris, pendant deux soirées exepionnelles , se déroulera le Festival de Musique et Poésie des Auteurs et Poètes Contemporains de l’Âge d’Argent avec la participation de musiciens et chanteurs issus des styles reggae, blues et romance classique, auteurs-compositeurs et récitants. Participation exceptionnelle du
 leader du groupe mythique “Ja Division” Herbert Morales !

Cette saison démarre non pas avec de grandes productions qui nous font réfléchir sur le sens de l’être, mais avec un légèr festival de musique, légèr comme des robes d’été des Madames et leurs insouciants rêves d’été, ce Festival va continuer ce chaleur d’été mais dans le  bon sens !

RUSSMARKET
33 Quai des Grands Augustins 75006 Paris

Réservation obligatoire : 06 17 18 1606

6
Sep

Centre de la Société russe de géographie à la MRSC, Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Célébration du 195e anniversaire de la naissance de l’explorateur russe Piotr Semenoff-Tian-Chansky, et Un an de la création du
Centre de la Société russe de géographie en France

Mardi 6 septembre 2022

Salle de marbre de la MRSC de Paris, 75016 Paris

Soirée thématique consacrée au 195e anniversaire de la naissance de l’éminent voyageur, explorateur russe Piotr Semenoff-Tian-Chansky, et à l’anniversaire de la création du Centre de la Société russe de géographie en France (6 septembre 2021).

Le programme de la rencontre comprend : une allocution de bienvenu au nom de la direction de la Société russe de géographie, un bref rapport de l’activité et une présentation des projets au nom du président du Centre de la Société russe de géographie en France, l’inauguration d’une exposition documentaire de la Société russe de géographie sur la vie et les recherches de Piotr Semenoff-Tian-Chansky, auxquelles participera le chercheur du Musée-domaine russe, célèbre voyageur A.A.Bogdanov (en ligne).

Des expositions spéciales de photographies de ses descendants seront également dédiées à la mémoire du scientifique : Piotr Nikolaevitch Semenoff-Tian-Chansky (paléontologue-géologue) et Kirill Petrovitch Semenoff-Tian-Chansky (critique d’art, photographe).

A partir du 7 septembre, l’exposition documentaire et les collections photos seront ouvertes au public qui seront accessibles jusqu’au 30 septembre.

Des scientifiques-géographes, des représentants d’associations géographiques et des experts des questions sociales et économiques sont invités à la réunion.

Le Centre de la Société russe de géographie en France est une association régie par la loi française de 1901.

Le CSRGF en France a pour but de promouvoir les projets culturels et scientifiques de la Société russe de géographie en France, de contribuer au renforcement des liens entre scientifiques russes et français et de diffuser les connaissances sur le patrimoine géographique et historique de la Russie et de la France.

Entrée sur invitation uniquement.

 renseignements supplémentaires est Natalia Savisko, tél. +33 6 98 97 65 84, courriel : csrg.fr@gmail.com. 

Maison Russe des Sciences et de la Culture
61 rue Boissière, 75116 Paris
Tél : 01 44 34 79 79

Contacts : Natalia Savisko, tél. +33 6 98 97 65 84,
courriel : csrg.fr@gmail.com. 

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

2
Sep

Agnessa Lefevre, expo à la MRSC Paris

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Maison russe des sciences et de la culture

Expose Agnessa Lefevre (Mechtchanskaia)

 « Impressionisme floral »

Du jeudi 1 er au vendredi 30 septembre 2022

M R S C , 75016 Paris

Des images de personnalités historiques dans des peintures à base de fleurs et de feuilles seront présentées à la Maison russe à Paris

 Une exposition unique d’œuvres d’une talentueuse artiste russe de France.

Elle est la fille d’un professeur d’astronomie russe, elle-même de formation scientifique, journalistique et réalisatrice pour la télévision russe, réside en France depuis 1981  Agnessa Lefevre (Meсhtchanskaïa), elle a aussi été journaliste et réalisatrice pour la télévision russe. Alors qu’elle faisait partie de l’élite scientifique russe, elle a rencontré des artistes qu’elle a aidés à vivre mieux. D’où son engagement dans la presse et les films.

C’est au cours d’un tournage, sur un invalide paralysé, ancien intellectuel qui se retrouvait dans une chaise roulante, s’exprimant au moyen de fleurs séchées, qu’elle a découvert en 1981, cette forme de collage qui est très vite devenu une passion, choisissant des matériaux naturels (tels que feuilles et fleurs) comme palette et moyen d’expression.

Depuis lors, Agnessa Lipmanovna est devenue l’auteur d’un grand nombre d’excellents ouvrages floristiques. Des images vives de Youri Gagarine, d’Alexandre Pouchkine, d’Ivan le Terrible, de Van Gogh et d’autres personnalités célèbres ont été exposées à plusieurs reprises en France.

 

Ses créations sont des plus originales, à base de collages de fleurs séchées. Elle qui vit dans la campagne de Saint-Hilaire-Fontaine, se sert aussi des éléments présents dans son environnement : feuilles, mousses d’arbres, plumes ou encore paille.

Les paysages l’inspirent, mais aussi les visages connus de sa double culture, Gainsbourg, Piaf, Van Gogh, ou encore Tolstoï. Et l’Égypte et ses personnages plein de mystères, Néfertiti ou Toutânkhamon.

Agnessa a connu une vie professionnelle prestigieuse, comme ingénieure scientifique ; elle a étudié les cratères lunaires, puis a été journaliste et auteur de téléfilms en Russie. Elle s’est installée, en France, il y a 32 ans et s’amuse aujourd’hui avec le dessin ; « Cela m’était interdit enfant ».

 

Maison Russe des Sciences et de la Culture
61 rue Boissière, 75116 Paris
Tél : 01 44 34 79 79

Contacts : info@crsc.fr

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

1
Sep

Galina OULANOVA au CSCOR Paris

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Exposition exceptionnelle de photographies avec

Galina Oulanova

“L’âme du  mouvement – le mouvement de l’âme”

Jeudi 1er au 30 vendredi septembre 2022

CSCOR, 75007 Paris


L’exposition photo consacrée à Galina Oulanova a été élaborée par le Musée théâtral d’état A. Bakhrouchine en utilisant sa riche collection photographique.
Galina Sergueïevna Oulanova (Галина Сергеевна Уланова) est née en 1910 à Saint Pétersbourg, décédée en 1998 à Moscou, dans une famille de  danseur, Elle commence au ballet Kirov de Léningrad en 1928 une carrière qui se poursuit au ballet du Bolchoï de Moscou de 1944 à 1960. Elle est la première ballerine d’URSS à recevoir le titre de Prima ballerina assoluta, conféré autrefois du temps des tsars à Mathilda Kschessinska. Elle quitte la scène en 1960, mais reste une des enseignantes du Théâtr Bolchoï.

Première danseuse en 1931, elle triomphe dans Giselle (1932), dans Roméo et Juliette (1940). Prima ballerina en 1944, elle rejoint le Bolchoï, où elle crée La Fontaine de Bakhtchissaraï (Assafiev, Zakharov) en 1944 et La Fleur de pierre (Prokofiev, Lavrovski) en 1954.

