Archive pour septembre 2015

chantier

Exposition du 29 septembre au 9 octobre

unnamed

« Les fleurs sont une merveilleuse émanation de la nature où apparaissent toutes les phases du monde de la vie : la naissance, la jeunesse, la maturité, la mort. Il me plaît de chercher sans cesse en elles une similitude avec la vie humaine et de nourrir d’esprit romantique chaque aperçu de cette similitude merveilleuse. »

Larrissa

Larissa Soliankina-Arjakovskaya est née à Moscou en 1953

En 1976 elle est diplômée de l’institut de technologie de Moscou en design textile.
Depuis 1976 elle a participé à des expositions en Russie et en Europe. Depuis 1984 elle est membre de l’Union des Artistes de Moscou. Ses œuvres se trouvent aujourd’hui dans les collections nationales et privées en Russie, au Maroc, en République Tchèque et en France, notamment à la Commission centrale d’acquisition du Ministère de la Culture de Russie et au Château Grouchy, l’Hôtel de Ville d’Osny, France.
Entre 1981 et 1994, Larissa Soliankina-Arjakovskaya a travaillé en tant que critique d’art au Centre des Expositions du Fonds des Beaux-Arts. De 1994 à 1999, Larissa Soliankina-Arjokovskaya a travaillé en tant qu’expert en art auprès du service d’exportation d’œuvres d’art du Ministère de la Culture Russe.
 Membre du Fonds International des Beaux-Arts depuis 2001. A partir de 2001 vit et travaille en France. Depuis 2015 elle est membre de la Fondation Taylor.
Marguerites-300x204
Vernissage le dimanche 4 octobre entre 16h et 21h.
12 rue Durantin 75018 Paris Montmartre www.i-gallery.fr

Horaires d’ouverture:du  mardi au dimanche de 16h à 20h et sur rendez-vous.

 

Samedi 3 octobre à 20h

au  Scots Kirk Paris

Capture d’écran 2015-09-25 à 13.03.23

????????????????????????????????????

Mikhaïl Yurkov.

Né en Biélorussie en 1969, Mikhaïl Yurkov est considéré comme un jeune prodige dès l’âge de six ans. A l’âge de 17 ans, il est lauréat du Concours des Républiques Soviétiques et il joue avec le Philharmonique de Minsk le deuxième concerto de Rachmaninov.

L’éminent musicologue français, Marc Honegger a dit de lui : « En possession d’une technique sans faille, Mikhaïl Yurkov est une véritable nature de soliste. Ses interprétations témoignent d’une version personnelle des œuvres auxquelles il donne souvent un éclairage neuf. Elles sont le reflet d’un tempérament d’une grande richesse qui sait unir la tendresse, la rêverie et la force. D’une exceptionnelle variété, son toucher du clavier n’est que l’expression des qualités de son âme d’artiste. »

Mikhaïl Yurkov est depuis 2006 installé à Lyon, en France et il donne des concerts dans toute l’Europe. Il a été l’invité privilégié, à Rome, de Monsieur Alexandre Konius-Rachmaninov, petit-fils du compositeur, pour donner un concert devant les membres de la Fondation Rachmaninov. Ce même concert est d’ors et déjà programmé au Théâtre du Léman de Genève.

Un enregistrement CD, “Rachmaninov ou la pudeur romantique” entièrement consacré au compositeur a été très remarqué par la revue “Diapason” qui lui a décerné pas moins de 4 diapasons.

Scots Kirk Paris

17, rue Bayard – Paris 75008

Réservations : 06 07 94 50 97

Concert exceptionnel le Samedi 24 octobre 2015 à 20h.

par

L’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg
sous la direction de Yuri Temirkanov 

avec la soprano Lucy Crowe

Capture d’écran 2015-09-22 à 10.37.46

Yuri Temirkanov

À la tête de l’Orchestre Philharmonique de St Pétersbourg depuis 1988, il entre dans la légende après sa victoire au Concours National de Direction à Moscou, devenant en 1967 à la fois directeur et chef du Kirov (Mariinski) ainsi qu’assistant chef d’Evgeny Mravinsky au Philharmonique de St Pétersbourg, orchestre dont il célèbre en 2002 le 200e anniversaire au cours d’un mémorable concert de gala à Covent Garden avec Evgeny Kissin et Dmitri Hvorostovsky !

Un parcours sans faute pour ce chef russe, né dans le Caucase en 1938, qui fit toutes ses études au Conservatoire de St Pétersbourg (avec Ilia Musin pour la direction).

Yuri Temirkanov parcourt désormais le monde avec les plus grands orchestres, ne manquant en aucun cas son Festival du nouvel an à St Pétersbourg ! Directeur musical du Baltimore Symphony de 2000 à 2006, principal chef invité de l’Orchestre du Bolschoï de 2007 à 2008. De 2010 à 2012, il était également directeur musical du Teatro Regio di Parma.

Couronné de prix, dont, fait unique, deux fois le Prix Abbiati du Meilleur chef de l’année (2003 et 2007), citons parmi ses nombreux enregistrements, les ballets de Stravinsky avec le Royal Philharmonic dont il est encore principal chef invité, et des œuvres de Chostakovitch, Khachaturian, Moussorgski, Rachmaninov et Sibelius avec l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg.

2581-480

Lucy Crowe

Née à Staffordshire, en Angleterre, Crowe a étudié le chant à la Royal Academy of Music. Crowe a reçu la Médaille d’or Royal Overseas en 2002, et a remporté le deuxième prix dans le Prix Kathleen Ferrier en 2005.

Dans le domaine des performances historiquement informée, elle a collaboré avec l’Orchestre de l’Age des Lumières, The Sixteen, Consort du Roi et Les Musiciens du Louvre, entre autres. Elle a chanté dans de Mozart Requiem, avec Yannick Nézet-Séguin conduite l’Orchestre de Philadelphie, les oratorios de Haydn La Création et Les Saisons avec John Eliot Gardiner. En 2010, elle se produit au Wigmore Hall avec Rolando Villazon et le Gabrieli Consort dirigé par Paul McCreesh:”Lucy Crowe manipulés quelques airs de Cléopâtre de Giulio Cesare avec tout le ton rayonnement lumineux et installation sans effort qu’ils méritent.” En 2012, elle a été rapporté comme disant qu’elle était principalement considéré comme un chanteur baroque, même si elle a été le développement d’autres répertoire.

En 2012, elle a chanté la partie de soprano de Mahler Résurrection Symphony sur une tournée des festivals avec le City of Birmingham Symphony Orchestra, dirigé par Andris Nelsons.

                                                                       ≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

La course joyeuse de l’Italienne de Mendelssohn introduit une 4e symphonie de Mahler entre enfance et vie céleste. Un éclat de bonheur !

