13
Juil

Installation d’un monument à la gloire des russes à Brest

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Avant les fêtes Maritimes de Brest 2016

Inauguration le 15 juillet 2016

logo

13620155_1217586448303994_2004866675308736391_n

Installation d’un monument à la gloire des Russes venus à Brest en 1916, près du port à Brest.

Inauguration officielle du monument, le 15 juillet, Journée dédiée à la Russie.

13592314_1217494171646555_6154716162635814411_n

13627226_1217494231646549_5554652265044415691_n

13627215_1217541131641859_1301910431922888503_n

13615505_1217541158308523_1770224484555815948_n

13439012_1217494168313222_6690450578649248820_n

La stèle, sculptée par l’ artiste russe, Andrey Tyrtyshnikov, a été financée par la Russie.

brest-quand-30-000-russes-debarquaient-pour-le-front_0

Andréï Tyrtyshnikov, l’un des quatre sculpteurs.

« En Russie, le débarquement, en 1916, de soldats russes participant à la Première Guerre mondiale aux côtés de la France, c’est quelque chose que l’on enseigne dans toutes les écoles, corrige Andréï Tyrtyshnikov, l’un des quatre sculpteurs avec Dmitry Levin, Ilya et Nikita Feklin. Comme tout ce qui touche à l’histoire militaire et patriotique. »

en-1916-les-soldats-russes-debarquaient-au-port

*************************************

Marushevskii_VV

Général Maruchevski ( à Peterhofet décédé le à  Zagreb).

La 3e Brigade d’infanterie russe spéciale, commandée par le général Maruchevski et constituée de 10.300 officiers, sous-officiers et soldats, quitta Arkhangelsk dans le courant du mois de septembre 1916 à bord de sept bâtiments, qui gagnèrent la France en empruntant une route maritime passant par la Norvège, le canal Saint-Georges et les Nouvelles-Hébrides. L’un d’eux, le DJEMNAH de la Cie des Messageries Maritimes, paquebot – poste avait été réquisitionné comme transporteur. Il quitta BREST le 2 août 1916 arriva à Arkhangelsk le 15, pour repartir pour Brest le 25 août ayant à son bord 903 soldats et officiers, il débarque ces hommes à Brest le 5 septembre 1916.

Numeriser 67

Journal excelsior Brest 1916

12
Juil

17ème Rencontres Musicales Internationales des Graves 2016

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

 

Capture d’écran 2016-07-12 à 12.07.09

Capture d’écran 2016-07-12 à 12.12.15

AU CŒUR DES CAPITALES MUSICALES :
c’est le thème de la 17ème édition des Rencontres Musicales Internationales des Graves.

L’ambition est de traiter de la musique à travers le prisme des grandes villes  du monde qui ont marqué l’histoire musicale depuis la Renaissance jusqu’à nos jours.
Le Festival proposera 9 concerts qui, selon la tradition, sillonneront la Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes.

Les grands châteaux ouvriront leurs salles et leurs chais aux concerts-dégustations du meilleur cru avec une programmation exceptionnelle, nostalgique et insolite.

Un voyage à ne pas manquer !

2008-FESTIVAL-Château-Smith-Haut-Lafitte-2

Capture d’écran 2016-07-12 à 12.06.26

Lundi 18 juillet 2016 – Château Cérons et Eglise Saint-Martin, à Cérons

Cerons-St_Martin_1

Mardi 19 juillet 2016 – Domaine de Chevalier, à Léognan

CHEVALIER

Mercredi 20 juillet 2016 – Château De Rochemorin, à Martillac

2005-FESTIVAL-Château-de-Rochemorin-1

Jeudi 21 juillet 2016 – Château Latour-Martillac, à Martillac

Chateau_Latour_Martillac

Vendredi 22 juillet 2016 – Château Bouscaut, à Cadaujac

BOUSCAUT

Mardi 26 juillet 2016 – Maison des Vins de Graves, à Podensac

Maison_des_Graves

Mercredi 27 juillet 2016 – Château de France, à Léognan

Château_De_France

Jeudi 28 juillet 2016 – Château Gravas, à Barsac

GRAVAS

Vendredi 29 juillet 2016 – Château Carbonnieux, à Léognan / Villenave d’Ornon

CARBONNIEUX

Informations & réservations

Tarifs concerts : 25 euros /

Tarif réduit:demandeurs d’emploi et étudiants : 15 euros

Gratuit pour les moins de 18 ans

100€ : PASS 5 concerts*
180€ : PASS 9 concerts*
* Sʼadresser au bureau du Festival uniquement

Réservation / Renseignements :

Bureau du festival des Rencontres Musicales Internationales des Graves
info@musiqueengraves.com
Par téléphone ou sms au 06 42 47 70 15

Courriel: www.musiqueengraves.com/

Office de Tourisme de Montesquieu à Martillac : 

3 Place Marcel Vayssière /

Tél: 05 56 78 47 72

Point d’information à Léognan :

Cours du Maréchal de Lattre de Tassigny /    Tél: 05 56 78 47 72

Billeterie : Fnac, Carrefour, Géant, Système U, Intermarché

www.fnac.com

www.carrefour.fr

www.francebillet.com

Courriel: info@musiqueengraves.com

10
Juil

Rencontre musicale

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

 

13567505_656144504534141_5359853317163944164_n

Ce concert est un échange musical entre violoncelle, saxophone et piano à travers les œuvres de J.S. Bach, Piotr Tchaïkovski, Astor Piazzolla et G.P. Telemann. De nombreuses surprises musicales vous y attendent, comme par exemple, Les Variations sur un thème Rococo de Tchaïkovski donné dans la transcription pour saxophone alto.

