Mardi 5 mai 2015 à 18h30

Capture d’écran 2015-04-28 à 13.04.14

Projection du film « La Forteresse de Brest » (Russie, Bélarus, réalisateur Alexandre Cott, 2010, V.O. russe avec sous-titres en français)

“La Forteresse de Brest (Biélorussie) (Брэсцкая крэпасць en biélorusse, Брестская крепость en russe, Twierdza brzeska en polonais), est une ancienne fortification russe du xixe siècle située à Brest en Biélorussie sur la frontière avec la Pologne. C’est l’un des plus importants monuments de guerre de la Seconde Guerre mondiale, célèbre pour, premièrement, la résistance polonaise face à l’invasion allemande de septembre 1939, puis, la résistance soviétique face à l’invasion allemande lancée le 22 juin 1941 lors de l’opération Barbarossa. En 1965, le titre de forteresse hérosnote 1 lui fut décerné pour rappeler la défense héroïque de cette fortification frontalière au cours des premières semaines de la guerre germano-soviétique. Elle faisait alors partie de la RSS de Biélorussie.”

Exposition documentaire de l’Association Interrégionale des vétérans russes de la Résistance Française (en coopération avec les Ambassades de Russie et Bélarus en France et le Centre culturel du Bélarus en France).

Mercredi 6 mai 2015 à 19h

Soirée avec Albert Likhanov

2015-04-28 à 13.05.32

Capture d’écran 2015-04-28 à 13.07.10

Albert Likhanov a consacré sa vie à la protection de l’enfance. Il est l’un des premiers à se préoccuper des enfants soviétiques déportés dans les camps nazis. C’est grâce à son inlassable activité que les enfants obtiennent le statut de victimes de guerre et que l’Union internationale des anciens enfants prisonniers des camps nazis est créée en 1988 à Kiev. En 1987, c’était aussi sur son initiative qu’avait été créée la Fondation soviétique de l’Enfance V.I. Lénine, devenue en 1992 l’Association internationale des Fondations de l’Enfance et dont il est le président. La signature par l’URSS, en 1990, de la Convention de l’ONU sur les Droits de l’Enfant a été préparée par Likhanov en tant que député et président de cette fondation. Il a ensuite créé en 1991 la Fondation Russe de l’Enfance, ainsi que l’Institut de recherche scientifique sur l’Enfance.

C’est un écrivain de l’enfance et de la jeunesse dont les œuvres ont été tirées à ce jour en Russie à plus de 30 millions d’exemplaires.
L’université de Cambridge l’a inclus dans la liste des 1000 Européens les plus influents du XXIe siècle. En 2010, il est récompensé aux Etats-Unis par un Prix international de la Paix. Il a reçu le Prix International Victor Hugo et le Prix Ludwik Nobel.

Rencontre avec Albert Likhanov à l’occasion  la sortie des premières traductions de ses livres en français : “Les Derniers Froids” et “La reprouvée” aux Editions Astrée.

Capture d’écran 2015-04-28 à 13.06.55

“La faim tue toute honte » déclare la petite Macha. Mais comment Kolia pourrait-il le comprendre tout à fait, lui qui ne l’a pas éprouvée « par le ventre » ? En partageant le quotidien pathétique de Vadik et de sa sœur, « charognards » de la cantine numéro 8, éprouvant la liberté de ceux qui doivent s’efforcer chaque jour de survivre jusqu’au lendemain, il fera l’épreuve du passage à l’âge adulte.”

Avec Les derniers froids, vibrant hommage aux souffrances passées et appel au souvenir, Albert Likhanov dresse un tableau poignant des peines et des joies de l’enfance soviétique vécue pendant la guerre, en même temps qu’il nous offre un récit initiatique intemporel.

Capture d’écran 2015-04-28 à 13.06.29

Ouvrage à la mémoire d’Aliona Serguéievna Nikitina,  dont le destin a inspiré cette histoire.

“L’enfance d’Aliona prend fin le jour de l’arrivée de l’armée allemande dans son village. Ses institutrices adorées furent assassinées devant les yeux de tous les habitants, seulement parce qu’elles sont juives. Aliona, sa mère et d’autres villageois sont déportés dans un camp de la mort nazi, où elle a vu bientôt mourir sa mère
La vie lui redonne une chance quand Willy, un soldat allemand, garde dans le camp, tombe amoureux d’elle.
Aliona se trouve devant un choix cornélien : trahir la mémoire de sa mère et de ses institutrices juives en partant vivre avec l’ennemi ou bien mourir…”

Centre de Russie pour la science et la culture
61, rue Boissière,     75116 Paris

Métro : Boissière (6), Victor Hugo (2)
Bus : 22, 30, 52, 82
Parking : Victor Hugo, Kléber, Longchamp

Capture d’écran 2015-04-28 à 13.36.02

I Galerlery

« Il était une fois… »
Toiles de Stanislav ILYIN
12 – 30 mai 2015

garçon endormi

Garçon endormi.

Stanislav Ilyin

Stanislav Ilyin est né à Kazan en 1972. En 1999 il est diplômé de l’Institut d’Art Sourkov de Moscou. Après avoir terminé ses études, il a participé dans la reconstitution de fresques de la coupole et de la peinture de l’autel de la cathédral Christ Sauveur de Moscou.

Capture d’écran 2015-04-20 à 11.57.48

Coupole de la Cathédrale Christ Sauveur de Moscou.

En 2000 il entre dans  l’Union internationale des artistes sous les auspices de l’Unesco et en 2010  rejoigne l’Union des Artistes de Moscou (section d’art monumental). Il expose ses œuvres depuis 1995 : Ses tableaux se trouvent dans des collections privées en Russie, au Japon,  aux Etats-Unis, … .

unnamed

Les tableaux de Stanislav Ilyin fixent des moments éphémères qui reflètent un regard d’une femme, un petit-déjeuner aux aurores, un garçon endormi devant l’assiette… Ces images, à la fois instantanées et figés, devient l’histoire. Certains des beaux moments vécus s’évaporent, d’autres  restent  avec nous toute la vie. Le sens d’esprit de l’autour ne permet pas d’alourdir l’idée transmis par l’image. Flora, Grace, Eva sont magnifiques et bien reconnaissables, comme des femmes autour de vous, ils sont des déesses. Le peintre est un monumentalise par son éducation et son parcours, tandis que ses œuvres reflètent des vies minuscules qui deviennent visible grâce à l’attentive loupe de notre mémoire.

