Archive pour novembre 2016

Nouvel Espace Ysmaïlov

“Marché Artistique de Noël”

Exposition-vente

les vendredi 2 et samedi 3 décembre 2016

de 11h à 21h

15202491_10209476661491782_2315788131466179683_n

Voici quelques femmes artistes qui organisent un marché de Noël à Paris avec leurs œuvres .Nous invitons tous ceux qui aiment l’art et qui cherchent des cadeaux originaux pour Noël et Nouvel An! L’exposition se déroule seulement pendant deux jours les 2 et 3 Décembre! Les prix commencent à partir de 20 euro.

8968402_normandie-les-grande-dalles
Elena Tsaregradskaya , artiste illustratrice 2009 Archives de Lurzer inclus dans la liste 200 Helen meilleurs illustrateurs du monde entier.

capture-decran-2016-11-30-a-10-53-28
Irina Alaverdova, artiste, ayant de nombreux prix internationaux.

img_0958
Génia Akoulova , artiste contemporaine , utilise une technique unique et originale.

capture-decran-2016-11-30-a-10-57-39
Elena Gayda , membre de l’Union des artistes de la Russie, travaille dans le style expressionniste.


Danilovich Darya , étudiante ENSBA Beaux-Arts de Paris.

b2
Christine Scarano -Blet, une artiste de Normandie, pratique entre autres techniques celles du Gyotaku (art capture de l’âme du poisson) depuis 3 ans car dès l’enfance elle a été fascinée par la mer et la culture asiatique.

Nouvel Espace Culturel Ysmaïlov

112 Avenue de Suffren, 75015 Paris

Métro: Ségur, Cambronne

capture-decran-2016-11-30-a-11-10-13

Veronika BULYCHEVA nous revient avec un récital

LOUBOV, l’amour est un oiseau rebelle.

unnamed
 Bordeaux, Avion, Meudon, Annecy, La Rosiere, Nantes et Paris

Chanteuse guitariste et compositrice, originaire de l’Oural, Veronika Bulycheva nous emmène dans son univers poétique au fil de son histoire.

pr02

L’étonnante combinaison de la musique classique et de la palette vocale de Veronika, qui donnent vie aux images de la poésie entre le folklore et la variété, la chanson à texte et l’art lyrique, une bouffée d’air frais sur des thèmes familiers.

pr06

©Daniel Hourlay

Dans ce voyage l’accompagne Kouzma Ignatenko au violon.

« Une fois entendue, impossible de l’oublier. Sa voix tantôt déchirante, tantôt douce, ses chansons parfois profondément tristes se distinguent de celles d’un humour espiègle, sa communication avec le publique d’une facilité incroyable ! » PERSPECTIVE (journal franco-russe)
«
Au fil du concert, Véronika traduit et explique ses chansons avec humour, gentillesse et un grand professionnalisme. » OUEST FRANCE

Programme 2016

Dimanche 04/12 : Fesival Soirées du cinema russe à Bordeaux – BORDEAUX (33)
Samedi 10/12 : Espace culturel Jean Ferrat, Marche de Noêl – AVION (62)
Samedi 17/12 : Concert d’appartement – MEUDON (92)
Lundi 18/12 : La salle Yvette Martinet, Association Kalinka-Alpes – ANNECY (74)
Mercredi 21/12 : Espace Jean Arpin, Association Maslinitsa – LA ROSIERE 1850 (73)
Programme 2017

Samedi 28/01 : Espace Cosmopolis, Festival Tour de la Russie en 20 jours – NANTES (44)
Vendredi 24/02 : Espace Ararat – PARIS (75013)

Plus de renseignements sur Véronika Bulycheva:(CLIQUEZ)

 

 

produit-186

Ravissant petit livre de la talentueuse artiste orthodoxe Xénia Krivochéine sur la célébration de Noël en Russie, à travers les souvenirs personnels d’enfance.
produit-186-1
Les élégantes illustrations vous plongent dans l’atmosphère des contes populaires russes.
produit-186-2

L’auteur

Xénia Krivochéine est parisienne depuis 1980, elle est née à Saint-Pétersbourg, diplômée de l’Institut du Théâtre, de la Musique et du Cinéma. Elle a illustré de nombreux livres pour enfants et écrit des études historiques. Son dernier livre (en russe) : “Mère Marie (Skobtsov) Une sainte qui appartient à notre temps” .

produit-186-3
Langue: français
Editions: titre_7776671
 Piqûre métallique : 24 pages
 ISBN : 979-10-94948-05-7
Prix : 10€
Dimensions : 16×12 cm

Palmarès du Festival de Cinéma Russe de Honfleur

le-festival-russe-honore-rag-union-poisson-reve-honfleur

Le rideau est tombé sur le Festival du Cinéma russe de Honfleur. Le palmarès, a décerné ce samedi 26 novembre 2016 à “Rag Union” comme meilleur film, et les deux interprètes de “Poisson Rêve” comme meilleurs acteurs.

C’est le film « Rag Union » de Pavel Mestezki, jeune réalisateur, qui a obtenu le Grand Prix de la ville de Honfleur cette année, a annoncé Elena Duffort, la représentante du comité d’organisation du festival indépendant, à Honfleur depuis 1995.

rag-union-jpg-nggid03452-ngg0dyn-0x0x100-00f0w010c010r110f110r010t010

“Vania, est un ado sans histoire qui doit trouver du travail. Il rencontre trois étranges garçons qui veulent changer le monde. Séduit par ses nouveaux amis, Vania essaie de toutes ses forces de faire partie de leur grandiose organisation. Mais leur voisine, la petite Sacha, a des vues sur cette compagnie.”
2015, 97 mn
poisson-reve-jpg-nggid03451-ngg0dyn-0x0x100-00f0w010c010r110f110r010t010
Meilleurs acteurs du film “Le Poisson-rêve” d’Anton Biljo,
00002
Vladimir Michoukov et Severia Ianouchauskaïte

600full-severija-janusauskaite

“Roman, correcteur d’édition et pur intellectuel arrive dans une petite station d’Estonie. Il doit travailler très sérieusement sur l’encyclopédie “Poissons de la mer Baltique”. Cependant, l’apparition d’Helena va tout bouleverser.”
2016, 80 mn d’Anton BILZHO

Meilleur scénario et le Prix du Conseil régional de Normandie ont été attribués par le journaliste Philippe Rouyer à “L’Encaisseur” d’Aleksei Krasovski

“Arthur est un spécialiste du recouvrement de créances. Il peut déstabiliser ses clients au point qu’ils sont prêts à rendre l’argent uniquement pour avoir la paix. Lui-même reste impuni, jusqu’au jour où il devient à son tour une cible. Il n’a qu’une nuit pour échapper au châtiment.”
2016, 74 mn d’Aleksei KRASOVSKI
152787779
Mention spéciale de l’illustre acteur russe Konstantin Khabenski.
terrain-jpg-nggid03453-ngg0dyn-0x0x100-00f0w010c010r110f110r010t010
Le Terrain” d’Edouard Bordukov a reçu le Prix du public du festival
Kostya et ses amis – Serge, Mel et Danseur – sont jeunes et aiment le football de rue, qu’ils pratiquent sur un terrain clos en pleine ville. Mais un groupe de Caucasiens prétend se l’approprier. Après quelques affrontements, Russes et Caucasiens décident d’organiser un tournoi en trois matchs; le vainqueur aura le terrain. Ce n’est plus un tournoi de foot, c’est la guerre !
2016, 99 mn.
A l’année prochaine.

.

logo_ccrVendredi 25 et samedi 26 novembre 2016

img_2986

Le sixième “Conseil de coordination du Forum des Russes de France” s’est déroulé encore cette année dans les locaux de l’ambassade de Russie, réunissant  330 associations, soit plus de 400 participants, tous d’origine russe vivant en France venus des quatre coins de l’hexagone. Parmi ceux-ci, une trentaine d’ associations ont été représentées pour la première fois. Certains participants au forum sont des jeunes associations, des entrepreneurs et des représentants des structures d’entreprises privées, jouant un rôle actif dans la vie de la communauté russe en France. La majorité des associations, soucieuses de ne pas perdre leurs racines, ont pour but  la connaissance de la culture russe et la préservation de la langue russe.

capture-decran-2016-11-27-a-10-31-22

Artcorusse en la personne de Larissa Noury, artiste plasticienne membre du bureau et de son président ont participé à ce VIème Forum.

img_3036

La grande salle de spectacle de l’ambassade accueillit toutes les délégations , Michel Grabar président en titre du Conseil de coordination du Forum, à ouvert officiellement ce forum par les discours,  demandant à Monsieur Orlov ambassadeur en France de la Fédération de Russie de prononcer le discours inaugural d’ouverture, suivi de celui du nouvel attaché culturel M. Andréanov ,de M. Igor Schpynov directeur du CCRS de Paris et d’un representant venu de Russie.

15179180_10154872798048291_204497122157828562_n

Suivi d’une communication officielle du bureau du Conseil de coordination du Forum des Russes en France lu par M. Dimitri de Kochko, faisant suite à une résolution, considérée comme inadmissible prise  la veille au parlement européen:

COMMUNIQUE

Parlement européen : l’odieux et la bêtise contre les médias russes

La russophobie médiatique et politique que nous subissons à haute dose dans les pays occidentaux depuis deux ans, a atteint un sommet dans l’odieux et la bêtise le 23 novembre dernier, au parlement européen avec un vote recommandant de «lutter» contre les médias et les institutions culturelles russes en les assimilant, pour faire bon poids, à la «propagande de Daesh».

Ce vote prend prétexte d’une pseudo «propagande russe», c’est à dire de l’existence de médias alternatifs au mainstream otanien, pour «demander à la Commission de présenter certaines initiatives législatives afin de contrer de manière plus efficace et plus responsable la désinformation et la propagande», selon la terminologie technocrato-hypocrite pratiquée souvent à Bruxelles, qui sous-tend bien évidemment sans le dire, la possibilité d’interdire les médias en désaccord avec la ligne générale…

Sont visés explicitement la chaîne de télévision multilingue R.T, l’agence de presse Sputnik (qualifiée de soit-disant agence??), et aussi de la fondation «Monde Russe» (Русский Мир) et de Rossotroudnichestvo, l’agence qui gère les centres culturels à l’étranger.

C’est un vote stupéfiant ! Stupéfiant et inadmissible. Les valeurs de liberté d’information et de liberté d’opinion, affirmées comme fondamentales dans l’Union européenne sont ainsi niées et jetées aux orties.

Par ce vote, le parlement de la petite Europe essaie de renverser les rôles, en accusant les médias russes de la pratique médiatique chez nous. Ce que du reste les quelque 170 députés qui ont voté contre, n’ont pas manqué de relever.

Le texte emberlificoté justifie au passage la création d’une officine de propagande anti-russe à nos frais et des financements «souples» et «directs» avec nos impôts, de toutes sortes d’organisations «aux médias, groupes de réflexion et ONG indépendants, en particulier dans la langue du groupe cible».

C’est bien la preuve que la russophobie déchaînée, ici sans doute alimentée par certains pays est-européens soucieux de s’attribuer des financements de la part des pays contributeurs, est d’abord un problème pour nous, dans les pays de l’Europe occidentale. Plus encore que pour la Russie.