* « Une déesse ordinaire », disait Alexeï Tolstoï à propos d’Oulanova.
« Une personne d’une autre dimension » l’appelait Sergueï Eisenstein.
« Le génie du ballet russe, son âme insaisissable, sa poésie inspirée » –
Sergei Prokofiev.

Elle a interprétée les rôles d’Odette-Odile dans Le Lac des cygnes et de Cendrillon. Dès 1962  elle se consacre à la formation des étoiles à l’école  du Bolchoï.

Galina Oulanova fut la danseuse russe la plus prestigieuse de sa génération, une interprète d’une grande élévation qui sut lier expressivité et sobriété. Elle profita du travail d’épuration du style théâtral, adoptant des demi-gestes qui coupent l’emphase. Détachée de tout prosaïsme, dans Giselle, elle dansait jusqu’au moindre geste, interprétant avec naturel le passage de la joie au malheur.

Le musée du théâtre central d’État AA Bakhrouchine est un musée de Moscou dédié au théâtre. Il a été fondé en 1894 par le marchand et philanthrope russe Alexey Bakhroushine.
La Grande Encyclopédie soviétique le caractérise comme le plus grand musée de théâtre au monde. Ses collections sortent rarement de Russie.

Centre Culturel et Spirituel Orthodoxe Russe
1 Quai Branly, 75007 Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 19h
 
Lieu : Salles d’exposition aux 1er et 2ème étages du bâtiment Branly
 
Entrée libre
 
ACCÉS : Métro Alma-Marceau (ligne 9)
RER C : Pont de l’AlmaOuvert du mardi au dimanche de 14h à 19h
31
Août

Fin de Vacances 2022 = ……

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

RÉOUVERTURE du restaurant

LE ZAKOUZKI

Cuisine et ambiance russe

Réservation obligatoire
(Ouvert le soir)

ZAKOUZSKI, 75014 Paris

 

Dernier bastion de la vraie cuisine russe de notre enfance, soirée musicale

avec des artistes russes .

Restaurant russe, au cœur du 14ème arrondissement parisien que Le Zakouski vous ouvre ses portes. Dans l’ambiance chaleureuse de ce petit bistrot russe à l’ancienne. Accordez-vous une pause culinaire dépaysante et profitez d’un décor au mobilier simple et aux couleurs chatoyantes. Dernier bastion de la culture russe à Paris où il fait bon vivre comme à l’époque de nos parents et grands – parents ces non moins célèbres “RUSSES BLANCS.

Nicolas et Fabienne, sa femme travaillent à l’ancienne. Les blinis sont faits maison et à la main.

 

Le Zakouski

127, rue du Château 75014 Paris France

Réservation : ‭06 08 94 01 91‬

Métro: Pernety

30
Août

Ballet National de Géorgie à Paris

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Soirée Exceptionnelle

Ballet National de Géorgie “Sukhishvili”

Samedi 12 novembre 2022 à 19h

au Dôme de Paris, Palais des Sports 75015 Paris

Dès les premiers jours de sa création, ballet “Sukhishvili” est invité pour représentations partout dans le monde entier, surprenant les habitants du globe avec ses danses exceptionnelles. Plus de 90 millions de spectateurs ont regardé leurs grandes performances – on peut dire «le succès du siècle».

Chaque année, la troupe donne environ 300 spectacles. Sukhishvili, un nom Georgien, est facile à lire dans différentes langues, et les billets avec ce nom internationalement connu sont vendus en quelques jours à plus que 100 pays à travers le monde. « Sukhishvili » offre au public des émotions vraiment fortes et vives.

Le ballet géorgien légendaire “Sukhishvili” viendra à Paris ! On l’appelle “La huitième merveille du monde”, “Meilleur spectacle de Broadway”, “Ouragan sur scène”, “Magie géorgienne”, “Phénomène unique”, “Danses dangereuses d’hommes géorgiens”, “Œuvre d’art parfaite” etc.

Ne ratez pas l’occasion! Les billets sont déjà en vente.

C’est en 1960 que le Palais des Sports (rebaptisé Dôme de Paris – Palais des Sports en 2015) ouvre pour la première fois ses portes au public. Œuvre de l’architecte Pierre Dufau, la salle est une véritable prouesse technique : il s’agit du plus grand dôme autoportant en alliage léger au monde. Sa salle modulable de 2 500 à 4 000 places en forme d’arène offre une excellente visibilité et est plébiscitée par les artistes comme les spectateurs pour sa chaleur et sa dimension humaine.

Le Dôme, Palais des Sports.
34 Bd Victor, 75015 Paris

Accès : Porte de Versailles

Réservation: CLIQUEZ

Tarifs: à partir de 79 €, cat.2 = 68€ cat.3 = 56€ Tarif normal : 37

18
Août

110e anniversaire de la conquête du pôle Sud à MRSC Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Fns le cadre des Journée des géographes

Projection du film russo-norvégien dédié au 110e anniversaire de la conquête du pôle Sud

“Sur les traces d’Amundsen à Saint-Pétersbourg”

Jeudi 18 août à 19h

Sur le site Web de la MRSC, Paris

Dans le cadre de la Journée des géographes, un film russo-norvégien dédié au 110e anniversaire de la conquête du pôle Sud sera projeté à la Maison russe à Paris

Le 18 août 1845, la Société russe de géographie a été fondée, l’une des plus anciennes sociétés de géographie au monde parmi d’autres situés à Paris, Berlin et Londres. (voir  sur ARTCORUSSE)
Depuis 1956, la Société russe de géographie est membre de l’Union géographique internationale.

Les expéditions de la Société russe de géographie ont joué un grand rôle dans la conquête et l’exploration de nouvelles terres, le développement de la navigation, le développement de la météorologie et de la climatologie.

Étant le plus grand pays du monde en termes de territoire et situé simultanément en Europe et en Asie, la Russie est certainement l’une des principales sources d’activités scientifiques et éducatives.

En 2019, en l’honneur du 175e anniversaire de la Société russe de géographie, la Journée des géographes, célébrée le 18 août, a été instituée en Russie.

La Maison russe des sciences et de la culture à Paris, en collaboration avec le Centre de la Société russe de géographie en France, fondée auprès de la MRSC en 2021, organise annuellement des événements à l’occasion des fêtes professionnelles des scientifiques et des praticiens impliqués dans la géographie.

Cette année, le 18 août, la Maison russe vous invite à une projection en ligne d’un nouveau film documentaire “Sur les traces d’Amundsen à Saint-Pétersbourg”, créé par le Consulat général de Norvège à Saint-Pétersbourg et la Société russe de géographie.

Le tournage de cette étude cinématographique, dédié au 110e anniversaire de la conquête du pôle Sud par l’éminent explorateur polaire et scientifique norvégien Roald Amundsen, a eu lieu au siège historique de la Société russe de géograзhie dans la “capitale du Nord” russe ” à l’aide de documents et d’archives fournis par la Société et d’entretiens avec des spécialistes de la Société russe de géographie.

Début à 19h00 (Paris). En russe.

La Maison russe vous souhaite une bonne fête en avance et vous invite à la projection en ligne du documentaire!