Vernissage vendredi 15 mai 2015 de 18h à 21h.

I-Gallery « Instant » est située au  cœur de Paris à Montmartre et participe à la promotion d’œuvres artistiques contemporains. La galerie soutient des artistes actuels internationaux et propose différents styles, genres et orientations dans l’art.

I Galerlery

I-Gallery Instant, 12 rue Durantin 75018 Paris
Galerie ouverte tous les jours, sauf lundi de 16h – 20h et sur rendez-vous
Olga Karasseva 0663874209
Olga Khlopova 0632773588

3
Mai

Le 2 mai 1729 naissait Catherine II

   Publié par: artcorusse   dans Articles de fond

Aujourd’hui 2 mai, anniversaire de Catherine II

1335927418_Rokotov_Portrait_Catherine_II

Il y a 286 années, est née l’impératrice Catherine II la Grande, née Fréderick Augusta Sophia d’Anhalt-Zerbst. Elle est née le 2 mai 1729 (21 avril ancien style) dans la petite ville de Stettin en Prusse orientale dans une famille princière sans fortune. En 1744, elle arrive en Russie à l’invitation de l’impératrice Elisabeth, qui recherchait une épouse convenable pour son neveu, le futur empereur Pierre III, elle a choisi à Sophia d’Anhalt-Zerbst, baptisé Catherine Alexeievna, elle devint l’épouse du futur empereur Pierre III. S’en suivi un coup d’Etat sans effusion de sang en 1762, Catherine monte sur le trône, et la seule impératrice de Russie à avoir reçu le titre de Grande. Catherine II a entrepris une série de réformes en écrivant ses célèbres «Instructions». elle est guidée par des motivations les plus nobles, l’impératrice souhaite sincèrement faciliter la vie de son peuple par une restructuration radicale du système de tout l’état, de penser, même l’abolition du servage. Elle réorganise le Sénat, elle annonce la sécularisation des biens ecclésiastiques, elle décrète l’abolition du titre d’ataman en Ukraine, elle fait publier des chartes pour gérer les provinces, pour établir les titres de la noblesse et pour certaine villes. Catherine correspondait avec Voltaire et d’autres membres des Lumières françaises.

En raison de la politique étrangère réussie de Catherine II, la Russie est devenue un véritable superpuissance, dont le territoire a augmenté de manière significative. Dans la première guerre turque en 1774, les turcs durent quitter l’embouchure du Don, territoire stratégique, la région du Dniepr et le détroit de Kertch (Yenikale, Kinburn, Kertch, Azov). Puis, en 1783, la Russie a rejoint les États baltes, la Crimée et la région du Kouban. À la fin de la Seconde Guerre turque en 1791, la Russie prend la bande côtière entre le Bug et Dniestr. Ces acquisitions ont permis d’avoir une position forte dans la mer Noire russe.

Expansion-Russie-et-URSS

Dans le même temps, après les partages de la Pologne, la Russie reçoit les régions de la Pologne formant l’ouest de la Russie. Le premier partage de la Pologne en 1773 amène la partie russe de la Biélorussie (Mogilev Vitebsk et province); après la deuxième division en 1793  Minsk, Volyn et la zone Podolsk; quitte la Russie; après la troisième division en 1795-1797 ont été annexés Wilno, Kovno et la province de Grodno  et le territoire lituanien situé le long du cours supérieur de la Pripyat et la partie occidentale de Volyn. Toujours à cette époque, le Duché de Courlande a rejoint le territoire de la Russie. Le roi géorgien Irakli II a demandé l’aide russe auprès de Catherine II, pour se protéger contre la Turquie et la Perse. Et dans les années 1769-1772 le général Totleben commande les troupes  russes, pour combattre aux côtés des troupes géorgiennes contre la Turquie. Puis en 1783 entre la Russie et la Géorgie ont été signé le Traité de Georgievsk, selon lequel le royaume de Kartli-Kakheti devenait un protectorat russe. Il y avait sous Catherine II  l’éternelle rivalité entre la  Russie et la Suède, finalement a été signé  traité de paix de Verelsky (1790). Les pays ont signé une «paix perpétuelle», et les frontières définies. Sous le règne de Catherine II a commencé la colonisation russe de l’Alaska et des îles Aléoutiennes.

Elle a écrit beaucoup d’ouvrages scientifiques artistiques, journalistiques et populaires. Le règne de Catherine II, appelé le ” l’Age d’Or “de la Russie et sa politique a été appelé « l’absolutisme éclairé. ” Catherine la Grande est décédé le 17 (6 ancien style) Novembre 1796 à Saint-Pétersbourg.

Voltaire disait d’elle: «Qu’elle était la Sémiramis du Nord» en référence à la la reine légendaire de Babylone?

cath-despote-eclaree

Rappelons, que l’histoire de Krasnodar moderne a commencé en 1793, lorsque Catherine II a donné   la terre de la mer Noire aux Cosaques qui étaient sur les rives du Kouban.

Jeudi 7 mai et Samedi 9 mai 2014

emotionheader

Commémoration des 70 ans de la Victoire , expositions – projections – spectacles, organisée par les Associations

La Maison de la Russie à Nice et Perspective Internationale

10351648_10202838419000732_2682275796091143242_n

C’est l’année du 70e anniversaire de la Victoire contre le nazisme

Il devient de plus important de transmettre aux jeunes générations le souvenir du sacrifice des anciens, et de leur faire connaître le rôle de premier plan joué par l’Union Soviétique dans ce conflit mondial, rôle que certains tentent d’occulter à tout prix.

C’est pourquoi sont consacrés deux jours : l’un, davantage orienté vers les adultes, autour d’historiens dans le cadre d’un des « samovars »de l’Association « Perspective Internationale », pour une table ronde sur le rôle de l’Union soviétique dans la guerre, et des exposés et discussions avec tous ceux que le sujet intéresse.