Bien sûr, on ne mésestime pas les conséquences sur les relations franco-russes, auxquelles nous tenons pour notre avenir, et sur les sentiments de haine permanents véhiculés par ces messages qui heureusement ne rencontrent pas d’échos chez une majorité d’Européens. Quelquefois même ils ont l’effet contraire, ce que reconnaît à contrario le vote d’un tel texte.

Le texte est malhonnête et idiot. Les relations internationales impliquent la réciprocité. Cela pourrait signifier que si la recommandation du Parlement de l’UE était suivie, nous pourrions assister à la fermeture en Russie des centres culturels de l’Institut français, de l’institut Goethe ou Cervantes, voire de dizaines d’Alliances françaises… Que la diffusion de France24, de TV5, de la DeutscheWelle et de tous les médias de l’UE pourraient être suspendus…

Est-ce vraiment le but recherché ?

Le Conseil de Coordination du Forum des Russes de France appelle à tout faire pour empêcher l’application d’une telle dérive d’un autre âge.

Forum des Russes de France du 24 novembre 2016

Dimitri de Kochko annonce la crétion d’un site “Stop Russophobie”(CLIQUEZ)

Des prix furent remis à certaines personnalités présentes ainsi que des diplômes à plusieurs récipendiaires ayant œuvrés dans leurs associations, citons Monsieur Henri Paul Falavigna et Victoria Faddeeff pour l’action de l’association « Solidarité enfants de Beslan »respectivement président co-fondateur de l’Association et vice présidente de l’association.

img_3002

Victoria Faddeeff et Henri Paul Falavigna recevant le diplôme des mains de Michel Grabar, Président du Conseil de coordination du Forum des Russes de France. © Artcorusse

h-p-falavigna-victori-faddeeff

Victoria Faddeeff et Henri Paul Falavigna

S’en est suivi l’énumération par  les responsables des commissions de travail des activités de leurs associations après les résolutions prises lors du Vème Forum. Section de la préservation culturel du patrimoine russe en France, section de l’enseignement du russe en France, section pour les relations économiques avec la Russie, section de coordination des festivals et des projets culturels, section humanitaire, section de la jeunesse et section juridiques des femmes et enfants ruses et de la famille en France….

Le Forum ayant commencé à 10h 30 les participants firent une pose pour déjeuner à 14h dans la salle dite des mariages.

img_3008

Reprise des travaux du Forum par les commissions regroupant les membres des divers sections pour établir les projets pour cette année. De nombreuses propositions et discussions ont eu lieu lors de ces commissions de travail.

La journée ce termina par un cocktail dinatiore dans la grande salle de gala de l’ambassade ou les différents participants purent se retrouver afin d’échanger et débattre encore des futurs projets.

Le lendemain samedi 28 novembre arrivée à 9h30 des participants pour signer la feuille de présence et vers 10h30 commencèrent les réunions des différentes commissions de travail, sous la direction des responsables de sections, M. Grabar ( économie), N. Kazoutchine-Bontchy (droits des femmes, des enfants et de la famille), S. Sevil (relation de l’enseignement avec la Russie), D. de Kochko ( SMI), G. Druon (Festivals et projets culturels), G. Chepelev (humanitaire et social). Après une interruption bien méritée à 14h15 fut proposé de choisir un des 14 projets de mémorial présenté dans les couloirs.

img_3034

L’on procéda au vote du nouveau bureau, (liste des prétendants et leur présentation (CLIQUEZ) dont les résultats ne furent connus qu’en fin de journée, à la fin des travaux des commissions et de leurs comptes- rendus par les présidents de sections. Principaux souhaits, une meilleure coordination entres les asssociations à travers la France.

img_3035

Bureau de vote pour projet de mémorial et du nouveau bureau.

Artcoruse participa à la section festivals et projets culturels, en proposant d’annoncer sur notre site les événements organisés  par les associations présentes, ainsi que nos actions ciné-conférences. Etant donné que nous sommes dans l’année du Cinéma: le film sur la vie de Drankov pionnier russe du cinéma  qui réalisa “Stenko Razine”et les reportages sur la vie de Tolstoï ( Film réalisé par Nicolaï Sologoubovsky), le film sur le peintre Chmaroff (de N. Tikhobrazoff primé au festival Tarkovski en 2010)…..

img_3011

Participants à la commission Culture.

Pendant le dépouillement des votes s’est tenu une réunion permettant aux membres russes du Forum de poser des questions adminitratives au consul général Dmitri Maratobutch et à ses collaborateurs.

resultat-des-votes

A 2oh ont été annoncés les résultats de l’élection du nouveau Conseil, sur les 215 votants représentants d’associations et d’autres structures.

Résultats des votes

Kazoutchini (Казучини Бончи Алексеева Наталья, Шаг за шагом, Vanves) : 142 voix
Chepelev (Шепелев Георгий, INALCO (Национальный институт восточных языков), Paris) : 121 voix
Dobrodon (Добродон Жанна, Русское Наследие, Ассоциация , Champagne sur Seine) : 116 voix
Aguichina (Агишина Гузель, Журнал “Перспектива”Marseille) :111 voix
Gadal (Гадаль Екатерина, Славянские женщины и дети, Paris) : 103 voix
Sizova (Сизова Алла, Русский дом в Страсбурге, Strasbourg) : 100 voix
de Kochko(Де Кошко Дмитрий Борисович , Франция Урал , Paris) : 98 voix
Grabar (Грабар Михаил, MG Conseil, Paris) :96 voix
Sidenko (Сиденко Антон, Херсонес, Ассоциация, Paris) : 88 voix
Stroutz (Струц Виталий, Гуманитарная миссия Надежда и жизнь, Loriol sur Drome) : 87 voix
Iakounina(Якунина Василиса, Молодежная Секция Российских Соотечественников Франции, Ассоциация Молодежи за Большую Европу, Париж) : 86 voix
Druon (Дрюон Галина, GRALTAN, Европейская ассоциация бурятской культуры , Fontenay-sous-Bois) : 80 voix
Joukowsky (Жуковский Игорь, Россия-Аквитания, Ассоциация, Bordeaux) : 77
Sivil (Сивиль) : 75
Berg (Берг Евгений, Союз русофонов Франции, Paris) : 64 voix
Velitchkina (Величкина Ольга, ЛАДО-Полифония, Saint-Denis) : 64 voix
Novikov (Новиков Эдуард, Радио Двух Столиц) : 61 voix
Aïzatova (Айзатова Альфия, Дом Франция-Татарстан, Paris) : 53 voix
Sidorenko (Сидоренко Юрий Федорович, ИРИК-Франс, Paris) : 53 voix
Les 15 autres candidats n’ont pas obtenus les voix necessaires
 ≈
Le Conseil du forum russe de Coordination est élu pour un mandat d’un an. Les réunions du Conseil de coordination se réunit au moins une fois par mois.
Le nouveau  bureau du Conseil se compose de 19 membres comprenant: N. Kazuchini-Bonci, G. Chepelev a été nommé responsable du bureau, Zh. Dobrodon, G. Agishina, E. Gadal, A. Sizova, D. Koshko, M. Grabar, A. Sidenko, V. Struts , Yakounine, G. Dryuon, I. Zhukovsky, S. Sevil, E. Berg, O. Velichkina, E.Novikov, A. Alfiya,et Yu. Sidorenko.

Tous les participants se séparèrent, en espèrant se revoir lors du prochain Forum en 2017.

 

Chantres Orthodoxes Russes

samedi 10 décembre 2016 à 20h30

Église Saint-Marceau d’Orléans.

concert Noël Orléans

A l’occasion des fêtes de Noël, l’ensemble vocal masculin Chantres Orthodoxes Russes, composé de douze choristes, se produira pour un concert unique en l’église Saint-Marceau d’Orléans.
Venez écouter des chants sacrés russes tirés du répertoire lié à la Nativité du Christ et goûter à la beauté d’une musique qui perpétue la tradition russe aux mélodies vibrantes de profondeur. Le panorama de la musique qui sera interprétée illustre la riche histoire de la musique monastique orthodoxe russe depuis l’abandon du chant byzantin à la fin du XVIème siècle.

404884
Depuis leur création en 2013, les Chantres Orthodoxes Russes se consacrent au répertoire liturgique russe et plus particulièrement aux œuvres des grands centres spirituels comme le monastère des grottes de Kiev, mais surtout la laure de la Trinité Saint-Serge où certains des chantres ont fait leurs classes.

Eglise St Marceau

L’église actuelle a été édifiée entre 1888 et 1891 sur les fondements d’un édifice médiéval. Détruit par une explosion militaire, l’orgue originel de la fin du XIXe siècle a été remplacé par un orgue Merklin financé avec les indemnités pour les dommages de guerre. L’orgue actuel a été construit en 2001 par Bernard Aubertin. Autrefois tourné vers l’horticulture, ce quartier affiche aujourd’hui un caractère résidentiel. Mais la tradition survit puisque jardiniers et maraîchers-horticulteurs, célèbrent chaque année Saint Fiacre, leur patron, en l’église Saint-Marceau. Très étendu, allant des Tourelles au Nord à Olivet au Sud, c’est toujours le quartier le plus peuplé de la ville avec près de 24.000 habitants, une vraie ville dans la ville qui tient à son identité !

Église Saint Marceau
121 rue Saint-Marceau, 45100, Orléans

Tarif unique: 10 €
Renseignements et réservations: 06 61 76 98 11

sigle Datcha Galina

1112-rachmaninov-quartet

Concert du Rachmaninov String Quartet (Russie, Sochi)

Misha Tisarevsky et Alexey Petrovskiy (violon), Sergey Tsedrik (alto) et Vladimir Shokhov (violoncelle)

Le Rachmaninov Quartet de Sotchi a déjà quarante ans d’existence et affiche plus de 4000 concerts aux quatre coins de la Russie et dans de nombreux pays.

En tournée en Hollande, Allemagne, Luxembourg et Italie le quatuor vient pour la première fois en Provence et avant un concert programmé à Manosque nous fait l’honneur de s’arrêter à la Datcha.

Encore une fois des artistes russes dans le salon de la Datcha partagent en toute simplicité leur art et leur talent.

C’est bien là le secret de bon nombre d’artistes russes, loin du star système qui offrent leur culture, leur art de haut niveau russe en toute modestie et avec une grande chaleur !

 Accompagnés d’une présentation riche en anecdotes et si bien traduite par Zhanna.

Au programme:

Mozart, Tchaïkovski, Borodine

La Datcha

315 Chemin des Petites Fourques, Eguilles

Participation aux frais: 14€

Renseignements et réservations:

04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68

contact@datcha-kalina.com

 

affiche-mn-2016

Il vous offrira la possibilité de trouver des cadeaux pour les fêtes et de jolies décorations de Noël, des livres, châles russes et matriochkas, et comme toujours quelques curiosités inédites !

L’ACER-RUSSIE proposera ses cartes de vœux et de très belles icônes peintes seront également en vente. Cette année, un joli calendrier 2017 d’illustrations russes pourra faire l’objet d’un cadeau original.

Pour finir, une vente à emporter de produits culinaires russes de première qualité ravira les amateurs : pirojkis, blinis, vatrouchka, …

Venez nombreux et parlez-en autour de vous !

Vous pouvez nous envoyer ou nous apporter des objets russes, des beaux livres, des cadeaux, du linge, des bijoux fantaisie, des objets anciens qui assureront le succès de notre désormais traditionnel Marché de Noël! Merci à tous de votre aide fidèle.