Lucia Bistritskaya: violoncelle & Dmitri Ouvaroff: saxophone

Capture d’écran 2016-07-10 à 10.09.59

Dmitri Ouvaroff: saxophone

Dmitri Ouvaroff est né le 23 février 1985 à Apatity, Russie. Il commence à étudier le saxophone en 2002 au Collège Musical M.P. Moussorgsky de Saint-Pétersbourg où il suit les cours avec le professeur Alexei Tikhonov. Il obtient son diplôme avec mention «Excellent» et poursuit ses études chez le même professeur à la Faculté d’Interprétation Musicale du Conservatoire national N.A. Rimsky-Korsakov (Académie) de Saint-Pétersbourg, où sa spécialisation est toujours le saxophone classique. Il termine ses études au Conservatoire en 2011. Parallèlement, en 2010 il réussit ses examens d’entrée au C.R.D. d’Aix-en-Provence, où il entre au Cycle Supérieur chez Jean-Pierre Caens. En 2012, il suit le cycle de perfectionnement chez Vincent David au C.R.R. de Versailles où en 2013 Dmitri obtient le Diplôme de Concert avec Mention Très Bien et Félicitations du jury.

Dmitri Ouvaroff est lauréat du Concours National d’Execution Musicale pour la Jeunesse instruments à vent et percussion, à Krasnodar, Russie en 2004 (1er prix), ainsi que de nombreux concours internationaux: en Italie – «Amici della musica 2000» (1er prix en 2004), «Città di Minerbio» (4ème prix en 2004) et «Musica della Val Tidone» (4ème prix en 2004), en Suisse – «Classics in the streets» (1er prix en 2004), en Finlande – «Art of XXI Century» (1er prix en 2006), en Russie – «Delphic games» (2ème prix en 2009). En 2011 il reçoit le 2ème prix et le prix spécial du Jury au Concours National de Musique en France. Dmitri Ouvaroff a une grande expérience de concertiste soliste, il a également travaillé avec plusieurs orchestres.

Depuis 2006, il est artiste de l’Orchestre Symphonique de la Chapelle d’Etat de Saint-Pétersbourg. Il est également artiste invité des Orchestres Symphoniques du Théâtre Mariinsky et de l’Académie Philharmonique de Saint-Pétersbourg. En master class, Dmitrii a reçu les conseils de grands musiciens tels que Steven Mauk, Claude Delangle, Jean-Denis Michat, Marco Albonetti, Jean-Yves Fourmeau, Evgeni Mogilevsky. Son activité musicale est variée. Il donne des concerts et participe à des festivals internationaux, tels que celui de Vittenberg en Allemagne ou d’Aix-en-Provence en France. Il intervient dans le programme d’Etat russe «Les jeunes talents de Saint-Pétersbourg» à Padoue en Italie, ainsi qu’aux «Journées de Saint-Pétersbourg en Chine» à Pékin et au «Festival de Pâques de Moscou». On trouve dans son repertoire des oeuvres musicales de différentes époques, depuis les compositeurs européens de la période baroque jusqu’à la musique contemporaine.

Dmitri Ouvaroff est aujourd’hui professeur de saxophone au Conservatoire Russe de Paris Serge-Rachmaninoff.

Eglise Lutherienne de l’Ascension
47 rue Dulong 75017 Paris
www.facebook.com/descordes
Tél: 06 80 74 98 59

Capture d’écran 2016-07-10 à 10.27.32

6
Juil

Saison Art Russe à Toulon

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Concert exceptionnel

Mardi 19 juillet 2016 à 20h

13497956_10153865238949296_7124708688767415558_o

drobinsky

Mark Drobinsky

Violoncelliste français, ancien élève de Mstislav Rostropovich au Conservatoire de Moscou.  Il gagne le premier prix du concours international de Munich et devient professeur à l’Institut Gnessine à Moscou.
Né à Bakou, il quitte l’URSS en 1974 et s’établit à Paris. Les critiques sont unanimes à reconnaître en lui l’un des maîtres du violoncelle.
Tout en dominant le répertoire classique, il est passionné  et ardent défenseur de la musique de notre siècle: H. Dutilleux, S. Gubajdullina, A. Rabinovitch, H. Sauguet, J. Dorfman, A. Schnittke, F. Kaufman
Il a joué sous baguette de chefs d’orchestre prestigieux comme : Valery Gergiev, Saulius Sondetskiss, Eduardo Mata, Charles Dutoit, Alexandre Rabinovich, Arnold Katz, Dmitri Liss, Maxime Schostakovitch etc…
De très nombreux enregistrements, de Milhaud, Saint-Saëns, Chostakovitch et Veinberg ont été faits avec les Orchestres de la Radio Suédoise et du Symphonique d’Ekaterinbourg.
Avec Alexandre Rabinovitch, Il a enregistré les Variations de Beethoven
Son CD, la Sonate d’Adolf Biarent, a reçu le prix  Top Prize Winner au MIDEM (Cannes) en 2003.
Avec Martha Argherich, il enregistre trois CD  en 2003,  2004 et 2006.
Depuis 2001 il participe au Festival de Martha Argherich à Lugano, et en 2002 au Festival Martha Argherich de Buenos Aires.
Durant 2006 et 2007, il a participé à de nombreuses tournées en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Pologne, Italie, Russie et Suisse avec divers orchestres et  a donné de nombreux concerts avec des solistes prestigieux tels que :Martha Argerich, Renaud Capuçon, Ivry Guitlis, Alexandre Rabinovitch, Dora Schwarzberg, Lilya Zilberstein etc.
En 2008 sa tournée au Japon a été un très grand succès et tout en préparant celle en  Nouvelle Zelande, il poursuit ses nombreux concerts en France avec différents orchestres des pays de l’est.Mark Drobinsky joue sur un violoncelle italien  fait en 1748 par Carlo Antonio Testore.

Bryansk1

Créé en 1993, l’Orchestre de Bryansk possède un répertoire vaste et varié qui s’étend du classique aux compositeurs contemporains : Vivaldi, Corelli, Bach, Haendel et beaucoup d’autres. En plus de la musique de chambre, l’Orchestre interprète des œuvres symphoniques, comme celles de Beethoven, de Brahms, Dvorak, Schubert… Il tourne régulièrement en Russie et à l’étranger, où il participe à de nombreux festivals. Chaque année il donne à titre gracieux une série de concerts dans la zone de Tchernobyl.