L’autre mêle résolument les générations dans le devoir de mémoire, la conversation des jeunes et des anciens, la rencontre du présent et du passé, la transmission de l’histoire commune, où l’affectivité prendra le pas sur la réflexion, avec des chants russes et français, un petit spectacle bilingue avec les enfants et les adultes, et un film de 2008 présenté grâce au soutien de Gosfilmofond « Nous venons du futur ». 

70° anniv 1945-2015

Programme des deux jours :

Jeudi 7 mai

De  18h – 20h : table ronde sur le rôle de l’Union Soviétique dans la 2e Guerre mondiale, avec Vladislava Sergienko (historienne) et Jean Huck, rapporteur ; projection du film d’animation de Yuri Norshtein « le Conte des Contes »

Samedi 9 mai

De 14h à 21h – La Mémoire : « Un Niçois dans le ciel russe »

  • 14h30 – Rencontre avec les Anciens Combattants, et les descendants de Louis Delfino : les enfants de la Maison de la Russie posent leurs questions, exposition de dessins
  • 15 h – spectacle musical et poétique avec l’ensemble de guitares KHOREV, les enfants et les adultesen russe et en frnaçais avec les enfants et les adultes (chants, poésies, et le poème « Les Scythes d’Alexandre Blok)
  • 16 h : goûter
  • 17h : « Nous venons du futur » film russe sous-titré en français de 2008 (avec l’aide de GOSFILMOFOND)
  • 260315

  l’histoire fantastique de jeunes russes du XXIe siècle projetés soudain sur le théâtre de la guerre, et comment cette expérience leur fait prendre conscience de la valeur des choses et de l’Histoire). Discussion.

  • 19h :  Chants russes et français de la Deuxième Guerre Mondiale (tous ensemble)

Et pour finir, le verre de l’Amitié (et son « casse-croûte »).

Lieu
 Capture d’écran 2015-04-23 à 10.20.00

Maison de la Russie à Nice 

20 avenue Cyrille Besset, 06100 Nice
0493519556 / 0612225862
Visitez notre site / Добро пожаловать на наш сайт
http://www.maisondelarussie.fr
Retrouvez nous également sur facebook / Мы также на ФБ
https://www.facebook.com/maisondelarussie06

La grande ballerine Maïa Mikhaïlovna  Plissetskaïa

nous a quittés, légende vivante de la danse.

15786-maya_plisetskaya_bio

Danseuse exceptionnelle surnommée la « Diva de la danse ». Elle est prima ballerinina assoluta   du Bolchoï en 1962 , artiste du peuple de l’URSS Maïa Mikhaïlovna Plissetskaïa, est décédé le 2 mai, en Allemagne, d’une crise cardiaque à l’âge de 89 ans. Le président russe Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances profondes et sincères à la famille, les amis et tous les fans de la grande ballerine russe.

Capture d’écran 2015-05-02 à 22.53.25

Maïa Mikhaïlovna Plissetskaïa, la célèbre danseuse russe mondialement connue, est née à Moscou le 20 novembre 1925 dans une famille de l’intelligentsia, Maïa Plissetskaïa est scolarisée à Barentsburg sur l’île norvégienne de Spitzberg, où son père, Mikhaïl Plissetski, travaille comme ingénieur dans les mines de la concession russe et il remplissait également la charge de Consul Général.

80275344_large_4404913_26_01_01

En 1932, Maïa danse pour la première fois dans un opéra de Dargomygskogo, la « Petite sirène », et la petite fille y connait son premier grand succès, car elle danse magnifiquement. En 1934, la famille retourne chez elle à Moscou, et Maya entre à l’école de danse et chorographie dans la classe d’une célèbre ballerine du Bolchoï, Evgueni Dolinskoi.

Maïa n’a que 12 ans lorsqu’en 1937 son père est arrêté et que sa mère Rachel Messerer (1902-1993), actrice de films muets, ainsi que son jeune frère Azari agé de sept mois  (aujourd’hui maître de ballet au Béjart Ballet de Lausanne), sont déportés au Kazakhstan dans un goulag pour “épouses d’ennemis du peuple”. En 1938, son père Michail Pliszetski est fusillé sur les ordres de Staline. Maya est élevée par sa tante maternelle Sulamith Messerer, étoile du Ballet du Bolchoï, qui doit se battre pour que sa nièce ne soit pas confiée à un orphelinat. Paradoxalement, c’est ce qui permettra à Maya de débuter sa carrière de ballerine en bénéfiant de l’enseignement de sa tante, et également de celui son oncle, Assaf Messerer, l’un des meilleures pédagogues de l’école de danse du Bolchoï.

 En 1943, Maia termine ses études et rejoint le Bolchoï où elle restera jusqu’en 1990. Mais contrairement à beaucoup de jeunes ballerines, elle ne fera jamais partie d’un corps de ballet.

TtdqD_zHm-VfEUP-oCdqdaQKWhQ

Photo officielle de Maïa Plissetskaïa au Bolchoï.

Elle est nommée première ballerine tout de suite après l’obtention de son diplôme. Ses cheveux roux et son allure saisissante, en font une personnalité pleine de glamour, aussi bien sur scène qu’en dehors la scène. On la reconnait pour la longueur de ses bras (par exemple lors de son interprétation d’Odette dans « Le Lac des Cygnes »), la hauteur de ses sauts, la souplesse de son dos, la puissance technique et l*élégance de sa danse et pour son charisme. Elle a tenu des rôles pleins de profondeur : Odette – Odile dans « Le Lac des Cygnes » (1947), Aurore dans « La belle au Bois Dormant » (1961), Karmen « Karmen » .

600full-maya-plisetskaya

En 1958, on lui rend hommage en tant qu’Artiste du Peuple Soviétique. Cette même année, elle épouse le jeune compositeur Rodion Shcedrin.

80275356_4404913_1f2726d1a9e3b27ba2684d71e05

Maïa Plissetskaïa et son époux Rodion Chtchedrine.