Rossini  Le Barbier de Séville, ouverture
Mendelssohn  Symphonie n° 4 « Italienne »
Mahler  Symphonie n° 4

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La seconde soirée du Philharmonique de Saint-Pétersbourg est placée sous le signe du voyage et des sens. Ici en effet, il sera question de plaisirs et de légèreté (l’ouverture du Barbier de Séville en introduction donnera le ton) avec la symphonie n° 4 de Mendelssohn, une page brillante et gaie, fidèle transcription musicale des paysages que le compositeur a découvert lors de son séjour en Italie et la Quatrième Symphonie de Mahler, véritable ode aux plaisirs bucoliques dont la délicieuse soprano Lucy Crowe se fera l’interprète.

Capture d’écran 2015-09-22 à 10.51.16

Métro:  Alma

Réservations au théâtre: (CLIQUEZ)

et http://www.forumsirius.fr/orion/tce.phtml?spec=1628

Tarifs: de 85€ à 30€

12027168_10207822093969314_5746439173365258285_o

Capture d’écran 2015-03-25 à 11.12.10

11 rue de la Montage Ste Geneviève  Paris 5ème

Métro Maubert Mutualité.

Livre inédit traduit et édité en france

par André Donzeau

Numériser

Couverture_Chavelsky-02

Spectateurs incrédules, nous venons d’assister à l’effondrement soudain de l’Empire soviétique.
Voici qu’après trois quarts de siècle, la révolution, selon le mot d’Alexandre Soljenitsyne, “a
entraîné le peuple [russe] jusqu’au bout, jusqu’au gouffre, jusqu’à l’abîme de la perdition.”
A son réveil du cauchemar révolutionnaire, est-il prêt maintenant à “guérir et restaurer sa
Patrie accablée” ?
C’est l’espoir qu’exprime le dernier aumônier général des Armées russes, le père Georges
Chavelsky.
Cet homme hors du commun est un des rares exemples de prêtres nés d’une famille pauvre
dans les profondeurs de l’immensité russe, et qui parvinrent à se hisser au poste le plus élevé auquel pouvait espérer atteindre un membre du clergé séculier.
Ses mémoires, pleins de lucidité, agrémentés de quelques traits d’humour, éclairent la fin de
l’Empire des Tsars et ses principaux acteurs d’un jour impitoyable….

Parus à New-York en 1954 aux éditions Tchékhov, en langue russe, les mémoires de Georges
Chavelsky sont salués comme un document historique de grande valeur : “… document précieux pour
l’histoire russe de la dernière période” (Jean Meyendorf, Le Messager [Viestnik] n° 36 [en russe] –
Paris 1955).
“Les mémoires du père Georges Chavelsky sont un des livres les plus précieux et les plus
intéressants produits par les éditions Tchékhov. On peut sans hésiter les considérer comme un
document historique de première importance… Déjà, la seule position de l’auteur lui a donné la
possibilité rare d’amasser le matériau de l’histoire, qu’il écrivit par la suite (déjà dans l’émigration), de
la fin tragique de la monarchie russe… A cela il faut ajouter ses indubitables dons littéraires, qui
donnent à ses mémoires une vie et une clarté que l’on ne trouve pas chez la majorité des mémorialistes
qui relatent ces événements (M. Karpovitch, La Nouvelle Revue [Noviy Journal, en russe] New-York 1955)”.
Les mémoires du père Georges Chavelsky abordent tous les événements dont il fut le témoin,
depuis 1911, année de son accession à la dignité de protopresbytre, jusqu’en 1920, lorsque l’Armée des Volontaires, conduite par le général Dénikine se défait sous les coups conjugués des bolcheviks, de ses propres maladresses et de ses dissensions internes, maison divisée contre elle-même, abandonnée de ses alliés. Ses dernières paroles sont cependant, malgré les divisions et les haines passagères, un acte de foi en la Russie éternelle.

Pour se le procurer :

DIRECTEMENT chez le traducteur: ANDRÉ DONZEAU: 06 16 53 67 48

Commande par courriel: adonzeau@wanadoo.fr

Sur AMAZONE  (CLIQUEZ)

GRAND CONCERT DE MUSIQUES RUSSES

 chants traditionnels, valses, romances, suites, concertos…

Voix, Solistes

et

“L’Orchestre de Balaïkas St Georges”

Sainte Chapelle

Jeudi 1 octobre 2015 à 20h 30

Capture d’écran 2015-09-25 à 17.47.06

 

6a00d8341d8a0f53ef019aff713974970c

A l’occasion des 800 ans de la naissance de Saint Louis qui seront célébrés l’an prochain, un vaste chantier de restauration des verrières de la Sainte Chapelle a été lancé en 2008. Il vient de se terminer.

Rappelons que cette chapelle est souvent qualifiée de « joyau de l’art gothique flamboyant » ou de « bible de lumière ». Ainsi va être restituée prochainement toute la luminosité d’origine de l’édifice construit à la demande du roi pour abriter les reliques de la passion qui se trouvent aujourd’hui à Notre-Dame.

LA SAINTE CHAPELLE
6, Bd du Palais
75001  PARIS 01

Métro: Cité

Tarifs: 16 € (étudiants et chômeurs), 25€ (gratuit pour les moins de 10 ans),

Prestige 30€, Vip 40€

Réservation :01 42 77 65 65

 

salon de livre AOMIR

Comme chaque année, les organisateurs vous invitent à les rejoindre, afin de rencontrer les auteurs Français ou Russes, pour dialoguer avec eux et leur faire signer des dédicaces personnalisées.
Les librairies dont l’une proposera des livres édités en Russie et les maisons d’édition seront également présentes avec des ouvrages rares, car bien souvent tirés en petites quantités et aujourd’hui épuisés. Deux stands proposeront aussi des livres anciens sur la Russie.

Un buffet sera organisé avec des spécialités Russes, comme des Pirojkis et des blinis aux œufs, afin de donner aux visiteurs la possibilité de se rencontrer autour d’un verre et de discuter dans un espace de convivialité.

Le Salon du Livre Historique Russe est devenu au fil des années un rendez-vous incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à la Russie ancienne et contemporaine.

Organisé par AAOMIR, Cercle de la Marine Impériale Russe  : (CLIQUEZ)

Exposition en hommage à

Gueorgui Vassilievitch Kaventchouk

dit ” GAGA” (1933-2015)

au Palais de Marbre, Saint Pétersbourg.

du 17 septembre au 12 octobre 2015

Entrée expo

Entrée de l’exposition au Palais de Marbre .

Gag expo Sept 2015

Carton d’invitation.