ACER-RUSSIE

91 rue Olivier de Serres, 75015 Paris.

Mètro: Porte de Versailles

sigle Datcha Galina

Novembre avec Datcha Kalina


Club de conversation – Majestueux lac Baïkal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Datcha Kalina vous invite à des rencontres franco-russes autour du samovar pour communiquer dans ces deux langues.

Vendredi 18 novembre à 20h

Pour sa troisième rencontre de conversation franco-russe autour du samovar, Lena et Bahar nous parleront du lac Baïkal, de ses traditions et de ses secrets

Puis le débat se déroulera en russe côté français et en français pour les russes.

Adresse: 17 rue Emile Tavan, Aix en Provence

Le club de conversation est proposé aux élèves de FLE et de russe de notre association mais aussi à toutes les personnes qui souhaitent pratiquer ces deux langues.

En savoir +

Inscriptions indispensables :
Zhanna Tokovaya : 06 48 30 16 25, tokovaya.datcha@gmail.com
Caline Reynier : 06 20 97 35 68, contact@datcha-kalina.com


Rencontre chantante à la Datcha

 

 

 

 

 

Atelier de polyphonie

Samedi 26 novembre de 14h à 18h à la Datcha

Florence, chef de chœur de plusieurs ateliers de polyphonie, accueille l’atelier de polyphonie d’Europe de l’Est, Malinka, l’atelier chants du monde Eoukounat et d’autres choristes de ses divers ateliers à la Datcha.

Florence propose cette rencontre pour consolider les échanges et partager les chants du monde avec ses différentes chorales.

Il n’est pas demandé de participation financière pour ce stage qui vous est offert par Datcha Kalina et Florence

Une pause thé et mignardises autour du samovar ponctuera l’après-midi.

Adresse: Datcha Kalina, 315, Chemin des Petites Fourques, 13510 Eguilles

Atelier de polyphonie Malinka sur le site Datcha Kalina

Inscrivez-vous par mail : contact@datcha-kalina.com
Téléphone : 04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68


Concert de clôture de la Saison russe 2016 – TRIO Zakat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 26 novembre à 20h30
Salle Duby, Eguilles

Concert de clôture de la Saison russe 2016
TRIO Zakat

Chants et musiques d’Europe de l’Est, d’Arménie et de Grèce 

avec
Elena Maniakis: chant, guitare
Branislav Zdravkovic: chant, guitare
Dario Ivkovic: accordéon

Zakat : deux syllabes en russe pour un moment universel : le coucher du soleil. Le jour s’achève et  la vie nocturne se réveille, en musique.
Avec Zakat, le soleil se couche à l’Est. Un accordéoniste serbe, Dario Ivkovic, un tamburash-chanteur serbe, Branislav Zdravkovic et une chanteuse d’origine grecque et passionnée de musique russe, Héléna Maniakis, interprètent au gré de leurs coups de cœur chansons grecques, russes, serbes et arméniennes.

En savoir plus

TOMBOLA
A gagner – Repas pour deux personnes dans le restaurant gastronomique du chef Marc de Passorio  « L’Esprit de la Violette » et nombreux lots : vodka et artisanat russe

Vous pourrez déguster au bar des zakuskis et des salades russes

Adresse: Salle Duby, 60, avenue Paul Magallon, Eguilles

PAF: 16€, adhérents: 13€

Billetterie – Billets en vente :
Local Datcha Kalina, 17 rue Emile Tavan, Aix-en-Provence; tél. 06 48 30 16 25
Office de tourisme, Eguilles; tél. (+33) 4 42 92 40 61
En ligne sur le site www.datcha-kalina.com
La Datcha : 315, Chemin des Petites Fourques, Eguilles; tél. 06 20 97 35 68
Fnac – Géant – Carrefour – Système U – Intermaché

Renseignements et réservations:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com

Consulter le site www.datcha-kalina.com pour prendre connaissance de toutes nos activités

Program hebdomadaire

sigle Datcha Galina

Samedi 3 décembre à 10h
Cinéma Le Mazarin, Aix-en-Provence

images

En Sibérie, Yulia et Katia ont été transférées de l’orphelinat à l’internat neuropsychiatrique et ont été privées de tous leurs droits de citoyennes : pas de liberté, pas de travail, pas de famille. Ensemble, elles entament un combat pour que l’Etat leur restitue leurs droits et rende possible leur émancipation. Entre espoirs et déceptions, Manuel de libération est le récit de ce chemin vers la liberté.

Un documentaire bouleversant sur un sujet méconnu à découvrir en séance spéciale samedi 3 décembre à 10h au Mazarin. En partenariat avec l’association Datcha Kalina. Tarifs matin : 6,70 / 6,10 (Cinétoile)

Cinéma Le Mazarin

6 rue Laroque, 13100 Aix en Provence
Tél. Interactif (horaires) : 08.92.68.72.70*
Fax : 04.42.38.91.16

Renseignements et inscritpions:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com

capture-decran-2016-11-24-a-16-40-22

24e Festival du Cinéma Russe à Honfleur

22 au 27 novembre 2016

fh-2016-affiche

Le Jury sera présidé par l’écrivain et réalisateur Frédéric Beigbeder.
Frédéric Beigbeder connaît bien la culture et le cinéma russes; il est un des écrivains français les plus édités en Russie.

capture-decran-2016-11-14-a-22-48-58

Il vient de réaliser son deuxième film, “L’Idéal”, satire des diktats de la beauté et de la mode, dont une partie se passe en Russie. Parmi les acteurs, Aleksei Guskov, grand habitué du Festival du Cinéma Russe à Honfleur, interprète le rôle de l’oligarque Sacha Gorlov. Le film sortira le 15 Juin 2017.

soireee-musicale-2016

Dans la première partie de cette soirée, le comédien Aleksei Guskov donnera des extraits de la pièce de Pouchkine, “Eugène Onéguine”. Ce spectacle a eu un énorme succès à Moscou ainsi que lors de tournées en Europe et aux Etats-Unis. La seconde partie comprendra de la poésie russe et des airs interprétés par le baryton Vladislav Kosarev, chanteur au répertoire très étendu, du lyrique à la variété.

Cette soirée sera ouverte, non seulement aux festivaliers, mais à tout public intéressé, au tarif de 10 euros. Réservation par téléphone : 02 31 89 25 59

PROGRAMME

Mardi 22 novembre 2016

CINÉMA HENRI-JEANSON

“La Ballade du soldat”
à 11h
1941. Aliocha, mobilisé à dix-neuf ans dans les transmissions, a détruit presque malgré lui deux panzers nazis. Proposé pour une décoration, il préfère une permission pour aller embrasser sa mère. Il a six jours pour faire le voyage et revenir.
1959, 90 mn de Grigori TCHOUKHRAI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Brise-glace”
à 14h30
1985. Un énorme iceberg se trouve sur la route du brise-glace Mikhaïl Gromov. Voulant éviter une collision, le navire entame une dérive forcée au large de l’Antarctique. Le tournage de ce film-catastrophe épique, basé sur des événements réels, a duré trois mois et demi, et a nécessité quatre expéditions de Mourmansk vers Sébastopol.
2016, 120 mn de Nikolai KHOMERIKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“L’art pur”
à 17h
Sasha est une photographe d’art renommée, jeune et belle. Elle a une liaison amoureuse avec le peintre An-drew. Un jour, elle découvre son amant assassiné. Impliquée malgré elle dans une fraude criminelle qui concerne le monde de l’art, elle devient une cible et décide de mener sa propre enquête.
2016, 93 mn de Renat DAVLETIAROV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le disciple”
à 20h30
Benjamin, adolescent pris d’une crise mystique, pense qu’il est le meilleur juge des valeurs morales : comment elles doivent être respectées, qui doit en être le garant, ce qui est bien ou mal. Il fait un procès permanent à sa mère, ses camarades et son lycée tout entier. Seule, sa professeur de biologie tente de le provoquer sur son propre terrain.
2016, 118 mn de Kirill SEREBRENNIKOV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
GRENIER À SEL

Ciné-concert Rachmanimation

à 15h

90 mn
Vadim Sher (piano), Dimitri Artemenko (violon)
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Rudolf Noureev, l’île de ses rêves (documentaire)

à 17h

Le grand danseur et chorégraphe Rudolf Noureev avait toujours rêvé d’une maison sur une île en Turquie, d’où il lui était possible d’imaginer, au-delà de la Mer Noire, son pays natal. La réalisatrice, Evgenia Tirdatova, a retrouvé des témoins et une vidéo amateur inédite de cette période de la vie de Noureev.

2016, 89 mn d’Evguenia TIRDATOVA
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Dans la Forêt de Sibérie”
à 19h
Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal. Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années.
2016, 105 mn de Safy NEBBOU
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“De l’Amour”
à 21h
Qu’est-ce que l’amour ? Les héros de ce film tentent de répondre. Des personnages, tous différents, mêlent leurs histoires dont le point commun est l’amour.
2015, 115 mn d’Anna MELIKIAN
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
Mercredi 23 novembre

CINÉMA HENRI-JEANSON

“La Supplication”

à 11h

Ce film ne parle pas de Tchernobyl, mais du monde de Tchernobyl dont nous ne connaissons presque rien. Des témoignages subsistent : des scientifiques, des enseignants, des journaliste, des couples, des enfants. Leurs voix forment une longue supplication, terrible mais nécessaire qui dépasse les frontières et nous amène à nous interroger sur notre condition. D’après le livre de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015.

2016, 90 mn de Pol CRUCHTEN
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Distlike”
à 15h30
Huit des vidéo-blogueurs, ou “vlogueurs”, les plus populaires du Web russe ont été réunis pour une nuit dans une luxueuse villa, loin de tout réseau Internet, afin qu’ils testent une nouvelle boisson énergétique. Mais cette invitation est un piège.
2016, 85 mn de Pavel ROUMINOV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“L’Encaisseur”
à 19h30
Arthur est un spécialiste du recouvrement de créances. Il peut déstabiliser ses clients au point qu’ils sont prêts à rendre l’argent uniquement pour avoir la paix. Lui-même reste impuni, jusqu’au jour où il devient à son tour une cible. Il n’a qu’une nuit pour échapper au châtiment.
2016, 74 mn d’Aleksei KRASOVSKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“La Ville Zero”
à 21h
Varakine, un ingénieur moscovite, se rend en mission dans une petite ville de province et se trouve plongé dans un tourbillon d’événements insolites.
1988, 103 mn de Karen SHAKHNAZAROV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
GRENIER À SEL
“Andreï Roublev”
à 10h30
Dans la Russie du XVème siècle soumise à des princes cruels et ravagée par les incursions des Tatares, l’amour et la foi du moine Andrei Roublev sont mis à rude épreuve. Il a entrepris de peindre sur les murs des églises ses rêves d’un monde meilleur.
1966, 185 mn d’Andrei TARKOVSKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Vendredi”
à 15h
Le vendredi soir, que chacun attend toute la semaine, Moscou est en pleine effervescence. Dans les clubs branchés, chacun se métamorphose. Comment tout cela peut-il finir ? Chacun ne le saura que le samedi matin.
2016, 92 mn d’Evgueni SHELIAKINE
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
OUVERTURE à 19h
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Duelliste”
à 19h
Officier à la retraite, Yakovlev vit de duels; il se fait payer pour représenter l’un des adversaires. Cependant il est obnubilé par son passé dramatique. Après de longues années d’exil, il revient à Saint-Pétersbourg pour se venger de tous les responsables de ses malheurs et retrouver son honneur perdu.
2016, 110 mn d’Aleksei MIZGIREV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
PETIT GRENIER
Contes russes de Marguerite à 10h15
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
CCPH
“En quête d’un paradis perdu”
à 14h
en-quete-d-un-paradis-perdu-jpg-nggid03477-ngg0dyn-0x0x100-00f0w010c010r110f110r010t010
Ce film retrace l’histoire d’un couple de peintres, Valentina Kropivnitskaya et Oskar Rabin. Histoire d’un grand talent et d’un grand amour, qui montre ce qu’était la vie dans un régime totalitaire pour ceux qui voulaient conserver leur liberté personnelle et artistique. Histoire de gens qui ont créé la véritable notion d’art non-conformiste, qu’on appela plus tard la Seconde Avant-Garde Russe; qui n’ont jamais renié leurs principes artistiques et qui ont prouvé le pouvoir d’une résistance non-violente.