Plus tard, lorsque Galina Ulanova quitte la scène, Maya est nommée « prima ballerina assoluta » du Bolchoï. Elle joue la princesse Tverskaya dans la version soviétique d’ «Anna Karenina ». En 1971, son mari écrit un ballet sur ce même thème, et Maïa y tient le rôle principal.

4626488_6_e6b4_la-danseuse-etoile-russe-maia-plissetskaia_ef7ca730d04e26ceda4bcdde882f1fb5

En 1972 sur une scène à Paris.

 A partir de 1980, Maïa et son mari passent davantage de temps à l’étranger. Elle dirige à l’Opéra Ballet de Rome et au Ballet National Espagnol. Elle est l’auteur d’un livre de mémoires Moi , Maïa Plissetskaya traduit en dix langues.

“Je suis née à Moscou. Au royaume de Staline. Puis j’ai vécu sous Kroutchev, Brejnev, Andropov,Tchernenko, Gorbatchev, Eltsine… Et j’aurai beau faire, jamais je ne renaîtrai une seconde fois.
Vivons notre vie… Et je l’ai vécue. Je n’oublie pas ceux qui ont été bons pour moi.
Ni ceux qui sont morts, broyés par l’absurde. J’ai vécu pour la danse.
Je n’ai jamais rien su faire d’autre. Merci à cette nature grâce à laquelle j’ai tenu bon,
je ne me suis pas laissé briser, je n’ai pas capitulé. ” Extrait de son livre mémoire.

9373932011M1plisetzkayaVII031303

Si les tournées du Bolshoi rendirent Maïa célèbre dans le monde , c’est en France qu’elle connu ses plus grands succès.

A l’âge de 65 ans, elle met fin à sa carrière de soliste, mais danse encore pour Béjart à l’âge de 70 ans dans « Ave Maïa », écrit pour elle par le chorégraphe, qu’elle interprêtera au Kremlin agée de 80 ans. Elle est invité aussi du Ballet National de Marseille, le Ballet de Nancy, la Biennale de Lyon et de la plupart des festivals de danse majeurs.

f3xW0CQ4YdShs_kBwgu04_6wqXE

Maïa Plissetskaïa et Maurice Béjart.

Le gouvernement de la République française lui rend hommage en la faisant Chevalier dans l’Ordre des Arts et lettres en 1984 et Chevalier de la Légion d’honneur en 1986.

Elle est aujourd’hui encore reconnue comme un monstre sacré du ballet.

Maïa Plissetskaya vivait entre l’Allemagne ( Munich où elle résidait avec son époux le compositeur Rodion Shchedrin ), et la Lituanie d’où sa famille maternelle est originaire.

Maya_Plisetskaya_2011

logoExpo1

1er mai au 31 octobre 2015

Exposition Universelle

L’Expo Milano 2015 est une Exposition Universelle aux caractéristiques totalement inédites et novatrices. Elle va au-delà de la simple fonction de conteneur d’exposition grâce à un processus participatif qui vise à impliquer de manière active les nombreux acteurs du projet autour d’un Thème d’importance cruciale: Nourrir la Planète, Energie pour la Vie. Cet événement unique incarne un nouveau concept d’Exposition Universelle: thématique, durable, technologique et centré sur le visiteur.
184 jours d’exposition, plus de 130 pays participants, et plus de 20 millions de visiteurs attendus sur un site gigantesque d’un million de mètres carrés.

Pavillon de la Fédération de Russie.

Capture d’écran 2015-05-02 à 19.41.14

Faire pousser pour le monde, Cultiver pour le futur“: c’est avec ces mots que la Fédération russe entend développer le thème de l’Expo “Nourrir la planète, Énergie pour la Vie“. S’inspirant des espaces infinis de la nature russe, le pavillon utilise des matériaux durables pour la réalisation d’un projet novateur et multifonctionnel. À l’intérieur, le visiteur pourra découvrir la grande variété de la cuisine russe.

Le thème du pavillon russe à Expo 2015 reflète l’engagement de la Russie dans l’agriculture, la sécurité alimentaire globale et une politique responsable d’approvisionnement de la nourriture. La Russie est très qualifiée en matière d’agriculture, bénéficie d’une base de production alimentaire diversifiée et a non seulement la capacité d’assurer la sécurité alimentaire de sa population, mais est aussi capable d’alléger la pression sur l’approvisionnement alimentaire mondial. La Russie a été au premier rang du débat international sur la sécurité alimentaire et est un acteur influent du marché agricole mondial. La sécurité alimentaire est un des facteurs principaux de la politique agricole de la Fédération de Russie, et ainsi, je pense qu’il est juste de dire que le thème de notre pavillon reflète avec précision la politique de la Russie”, a déclaré Georgy Kalamanov, Commissaire Général du Pavillon.

La mascotte du Pavillon de la Fédération russe est le Roly-Poly Bear, un personnage sympathique à la base arrondie, qui réunit deux célèbres symboles du pays, l’Ours et la Matrioska. L’idée porte la signature du designer Vitaly Stavitsky et a été sélectionnée lors d’un concours parrainé par l’Association des Designers Russes. La mascotte accueillera avec le sourire tous les visiteurs qui seront par ailleurs invités à lui choisir un nom.

Capture d’écran 2015-05-02 à 19.49.18

L’Ours et la Matrioska sont deux symboles profonds de l’identité russe. Considéré comme l’ancêtre du genre humain, l’ours était vénéré comme une créature divine par les anciennes populations slaves et sibériennes et l’animal est encore aujourd’hui un symbole de la Russie. La Matrioska n’a pas besoin d’être présentée, c’est l’une des plus célèbres représentations du folklore russe, connue et aimée dans le monde entier. La mascotte du pavillon russe réunit ces deux symboles en un seul personnage, dont la base arrondie est lestée afin qu’il reste toujours debout.

34qs5cg.jpg

Plus de renseignements sur EXPO MILANO 2015 : (CLIQUEZ)

Pour acheter les billets sur internet : (CLIQUEZ)

Ouvert tous les jours de 10h à 23h.