16-07briansk

Edouard Ambartsoumian est diplômé de l’Académie de musique d’Erevan (capitale de l’Arménie).  Pendant ses études à l’Académie il a travaillé comme chef d’orchestre principal à l’Orchestre de Chambre de l’Académie d’Erevan (1989-1993), et depuis 1993 comme chef d’orchestre à l’Orchestre Symphonique de Radio et Télévision d’Arménie, ainsi qu’à l’Opéra d’Erevan où il a dirigé les opéras La Bohème, Carmen, Rigoletto, les ballets Spartak, le Sacre du Printemps, et L’Oiseau de Feu. Il a dirigé les meilleurs orchestres symphoniques et de chambre d’Arménie, de Biélorussie et de Russie. Le Centre International de Biographies de l’Université de Cambridge l’a inscrit dans l’Anthologie Universelle « Les Noms du XXIe Siècle ».

ceremonie-parc-arbore-230514-120-chaises-4-800x600_3_8499

Jardin de la Résidence du Cap Brun.

Résidence du Cap Brun

198, rue Lieutenant Aviateur Gayraud
83200 TOULON

Téléphone : 04 94 63 16 16

Bénédiction du carillon

de la Cathédrale Russe

Quai Branly, juillet 2016

13575932_527425420785449_3209235848514534018_o

Une partie du carillon à dix cloches, après la pose des bulbes en mars (CLIQUEZ)

13615358_527425470785444_4489822299775417265_n

Le carillon composé de dix cloches a été béni par l’Archéparque Nestor de Chersonèse.

13576693_527425574118767_8088108564011898025_o

Monseigneur Nestor de Chersonèse

4
Juil

13ème Festival du Chablisien du 5 au 11 juillet 2016

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

13ème FESTIVAL DU CHABLISIEN :

festival-chablisien-2016

Festival | Musique classique, musique ancienne et médiévale, musiques du monde, jazz, concerts-lecture, spectacles jeune public
Auxerrois (Chablis, Venouse, Ligny-le-Châtel)

Depuis sa 1ère édition en 2004, le Festival du Chablisien se tient chaque année en juillet et fait partie des 5 autres qui composent le grand Festival Musical des Grands Crus de Bourgogne (avec Noyers, Cluny, Gevrey-Chambertin et Meursault). La programmation est éclectique et l’on peut y voir et écouter de la musique classique, musique ancienne et médiévale, musiques du monde, de la chanson, du jazz, concerts-lecture, spectacles jeune-public.

Renseignements et agenda: (CLIQUEZ)

13087139_867274243383112_8795726825798126596_o

LUNDI 11 JUILLET 2016 (20h30)
à Chablis (Auditorium)

13ème FESTIVAL DU CHABLISIEN : Concert de MUSIQUE RUSSE classique et traditionnelle avec le TRIO MAKARENKO

Accès : Entrée payante
Tarif : 15 € / moins de 25 ans : 10 € / Réseau enseignement : 5 €
Contact info/resa : 03 86 42 80 80 (Office de Tourisme de Chablis)
Site web : www.festival.onlc.fr/14-Festival-du-Chablisien.html
Organisateur : Association Culturelle du Pays Chablisien

avec :
– Micha Makarenko (balalaïka)
– Anne Makarenko (piano)
– Pierre Makarenko (hautbois)

concert-musique-russe-trio-makarenko-festival-du-chablisien-auditorium-chablis-11-juillet-2016-2

Trio Makarenko (CLIQUEZ)

TARIFS ET RÉSERVATIONS FESTIVAL
Prix des places de concert : 15 € – Moins de 25 ans : 10 € *
Elèves et enseignants des Ecoles de Musique du département de l’Yonne : 5 €

* Exceptions :
– concert du 5 juillet : 18 € / 12 €
– concert du 7 juillet : 18 € / 12 € / 5 €

Pass 60 € pour les 5 concerts du 5 au 11 juillet
Gratuit pour les handicapés

Billetterie sur les lieux des concerts 30 mn avant la représentation.
Les réservations se font à l’Office du Tourisme de Chablis (1 rue Maréchal de Lattre-de-Tassigny 89800 Chablis)
Tél. 03 86 42 80 80

Vos réservations seront transmises au Festival et les places seront à retirer sur le lieu du concert dix minutes avant le début de la représentation.

Capture d’écran 2016-07-04 à 11.33.17

1
Juil

Hommage à Alexandre Pouchkine à Neuilly

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Soirée hommage à Alexandre Sergueïevitch Pouchkine.

Jeudi 7 juillet à 20h30

au siège de l’Association “Faites entrer les musiciens”

Pushkin_farewell_to_the_sea1

Divertissement littéraire et musical autour du poète  et des musiciens inspirés par ses poèmes.

Spectacle conçu par Vitali Romanov, baryton basse de l’opéra de Saint-Petersbourg.
Interprété par Vitali Romanov et Catherine Galitzine
Nicole Rivière-Lapierre
, pianiste

Participation souhaitée: 25 euros.
Demi-tarif pour les moins de 40 ans.
Ce divertissement sera suivi d’un cocktail.