En 1974, le couple organisa une exposition en plein air, qui fut interdite, et détruite par le KGB à coups de bulldozers. Le lendemain, le fait eut une notoriété mondiale. En 1977, Oskar fut emprisonné et peu de temps après, la famille fut expulsée d’URSS et privée de sa citoyenneté. Cependant, cet événement força les Soviétiques à changer leur position sur l’art.

Oskar et Valentina arrivèrent en France sans un sou et sans connaître un mot de français, mais rien ne les empêcha de continuer à peindre, et la célébrité leur vint peu à peu.

Outre son aspect biographique, le film évoque les pensées non-conventionnelles du couple sur l’art du XXe siècle. Meilleur documentaire, prix NIKA, Festival de Moscou 2016.

52 mn d’ Evgeniy TSYMBAL et Alexander SMOLYANSKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Jouer dans le noir”
à 16h
La pianiste Elena Kukharenko est devenue aveugle à huit ans. Les médecins auraient pu rétablir sa vision si elle avait pu venir se faire opérer à Moscou. Mais ce voyage, depuis une petite province de Bielo-Russie, n’était pas dans les moyens de ses parents. Aujourd’hui, à 26 ans, elle a atteint le plus haut niveau de virtuosité et se produit sur les plus grandes scènes du monde; elle a aussi rencontré l’amour. Et, ce qui est essentiel, elle est maintenant à Moscou …
65 mn de Viktoria KAZARINA
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
MÉDIATHÈQUE
Dessins animés à 15h
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
Jeudi 24 novembre

CINÉMA HENRI-JEANSON

“Rag Union”
à 11h
Vania, est un ado sans histoire qui doit trouver du travail. Il rencontre trois étranges garçons qui veulent changer le monde. Séduit par ses nouveaux amis, Vania essaie de toutes ses forces de faire partie de leur grandiose organisation. Mais leur voisine, la petite Sacha, a des vues sur cette compagnie.
2015, 97 mn de Mikhail MESTEZKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Pingouin de nos jours”
à 14h30
Une jeune Allemande, Vinh, part à la recherche de son bien-aimé Andrew, qui a soudain disparu. Suivant sa trace elle se retrouve dans le Grand Nord de la Russie, où elle rencontre un mystérieux homme d’affaires, qui semble vouloir la prendre sous sa protection.
2015, 93 mn de Stefan KROHMER
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Jour d’Avant”
à 16h30
Depuis l’aube tous les habitants de la planète le savent : une comète rouge va percuter la Terre. Il ne reste qu’un jour ! Les gens de toutes sortes de classes sociales, groupes ethniques et religions, essaient de passer, chacun à sa manière, la dernière journée de leur vie.
2016, 91 mn d’Alexander KOTT, Vladimir KOTT, Alexander KARPILOVSKI
et Boris KHLEBNIKOV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“L’Idéal”
à 18h30
Depuis l’aube tous les habitants de la planète le savent : une comète rouge va percuter la Terre. Il ne reste qu’un jour ! Les gens de toutes sortes de classes sociales, groupes ethniques et religions, essaient de passer, chacun à sa manière, la dernière journée de leur vie.
2016, 90 mn de Frédéric BEIGBEDER
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Les Confesssions”
à 21h
Un luxueux hôtel. Des politiciens sur le point d’approuver un plan mortel. Un moine. Un expert financier suicidaire. Une confession. Un film sur le pouvoir et les secrets.
2015, 103 mn de Roberto ANDO
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
GRENIER À SEL
“Petit oiseau”
à 10h30
Quand votre enfance s’est-elle envolée ? Elle est partie quand, au lieu de jouer au football avec les copains, vous vous asseyez et commencez à contempler en silence la rivière. Elle est partie quand vous réalisez brusquement : cet été est sur le point de finir et c’est le dernier été de votre enfance.
2015, 90 mn de Vladimir BEK
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Terrain”
à 14h
Kostya et ses amis – Serge, Mel et Danseur – sont jeunes et aiment le football de rue, qu’ils pratiquent sur un terrain clos en pleine ville. Mais un groupe de Caucasiens prétend se l’approprier. Après quelques affrontements, Russes et Caucasiens décident d’organiser un tournoi en trois matchs; le vainqueur aura le terrain. Ce n’est plus un tournoi de foot, c’est la guerre !
2016, 99 mn d’Edouard BORDUKOV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“La Supplication”
à 17h
2016, 90 mn de Pol CRUCHTEN
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Poisson-rêve”
à 20h30
Roman, correcteur d’édition et pur intellectuel arrive dans une petite station d’Estonie. Il doit travailler très sérieusement sur l’encyclopédie “Poissons de la mer Baltique”. Cependant, l’apparition d’Helena va tout bouleverser.
2016, 80 mn d’Anton BILZHO
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
PETIT GRENIER
Contes russes de Marguerite à 10h30
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
CCPH
“Le Pays Udehe”
à 10h30
Ce film nous emmène dans le monde des Udehe, un peuple indigène de l’extrême est de la Russie. D’après le recensement de 2010, cette population ne compte plus que 1490 âmes.
26 mn d’Ivan GOLOVNEV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Pays Udehe”
à 10h30
Ce film nous emmène dans le monde des Udehe, un peuple indigène de l’extrême est de la Russie. D’après le recensement de 2010, cette population ne compte plus que 1490 âmes.
26 mn d’Ivan GOLOVNEV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Siège”
à 15h
La ville de Leningrad et le blocus durant la Seconde Guerre Mondiale. Ni mots ni musique. Seulement les sons et les images d’une cité à l’agonie.
52 mn de Sergey LOZNITSA
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“URSS la désintégration”
à 16h
En décembre 2016, un quart de siècle nous séparera de la fin de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques. 25 ans après, un film nourri d’archives de la grise Union soviétique et d’images colorées d’aujourd’hui revient sur cet événement.
52 mn de Philippe CLAUDE et Annette GOURDON
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
MÉDIATHÈQUE
Dessins animés à 15h
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
Vendredi 25 novembre

CINÉMA HENRI-JEANSON

“Le poisson-rêve”
à 11h
2016, 80 mn
Anton BILZHO
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Vendredi”
à 14h
 
2016, 92 mn d’Evgueni SHELIAKINE
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Petit oiseau”
à 16h30
2015, 90 mn de Vladimir BEK
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Dislik”
à 18h30
2016, 85 mn de Pavel ROUMINOV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Moscou ne dort jamais”
à 22h30
Le film plonge le spectateur dans la vie trépidante du Moscou actuel à travers les histoires personnelles de cinq héros. Ces histoires se déroulent sur fond d’un Moscou étouffant qui fête son anniversaire avec un énorme feu d’artifice.
2015, 104 mn de Johnny O’REILLY
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Moscou ne dort jamais”
à 22h30
Le film plonge le spectateur dans la vie trépidante du Moscou actuel à travers les histoires personnelles de cinq héros. Ces histoires se déroulent sur fond d’un Moscou étouffant qui fête son anniversaire avec un énorme feu d’artifice.
2015, 104 mn de Johnny O’REILLY
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
GRENIER À SEL
” Mime sans grime”
à 10h
Dans ce monde gris nous avons besoin d’un éclair des couleurs… Partant quotidiennement à son théâtre, un mime offre de la joie aux gens dans les rues de Paris. Mais est-il heureux lui même ?
2015, 8 mn d’Elena SURINA
“Rag Union”
2015, 97 mn de Mikhail MESTEZKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Pingouin de nos jours”
à 15h30
2016, 99 mn de Stefan KROHMER
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Hommage à Robert Hossein”
à 17h 30
2008, 52 mn de Mei-Chen CHALAIS et Gilles NADEAU
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
Soirée Théâtre et Musique à 20h30
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Brise-glace”
à 23h
2016, 120 mn de Nikolai KHOMERIKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
PETIT GRENIER
Contes russes de Marguerite à 10h30
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
CCPH
Table ronde à 14h30
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“URSS la Désintégration”
à 16h
2016, 52 mn de Philippe CLAUDE et Annette GOURDON
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Comment devenir une garce”
à 17h
Des femmes russes participent à des séminaires où un professeur leur enseigne comment séduire les hommes, comment être sexy, comment avoir du succès. Chacune rêve de harponner un millionnaire. Ce tournage est une méthode d’observation. Par moments la camera se fait oublier et les comportements deviennent tout à fait naturels. Ce film pourrait s’appeler “La meilleure comédie documentaire” sur les femmes.
31 mn d’Alina RUDNITSKAYA
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
MÉDIATHÈQUE
Dessins animés à 15h
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
Samedi 26 novembre

CINÉMA HENRI-JEANSON

“Le Terrain”
à 11h
2016, 99 mn
Edouard BORDUKOV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Le Jour d’Avant”
à 14h40
2016, 91 mn d’Alexander KOTT et Vladimir KOTT
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Mime sans grime”
à 17h30
2015, 8 mn d’ Elena SURINA
“L’Encaisseur”
2016, 74 mn d’Aleksei KRASOVSKI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“L’Encaisseur”
à 21h
2016, 110 mn d’Aleksei MIZGIREV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
GRENIER À SEL
“La Ballade du Soldat”
à 10h30
1959, 90 mn de Grigori TCHOUKHRAI
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Ainsi firent les étoiles”
à 14h
L’écrivain anglais Jeremy Wilson obtient un rendez-vous avec le premier président de la République du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaev pour écrire sa biographie. Cependant l’interview prévue se transforme en un long et passionnant voyage du journaliste et du chef d’état, emportés par le flot de l’histoire de ce jeune pays indépendant, de l’année 2015 aux années 1950, 1989, 1986, 1991…
2016, 188 mn de Serguei SNEZHKINE
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
PALMARÈS
à 19h
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
PETIT GRENIER
Dîner de gala sur réservation
à 20h
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
CCPH
“Kamchatka- Guérir de la haine”
à 14h
Journaliste, Vyacheslav Nemyshev a couvert en 1991 la guerre en Tchétchénie pour la TV Russe. 13 ans plus tard, il vit dans une île de l’Est de la Russie, loin de Moscou et des souvenirs de cette période. Il filme la vie quotidienne de l’île, la remontée des saumons, le travail des pêcheurs, tournant parfois l’objectif vers lui-même, tandis que la caméra de Julia Mironova le suit et alterne les scènes de sa vie actuelle et les reminiscences de ses anciens reportages. Si loin qu’on aille, il n’est pas évident d’échapper au cauchemar de la guerre.
45 mn de Julia MIRONOVA
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Je veux oublier ce jour”
à 15h

On peut l’oublier. Il faut l’oublier. Mais c’est impossible d’oublier. Que pense et éprouve une femme quelques minutes avant un avortement ?