16
Août

Nuit de Montmartre à Montreuil Bellay

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Lors du 1er Festival de Théatre

Nuit de Montmartre d’après Kessel

Samedi 20 août 2022 à 22 h

Prieuré des Nobis, 49260 Montreuil-Bellay

Natacha Fialkovsky: chant, balalaïka

Olivier Cahours: guitare

Pascal Storch: guitare, chant

Pascal Monge: comédien

En 1927, Joseph Kessel a 30 ans lorsqu’il écrit « Nuits de Princes » et « Nuits de Montmartre ». Ces deux romans  correspondent à une période de sa vie – de ses jours et de ses nuits –, où l’écrivain se laisse happer par les romances, les polyphonies russes et les chants tsiganes échevelés des cabarets Montmartrois.

Aujourd’hui, un comédien, une chanteuse-balalaïkiste et deux guitaristes ouvrent le rideau sur une aventure d’une heure dix, mélange bondissant de la musique au texte, de la vie au conte. Kessel décrit avec force et tendresse ces personnages émouvants et drôles dans un monde haut en couleur.

« Il me fallait ces mélodies, ces accents qui, pour exprimer joie et détresse, possèdent une frénésie, une brûlure que l’on ne trouve nulle part ailleurs. » Joseph Kessel.

Natacha fille du famille de russes blancs, a été formée au conservatoire Rachmaninov de Paris et dans les cabarets russes, où elle côtoie des musiciens russes et tsiganes, Natacha fait appel à des musiciens de divers horizons (jazz pour Olivier Cahours et le contrebassiste Thierry Colson, musique brésilienne pour Pascal Storch), afin de concrétiser ses envies d’ouverture et de rencontres et Pascal Monge, comédien, (cofondateur avec Maxime Mardoukhaev de l’Association Artistique Constantin Stanislavski, au sein de laquelle ils proposent plusieurs spectacles : le groupe « Natacha et Nuits de Princes », « l’Ensemble Kalina ») ainsi que « Nuits de Montmartre » d’après les textes de Joseph Kessel.

Samedi 20 août 2022 de 12h30 à 22h.
Prieuré des Nobis
3 rue Georges Girouy
49260 MONTREUIL-BELLAY

Tarif spectacle
Pass soirée : 15 €, Pass journée : 22 €
Réservation en ligne, en cliquant ici.

Plus de renseignements sur le 1er Festival : CLIQUEZ

14
Août

Exposition Dentelles , au CSCOR de Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Exposition Artistique
 
“Les Dentelles”

du dimanche 14 au dimanche 28 août 2022.
 
Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe, 75007 Paris
 
ENTRÉE  LIBRE
 
 
L’exposition présentera des objets en dentelles uniques crées par des dentellières russes utilisant de différentes techniques, des esquisses originales de dentelles, des peintures et dessins d’artistes, inspirés par l’élégance et la légèreté de l’art de la dentelle, des vidéos sur leur histoire
et le processus de leur fabrication.
 
Le tissage de la dentelle est une démonstration exceptionnelle de la culture populaire russe. Les maîtres russes dans ce domaine ont acquis un savoir-faire remarquable pour créer des œuvres sophistiquées. 
 
La dentelle est un objet textile sans base tissée, dans lequel l’ornement ajouré et le dessin sont formés par un entrelacement des fils. Le mot « dentelle » en russe a deux significations : il fait référence au mot «entourer» (quand il s’agit de la garniture d’un objet avec une bordure en dentelle) il est aussi employé pour un produit ajouré à motifs qui sert pour décorer des vêtements ou des objets. 
 
On considère que la technique de la broderie à fuseaux
a été inventée en Italie et de là s’est répandue dans toute l’Europe.
En Russie, les motifs ajourés étaient connus au Moyen Âge, mais ils étaient principalement utilisés dans l’architecture – dans la construction
des édifices religieux. L’histoire de la dentelle russe a commencé grâce à Pierre le Grand. Selon une légende, en 1725, il a fait venir 30 dentellières de la province néerlandaise de Brabant et les a installées à Moscou,
dans le couvent de Novodievitchi. Ainsi l’art de la dentelle a commencé
à se répandre à travers la Russie.
 
Deux villes sont devenues les centres de cet art décoratif traditionnel : 
Vologda et Yelets.
Les deux principaux types de la dentelle russe sont Yeletskoe et Vologodskoe. Les dentellières russes ont révolutionné le tissage de la dentelle – elles ont commencé à fabriquer des produits en forme libre, en imbriquant des ornements les uns aux autres.
Les travailleuses de l’aiguille utilisaient souvent de l’or et de l’argent câblés, tissés et filés avec de la soie, du fil d’or et d’argent ou de la cannetille, et de divers paillettes.
 
 
 
 
On peut citer un fait intéressant :
l’Union soviétique remboursait y compris avec de la dentelle ses dettes
 de prêts-bails après la Seconde Guerre mondiale.
Les dentelles tricotées au crochet avec des aiguilles sont d’une beauté particulière.
 
dans le cadre de l’exposition.
Des master class de tissage de la dentelle seront organisés
Les démonstrations de la technique manuelle traditionnelle
de la dentelle aux fuseaux auront lieu dans la salle de l’exposition
située au 2ème étage du bâtiment Branly :
jeudi 18 août à partir de 16 h (Irina BARASH),
dimanche 21 août à partir de 16 h (Maria BARANOVA*),
mardi 23 août à partir de 16 h (Irina BARASH),
jeudi 25 août à partir de 16 h (Irina BARASH),
dimanche 28 août à partir de 16 h (Irina BARASH).
 

Centre Spirituel et Cultuel Orthodoxe Russe,
1 quai Branly, 75007 Paris

Horaires : du mardi au dimanche de 14h à 19h  ENTRÉE LIBRE
Lieu : Salle d’exposition au 2ème étage du bâtiment Branly

Saisons française à Saint Petersbourg

Organisées par
“I-Gallery. Intelligence” (Paris) et la galerie “Moïka 104” (St Petersbourg)

Exposition de Baïa Drujon
“Venez me voir dans mes rêves…”

Lundi 2 août au 24 septembre 2020

Moïka 104, Saint Pétersbourg

 

I-Galerie. Intelligence (Paris, France), avec le soutien et en collaboration avec la Galerie Moika 104, présente à Saint-Pétersbourg une nouvelle exposition

“Venez me voir dans mes rêves…”

de Baïa Drujon.

Vernissage jeudi 4 août 2022

 

 La galerie MoiKa 104 est située dans un bâtiment historique, à proximité de l’île de New Holland et de la place du théâtre. La plate-forme d’art moderne est équipée pour organiser des projets d’exposition, des événements d’affaires et de congrès, des tables rondes, des séminaires et des conférences, la conception des locaux dans le concept White Cube, la vue depuis les fenêtres sur la Nouvelle-Hollande, l’entrée depuis la digue de la rivière Moika . La galerie a de l’expérience dans l’organisation de divers événements culturels, éducatifs et commerciaux, à la fois sur son propre site et en coopération avec des institutions internationales, fédérales, municipales et privées. Le personnel de la galerie vise à établir des relations à long terme avec des partenaires commerciaux, des connaisseurs d’art, des conservateurs et des représentants des professions créatives.
   Dans le cadre de ses activités, la galerie organise une communauté artistique de type club avec des passionnés d’art contemporain, avec des catégories de valeurs communes. Les missions principales de la communauté sont : la promotion de l’art contemporain, la vulgarisation du collectionnement, l’éducation culturelle. La gamme de services de la galerie comprend la production de projets artistiques et la promotion d’artistes.