Agé de 82 ans “Gaga” nous a quitté en laissant une œuvre unique derrière lui, le Musée Russe et le Musée Ludwig lui rendent hommage en organisant une exposition dans le superbe Palais de Marbre, en présentant quelques-une de ses œuvres.

плакат

Gueorgui Vassilievitch Kaventchouk dit “Gaga” a grandement contribué à l’élaboration de l’avant-garde russe. “Gaga” est né le 2 décembre 1933 à Léningrad, il a terminé l’Académie des Beaux Arts Répine de Léningrad, sorti diplômé en 1960. Il a fait entre autres une série d’affiches, genre dans lequel il excella durant de nombreuses années. Il nous a quitté le 3 février 2015.

_DSC8741a

L’exposition présentera environ 100 œuvres de différentes années. De 1960 à 1980 il a beaucoup travaillé dans l’ association créative “Fighting Crayon” comme affichiste, il a collaboré avec des théâtres, il s’est engagés dans l’illustration de livres et la peinture sur chevalet. Pour l’édition de jeu de Maïakovski «Bug», l’artiste a reçu le diplôme “Le meilleur livre de l’année.”

image66269178

La première exposition Gaga Kovenchuk a été ouverte en 1971, mais après quelques jours, fut fermée par les autorités pour «formalisme». Il est resté fidèle à son style et a continué à créer, devenant plus tard un peintre reconnu , connu en Russie et à l’étranger.

43233illustrt jeu VV "Bug3 Mayakovski 19741263_52be85e6a6_b

Gaga Kovenchuk dit “Gaga” n’a jamais quitté son envie d’expérimentation créative. Conteur inépuisable et peintre universel, il a peint sur des coquilles d’huîtres et de créer des projets : l’héroïne de l’image Honoré Daumier – à Paris et à Hermann de Saint-Pétersbourg Pouchkine.

Jana à Paris

Jana à Paris.

Jusque dans les derniers jours de sa vie Kovenchuk a un travail beaucoup plus fructueus dans la peinture, qui aspirait à l’ouverture émotionnelle et la couleur expressive.

24124314.1

c293ef

Ses paysages et compositions différentes de la psychologie, de la vérité vitale, une ambiance particulière. La dernière œuvre de “Gaga”  crée en janvier 2015  intitulée- “Notre Dame” est exposée au public.

dernier toile Notre Dame Gaga

Dans une salle séparée, l’on peut admirer une installation vidéo, spécialement crée d’Arseni Zanina dédié Gaga Kovenchuk.

instal

© Victor Borisov

Une partie des peintures de l’artiste ont été fournies par l’art-hôtel “Rachmaninov” et font partie de sa collection unique.

catalogue

Un superbe catalogue fut édité à cette occasion.

L’exposition sera ouverte jusqu’au 12 Octobre.

Plus de rensenseignements  lisez l’article sur Artcorusse (CLIQUEZ)

VERNISSAGE le 17 septembre à 16h.

(Crédit photos © V. Borisov & N. Simonovsky)

10291241_951245414935663_418059765770885449_n

expo Gaga Pal marb

12004908_951246184935586_5284529822696712638_n

sall expo gag pal marbr

11986373_951246358268902_5112896306267620916_n

DSC00185a

12046818_951246158268922_1028564254038974945_n

DSC00135a

12009736_988223777911673_2985939167612681324_n

12015086_951246054935599_6779458073530928866_o

Jana son épouse.

pal marbre

Le palais de Marbre (ou palais Constantin) est l’un des premiers palais de style néoclassique de Saint-Pétersbourg. Construit entre 1768 et 1785 d’après les plans de Rinaldi pour le prince Grigori Orloff, sa façade donne sur les quais de la Neva et sur la rue Millionnaïa.

Palais de Marbre

Millionnaya rue, 5/1, Saint Pétersbourg

Téléphone : +7 812 595-42-48

Ouverture du mercredi au dimanche entre 10h00 et 18h00 et le lundi jusqu’à 17h00.

unnamed-1

LES CHOEURS ARMEE ROUGE MVD ©FGL Productions

Mer. 21 octobre CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE – LE CAPITOLE 15h & 20h30
Jeu. 22 octobre BRUXELLES – Forest National 20h00
Ven. 23 octobre PARIS – PALAIS DES SPORTS 20h30
Sam. 24 octobre PARIS – PALAIS DES SPORTS 15h & 20h30
Dim. 25 octobre LILLE – ZéNITH 15h30
Mar. 27 octobre STRASBOURG – ZÉNITH 20h00
Mer. 28 octobre ROUEN – ZÉNITH 15h & 20h30
Jeu. 29 octobre RENNES – LE LIBERTÉ 15h & 20h30
Ven. 30 octobre NANTES – CITE DES CONGRèS 15h & 20h30
Sam. 31 octobre PARIS – OLYMPIA 20h30
Dim. 1 novembre PARIS – OLYMPIA 14h & 20h30
Mar. 3 novembre TOULOUSE – ZÉNITH 15h & 20h30
Mer. 4 Novembre MONTPELLIER – ZÉNITH 15h & 20h30
Ven. 6 Novembre GENEVE – L’ARENA 20h00
Sam. 7 Novembre LYON – SALLE 3000 15h30 & 20h30
Dim. 8 Novembre CLERMONT-FERRAND – ZéNITH 15h30

“Une Nuit à l’Opéra” – PARIS – PALAIS DES SPORTS Tarifs 64€ et 50€

Tarifs de groupe à partir de 10 personnes: 60€ et 50€

Réservations: par courriel: concert@fgl.fr
ou par courrier : FGL PRODUCTIONS – 25 Boulevard Arago – 75013 PARIS
Demandez Amandine Tél. : 0 892 350 320* – Plus de renseignements: www.fglmusic.com

13 oct chamanes

Nous sommes heureux de vous annoncer la venue du musicien multi-instumentiste et l’un des meilleurs chanteurs diphoniques bouriates, Alexandre SHONO !

 L’homme-orchestre joue sept instruments dont le fameux Moriin Khuur qui fait partie de la liste du patrimoine de l’UNESCO.

 SHONO offrira au public une soirée de légendes du Baïkal avec des chants diphoniques, une occasion rare de pénétrer dans l’univers d’un peuple ancien, peu connu en France.

C’est une musique chamanique, fantastique… Une méditation musicale !