Ce documentaire a reçu de très nombreux prix en festivals : Espagne, Portugal, Pologne, Russie, Allemagne. Au Festival International de Huesco, en Espagne, le prix Danzante était assorti de cette mention : “Pour avoir rendu avec justesse la ligne infime qui sépare l’existence de la non-existence, remerciements à la réalisatrice d’avoir fait une conclusion ouverte, laissant le spectateur juger par lui-même”.

25 mn d’Alina RUDNITSKAYA
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
Dimanche 27 novembre

CINÉMA HENRI-JEANSON

“L’Idéal”
à 11h
2016, 90 mn de Frédéric BEIGBEDER
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“L’Art pur”
à 15h
2016, 93 mn de Renat DAVLETIAROV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Moscou ne dort jamais”
à 17h
2015, 104 mn de Johnny O’REILLY
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
GRENIER À SEL
“Rudolf Noureev, l’île des ses rêves
 (documentaire)
à 10h30
2016, 89 mn d’Evguenia TIRDATOVA
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“De l’Amour”
à 14h
2015, 115 mn d’Anna MELIKIAN
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Dans la forêt de Sibérie”
à 16h
2016, 105 mn de Safy NEBBOU
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
CCPH
“Tsurtsula”
à 10h
Une équipe de tournage se rend dans la petite ville d’Arvay, aux confins du désert de Gobi. Là se trouvait une base militaire soviétique en 1986. Chaque jour, des soldats avaient coutume de graver la date au sommet de la montagne qui surplombe la base, ce qui se voit encore aujourd’hui.
Meilleur documentaire long-métrage au Festival d’Ekaterinburg, au Festival “Message to man” et nombreux autres prix en Russie en 2015-2016.
52 mn d’Alexey TELNOV
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
“Ulvana Lopatkina”
à 14h
Un document unique sur la célèbre danseuse étoile Oulyana Lopatkina pendant ses répétitions et ses spectacles au Théâtre Mariinski, dans l’exécution de son art et dans son quotidien. Vivre dans le monde de la danse classique demande une concentration particulière. L’art peut vous absorber complètement et vous isoler des autres – il en est beaucoup d’exemples. Oulyana s’est arrêtée au plus haut de sa carrière pour s’occuper de sa fille Macha. Celle-ci a grandi, et sa mère fait son retour sur scène. Mais l’art est un maître exigeant, et la danseuse doit refaire le chemin qui mène au sommet.
31 mn de Sergey LANDO
≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈
 logo-s

RÉSERVATIONS

BADGES : 30 euros par personne.
Ce badge donne accès à toutes les projections du Festival.

DÎNER DE GALA : 70 euros par personne.
Le Dîner de Gala du Festival, avec animation musicale, aura lieu Samedi 26 Novembre à 20 h au Grenier à Sel.

Réservez vos badges dès maintenant !
En laissant vos coordonnées :
Par mail : cinerusse.honfleur@orange.fr
Par téléphone : + 33 2 31 89 25 59

Les principaux événements du Festival ont lieu dans les Greniers à Sel (XVIIe siècle) situés rue de la Ville,
et également au Cinéma Henri-Jeanson (Cours des Fosses), à l’Auditorium de la Médiathèque, et dans les salles municipales.

 

 

 

 

 

 

 

 

4-10-dec-noel-basq

Informations et réservation 01 44 62 00 55

 

capture-decran-2016-11-23-a-17-20-01

.rimskyg

Le Chœur a été fondé en 1967. Il se compose des étudiantes de la classe de chef de chœur du Collège Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg, agées de 14 à 22 ans. Le Chœur a été créé par V. Dachkovsky et T. Mynbaef. Il a été ensuite dirigé par Boris Abalyan, Dmitry Smirnov et F. Melykov. Depuis 2002, il est dirigé par le compositeur et chef de chœur Serguey Ekimov.
P1030989.JPG
Le Chœur a remporté les grands Prix des Concours de Saint-Pétersbourg en 2005, Moscou en 2008 et Tallinn en 2012. Il a été également Premier Prix des Concours Internationaux de Lettonie en 2004, Estonie en 2009 et Pologne en 2010 et au niveau national de Saint-Pétersbourg en 2011.

15137476_10208053660875271_8721537820673507085_o

Le chœur a donné des concerts dans la Laure de Kiev et dans la Grande Salle de la Philharmonie de la capitale ukrainienne. Il s’est produit à l’église de la fameuse Galerie Zourab Tsereteli à Moscou, ainsi que dans la Salle d’Etat de Concert « Estonie » à Tallinn. Aujourd’hui le chœur donne de nombreux concerts sur les meilleures scènes de Saint-Pétersbourg, que ce soit a cappella ou accompagné par des orchestres prestigieux de la Capitale des Tsars.  Le répertoire du chœur est très large et comprend des œuvres de toutes les périodes de la musique, tant russes qu’internationales.

P1030939.JPG

Tous les styles sont représentés depuis les trésors de la Renaissance jusqu’aux créations de compositeurs d’aujourd’hui, sans oublier les grands classiques russes et les compositeurs de l’Europe de l’Ouest, les œuvres romantiques et les chefs-d’œuvre de la musique spirituelle, les mélodies populaires dans des arrangements originaux. Le chœur a effectué d’importantes tournées internationales, en Tchéquie, en Suède, dans les Pays Baltes, en Pologne, en Ukraine, en Biélorussie et s’est produit dans de nombreuses villes de Russie.

Tournée en France:

Dimanche 27 novembre à 16h

capture-decran-2016-11-23-a-16-52-45

LUNEVILLE (54) Chapelle du Château des Lumières de Lunéville (54300) Place de la 2e Division de Cavalerie

Tarif : 16 €/9 € (Tarif réduit) Frais de rés. en sus.

Billets : Fnac. Carrefour. Géant Tél. 0 892 68 36 22 (0,40 TTC/min.) www.fnac.com – Rés. par téléphone : 01 44 62 00 55

Jeudi 1er décembre à 20h30

capture-decran-2016-11-23-a-16-54-42

AUXERRE (89) Jeudi 1er décembre à 20h30 en l’Eglise Saint-Eusèbe d’Auxerre

Place St-Eusèbe 89000 Auxerre

avec Le CHŒUR d’HOMMES de l’AUXERROIS Direction : Nicolas MICHEL

Espace Culturel E. Leclerc rue de Sparre Tél. : 03 86 46 46 00 Informations La Toison d’Art : 01 44 62 00 55

Vendredi 2 décembre à 20h

LYON (69) Vendredi 2 décembre à 20h Chapelle de la Trinité

29-31 rue de la Bourse 69002 Les Grands Concerts Tél. 04 78 38 09 09

Tarif : de 15 à 35 €

Samedi 3 décembre, mardi 6 décembre et mardi 13 décembre à 20h

capture-decran-2016-11-23-a-16-56-21

STRASBOURG (67) Trois concerts : Temple Neuf. Place du Temple Neuf 67000 Strasbourg

Vente des billets : Information et réservation : 01 44 62 00 55

Fnac. Carrefour. Géant Tél. 0 892 68 36 22 (0,40 TTC/min.) www.fnac.com

Mercredi 7 décembre à 20h

capture-decran-2016-11-23-a-16-59-35

METZ (57)  en l’Eglise de l’Immaculée Conception.

47 rue des Trois Evêchés. METZ-QUEULEU (57070) Tarif : 16 €/9 € (Réduit)

Office de Tourisme 2 Place d’Armes 57000 Metz Tél. : 03 87 39 00 00

et Fnac. Carrefour. Géant Tél. 0 892 68 36 22 (0,40 TTC/min.) www.fnac.com

Jeudi 8 décembre à 20h30

SENS (89). Eglise Saint-Pregts de SENS

avec Le CHŒUR d’HOMMES de l’AUXERROIS Direction : Nicolas MICHEL

Tarif : 16 €/9 € (Réduit) Frais de rés. en sus

OT de Sens et du Sénonais Place Jean Jaurès 89100 Sens Tél. : 03 86 65 19 49

Vendredi 9 décembre à 20h

NANCY (54)  Basilique du Sacré-Cœur

39 rue de Laxou Nancy (54000) Tarif : 19 €/14 € (Réduit) Frais de rés. en sus.

Nancy Tourisme Place Stanislas Nancy Tél. : 03 83 35 22 41

Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € TTC/mn) www.fnac.com

Auchan. Leclerc. Cultura. Tél. 0892 390 100 (0,45 € TTC) www.ticketmaster.fr

Dimanche 11 décembre à 16h

HOMBOURG-HAUT (57)  Collégiale Saint-Etienne

27 éme Rencontres Musicales de Hombourg-Haut

avec le Chœur d’Hommes de Hombourg-Haut

Billetterie OT : 03 87 90 53 53 Tarif : 15 €/12 € groupe/ 7,50 € (réduit)

Mercredi 14 décembre à 20h

GUEBWILLER (68)  Eglise St-Léger

2 Place St-Léger 68500 Guebwiller Tarif : 16/12 € (tarif réduit)

Office de Tourisme 45 rue de la République 68500 Guebwiller Tél. : 03 89 76 10 63

Fnac-Carrefour-Géant Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 €/min.) www.fnac.com

Jeudi 15 décembre à 20h30            

VOIRON (38)  Eglise Saint-Pierre

rue Sermorens VOIRON (38500) Tarif : 16 €/9 € (Tarif réduit)

Office de Tourisme du Pays Voironnais Tél. : 04 76 05 00 38

30, Cours Becquart Castelbon 38500 Voiron

Vendredi 16 décembre à 18h

capture-decran-2016-11-23-a-17-06-06

ANNECY (74)  Eglise Saint-François de Sales

Place Saint-François de Sales 74000 Annecy

Tarif : 19€/14 € (tarif réduit) Frais de rés. en sus.

Office de Tourisme d’Annecy Tél. 04 50 45 00 33

et Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

Samedi 17 décembre à 18h

TOURNON SUR RHONE (07)  Collégiale Saint-Julien Place Saint-Julien 07300 Saison Vochora (Tarif : 20 € et 16 € Abonné)

OT Romans 04 75 02 28 72 et

Fnac-Carrefour-Géant Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 €/min.) www.fnac.com

Dimanche 18 décembre à 17h

AUBENAS (07) Eglise Saint-Laurent (07200)

Tarif : 20 €/12 € et 10 € pour les bas-côtés.

Labeaume en Musiques : 04 75 39 79 86.

Lundi 19 décembre à 20h

capture-decran-2016-11-23-a-17-01-20

MONTPELLIER (34)  Eglise Don Bosco

Quartier Antigone 310, rue Léon Blum 34000 Tarif : 16 €/9 € (frais de rés. en sus)

Office de Tourisme 30 Allée J de Lattre de Tassigny Tél. 04 67 60 60 60

et Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

Mardi 20 décembre à 18h

ANNECY (74)  Cathédrale Saint-Pierre

Tarif : 19€/14 € (tarif réduit) Frais de rés. en sus.