Siège de l’association “Faites entrer les musiciens”.
25 villa du Roule, 92200 Neuilly sur Seine.
Réservations et renseignements 06 13 52 60 37

1
Juil

Alena Vasilyeva et Gala Laskova expose à I-Gallery

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

I-GALLERY
      Présente
    Alena Vasilyeva et  Gala Laskova
    ‘‘l’Eté: les fruits et les femmes mûrissent ‘‘
                       
                                      Exposition du 5 au 16 juillet 2016

1d9ddc7f-956c-4bca-9640-f5f2249c5147

38638.34.200

Alena Vasilyeva est née en 1975 à Leningrad. Elle est diplômée du Lycée national académique
d’art de Saint-Pétersbourg Ioganson de l’Académie des Beaux-Arts de la Russie (1993), du département
des arts plastiques (1998) et de l’école doctorale du département de dessin (2003) de l’Université
pédagogique d’Etat de Russie Herzen. Elle a approfondi ses compétences à l’Institut académique d’Etat
de peinture, sculpture et architecture Repine (2009). Depuis 1999 elle travaille à l’Université pédagogique
d’Etat de Russie Herzen: maître de conférences, vice-doyenne de la faculté d’arts plastiques.
Docteur en histoire de l’art (2003). Membre de l’Association internationale des critiques d’Art (AICA).
Membre de l’Union des artistes russes (2004). Membre de l’Union des aquarellistes de Saint-Pétersbourg
(1998). Elle a été récompensée par un diplôme d’honneur de l’Académie russe des Beaux-Arts pour son intense activité créative, reçu un diplôme d’honneur du Ministère de l’enseignement et de la recherche de la Fédération de la Russie dans la catégorie des arts graphiques, Alena à reçu une bourse du Président de la Fédération de la Russie, une subvention du Ministère de la culture de la Fédération de la Russie dans la catégorie «L’Art et l’architecture» et une bourse du gouvernement de Saint-Pétersbourg.
Gala Laskova
Gala Laskova est née a Ijevsk en 1979 et, en passant par l’Ecole d’Arts Plastiques pour les enfants, elle continue ses études dans section des Beaux Arts a l’Université UdGU, puis suive sa parcours personnelle a Saint-Pétersbourg, avant partir en France en 2005.
Qu’est ce qu’il y a en commun entre Nature morte Hongroise et Portrait Familiale inspirant par style d’époque ? Gala aime peindre des portraits et des nature mortes. Dès l’enfance, depuis son école russe, a effectué un parcours académique et sauvage, marginal et fin, bref et bohémien…
A la recherche du Temps Perdu, rien est perdu – toute expérience est bienvenue pour elle. Classique, moderne, contemporaine. L’éclectique  de sa peinture à l’huile accueille symbolisme du « vieux » et de moment présent.
De province russe vers Saint-Pétersbourg, de province française vers Paris, de la Nature vers les Musées et de l’Objet extérieur vers Soi-même.
Vernissage mardi 5 juillet 2016 de 18.00 à 21.00
I-GALLERY
12, rue Durantin 75018 Paris
Métro Abbesses, ligne 12/bus 95 et 80
Ouverture de la Galerie du mardi au samedi
de 16 à 19 heures et sur rendez-vous: 06 76 38 05 67      olgakhlopova@yahoo.fr
26
Juin

“Gazeta France Oural” N°15 échos de la presse russe

   Publié par: artcorusse   dans archives

Capture d’écran 2016-06-24 à 14.46.20

Gazeta France-Oural – Newsletter n°15
Chers amis, chers lecteurs,

La Gazeta France-Oural a le plaisir de vous adresser sa 15èmeNewsletter du 25 juin 2016 !

1) Cette semaine, la question du 3ème âge, en Russie, est examinée d’un peu plus près. Que se passe-t-il à Riazan, à Pskov, à Tioumen et à Blagovechtchensk dans ce domaine ? A vous de le découvrir ! Voyez la Parution de la Semaine !

2) Vous pouvez désormais profiter des boutons de partage mis en place à la fin de chaque article pour partager ceux qui vous interessent le plus sur vos réseaux ! Joignez la communauté Facebook Gazeta France-Oural

3) La Gazeta a besoin de vous pour exister ! Comment nous aider ? Cliquez ICI

Bonne lecture !! До Скорого !

Equipe Gazeta France-Oural

A la Une cette semaine
25 juin 2016
    Foire aux emplois pour les seniors à Riazan
Une centaine d’emplois offert pour des salaires conpris entre 12 000 et 25 000 roubles. Une foire aux emplois destinée aux seniors s’est ouverte mardi
   Accédez à l’article →

Capture d’écran 2016-06-24 à 15.09.04

Présentations des trois derniers ouvrages

de Pierre Rosniansky

Samedi 25 juin 2016 à 18h

Centre de l’Espérance à Genève.

Capture d’écran 2016-06-17 à 12.08.33

Pierre Rosniansky

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.05.11

 – Le terrorisme sous Stolypine ( complément aux Mémoires du Gl Kourloff)

(CLIQUEZ)

  • Molière ou la Cabale des dévots ( Mikhaïl Boulgakov)    (CLIQUEZ)
  • Rosée claire sur Bise noire, Светлая роза на выжженной траве (CLIQUEZ)

Soirée de lecture, déclamation de vers poétiques , danses et chant.

Entrée minimum CHF 5.-

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.40.18

Centre de l’Espérance

Salle B, rue de la Chapelle 8,

1207 Genève,    Suisse

Arrêt de tram: entre Terrassière et Villereuse

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.39.25

24
Juin

Nuit de Montmartre au Ciné 13 Théâtre à Montmartre

   Publié par: artcorusse   dans archives

“Nuit de Montmartre”

Ciné 13 Théâtre

Jeudi 30 juin 2016 à 19 h

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.51.46

Pascal Monge: comédien

Natacha Fialkovsky: chant, balalaïka

Olivier Cahours: guitare

Pascal Storch: guitare, chant

artistes Nuit de Montmartre

Spectacle musical théâtralisé d’après Joseph Kessel de l’Académie Française

En 1927, Joseph Kessel a 30 ans lorsqu’il écrit « Nuits de Princes » et « Nuits de Montmartre ». Ces deux romans  correspondent à une période de sa vie – de ses jours et de ses nuits –, où l’écrivain se laisse happer par les romances, les polyphonies russes et les chants tsiganes échevelés des cabarets Montmartrois.