 

Galerie Moïka 104, emb. rivière Moïka, 104
Saint-Pétersbourg

Tél: +7 (904) 330 21 14
4
Août

Festival Yagori, Oslo

   Publié par: artcorusse   dans Informations Internationales

Festival de musique tzigane Yagori

Samedi 3 et dimanche 4 septembre 2022

Kulturkirken Jakob, Oslo

Festival ”YAGORI” est organisé chaque année depuis 1998
Depuis lors, il est devenu un élément apprécié et croissant sur la scène culturelle d’Oslo.
L’un des principaux objectifs du festival est de présenter des artistes roms de grande qualité, en utilisant la musique et la culture pour créer une meilleure compréhension et connaissance du peuple rom.

Puerto Flamenco (Spain)
Theater Romans (Ukraine)
Bente Kahan (Poland / Norway)
Raya & Co

Brady Winterstein trio est le digne héritier de la musique de Django Reinhardt, entouré de son oncle à la guitare rythmique, Hono Winterstein, grande figure du style et de Xavier Nikq à la contrebasse. Par son incroyable virtuosité et son répertoire audacieux qui mêle les Turtles (Happy Together), les Beatles (Lady Madonna), ou Duke Ellington (Solitude), Brady Winterstein renouvelle l’héritage avec la fougue et la fraîcheur de ses 17 ans.

Kulturkirken Jakob, Hausmannsgate 14
Oslo, Norvège

Tél : +47 22 99 34 50

Tarifs : Pass pour le Festival : 400, 00 kr
Samedi : 280,00 kr normal; 155,00 kr étudiant et enfants
Dimanche : 280, 00 kr normal; 155,00 kr étudiant et enfants
Réservation : CLIQUEZ

1
Août

Projection de “Match”à MRSC

   Publié par: artcorusse   dans Informations

80e anniversaire du match de football dramatique de 9 août1943

Projection de

 « Match » (réalisateur Andreï .Malioukov)

Jeudi 11 août 2022 à 18h

En usse sous titré en français

La projection du film « Match » (réalisateur Andreï.Malioukov, Russie, Ukraine, 2011) dans le cadre du célèbre ciné-club parisien « L’Oiseau de feu » (fondé en 1950) est prévue à l’occasion du 80e anniversaire des événements dramatiques décrit dans le film.

La vie de Nikolaï Ranevitch (Sergueï Bezroukov) est plutôt une réussite : Nikolaï est le gardien de but et la star du Dynamo Kiev, remporte triomphalement une victoire après l’autre, et sa femme bien-aimée, l’enseignante Anna Shevtsova (Elizaveta Boïarskaya), l’inspire à des exploits sportifs.
Mais en 1942, il est allé au front — la guerre battait son plein. Il est capturé par les Allemands et perd soudainement la chose la plus précieuse — la liberté, l’amour et la possibilité de jouer au football.
Pour sauver Nicholas, Anna fait un pas désespéré.
Mais le prix de ce salut est trop élevé — maintenant, ils ne peuvent plus être ensemble.
Après sa libération, Ranevitch a l’opportunité de réintégrer le terrain : les Allemands organisent un championnat entre les équipes locales et l’équipe de la Wehrmacht.
Les Kieviens devraient perdre en signe d’obéissance à l’Allemagne fasciste, mais Nikolai a des plans complètement différents pour ce match.

Film en VO sous-titré en français (16+). Dans la Salle de cinéma et sur le site-web de la MRSC à Paris.

Début à 18h00 (Paris). Le film dure trois heures.

L’inscription préalable est obligatoire.

Veuillez vous munir d’une pièce d’identité qui pourra vous être demandée à l’entrée de la MRSC.

Maison Russe des Sciences et de la Culture
61 Rue Boissière, 75016 Paris
Tél : 01 44 34 79 79
Inscription gratuite : CLIQUEZ

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp.

1
Août

Film de Todorovski “Le Bolchoï”, Cannes

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Dans le cadre du programme “Art du Cinéma Russe”

projection du film

 “Le BOLCHOÏ ” (Большой) 2017 de Valéry Todorovski

Samedi 27 août 2022 a 17h

Kino – Théâtre Alexandre III, 06400 Cannes

Entrée gratuit, inscription obligatoire

La projection organisée par l’association “LES SAISONS RUSSES” et soutenue par la Société de production de Valéry Todorovski, l’association franco-russe Perspectives et Cinématique In Cinéma.

  • Réalisation : Valeri Todorovski
  • Scénario : Anastassiya Palchikova et Illya Tilkine
  • Directio artistique : Vladimir Gooudiline
  • Costume : Aleksander Ossipov
  • Photographe : Sergey Mikhalchuk
  • Montage : Alexeï  Bobrov
  •  Musique : Anna Droubitch et Pavel Karmanov
  • Avec : Alissa Freindlich (Beleckaya),  , Valentina Telichkina (Untilova), Aleksandre Domogarov (Potockiy), Margarita Simonova, Nicolas Le Riche (Antoine), Anna Issaeva, Nikolaï Katchourova , Irina Savitskova .
  • Genres : drame. Durée : 2h10
  • Version : VOSF (Version originale sous titré français)
  • Âge : à partir de 12 ans

    Film avec la participation de Nicolas Le Riche danseur étoile de l’Opéra de Paris.

Bolchoï,  Son univers impitoyable. Ne vous fiez pas à leurs silhouettes éthérées et à leurs tutus vaporeux : les ballerines sont des tueuses. Derrière la grâce et la beauté, un monde sombre s’agite. La concurrence est féroce pour arriver dans la lumière. Tant d’espoir et si peu d’élues. Travail acharné et sacrifices ne suffisent pas toujours. En coulisses, coups bas et remarques perfides sont de mise. Pas de pitié pour les faibles. Toute rivale potentielle devra être écartée.
Nous suivons ici le parcours des futures étoiles Youlia et Karina, de l’école du ballet jusqu’à la scène suprême. Trois périodes s’entremêlent : apprentissage, préparation du spectacle diplômant et la suite. Deux destins pour deux filles que tout oppose : province reculée, origine prolo et corps robuste pour l’une ; Moscou la grandе ville, famille aisée et grâce féline pour l’autre. Et en danseuse de légende devenue maître de ballet crainte et respecté, Alissa Freindlich arbitre ce pas-de-deux violent et réaliste. Et pour ceux que la gloire quitte, les doutes et les regrets

  • Youlia Olchanskaïa, jeune et talentueuse danseuse qui a grandi dans une petite ville minière, a tiré « un billet gagnant » : elle a été remarquée par Pototski, un ancien danseur qui lui prédit un grand avenir de ballerine, digne de la salle la plus prestigieuse du pays. Mais tout diamant brut demande à être taillé et le chemin vers le Bolchoï passe, pour Youlia, par l’école de ballet où elle est prise en charge par une professeure fantasque, la très sévère Galina Beletskaïa. Devenir une étoile exige des sacrifices inouïs et Youlia fait l’expérience que le ballet classique, ce ne sont pas seulement les tutus blancs, les loges dorées et les rubans de soie qui glissent. Mais aucun obstacle ne peut arrêter celle qui a un Grand Rêve.