Office de Tourisme Tél. 04 50 45 00 33

et Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

Mercredi 21 décembre à 20h30

capture-decran-2016-11-23-a-17-07-55

LONS LE SAUNIER (39)  Eglise des Cordeliers

Rue des Cordeliers 39000 Lons-le-Saunier Tarif : 16 €/9 € (tarif réduit).

Office du Tourisme Côteaux du Jura Tél. : 03 84 24 65 01

Place du 11 Novembre 39000 Lons-le-Saunier (Frais de rés. en sus)

Lundi 26 décembre à 20h30.

capture-decran-2016-11-23-a-17-03-31

GERARDMER (88) Eglise Saint-Barthélémy (88400)

rue Charles de Gaulle Billets : Association des Concerts Saint-Barthélémy.
Tarif : 16 € (1ère catégorie). 12 € (Normal). 9 € (Tarif réduit). Frais de rés. en sus.
Informations/Réservations : 03 29 60 05 82 et 06 07 65 30 70

Mardi 27 décembre 20h30

capture-decran-2016-11-23-a-17-09-37

BOURG SAINT-MAURICE (73)  Eglise de Bourg-Saint-Maurice (73700)Tarif : 19 €. 16 €. 12 €. (Tarif réduit) Frais de rés. en sus.

Office de Tourisme Place de la Gare 73700 Bourg-Saint-Maurice Tél. : 04 79 07 12 57

Mercredi 28 décembre à 20h

capture-decran-2016-11-23-a-17-11-21

GRENOBLE (38)  Collégiale Saint-André Place Saint-André 38000. Tarif : 19 €/14 € (Tarif réduit)

Informations/Réservations : 01 44 62 00 55

Fnac. Carrefour. Géant. Tél. 0892 68 36 22 (0,40 € T.T.C./mn). www.fnac.com

 

“Bakst des Ballets russes à la Haute Couture”

22 novembre 2016 – 5 mars 2017

Palais Garnier Place de l’Opéra

capture-decran-2016-10-31-a-10-53-59

Dessin de costume pour une bacchante dans Narcisse : couverture du «Programme officiel des Ballets russes », Théâtre du Châtelet, juin 1911 BnF, département de la Musique, Bibliothèque-musée de l’Opéra.

leon-bakst-jeune

Peintre, décorateur et théoricien, Léon Bakst (1866-1924) a été l’un des chefs de file de l’avant-garde des artistes russes réunie au sein du groupe « Le Monde de l’art ». Principal collaborateur des Ballets russes lors de leurs premières saisons, il dessine les décors et les costumes de plusieurs chefs-d’œuvre : Shéhérazade, Le Spectre de la rose, L’Après-midi d’un faune, Daphnis et Chloé… Son œuvre révolutionne non seulement la décoration théâtrale, mais aussi la mode et les arts décoratifs.
À l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance de l’artiste, l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France organisent une exposition rétrospective qui présente au travers de 130 œuvres environ le portrait d’un artiste total qui pensait son art comme une action. Elle permet de suivre l’itinéraire d’un artiste russe devenu une figure du Tout-Paris, d’un peintre qui a formé Chagall et qui a été l’ami de Picasso ; un artiste qui a surtout contribué à créer l’esprit et la sensibilité de l’avant-guerre de 1914 grâce à des créations fiévreuses dominées par l’érotisme des corps, des créations conçues en dialogue avec les celles de Claude Debussy, Maurice Ravel, Igor Stravinsky, Gabriele D’Annunzio, Vaslav Nijinski ou Ida Rubinstein ; des créations enfin qui ont reçu les éloges appuyés de Marcel Proust ou Jean Cocteau et qui continuent d’inspirer jusqu’à nos jours, d’Yves Saint Laurent à Karl Lagerfeld.

 Léon Bakst est né en 1866 dans l’Empire russe, formé à Saint-Pétersbourg puis à Paris auprès des peintres Albert Edelfelt et Jean-Léon Gérôme, Bakst fait partie du groupe d’avant-garde Mir Iskusstva (le « Monde de l’art »), qui réunit notamment Serge Diaghilev, le futur imprésario des Ballets russes, et le peintre Alexandre Benois.

capture-decran-2016-10-31-a-12-18-10

Léon Bakst, Tamara Karsavina, Serge Diaghilev et Vaslav Nijinski (Venise,1909). Photographie. BnF, BMO, FONDS BAKST ALB. 24.

En parallèle à sa carrière de peintre et d’illustrateur, Bakst travaille pour le théâtre dès le début du xxe siècle et plus particulièrement pour le ballet. Dès les premières saisons russes à Paris, il s’impose comme un rénovateur éclatant de la scène, entre autres avec les triomphes de Cléopâtre (1909), Schéhérazade (1910) et Le Spectre de la rose (1911) ou Daphnis et Chloé (1912). Sa collaboration avec le danseur et chorégraphe Vaslav Nijinski culmine avec la création et le scandale de L’Après-midi d’un faune (1913).

capture-decran-2016-10-31-a-12-10-10

Terror antiquus, 1906. Huile sur toile (extrait). Musée russe, Saint-Pétersbourg.

Bakst travaille à Paris avec d’autres compagnies que les Ballets russes dès 1911. Il collabore
ainsi avec Ida Rubinstein, qui a triomphé dans Cléopâtre et
Schéhérazade les années précédentes et qui vient de quitter la troupe de Diaghilev.

capture-decran-2016-10-31-a-12-22-35

Dessin du costume d’Ida Rubinstein pour le rôle-titre d’Istar, ballet de,Léo Staats sur un livret de Léon Bakst, créé à l’Opéra de Paris le 10 juillet 1924. Encre et aquarelle.Coll privée.

À la tête d’une immense richesse, elle entend promouvoir à Paris des spectacles à sa mesure, comme elle a pu le faire à Saint-Pétersbourg quelques années plus tôt. En Russie, elle s’est déjà assuré le concours de Bakst : dès 1904, il a dessiné pour elle le décor et les costumes de l’Antigone de Sophocle où elle incarne le rôle-titre.

capture-decran-2016-10-31-a-12-25-40

Costume pour La Belle au bois dormant, acte II du spectacle The Big Show, créé à l’hippodrome de New York le 31 août 1916. Robe à paniers satin jaune rebrodé de pierreries sur fond rose bordé d’un volant de mousseline. BnF, BMO, Musée 1565.

capture-decran-2016-10-31-a-12-45-10

Fantaisie sur le costume moderne : Atalanta, 1912. Encre et aquarelle. Collection Thyssen-
Bornemisza, Madrid.

Léon Bakst triomphe comme décorateur et costumier avec les Ballets russes lorsque Jeanne Paquin lui commande pour sa maison de haute couture une série de modèles qui sont présentés en 1913 – au moment où Paquin confectionne les costumes, dessinés par Bakst, du ballet Jeux, de Vaslav Nijinski.

capture-decran-2016-11-01-a-12-07-47

Projet de chapeau avec un portrait de Misia Sert, vers 1910. Crayon et gouache. BnF, BMO, MUS K 139.

Cette collection incarne une forme de modernité face à la mode orientale qui a cours alors et que Bakst a contribué lui-même à lancer quelques années plus tôt.

capture-decran-2016-10-31-a-12-49-35

Deux modèles pour des figures féminines, 1910. Gouache, aquarelle et crayon. Metropolitan Museum, New York, Inv. 61.557.5.

“Comme vous le savez, je vis depuis plusieurs années à Paris. On s’y intéresse énormément à la mode. Personne ici n’est surpris d’apprendre que je crée des vêtements, que je fréquente les grands couturiers, et que je prodigue des conseils et des avis dans ce domaine.
Mais je m’intéresse toujours beaucoup à mes compatriotes qui, vivant en Russie, ont une sensibilité bien différente. L’idée qu’un artiste peintre, un décorateur de ballets et d’opéras puisse s’intéresser à la mode étonne énormément. Cela paraît déplacé, voire incongru. Il en va bien différemment à Paris. À Paris, je me permets de donner sans la moindre hésitation mon opinion sur les robes, les manteaux ou les coiffures (…) La femme nouvelle – la femme de demain – sera suprêmement féminine, la plus gracieuse qui soit, légère, quasi aérienne.
Son vêtement, je viens de le dire, se rapprochera de la coupe masculine, mais avec de légères nuances, des accents si l’on peut dire. Ainsi, dans cette mode nouvelle, les dentelles vont jouer un rôle important.”  Écrit Léon Bakst dans les années 1920.

capture-decran-2016-10-31-a-12-56-14

capture-decran-2016-10-31-a-13-10-17

 Au travers de cent trente pièces, dont certaines rares ou inédites, tableaux, dessins, photographies, costumes, manuscrits, maquettes de décor…, l ’exposition propose de découvrir la profusion des créations de l’artiste et son génie de coloriste auquel ont rendu hommage Christian Lacroix, Karl Lagerfeld pour Chloé, John Galliano et surtout, à plusieurs reprises, Yves Saint Laurent. Dans un article de février 1972 des Lettres françaises, Aragon célébrait en Yves Saint Laurent un futur Léon Bakst.

Yves St laurent

Yves Saint Laurent. Ensemble de jour, sarouel de voile de coton multicolore en hommage à Bakst, collection printemps-été 1991. Fondation Yves Saint Laurent, Paris.

Elle est enfin une invitation à voyager dans l’univers féerique de Bakst, avec ses sultanes et ses almées des Mille et une nuits, ses bacchantes antiques et ses pages du Grand Siècle.

(Photos et textes sont extraits du catalogue).

Catalogue: “Bakst, des Ballets russes à la haute couture”. Sous la direction de Mathias Auclair, Sarah Barbedette et Stéphane Barsacq, Coédition BnF Éditions / Opéra national de Paris/ Albin Michel / AROP 22 × 27 cm, relié, 192 pages, 100 images, 39 €

Palais Garnier
Bibliothèque-musée de l’Opéra
Entrée des visiteurs et des lecteurs : Angle des rues Scribe et Auber
Adresse postale : 8 rue Scribe
75009 Paris
Téléphone : 33(0)1 53 79 37 40
Courriel : bibliotheque-musee-opera@bnf.fr
Tous les jours 10h-17h
Tarifs: 11 €, réduit: 6 €.  Entrée gratuite pour les moins de 12 ans, personnes handicapées et leur accompagnateur, demandeurs d’emploi.
Métro: Lignes 3, 7, 8, (Opéra), 7 et 9, (Chaussée-d’Antin) RER A, (Auber)
Bus:Lignes 20, 21, 22, 27, 29, 42, 52, 53, 66, 68, 81, 95

Du samedi 26 novembre au mercredi 14 décembre 2016

Centre culturel et spirituel Orthodoxe russe, du quai Branly

15192686_681672072002465_4961211104583147464_n

Des icônes parmi les chefs-d’œuvre du père Grégoire (Kroug) et de Léonide Ouspensky

Sont exposée au Centre culturel et spirituel Orthodoxe russe, du quai Branly, entrée 2 avenue Rapp

Les peintres d’icône, souvent appelés iconographes, car ce terme provient du grec ancien ikon : image, et graphein : écrire.