Toutes les dates et lieux des concerts:

Lyon :

Le jeudi 8 octobre à 20H – Salle Bellecombe – 61 rue d’Inkermann – Lyon 6e

Le vendredi 9 octobre  à 20H30 – Eglise de Saint Vincent à Lunel-Viel

Paris :

Le lundi 12 octobre  à 20-30 h — Restaurant La Cantine Russe à Paris

(26, Avenue New York 75016 Paris)

Le mardi 13 octobre à 19H30 — Centre de la Russie pour la science et la culture à Paris

(61 Rue Boissière, 75116 Paris)

Le mercredi 14 octobre à 20H – Espace COMME VOUS EMOI à Montreuil

(5 Rue de la Révolution, 93100 Montreuil)

Capture d’écran 2015-09-16 à 10.26.28

Organisé par Association Européenne de la culture Bouriate GRALTAN: ( CLIQUEZ)

 

Concert exceptionnel

Dimanche 4 octobre à 16h

11987106_10206714864764714_8776756152455271947_n

slava

Ensemble Slava en concert.
L’ensemble Slava est composé d’une quinzaine d’artistes qui s’attachent à travailler et à faire connaître le répertoire sacré orthodoxe à la croisée des sources orientales et des influences occidentales.
Cet ensemble est unique en France : c’est le seul choeur de musique sacrée orthodoxe composé uniquement de voix féminines .
Il donne régulièrement des concerts en France.

538058_463843730351862_542379307_n

Le chœur russe de Paris Znaménie :
Ensemble formé depuis 2009, sous la direction d’Ekaterina Anapolskaya.
Le répertoire de l’ensemble est constitué de plus de soixante pièces de musique liturgique russe bien souvent écrites par les plus illustres compositeurs russes (Tchaïkovski, Rachmaninoff, Balakirev, Tchesnokov, Gretchaninoff, …) mais aussi de musique profane : chœurs d’opéra, musique de chambre, chants populaires.
Le choeur se produit régulièrement en concert (le plus souvent à Paris) dans le cadre de manifestations consacrées à la musique liturgique orthodoxe russe : concerts de Noel et de Pâques, célébration des 150 ans de la cathédrale orthodoxe russe de Paris, heures musicales de Saint-Roch… .

Temple_protestant_de_l'église_réformée_de_la_Petite_Étoile

Temple de la Petite Étoile

Temple de la Petite Étoile

81 Rue Anatole France, 92300 Levallois-Perret

Tarif: 12€,  Etudiants et adhérents: 7€   Gratuit pour les enfants de moins de 15 ans.

Réservation : 06 30 43 85 51   et 30 minutes avant le concert ( 15h30)

Métro:   Anatole France (Ligne 3)

Capture d’écran 2015-09-15 à 18.16.29

 

16sep15_A1_fr (1)

«Ambassade de Musical Maestria» est un projet unique de la Maison de la musique de Saint-Pétersbourg et de «Rossotroudnitchestvo» réalisé à partir du 2012 et incluant des rencontres avec des musiciens leaders de Russie et tournées des jeunes solistes dans les centres scientifiques et culturels russes dans les pays européens.

Le mercredi 16 septembre, à 19.30 la Maison de la musique de Saint-Pétersbourg et le «Rossotroudnitchestvo» invitent les amateurs de musique au concert de « l’Ambassade de Musical Maesteria» au Centre scientifique et culturel russe à Paris ou se produiront les jeunes solistes de la Maison de la musique les lauréats des concours internationaux Ionella Marinutsa (harpe) et Yury Favorin (piano).

Vous  ferez un voyage à travers des œuvres musicales des XVII-XX siècles: à commencer par une des toccatas les plus connues de Johann Sébastien Bach jusqu’aux études énergiques de Prokofiev. Le lyrisme et la grâce de la musique pour le solo de la harpe s’ouvriront dans les oeuvres de Benjamin Britten, de Lois Spohr, ainsi que dans la Fantaisie sur les thèmes de l’opéra «Eugène Onéguine» d’Ekathérine Walter-Kuné qui a fait un apport important dans l’élargissement du répertoire de la harpe. Le programme de piano comprend des études virtuoses de Karol Szymanowski et les Souvenirs de l’opéra de Bellini «Les Puritains» de Liszt Ferenc. En plus, pour le 175 anniversaire de Tchaïkovski seront produites ses pièces pour piano.

Ionella Marinutsa_photo6 small

Ionella Marinutsa (23 ans), a terminé le collège musical Moussorgski de Saint-Pétersbourg (classe de l’artiste émérite de Russie Irina Tichtchenko). Actuellement étudiante du Conservatoire Cortot à Paris (classe du professeur Isabelle Perrin). Elle est lauréat du Concours international des harpistes «Clé en cristal» (Saint-Pétersbourg, 2012), gagnante du Concours international Léopold Bellan (Paris, 2015).

Yuri Favorin_photo 2 sm (1)

Yury Favorin (28 ans) est  aspirant du Conservatoire de Moscou (classe du professeur Mikhaïl Voskressenski). Lauréat des concours internationaux Olivier Messiaen (Paris, 2007) et reine Elisabeth (Bruxelles, 2010).

Le prochain concert de «l’Ambassade de Musical Maestria» à Paris aura lieu le 3 novembre 2015 et sera consacré au Jour de lunité populaire.

La Maison de musique de Saint-Pétersbourg est un établissement fédéral de culture fondé en 2006 en vue de préparer les jeunes musiciens russes aux concours et festivals internationaux et occupe le palais du Grand Prince Alexis Romanov à 122, Moïka.

Le directeur artistique – un violoncelliste éminent, artiste du Peuple de Russie, professeur Serguei Roldouguine.

Une information plus détaillée figure sur le site www.spdm.ru

Centre Scientifique et Culturel Russe à Paris

61 rue Boissière

Tel. : +33 1 44 34 79 79

Début du concert – à 19.30

Entrée sur invitations

0iimn

Une mise en scène bien rôdée suite aux 2 semaines de prestations au Festival “Off” d’Avignon le duo “Vesna” presentera son répertoire : “Un printemps russe” sur la scène de l’Espace Christian Dente d’ACP la Manufacture Chanson le 2 octobre à 20h30 VESNA est un duo franco-russe composé de Veronika Bulycheva, chanteuse et guitariste, et de Stéphanie Acquette, chanteuse et bassiste. Au tournant de la musique world et du folk, les deux musiciennes emmènent la langue russe sur des rythmes chauds et suaves, derrière lesquels pointe la douce mélancolie slave. Leur premier EP est la rencontre de l’héritage mélodique russe, de la poésie de la chanson fran- çaise et des rythmes du monde amenés par le percussionniste Jean-Emmanuel Fatna.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Veronika Bulycheva