Aujourd’hui, un comédien, une chanteuse-balalaïkiste et un guitariste ouvrent le rideau sur une aventure d’une heure dix, mélange bondissant de la musique au texte, de la vie au conte. Kessel décrit avec force et tendresse ces personnages émouvants et drôles dans un monde haut en couleur.

« Il me fallait ces mélodies, ces accents qui, pour exprimer joie et détresse, possèdent une frénésie, une brûlure que l’on ne trouve nulle part ailleurs. » Joseph Kessel

Pascal Monge – comédien

redim_recadre_photo

Elève de Jacques Mauclair, Teddy Bilis et Yves Gasc au Centre de la rue Blanche (ENSATT), après le Cours Jean Périmony (Prix Henri Rollan), Pascal complète sa formation théâtrale par des études musicales lors de concerts avec l’Ensemble vocal et instrumental de l’Oratoire Massillon. Pascal a joué entre autres Scapin dans « les Fourberies de Scapin », Pasquin dans « le Jeu de l’Amour et du Hasard » , « Voulez-vous jouer avec Moa » , au Théâtre Montansier à Versailles, « Architruc » de Robert Pinget, au Festival du Marais la pièce de Goldoni « L’Eventail » mise en scène de Daniel Ceccaldi, au Studio des Champs-Elysées « l’Exil »  de Henry de Montherlant, et la pièce de Marc-Gilbert Sauvajon, « 13 à Table » dans la mise en scène de Pierre Palmade. Il a également travaillé avec la Compagnie Antoine Bourseiller-Chantal Darget, puis au Théâtre de la Huchette, au Théâtre de la Potinière et Edouard VII, et au Théâtre Saint-Georges. Il participe à la lecture de textes sur France 2 (Le Jour du Seigneur), sur Fréquence Protestante (dernièrement quatre émissions sur Michael Lonsdale) ainsi que des textes de Martine Lecoq. Il est le narrateur de romans policiers de Tito Taupin et de « La Femme de trente ans » d’Honoré de Balzac (Editions Frémeaux) et de Nuits de Montmartre d’après Joseph Kessel. Pour le cinéma, Il a tourné avec Pierre Boutron : Le Rainbow Warrior, Robin Davis : La Pompadour, Pascal Chaumeil : L’Etat de grâce.

Pascal est cofondateur avec Maxime Mardoukhaev de l’Association Artistique Constantin Stanislavski, au sein de laquelle il propose plusieurs spectacles : le groupe « Natacha et Nuits de Princes », « l’Ensemble Kalina » ainsi que « Nuits de Montmartre » d’après les textes de Joseph Kessel

Natacha Fialkovsky – chant et balalaïka

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.32.21 

Issue d’une famille de Russes blancs, Natacha se passionne pour la musique russe depuis sa plus tendre enfance. Après des études de balalaïka au conservatoire Rachmaninov de Paris, et une formation de chant auprès de Galina Danilina, Nadia Golovikhina, Marie France Lahore et Martina Catella, elle se produit avec les formations slaves les plus connues : Bratsch, le Cabaret Raspoutine, Ivan Rebroff, Marc de Loutchek, le Chœur tzigane Kazansky, l’Orchestre de balalaïkas Saint-Georges. En 1998, Natacha fonde simultanément « l’Ensemble Kalina » chants polyphoniques traditionnels russe à capella, ainsi que le groupe « Natacha et Nuits de Princes » tourné vers le jazz et les musiques du monde avec lesquels elle se produit régulièrement sur scène. Elle participe à la Bande originale de plusieurs films dont « Rire & Châtiment » d’Isabelle Doval avec José Garcia et « Hell » de Bruno Chiche avec Sarah Forestier http://www.nuitsdeprinces.com/

Olivier Cahours: Guitare classique

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.31.04

Au départ musicien de jazz, mais jouant sur une guitare classique, Olivier Cahours écrit des mélodies “sur mesure” pour Natcha & Nuit des Princes. Il parvient avec ingéniosité à mettre chaque instrument en valeur et à dégager le son du groupe. Compositeur, interprète et arrangeur, il l’est également pour ses propres formations (Solo, Duo, Trio et Sur la Route). Olivier Cahours est l’invité de nombreux festivals: Parc floral de Paris, Flâneries de Reims, Grenoble Jazz Festival, Jazz en touraine, Masters Guitare de Pau…… Il a joué avec Jean-François Jenny Clark, Eric Barret, Peter King, Bertrand Renaudin, Enrico Rava, Palle Danielson, Sharon Evans…

Pascal Storch : Guitare, chant

DSC_0230a1

D’origine russe, polonaise, roumaine et française, Pascal étudie tout d’abord la guitare classique et brésilienne puis fonde le groupe brésilien Parioca. Il côtoie alors Joao Bosco, Les Etoiles, Roland Dyens et Tonino Ramos…. Suite à une rencontre fortuite avec Natacha qui l’embarque d’abord dans le Chœur Kazansky, puis dans le groupe « Natacha & Nuits de Princes », puis enfin dans le spectacle « Nuits de Montmartre », il se tourne définitivement vers les musiques de l’Est et joue également dans des formations de musiques judéo-espagnoles et Klezmer avec Yankélé, Marlène Samoun et Eve Grumer.

Capture d’écran 2016-05-28 à 09.59.45

IMG_2638

IMG_2649

IMG_2642

 

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

L’Association Artistique Constantin Stanislavski a été créée à Paris en 1987 sous la présidence de Monsieur Antoine VITEZ.

Nous avons réalisé à Paris « Les Journées du Conservatoire d’Art Dramatique » et invité les artistes Mikhail OULIANOV, Oleg TABAKOV, Alla DEMIDOVA, à l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de Constantin STANISLAVSKI

Des archives furent réunies, des films documentaires de l’époque rassemblés. Ce fut la première étape de l’Association : l’inventaire du fond documentaire existant.