    Le réalisateur Valeri  Todorovski est né le 9 mai 1962 à Odessa. Réalisateur, acteur, scénariste et producteur, diplômé du VGIK, diplomé de l’Institut national de la Cinématographie en 1984 dans le département du scénario. Finaliste au Forum du Cinéma de Yalta de 1994 avec le film L’Amour. Depuis le 5 mai 2000, Valéri occupe le poste de directeur pour la production cinématographique de la chaîne de télévision Télékanal “Russie” (RTR).

Son film Le Blochoï a obtenu :

  • Le Prix du meilleur scénario au 16ème Cérémonie des Aigles d’Or .
  • Le Prix de la meilleure actrice dans un second rôle au 31ème cérémonie des Nika pour Beleckaya interprétée par Alissa Freindlich,  et le Prix du meilleur son.

    Entrée Gratuite, Inscription obligatoire :

     07 81 99 91 81

Théâtre Alexandre III
19 boulevard Alexandre III
06400 Cannes

Inscriptions et Renseignements :  07 81 99 91 81

1
Août

Projection “Thriller”, à MRSC

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

 Projection  exceptionnelle

 Thriller « Selfie » (2018) , réalisateur Nikolaï Khomeriki

Jeudi 25 août 2022

 Salle de cinéma de la MRSC, 75016 Paris

Projection de l’un des films les plus réussis qui a été un succès du box-office russe.

Dans le cadre du célèbre ciné-club parisien « L’Oiseau de feu » (fondé en 1950), le thriller « Selfie », tourné par le réalisateur Nikolaï Khomeriki ‘(Николай Феликсович Хомерики) en 2018, sera projeté dans la Salle de cinéma de la MRSC.

Nikolaï Khmeriki étudie àMoscou l’économie, puis le cinéma. En 2001, il se rend à Paris  et intègre la Fémis, il est professeur à l’Ecole du nouveau cinéma de Moscou créée en 2012.

Trois de ses films ont été sélectionnés au Festival de Cannes  : le court-métrage  ” À deux” (Vdvoyom) qui a obtenu le Deuxième Prix de la Cinéfondation  en 2005, tandis que 977 en 2006 et Skazka Pro Temnotu en 2009 étaient en sélection à Un certain Regard

Son film More volnouietsia raz a reçu au Kinotavr 2021  le grand prix de ce festival et l’actrice principale du film, Olga Bodrova a reçu le prix du meilleur rôle féminin.

Le film est une adaptation du roman de Sergueï Minaev « Doukhless (Sans âme) du 21e siècle. Selfie », publié en 2015.

Mettant en vedette des acteurs célèbres du cinéma russe : Кonstantin Khabenski, Fiodor Bondartchouk, Anna Mikhalkova, Severija Janusauskaite et d’autres.

La vie brillante de l’écrivain Bogdanov a déraillé : il a un double imposteur qui attribue tous les fruits de sa renommée et de l’amour de ses proches. Bogdanov essaie de retrouver son identité. Quelque chose d’incroyable s’est passé : du jour au lendemain, le personnage a perdu son emploi, ses amis, sa petite amie. Maintenant, ils ne lui appartiennent plus, mais à son double, que Bogdanov regarde avec perplexité et horreur depuis les coulisses. L’imposteur couche avec sa maîtresse, donne des interviews aux lecteurs, fait des présentations, copiant magistralement les expressions faciales et les gestes de Vladimir. Personne ne remarque des changements.

Film en VO sous-titré en français (16+).

Début à 18h30.

L’inscription préalable est obligatoire.

Maison Russe des Sciences et de la Culture
61 rue Boissière, 75116 Paris
Tél : 01 44 34 79 79

Contacts : info@crsc.fr

Inscription souhaitable : CLIQUEZ

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

1
Août

Gravures sur Pierre le Grand de Peterhof, MRSC Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Exposition pour le 350e anniversaire de Pierre le Grand.

« Pierre le Grand dans les gravures de la collection de Peterhof »

Jusqu’au 31 août 2022

Salle de cheminée, Maison Russe des Sciences  et de la Culture,
750016 Paris

L’exposition spéciale de gravures avec l’image de Pierre le Grand provenant des collections du musée-réserve de Peterhof et d’autres musées complétera le programme de la Maison russe à Paris dédié à l’anniversaire du tsar.

L’exposition est complétée par des documents uniques provenant des fonds des Archives de l’Académie des sciences de France, de la bibliothèque Nationale de France, de l’Association des musées nationaux — Grand Palais, des Archives de la politique étrangère de la Fédération de Russie, des archives d’État russes des actes anciens et des collections privées.

La documentation du projet peut âtre déjà connu des parisiens : elle a déjà été présentée au Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, Quai Branly à Paris. A l’époque, en 2017, le projet s’appelait « Le Roi à Paris. À l’occasion du 300e anniversaire de la visite de Pierre le Grand en France » et a été réalisé sous l’égide du Ministère russe de la culture, avec le soutien de l’Ambassade de Russie en France et de la Fondation Dmitri Likhatchev.

L’exposition « Pierre le Grand dans les gravures de Peterhof » perpétue la tradition d’un dialogue culturel de 300 ans entre les deux grandes puissances, la Russie et la France, officiellement à partir du deuxième voyage du dernier tsar russe en France en 1717. Organisés à l’occasion du 350e anniversaire de la naissance de Pierre le Grand, célébré à grande échelle en 2022, l’exposition et les autres projets documentaires et historiques de la MRSC à Paris fait découvrir au public ce sujet.

L’exposition aura lieu dans la Salle de cheminée de la MRSC à Paris.

L’entrée est libre.

Maison Russe des Sciences et de la Culture
Salle de cheminée
61 Rue Boissière, 75016 Paris
Tél : 01 44 34 79 79
Contacts : info@crsc.fr

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp.

29
Juil

Œuvres des élèves de Olga Belokrylova, MRSC Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Exposition des œuvres des élèves de Olga Belokrylova

« Territoire de créativité »

Du lundi 1er au mercredi 31 août 2022

Panneaux exterieurs de la MRSC, 75016 Paris.

 

 

Chacun de nous a son endroit très spécial où on veut revenir encore et encore. Là où il n’y a pas de règles strictes, et vous n’entendrez pas de condamnation envers vous.
Là où il y a beaucoup de bonté et de beauté !

Un endroit où l’on oublie pour un certain temps tous les événements autour de nous. C’est avec ce sentiment et ces principes qu’est apparu le « Territoire de la créativité », fondé par le chef d’un groupe d’artistes jeunes débutants, Olga Belokrylova.

Du 1er au 31 août, la Maison Russe des Sciences et de la Culture à Paris accueille sa première exposition, qui sera présentée à l’attention des Parisiens sur les panneaux extérieurs de la Maison.

« Il n’y a qu’une toile vierge, un pinceau et votre moi intérieur. Inspirez, expirez, touche de pinceau… et nous commençons à créer. Des chefs-d’œuvre naissent grâce au pinceau d’étudiants sans formation artistique !
Le plus important dans nos cours, c’est de se vider la tête ! Alors toutes les peurs disparaissent : je n’y arriverai pas, je ne suis pas un artiste, on m’a dit dans mon enfance que j’étais la personne qui n’est pas faite pour cela.
Peu importe ton âge, ta formation, ton origine, une seule chose est importante, ton grand désir de créer ! Nos participants les plus actifs sont de jeunes artistes, des enfants à partir de 4 ans. Il n’y a pas de barrières pour eux. Ils guident facilement le pinceau sur la toile, mélangent les peintures.