1
Mai

Vente Art Russe les 19 et 20 mai à Drouot

   Publié par: artcorusse   dans Evenements

Exceptionnelle vente à l’Hôtel- Drouot

Mardi 19 mai  et mercredi 20 mai

Capture d’écran 2015-05-01 à 11.25.30

Capture d’écran 2015-05-01 à 11.26.28

Capture d’écran 2015-05-01 à 11.32.59

Capture d’écran 2015-05-01 à 11.23.56

Capture d’écran 2015-05-01 à 11.27.15

Capture d’écran 2015-05-01 à 11.22.26

Capture d’écran 2015-05-01 à 11.21.39

Capture d’écran 2015-04-29 à 19.22.11

1
Mai

Soirée cinéma russe à Lyon

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Commémoration de la Victoire

Lundi 4 mai à 19h30

Affiche-film-040515-2

Les Torpilleurs, 1983
Année 1944. La Seconde Guerre mondiale perdure… Un régiment de l’aviation navale du front nord se situe sur un petit aérodrome de l’Arctique. De nombreux pilotes courageux partent en missions de combat, en ayant laissés leurs familles. Pourtant chacun d’eux est conscient que le prochain vol peut être le dernier … « Les Torpilleurs » est un film dramatique soviétique,  basé sur des histoires de guerre de Yuri Guerman. « Les Torpilleurs » est un film sur l’aviation le plus réaliste d’après de nombreux anciens pilotes de la Seconde Guerre mondiale.
Projection organisé avec le soutien de GOSFILMOFOND et des studios MOSFILM

Au programme :
Petits cadeaux pour tous les spectateurs
Un spectacle musical
Animateurs en tenu des soldats soviétiques (association Pobeda)
Un atelier photo
Friandises typiques russes à déguster disponibles à la vente
La présentation du film
La projection du film sous-titré français
Rencontre au café après le film (bar “Au Rendez vous des Amis” – 249 Cours Lafayette, 69006 Lyon)

Cinéma Bellecombe
Salle de cinéma
61 rue d’Inkerman   69006 Lyon 6e

Accès : Métro : A ou B (arrêt Charpennes).

Bus : C3 (arrêt Ste Geneviève).

Tram : T1 (arrêt Collège Bellecombe).

Capture d’écran 2015-05-01 à 10.10.15

 

affiche-invente-la-suite_2015_200dpi-comp-2

Plus de renseignements et bulletin d’inscription: (CLIQUEZ)

Lundi 27 avril 2015

Transfert des cendres du Grand Duc Nicolas Nicolaïevitch Romanov et de la Grande Duchesse Anastasia Nicolaïevitch de Fance à Moscou.

Gd Duc Nicolas 1925 Cannes

Le grand-duc Nicolas Nikolaïevitch, petit-fils du tsar Nicolas I, commandant en chef des Forces armées russes au début de la Première guerre est décédé en émigration, dans sa villa d’Antibes en 1929 à l’âge de 72 ans.

11174774_799788900097320_6617646498046640491_n

Il était enterré dans la crypte de l’église Saint Michel l’Archange à Cannes avec son épouse la grande-duchesse Anastasia Nikolaïevna.

Capture d’écran 2015-04-28 à 13.58.28

Tombeau du Grand Duc Nicolas et de la Grande Duchesse Anastasia à Cannes.

7241375-11120250

Le Grand Duc Nicolas et la Grande Duchesse Anastasia.

Départ le 24 avril, des cendres du Grand Duc et de son épouse de l’église Saint Michel l’Archange avec la bénédiction de Monseigneur Michel ( archevêque de Genève et d’Europe occidentale).

11138655_799788940097316_2756788183656137364_n

11140753_799789036763973_9207628232401310757_n

1554602_801124319963778_4122274402584592936_n

Cérémonie d’adieu aux Invalides à Paris, après la cérémonie en l’église St Louis des Invalides.

Capture d’écran 2015-04-28 à 15.54.56

Départ des corbillards des Invalides pour l’aéroport de Paris.

Capture d’écran 2015-04-28 à 13.59.16

La cérémonie officielle à l’aéroport “Chkalovsky”  de Moscou lundi 27 avril2015.

Capture d’écran 2015-04-28 à 14.00.11

Le Prince Dimitri Romanovitch Romanov de Russie et son épouse arrivés de Paris pour les cérémonies du transfert des cendres à Moscou. Le prince Dimitri est membre de l’Association de la famille Romanov depuis sa création en 1979. À la mort de son frère aîné Nicolas le 15 septembre 2014, il est reconnu par ses partisans comme le nouveau chef de la Maison impériale de Russie.

Nicolas a toujours voulu retourner dans sa patrie, auprès de ses soldats” – déclara le prince Dmitri Romanov à la fin de la cérémonie à l’aéroport. Des événements similaires ont eu lieu en France au cours de l’adieu aux cendres du Grand-Duc et son épouse aux Invalides.

454769_original

Le grand Duc Nicolas à cheval commandant ses troupes.

Capture d’écran 2015-04-28 à 14.29.31

Les cercueils exposée dans la cathédrale du monastère Donskoï.

286374_original

Le Grand Duc Nicolas et son épouse seront réenterrés avec les honneurs militaires dans la chapelle de la “Transfiguration » en mémoire aux militaires héros du Cimetière des frères russes de la Première Guerre mondiale, au cimetière Bratsk à Moscou le 30 avril.

27
Avr

“Chardons Bleus” film de Bielka-Nemirovsky à Montreuil…..

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Sortie le 29 mai 2015 à 20h

Cinéma Le Méliès, Montreuil

” Chardons Bleus” de Bielka- Nemirovsky

Capture d’écran 2015-04-27 à 18.56.56

 

Aurel et Nadia vivent dans des squats précaires depuis leur arrivée de Roumanie.
Quand Nadia accouche de jumeaux à seulement cinq mois et demi de grossesse, les médecins pensent confier les petits prématurés à l’ASE. Afin que ceux-ci ne soient pas enlevés à leurs parents, Claire et Éric hébergent le couple et leurs bébés dans leur maison de Montreuil, tandis que le clan familial, d’expulsion en expulsion, survit sur le “long chemin” des Roms. 