Sous l’impulsion de notre nouveau Président , Dimitri TOLSTOI, nous avons organisé depuis 1997 des concerts de Musique Russe-Tsigane.

Il fut un temps où Paris chantait et dansait à la mode russe ; c’étaient les années 1920-1930, les années cabarets. A Montparnasse, Pigalle, aux Champs-Elysées ou au Quartier Latin, les musiciens russes et tsiganes côtoyaient facilement le public. C’était l’époque de Joseph KESSEL, de Blaise CENDRARS, de Pierre MAC-ORLAN et Francis CARCO. Ils se retrouvaient dans ces lieux où boire, danser, rire et pleurer signifiait Aimer.

Pour que cette musique puisse de nouveau être écoutée et que pour cette ambiance magique renaisse, l’Association Artistique Constantin Stanislavski vous convie et vous offre tous les talents du Théâtre.

                                                                                                              Dimitri TOLSTOI

coup-double-L-SXMFEQ

Ciné 13 Théâtre

1, avenue Junot,  18ᵉ arrondissement de Paris sur la butte Montmartre.

Métro: Lamarck-Caulaincourt

Tarifs: 22€ Etudiants & Collectivités: 18€

Réservation: 06 70 02 73 10

Capture d’écran 2016-05-28 à 10.44.48

23
Juin

“Un printemps russe” d’Alexandre Latsa, Editions des Syrtes

   Publié par: artcorusse   dans Livres

Syrtes_Logo-e1444220409196

Présente

Безымянный2

C_LATSA_Printemps-366x600

Le traitement systématiquement négatif de la Russie dans les médias français et occidentaux est indiscutable : corruption, guerres dans le Caucase, atteinte aux droits de l’homme, opposition politique interdite, attentats à Moscou, discothèques qui brûlent, démographie qui s’effondre, minorités sexuelles menacées… Même lorsque la Russie mène seule une guerre juste en Syrie contre ce danger pour la France qu’est l’Émirat islamique, comme les derniers attentats nous l’ont démontré, les médias s’en prennent au Kremlin qui serait une menace pour la paix et la sécurité.

Ce traitement médiatique n’est pas le fruit du hasard. Il est en réalité l’une des facettes de la guerre totale menée contre la Russie renaissante. Une guerre qui monte en intensité au même rythme que le réveil russe bouscule l’agenda voulu par des élites occidentales souhaitant imposer à la Russie, comme à l’Afrique ou l’Amérique du Sud, une occidentalisation forcée sous domination morale, politique, économique et spirituelle américaine. Une guerre qui traduit l’emprise quasi totale sur le monde médiatique, politique et intellectuel français d’une nouvelle idéologie, l’atlantisme, cette variante européenne du néoconservatisme américain.

Pour Alexandre Latsa, la France doit briser cette dynamique qui l’engage sur une trajectoire extrêmement risquée pouvant mettre en péril sa sécurité et même son existence. La France doit ressurgir par une nouvelle trajectoire stratégique et historique qui lui permette d’initier son retour dans l’histoire. Elle pourrait pour cela prendre modèle sur la Russie dont chacun pensait, au cœur de cet hiver 1999, qu’elle était au bord de la disparition, alors que le pays allait, au contraire, connaître une incroyable renaissance, que l’on peut qualifier de printemps russe.

13494768_10208833778136321_7341176547072485931_n

Alexandre Latsa lors de la présentation de son livre à l’Association Dialogue Franco-Russe le 22 juin 2016.

Alexandre Latsa est un français qui réside et travaille en Russie comme chef d’entreprise, blogueur, commentateur, auteur également de livres en anglais et en russe. Dans cet ouvrage, son premier en langue française, il témoigne, chiffres à l’appui, sur la réalité de la Russie d’aujourd’hui, bien éloignée des clichés habituels véhiculés par les médias français.

Et s’il insiste sur une meilleure compréhension de la Russie, c’est pour en appeler surtout à la réconciliation continentale et au renouveau de l’amitié franco-russe : “La France et la Russie sont deux pays qui, par-delà les aléas de l’histoire, sont éternellement liés. Liés par leur position géographique stratégique, qui fait d’eux les façades du continent eurasien. Liés sur le plan spirituel, car la fille aînée de l’Église et la Troisième Rome représentent les deux formes de la grande tradition de l’Église, l’orientale et l’occidentale. La France et la Russie sont par conséquent les deux poumons d’un seul et même organisme. Liés aussi car la France et la Russie sont des géants culturels, illustrant à merveille le génie de la civilisation paneuropéenne. Liés enfin car nos deux pays sont, par leur statut de géants économiques et de puissances nucléaires, les garants de la paix sur le continent et les pierres angulaires d’un potentiel nouvel ordre mondial, multipolaire et pacifique dont les contours restent, en cette année 2016, encore à définir.”

 “Un printemps russe” est de ce point de vue un livre salutaire proposant, pour la France et l’Europe, un nouveau modèle de civilisation. Site de l’auteur: (CLIQUEZ)

Éditions des Syrtes
Quai Bezanson-Hugues 14
CH – 1204 Genève

ISBN 9782940523429 (mai 2016)

305 pages, tarif: 20€

Editions des Syrtes: (CLIQUEZ)

unnamed

organise une présentation du livre d’Yves Gauthier

mardi 28 juin à 18h30.

Librairie Kléber à Strasbourg

афиша2

Capture d’écran 2016-06-22 à 12.26.44

Yves Gauthier, spécialiste de la Russie a traduit en français une cinquantaine d’ouvrages de langue russe, dont Ermites dans la taïga de Vassili Peskov et plusieurs ouvrages de l’écrivain tchouktche Youri Rytkheou. Il est auteur d’un récit sur l’exceptionnel tour de la Russie effectué par Gleb Travine à  vélo, Le Centaure de l’Articque. Il est en outre coauteur avec Antoine Garcia — entre autres ouvrages — de L’Exploration de la Sibérie et de L’Air et le feu….