Veronika Bulycheva

Compositrice, interprète et guitariste,  est née en Russie dans la région de l’Oural. Elle y fait ses études musicales en chant classique et guitare jazz et arrive en France en 1992. À Paris elle enregistre quatre albums de chant et musique traditionnelle russe sous le nom de “Mamouchka” et quatre albums de compositions suivis de nombreux concerts. MESSAGE : ” Chanter l’Amour est mon oxygène. En Russie, vivant derrière le rideau de fer j’étais assoiffée de découvrir ce qu’il y avait derrière… J’ai toujours voyagé à travers la musique. A Paris, carrefours des cultures, mes rencontres avec des musiciens du monde entier m’ont ouvert d’autres horizons. Je chante le blues pour exprimer la révolte et la liberté. Durant la période communiste le jazz, considéré comme musique diabolique et loisir facile des bourgeois réprouvés, était interdit. La nostalgie de la bossa se mêle parfaitement avec celle que draine la Russie, à une différence près : c’est qu’au Brésil il y a du soleil donc c’est une nostalgie lumineuse tandis qu’en Russie, elle est absolument tragique. A travers mes chansons je me fie à l’homme et je livre les souffrances de la femme afin d’entamer un dialogue d’affinités…

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Stéphanie Acquette

Stéphanie Acquette

De son côté, Stéphanie Acquette est née en 1986 dans le nord de la France, elle découvre la musique dès huit ans dans un groupe traditionnel mêlant la cornemuse et le violon. Sa forte sensibilité musicale l’incite à quitter Sciences Po Lille en 3e année pour « monter à Paris ». Se produit alors, un beau jour de 2012, la rencontre d’une puissante voix russe et de celle, plus douce, française. La rencontre de la Russie et de la France prend forme, alliant l’âme russe au charme français. C’est dans la capitale qu’elle rencontre des musiciens tsiganes, manouches, et s’imprègne de la musique traditionnelle slave. Elle se prend de passion pour la culture de l’Est et décide de faire des études à l‘lNALCO (Institut des langues et civilisations orientales) pour approfondir sa connaissance de la « mystérieuse âme russe ».

Les deux langues s’entremêlent, chacune chantant à son tour français et russe, sur des styles variés qui célèbrent toujours l’ouverture culturelle. Le russe se laisse aller au plaisir des rythmes chauds bossa, blues, pop, que Veronika explore dans ses nouvelles compositions.

vesna complet

 Veronika Bulycheva (à droite) et Stéphanie Acquette .

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Capture d’écran 2015-08-31 à 11.08.06

Espace Christian Dente d’ACP la Manufacture Chanson

124, avenue de la République – 75011 Paris

M° Père Lachaise

Horaires : 20h30 : début du concert

Tarifs : 15€ (tarif plein), 12€ (tarif préférentiel), 10€ (tarif réduit)

Réservation : 01 43 58 19 94    et    www.manufacturechanson.org

 

A3-festival-classique-2015-pub

 Proposé par le service culture de la Ville et organisé par l’association les Amis du Festival International de Musique d’Hyères

Le Festival international de musique d’Hyères fut créé en 2007 à l’initiative de la Mairie d’Hyères, avec le soutien de l’association des amis du Festival et le violoniste virtuose Vadim Tchijik, qui en assure la direction artistique.

Chaque année cet événement associé aux journées du patrimoine a pour but d’attirer un large public à des concerts de très grande qualité dans un lieu d’exception, le Théâtre Denis. Depuis sa création le festival a connu un immense succès.

Direction artistique du Festival : Vadim Tchijik.

photo_vadim_2

Vadim Tchijik.
Né en 1975, il commence à étudier le violon à l’âge de six ans et donne son premier concert à huit ans. Il termine ses études avec la mention
« Excellent » à l’Ecole Centrale Spéciale de Musique du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Ensuite il se perfectionne en France, en Allemagne, et aux Etats-Unis.
Il a étudié avec Boris BELKIN, Ivry GITLIS, Herman KREBBERS, Eduard SCHMIEDER, Mihaela MARTIN et Irina BOTCHKOVA.

Lauréat de plusieurs prix internationaux de violon, dont les prestigieux concours N. PAGANINI à Gênes, P. I. TCHAIKOVSKI à Moscou, R. LIPIZER à Gorizia, Premier Prix du concours international de Portogruaro, il est également Lauréat des Fondations NATEXIS
Banque Populaire, G. CZIFFRA, N. et L. Boulanger, O. et V. Ritter et il est nommé Lauréat JUVENTUS par le Conseil de l’Europe.

Jeudi 17 à 20h30

Musique Slave

Dvorak trio « Dunky »
Rachmaninov trio n°2 « Élégiaque »
Vadim Tchijik, violon
Konstantin Manaev, violoncelle
Nicolas Boyer-Lechman, piano.

Vendredi 18 à 20h30

Violoncelle romantique

Beethoven sonate n°3 – Debussy sonate -Schumann fantasiestücke, 5 pièces dans le style
populaire
Éric Courrèges, violoncelle
Armine Varvarian, piano.

Samedi 19 à 20h30

Beethoven

Sonates pour violon et piano « le Printemps » et « A Kreutzer »
Vadim Tchijik, violon Alberto Urroz, piano.

Dimanche 20 à 11h

La flûte enchantée

Paganini – Dvorak – Chopin – Rossini – Bellini. :
Transcriptions et célèbres airs d’Opéra
Claude Ferrarini, flûte
Laura Diana Nocchiero, piano.

Dimanche 20 à 17h

Grande soirée Mozart

Quatuors à cordes « La chasse » et «Les dissonances »
Quatuor « Dissonanze » : Augusto Vismara et Gioacchino Panto, violons
Gaetan Adorno, alto
Benedetto Munzone, violoncelle

Plus de renseignements: (CLIQUEZ)

Capture d’écran 2015-09-09 à 17.37.37

Tous les concerts sont gratuits. Réservation conseillée .

THÉÂTRE DENIS

12 Cours Strasbourg, HYERES (83400)
Informations/réservation :

Régie Culture et Patrimoine, Park-Hôtel,
rez-de-chaussée 12, Avenue de Belgique,

Tél : 04 94 00 82 41 ou culture.patrimoine@mairie-hyeres.com

Capture d’écran 2015-09-09 à 17.49.17

Peintres russes au château de Villandry

26 septembre au 15 novembre 2015

St-Petersbourg-Villandry page 1 invitation (1)

 

En 2014, les Jardins de Villandry ont accueilli un groupe d’artistes russes réunis par la galerie de peinture « Artiste-peintre de Saint-Pétersbourg » de Galina Stepanova. Cet événement a pu voir le jour grâce à Anna Filimonova, une artiste russe installée en France. Poursuivant ce partenariat, Villandry accueille du 26 septembre au 15 novembre 2015 une nouvelle exposition de peintres russes accessible dans le cadre de la visite du château.