Le Père Grégoire Krug, dans la vie Gueorguiï Ivanovitch Krug, est né le 23 décembre 1906/ 5 janvier 1907 en Russie à St Petersbourg dans une famille d’un industriel d’origine suédoise. Sa mère était orthodoxe (née à Mourom, nom de jeune fille Souzdalsteva) mais son père était protestant et le jeune garçon est élevé dans la foi luthérienne.

Entre 1916-1917 il fait ses études au lycée K.Mai de St Petersbourg. En 1921 la famille déménage en Estonie. Le garçon étudie l’art graphique auprès du professeur G.G.Rheindorf (de 1926 à 1928) et reçu parmi les meilleurs à l’école des Arts appliqués de Tallinn. Deux de ses eaux-fortes peintes pour l’exposition de fin d’études sont alors acquises par le musée de la ville de Tartu. Il poursuit les études de peinture dans la classe du professeur Rink à l’école privée d’Arts graphiques « Pallas ». Gueorguiï étudie parallèlement la musique classique ayant hérité de sa mère une oreille parfaite (la presse souligne à l’époque son interprétation de J.S. Bach).

Père Grug
Il est attiré par la vie spirituelle et intègre l’Association des Etudiants Chrétiens Russes en Estonie. A 19 ans sous l’influence de ses rencontres avec l’archiprêtre Lev Liperovsky du monastère de la Dormition de la Mère de Dieu de Pétchory de Pskov, il se convertit à l’orthodoxie (1926). En 1931 il part à Paris pour perfectionner ces techniques artistiques auprès de N.D.Milioti avec un groupe d’étudiants de l’Académie Russe de Peinture qui avait dû fermer à ce moment là à cause de problèmes financiers. C’est alors qu’il fait la connaissance avec Léonide Ouspensky, iconographe et théologien russe, dont il gardera en amitié jusqu’à la fin de sa vie.

capture-decran-2016-11-22-a-19-13-22

Il peint de paysages des environs de Paris, de dessins de vieilles églises, d’un cycle d’aquarelles pour illustrer «Le Nez» de N.Gogol, de panneaux décoratifs (peints avec Goncharova ).En 1935 avec l’aide d’Ouspensky, il participe à la 1ère étape de la peinture des fresques de l’église des Trois Saints Heriarques à Paris. A la fin des années 30 il peint avec Ouspensky la chapelle de la Protection de la Vierge dans une ferme russe à Grosrouvre. Cette chapelle a disparu, son iconostase et ses peintures murales sont connues grâce aux photos d’archive de Léonide A. Ouspensky.En 1948 suivant les conseils du recteur de la paroisse de Vanves et de son père spirituel, le père Serge (Chevitch), il prend l’habit et le nom de Grégoire (en l’honneur de l’iconographe Saint Grégoire de la Laure de Kiev). Après la prise d’habit il s’installe à l’ermitage du St Esprit au Mesnil St Denis.

capture-decran-2016-11-22-a-19-17-27

L’œuvre la plus importante de sa vie sont les fresques de l’église du Saint Esprit de Le Mesnil Saint Denis qui ont connus énormément de retouches et d’améliorations à partir du début des années 50 jusqu’à 1968.

serge-chevitch-biographie-2-leonide-ouspensky

Léonide Ouspensky

Léonide Ouspensky est né le 8 août  1902 à Golaya Snova (aujourd’hui Golosnovka) dans la partie Nord du gouvernement de Voronèje, à soixante-dix kilomètres de la ville de Zadonsk, en Russie. On lui donna le nom d’un saint commémoré en Russie le jour de sa naissance.

Membre d’une famille de propriétaires terriens, Léonide Ouspensky s’était engagé dans les rangs de l’Armée Rouge. Fait prisonnier par les Blancs, il échappe de peu à la mort. Il travaille un temps comme ouvrier en Bulgarie, puis s’installe en France en 1926. Il est venu s’établir à Paris en 1929 à la suite de la révolution russe.

leonide_au_travail_640x470

Léonide Alexandrovitch Ouspensky, au travail, dans son petit appartement atelier du 36, rue Bréguet, dans le XIème arrondissement à Paris.

Il résida à Paris où il fut artiste-peintre à Montparnasse; il s’y fit connaître comme un peintre de talent avant de redécouvrir l’icône (par Georges Ivanovitch Krug, le futur moine Grégoire ( Krug)) et de lui consacrer toute sa vie.

capture-decran-2016-11-22-a-19-37-43

Pendant quarante ans, Léonide Ouspensky enseigna l’art de l’icône à des élèves venus du monde entier. Il a laissé de nombreuses icônes dispersées dans des collections privées et des fresques, notamment celles de l’église russe des Trois Hiérarques de la rue Pétel (Paris) et de l’église de la paroisse “Notre Dame Joie des Affligés et Sainte Geneviève” (Paris). Son épouse Lydia (décédée à Paris en octobre 2006 à l’âge de 99 ans) fut sa fidèle collaboratrice pour ses publications. Il est mort dans la nuit du 11 au 12 décembre 1987.

 Centre culturel et spirituel Orthodoxe russe du quai Branly

entrée: 2 avenue Rapp 75007 Paris

Métro : Alma Marceau,  RER Pont de l’Alma
Ouvert: de 10h à 17h tous les jours sauf lundi.

capture-decran-2016-11-22-a-19-50-03

Alain Baudry éditeur
Le 8 décembre prochain présentera chez Arcadia

à partir de 18h

Pierre Le Grand Bibliothèque

Textes de : Irina Beliaeva (BAN), Wladimir Berelowitch (EHESS), Pascal Dubourg Glatigny (CNRS),
Irina Khmelevskikh (BAN), Philippe Malgouyres (musée du Louvre), Olga Medvedkova (CNRS),
Emilie d’Orgeix (université de Bordeaux III), Ernest A. Zitser (Duke University).

Cet ouvrage est le fruit d’un projet collectif réellement européen débutant autour de 2005, avec un groupe d’historiens de l’art et de l’architecture français, italiens, hollandais, flamands, allemands, dirigé par Olga Medvedkova, est venu consulter la bibliothèque de l’Académie des sciences à Saint-Pétersbourg, une source étonnante, pour ne pas dire unique: de la bibliothèque privée du tsar Pierre le Grand. Prince réformateur, personnage qui brisait toutes les normes, responsable de la première occidentalisation de la Russie, créateur de l’une des plus spectaculaires utopies européennes, la ville nouvelle de Saint-Pétersbourg, n’a, en effet, jamais cessé de collecter les livres.

capture-decran-2016-11-21-a-19-07-46

Il s’est très tôt passionné pour les livres occidentaux illustrés, ceux qui – tels des manuels luxueusement gravés – offraient des modes d’emploi pour les arts et les sciences jusqu’alors inconnus en Russie. En tout premier lieu, il s’agissait des trois architectures – militaire, navale et civile –, dont le tsar recherchait les recettes fondées sur la science moderne. Il en avait besoin pour construire une Russie Nouvelle dont il rêvait passionnément et dont son « paradis », sa ville de saint Pierre ou sa sainte ville de Pierre, n’était qu’un échantillon. Mais il s’agissait aussi de tout un ensemble traitant des arts libéraux et des savoir-faire mécaniques, issus de la révolution humaniste : l’anatomie et la médecine, la botanique et la et la zoologie, la géographie, les mathématiques, la perspective, la physique, la musique…

capture-decran-2016-11-21-a-19-50-29

Achetant souvent en Europe des collections entières, il acquérait, échangeait, retenait certains ouvrages dans son intimité : dans les chambres et les bureaux de ses palais pétersbourgeois, qu’il voulait petits, comme des maisons bourgeoises. Il y en avait partout : près de son lit, dans les pièces où travaillaient ses dessinateurs. Il en emportait en quantité lors de ses déplacements. À sa mort, sa veuve Catherine les a réunis pour les déposer, avec d’autres objets personnels du tsar, ses instruments, ses habits, à l’Académie.

capture-decran-2016-11-21-a-19-15-15

Aujourd’hui, les livres du tsar sont conservés au sein du Département des manuscrits de la Bibliothèque de l’Académie des sciences de la Russie à Saint-Pétersbourg. Étrangement, en Russie ils ont fait l’objet de peu de publications ; en Europe cette source a été révélée seulement dans le sillage de ce projet.

capture-decran-2016-11-21-a-19-53-09

Alain Baudry et Cie éditeur sont heureux de pouvoir enfin publier ce catalogue raisonné des livres personnels de Pierre le Grand, accompagné de plusieurs études inédites : l’ouvrage offre en effet la possibilité de renouveler notre regard non seulement sur la Russie qui, depuis plus de trois siècles, interroge douloureusement son européanité, mais aussi sur l’Europe, telle qu’elle se reflète dans le projet pétrovien.

“Arcadia
9-11, rue du Champ de l’Alouette, 75013 Paris

Tél: 01 40 09 79 79

  • RER : Port Royal (993 m)
  • métro : Glaciere (195 m)
  • Transilien : Paris Gare de Lyon Banlieue (2.5 km)
  • Tramway : POTERNE DES PEUPLIERS (1.3 km)T3A
  • Bus : GLACIERE NORDMANN (141 m)21

 

 

Étonnante découverte,toile recto verso.

Portrait de Lénine peint sur celui de Nicolas II

le-portrait-du-dernier-tsar-russe-nicolas-ii-peint-par-ilia-galkine-cache-sous-un-portrait-de-lenine-par-vladismav-izmailovitch-le-17-novembre-2016-a-saint-petersbourg_5747375

Un portrait du dernier tsar de Russie, Nicolas II, resté caché pendant près d’un siècle sous celui du père de la Révolution, Lénine, et découvert par hasard sera bientôt exposé à Saint-Pétersbourg, ont annoncé vendredi les restaurateurs.

Le portrait d’apparat de l’empereur peint par Ilya Galkine en 1896 est resté caché pendant près de 90 ans sur l’envers d’un autre portrait: celui de Lénine, réalisé en 1924 par un autre peintre, Vladislav Izmaïlovitch“, a expliqué à l’AFP Tatiana Potselouïeva, responsable du groupe de restaurateurs chargé depuis trois ans de reconstituer la toile.

15219472_1127669660634418_2040292554303719141_n

Ilya Galkine – peintre russe, qui a vécu 1860-1915, avait le titre d’artiste classe second degré ce qui lui donner le droit de peintres  les monarques.

capture-decran-2016-11-21-a-12-28-48

Photo effectuée avt la Révolution du portrait de l’empereur debout dans la salle Petrovsky Commercial College. Photo: Service de presse de l’Académie Stieglitz.

 

Le grand portrait de 4 mètres sur 3 de Lénine, debout devant l’Amirauté de Saint-Pétersbourg, reposait toutes ces années dans la salle d’apparat de l’école 206 de l’ancienne capitale impériale, qui abritait à l’époque tsariste un institut de commerce avant de devenir une simple école.

Vladislav Izmailovich – peintre soviétique, aquarelliste et dessinateur. Ses œuvres ls plus connues sont le plafond de la grande salle de la maison Eliseev et le puit de lumière du Musée russe de Saint – Pétersbourg. Il a enseigné dans les établissements de peinture de Leningrad

wx1080

Portrait de Lénine peint par Vladisslav Izmaïlovitch.