Bielka-Nemirovsky a développé une activité artistique et pédagogique autour de l’expression artistique, en tant que comédienne, chanteuse et ethnomusicologue. Elle a créé un espace de développement de l’expression artistique et de réflexion autour des questions posées par l’époque et la société dans lesquelles nous vivons. Elle a nourri des projets autour des chants du monde comme éveil à la culture de l'”autre”, au sein des écoles primaires. Elle a réalisé “Romani Bakht” dans le cadre de la formation aux ateliers Varan. C’est son premier film documentaire.
Elle a plusieurs autres projets en cours.

Plus de renseignements sur Bielka-Nemirovsky (CLIQUEZ)

Cinéma Georges Méliès
Centre commercial de la Croix-de-Chavaux
Patio central (en bas des escalators)
Accès par le métro ligne 9
Station Croix-de-Chavaux – Sortie Centre commercial

Capture d’écran 2015-04-27 à 19.07.50

379210_original

Le musée russe,le musée éthnographique et le château Mikhaïlovski.

Le 25 avril, le Musée russe célèbre son 120e anniversaire. En 1895, le jeune empereur Nicolas II signe un décret №62 «Sur la mise en place d’un cadre spécial appelé” Musée russe de l’empereur Alexandre III », réalisant ainsi l’idée d’un père.Trois ans plus tard, son inauguration a eu lieu pour les visiteurs le 19 Mars (7 Mars, ancien style) 1898. (Ce palais fut construit par l’architecte Italien Carlo Rossi pour le grand duc Michel). Le musée est devenu l’un des plus grands avec les trésors de l’art russe. Il se situe non loin de Nevsky Prospect, sur la Place des Arts avec la statue de Pouchkine.

51420a90689733dece99b9646b8c9853c27e5129_jpg_800x600_autocrop_upscale_q85

Aujourd’hui, la collection du Musée russe comprend plus de 400 000 pièces. La collection présente tous les principaux types, genres, les tendances et les écoles d’art originaire de Xème au XXIème siècle. L’exposition principale se trouve dans le palais Mikhaïlovski et Benois Wing, qui fait partie du complexe de palais. En plus des principaux sites, le complexe du musée russe comprend le palais de marbre, le palais Stroganov, le château Mikhaïlovski (palais des Ingénieurs),  ainsi qu’un jardin unique le jardin d’été avec le palais d’été de Pierre I. Chaque année, le musée organise environ 50 expositions temporaires et environ 10 projets dans les villes russes ou à l’étranger.

Musée Russe

Ingénierie Str, 4.

191186, Saint-Pétersbourg,

Métro: “Nevsky Prospect” et “Gostini Dvor”

Téléphone: 595-42-48
Répondeur: 314-83-68

Horaires: de 10h à 18h (du lundi – jusqu’à 17,00), jeudi – De 13,00 à 21,00 hors – mardi

Tarifs: citoyens russes – adultes – 200 roubles, étudiants, retraités – 50 roubles,

Visiteurs étrangers: adultes – 350 roubles, étudiants – 150 roubles..

unnamed

Poursuivant sa politique d’ouverture aux Arts de la Marionnette et du Théâtre d’objet, le Théâtre de l’Atalante en étroite collaboration avec la compagnie associée, Le Pilier des Anges–Théâtre du Chemin Creux, présente la 1ère édition du Pyкa Puppet Estival du 4 au 11 juin 2015.

Avec la création de ce temps fort « Marionnettes », le Théâtre de l’Atalante souhaite impulser un nouveau pôle de création et de diffusion de ces disciplines au cœur du Nord Parisien. Durant toute une semaine, le 1er Pyкa Puppet Estival regroupera des artistes étrangers de renom; le britannique Stephen Mottram et le russe Evguéni Ibrahimov/Cie Skazka de République de Khakassie (Russie), et des créateurs franciliens (Grégoire Callies et Yeung Faï/Le Pilier des Anges-Théâtre du Chemin Creux, Pierre Blaise/Théâtre Sans Toit, François Lazaro/Le Clastic Théâtre et Jean-Louis Heckel/La Nef.

PROGRAMMATION

Jeudi 4 juin à 15h et 19h : Teahouse de Grégoire Callies et Yeung Faï

Samedi 6 juin à 15h et 19h : Le dernier cri de Constantin de Pierre Blaise

Dimanche 7 juin à 16h et 19h : Acte sans paroles 1 de François Lazaro

Mardi 9 juin à 15h et 19h : Je hais les marionnettes! de Jean-Louis Heckel

Mercredi 10 juin à 12h et 17h : La Légende du bonheur d’Evguéni Ibrahimov

Jeudi 11 juin à 15h et 19h : The Seed Carriers de Stephen Mottram

ÉGALEMENT…

Mercredi 10 juin à 18h30 (entrée libre sur réservation) : table ronde autour de la marionnette avec la participation d’Alain Alexis Barsacq, Pierre Blaise, Grégoire Callies, Yeung Faï, Jean-Louis Heckel, Evguéni Ibrahimov, François Lazaro et Stephen Mottram.

 Modérateurs: Philippe Choulet, Professeur Émérite de Chaire Supérieur en Philosophie, Agrégé d’Université et Emmanuelle Ebel, chercheure en Arts et formatrice, auteure d’une thèse portant sur les esthétiques actuelles des arts de la Marionnette.

Vendredi 12 au dimanche 14 juin : stage de manipulation de marionnettes dirigé par Stephen Mottram. Public du stage : marionnettistes, danseurs, sculpteurs, tout artiste s’étant intéressé au mouvement.
Stage en français
Prix du stage : 110€ tarif plein / 90€ tarif réduit

Plus de renseignement sur le stage: (CLIQUEZ)

la-legende-du-bonheur-350x261

La légende du bonheur
de Evguéni Ibrahimov
(Cie Skazka, République de Khakassie, Russie)
Le mercredi 10 juin 2015 à 16h

DISTRIBUTION
Conception, mise en scène et interprétation :
Evguéni Ibrahimov
Accompagné d’un musicien  : Nikolaï Jakimov.