Le projet de coopération entre Villandry et Maryino

1795471_681462781896056_1915895142_n

Depuis 2008, Galina Stepanova est la propriétaire du domaine Maryino situé dans les environs de Saint-Pétersbourg. Elle souhaite faire de son domaine un lieu culturel ouvert à la création artistique : elle a fondé la galerie « Artiste-peintre de Saint-Pétersbourg », rassemblé une importante collection de peintures contemporaines et invite régulièrement des artistes à peindre à Maryino. Désireuse de contribuer à la mobilité des artistes russes en Europe, Galina Stepanova a organisé en 2015 un concours de peinture à l’huile sur le domaine : les lauréats, récompensés par un séjour d’une semaine en France, exposeront leurs toiles à Villandry pendant l’automne 2015.

L’exposition « De Saint-Pétersbourg aux jardins de Villandry »

La galerie d’exposition de Villandry vous présentera les toiles des lauréats du 26 septembre au 15 novembre 2015. Cette exposition vous permettra de découvrir les jardins russes et français vus par ces peintres ; ces derniers vous feront partager leur regard sur deux cultures et deux façons de concevoir les jardins.

Les peintres russes (Anna Filimonova (CLIQUEZ), Aleksandra Iagodkina, Julia  Kostocova, Tamara Kamaieva et Azat Galimov ) seront également présents lors des Journées du Potager (26 et 27 septembre). Durant cette manifestation, vous aurez l’occasion de rencontrer les jardiniers de Villandry tout en participant à de nombreuses animations. Les Russes peindront sous vos yeux le jardin de potager de Villandry, à son apothéose à cette période de l’année.

маршрут страница 2 фр

chateau_jardins_villandry_REM8552_hdv

Le Château de Villandry est le dernier des grands châteaux de la Loire érigés pendant la Renaissance dans le Val de Loire. L’élégance sobre de son architecture alliée au charme de ses jardins remarquables font de ce monument l’un des fleurons du patrimoine mondial.

1515-2015 : Villandry, château et jardins élégants par leur architecture Renaissance, fêtera le 500e anniversaire de l’accession au trône de François Ier à travers différentes manifestations dont nous vous invitons à découvrir le programme au fil des saisons.
C’est également au fil des quatre saisons et au gré de vos envies que vous pourrez découvrir tous les charmes de Villandry… Ses longues allées de tilleuls qui structurent les quatre niveaux de jardin, élégantes silhouettes d’ifs en topiaire, parterres délicatement bordés de buis, légumes et fleurs, senteurs et couleurs, calme et dynamisme, quiétude et effervescence…

chateau_jardins_villandry_RBF8370_hdv

Villandry, site chargé d’esthétisme et de convivialité, de savoir-faire et d’innovation, de professionnalisme et d’esprit de famille vous ravira le cœur ! A découvrir aussi en 2015 : trois expositions et quatre manifestations. Pour les 7/12 ans et leurs familles, notre livret jeu « Le sortilège de Jean le Breton » et les huit stations d’interprétation vous offriront une promenade ludique dans les jardins.

Château de Villandry
3 rue Principale
37510 Villandry
Tél. : + 33(0)2 47 50 02 09   Mobile: 06 91 61 23 93

Tarifs :

  Château et          jardins   Jardins
Adultes        10 €     6,50 €
Jeunes (8-18 ans et étudiants)      6,50 €    4,50 €
Groupes (15 pers. minimum)         8 €       5 €

 Exposition accessible dans le cadre de la visite du château, sans supplément au droit d’entrée

Plus de renseignements: www.chateauvallandry.fr

 

milanconfc

Plus de renseignements sur Larissa Noury sur Artcorusse : (CLIQUEZ)

Capture d’écran 2015-09-05 à 16.02.12

présente

Ekaterina Posetselskaya

« L’automne dans les villes »

15-26 septembre 2015

unnamed

Ekaterina Posetselskaya

Ekaterina Posetselskaya est une peintre russe, née à Leningrad (Saint-Pétersbourg) en 1965. En 1988, elle est diplômée de l’École supérieure des arts appliqués Moukhina (aujourd’hui Académie des arts du Baron Stiglitz). Ekaterina réalise des illustrations de livres pour différentes maisons d’édition de Saint-Pétersbourg et de Moscou (Vita Nova, Azbuka, Lenizdat, Detgiz). La plupart de ses dessins sont destinés à la littérature pour enfants, mais elle illustre également les œuvres des grands écrivains du XXe siècle, comme Varlam Shalamov, Konstantin Vaguinov, Marina Tsvetaïeva ou Joseph Brodskij. Ekaterina Posetselskaya peint beaucoup, sur toile ou sur papier, avec une prédilection pour les pastels sur carton, qu’elle expose régulièrement en Russie et en France.  

IMG_0928

Elle est membre de L’Association des artistes russes depuis 1991, de L’Association internationale des critiques d’art (AICA) depuis 1996, et membre de la Fédération internationale des artistes (IFA) depuis 2011. L’artiste participe aux nombreuses expositions en Russie et en France, dont « Salon du dessin et de la peinture à l’eau » au Grand Palais, Paris, ou, en 2013, elle reçoit le Prix Maxim Juan.  

IMG_0934

Les tableaux d’Ekaterina Posetselskaya se trouvent aussi dans les collections de différents musées.

I-Galerie est avant tout une histoire des gens ayant une profonde passion pour l’art et envie de partager cette passion avec d’autres passionnés d’art du monde entier’

Responsables : Olga KHLOPOVA, Critique d’art et Théoricienne des Arts, et Olga KARASSEVA, diplômée de l’ENS, l’ESSEC et l’EHESS de Paris

Informations sur la galerie: (CLIQUEZ)

I-Gallery

12, rue Durantin

75018 Paris France

Métro: Abbesses (ligne 12)

Téléphone :06 76 13 37 59
Horaires d’ouverture : 16h – 20h tous les jours

 

Capture d’écran 2015-09-05 à 16.22.33

 

11890943_736385663156967_212678823215106649_n

Organisées pour la première fois dans la capitale Rhône-Alpine, les Saisons Russes de Lyon auront lieu du 2 au 11 octobre.

Cette toute première édition aura comme thème le dialogue culturel franco-russe et renouvellera la tradition perpétuée par la noblesse russe immigrée en France au début du XX siècle.

De nombreux artistes russes viendront partager leur univers artistique avec le public lyonnais et feront découvrir leur histoire.

  • Vendredi 2 octobre, Mairie 6e          
  • (Uniquement sur invitation)

Inauguration marquée par le vernissage de l’exposition de Stanislav BORODINE en présence en présence des personnalités officielles de la ville de Lyon et Dimitri Mezhaurov, Consul Général de Russie à Paris.

borodin

Stanislas Borodine

Ouverture officielle de l’exposition exceptionnelle du peintre russe Stanislas Borodine , qui perpétue la tradition des “Ambulants”, tradition qui avait cours au XIXe entre la Russie et la France. Le peintre imprésiuonniste Stanislas Borodine viendra exposer pour la première fois à Lyon.