Restée sur place durant près d’un siècle, la toile a été endommagée dans les années 1970.  Déchiré dans le coin inférieur droit, les spécialistes du musée russe on vu en seconde couche un petit fragment de botte peint, il s’est avéré que s’était celle de l’empereur, mais sa restauration n’a commencé qu’en 2013 par les experts de l’Académie nationale d’art et d’industrie Stiglietz de Saint-Pétersbourg, qui n’ont pas tardé à découvrir la double identité du tableau.

wx1080

Restauration de cette toile exceptionnelle.

L’image du dernier tsar de Russie, assassiné avec sa famille par les bolchéviques en 1918, est apparue sous une couche de peinture soluble à l’eau. “Nous étions vraiment surpris!“, se souvient,Tatiana Potselueva , restaurateur, professeur du Département peinture et restauration de l’Académie Stieglitz: «Le plus grand défi sera de préparer le sous-cadre bilatéral, afin d’exposer sur les deux faces, le portrait de Lénine, et cerlui de Nicolas II.

 wx1080-1

Le peintre soviétique Vladislav Izmaïlovitch (1872-1959), auteur du portrait de Lénine, l’a visiblement peint comme s’il n’avait pas voulu détruire l’oeuvre de son prédécesseur et a camouflé à dessein le visage de l’ancien régime derrière celui du dirigeant bolchévique et jusqu’à sa mort il n’a jamais devoilé où mentionné son secret.

En temps normal, on peint par dessus l’ancienne toile, détruisant ainsi l’image précédente. Ici, le peintre l’a gardé en la faisant disparaître sous une couche de peinture soluble à l’eau avant de peindre sur l’envers du tableau“, explique la restauratrice. “Il semble qu’il espérait qu’un jour, le portrait de Nicolas II soit découvert“, s’enthousiasme-t-elle.

En camouflant ainsi pour conserver le portrait du tsar, Vladisslav Izmaïlovitch prenait de gros risques à cette époque“, rappelle pour sa part le recteur par intérim de l’Académie, Vassili Kitchedji.

Fin novembre au sein des murs de l’Académie Stiglietz seront exposées les deux portraits,

15202491_1127669390634445_4988384534379387329_n

Exposition du(des) tableau(x) après restauration.

Bandeau Gazeta France Oural

Gazeta France-Oural – Newsletter n°35

Chers amis, chers lecteurs,

   C’est la 35ème Parution de la Semaine (20/11/2016) de la Gazeta France-Oural ! 3 nouveaux articles sont en ligne, sélectionnés et traduits de la presse russe régionale par une équipe de traducteurs-bénévoles passionnés. 3 articles dans la Gazeta, c’est 3 autres actualités dans 3 autres régions de Russie, cette semaine, à Voronej, en Carélie et à Omsk !

La Gazeta est un projet sous l’égide de l’association France-Oural, qui organise une

8ème édition des
Journées du Livre 2017
 

jlr2017_opt1

Pour en savoir plus, cliquez ICI !

Suivez-nous, aimez et partagez nos articles sur vos réseaux, réagissez à ceux qui vous intéressent, écrivez-nous et rejoignez-nous pour contribuer à ce projet !

Bonne lecture !! До Скорого !

L’Équipe Gazeta France-Oural
Parution de la Semaine
De la société civile à Voronej.
L’administration de Voronej a fait le point sur l’engagement civique dans la région. Ce sujet avait fait l’objet d’un rapport…Lire l’Article →
Élaboration d’une loi anti-corruption
Les habitants de Omsk sont appelés à l’élaboration d’une loi anti-corruption. La nouvelle loi régionale vise à définir… Lire l’Article →
Travaux d’été pour les scolaires
Plus de 800 adolescents de Carélie, à ce jour, ont signé des contrats de travail, pour un objectif de 1470 placements… Lire l’Article →
Bandeau mini bandeau Gazetta France Oural

 

Samedi 26 novembre à 20h30
Salle Duby, Eguilles

TRIO Zakat
Chants et musiques d’Europe de l’Est, d’Arménie et de Grèce 

unnamed

TRIO Zakat
Chants et musiques d’Europe de l’Est, d’Arménie et de Grèce 

avec
Elena Maniakis: chant, guitare
Branislav Zdravkovic: chant, guitare
Dario Ivkovic: accordéon

Zakat : deux syllabes en russe pour un moment universel : le coucher du soleil. Le jour s’achève et  la vie nocturne se réveille, en musique.
Avec Zakat, le soleil se couche à l’Est. Un accordéoniste serbe, Dario Ivkovic, un tamburash-chanteur serbe, Branislav Zdravkovic et une chanteuse d’origine grecque et passionnée de musique russe, Héléna Maniakis, interprètent au gré de leurs coups de cœur chansons grecques, russes, serbes et arméniennes.

TOMBOLA
A gagner – Repas pour deux personnes dans le restaurant gastronomique du chef Marc de Passorio  « L’Esprit de la Violette » et nombreux lots : vodka et artisanat russe

Vous pourrez déguster au bar des zakuskis et des salades russes

Salle Duby,

60, avenue Paul Magallon, Eguilles

Billetterie – Billets en vente :
Local Datcha Kalina, 17 rue Emile Tavan, Aix-en-Provence; tél. 06 48 30 16 25
Office de tourisme, Eguilles; tél. (+33) 4 42 92 40 61
En ligne sur le site www.datcha-kalina.com
La Datcha : 315, Chemin des Petites Fourques, Eguilles; tél. 06 20 97 35 68
Fnac – Géant – Carrefour – Système U – Intermaché

Renseignements et réservations:
04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68
contact@datcha-kalina.com

 

capture-decran-2016-11-16-a-17-31-08

En contrepoint du Festival russe et des six symphonies de Tchaïkovski données sous la direction de Leonard Slatkin, cette après-midi festive offre une chaleureuse immersion au coeur de la Russie d’Eugène Onéguine et Michel Strogoff. Dédiée aux familles,
cette fête propose un parcours parmi les bosquets de bouleaux recouverts de neige, des concerts avec d’étonnants instruments (domra, luth, balalaïka,…), un voyage dans la grande forêt de Russie avec la conteuse Sylvie Le Secq et un concert participatif avec des oeuvres de Tchaïkovski et Moussorgski.

Samedi 19 novembre

15H CONCERT PARTICIPATIF (gratuit)

a-vos-instruments_scale_762_366
À vos instruments Instrumentistes débutants ou confirmés, orchestres et harmonies…
venez jouer de la salle en compagnie des musiciens de l’Orchestre national de Lyon sous la direction de Leonard Slatkin. Auditeurs ou musiciens, découvrez ou redécouvrez quelques grandes oeuvres du répertoire russe et notamment «La Grande Porte de Kiev», extraite
des Tableaux d’une exposition.
Lancés il y a trois ans à l’Auditorium, les concerts participatifs invitent tout ou partie du public à partager une expérience artistique collective.
Le concert «À vos instruments» offre aux musiciens amateurs de tout niveau une expérience unique : jouer avec un orchestre professionnel sous la baguette d’un grand chef. L’ambiance est festive, tous les instruments sont les bienvenus…

Piotr Ilyitch Tchaïkovski Ouverture 1812 – Finale de la Symphonie
n° 4, en fa mineur, op. 36 – «Valse des fleurs», extraite de Casse-Noisette
Modest Moussorgski «La Grande Porte de Kiev», extraite des
Tableaux d’une exposition (orchestration de Maurice Ravel)
Orchestre national de Lyon sous la baguette de Leonard Slatkin.

15H & 17H CONTES POUR PETITS ET GRANDS

pietouchok-contes-russes_scale_762_366
“Pietouchok”
La conteuse et chanteuse Sylvie Le Secq emmène en voyage les enfants dans la grande forêt de Russie en mimant des scènes peuplées d’animaux et de personnages : le petit lièvre, Ivan le loup, l’ours Michka… Contes joyeux et magiques, les fables sont rythmées de petits refrains et
chansons russes et tsiganes qui invitent les auditeurs à participer aux aventures cocasses des héros. Chaque histoire a son Pietouchok, nom qui signifie «petit coq». Il se montre tantôt glouton et fanfaron, prêt à claironner quand la bataille est finie. Tantôt figure magique
et malicieuse grâce à qui le trésor perdu sera retrouvé. Tantôt annonciateur du jour nouveau et des ennuis qui s’achèvent.
Le Lièvre et la Renarde
Le Coq et le Moulin magique
Pietouchok et la Graine de haricot
d’après des contes d’Alexandre Afanassiev et des contes populaires russes

Tarifs 3€ Salle Proton de la Chapelle.

19H PROPOS D’AVANT-CONCERT
Autour des musiques populaires russes
Un musicologue-conférencier propose de parcourir avec vous le programme du concert “Musiques populaires russes” pour entrer au coeur des oeuvres et les éclairer.

Gratuit au  Bas-atrium

20H MUSIQUES POPULAIRES RUSSES
Avec le Quatuor Phoenix et Larissa Souldina
Ce concert emmène avec délectation sur les chemins des mélodies slaves traditionnelles. avec d’étonnants instruments : la domra, luth très caractéristique, la balalaïka, à la caisse curieusement triangulaire et dont le nom évoque le bavardage et la plaisanterie, la clarinette,
la contrebasse, ainsi que l’accordéon très présent là-bas sous le nom de «bayan», en souvenir d’un chanteur légendaire.

quartet Phœnix
Le Quatuor Phoenix a été fondé en 2001 et fait partie intégrante des
ensembles de la Société philharmonique de Sverdlovsk. La richesse stylistique, l’originalité des instruments et l’éventail des possibilités du répertoire sont les traits les plus marquants de cet ensemble. En effet, son répertoire comporte plus de 80 oeuvres et ce sont dans la
majorité des transcriptions des oeuvres de compositeurs classiques et contemporains (Jean-Sébastien Bach, François Couperin, Pablo de Sarasate, Alexandre Liadov, Nikolaï Rimski-Korsakov, Igor Stravinsky, Sofia Goubaïdoulina), mais également de compositeurs
ouraliens, de musique du monde, des mélodies populaires russes, de musique de film ainsi que des transcriptions originales de Radiï Gareïev.
Pour le concert donné à l’Auditorium, le quatuor sera accompagné de Larissa Souldina.

%d1%82%d0%b2%d0%be%d1%80%d1%87%d0%b5%d1%81%d0%ba%d0%b0%d1%8f-%d0%bc%d0%b0%d1%81%d1%82%d0%b5%d1%80%d1%81%d0%ba%d0%b0%d1%8f-%d0%bf%d0%b5%d0%b2%d0%b8%d1%86%d0%b0-%d0%bb%d0%b0%d1%80%d0%b8%d1%81%d0%b0

Diplômée de l’Académie de musique Gnessine à Moscou, elle se produit actuellement avec la Philharmonie d’Ekaterinbourg (Ekaterinbourg, capitale historique et économique
de l’Oural). Passionnée dès son enfance par le chant populaire, elle aime faire découvrir le folklore russe, les différentes traditions de l’art populaire et exprime merveilleusement la manière traditionnelle de chanter le répertoire russe.

Ensemble Phoenix : Inessa Gareïeva, domra – Rodion Petrichev,clarinette – Alexandre Ivanov, accordéon – Radiï Gareïev, contrebasse, balalaïka, chant- Larissa Souldina, chant.

Tarif : 16 € Tarif réduit : 8 € à 11 € Lieu : grande salle

musiques-populaires-russes_image_export

Auditorium – Orchestre National de Lyon
149 rue Garibaldi
69003 Lyon 3

Tél: 04 78 95 95 95