PRODUCTION
Le spectacle a été créé par Evguéni Ibrahimov, comme une reconstruction d’un exemple de jeu (carnaval), du rituel antique tcherkesse, le «Dzhegu».
Durée du spectacle : 50 minutes

Il y a longtemps, une famille heureuse et conviviale vivait dans un petit village en altitude, au milieu des chaînes de montagnes. Une nuit, l’un des anciens, le chef de la famille,  remarque des empreintes dans la neige autour de la maison, au seuil de la porte et plus loin dans l’obscurité. Intrigué, il décide de suivre les traces pour savoir à qui elles appartiennent. Et celles-ci s’avèrent être la chance de leur vie, la chance de cette maison. Il doit alors réfléchir aux choses indispensables sans lesquelles il ne pourrait pas vivre – la terre, le bétail, et des vêtements – et que la chance va emporter.

Diverses suggestions sont faites lors d’une réunion de famille : de ce qu’il faut garder – la terre, du bétail, des vêtements ou des armes de chasse … Finalement, une suggestion de l’épouse du plus jeune des fils, une jeune fille, dit : “Que la chance nous prenne tout ce que nous avons, mais qu’elle nous laisse nos Namys.”
Dans la langue tcherkesse, Namys symbolise l’honneur, la dignité, la générosité, l’estime de Dieu et l’amour pour les êtres humains.
En conséquence, la chance n’était pas en mesure de quitter la maison et la famille, comme la chance et l’honneur ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre.

Capture d’écran 2015-04-22 à 18.12.27

Théâtre de l’Atalante
10 place Charles Dullin, 75018 Paris

Réservation: par téléphone/ 01 46 06 11 90
ou par e-mail latalante.resa@gmail.com

Tarifs Festival Pyкa Puppet Estival
Plein tarif : 15€
Tarif 12€ * (Séniors, habitants des 18e et 9e arrondissements, collectivités, Etudiants, moins de 26 ans, intermittents du spectacle, demandeurs d’emploi)
Tarif 8€ (Enfants de moins de 11 ans)
Tarif 10€  (Groupes)

Métro: Anvers, Abbesses, Pigalle
Bus: 30 ou 54 (arrêt Anvers)

22
Avr

Recherche voix d’enfant pour film d’animation

   Publié par: artcorusse   dans Petites annonces

Productrice de film d’animation, travaille actuellement sur un projet de long métrage de cinéma qui s’adresse aux enfants de 5 à 11 ans.
Le film n’étant pas encore entièrement financé, je suis en train de mettre au point la maquette d’une section du film, pour aider à convaincre des investisseurs.
Cette maquette consiste en un montage des dessins du storyboard avec des voix, de la musique et du son.

Deux de nos personnages secondaires viennent du Russie: une jeune femme et son fils d’environ 10 ans”.

Ces deux personnages sont très attachants, et leurs interventions sont souvent très drôles et décalées.
J’espère pouvoir intéresser une jeune comédienne (ou un jeune comédien, si sa voix n’est pas trop grave ni mature, mais enfantine) parlant le français avec un accent russe, pour prêter sa voix à ces 2 personnages dans la maquette (sachant que la maman n’a pratiquement pas de texte dans cet extrait du film, une seule personne suffira).

L’enregistrement aura lieu en studio à Paris courant mai ou tout début juin, et ne durera que quelques heures.

Les personnes intéressées peuvent adresser un courriel à :

contact@nectariousfilms.com
Idéalement avec un petit enregistrement de leur voix (ou un lien internet).

22
Avr

Place Rouge fermée du 1er mai au 10 mai et …..

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Capture d’écran 2015-04-22 à 17.07.29

Avec les préparations de la fête de la Victoire, le 9 mai, la Place rouge sera fermée aux visiteurs du 1er au 10 mai. Le Kremlin sera toujours ouvert aux visites pendant cette période mais fermera ses portes les 8 et 9 mai. Le mausolée de Lénine sera pour sa part fermé du 23 avril au 15 mai.

22
Avr

Voix de Géorgie à l’Église St Roch

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

Vendredi 29 mai 2015

Concert exceptionnel

10922800_10200553322232318_1264618851012941955_n

La Géorgie, un des plus anciens pays chrétien, est mondialement connue pour l’originalité et la beauté de ses chants polyphoniques, tant dans le domaine populaire ou folklorique que dans le domaine religieux.

Le chant religieux géorgien semble avoir atteint son apogée entre le Xème et le XIIème siècle, où il s’est considérablement développé et a été codifié tant à l’intérieur du pâys que dans les nombraux monastère géorgiens en Palestine, en Bulgarie ou dans le désert du Sinaï.

Capture d’écran 2015-04-22 à 12.38.33

ÉGLISE SAINT ROCH
296 Rue Saint Honoré 75001 Paris

Téléphone    01 42 44 13 20

Métro: Pyramides, Palais Royal

Réservations: (CLIQUEZ)

21
Avr

Pièce pour 50ème anniversaire de la sortie dans l’espace

   Publié par: artcorusse   dans Informations

Nouvelle pièce de trois roubles pour les numismates.

Émission le 21 avril 2015, d’une pièce pour commémorer la première sortie dans l’espace, par la Banque Centrale de Russie, il y a 50 ans.

3R 50° anniversaire sortie

La valeur nominale de la pièce est de 3 roubles, son alliage comporte de l’argent titrant 925.

Sur la face avant sur un fond noir l’on voit l’inscription “Banque de Russie”, l’aigle à deux têtes avec des ailes, ainsi que l’argent ainsi que le poiçon  de Saint-Pétersbourg Monnaie. Sur le dos – l’image en relief d’un astronaute dans l’espace, le vaisseau spatial et de la Terre.Le diamètre des pièces commémoratives est de39 mm (pour comparaison: le diamètre d’une pièce de 5 roubles norme – à seulement 25 millimètres). Le tirage de cette pièce  est de 5000 pièces.