“PAYSAGES RUSSES DANS LA TRADITION DU PLEIN AIR”

Capture d’écran 2015-09-04 à 16.40.42

  • vendredi 2 au vendredi 9 octobre de 10h00 à 16h30, Mairie 6e
  • Entrée libre
    • Samedi 3 octobre à 10h
    • Visite guidée animée par Tatiana Borodina
    • Entrée libre

     

459

  • Dans le cadre des Saisons Russes, Tatiana Borodina, spécialiste en art, directrice du musée de Ilya Repine «Penates » de Saint-Petersburg fera une visite guidée de l’exposition de Stanislas Borodine, un passionné de voyages et de la nature qui rend hommage à la tradition du plein air. La visite guidée sera une belle occasion de découvrir le talent du paysagiste russe ainsi que d’observer l’influence des écoles d’art russe et française dans ses œuvres.
  • Samedi 3 octobre
  • Événement en hommage à Vladimir Vissotski. Rencontre Avec l’écrivain et traducteur Yves GauthierÉcrivain, traducteur, spécialiste de la Russie, Yves Gauthier mettra en lumière la vie de l’artiste Vladimir Vyssotski, idole du peuple russe.

79cd5f_c4f4ec86ebf04529a205c896990f071c.jpg_srz_p_282_316_75_22_0.50_1.20_0

Lundi 5 octobre

L’ouverture de la saison du cinéma russe à Lyon sera marquée par la première du film « Bataillon » (création 2015) réalisé par Dmitri Meskhiev qui met en lumière un « bataillon féminin » ayant combattu pendant la 1ère guerre mondiale. Version originale sous titrée en français.

postersitewebbataillon2

Scéance à 19h30

Cette année, l’ouverture du Ciné Club se déroulera dans le cadre des Saisons Russes, le premier festival de la Russie à Lyon organisées par notre association Projet Russe.

Suite à la projection, le public pourra découvrir une sélection de photographies historiques de ce bataillon héroïque dans une ambiance solennelle accompagnée des chansons de guerre.

Ne manquez pas une occasion rare de découvrir ces documents historiques de l’époque, une époque bouleversée par des changements profonds en Russie et dans le monde entier.

Comme l’année dernière, le cinéma Bellecombe nous accueillera le premier lundi de chaque mois.

 Cinéma Bellecombe (61, rue Inkermann, 69006 Lyon) Tarif 5 €

Mardi 6 octobre de 9h à 12h, CCI de Lyon

Conférence économique

  • « VENEZ SAISIR LES CLÉS DU MARCHE RUSSE »
  • Uniquement sur invitation

SONY DSC

La CCI de Lyon participe aux Saisons Russes avec une conférence économique sur les opportunités en Russie.

Une conférence animée par Emmanuelle Vigne – Conseil en développement International sur les marchés d’Europe Centrale, Orientale et les pays de la C.E.I., suivie par le témoignage d’entreprises ayant réussi en Russie.

Mardi 6 octobre à 18h30, mairie 6e

Dans le cadre des Saisons Russes deux documentaires seront projetés à la mairie du 6e en original avec des sous-titres en français,

Les films dressent les portraits de deux peintres, Stanislas Borodine et Alexandre Borissov, le destin desquelles est étroitement lié au nord de la Russie ainsi qu’à la France. Borissov originaire du nord de la Russie qui a vécu en France décoré par la Légion d’honneur et Borodine le film duquel a partiellement été tourné à Lyon en février 2015.

Suite à la projection, une conférence sera tenue en présence de Stas Borodine et le réalisateur de film « Borissov » Grigorij Ozhegov.Une ambiance artistique marquée par l’esprit voyageur et le romantisme nordique à ne pas manquer !!!

Mercredi 7 octobre  

Documentaire « Valaam, l’archipel des moines ou comment un français a fait une révolution spirituelle »

79cd5f_f88b123a960e4a39b1cd33bfbafa0825.jpg_srz_p_329_288_75_22_0.50_1.20_0

Le réalisateur François Lespès à travers ce documentaire dresse le portrait d’une foi en pleine renaissance, qui fait de Valaam, ce lieu hors du commun, le symbole de l’impressionnant réveil spirituel de toute la Russie.Le réalisateur dans son film raconte aussi l’histoire d’un français, guidé par un moine orthodoxe, qui fera de la Russie son nouveau foyer spirituel.

Jeudi 8 octobre de 14h à 17h, Mairie 6e

Dans le cadre des Saisons Russes de Lyon, Stas Borodine, peintre adepte de la tradition de l’école de Cézanne et Corot, vous invite à un atelier de peinture en expression libre. Matériel non fournie.

79cd5f_50eaa6c1b68e4caa8cb6ce777442be39.jpg_srz_p_325_268_75_22_0.50_1.20_0

Il réalisera un portrait à huile et fera découvrir ses techniques aux invités.

1untitled(5)

L’atelier est ouvert aux peintres, aux étudiants en art, aux amateurs ainsi qu’aux néophytes souhaitant s’initier à la peinture. Vous pouvez vous inscrire à notre atelier à l’adresse suivante : event.projetrusse@gmail.com *Dans la limite des places disponibles

Si vous souhaitez commander votre portrait nous invitons à écrire à l’adresse suivante : event.projetrusse@gmail.com

Jeudi 8 octobre à 19h30

Salle Bellecombe – 61 rue d’Inkermann – Lyon 6e

Voyage au pays des chamanes avec Duo Shono de Bouriatie.

79cd5f_7a57562f42534dd1b209897655dd27d1.jpg_srz_p_401_260_75_22_0.50_1.20_0

Voyage en Bouriatie, pays des chamanes
Alexandre et Munko sont deux artistes de talents passionnées de musique et ils forment un remarquable Duo Shono (« loup » en langue bouriate). Leur musique est un mélange de sons instrumentaux traditionnels, de rock moderne, de blues, de funk ainsi que de poésie épique bouriate et de chants diphoniques.

Les artistes:
Alexandre ARKHINTCHEEV compte parmi les meilleurs chanteurs diphoniques de Bouriatie actuels. Il compose et arrange des anciennes chansons bouriates.
Il est lauréat de plusieurs concours de musique internationaux en 1989, 2002, 2006, 2008 en Russie, Mongolie, et Corée. Actuellement il joue dans l’orchestre national de République de Bouriatie.