Chaque dessin pour eux est une vraie découverte !

Les visages heureux des élèves à la fin du cours font preuve du fait que nous sommes sur la bonne voie ! Dans le monde contemporain, il est important pour nous tous de ne pas endurcir nos âmes. Gardez toute la gamme des bonnes qualités. Pouvoir remarquer la beauté et la partager avec le monde. Continuez à créer dans notre “ Territoire de la Créativité ” ! »

 

Maison Russe des Sciences et de la Culture,
61, Rue Boissière, 75016 Paris

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

28
Juil

Cinéma au CSCOR Paris

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Projection du long-métrage

” J’ai vingt ans”  Мне двадцать лет

réalisateur Marlen Khoutsiev 1953

jeudi 4 août à 19 h.

 CSCOR, 75009 Paris

Dans la cadre de la rétrospective
Le renouveau du cinéma en URSS 1953 – 1968
le CSCOR vous invite à la projection du long-métrage

 

Réalisé par Marlen Khoutsiev et sorti en 1964.

” J’ai vingt ans” Мне двацать лет
Synopsis : Moscou, début des années 60. Trois jeunes hommes, Sergueï, Slava et Nikolaï, dont les pères sont morts au cours de la Grande guerre patriotique s’interrogent sur le sens de la vie, l’avenir et cherchent leur place dans la société.
le film a obtenu la même année le Prix spécial du jury et
Valentin Popov, l’un des acteurs principaux, – Prix du meilleur acteur
au Festival international du film de Venise (Mostra de Venise).
Durée : 180 min, VOSTF.

 

Considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de l’époque, ce long-métrage incarne film les traits caractéristiques du cinéma des années 1960, propres à Antonioni, Fellini, Godard, Resnais et d’autres grands réalisateurs : quête existentielle de la jeunesse, lenteur flottante de la camera, utilisation des décorations naturelles et des sonorités un peu sourdes.

Andreï Tarkovski, grand réalisateur russe, y joue un rôle épisodique et Bella Akhmadoulina, légendaire poétesse russe de la deuxième moitié du XX siècle, y joue elle-même.

ENTRÉE LIBRE SUR INSCRIPTION
 

 Сentre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe, 1 quai Branly
75007 Paris

Inscription obligatoire : cscor@ambrussie.fr

Dans la première section (section 1 : catégorie adulte – poésie), nous vous proposons d’exprimer vos talents par la traduction d’une œuvre poétique de Isaak BRODSKY, « LA SOLITUDE ».

Isaak Alexandrovitch BRODSKY est un poète russe, lauréat du prix Nobel de littérature (1987). Il est considéré comme le dernier classique du 20ème siècle. Sa vie compliquée et son parcours créatif ont débuté à Saint-Pétersbourg (Leningrad) pour s’achever par l’émigration en Amérique.

À l’âge de 19 ans, il écrit le poème « LA SOLITUDE». Cette œuvre est pour le jeune poète une sorte d’introspection pour tracer son chemin, à 20 ans il anticipe déjà combien difficile serait son parcours poétique.

 

Les deuxième et troisième sections concernent la prose contemporaine d’écrivains russes actuels. Ils sont connus en Russie et mais pas encore assez à l’étranger. Il est possible que certains parmi vous les connaissent déjà, mais leurs œuvres restent largement à découvrir.  Nous ne faisons pas de parallèle littéraire entre ces auteurs et ne cherchons pas à les relier par un thème commun.

L’objectif est plutôt de découvrir leurs œuvres et leurs personnalités. Quel sera l’avenir de ces écrivains, seront-ils considérés comme des classiques des 20ème et 21ème siècles ? L’avenir nous le dira…  Comment devient-on des classiques ? Nous évoquerons ce sujet et bien d’autres lors de la dernière étape de notre concours de traduction.

 

Section 2 : Catégorie adulte – prose. Un extrait du roman « LAVR » ou « LES QUATRE VIES D’ARSENI », d’Evgueni VODOLAZKINE. Le roman « LES QUATRE VIES D’ARSENI » s’apparente à une vie de saint écrite dans le langage littéraire moderne. L’écrivain lui-même caractérise son œuvre comme un roman non historique. La particularité de ce roman réside dans le fait que les moyens linguistiques modernes, et parfois l’argot, alternent avec du russe ancien. Cette combinaison est parfois très inattendue et évite la lourdeur d’un roman historique.

Eugène Vodolazkine, docteur en philologie et spécialiste de la littérature et de la langue russes médiévales, jongle avec le langage de la narration dans son roman, ainsi qu’avec les époques temporelles. Le temps dans le roman n’est pas linéaire. L’un des messages de ce roman, selon l’auteur lui-même, est que le temps n’existe pas.

« LAVR » ou « LES QUATRE VIES D’ARSENI » est devenu le lauréat de nombreux prix littéraires prestigieux et à été adapté dans une pièce de théâtre. Le roman a été traduit en plusieurs langues.

Le héros du roman, Arseni, est un guérisseur médiéval qui n’a pas pu sauver sa bien-aimée, morte en couches avec leur bébé. Arséni décide de lui consacrer sa vie terrestre et se sacrifie constamment pour expierson péché et sauver son âme, puisqu’elle est morte sans confession. Il se rend en pèlerinage à Jérusalem avec son ami Ambrojo. Le passage proposé est consacré à leur arrêt sur le chemin de Jérusalem.

Section 3 : Catégorie enfants – prose. Extrait du roman de Boris AKOUNINE « LIVRE POUR LES GARÇONS ». Boris AKOUNINE est un écrivain, traducteur, spécialiste du Japon et personnalité publique russe, surtout connu pour ses romans policiers. Le héros de ses romans est Eraste FANDORINE, un enquêteur perspicace et observateur. L’œuvre choisie raconte l’histoire d’un élève de sixième qui vit une vie ordinaire jusqu’à ce que des choses incroyables commencent à lui arriver.

 

Nous espérons que dans la variété de nos propositions pour la  traduction vous trouverez un passage intéressant et ce qui vous donnera l’occasion de vous familiariser avec ces auteurs.

Nous souhaitons une beaucoup d’inspiration et bon courage à tous les candidats !

Contacts et renseignements : concours.traduction.nany@gmail.com

20
Juil

Tournée 2022, Khutotetskaya Consort Vocal

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Concert pour la Paix, Voix de Russie et d’Ukraine.