Alexeï Arkhipovitch Leonov (en russe : Алексе́й Архи́пович Лео́нов), né le 30 mai 1934 à Listvianka Listvianka (oblast de Kemerovo), est le cosmonaute soviétique, qui fut le premier homme à réaliser une sortie extravéhiculaire dans l’espace dans le cadre de la mission Voskhod 2, le 18 mars 1965, ce qui lui valut le surnom de « premier piéton de l’espace ».

19
Avr

Concert de musique à la Maison de Quartier de Versailles

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

11061272_775818815870579_8935632385504789327_n

19
Avr

La cathédrale Smolny bientôt rendue au culte

   Publié par: artcorusse   dans Informations

206207_430260500332012_1094623524_n

La cathédrale Smolny de Saint-Pétersbourg sera très bientôt restituée à l’Église.
La cathédrale Smolny de Saint-Pétersbourg, qui entre actuellement dans l’ensemble architectural du musée national « Cathédrale Saint-Isaac » (« Musée des quatre cathédrales »), sera restituée à l’Église orthodoxe russe. « La décision a été prise de la façon suivante : la cathédrale Smolny sera transmise au diocèse. Nous cherchons maintenant, le plus tôt possible, à nous établir dans un nouveau lieu » a déclaré le directeur du musée Nicolas Bourov, lors de la conférence de presse qui s’est déroulée mardi dernier (14 avril 2015).

SMOLNY SOBOR

Le chœur de chambre de Smolny se produit régulièrement en ladite cathédrale. Un autre espace a déjà été proposé à cet ensemble, qui convient parfaitement aux activités musicales, dans le bâtiment à la rue Douma, qui pourra accueillir 600 personnes, la superficie totale est d’environ 3900 mètres carrés. Le processus de préparation de la salle peut prendre trois ans (un an consacré à la préparation du projet, deux pour les réparations). Ce musée demande à cet effet des fonds du budget de la ville, environ 150 millions de roubles.  Ce nouveau lieu sera destiné non seulement à des concerts en soirée et la nuit, mais égaklement pour des réunions.

La cathédrale Smolny e Saint-Pétersbourg est l’un des plus beaux monuments du baroque russe du milieu du XVIII siècle. La construction de la cathédrale Smolny a ete entamée en 1748 sous le règne de l’impératrice Elisabeth. L’ église est devenu la piece maitresse de l’ensemble monastique de la Vierge-et-de-la-Résurrection portant la signature de l’architecte de la cour Francesco Bartolomeo Rastrelli.

Smolny_Convent

La cathédrale de Rastrelli pouvait contenir jusqu’a 6 000 fidèles. Par sa grandeur et sa beauté, cette somptueuse église etait l’un des bâtiments les plus remarquables de l’époque. La construction de la cathédrale a duré bien des années. En 1764 l’impératrice Catherine II a fondé dans le monastère la Société d’Education des jeunes filles nobles (l’ Institut Smolny)  (CLIQUEZ),  en 1765  – Ecole Alexandre des jeunes filles bourgeoises – les premières institutions féminines en Russie. Plus tard, presque rien n’est resté de tout cela, excepté l’infirmerie de l’Institut et la Maison des Veuves pour des personnes aisées.

11152689_788488824552505_7902296416291256833_n

C’est l’architecte Vassili Stassov qui a terminé la construction de l’église en 1832-1835. A cette époque on a élevé les tours angulaires, achevé l’interieur de la cathédrale et installe la clôture. Le jour de Sainte Marie Madeleine, 22 juillet 1835 le Mitropolite de Saint-Pétersbourg Séraphim a consacré l’église qui est devenu la cathédrale de toutes les institutions privilégiées en Russie. On a gravé sur les plaques de marbre de l’autel les noms de toutes les institutions du Département de l’impératrice Marie. Les icônes pour le temple ont été peintes par les artistes Alexei Venetsianov, Peotr Bassine et Karl Brullov. La barrière de cristal de l’autel a été réalisée d’apres le dessin de Vassili Sourikov a l’usine Maltsevo, dans le village Diatcovo de la contrée d’Orel.

Capture d’écran 2015-04-19 à 13.06.20

En 1922 tout le bien de l’église a été confisqué et l’année suivante elle a été fermée. A l’époque soviètique la cathédrale Smolny a servi d’entrepôt de blé, plus tard pour des décorations théâtrales.

En 1971 le bâtiment de la cathédrale a été transfere au Musée de l’histoire de la ville. Après les réparations et la restauration terminés en 1990, le local de la cathédrale a été transformé en une salle de concert connue sous le nom de la Salle d’Etat de concert et d’exposition “Cathédrale Smolny”. Le choeur de chambre organise dans la cathédrale exécute régulierement des concerts de musique classique et les plains-chants des compositeurs russes et étrangers. Les programmes des concerts de la cathedrale Smolny jouent un rôle important dans la vie culturelle de Saint-Petersbourg. La salle est également destinée pour les festivals de la musique de choeur, des congrés internationaux et des grandes actions culturelles.

La superficie de la cathédrale Smolny (3 000 mêtres carrés) permet d’exposer les chefs-d’œuvre des grands musées de Saint-Pétersbourg et des célèbres musées de l’Europe.

17
Avr

Exprompt quintet Eglise de Chaumontel

   Publié par: artcorusse   dans Brèves

 

matr-2

Expromt quintet de Saint Pétersbourg
avec Andrei Demidov – balalaika
Sergei Pogourtsev – accordéon,
Ilia Matveev – domra,
Konstantin Ilguin – guitare,
Gay Davtyan – contrabass

1886805_248_9154402_800x400Expromt-Quintet occupe une place à part dans le monde musical de Saint-Petersbourg. La conjugaison d’instruments classiques et traditionnels russes et le très haut degré de virtuosité de ses membres, tous professeurs du conservatoire Rimsky Korsakov, en font une des formations les plus originales de la ville de Pierre le Grand. Habitués de la chapelle du conservatoire et de la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, ils se produisent aussi en compagnie de solistes tels que Piotr Migounov (basse) du Bolchoï de Moscou.

eglise_carte-ancienne

Église de Chaumontel.

RÉSERVATION: 06 15 65 08 82

Organisé par Matriochka-France: (CLIQUEZ)