Yves Gauthier est membre sociétaire de la Socièté des gens de lettres.

Capture d’écran 2016-06-22 à 12.18.09

Librairie Kleber

1 Rue des Francs Bourgeois, 67000 Strasbourg
Téléphone :03 88 15 78 88
22
Juin

Dimitri de Kochko décoré de l’Ordre de l’Amitié

   Publié par: artcorusse   dans Informations

IMG_2615

Dimitri de Kochko décoré par S.E. l’ambassadeur de la Fédération de Russie en France Alexandre Orlov, et Igor Soloviev attaché culturel auprès de l’ambassade.© Artcorusse

Dimitri de Kochko, Président fondateur de France Oural, Président d’honneur du Conseil de coordination du Forum des russes en France, co-fondateur de l’Union des Russophones de France, ancien journaliste à l’AFP….., a reçu des mains de S.E. l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en France, Alexandre Orlov, mardi 21 juin 2016 , la plus haute distinction civile russe, décernée par décret, signé de la main du président Vladimir Poutine : l’Ordre de l’Amitié.

DSC00843

L’Ordre de l’Amitié ( Орден Дружбы, Orden droujby) est une distinction civile russe décernée en Russie, depuis le 22 mars 1992, décerné par oukaze du Président de la Fédération de Russie. Rare sont les étrangers qui l’ont reçue, citons pour mémoire Maurice Druon de l’Académie Française.

IMG_2626

Dimitri de Kochko et Igor Shpynov (directeur du CRSC Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris)©Artcorusse

Assistées à cette cérémonie plus d’une centaine d’amis et présidents d’Associations.

deco dim tikho

Dimitri de Kochko avec Nicolas Tikhobrazoff, président d’Arcorusse.

  Artcorusse était présent à cette occasion à la résidence de S.E. l’Ambassadeur de Russie à Paris,  ainsi qu’un grand nombre de photographes venus pour immortaliser cette cérémonie .

IMG_2624

©Artcorusse

Présentation à l’Hôtel Pershing Hall

Vendredi 24 juin 2016 à 18h

du livre d’art

9782809913118FS

Le photographe Chayan Khoï offre un voyage en images à travers l’immensité de la Russie. Photographe et peintre iranien mondialement connu, Chayan Khoï expose son travail dans de nombreux pays, notamment à la galerie Artcurial, à Paris.

Capture d’écran 2016-06-21 à 10.50.42

Il se partage entre ses domicile et atelier parisiens et de très fréquents séjours itinérants. Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, Kathy Rousselet est directrice de recherche à Sciences Po, au Centre de recherches internationales. Elle travaille sur la Russie, et en particulier sur les questions religieuses.

Des grandes capitales russes européennes à l’extrême orient, en passant par l’immensité des steppes de Sibérie, Chayan Khoi a sillonné à moto les 18 000 kilomètres qui séparent Kiji du Kamtchatka, il a fait plus de 40 000 photos.
Des paysages hallucinants, des bâtiments en ruines, des restes de l’empire soviétique, il a tout photographié a réalisé près de quarante mille photographies.

Comme des balises, il en a retenu des églises, monastères et chapelles, témoins de la Russie éternelle.

_ fin DSC3449bis

En traversant villes et villages, par des routes ou des chemins boueux, il a découvert des églises monumentales comme des petites chapelles en bois peint, nichées au bout du monde. Il restitue avec poésie les mystères et la complexité de l’âme russe, le passé des Tsars comme celui des soviets, dans une étrange continuité avec le renouveau spirituel du pays.

????????????????????????????????????

Kathy Rousselet, directrice de recherche à Sciences Po, sociologue et spécialiste des religions en Russie, ponctue le parcours de repères et enrichit le propos par son éclairage passionnant sur l’évolution de la foi dans ce pays attachant, déroutant et pétri d’émotions fortes. Kathy Rousselet   travaille sur la Russie, et en particulier sur les questions religieuses.

banniere_bleue_pdv_amazon_new._V367978155_

Reliure: Relié sous jaquette

Page : 259p  Format :  30x30cm

Prix:  39€ 95

Hôtel Pershing Hall

49 rue Pierre Charron 75008  Paris

20
Juin

Soirée Balalaïka avec l’ensemble Nicolas Kedroff à l’ACER

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

13483024_509105222617688_1059609183290174625_o

ensemble-kedroff-e1282674080431

La balalaïka est le symbole de la Russie. Instrument magique de forme triangulaire à trois cordes, son jeu est fascinant et inimitable, exprimant tantôt la gaité tantôt la mélancolie du peuple russe.

Créé en 2001 et dirigé par Nicolas Kedroff, balalaïkiste de réputation internationale, l’ Ensemble de Balalaïkas Kedroff est l’une des deux principales formations du genre en France. Originale et simple, il se compose uniquement de balalaïkas dites PRIMAs, la “soprano” de la famille des balalaïkas.

Initialement conçu dans un but pédagogique, l’ensemble dont la configuration est aujourd’hui multiple, comporte trois à dix (voire plus) musiciens de tous niveaux et âges, et sa vocation peut être amatrice comme professionnelle.
Les membres de l’Ensemble de Balalaïkas Kedroff sont d’origine russe ou non, réunis par l’amour de l’instrument et de la musique russe.

L’ensemble compte aujourd’hui à son actif une trentaine de concerts et s’est produit entre autres à l’Ambassade de Russie, au Conservatoire russe Serge Rachmaninov, en l’Eglise Saint-Germain l’Auxerrois à Paris et au Musée des Cosaques de la Garde Impériale à Courbevoie.
Il est accompagné par une guitare.

Plus de renseignements sur Nicolas Kedroff: (CLIQUEZ)

Maison de l’ACER

91 rue Olivier de Serres, 75015 Paris

Métro porte de Versailles.