Ensemble Vocal « KHUTORETSKAYA CONSORT »

de Saint-Pétersbourg Yulia KHUTORETSKAYA, direction 

Tournée en France

La Toison d’Art est une association musicale spécialisée dans l’organisation et la diffusion de concerts de musique vocale et particulièrement de musique sacrée.
Depuis plusieurs années, La Toison d’Art collabore avec des solistes, des ensembles vocaux et des chœurs français et étrangers pour faire connaître le répertoire vocal dans lequel ces artistes ou ces formations désirent se présenter au public ou aux programmateurs d’événements musicaux français.
Les différents aspects du chant orthodoxe russe, la musique vocale anglaise ou polonaise, les oratorios, les polyphonies corses ou basques sont proposés régulièrement par les formations qui travaillent avec La Toison d’Art lors de concerts à Paris ou à l’occasion de tournées en France.
A Paris, La Toison d’Art organise la Saison Musique en l’Ile, centrée sur la programmation de concerts en l’Eglise Saint-Louis-en-l’Ile et qui se décline tout au long de l’année
 
 

L’Ensemble Vocal « KHUTORETSKAYA CONSORT », Lauréat de nombreux concours internationaux, le Chœur a été créé en 1992 par Yulia Khutoretskaya sous l’appellation de Nouveau Chœur de Chambre de Saint-Pétersbourg. Il réunit des étudiants et diplômés de toutes les grandes écoles musicales de Saint-Pétersbourg.
Depuis sa création, on ne compte plus les concerts donnés par le chœur dans le cadre des festivals de musique ayant lieu à Saint-Pétersbourg. Il a été engagé aux “Etoiles des Nuits Blanches”, au “Printemps Musical de Saint-Pétersbourg”, aux Festivals “Sound Waves”, “de l’Avant-garde à Aujourd’hui”, “Swing of White Nights” “Arts Square” et a chanté au Festival de Pâques de Moscou. Parallèlement à ses activités en Russie, le chœur a effectué de nombreuses tournées en Lettonie, Allemagne, France, Suisse, Espagne, aux Etats-Unis et au Japon.

Le chœur possède un très vaste répertoire de chant orthodoxe et traditionnel russe mais également de nombreuses œuvres de compositeurs occidentaux couvrant une vaste période de l’histoire de la musique. Il est en effet très rare de trouver en Russie un chœur qui interprète avec autant d’aisance et de style le chant grégorien et les motets de Lotti, Palestrina, Gesualdo ou Bach. De nombreux oratorios sont régulièrement au programme des concerts du chœur qui aborde également les œuvres des grands maîtres de la seconde moitié du XXe siècle, russes ou occidentaux, tels Messiaen, Hindemith, Rachmaninov, Stravinsky, Schnittke, Pärt ou Sviridov.

Les compositeurs de Saint-Pétersbourg d’aujourd’hui ne sont pas oubliés par le chœur qui chante régulièrement les œuvres de Gavrilin, Uspensky, Falik, Belov, Kortchmar, Korolev, Slonimsky, Smirnov, Brincken, Desyatnikov…
Le chœur a eu la chance de collaborer avec de grands maîtres de l’art musical. Il a réalisé des enregistrements sous la direction de Sir Georg Solti et chanté sous la direction de Yuri Temirkanov, Alexander Titov et Valery Guerguiev. Il s’est produit en concert avec Montserrat Caballé, Katia Ricciarelli et d’autres étoiles du monde musical d’aujourd’hui.

Régulièrement, le chœur collabore avec l’ensemble baroque moscovite « The Pocket Symphony » créé et dirigé par Nazar Kojukhar, soliste de l’Orchestre Philharmonique de Moscou. Ils ont donné ensemble plusieurs concerts notamment dans la Grande Salle de la Philharmonie Chostakovitch de Saint-Pétersbourg. En 2003, le chœur a été l’une des quatre formations chorales de la ville choisie par l’Union des Compositeurs de Saint-Pétersbourg pour participer au Printemps Musical qui a célébré le 300e Anniversaire de la Fondation de la Capitale des Tsars. Le chœur était en France durant tout le mois de décembre 2006 et a notamment assuré les concerts de clôture du Festival de Musique Baroque de Lyon.

En 2008, il a pris la dénomination de Chœur de Chambre de la Société Philharmonique de Saint-Pétersbourg étant ainsi récompensé pour tout le travail accompli ces dernières années et les collaborations mises en place avec les grandes institutions de Saint-Pétersbourg et de Russie.
Il a participé à chacune des éditions du Festival International de Chœurs de Saint-Pétersbourg, créé par la Présidence Russe pour célébrer la Fête de la Fédération de Russie, le 12 juin.

Ces dernières années, le programme “Chants de l’Âme Russe”, a été présenté de nombreuses fois en Russie et en France sous différentes versions. Les chœurs orthodoxes y côtoient les chants traditionnels et spirituels qu’ils soient du Mariage Russe Ancien, de Noël, ou de la Pâque Russe.
Deux expressions de ce qui constitue l’Âme Russe, se succèdent, mises en espace avec l’originalité et la poésie dont fait preuve à chaque fois Yulia Khutoretskaya, à l’image de son programme de Noël “Fleurs de Noël Russe” actualisé et qui sera repris en France fin 2019.

Un quotidien suisse commentait ainsi un des concerts du Chœur : “Merveilleux dans ses nuances, magnifique dans sa qualité, la puissante unité et la pureté des voix du Chœur nous ont envoûté, avec quelle authentique musicalité et quelle virtuosité !

Yulia Khutoretskaya est née à Léningrad, diplômée du Conservatoire d’Etat Rimsky-Korsakov en 2001 après avoir étudié au sein d’un collège musical puis à l’Ecole Spéciale de Musique. En 1992, elle fonde le Nouveau Chœur de Chambre de Saint-Pétersbourg et elle travaille en tant qu’organiste à la Paroisse Catholique de Notre-Dame de Lourdes.

Elle a dirigé à l’âge de quinze ans des œuvres religieuses de Rachmaninov et Tchaikovsky. Parmi les événements les plus importants de sa carrière musicale, on peut citer ses concerts à la Grande Salle de la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, une tournée en France avec l’Orchestre Symphonique Franco-Russe et des concerts sur les plus renommées scènes du Japon, des Etats-Unis, d’Espagne, d’Allemagne et de Suisse.
Elle a également dirigé les premières exécutions en Russie d’œuvres de compositeurs célèbres tels Gueorgui Sviridov, Alfred Schnittke, et Arvo Pärt. Plusieurs compositeurs de Saint-Pétersbourg lui ont dédié des œuvres. Elle est membre honoraire de l’Association des Chefs de Chœurs Américains.
Le journal « Smena » commentait ainsi un de ses concerts : « Elle a une rare qualité de charme, son style est très personnel. Il n’est pas à la mode d’être romantique de nos jours ; nous utilisons rarement le terme de vocation mais c’est le seul que l’on peut utiliser à propos de Yulia Khutoretskaya. »
Elle est actuellement Directeur Artistique du Chœur du Théâtre d’Opéra et Ballet du Conservatoire Rimsky- Korsakov de Saint-Pétersbourg, Directrice du Chœur de Chambre de la Société Philharmonique de Saint- Pétersbourg et Professeur à l’Académie de Théâtre et de Cinéma.

De 2007 à 2012, elle a été conseillère artistique du Festival International de Chœurs de Saint-Pétersbourg organisé courant juin par la Présidence Russe à l’occasion de la Fête de la Fédération de Russie, le 12 juin. En 2018, elle a dirigé les Vêpres de Rachmaninov en clôture du 1er Festival « L’Esprit des Voix » à Annecy en la Basilique de la Visitation. Ce concert réunissait le chœur de Yulia Khutoretskaya, le Chœur Oxford Voices de Mark Shepherd et des choristes français.