Monko DONDOKOV après avoir étudié au conservatoire de musique d’Oulan-Oudé, travaille au théâtre de danse et de musique « Baïkal » à Oulan-Oudé en Bouriatie.

Un succès européen
Depuis quelques années ils donnent régulièrement des concerts dans toute l’Europe et sont vivement accueillis par le public. A travers leur musique les artistes veulent faire découvrir leur passion pour la musique traditionnelle bouriate ainsi que les légendes et les pratiques mystiques des peuples de Sibérie.

Vendredi 9 octobre – 20h30

Paroisse Saint Pothin (6e) 

Entrée: Tarif libre

ens daros
L’ensemble musical Doros, porteur de la tradition musicale russe en France avec son répertoire de chants a capella donnera un grand concert en deux parties à la paroisse St Pothin où on pourra entendre toute la beauté des chants spirituels et folkloriques russes.

Samedi 10 octobre à 

14h30 et à 19h30

Fourvière (crypte) 

Entrée//libre

aff daros

Pour ceux qui auraient manqué ce concert, ils pourront se rattraper le lendemain à Fourvière où l’ensemble Doros sera présent et chantera quelques morceaux choisis tout au long de l’après-midi.

Plus de renseignements: (CLIQUEZ)

  • Mairie du 6e Lyon
    58 Rue de Sèze, 69006 Lyon

 

 

Cinéma MK2 Quai de la Loire

présente

“TERRITOIRE DE LA LIBERTÉ”

Lundi 28 septembre 2015 à 20h.

territoire de liberté film

Film d’Alexandre Kuznetsov 2014

 Titre original: “Территория свободы

Genre: documentaire

Pays de production: France / Russie

Durée : 67 minutes

Format d’image : 1,85:1

Visa : en cours

Supports disponibles : DCP, blu-ray

Version disponible : VOSTF

Scénario et réalisation : Alexander Kouznetsov

Image : Alexander Kouznetsov

Son : Nicolaï Bem

Montage : Agnès Bruckert

Montage son : Alexander Abaturov

Mixage : Dominique Ciekala et Frédéric Théry

Étalonnage : Paul Champard

Prix Documentaire sur grand écran au 34ème Festival International du Film d’Amiens 2014.

territoireliberte_ak

Loin de la grisaille et de l’agitation de la ville existe un autre territoire.

Un territoire où se mêlent fête, escalade et nature sauvage.

Un territoire où se réfugier, s’aventurer, vivre ensemble.

Un territoire où l’on vit, où l’on respire ce qui en Russie n’a jamais existé : la liberté.

Capture d’écran 2015-09-03 à 12.48.40

Quelque part au centre de la Sibérie, à quelques kilomètres de la ville de Krasnoïarsk, dans la réserve naturelle de Stolby, des citadins se retrouvent lors de vacances ou de week-ends dans des isbas collectives, alternant festivités et escalade.
Un documentaire russe qui fait plaisir à voir, loin des pesants constats plombés sur la déliquescence morale de l’ex-pays des Soviets. Il frappe par son immédiateté, sa vision un peu désordonnée de familles amies festoyant dans un esprit communautaire plus bachique que destroy, échangeant des idées, et se lançant des défis sportifs.
Un espace baptisé “Svoboda” (liberté), mot peint et repeint sur une falaise depuis des lustres, qui fut jadis synonyme de dissidence, mais reprend tout son sens à l’heure de la croissante dérive autoritaire et militariste du régime de Poutine. Une fresque ludique et colorée qui décrit un de ces havres de résistance permanente où la partie humaniste de la société s’exprime sans oeillères, sans ambages, et dans la joie. (Vincent Ostria-Les Inrocks).

Rencontre avec Alexandre Kouznetsov après la scéance et Rebecca Houzel.

alex kouznetsov

Alexander Kouznetsov

Né en 1957 dans la région de Krasnoïarsk, Alexander Kouznetsov s’investit très tôt dans le club de photographie de la ville. Ses créations photographiques ont fait l’objet de publications dans de nombreux magazines et ont été exposées en Russie, en Norvège, en France, aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni et en Allemagne. En 2010, il réalise son premier documentaire, Territoire de l’amour (Территориялюбви), présenté en France aux États généraux du film documentaire de Lussas, au Festival du cinéma russe à Honfleur et au Festival Artdocfest de Moscou (Russie). Poursuivant son exploration du territoire sibérien, il réalise en 2014 Territoire de la liberté (Территория свободы). Au travers de ce deuxième documentaire il nous propose de partager une autre de ses passions : la montagne. De fait, alpiniste confirmé et récompensé, il a participé à trois montées de l’Everest.

“Je vis à Krasnoïarsk, une ville longtemps fermée, c’est-à-dire inaccessible pour les étrangers en raison de son industrie militaire. Elle fut aussi à l’époque tsariste puis soviétique un lieu de déportation et d’exil. Il faut imaginer un lieu coupé du reste du monde, de longs hivers froids et rudes. Il faut imaginer une extrémité d’où l’on s’échappe difficilement. À quelques kilomètres de la ville, se trouve une réserve naturelle, les Stolbys, où se dressent des rochers d’escalade de formes semblables à des colonnes (stolbys en russe). Ces rochers m’ont toujours attiré. À l’université, avec des amis, nous avions construit une petite isba dans un endroit interdit de la réserve. Quelques années plus tard, j’ai intégré une autre isba, la Goloubka et voilà maintenant trente ans que j’en fait partie. Aux Stolbys, chaque isba est ainsi gérée par un groupe d’amis, avec ses règles, son identité. Pour moi, cette réserve est avant tout un espace de liberté mais aussi une culture singulière. Dès la fin du XIXe siècle, les compagnies de grimpeurs apparaissent et donnent naissance à un style populaire d’escalade, le stolbysme.

Capture d’écran 2015-09-03 à 12.46.30

Ce mouvement porte en lui l’idée de la liberté. L’État russe a vite réagi : la première isba fut ainsi brûlée par les gendarmes en 1904. Sous le pouvoir soviétique, dans les années de répression, toutes les isbas — il y en avait plus de 40 — ont été détruites et beaucoup de stolbystes furent mis en prisons ou fusillés. Le stolbysme s’est développé pendant les périodes de démocratisation du pays. Il a été réprimé pendant les périodes réactionnaires. Aux Stolbys, on rencontre des personnes qui viennent se ressourcer dans la nature, chanter des chansons, jouer de la guitare, grimper aux rochers. Qu’est-ce qui peut inquiéter l’État chez ces gens ?”     (Alexandre Kouznetsov )

MK2 Quai de Loire

7 quai de la loire 75019 Paris

Métro: Jaurès

Tarifs: 7,90€, adhérents DSGE: 6,50€

Capture d’écran 2015-09-03 à 13.13.30