19
Juin

Exposition Ruben Monakhov à IG Gallery

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

  I-GALLERY
 Présente
Ruben Monakhov
‘‘Expérience personnelle‘‘
  Exposition du 21 juin au 2 juillet 2016

unnamed

monahov

Ruben Monakhov est né le  12 décembre 1970  à Leningrad (St. Petersbourg),
en 1991 il termine ses études à l’Ecole décorative de peinture, de sculpture et d’architecture V. Serov (section graphisme), en 1999 il devient membre de l’union des peintres de Russie.
Quand j’étais adolescent, j’ai toujours pensé que le XXIs. était encore quelque parts très loin dans le futur. Et tout d’un coup ce futur m’explose au visage: tout ce qui me paraissait comme pure science fiction il y a quelques années, est devenu maintenant réalité évidente et prosaïque. Mais est ce que ceci a rendu l’homme plus heureux ?
145211866798561310-ruben-monakhov-time
Quelle heure est-il maintenant?
L’individu moderne est incessamment bombardé de toutes sortes d’informations et particulièrement d’informations visuelles. Ceci a eu pour conséquence la perte de notre capacité à s’étonner. Mais est ce que cela nous a pour autant rendu plus sensibles ?
98861423486f51accb4ca5fe5deb97d6
L’homme du XXIe vit a une vitesse hypersonique. La partie visuelle de son existenceprend la forme d’un ruban coloré défilant à toute vitesse pour ne laisser qu’une impressionde couleurs et de formes fusionnées en un tout inintelligible. Seulement le choquant,le criard, le vulgaire captent encore toute l’attention du spectateur. Mais dans notresociété de surconsommation, même ces images ne restent dans l’esprit que quelquesinstants avant d’être remplacées par leurs sur-enchères, tout comme dans le métro deTokyo où nous avons besoin des pousseurs pour faire entrer les gens dans la rame. Ma peinture vient d’un autre temps, d’une autre histoire. C’est une affaire de lumière et de couleurs ressenties pennnête. De l’huile sur une toile.
tumblr_o7ze83Jjah1tb89qno1_1280
Le Bureau, huile sur toile 75X100.
Exactement comme le faisait les générations précédentes. Comme eux, mais différemment bien sur. Car pour moi la peinture est l’expredant un instant précis et fixe. Pas de nouveaux concepts,pas de «chi-chi» moderne. C’est de la peinture. Simple et hossion de mon être intérieur, une vision personnelle du monde qui nous entoure”.
Vernissage le mardi 21 juin 2016 de 18.00 à 21.00

I-GALLERY
12, rue Durantin 75018 Paris
Métro Abbesses, ligne 12/bus 95 et 80

Plan d’accès : http://www.i-gallery.fr/plan/

Ouverture de la Galerie du mardi au samedi
de 16 à 19 heures et sur rendez-vous 06 76 38 05 67

 

 

 

18
Juin

Alexandre Scherbina à Eguilles

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Unique concert

Capture d’écran 2016-06-18 à 12.00.40

Auteur-compositeur-interprète 

ALEXANDRE SCHERBINA chante ses compositions et d’autres chansons bien connues en russe, en ukrainien et en français.

Il chante ses poèmes accompagnés de sa guitare. Auteur et soliste dans le duo « Adrian et Alexandre », depuis 2013 il dirige le groupe « Pauses Stanislavski » («ПаYзы им. Станиславского»). Plusieurs CD et livres sont à son actif. Actuellement, il poursuit une tournée en Russie, à travers l’Europe, aux Etats-Unis où il présente ses concerts en solo.

Depuis 2013 il dirige le groupe « Pauses Stanislavski » («ПаYзы им. Станиславского»). Plusieurs CD et livres sont à son actif. Actuellement, il poursuit une tournée en Russie, à travers l’Europe, aux Etats-Unis où il présente ses concerts en solo.

cache_2467855684

Yuliy Kim (célèbre barde russe) considère Alexandre comme une nouvelle étoile dans le monde musical : « Je ne dis pas « le monde des bardes » ou « le monde du rock » car ses chansons sont inclassables.  Alexandre Scherbina est ancré dans le monde contemporain, urbain et ce que j’admire le plus c’est son sens de l’humour ».

Ses compositions sont à la fois modernes et classiques, fines et émouvantes à vous donner la chair de poule. Certaines sont teintées de subtilité et d’ironie telles que «Песня о Безумной Маше», «Я умею смотреть…», «Соул для Юлии», «Импровизация на тему», «Back in, или Возвращение в 60-е», «Кофточка тчк» (« Chanson sur Masha la Folle », « Je sais regarder… », « Soul pour Yulia », « Impromptus sur un sujet », « Back in, ou le Retour aux années 60 », « Petite veste, etc ») … Recherchez ces titres sur Internet et vous découvrirez une chanson qui vous séduira.

Le portail musical de Russie ZVUKI.RU écrit suite à un concert d’Alexandre : « La poésie lyrique de Scherbina transperce l’âme, ses mélodies sont éclectiques, son style musical passe du rock et des ballades jusqu’au folk et romances. Il ne s’impose aucune contrainte, au-delà des paroles et de la musique, c’est une improvisation absolue ».

cache_2446206475

Renseignements  Datcha-Kalina

 Datcha-Kalina

315, chemin des petites fourques,  13510 Eguilles

Participation aux frais: 13€

Adhérents Datcha et Kibitka: 12€

Renseignements et réservations

04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68

contact@datcha-kalina.com

PR Poèmes

PR rect poeme

5 Sens Editions
Genève, Suisse
Tél. +41 (0)76 789 05 92
Registre du Commerce – IDE : CHE-293.511.358
contact@5senseditions.ch

17
Juin

Molière ou la cabale des dévots

   Publié par: artcorusse   dans Livres

 

PR cabales

Capture d’écran 2016-06-17 à 11.58.14

5 Sens Editions
Genève, Suisse
Tél. +41 (0)76 789 05 92
Registre du Commerce – IDE : CHE-293.511.358
contact@5senseditions.ch