TOURNÉE en FRANCE AU MOIS  D’AOÛT

GUITRES (33) Dimanche 31 juillet à 21h  

Avec la participation de la basse ukrainienne : Volodymyr Gomba

Vladimir Gomba, chanteur basse originaire de Crimée, qui entame depuis peu une nouvelle carrière en France.Diplômé de l’Université Nationale de la Culture de Crimée. Il a chanté lors des premières productions en Crimée de La Couronne de Pouchkine de Sviridov sur un texte de Pouchkine, de Chimes (Les carillons) de Gavrilin, de L’Ange scellé de Shchedrin, les Chants de Devotion de Denissova ainsi que de l’opera folklorique ukrainien Koupalo – La Fleur de Fougere de Stankovitch. Vladimir Gomba a participé en tant que soliste à plusieurs enregistrements du Chœur de Crimée.

Festival de l’Abbaye de Guîtres.

Office du Tourisme  : 05 57 51 15 04 (Tarif : 15 € – 7,50 €)

 Lundi 1 août à 20h30

CASTELJALOUX (47)  Eglise Notre-Dame de l’Assomption

4 Place de l’Eglise 47700 Casteljaloux (Tarif : 18 € – 12 €)

Réservation La Toison d’Art Tél. : 01 44 62 00 55.

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

 Mardi 2 août à 20h30 

VILLENEUVE SUR LOT (47) Eglise Sainte-Catherine

Rue Sainte-Catherine 47300 Villeneuve-sur-Lot (Tarif : 19 € – 14 €)

La Toison d’Art Tél. : 01 44 62 00 55

Tabac-Presse le Khédive 15 boulevard Georges Leygues 47300

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

 Mercredi 3 août à 20h30

CASTELNAUDARY (11)Collégiale Saint-Michel

Rue du Collège 11400 Castelnaudary (Tarif : 19 € et 14 €)

Infos et réservation par téléphone : 06 72 94 66 61

Maison de la Presse 32 Cours de la République 11400 Castelnaudary

Tél. : 04 68 23 03 19 Frais de Rés. en sus.

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

Billets sur place le jour du concert dès 19h45.

 Jeudi 4 août à 20h30 

REALMONT (81) Eglise Notre-Dame du Taur

Place de la République 81120 Réalmont (Tarif : 19 € – 14 €)

Frais de rés. en sus.

Infos et résa par téléphone : 06 72 94 66 61

Librairie Presse La Providence 36 rue Louisa Paulin 81120 Réalmont

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

 Vendredi 5 août à 21h 

ROYAN PONTAILLAC (17) Chapelle Notre-Dame des Anges

Avenue de Paris 17200 Royan (Tarif : 20 € – 14 €)

Billetterie : Offices de Tourisme Destination Royan Atlantique

Information Tél. : 05 46 08 21 00

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

 Samedi 6 août à 20h30 

VILLEFRANCHE DE ROUERGUE (12) Abbaye de Loc-Dieu. Martiel

12200 Villefranche de Rouergue (Tarif de 15 à 20 €)

Festival de Conques 12320 Conques-en-Rouergue Tél. : 05 65 71 24 00

Khutoretskaya Vocal Consort. Yulia Khutoretskaya, direction

Avec la basse ukrainienne Volodymyr GOMBA.

La soprano franco-ukrainienne Anna HATTERMANN

La polonaise Basha SLAVINSKA, accordéon classique

 Dimanche 7 août à 18h

Eglise Sainte-Croix.BAYONNE (64)

Avenue du Béarn. Face à la Place des Gascons 64100 Bayonne

Concert pour la Paix. Voix basques, russes et ukrainiennes.

Khutoretskaya Vocal Consort. Yulia Khutoretskaya, direction

Le Chœur d’Hommes Basque Anaiki. Jean-Marie Guezala, direction

Avec la basse ukrainienne Volodymyr GOMBA,

La soprano franco-ukrainienne Anna HATTERMANN

Et Peio IRIGOYEN, instruments traditionnels basque

Chants sacrés basques, liturgie et chœurs orthodoxes russes et ukrainiens,

chants traditionnels du Pays Basque, d’Ukraine et de Russie.

Locations et informations : (Tarif : 17 € – 12 €) Frais de Rés. en sus

Office de Tourisme 25 Place des Basques 64100 Bayonne Tél. : 05 59 46 09 00

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

Lundi 8 août à 20h30 

ARCACHON (33) Basilique Notre-Dame

Place de la Basilique 33120 Arcachon (Tarif : 20 € – 14 €) Frais de Rés. en sus.

Office de Tourisme MA.AT Esplanade Pompidou 22 Bd du Général Leclerc 33120 Arcachon

Tél. :  05 57 52 97 97

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

Khutoretskaya Vocal Consort. Yulia Khutoretskaya, direction

Avec la basse ukrainienne Volodymyr GOMBA.

La soprano franco-ukrainienne Anna HATTERMANN

Anna HATTERMANN 

Née à Kiev, Anna HATTERMANN débute ses études musicales en Ukraine et après l’Ecole de Musique entre au Conservatoire National Tchaikovsky de Kiev dans la classe du Professeur Stefan Tourtchak.

Arrivée en France il y a trois ans, elle y étudie le chant au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris au sein du Département “Jeunes Chanteurs” participant ainsi aux activités du Jeune Chœur de Paris, actuellement dirigé par Richard Wilberforce et Marc Korovitch.

Ces deux dernières années, elle chante des Lieder de Mozart à la Salle Colonne et des Airs d’Opéra du même compositeur à la Salle Gaveau, sous la direction pédagogique et artistique de sa Professeure Florence Guignolet et participe avec le Jeune Chœur de Paris à plusieurs concerts.

Durant l’été 2022, elle prête son concours à la Symphonie n°2 “Résurrection” de Gustav Mahler donnée dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence au Stadium de Vitrolles pour cinq représentations dans une mise en scène de Romeo Castellucci.

Elle participe également au projet “Esther” de Haendel, premier oratorio anglais de l’histoire, donné dans le cadre de la programmation des Rencontres Musicales de Vézelay en la Basilique Sainte-Marie Madeleine, avec l’orchestre “Le Stagioni” dirigé par Paolo Zanzu.

Mardi 9 août à 20h 

TULLE (19) Cathédrale Notrre-Dame Place Gambetta 19000

41 éme Festival de la Vézère (Tarif de 15 à 28 €)

www.festival-vezere.com

Concert de la Paix. Voix de Bulgarie, de Russie et d’Ukraine.

Orenda Voices Quartet. Stefka Miteva, direction

Khutoretskaya Vocal Consort. Yulia Khutoretskaya, direction

Avec la basse ukrainienne Volodymyr GOMBA.

La soprano franco-ukrainienne Anna HATTERMANN

La polonaise Basha SLAVINSKA, accordéon classique

Chants orthodoxes et traditionnels de Bulgarie et des Balkans.

Chants orthodoxes et traditionnels d’Ukraine et de Russie.

 Mercredi 10 août à 20h30 

LE PUY-en-VELAY (43) Eglise Saint-Pierre des Carmes

6 avenue de la Dentelle 43000 Le Puy-en-Velay (Tarif : 19 € – 14 €)

Office de Tourisme 2 place du Clauzel 43000 Tél. 04 71 09 38 41

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

Jeudi 11 août à 20h30 

THIERS (63) Eglise Saint-Genès Place du Palais 63300

Office de Tourisme du Livradois-Forez 1 Place du Pirou 63300 Thiers

Tél. : 04 73 80 65 65 (Tarif : 18 € – 12 €)

Fnac. Géant. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com